Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Pommes pourries. -Quête-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Red Wine
avatar
Changeling Swarm

Messages : 131

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 15
Expérience:
67/150  (67/150)

MessageSujet: Pommes pourries. -Quête-   Jeu 8 Oct - 15:30


« Hey, te revoilà ! Content de te voir gamin, les raisins sont si gros qu'ils commencent à tordre les vignes. Toujours envie de venir nous aider ? »
« Évidemment. Vous voulez que je commence de quel côté ? »
« Ha-ha, tu vas directement au but, j'aime ça. Nous avons déjà commencé les récoltes du côté Sud, il va falloir aller vite, nos vins ne se feront pas en criant lapin. »
« À vos ordres. Vous avez des charrues ? »


Le vieux terrestre hocha la tête avec plaisir, pointant de son sabot une vieille charrette qui donnait l'impression de vouloir perdre ses roues à tout moment. Soit, il allait passer par-dessus. Cloud trottina d'un pas léger vers le tas de bois à moitié pourri et avec l'aide du vieux fermier, attacha les harnais pour pouvoir la tirer. Étonnamment le chariot roulait plutôt bien, malgré le bruit désagréable de la ferraille mal huilée qui perçait le silence du vignoble. Le soleil venait à peine de se lever et c'était l'heure du travail pour tous les champs de Green Grasslands. Cet endroit était étrangement paisible à côté des tensions qui détruisaient les nations de part et d'autre. Les différents fermiers qui osaient cultiver ici ne semblaient pas avoir de problème, profitant de l'abondance qui ne manquait pas dans le coin. Cela changeait des paysages que Cloud voyait d'habitude. Le territoire des changelings avait tendance à être plus... hostile que ça. Mais ça le vieux terrestre ne pouvait pas le savoir, lui qui croyait avoir sous les yeux une licorne solariste. Red était devenu Cloud le temps d'une journée de travail, histoire de pouvoir circuler librement. Ce gâteux de terrestre ne lui aurait probablement pas ouvert les bras en voyant qui il était réellement, raison de plus de se cacher sous sa capacité de se transformer à volonté. Il était venu deux jours plus tôt, son déguisement bien en place. Une petite discussion et Grape avait finalement accepté son coup de main.

Il ne fallait pas croire que Red – ou plutôt Cloud - était ici pour trouver une nouvelle victime. Hum. Non, en réalité c'était plus ou moins le cas, mais le changeling était toujours en train de chercher de nouvelles proies. Il n'allait pas s'attaquer à Grape, oh non. Dire qu'il avait du respect pour lui était un peu exagéré, disons plutôt qu'il ne s'attaquerait jamais à quelqu'un produisant du vin. C'était grâce à ce poney que l'un des meilleurs spiritueux sur Equestria était produit et le vieillard avait accepté de lui montrer comment il faisait s'il l'aidait pour sa récolte. C'était tout ce qui intéressait le sommelier aujourd'hui, faire la récolte et apprécier l'art de la fermentation avec quelqu'un qui s'y connaissait autant que lui. Red utilisait différentes techniques pour créer des vins chez lui, mais il savait que des centaines d'autres existaient et il voulait toutes les savoir. Il espérait que Grape était à la hauteur de sa réputation, il serait plus que déçu de voyager en dehors des limites de son territoire juste pour écouter un vieil idiot. L'idée de l'égorger s'il ne remplissait pas sa promesse lui traversa l'esprit, mais elle retourna dans les ténèbres de son âme après quelques secondes. Non, pas toucher les producteurs de vins. C'était un sacrilège.

Le sommelier avait donc fermé sa boutique le temps de venir, une pancarte dans la porte disant qu'il était partit en vacance. Dans le sous-sol du magasin une cuve d'acide pleine et un crocodile se reposaient dans la noirceur, attendant patiemment le retour de leurs maîtres. Red aurait aimé pouvoir amener Light avec lui, mais son nettoyage n'était pas complètement fini. Avec un peu de chance, le changeling allait pouvoir le sortir de là dès son retour. La venue de Sanguinaire aurait aussi été agréable, mais il ne le maîtrisait toujours pas. Un jour il se pencherait sur l'étude des traqueurs mais en attendant, il devait se préoccuper du vin. Pensive, la fausse licorne s'engagea sur le chemin de terre en compagnie de Grape, son excitation montant d'un cran alors qu'ils se rapprochaient des vignes. Cloud n'aimait pas trop l'idée de travailler, mais c'était le seul moyen qu'il avait trouvé pour convaincre le terrestre. Tant pis, un peu d'exercice ne lui ferait pas de tord. Aujourd'hui il était Cloud, la licorne fermière. Pathétique.


Ils entrèrent entre les vignes, Cloud apercevant de loin d'autres travailleurs. À voir leurs têtes ils étaient de la même famille que Grape, tous prêts pour la récolte. Il était visiblement le seul étranger mais cela ne le dérangeait pas, il voulait être le seul à profiter de cet enseignement. Se présentant au reste de la troupe, la fausse licorne espérait un peu avoir la paix pendant les travaux, il détestait travailler en équipe. Son vœu fut vite exaucé, le patriarche laissant sa famille commencer d'un côté, ceux-ci travaillant rapidement, presque comme des robots. Grape amena son apprenti à l'écart et lui présenta ses vignes préférés, portant des raisins bleus que Cloud savait assez acides. Le terrestre voulait qu'il s'occupe de récolter ceux-ci alors que le reste s'occupait des raisins rouges, qui étaient cultivés en plus grande partie. Le sommelier observa son coin de terre et hocha la tête, comprenant que Grape ne voulait pas qu'il soit dans les sabots des autres, qui avançaient bien trop vite pour lui. Le vieillard lui montra ensuite l'endroit ou il devait déposer les raisins lorsque son chariot était plein et il le laissa à sa tâche, allant s'occuper d'autre chose. Satisfait de la tournure des choses, la licorne rouge se mit à la tâche.

Cloud observa de plus près les raisins, reniflant leurs odeurs. Il reconnaissait là certaines effluves de ses vins et sa peau frissonna, celui-ci se laissant obnubiler par son plaisir. Il n'y avait plus rien qui existait autour, une bulle s'était formée sur lui et il se concentrait uniquement sur la récolte, ignorant le bavardage qui troublait le silence. Commençant au bout de la rangée, Cloud se servait uniquement de ses dents pointues, qui étaient plus efficace que le sécateur que lui avait prêté le terrestre. Doucement, il glissait la  maigre branche retenant la grappe entre ses canines, sectionnant celle-ci sans trop de problème. Il attrapait du bout des lèvres ce qui restait au-dessus des raisins et les déposaient dans le chariot, essayant de les placer de manière à ce qu'ils ne s'écrasent pas les uns les autres. Grape passa après quelques minutes, observant l'apprenti en souriant, visiblement surpris qu'il ne se serve pas des outils à disposition. Eh bien, temps que cela fonctionnait...

« La cuve est ouverte pour les raisins Cloud, tu peux aller les porter. »
« Merci. »


Gardant le masque du personnage sur son visage, la licorne sourit et passa ses sabots dans les cordes, tirant son chariot plein vers les grands barils qui étaient alignés à côté de la ferme. Cloud mit quelque secondes à comprendre comment il devait faire pour se délester de son chargement, marmonnant pour lui même alors qu'il se positionnait pour être capable de reculer avec le chariot. Les cuves de bois étaient hautes et pour déposer les raisins dedans, le vieillard avait aménagé des rampes pour pouvoir mettre les chariots au même niveau. Poussant du mieux qu'il pouvait son chargement, la licorne avait les jambes légèrement tremblantes, peu habitués au travail physique. Il jura en arrivant en haut et défit les harnais, se retournant pour pouvoir soulever le chariot et le vider de ses raisins. Quelle idée il avait eut. Cloud se répétait de penser aux vins, regardant les grappes tomber dans le fond la cuve. Poussant un soupir, il s'attache de nouveau et descendit de la rampe, retournant en trottinant vers son coin de récolte.

Et la journée continua ainsi, paisiblement. D'autres étrangers c'étaient finalement rajoutés à la tâche, mais Cloud comprit vite que c'était des habitués. Le terrestre lui raconta à la pause qu'ils avaient un verger et s'aidaient toujours mutuellement, lui disant qu'ils passeraient la journée chez eux le lendemain. La licorne n'en aurait rien eu à faire si ce n'était pas de la spécialité des autres fermiers : ils produisaient du cidre de pomme et de glace, des liqueurs tout aussi intéressants que le vin. Le sommelier soupira, parfois il trouvait sa passion un peu envahissante, mais il ne pouvait rien y faire. Il accepta d'aider dans le verger, se disant qu'il n'aurait pas fait tout ce chemin pour rien. Après avoir discuter un peu avec les propriétaires des pommiers, il retourna à sa tâche entre les vignes, à l'écart des autres.

Au départ ses mouvements étaient lents et badauds mais plus la journée avançait, mieux il se débrouillait. Cloud commençait par les grappes du dessus, attrapant parfois plusieurs entre ses dents lorsqu'elles étaient plus petites. Il n'avait plus peur de les endommager, ceux-ci allant s'écraser de toute façon au fond de la cuve. Chaque fois il vérifiait que les raisins étaient propres et en santé, écartant ceux qui avaient été clairement attaqués par des insectes. Malgré la fatigue il traînait toujours son chariot lui-même, refusant l'aide qui lui était proposé. C'est qu'il était orgueilleux en plus, il ne voulait pas montrer son manque de force. Toujours seul dans sa bulle, il regardait parfois ce qui lui restait à récolter, essayant d'atteindre le même niveau que les habitués. Il tomba même sur une souris sur son chemin, celle-ci s'amusant visiblement à grignoter les vignes. La licorne avait bien vérifié qu'il n'y avait personne autour lorsqu'il lui lança un sort de douleur et l'écrasa de son sabot, les petits os craquant tous d'un coup sous son pied. Il avala le petit cadavre pour son dîner et frotta la terre pour effacer le sang, continuant son travail en sifflotant.

« Remplissez une dernière fois vos chariots, se sera terminé pour aujourd'hui ! »

Cloud était bien content de l'entendre. Il ne lui restait pas grand chose dans sa rangée de vigne et il coupa les dernières grappes présentes, se glissant devant son chariot pour le tirer une dernière fois. Il avait les genoux douloureux et avançait plus lentement que les autres voyages, appréciant l'idée de ne plus avoir à le faire ensuite. Il poussa sa charrue le long de la rampe et constata que la cuve était presque pleine, celle-ci allait donc bientôt servir pour le vin. Satisfait de son travail aujourd'hui, il vida son chargement et retourna stationné sa vieille charrette là ou il l'avait pris au départ. Le terrestre s'approcha de lui, tout sourire.

« Tu as fait du bon travail, gamin. Demain nous allons au verger et ensuite, je te montrerais la production là-bas et ici. Qu'est ce que tu en dis? »
« C'est parfait. À demain! »


Le vieillard lui donna l'adresse du verger et Cloud s'éloigna de la ferme, fatigué et affamé. Lorsqu'il fut assez loin il reprit sa forme normale, content de retrouver son corps. Il disparu dans la campagne, à la recherche de son souper. Demain serait une autre grosse journée, il se devait d'être en forme et pour cela, rien de mieux qu'un bon repas. Pas vrai?




Et le revoilà pour le deuxième round. Cloud avait réussis à trouver de quoi satisfaire son ventre affamé mais cela ne changeait rien au fait qu'il avait les pattes douloureuses. Marchant entre les pommiers en compagnie des autres, il faisait de son mieux pour ne pas laisser paraître sa douleur, se forçant à garder une démarche normale. Le sommelier savait pertinemment que cette journée serait encore plus dure que l'autre, mais il allait devoir tenir le temps de pouvoir enfin visiter les installations de Grape. Espérant que cette journée passerait rapidement, il jeta un coup d’œil aux grands carrés en bois, là ou ils devaient mettre les pommes. Chacun reçu un bac plus petit pour commencer la récolte, la fausse licorne récitant tout son inventaire de jurons dans ses pensées. Suivi par le vieux terrestre, il s'approcha d'un des pommiers, qui avait le tronc légèrement tordu. Il avait tenu à lui faire la démonstration, Cloud en profitant pour poser son postérieur au sol le temps qu'il lui explique la marche à suivre pour la récolte. Il était moins alerte qu'hier mais essayait de mimer un air intéressé, pour satisfaire le vieillard.

« Alors il suffit de frapper avec les sabots, comme ça! »

Le terrestre souleva les pattes arrières et frappa contre le tronc, le sommelier changeant d'air. Il était un peu surpris de la méthode de récolte, les sabots risquant d'arracher l'écorce du pommier plus qu'autre chose. Néanmoins cela semblait fonctionner, Cloud observant les pommes tomber et s'écraser dans l'herbe haute. Grape ramassa celles qui n'étaient pas tombés dans les bacs autour de l'arbre et poussa son apprenti à faire de même, la licorne marmonnant en voyant qu'il voulait absolument le voir faire avant de le laisser tranquille. Essayant d'oublier ses genoux douloureux, il se mit dos au pommier et plia les pattes avant, comptant à rebours dans sa tête avant de soulever à son tour celles de derrières. Ses sabots frappèrent le tronc avec moins de force que le terrestre, quelque pommes décidant néanmoins de se détacher de leurs branches. Les pommiers avaient le bois durs et Cloud sentait que la journée ne serait pas facile. Il allait devoir frapper cet arbre jusqu'à ce qu'il n'y ait presque plus rien dedans, de quoi l'occuper un moment.

« Ne t'inquiète pas, c'est normal au début. Un peu de pratique et ça ira. »
« Je vais... je vais faire de mon mieux. »
« J'en doute pas gamin. On fait l'avant-midi et ensuite je te montre mes vins chez moi, comme promis. »


Voilà ce qu'il avait vraiment envie d'entendre. Oubliant le reste, Cloud se remit au travail, pensant uniquement à ce soir pour se motiver. La licorne rouge avait de la chance, il n'avait pas à porter les bacs pleins vers les autres carrés plus grands. Des poneys s'en chargeaient pour les autres, le roulement de travail n'arrêtant jamais. Le sommelier avait réussis à terminer son premier pommier, après quelques coups de sabots un peu mous. Il essayait de suivre le rythme des autres par orgueil, forçant ses muscles endoloris à suivre la cadence encore quelque heures. Il ressentit presque un certain plaisir en voyant que son deuxième pommier avançait plus vite, satisfait de voir plus de pommes tomber à chaque coup. Le vieux avait raison, il suffisait d'un peu de temps pour comprendre la technique, ensuite cela fonctionnait tout seul.

Et l'avant-midi continua ainsi, le sommelier passant d'arbre en arbre, regardant ses coéquipiers de la journée partir avec ses bacs pleins à rebords. La licorne aurait aimé trouvé un rongeur comme hier, mais aucun ne pointa le bout de son museau. Il se contenta de croquer dans une pomme lors d'une pause, se forçant à la manger pour ne pas paraître bizarre. Les pattes toujours plus douloureuses à chaque fois, Cloud rêvait du moment ou Grape reviendrait enfin et sonnerait la fin de la récolte. Il commença à perdre patience en se prenant des pommes sur la tête, retenant son masque de tomber trop rapidement. Il devait continuer, encore et encore. Jusqu'à avoir atteint son but. Un coup de sabots à la fois.

Le verger était très grand et le sommelier ne voyait pas vraiment son avancement, mais les carrés commençaient à être pleins et c'est à ce moment là le vieux terrestre revint. Avec tous les membres du groupe, ils s'attachèrent un à un pour pouvoir tirer l'imposante récolte de la journée. Cloud avait l'impression que ses jambes allaient se dérober sous lui mais il n'en montrait rien, tirant avec les autres en se demandant pourquoi ils faisaient pas faire le travail par du bétail. Ils sortirent les gros bacs du verger, approchant de la ferme et du kiosque de vente. Soufflant des narines, la licorne était plus que contente que le travail soit terminé pour maintenant. Grape s'approcha de lui en souriant, lui tapant avec sa patte dans le dos d'un air encourageant.

« Et voilà, ce n'était pas trop dur, pas vrai ? »
« Oui. Est-ce qu'on peut... »
«  Bien sûr, bien sûr ! Viens, on va discuter alcool toi et moi. »


Cloud se retint de soupirer, s'éloignant lentement de la ferme sans saluer les autres. Il s'en fichait, il avait aidé pour les récoltes comme demandé, à présent c'était son tour. Après tout ce travail il espérait que la discussion avec Grape serait intéressante, sinon l'envie de passer par-dessus sa règle pourrait devenir très forte...

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Pommes pourries. -Quête-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» MAIGRET DE CANARD AUX POMMES ET MIEL
» Compote de pommes aux amandes
» Aumonieres de Livarot aux pommes
» Patrouille en forêt [PV Aubé + Tarte aux Pommes + Soleil Couchant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Neutres :: Green Grasslands-
Sauter vers: