Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Poudre d'escampette [Quête binôme: obscur/Black] [TERMINÉE ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: Poudre d'escampette [Quête binôme: obscur/Black] [TERMINÉE ]   Ven 2 Oct - 21:13

J'arrivais à Concordia, capital des terres lunariste.
j'y devais accomplir une mission de sauvetage solo pour le compte de la princesse Celestia. Je voulais pour une fois, me faire remarquer en bien, au sain la cour de Canterlot. Moi qui y avais une réputation assez dénigrée, ceci étant une occasion en or de prouver le contraire.

Je regardais le château de la princesse Luna. Derrières ses murs, était emprisonné  un ingénieur solariste ayant participer aux constructions des défenses de la capitale du solar empire. ll fallait à n'importe quel prix que je le récupérer ou au pire des cas, le faire taire à jamais, même si la princesse solariste le préférais vivant plus tôt que mort, avant qu'ils réussissent à le torturer assez pour qu'il parle!

Je marchais dans les rues éclairées comme en plains jours. Cela faisait pour temps la cinquième fois que je venais dans cette ville, mais je n'arrivais toujours pas à m'y habituer, de cette nuit éternelle.
Il y faisait étonnamment froid, mais bon, ici il n'y a jamais de soleil pour réchauffer l'atmosphère et nous sommes en automne en plus.

Je regardais ma montre, elle indiquait 15 h 30. j'avais rendez-vous avec ma taupe à 15 h 00, qui soit dit en passant faisait partit de la garde des prisons. L'idéal pour moi, je ne savais ni comment ni pourquoi Celestia l'avait recruté.
Je m'asseyais à la terrasse d'un bistrot, celui de notre lieu de rencontre.


"Hé garçon, une choppe de cidre doux bien fraîche, s'il vous plaît"

C'est en sirotant mon verre de jus de pomme gazeux que je l'attendais bien sagement assis.

Ce ne fut que 45 minutes plus tard, qu'il se pointa enfin! S'était un grand pégase,  tout blanc avec des taches noires, il avait une crinière grise.
J'engageais la conversation.


"Hé bien, la mauvaise ponctualité de la garde des prisons du château de Concordia va faire un heureux demain ce soir!"


"j'ai mis du temps, car je finissais de placer vos "colis stratégiques". Et on est bien d'accord! Je vous file les clés, mais après vous m'assommez et me ligotez,le tout en faisant comme un vrai pro, pour que je puisse passer pour une victime."


"Oui, ne vous inquiétez pas, le plan reste le plan, quand vos collègues vous retrouveront ficelé comme une botte de foin. il ne se douteront pas que vous êtes de mèche avec moi. Et pour ma part, je serais déjà très loin avec votre prisonnier."


Après avoir vu et revu les plans de la prison avec ce pégase et avoir soigneusement préparé mon projet d'évasion, qui était de me faire emprisonner par ce dernier pour pouvoir ensuite libérer notre ami l'ingénieur , nous nous rendions chez lui pour y passer la nuit.

Je repensais au plan, je me remémorais tout les couloirs à prendre, l'endroit de mes planques  et surtout de la dernière porte en bois qui était normalement condamné. Mai la, tout se passerait différemment, j' aurais une clef.

Le lendemain matin, je trafiquais le plus bizarrement possible pour essayer de me faire remarquer,  j'achetais des armes,les revendaient, allais vers toutes les postes de commissariat et faisait mine de les espionner.
Je criais haut et fort que je faisais partit de l'empire chaotique, tout cela pour espérer me faire coincer pour espionnage et envoyer directement en prison.

Quand d'un coup, j'entendis crier. Je me retournai, ce fut un garde, s'était LE garde.


"Hé, vous là-bas, que faite vous avec toutes ces armes?. Arrêtez-vous."


Je me mis à courir quand, *superbe j ai attiré leur attention, en même temps ceci est un coup monté*, heureusement pour moi, un autre attendait juste au croisement de la rue. Il n'eut qu'à me cueillir en douceur et "sans résistance." Après un long moment d'attente, je fus reconnu coupable d'actes suspects et d'espionnage, je finis donc ma route en prison. Pile où je voulais.
Je revis mon copain le pégase blanc. Il me fila les clés en douce et une de mes dagues et mon fouet et me jeta en cellule.

Il y avait un autre prisonnier avec moi.
Sûrement le solariste que je cherchais.


"Bonjour, je suis black et je viens vous libérer"


"Hé ben, crier le encore plus fort! Je vois que Celestia m'a envoyé un abruti"


"C'est quand même l'abruti qui vient vous sortir de là! Et j'ai bien peur que votre matière grise de licorne ne vous soit pas d'une très grande aide dans cette situation."


Après ces quelques échanges fort peu convaincants, je demandais l’heure au garde qui était mon allié, il m’indiqua 20h précise. S’était l’heur, je mis la clé dans la serrure de la cellule, arrivas avec précaution derrière, l'assommât et le ligotât  comme prévu…
Maintenant ne restait plus qu’à nous sortir de la, l'ingénieur et moi.

Depuis 5 minutes déjà, nous trottions dans les couloirs de cette satanée prison, tout se passait comme prévu.
Je vis la petite porte en bois qui nous mènerait vers la liberté, je sortis le trousseau et me préparais à  l'ouvrir.
Quand soudain!


"Halte là! Vous ne sortirez pas"


L'ingénieur et moi, nous nous retournions,
Je fus surpris de voir un garde ici, mon indic m'avait pourtant dit que personne ne passerai à cette endroit et surtout à cette heure.
Devant la gravité et l’urgence de la situation, je pris mon élan et de toute ma masse corporelle, je m'écrasais contre la pauvre petite porte qui céda aussi tôt.
je me tourna vers le garde une fois l’amas de bois passé et lui dit avec un sourire vainqueur!


''L’empire solariste vous remercie d’avoir pris soin de notre ‘’petit’’protéger. Bon, c’est pas que le temps presse, mais s’est tout comme. Aller, à la revoyure! ''


Nous voilà libres, avec toute la garde lunariste a nos trousses, mais libre quand même.
Je chopais mon poney par un de ses sabots en lui criant.


"Courez pour votre vie"


Nous voilà à présent partis plains galops, perdus dans la capitale de la nuit éternelle, pourchasser par des hordes de poneys. Mais je le jure, au nom de Celestia on arrivera à rentrer au bercail en un seul morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Obscur Luck
avatar
Lunar Republic

Messages : 112
Age : 23

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 14
Expérience:
44/140  (44/140)

MessageSujet: Re: Poudre d'escampette [Quête binôme: obscur/Black] [TERMINÉE ]   Sam 3 Oct - 0:27

(Note: je poste depuis smartphone. Je n'ai pas accès aux couleurs j'editerai dimanche.)

Concordia, Capital des Lunariste et ville des batpony. C'est tout naturellement que je m'y sentais bien, la nuit y était perpétuelle, le ciel majestueux éclairer de millier d'étoiles et de l'astre lunaire, véritables joyaux dans le ciel bleu de la nuit me faisaient rêver. Si je le pouvais, je resterais des heures immobile à fixer ce plafond céleste.

"Obscur..? Hey Obscur..! Arrête de rêver!"

"Hein. O-oui c'est vrai…"  Je reprenais mes esprits regardant le poney à coté de moi, c'était une jeune recrue dans la garde de la ville. Le jeune licorne portait la simple armure des gardes, sombre prévue pour protéger le torse, le dos et la croupe. Il portait également une simple lance, sortant à peine de son école de recrue on lui avait enseigné les rudiments du combat à l'arme d'hast prévu pour le combat défensif, tout l'inverse de mon épée qui pendait dans son fourreau sur mon flan, j'avais également une petite dague de réserve cachée dans mon armure, mais ça personne le savait.

On était simplement de garde, enfin pour lui c'était sa deuxième de nuit et il était très content d'être en patrouille au milieu de la nuit. Moi j'avais froid… Les nuits se rafraichissaient et j'aurais préféré être devant une cheminée à bouquiner.

"Sinon Obscur. On est où? Je n’arrive pas encore à me rappeler de tous les noms des rues…"

Je regardais rapidement les quelques bâtiments à l'architecture gothique qui nous entouraient, et me raccrochaient au barbier que nous venions de dépasser et une petite boulangerie plus loin.
"Hum… d'après moi on doit être à la rue du sabot d'argent… pourquoi?"

Il se mit à regarder le sol. "C'est loin de la caserne? j'ai envie de prendre ma pose…"

Je me mis à rire, le nouveau voulait aussi se mettre au chaud! Je le comprenais, rien de plus frustrant que d'être dehors au froid alors que la majorité des autres sont bien sous leurs couettes.

"Bha… dans dix ou quinze minutes, je pense…" Nous retournâmes à notre patrouille, la ville était calme. Même les batpony préféraient rester chez eux. Je lâchais un frisson alors qu’un courant d’air traversa la ville.

Mais bon… je suis d’accord avec toi, vivement la caserne et un bon thé chaud.

Nous passâmes non loin du palais me refaisant penser à ma chambre, mais il restait encore de longues heures avant de rentrer.

"Sinon Obscur… T'as entendu parler de cette arrestation aujourd'hui? Un pégase noir qui était étrange. Il parait qu'il fouinait dans la ville."

"Hum… j'ai entendu parlé que quelqu'un a été arrêter, mais bon… Ma foi on verra bien si demain il parlera, on sait faire parler les espions à Concordia."

"Ha? Tu penses vraiment que c'est un espion? Ça pouvait bien être un simple touriste un peu perdu… ou alors un imbécile qui faisait l'intéressant."

"Et bien l'un dans l'autre ça lui apprendra. On ne s'amuse pas à faire l'imbécile dans une capitale."

Il me regarda un peu surpris. "Hum… Tu me surprends Obscur… On me disait que tu étais quelqu'un de bon et généreux… là tu me sembles un peu froid et dur… Surtout qu'il peut être innocent…"

Je lâchais un soupir, le monde de la garde était bien plus compliqué qu'il ne le pensait.

"Tu comprendras… On ne peut se permettre de prendre des risques. S'il est innocent, on le saura assez vite et sa nuit en prison servira d'exemple. S’il est coupable d'espionnage, cela va vite devenir tendu. Tu comprends ce que je veux dire?"

Il hocha de la tête plongée dans ses pensées avant de prendre la parole après avoir pris une rue.

"Enfin… la caserne est à la prochaine place… vivement..."

"CHUT! Écoute!"

Je le fis taire alors qu'au loin quelqu'un hurlait mes oreilles de batpony  braquée sur l'origine des cris me permirent de comprendre ce qu'il disait.

"ALERTE! Des Prisonniers se sont échappés!"

Je sortis mon épée de son fourreau avant de partir au galop direction les prisons d'où venait l'alerte alors que le nouveau prenait un peu de temps à réagir et me suivre.

"Mais… Mais il se passe quoi?" Il tendit l’oreille et comprit rapidement la situation, accélérant pour me rattraper.

"Et bien… on peut laisser tomber la pause… Viens suit moi!'

À sa grande surprise nous fîmes un détour, si quelqu’un s’était effectivement échappé de la prison il devait déjà être loin. À nous de chercher dans la ville désormais emplie du bruit de la garde qui la traversait au trot.

Je m’étais donc retrouvé seul avec le jeune garde à arpenter les rues basses. Aucun ne signe du fuyard, je commençais à perdre patience et à m’envoler pour essayer de le repérer depuis les airs. Mais cela signifiait lâcher le nouveau. Hors de question, j’avais promis au capitaine qu’il resterait entouré.

Je restais donc au sol avec lui, la pression nous tapait les nerfs, nous faisant croire qu’à chaque coin de rue se trouvait notre fuyard alors que tout était calme. Finalement au détour d’un boulevard nous croisâmes le lieutenant de la caserne avec une dizaine de gardes, majoritairement des batpony, mais également des pégases, des licornes quelques terrestres et même un diamond dog.

"Ha Voilà obscur et le nouveau! Je pense que cela suffira. Maintenant je prends le nouveau avec moi et toi Obscur, tu vas hors de la ville avec quelques autres. On va l’attraper en resserrant les mailles du filet!"

Je n’y voyais pas de problème. Je partis donc avec un petit groupe hors de la ville. Il fut décider de nous séparer afin de couvrir plus de terrain de toute manière ce n’était qu’un prisonnier seul contre un soldat entraîner et équiper. Rien ne pouvait arriver. Je me mis alors à observer pendent longtemps les plaines. Tout était calme, mais plus je refléchissait plus je pensais à quelques chose. Si il essayait de se cacher j’allais devoir utiliser autre chose que mes yeux. Je les fermis et orienta mes oreilles avant de pousser un faible ultrason. Je n’aimais pas l’écholocalisation, mais c’était pratique. D’ailleurs après quelques tentative le retour me fit savoir qu’il y avait 2 poneys qui galopaient un peu plus à l’Est. Et après m'être approcher je vis que ce n’était pas la garde… Plutôt deux prisonniers qui fuyaient…

Je sortis ma lame et approcha furtivement en planant, me posant à une centaine de mètres d’eux afin de leur faire barrage et attendis qu’ils soient à portée de voix.

"Halte! Ho nom de la princesse Luna je vous arrête!" Je me mis en posture de combat, lame en avant. Le grand pégase noir qui me faisait face semblait être plutôt bien équipé pour un fuyard...

*Hum... Ça ne sent pas bon cette histoire*

_____________________________________________
Je suis  un batpony dissident parfois


Mon OC Attention il est grand:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poudre d'escampette [Quête binôme: obscur/Black] [TERMINÉE ]   Lun 5 Oct - 23:31

Cela faisait maintenant une bonne heure que nous étions livrés à nous-mêmes, dans la ville.
On voyait l'effervescence que causait notre petite escapade hors de la prison!
Toute la garde était sur le qui-vive, les patrouilles avaient été doublées et ils quadrillaient toutes les rues. Nous devions rester vigilants, cela restait une armée, donc bien entraînée avec des maîtres de guerre. Moi, je ne suis qu'un poney comme les autres sur ce point, je ne faisais que voyager et apprendre sur le tas.
Et mon ingénieur, ce n'est qu'une tête pensante, tout dans la tête rien dans les muscles. Cela me rendait la tâche plus difficile et risquée de m'en prendre à leur vie quand ils étaient en groupe. Seul un individu isolé serait à m'a porté.
Je ne voyais donc qu'une seule solution, les égouts! Nous nous y cacherions le temps que cette affaire se tasserait et que notre présence soit oubliée. On pourrait y faire plus ample connaissance et discuter un peu plus, car ces derniers temps nos rapports en sont restés à des regards. Nous pourrions en même temps préparer notre point de sortie: cap plain Nord-est sur le Cristal empire. Il fallait à tout prix que nous quittions les terres Lunariste.

On avait déjà eu le temps de rejoindre une de mes caches d'armes, dans cette dernière se trouvaient mes sacoches de transport ainsi que quelques accessoires qui pouvaient m'être utile et quelques effets personnels.


"Hum, je me sens enfin moins nu, j'ai récupéré mes dagues,  et d'autres gadgets assez cool."


"Rassurez-moi, quand vous dites cool ce n’est en aucun point dangereux ?"


Il me fixait d'un regard terrifier, l'aire de dire, mais que ce que je fous là.


"Non, inoffensive tant qu'on ne nous embête pas !"


Nous reprenions notre chemin, nous nous faufilions dans les ruelles tout en essayant de ne pas nous faire repérer.

Droit devant nous, au milieu de la route, a découvert, une bouche d'égout.


"Bon, je vais y aller en premier, pour essayer de l'ouvrir. Vous, vous restez caché ici dans cette ruelle et dès que je vous fais signe vous rappliquez illico presto! Compris?"


J'espère avoir été assez claire pour lui, il avait l'air un peu désorienté par toute cette histoire.


"Heu OK, OK je ferais tout ce que vous me dites temps que cela me maintient en vie."


Je m'avançais, j'ouvris le couvercle et le posasse à côté ! Au même moment, deux gardes se pointèrent devant moi

"Hé, vous faites quoi monsieur! Arrêtez-vous immédiatement!"

Je les regardais droit dans les yeux et avec un petit sourire narquois aux lèvres.


"Et qui vous dit que je vais vous obéir."


Je fourrais ma patte dans ma sacoche de droite et en sortis une petite fiole de verre avec un liquide transparent. Au simple contacte de l'air, celui-ci dégagerait de la fumée, sur environ trente à quarante mètres carrés. Je la brisais donc au sol.


"Allez monsieur l'ingénieur!  On y va, j espère que vous n'avez pas peur du noir!"

Je le vis s'élancer vers moi et sauter droit dans le trou!

*ben ça c’est du rapide!*

Quant aux soldats, je les laissais vagabonder dans cet amas de fumée à notre recherche.
Je descendis à  mon tour en prenant soin de refermer derrière moi! Nous avions parcouru une quinzaine de minutes les égouts direction nord jusqu'à une petite sale. Nous étions arrivés cette fois si à  la planque "bouffe" j'y avais amené des vivres, histoire que l'on puisse se reprendre des forces pour le reste du voyage et surtout qu'on puisse dormir une heure ou deux. Je regardais ma montre, elle indiquait 21 h 30.


"Bon, vous devriez dormir jusqu'à 23 h 00, ensuite on reprendra notre route, je pense que nous devons rejoindre les frontières du cristal empire! Depuis là, nous n'aurons plus de problèmes pour rentrer à Canterlot!"


Je le regardais, je repris la parole!


"Sinon, vous avez de la famille, une femme, des enfants ou un animal ? Vous devez bien manquer à quelqu'un !"

Il me fixa droit dans les yeux, il en pleurait presque!

"Ben, je n'es pas encore d'enfant, mais cela ne serait tarder, j'ai une femme et elle est enceinte, elle devrait accouché dans un ou deux jours! J'aurais tellement voulu voir mon enfant naître. Et vous! Vous avez des poneys qui attendent votre retour en se mordant le bout des sabots?"

Hum, ces quelques paroles allaient m'obliger à le ramener en vie chez lui, je ne pourrais donc pas le tuer si besoin est !
Je pris ma voix sombre et mon air sérieux.

"Moi, non personne, ma famille n'est constituée que de terrestre, ils ne me comprendront jamais et ne m'aimeront jamais à ma juste valeur et j'avais un ami, mais on m'a appris sa mort il y a quelque temps. Donc je suis solitaire comme un loup!"

Sur ces dernières paroles, je me souvins que Snow, mon jeune loup blanc était dans les plaines de Concordia. Je regardais la licorne, elle s'était  endormie . je me suis endormi à mon tour.

Quand je me réveillais, ma montre indiquait 23 h 00, je réveillais donc notre  rescapé.

" Allez! On doit bouger, je pense que cette fois on sera moins dérangé et on doit vite sortir de-là pour rejoindre les plaines, mon loup nous y attend!"


Le poney baissa les oreilles!


"Un loup! Mais j'ai cru que vous étiez tout seul! Moi j'ai peur ces bêtes !"


"Faites pas votre chochotte, il nous sera très utile."


Je disais ces paroles tout en emportant la viande que j'avais apportée pour Snow.

Quelque temps plus tard, nous arrivions vers une sortie en dehors de la ville, on ne vit que des plaines et des champs à perte de vue, je sifflai pour appeler mon loup dans une course folle, snow arriva vers moi et me bondit dessus de joies!
Je rigolais, lui ordonnait de s'asseoir et lui donnât un morceau de viande.


"Bon, vous voyez les montagnes au Nord-est! Ben c’est ici que nous allons."


Je me préparais avec mes dagues et mon fouet au cas où le besoin s'en ferait sentir.
Mon grand chien blanc parti en éclaireur, bien loin devant nous.

Cela faisait cinq minutes que nous courions, mais tout d'un coup, je vis un garde! J'ordonnais à mon compère de se baisser

"Halte! Ho nom de la princesse Luna je vous arrête!"

Je lui fis face, il avait l'air de me dévisager! Lui, était équipé d'une armure et était sortie de son fourreau une épée assez longue.
Ce batpony était tellement préoccupé par mon cas, qu'il n'avait même pas remarqué mon loup derrière lui, qui approchait furtivement en mode chasseur.
Je souris donc et lui dis ces quelques mots!


"Vous pensez que je vais me rendre comme ça! Que je vais simplement avoir une telle trouille de vous que je vais abandonner au simple mot :"halte je vous arrête " premièrement, j'en découdrais jusqu'à ce que mort s'ensuive et deuxièmement. .."

C'est bon, Snow est suffisamment proche de ce "petit incident de parcours" et j 'espérais du plus profond de mon âme de Traqueur qu'il m'obéisse au sabot et à l'oeil. Je criais :

"Snow ATTAQUE, IMMOBILISATION!"

Tel un éclaire pourfendant les aires, le jeune loup se jeta par-derrière le pauvre batpony pour essayer de l'immobiliser. Il posa tout son poids sur ce poney . Je m'approchais de lui en ricanant tout en restant sur mes gardes!


"Si toute la garde est du même niveau, moi je vais rester, rien que pour me divertir *rire*. Bon et puis faut dire que c'est un coup de bol! Mon compagnon est jeune, mais aujourd'hui je suis fier de lui."


Un peu surprit par l'attaque, la licorne vint me poser deux trois questions

''Et on va faire quoi de lui?"

Je quittai des yeux deux secondes le futur prisonnier pour prendre une corde dans ma sacoche.

"Ben, au cas où, cela nous fera une monnaie d'échange!"

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Obscur Luck
avatar
Lunar Republic

Messages : 112
Age : 23

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 14
Expérience:
44/140  (44/140)

MessageSujet: Re: Poudre d'escampette [Quête binôme: obscur/Black] [TERMINÉE ]   Mar 6 Oct - 17:30

Je regardais en face de moi ce pégase, Il était accompagné d’un poney bien plus frêle que lui. Probablement l’évader et son sauveur du moins… ils pensaient pouvoir s’évader aussi facilement. Heureusement je les avais repérés assez tôt.

Le grand pégase noir me regarda directement, il me défiait littéralement du regard, me disant clairement qu’il préférait mourir que de se rendre comme un lâche simplement, car je le demandais bien gentiment.

*Ma fois s’il veut mourir… C’est qu’il doit tenir à cette personne.*

Pourtant quelque chose me dérangeait dans sa voix… je n’arrivais pas à savoir quoi, mais cela me titillais, et pendent que je réfléchissais il sourit avant de crier un ordre!

"Snow attaque, immobilisation!"

Soudainement, quelque chose me bondit sur le dos! un animal qui me plaqua au sol et me maintenait sous son poids.

*Rha le salaud! il a une bête avec lui!*

Je le vis alors sortir une corde de ses sacoches et approcher gentiment, le prisonnier qui l’accompagnait s’approcha alors demandant ce qu’il allait faire de moi. Et la réponse ne me plaisait clairement pas, je n’allais pas servir de monnaie d’échange aussi facilement!

*Il croit que je vais me laisser avoir si facilement! Ho que non!*

Il détourna le regard quelques secondes m’offrant l'opportunité tant attendue. Sur mon dos ce qui me semblait être son “chien-chien” s’amusait à renifler mon casque. J’allais lui apprendre à cette bestiole!

Je pris une grande inspiration et d’un mouvement que j'espérais brutal donna un grand coup de casque en arrière. Un bruit sourd résonna dans me tête alors que le bêtes sur ma tête geignit et perdit son équilibre me permettant de rouler et de la faire tomber de mon dos.

*Tient saleté de chie… de loup? Ce type à un petit loup?*

Je me remis sur mes quatre sabots et resserrant la prise de mon épée je fondis droit sur le pégase. Mais je n’avais plus la distraction offerte par le prisonnier d'ailleurs celui-ci avait reculer précipitamment en me voyant arriver sur eux.

Son acolyte à la crinière blanche me vit alors arriver droit sur lui. Je fis fendre l'air à mon épée directement sur sa tête, pourtant ce poney savait se battre. Il esquiva le coup en reculant d'un pas, pourtant je continuais mon assaut. Il était désarmé tenant toujours la corde dans ses pattes, il fallait en profiter.

Après la première attaque je continuais d'avancer sur lui, j'essayais divers type de coups le forçant à reculer coups d'estoc, attaques verticales. Je n'avais pas pour but de le toucher même si une petite plaie était apparue sur son flan, j'essayais de voir son jeu de pattes, il était clair à mes yeux qu'il avait appris sur le tas ses mouvements montraient qu'il agissait plutôt par instinct que par technique.

*bien pour moi ça… Avec un peu de chance je vais pouvoir le déborder*

Cela allait enfin devenir intéressant, je raffermis ma garde et d'un pas souple franchis la distance qu'il essayait de garder pour l'instant, je lui avais tellement mis la pression qu'il n'avait pas pu sortir la moindre arme pour se défendre, mais je ne l'avais pas encore touché. Cela allait vite changer, je m'étais donc approché suffisamment et fit un coup latéral, de droite à gauche. Il réagit comme je l'avais prévu reculant d'un bond précipiter sur ma gauche, c'était là ou j'avais mon angle mort du fait de manier l’épée avec mon museau, pourtant l'avantage que j'avais en la maniant comme cela c'était d'avoir mes sabots de libres. Il reçut alors un uppercut de mon sabot ferré. Ce n’était pas aussi dévastateur, mais restait quand même efficaces. Je fis alors un coup montant précipiter avant de bondir en arrière, il restait un danger.

Je n'avais pas oublié son loup et préféra battre en retrait cela m'aurais étonné qu'il m'ait laissé maltraiter son maître s’il s'était remis du choc aussi vite, cela ne faisait que peu de temps que le combat avait commencé. D'un coup d'œil je vis le loup et ajusta alors ma position pour les avoir les deux dans mon champ de vision. Je n'allais pas me refaire avoir aussi facilement, mais à première vue le vrai danger était ce pégase. Quant au prisonnier, il n'avait pas intérêt à partir trop loin.

Et bien… c'est tout ce que tu peux faire..? Je m'attendais à mieux qu'un simple aventurier…

_____________________________________________
Je suis  un batpony dissident parfois


Mon OC Attention il est grand:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poudre d'escampette [Quête binôme: obscur/Black] [TERMINÉE ]   Mer 7 Oct - 17:20

HS:alors, poir poster dans les temps, je suis obliger de le fair avec juste une correction de base avec un logiciel (cette foi c est pas le bordel xD) et depuis le phone donc rajout des couleur se soir.

J'avais les yeux dans ma sacoche pour en sortir une corde pour attacher notre futur prisonnier , quand soudain, j'entendis un bruit sourd!
Je relevais mes yeux et vit le batpony me foncer droit dessus après avoir littéralement assommé mon Snow à coup de casque dans la truffe.
Notre cher ingénieur, quant à lui, s'était reculé de quelque mètre et nous regardais attentivement!
*s’il le veut, faudra d'abord qu'il me passe sur le corps!*

Je fus surpris certes, mais pas bloqué.
Pour le moment je n'avais pas réussi à fixer correctement mon fouet à ma queue, et mes dague... ha! Mais j'avais mes deux dagues sur leur support malheureusement non rétractable une fois de hors , croché de chaque un de mes sabots.
J'étais donc totalement ou presque désarmé, avec pour seule défense ma connaissance intellectuelle de l'art de l'esquive et mes deux petites lames métalliques que je réservais pour un moment plus critique.

Je ne faisais qu’esquivé pour le moment, heureusement que je lisais beaucoup de livre sur l'art du combat et des coups de défense, cela allait m'aider un minimum face à un garde lunariste apparemment surentraîné comme le spécimen que j'avais en face de moi.

Il n'arrêtait pas de donner des coups offensifs avec son épée dans la bouche.
*hum, cela doit faire mal aux dents de la tenir comme ça.*

Cela me fatiguait, je n'étais qu'un poney chasseur de prime, pas soldat solariste.
De plus, il avait une technique du maniement de l épée que je ne connaissais guère.
Sa technique était presque ingérable pour ma personne, de plus je suis mastoc.
Mon point fort: foncer dans le lard, pas esquiver un batpony svelte et agile qui ne vous laisse aucun répit et vous assomme de coup d'épée toute les secondes.
Pis d'un coup vertical, me laissa une petite marque de sa lame sur mon flanc.

*Arf, il faut admettre qu'il ne va pas se laisser faire, mes dagues je les sortirais quand il aura un point à découvert*

Je regardais ma blessure, puis le fixas d'un regard noir.
Je n'allais pas me laisser faire comme ça.
Je commençais donc a essayer quelque coup de sabot qu'il évita comme si de rien était.
Je me fatiguais, à chaque coup que je devais éviter, une partie de mon énergie s'en allait.
Fallait que j en termine et vite, sinon s'en serais fini pour notre petite liberté.

Au bout de quart d'heure, je fus totalement débordé, je ne contrôlerais plus rien, je me demande même si je l'avais contrôlée, la situation.
Le batpony en profita pour lancer un balayage de droite à gauche avec son épée, je fus contraint à faire un bon sur la gauche.
Je reçus à ma grande surprise un uppercut de son sabot gauche et ferré en plus.
Je n'eus pas le temps de reprendre mes esprits qu'il me fit un coup de bas en haut avec son épée.

*c’est le moment*

En une seconde, je me dressai sur mes pattes arrière, en un cliquetis de métal je sortis mes dagues et bloqua son coup d’épée.
Puis je fis un bond en arrière et planta les dagues au sol.

"Et bien… c'est tout ce que tu peux faire..? Je m'attendais à mieux qu'un simple aventurier…"

Je le fusillais du regard.

Depuis le début, je pensais au liquide que contenais une de mes sphères en verre de mes sacoches, une distillation de plante qui si est respirer agis comme un puissant somnifère. C'est mon père qui me l'avait préparé et donné.
Je pouvais peut-être essayer de bluffer et de lui faire croire à du poison

Je m’avançais de trois pas, assez difficile avec mes dagues aux sabots.
Avec mon aile, j allais prendre la boule de verre en question dans ma sacoche droite et la sortis assez doucement.

"Je vais te proposer un marcher. Il ne va sûrement pas te plaire, alors tu vois ce que je tiens dans mon aile droite! Ben c’est un
Poison assez puissant qui nous tue en quelque minute si on en respire les gaz.
Mais malheureusement je serais obligé de m'y exposé aussi!
Donc, tu le laisses partir et on a la vie sauf,
Ou sinon tu préférerais rejoindre le paradis des batpony "

Je disais cela, mais bien sûr c’était que du vent, nous allions au pire demeurez inerte au sol pendant quatre voir cinq heures.
Mon cœur ne palpitait pas plus que d'habitude et je réussissais garder mon sérieux.
Je le regardais droit dans les yeux en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Obscur Luck
avatar
Lunar Republic

Messages : 112
Age : 23

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 14
Expérience:
44/140  (44/140)

MessageSujet: Re: Poudre d'escampette [Quête binôme: obscur/Black] [TERMINÉE ]   Mer 7 Oct - 22:04

Je fixais ce pégase qui se tenait devant moi. Ma dernière attaque n'avait pas eu l'effet escompté. Tout avait parfaitement fonctionné pourtant. L'attaque surprise, suivie d'un enchainement d'attaques permettant de le mettre sur la défensive suivit d'un coup de sabot puis d'un coup puissant… ça aurait été parfait sans ces foutues dagues!

Il avait au dernier moment sorti deux petites lames et bloqué mon coup!
*Il est surprenant…*

Nous nous regardions en chiens de faïence. Il semblait un peu fatiguer… mais moi aussi d'ailleurs, être aussi insistant sur les attaques et les feintes me fatiguait vite. Heureusement que je tenais mieux que ça.

Pourtant quelque chose clochait, j’avais déjà vu cette manière de bouger, mais où..? C'était un vrai mystère…

*Reste concentré sur lui! Il te fixe!* D'ailleurs je gardais un œil sur son loup. Il se relevait péniblement de son choc et était vers le fugitif, donc ne présentait pas un risque pour le moment.

Il fit soudainement un pas en avant, puis deux… trois. Il enfonçait à chaque fois ses lames dans la terre meuble… le désavantage d'avoir des armes accrochées aux sabots.  Je fis également quatre pas en arrière, je souhaitais garder mes distances.
Il déploya une aile, je crus qu'il essayait de faire un signe à l'ingénieur, mais un rapide coup d'œil me fit voir qu'il restait sans bouger aussi effrayer par la situation que par le loup…

Il sortit alors une petite fiole de ses sacoches avec son aile qu'il me montra. Il fallait dire que j'étais très intrigué par sa manœuvre. Cela ne semblait pas si dangereux… Mais ça l'était extrèmement!

Il me fit alors une "offre qui n'allait surement pas me plaire…" Et en effet cela ne me plaisait pas. Ce qu'il tenait était un puissant poison. Et soit je laissais partir le prisonnier et on restait en vie… soit je refusais et il nous empoisonnait tout les deux… Cela me fit clairement réfléchir.

*Il n'est pas sérieux, il n'oserait pas y laisser sa vie pour un prisonnier… ou alors il est vraiment fou.*

Je me mis à réfléchir rapidement, Il semblait sérieux. Ce prisonnier devait être vraiment important.

*Allez… trouve une idée… et vite!*

Mon esprit carburait à cent pour cent, mais je manquais de temps j'allais donc en gagner.

Je lui fis un sourire glacial et commença un petit speech de mon cru, la fréquentation des nobles de Concordia m'avait offert une belle éloquence.

Et bien… Tu parles d'un sauveur! Je pensais que tu étais là pour le sauver…  Pas le laisser mourir seul dévorer par les loups! Je regardais alors le prisonnier. Qu’en penser vous..? Il a du vous promettre la liberté, mais ce qu'il se prépare à faire nous tuera probablement tous les trois! C’est ainsi que s'achèveront nos vies. On parlera de nous dans les petits journaux, un prisonnier mort dans sa tentative de fuite. Son acolyte mort mystérieusement contre un martyr ayant essayé de les arrêter.

Je fis une pause avant de reprendre. J'avais une idée contre son poison… avec un peu de chance, cela se retournerait même contre lui.

Ou alors mon cher… Peut-être que par miracle vous échapperez au poison. Vous serrez donc seul en territoire Lunariste. Pourchassez, essayant de survivre sans aide et avec un loup qui finira par essayer de vous manger… Car oui même s’il a été éduqué cela reste un animal mangeur de viande. Affamé il essaiera de trouver de la nourriture avant de se rendre compte que c'est VOUS son seul salut, sa nourriture.

Je me remis alors en posture de combat fixant tour à tour mes deux adversaires.

Je vous demande donc… étiez-vous si mal en prison..? Au point de vouloir fuir et risquer votre vie? Et vous mystérieux pégase… êtes-vous prêt à prendre ce risque?

Je fis alors le regard le plus noir possible à ce poney en lui faisant un grand sourire.

Alors, faites-le! Je vous mets au défi de lâcher ce poison! Je suis sûr que vous ne le ferez pas! Vous tenez trop à ce prisonnier!

Je finis ainsi mon discours. J'avais enfin une idée pour contrer ce poison. Ce pégase n'était clairement pas former à l'utiliser il avait oublié de nombreux paramètres. Je me remis sur mes gardes. S’il lançait la fiole, je n'avais qu'à retenir ma respiration et m'envoler en battant des ailes le plus fort possible pour disperser le gaz dans la plaine venteuse. Et avec un peu de chance, je pourrais lui renvoyer dessus.

Allez fait le!

La réaction:
 

_____________________________________________
Je suis  un batpony dissident parfois


Mon OC Attention il est grand:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poudre d'escampette [Quête binôme: obscur/Black] [TERMINÉE ]   Jeu 8 Oct - 17:03

Hum, cette façon de parler, de se déplacer, cela me disait quelque chose, quand d'un coup je me fis emporter dans une sorte de flache back!

J'étais revenu à l'époque de mes treize ans. Juste au moment où j'avais rencontré Hestern!
Je ne savais pas pourquoi ce poney avait réussi à me refaire surgir les meilleurs souvenirs de ma vie.
Ceux que j'avais enfouis il y a de cela quelque mois, quand j'avais appris la mystérieuse mort d'Hestern, mon meilleur ami.
Je croyais m'en être débarrassé à tout jamais, je ne voulais pas me souvenir de lui et de toute la souffrance que j'allais pouvoir ressentir si je repensais à cette histoire.
Tout cela pouvait me rendre faible, si je ressassais ces souvenirs, cela affecterait ma concentration au combat, j'allais devenir plus anxieux et me ruiner la santé.
Je mis un genou avant à terre et murmurai!


"Hestern' mon ami disparu, tu viens de me donner une idée ."


Hé oui, comme le faisait mon copain pégase avant sa mort, j'allais parler avec franchise et tact et essayer de prendre notre adversaire par les sentiments.
Je refis surface au moment où le batpony finissait son speech.
Toute cette émotion m'avait enlevé l'envie de lancer cette fiole.
De plus, je doute que cette mixture à la camomille soit vraiment un puissant somnifère.
Mais je voulais quand même surprendre notre valeureux adversaire.


"Bon, puisqu'il en est ainsi!"


Sur ces mots, je pris donnant de la vitesse à mon inpindice de vole, je fit mine de la lancer juste au pied de notre chère lunariste.
Il fit un bon en arrière.
Ce fut assez drôle a voir, mais au lieux de la lâcher au sole, avec mon autre ailes, je sortit une tasse!


"Hum, cela doit être délicieux! Au faite, ce n est que une distillation à base de camomille. Je doute que cela soit efficace comme poison ou somnifère. En réalité, s'est mon père qui lui donnes une propriété 'somnolente'. "


J'ouvris donc le bouchon et m en versa une petite lichette. Puis en lappais quelque goutes .


"Hum, a ouais  délicieux "


Je souriais en me tordant de rire! Il y a à peine quelque mois, personne ne l aurais cru! J' avais perdu tout espoir en Equestria, mais la rien que cette réaction de surprise me redonnait un peux goût à  la vie!


"Vous savez à qui vous me fait penser cher monsieur, à mon défunt amis hestern! Il avait les même réaction que vous, quand je lui faisait des crasse de ce genre.
"


Le batpony me regardai d'un oeil étonner et plus ou moins attentif.

J'adoptais une position relaxée et même pendant que je lui parlais, je décrochais mes dagues pour les ranger dans ma sacoche gauche.
J'espérais le mettre en confiance.
Mais je laissais mon fouet au cas où il refuserais la manière diplomatique de régler la chose!

*bien, je peut commencer mes belle parole *


"Bon, on en était où déjà ?  Ha oui, continuons notre petite bataille, quoi que, nous pourrions trouver un arrangement diplomatique a notre petit problème"


Je me demandais bien pourquoi cette idée m'était venue dans la tête.
Mais après  ce flash back, je n'avais plus le coeur à la bataille.
J'avais envie d'une fin heureuse, s'est ce que je lui est toujours souhaité à mon fugitif.
Je regardais donc le garde Lunariste, pris un aire diplomatique et me mis à  parler d'un ton assez ferme


"Non, c est juste que me battre, ben ça vas un moment, mais bon si on peux ne pas faire de blesser, cela m'arrangerais  bien.
Vous dites qu'il serait bien en prison, mais là au moment où je vous parles, cette licorne s'apprête à devenir père!
Il a une jeune femme qui tien à lui, qui en ce moment même a la clinique de Canterlot, se demande où est sont mari alors qu'ils sont sur le point d'avoir leur premier poulain!"



Jusque là, j'étais plus ou moins convainquant, j essayais d'émouvoir se pauvre cœur de batpony, mais pour le moment aucune réaction de sa part!


"J'ai eu un parant très peux présent affectivement  étant petit, et voyer ce que je suis devenu, un pégase qui essai de survivre tout seul sans sa famille, essayant de fuir ses démons de sa jeune existence!
Ne faite pas l erreur de l'emprisonner maintenant, au moment où son petit gugus aura le plus besoin de lui!
Soyer toucher par ce que je vous raconte, et laisser nous repartir à Canterlot !
Je vous en pris, s est votre honorable adversaire: Black-Dark qui vous le demande!"



Pfiou, c'est la première fois que j'avais au temps d inspiration,maintenant fallait juste croiser les sabots pour que ce poney aie un coeur en or.
Je regardais mon ingénieur, il en avais les larme au yeux, et mon loup quand a lui s'était assis a côté de moi réclament sont dû pour le dure labeur qu'il avait accompli.
Je fouillais ma sacoche avec mon ailes pour lui donner un petit morceau de viande.


"Tien, cela s' est pour toi mon beau.
Ah et sachez une chose! Je ne laisserais jamais snow avec une personne si je pensais qu'il allait lui fair du mal !'



Je lâchais un grand soupire, cela m'avait fait du bien de parler comme ça, moi qui d'habitude frappe toujours avant de réfléchir depuis ce malheureux jour où j'ai appris la disparition de Hestern.
Revenir en haut Aller en bas
Obscur Luck
avatar
Lunar Republic

Messages : 112
Age : 23

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 14
Expérience:
44/140  (44/140)

MessageSujet: Re: Poudre d'escampette [Quête binôme: obscur/Black] [TERMINÉE ]   Jeu 8 Oct - 19:51

Je regardais toujours ce stupide pégase noir. Il semblait avoir décroché pendent une partie de mon petit discours improviser… j'aurais dû en profiter, mais soudainement et sans aucune logique quelconque. Peut-être était-il à bout..?

Je l'entendis alors marmonner quelque chose. Il se releva et se regard semblait avoir changé, il me regarda et d'un mouvement d'aile fit comme s’il lançait cette fichue fiole.

*Haha! Que tu crois m'avoir comme ça!*

Je pris mon envol en battant furieusement des ailes. Le gaz n'avait aucune chance de m'atteindre avec de telle bourrasque, encore plus en plaine dégagée!
Mais rien ne se produisit. Il avait retenu la fiole de son aile et avec l'autre parti fouiller son autre sacoche.

*une feinte..? Bien joué, mais il en faudra plus… Montre-moi un peu ce que tu me réserves..!*

Il sortit finalement une petite tasse de voyage… Je crus rêver à ce moment-là. Il me sourit en disant qu'il avait bluffé. Ce n'était pas du poison, mais une simple camomille… J'en étais médusé… Surtout quand il s'en servit une petite tasse.

La suite me fit comme un choque. Il parla d'un de ses vieux amis disparus, qui agissait comme moi… En réalité il n'était pas si loin du compte…

Malgré cette information je restais méfiant, mais il avait réussi à capter mon intérêt alors que ma mémoire le remettait en place. D'ailleurs, pour continuer il semblait clairement ne plus avoir envie de se battre. Il se posa confortablement et osa même ranger ses deux dagues.

*Mais… mais… Il est vraiment fou?`Ou alors c'est un chaotique… et là ça devient logique…*

Après cela il me regarda, il m'expliqua que la guéguerre, ça allait bien un moment, mais qu'il avait envie d'une fin heureuse. Je le comprenais, la violence inutile n'était pas mon fort. C'est pour cela que quand il me proposa un possible arrangement  je me détendis légèrement et me posa au sol. Il continua alors, je voyais ce qu'il essayait de faire et c'était bien joué. J'ignorais que ce pauvre prisonnier allait devenir père d'un jour à l'autre. Il enchaina alors sur ça propre expérience, cela me fin un choc! Je connaissais cette histoire! Et je pus enfin mettre un nom sur ce pégase.

Black-Dark… J'avais murmuré ce nom en même temps qu'il le disait, il ne l'avait clairement pas entendu vu qu'il donna juste après un bout de viande à son chien.  Cela me mit terriblement mal à l'aise… Alors que lui semblait être soulagé après avoir raconté cette histoire.

*Mon pauvre Black… Si tu savais…* j’étais terriblement mal à l'aise… Je ne pouvais pas relâcher ce prisonnier… il était bien trop important pour Luna… Mais si je les arrêtais, mon ami finirait en prison… Sans parlé qu'il avait dit vrai, un poulain sans père c'est dramatique… Mais les ordres sont les ordres.

Je remis alors mon épée dans son fourreau, et si jamais il me restait cette petite dague cachée…  Je me mis à quelques mettre de lui. Toujours sur mes quatre sabots. Peu m'importait, il allait apprendre une dure leçon sur la vie en temps de guerre.

Soit… c'est très touchant comme histoire, mais cela m'étonnerait fort que tu arrives à me convaincre Black… La seule chose qui pourrait libérer ce prisonnier c'est qu'il fasse ce que l'on attend de lui… Je peux très bien comprendre qu'il a une famille… J'avais des parents, mais  ils sont morts dans un orage il y a des années… Mais vous comprendrez bien que j'ai un travail à faire… Et si je ne veux pas perdre mon poste. Alors… Tu imagines bien, J'ai ma vie à faire de mon côté.

Je le regardais gentiment. Il n'imaginait pas à quel point ce que j'allais faire était "sale". Mais j'avais dit la vérité, mon travail de garde et de conseiller était tout ce qui me restait et j'avais promis à la princesse de ne pas lui faire défaut.

Je me rapprochais de lui l'air détendu. Le fait de savoir masquer ses émotions était un vrai atout. Que ce soit dans une bataille ou au bluff comme dans un poker ou maintenant en ne montrant qu'une tête neutre qui sied si bien à un garde.

Mais reparlons de cette négociation… Je pense que nous pouvons nous entendre sur un certain point… Son histoire est très touchante, la votre aussi d'ailleurs. Un poney mal aimé de ses parents ferait un très bon livre. Mais… Je ne peux pas vous laisser tout bonnement partir! Donc... Vous revenez tous les deux avec moi!

Je m'étais rapproché suffisamment de lui, je lui fis alors un sourire espiègle avant de déployer mes ailes et lui décrocher un deuxième coup de sabot et m'envolant dans une grande bourrasque d'air.

Toute mes Excuse black Dark, mais cette fois vous avez fait le mauvais choix! Je ne suis pas du genre à trahir ma princesse!

Des quelques mètres d'altitude je regardais ce pégase avachi au sol et la camomille se répandre dans le sol. C'était dommage, elle sentait délicieusement bon. Mais ma réflexion m'avait rappelé à l'ordre, jamais je ne trahirais Luna. Je l'avais promis.

*Désoler mon bon vieux Black… Mais je te le promets… quand ce sera fini, je ferais en sorte de t'aider… Parole de Hestern*

Besoins d’explication?:
 

_____________________________________________
Je suis  un batpony dissident parfois


Mon OC Attention il est grand:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poudre d'escampette [Quête binôme: obscur/Black] [TERMINÉE ]   Sam 10 Oct - 12:09

Je le fixais, lui le batpony .
Chaque fois que je le regardais, la tête d'hestern me revenait à l'esprit.
De petits flashs me rappelant chaque fois à combien je tenais beaucoup à lui. Et là ce poney de la nuit, était là parlant comme si de rien n'était.

il me disait que c'était bien joli mon petit discours et même que nous devrions faire un livre.
Mais n'arrêtait pas de me rappeler que nous étions quand même en guerre et qu'à la guerre on ne faisait pas de cadeau.
Lui, s'il voulait garder son poste, fallait qu'il fasse son boulot correctement! C'est-à-dire nous ramener tous les deux à Luna.
Et je savais très bien ce qu'ils feraient à cette pauvre licorne, la torturer jusqu'à quelle livre ce qu'ils voulaient savoir . Je ne pouvais cautionner cela! je ne tolérerais pas et je n'étais pas de son avis!
Et pour mon cas, je ne pense pas que je leur étais d'une grande utilité, donc je finirais dans les oubliettes.

Mon seul salut serait ma princesse du soleil.
Je ne pouvais pas dans ces circonstances-là, cautionner ses actions, fallait que je nous sorte de cette situation.

Jusqu'au moment où il mentionna une tragédie, un orage dans lequel il aurait perdu ses parents! Cela me sauta à la figure! Ce type était Hestern en personne.
J'étais cloué au sol! Tout était clair maintenant, ses gestes, sa façon de parler et surtout sa carrure qui n'avait pas changé.
Ne comprenant pas pourquoi il n'avait pas essayé de me retrouver ou même pris la peine de m'écrire.
Au lieu de cela, il avait préféré sauver sa peau et faire mumuse avec la haute société Lunariste et auprès de Luna!
Durant tout ce temps il était en vie et moi, moi son ami depuis bien des années,
devait vivre avec le fait qu'il fut soi-disant ‘'mort ".
Apparemment il avait bien changé, il n'avait pas l'air d'accepter ma demande.

*je ne te reconnais plus! La guerre peut-elle changer des poneys à ce point !*

Ce qui me choqua le plus, ce n'était pas de le voir en vie, mais le faite que que je ne le reconnaissait plus

Je ne ressentais plus que colère et trahison en moi, le temps passait, il se rapprochait, pas à pas de moi.
Je sentais cette chaleur, ce feu de la vengeance! j'avais une seule envie, me jeter sur lui et de le frapper jusqu'à ce que mort s'ensuive, mais je ne fis rien!
Je voulais qu'il comprenne ce qu'il m'avait fait endurer! Toute la souffrance que j'ai dû contenir depuis sa mort.

Je savais qu'il m'avait reconnu, déjà parce que tout ce que j'avais dit ne pouvait le laisser dans l'ignorance, car j'avais croisé son regard, il avait plein de regret et c’était typiquement le regard d'hestern.
Il était maintenant tout près de moi ! à ma grande surprise, il déploya ses ailes! et en s'envolant, il me remit un uppercut sous le menton !
Au moment où son sabot avait touché mon menton, je perdis toute ma confiance en lui!

Je m'écroulais lourdement sur le sol, percuter de plein fouet! Chagriné de ce que venait d'accomplir mon ex-meilleur ami, épuisé de toute cette bataille, de tous ces mensonges.
Je perdais gentiment fois en tout poney existant sur cette surface du globe!
Personne ne pensait plus qu'à la guerre. Moi je pensais Lunariste et solariste, quelle est la différence! Nous sommes tous des poney ou être vivant. Nous devons réapprendre à cohabiter ensemble!

Je me remettais doucement sur mes pattes.  
Pendant sa montée, il me dit.


‘' Toutes mes Excuses black-Dark, mais cette fois vous avez fait le mauvais choix! Je ne suis pas du genre à trahir ma princesse!''


Son action m'avait laissé le temps de remettre mes deux dagues pour qu'elles soient prêtes à l'emploi! je n'eus qu'une seule réaction! celle de baisser la tête, de faire un sourire en coin des lèvres et de sortir ces quelques mots.


‘'Mon pauvre ami! Il faut que j'apprenne que tu sois en vie, là maintenant et en ces circonstances''


Je déployais aussi mes appendices de vol.
je mis toute ma haine pour me propulser dans les airs, dagues aux aguets. Quand je fus arrivé à sa hauteur, je le fixai dans les yeux, il put s'apercevoir de mon regard noir, de toute la souffrance qu'ils projetaient et tout ça, il allait me le payer.
Le prisonnier ne comptait plus, ce qui comptait à présent, s'était de lui renvoyé l'appareil!
Donc de le faire souffrir.
Je lui dis ceci en même temps que mes dagues sortaient !

‘' Toi, tu as fait pire que de trahir une princesse! tu as trahi un ami! je t'avais écrit HESTERN!
Tu étais tout pour moi.
Quand j'ai appris ta disparition , tu m'as laissé comme mort à tes yeux… seul, seul dans une souffrance éternel.
Tu n'imagines même pas tout ce que j'ai fait pour t'oublier! Par quoi j'ai dû passer pour ne pas souffrir de ta non-présence à mes côtés.''


La bataille de ma vie avait commencé, j'avais l'avantage en vole de pouvoir utiliser mes dagues comme bon me semble! Du coup j'enchaînais les coups de gauche à droite, de haut en bas.
L'obligent à se mettre en retrait en dessous de moi.
J’étais rentré dans une folie que personne ne pouvait arrêter.


‘'Tu ne te rends pas compte combien j'ai souffert de ta soi-disant mort!’’


Toutes ses paroles, je les hurlais de rage, je ne contrôlais plus rien.
Tous mes gestes n'étaient donnés que sous le coup de la colère et de la haine.
Le pauvre était placé juste en dessous de moi! Je pris juste un peu de hauteur et de tout mon poids, je lui fonçai dessus tel un boulet de canon, le ramenant au sol. Faisant un petit impacte dans la terre meuble.
Je me retirais pour respirer un peu.
Savoir s'il allait bien m'importait peu !
Je tournais le regard vers la licorne! Elle me dévisageait tel un chien apeuré!
Je m'avançais vers lui.
J’avais aussi une idée assez moche!
Je me mis donc à côté de lui, entoura mon sabot droit autour de sa tête, avec ma lame venait appuyer sur sa gorge toute en me retournant vers mon cher ami hestern.


‘'Je ne te laisse plus le choix, rien que pour mon plaisir de te voir souffrir et culpabiliser, je vais lui trancher les cordes vocales! Notre problème sera donc réglé plus de prisonnier pour divulguer ces informations sur MA ville!''


Je n'étais plus moi-même, fallait qu'il m'arrête. Je ne voulais pas avoir du sang sur les sabots!
Cela ne me ressemblait pas!
Revenir en haut Aller en bas
Obscur Luck
avatar
Lunar Republic

Messages : 112
Age : 23

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 14
Expérience:
44/140  (44/140)

MessageSujet: Re: Poudre d'escampette [Quête binôme: obscur/Black] [TERMINÉE ]   Sam 10 Oct - 15:54

J'étais toujours dans le ciel à regarder Black. Je regrettais ce que je venais de faire, pourquoi la guerre imposait-elle ce genre d'horreur? Je le regardais se relever péniblement et remettre ses armes. Il pensait un peu comme moi, pourquoi fallait-il que l'on se retrouve ici et dans ces conditions?

Soudainement il décolla! Je reconnaissais dans ce décollage quelques notions que je lui avais inculquées. Il arriva à ma hauteur alors que je restais encore dans mes pensées, il me regarda droit dans les yeux, je vis alors un regard noir comme sa robe, je voyais qu'il souffrait, qu'il m'en voulait d'une manière que je n'aurais jamais pu imaginer.

Il me hurla littéralement dessus, celons lui en voulant éviter de trahir ma princesse j'avais fait pire que ça, je l'avais trahi lui mon meilleur ami! Il m'avait jadis écrit et sans réponse m'avait cru mort! Il avait souffert pendant des années, souffert de la solitude, de mon absence. Ces mots me firent très mal, manquant de me faire lâcher des larmes de tristesse.

Je voulus répondre, mais un sanglot retenu m'en empêcha. Et soudainement je vis qu'il avait fait ressortir ses lames.

*Nan..! Black NAN! JE T'EN PRIE! JE NE VOULAIS PAS..!* Mon esprit hurlait de désespoir, et quand je vis alors son premier coup partir dans ma direction, seuls mes réflexes me firent sortir de ma détresse. Il venait de changer sous mes yeux, une sourde rage le guidait désormais.

Son assaut était furieux! J'étais resté désarmer pendent son discours et maintenant qu'il avait repris les armes contre moi j'étais pris au dépourvu, les coups pleuvaient tout autour de moi! Il était complètement imprévisible son objective était simplement de me faire le plus mal possible, rien d'autre ne comptait pour lui. Je restait alors en face de lui reculant en mêmes temps que j'évitais les coups furieux, me tordant dans tous les sens possibles et inimaginables.

Bien sûr j'avais essayé de reprendre mon arme, mais à chaque voit il visait alors ma tête me forçant à l'esquiver en laissant la lame dans son fourreau. Je sentais que si je n'arrivais pas à reprendre une arme c'en était fini de moi. J'avais déjà gagné un bon nombre d'estafilades et à plusieurs reprises avait entendu le crissement de mon armure  alors qu'une de ses dagues essayait de la percer.

À un moment alors que j'arrivais à reprendre un peu de distance je réussis à dévier sa lame grâce à la protection de mon sabot, je mis à profit ce temps pour faire un looping arrière afin de prendre un peu de distance et perdre de l'altitude. Il fallait que je le calme absolument.

E-Ecoute Black… Je… Je n'eus malheureusement pas le temps d'aligner un mot de plus.

Il me fonça soudainement dessus en piquée, malheureusement je n'avais pas le temps de l'éviter et il me percuta de tout son poids m’entraînant en direction du sol. Et alors que j'essayais de me dégager, une pensée me vint à l'esprit.

* Quelle ironie… Tu te fais abattre en plein vole par celui à qui tu as tout appris…* je détestais ces instants ou mon cerveau me faisait remarqué ce genre de détails…

Je continuais de me débattre pour amortir le choc qui devenait de plus en plus probable. Mes pattes essayaient de repousser le grand pégase noir qui continuait de me regarder avec haine, mais il était trop imposant pour moi dans ses conditions. Puis l'instant fatidique arriva, je sentis le choc dans mon dos, heureusement la hauteur n'était pas grande et le sol meuble pendent la nuit. Mais parmi tous les sons que j'entendis dans ce crash forcé en plus de l'armure qui se pliait dans un bruit de tôle froissée un grand craquement s'échappa de mon torse me coupant la respiration quelques secondes. Je vis également le noir quand mon casque heurta le sol.

Je rouvris les yeux, j'avais un horrible goût de sang dans la bouche. Je me relevais difficilement en crachant un peu du liquide ferreux.

*Ce n’est pas bon ça… regarde dans quel état tu es! T’as intérêt à vite te débarrasser de lui…*

Je sortis du petit renfoncement de terre qui avait si gentiment absorbé une partie du choc, je me mis à chercher du regard les deux poneys. J'avais du passé quelques secondes inconscient. Je vis alors le grand pégase noir proche de cette licorne, mais quelque chose ne jouait pas, il la menaçait avec une de ses lames. Il hurla quelques choses au sujet de son problème et qu'il ne pourra plus divulguer d'information sur sa ville.

Je savais que je n'avais plus du tout l'air de ce garde si sûr de lui. J'étais couvert de boue, mon casque et la protection de mon dos devaient être cabossés, heureusement que mon armure était prévue pour protéger un minimum des crashs… Mais mon plastron… lui était enfoncé et m'empêchait de bien respirer,  je fixais donc mon "ami" d'un regard que j'espérais le plus noir possible et alors que je captais son attention détacha mon plastron qui tomba au sol.

Mon torse saignait légèrement, et je sentais toujours cette douleur à l’intérieur.

Je rassemblai mes forces et toujours en regardant le pégase m'approcha de lui en traînant ce qui fut une belle partie de mon armure.

*Il va trop loin..! Ce poney n'a en rien mérite d'être menacer de mort!*

ASSER! Tu vas trop loin! Et après tu oses dire que j'ai changé?! Regarde-toi!  Tu as déjà oublié qu'il allait devenir père? Tu as peut être vécu avec le tient qui n'avait pas une grande estime pour toi, mais ce ne sera jamais pire que de vivre sans! Tu ne sais pas ce que cela fait de savoir que l'on ne reverra jamais ses proches!

Je me rapprochais doucement de lui, j’essayais de garder son attention braquée sur moi,  lui faisais-je pitié? Peu m'importait, je continuais d'approcher malgré le fait que maintenant, il avait pointé une de ses dagues vers moi.

Tu me dis que je n'ai pas répondu à tes lettres? Avais-tu la moindre idée d'où j'habitais? J'avais rejoint Luna qui m'avait offert une nouvelle vie alors que le deuil me rongeait. Je la suivais à Concordia ou parfois à Canterlot quand il y avait encore la paix! Et avec cette fichue guerre, je ne pouvais plus venir te voir! Si je sortais du territoire Lunariste, je risquais de finir emprisonné! Voilà pourquoi je n'ai pas pu venir te voir!

Je venais de déballer ce que j'avais sur le cœur, tant d'impuissance pour allez le voir… Mais là il fallait que je l'arrête avant qu'il ne tue ce pauvre civil… Même prisonnier il restait un innocent…

J'étais désormais à quelques petits mètres de lui, je pris dans mes pattes la plaque d'armure, elle n'était pas toute légère, mais restait une armure prévue pour le vol. D'un mouvement sec et rapide qui me fit grimacer de douleur, je lançais mon plastron droit sur son visage. La plaque le heurta de plein fouet et le coucha au sol. Il me restait plus qu'à le maîtriser… Je parcourus la petite distance et dégainant mon arme et je me mis à le frapper de toutes mes forces restantes en visant son flan. Je ne pouvais plus me permettre de faire durer le combat, mais refusait toujours de le tuer.

Blessures subies:
 

_____________________________________________
Je suis  un batpony dissident parfois


Mon OC Attention il est grand:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poudre d'escampette [Quête binôme: obscur/Black] [TERMINÉE ]   Lun 12 Oct - 21:19

J’avais toujours mon arme sous la gorge du prisonnier, je vis alors Hestern se relever.

*OH Hestern si seulement tu savais à quel point je m’en veux*

Et oui! La colère m'avait rendu incontrôlable, et me faisait faire des choses que je regratterais.

La terre avait fait une espèce de cratère au tour de lui! Il était dans un sale état, couvert d'écorchure, de boue et de sang.
Le choc dut être violent pour lui!
Son armure de Lunariste était complètement défoncée, les bouts pendaient par-ci par- là.
Et tout ça! Ce fut à cause de moi.

Il se rapprochait de moi, d'un pas lourd et exténué. Tel un éclopé il se déplaçait lentement.
Il commença à parler.


"ASSEZ! Tu vas trop loin! Et après tu oses dire que j'ai changé?! Regarde-toi! Tu as déjà oublié qu'il allait devenir père? Tu as peut être vécu avec le tient qui n'avait pas une grande estime pour toi, mais ce ne sera jamais pire que de vivre sans! Tu ne sais pas ce que cela fait de savoir que l'on ne reverra jamais ses proches!


Après son petit discours, je relâchais un peut la pression que j exerçais autour du coup de la licorne; c'est vrai qu'il n'y pouvait rien si mon ami était parti sans rien me dire.
Je pointais maintenant ma courte lame en direction du batpony.
J'avais donc relâché le poney futur papa. Car effectivement je ne pouvais me résoudre à le tuer sachant qu'il y aurait un poulain sans père dans quelques jours.
Pour les proches d'Hestern, moi je croyais qu'il était mort avec eux! Mais effectivement il doit ressentir un profond chagrin, il a sûrement du souffrir au temps que moi, de la perte des siens . Mais il avait tort sur une chose! Étant donné qu'il comptait comme un frère pour moi, sa disparition en fut plus que difficile.

Je vis son regard noir! Mais le mien avait changé, il était à présent rempli de culpabilité et de peine,mélanger au regret et à de la souffrance .
Mes derniers actes ne me ressemblaient pas.
Je ne suis pas du genre à opter pour la barbarie comme arme de guerre. Mais je ne pouvais me résoudre à lui laisser le prisonnier.
Malgré ma grande liberté, j'étais quand même un Solarist et Celestia m'avait confié une mission.
Je me devais donc de revenir la tête haute avec le prisonnier en ma possession et vivant si possible.


"Tu me dis que je n'ai pas répondu à tes lettres? Avais-tu la moindre idée d'où j'habitais? J'avais rejoint Luna qui m'avait offert une nouvelle vie alors que le deuil me rongeait. Je la suivais à Concordia ou parfois à Canterlot quand il y avait encore la paix! Et avec cette fichue guerre, je ne pouvais plus venir te voir! Si je sortais du territoire Lunariste, je risquais de finir emprisonné! Voilà pourquoi je n'ai pas pu venir te voir!"

Il avait prononcé le mot guerre!
Pour moi, cela ne changeait rien à mon quotidien, qu'il y eût la guerre ou pas, je menais mon train de vie comme si elle n'existait pas.
Par contre, pour lui ce fut peut-être plus difficile.
Mais je ne comprenais toujours pas pourquoi il ne m'avait pas écrit ou essayé du moins. Il avait peut être changer de territoire, mais moi non.
Je restais dans la ferme familiale plongée dans ma souffrance.
Et à ce que je sache, il n’est pas interdit d'écrire des lettres pour un ami dans un autre territoire!
Pour cela je lui en voulais encore.

Il était maintenant à quelque pas de moi.
Puis d'un coup, il prit une plaque de son armure, et en souffrance me la jeta en pleine figure.
En voulant l éviter avec mon sabot droit. Mon dispositif pour ma dague tomba au sol ainsi que moi même.
J'étais maintenant a terre, à bout de souffle: allais je mourir sous les coups d'épée tranchante dans mon flanc?
Le sang commençait à couler le long de mes sabots, les plaies à se dessiner sur le côté de mon corps de poney tout meurtri par cette aventure.


"Celestia pardonne moi de mon échec"


Je jetais un dernier regard à mon loup.
Je ressentis une profonde douleur puis plus rien, le noir :le néant !

Snow se mit devant moi à l'instant ou je perdais connaissance, il grogna pour essayer de faire reculer l'antagoniste qui avait frappé son maître, son alpha.
Revenir en haut Aller en bas
Obscur Luck
avatar
Lunar Republic

Messages : 112
Age : 23

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 14
Expérience:
44/140  (44/140)

MessageSujet: Re: Poudre d'escampette [Quête binôme: obscur/Black] [TERMINÉE ]   Mar 13 Oct - 12:03

Je regardais Black, qu'avais-je fait? Ma lame était imprégnée du sang de mon ami.

Je l'avais frappé une fois, puis deux et finalement un troisièmes  pourquoi ce déchaînement de haine? Je baissais les yeux sur le pégase à mes pieds, je m'étais laissé emporter par mes sentiments, peut être qu’une certaine rancœur s’était installée après ce qu’il avait fait?.

Je fis alors un pat en arrière essayant de me convaincre que ce n’était qu’un cauchemar, mon ami gisait en sang devant mes yeux, il fallait que je fasse quelque chose pour lui, essayer de le sauver, mais je voulus m’approcher et son loup qui s’était jusqu'alors tenu à l’écart s’interposa pour protéger son maître agonisant.

Allez-Ouste..! Laisse-moi m'occuper de lui!

Je fis un geste du sabot pour essayer de la chasser, mais cette saleté de loup essaya de me mordre!

*Allez! Bouge!* Je pris le plat de mon arme et avec difficulté fit dégager son animal qui partit se mettre entre moi et le prisonnier qui n'avait toujours pas bougé, visiblement bien trop choqué par ce qui venait de ce passer.

Mon "ami" était dans un sale état, je n'avais pas besoin d'être médecin pour savoir que mon épée l'avait mis très mal. Mais avec un peu de chance, je pouvais encore le sauver. Je me mis à fouiller dans ses sacoches espérant trouver du matériel de soin. Heureusement entre deux morceaux de viande pour le loup qui après les avoir reniflés les mangeât rapidement se trouvaient quelques bandes.

Je me mis au niveau de Black et essaya de le bander du mieux que possible avec l’aide des quelques notions de soins que l’on apprenait dans la garde, les blessures n'étaient pas si profonde que ça, mais il saignait abondamment et sans ça il ne supporterait pas le voyage.

Bon… c'est pas tout ça, mais…

Je pris la corde que mon adversaire avait essayé d'utiliser pour me ligoter afin de l'attacher et de le tirer jusqu'à la ville. Le loup me posa quelques problèmes alors que j'essayais de l'attacher avec son maître, mais finalement il se retrouva saucissonné contre lui, il ne restait plus que le prisonnier.

Il n'avait pas trop bougé et après quelques paroles me promis de ne pas résister, je me demandais même si après ce qu'il venait de vivre la prison ne lui manquait pas un peu...

Je me mis à traîner le pégase noir, il pesait son poids quand même! Mais petit à petit nous nous rapprochions de la capitale. La difficulté était immense, j'avais mal et  la voie des aires me restait interdite à cause du crash, une raison de plus de lui en vouloir, mais bon… je n'allais quand même pas le laisser mourir?

Le retour me paraissait long, et la seule distraction qui me permettait d'oublier un peu me blessure ne semblait pas vouloir dire un mot. À moi de briser la glace.

Bon… C'était vrai..? Vous allez devenir père? Je regardais la licorne devant moi, il n'était pas attaché, car je lui faisais confiance, du moins un minimum.

Il hocha simplement la tête, Désolé… J'essaierai de faire quelques choses pour ça… Mais bon, vous saviez bien que s'échapper de Concordia était presque impossible et très risqué…
Il me répondit par un soupire et le silence, avec ça je ne savais toujours pas quoi faire de mon ami.
*Black… Je te déteste…*

Tout autre essai de discussion ne donna que peu de résultat concluant. Mais enfin les portes de Concordia se montrèrent, il fallut peu de temps avant que des gardes nous remarquent et ne viennent nous prendre en charge. Il était temps, j'avais le souffle court et j'avais de plus en plus de peine à respirer. La douleur se faisait pesante. Mais au moins on me récupéra.

Pitié… soignée les… Puis enfermer les dans des prisons différentes…  Après m’avoir écouté, on m'emporta également dans une infirmerie où des médecins firent leur travail et le verdict tomba, deux côtes cassées, une patte enflée par le choc et une aile foulée. Il me resta alors à passer quelques jours au repos profitant pour écrire un rapport au capitaine et à la princesse qui souhaiteraientt sûrement savoir pourquoi j’allais ne pas pouvoir faire mon travail.

Je rajoutais quand même de bien traiter les prisonniers. Quelques parts il restait mon ami…  et ce même s’il avait essayé de me tuer. En tout cas, je me promis une chose, d’avoir une discussion avec lui dès que possible.

_____________________________________________
Je suis  un batpony dissident parfois


Mon OC Attention il est grand:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Poudre d'escampette [Quête binôme: obscur/Black] [TERMINÉE ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poudre d'escampette [Quête binôme: obscur/Black] [TERMINÉE ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Placard à balais et poudre d' escampette
» [Nouvelle Règle] Baril de Poudre noire
» Un point sur les armes à poudre noire.
» Barils de poudre uruk-hai
» Rosgann l'Obscur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Lunaristes :: Concordia-
Sauter vers: