Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 [Event] Le Grand Galloping Gala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Jeu 29 Oct - 23:29

Voilà que j'achève finalement ma mélodie dans dernier mouvement d'archet, le sourire au lèvre ,le corps étincelant. J'ai droit à quelques brefs applaudissement avant que le chef d'orchestre n'approche et que mes quelques auditeurs ne reparte à leurs occupations. Ce dernier, un vieux terrestre à la moustache grisonnante, a l'air particulièrement énervé ce qui me donne envie de rire de la situation.

Jeune homme pourriez vous s'il vous plaît arrêter de jouer en parallèle de mon orchestre ? Si vous désirez jouer vous pouvez sortir dans les jardins là ou on ne vous entendra plus !

*Pauvre monsieur, il n'a pas l'air de savoir à dans quoi il vient de s'embarquer !*

L'envie de me moquer de lui et d'ajouter un peu d'ambiance à cette soirée qui commence à en manquer depuis le discours de la princesse solaire est plus forte que moi, il faut que sa bouge et surtout qu'on me remarque !

Pour jouer en parallèle de votre orchestre il faudrait déjà qu'il joue, or je n'appelle pas ça jouer mais combler les blancs avec deux notes mollassonnes ! Considérez plutôt ma présence comme une aide; je viens relever le niveau musical de la soirée en y donnant un peu plus de vigueur !


Sur ses mots et malgré les protestations du vieillard je me saisi de mon étuis posé à terre que je passe rapidement en bandoulière et j'entame un nouvel air. Je joue le plus fort possible en tournoyant et dansant dans la vaste salle de réception. Ne s'avouant vaincu, le chef d'orchestre ordonne aux musiciens qui étaient restés pantois de reprendre en fortissimo. Je joue donc le plus fort possible sans réel effet mais je suis heureux d'amuser, de divertir ou même d'énerver les gens autours de moi ; le bousculant parfois ou les invitant à danser avec moi. Je tourne je saute sous les grands lustres en projetant de petits éclats de lumières de mes facettes tout autours de moi. Une fois épuisé j'écourte le morceau et me saisi d'un grand vers de champagne volé à un homme passé trop près de moi. Je vide la flûte d'un grand trait laissant couler en moi le liquide frais et pétillant qui pourtant me donne une sensation de chaleur au ventre suivie d'une légère euphorie. Je range mon violon dans son étuis en faisant de nouveau un tour d'horizon : Au loin, le chef d'orchestre en sueur fais joué une ballade aux musiciens exténués. Tout autours des personnes parlent et dansent en projetant un sentiment d'uniformité assez rebutant. En face le buffet a perdu une bonne moitié de ses mets et boisson mais n'en reste pas moins colossal. Soudain alors que je regarde les poneys à proximité des immenses piles de nourriture l'un d'entre eux un peu à l'écart attire mon regard. Il ne s'agit en fait pas d'un poney mais d'un griffon. Un beau et majestueux griffon aux alentours de mon age. Comme ses semblables il possède un magnifique port de tête altier et une stature princière. Un tatouage à son œil gauche lui donne un regard ténébreux envoûtant. Le plumage de sa tête part du bleu-gris pour atteindre un violet vif sur les pointes. Il dégage quelque chose de très malfaisant mais tout autant fascinant : un air très bad-boy quoi.  A mon grand désespoir le reste de son corps est caché par un grand manteau de cuir mais ce que j'ai pu apercevoir jusque là me laisse conquis. Je sens son regard posé sur moi ce qui me trouble énormément...comme s'il pouvait me transpercer d'un coup d'oeil et lire en moi. Cependant ce n'est pas possible, il doit regarder quelqu'un d'autre !

*Finalement ce n'est pas un bel étalon que j'ai trouvé... mais pas question de l'aborder, il est trop impressionnant pour ça ! A coup sur je ne ferais que bégayer !*  

Je m'aperçois soudainement que je me tenais béat devant cet inconnu depuis quelques secondes qui me paraissent des siècles et le rouge me monte aux joues. Je décide de m'asseoir un peu plus loin, légèrement tourné, et de faire mine d'accorder mon violon d'une main tremblante ce qui, j'en suis certain, ne trompe personne...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Sam 31 Oct - 11:14

Les lumières sur le palais de Canterlot nimbaient la ville de nuances jaunes et orangées. J’attendais devant chez moi qu’un taxi veuille bien m’emmener jusqu’au château.  Ma robe argentée luisait au clair de lune. Quelques semaines plus tôt, j’avais reçu une invitation pour le Grand Galloping Gala. Une fête que Célestia organise tous les ans pour les poneys Solaristes. Sauf que cette année, les Solaristes seraient forcément invités mais aussi les poneys et autres créatures de nations ennemies. Après avoir reçu le papier doré cacheté des armoiries de Célestia, je m’étais précipité dans mon magasin favori pour acheter ma robe, qui m’avait value une petite fortune. Elle était argentée avec quelques spirales plus claires, et avait aussi du doré qui faisait ressortir l’argent. C’était surtout son tissu de soie fine qui m’avait coûté. J’avais également pris soin de laisser ma crinière libre et de remplacer mes lunettes bleues par des lentilles ayant la même teinte que mes yeux au naturel.

Spoiler:
 

Un taxi s’arrêta devant chez moi, et les étalons qui le dirige me firent un signe de tête. Leurs traits étaient tirés et la fatigue se lisait sur leurs visages. Je monte donc dans la diligence, me laissant bercer par le cliquetis des sabots des conducteurs. Soudain, le taxi s’arrête brusquement. En jetant un regard à la fenêtre, je distingue un immense bâtiment blanc  nacré et constate que nous sommes arrivés. Je descends  d’une démarche gracieuse du carrosse et m’avance  vers les grandes portes. Un poney me fait alors une fouille avant que j’entre, pour s’assurer que je ne porte aucune arme dangereuse. Ceci fait, je pénètre dans la grande salle de bal.

Le spectacle qui s’offre à moi me laisse sans voix. Je me trouve dans une immense salle blanche, où sont disposées de nombreuses tables portent des multitudes de mets qui m’ont l’air tout à fait délicieux. Les poneys sont tous plus distingués les uns que les autres, ils portent pour la plupart des tenues éblouissantes que je ne me lasse pas de contempler. Un tapis rouge est placé au milieu de la salle. Tout au fond de cette salle se trouve une grande estrade où la princesse tiendra sûrement son discours royal.

Quelques minutes plus tard, Célestia arrive pour accueillir ses invités, drapée dans toute sa majesté. Elle porte une robe blanche et dorée, élégante qui fait ressortir sa personnalité. Elle monte sur l’estrade avec une démarche un peu étrange. A peine a-t-elle prononcé quelques mots que je sens déjà un problème. La dirigeante Solariste est saoule, et elle se met à lancer des piques aux autres dirigeants. Cela promet pour la suite du gala. Son majordome réussit à la calmer puis prends le micro pour nous intimer de nous amuser, ce que je ne manquerais pas de faire.

Je commence à manger quelques sucreries mais aussi quelques mets salés qui ont un goût délicieux. Personne ne m’aborde, et je trouve cela plutôt bien au final car à ce stade de la soirée les poneys sont quelques peu… Dérangés. Malgré cette solitude, j’essaye de m’amuser au mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Sam 31 Oct - 21:41



Le Grand Galloping Gala
Oh, c'la voix d'ma mignonne qu'j'capte là ! Elle me fait un compliment des plus alléchants en me vouvoyant avec une certaine classe, avant d'me mordre l'oreille... J'vois qu'elle a bien compris la l'çon qu'j'lui ai apprise. Divin sunbutt d'où j'suis sorti, ça m'avait manqué ! J'me r'tourne, avec un r'gard qui en dit long sur tout c'qui a pu m'traverser l'esprit et un p'tit sourire amusé. J'sais pas trop comment j'dois prendre sa p'tite question, j'sens bien qu'elle a dû bien rigoler, mais en même temps c'cool qu'elle m'en parle franchement. D'hab, les gens évitent c'genre de sujets. Oh et puis, j'la comprends, c'marrant d'voir ma vioque totalement pétée ! De tout', elle va bien, Horson s'occupe d'elle, pis yaura bien une clerc ou deux qui va ramener leur derche. Pis surtout, personne l'a attaqué.

Elle a dû s'faire un verre ou deux pour se détendre, pis devait yavoir plus qu'un verre ou deux au final... Cherche pas, elle a merdé. Mais on s'en fout, ça rend c'gala un peu moins chiant !


J'lui sors la fin avec enthousiasme. Oublions ma mère pour l'instant. Elle est là, d'vant moi, avec sa robe transparente qui laisse tout d'viner et lui collant au corps, qui m'donnerais envie d'l'arracher, mais ça s'rait pas drôle si elle avait plus d'robe. Mais on s'fait interrompre par un drôle d'type, une sorte d'serveur, j'crois, avec un grand sourire. L'a pas l'air bien à l'aise, menfin c'pas grave. P'dant qu'il d'mande des nouvelles du paternel d'ma p'tite Shade, j'lui prends un verre qu'je bois cul sec avant d'le r'foutre sur son plateau. Pis y s'barre comme si d'rien était. Un peu perturbé par son intervention, j'le suis des yeux, l'voyant r'partir plus loin.

En zieutant d'un air amusé à la princesse pledgienne, j'lui sors en lui caressant la crinière, f'saint comme si c'type zarbi n'était jamais passé, en rentrant dans son jeu avec un sourire espiègle :

Vous n'êtes pas en reste mam'zelle, vot' robe est des plus sensuelles, et votre joli minois fait pâlir toutes les aut' donzelles...

J'viens la galocher avec une fougue qui contraste avec mes paroles. Faut pas dec' non plus, j'peux pas jouer à ça trop longtemps. Pis j'lui fais un p'tit clin d'oeil complice.

N'empêche, ça va être carrément plus cool avec toi ! Ca s'rait bien si yavait Pandore aussi.

J'la cherche des mirettes, sans la voir. Par contre, j'vois tantine... Ca m'paraît évident à c'moment là. Elle a dû lui r'fuser d'venir, sinon elle s'rait dans ses pattes, elle l'aurait pas laissé libre de tout'. Ca fait chier. Les parents, c'est vraiment d'la mouise sérieux. J'sors à Shade d'un ton un peu rageur :

'Tain, elle a dû lui r'fuser d'se ramener, sinon elle serait pas loin d'sa mère vu comment elle est protectrice. Viens, on va aller la voir.

J'sais bien qu'Shade peux pas la souffrir, avec c'qu'elle lui a fait aussi, ça s'comprend. Et bien tant mieux, ça la confrontera à ses actes un peu. J'me dirige tranquillement vers tantine, quand j'me rends compte qu'elle est pas v'nue seule. Ya un bel étalon, un batpony bien fagoté et tout à côté d'elle. Un garde du corps ? Nan, l'a plutôt l'air d'un cavalier ! J'croyais qu'elle avait un mari dans comas et tout et tout... L'a ptèt clamsé. Boarf, de tout' j'le connais pas vraiment, j'm'en tape un peu. Une fois à sa hauteur, j'lui sors d'une voix un peu trop mielleuse :

Salut tantine ! J'vois qu't'as pas ram'né Pandore... Ca fait des plombes qu'on l'a pas vu dans la famille l'air d'rien, ça aurait été sympa qu'elle vienne... Hey mais qui c'est qu'tu nous a ram'né là ? On l'connaît pas... Pis tu t'es fais belle pour lui, j'pensais qu'tu porterais un truc un peu plus habillé...


J'tourne autour du batpony en disant ça, puis j'caresse son encolure, r'montant mon sabot jusqu'à la tête, glissant même une p'tite caresse sur la joue, l'r'gardant droit dans les yeux  telle une prédatrice avant d'exploser d'rire et de me retourner vers Luna.

M'man va bien en tout cas, elle a un peu foutu la honte, mais là ya Horson qui la prend en charge, j'pense qu'il va appeler des clercs et tout l'tintouin. J'te présente pas Shade, j'crois qu'vous vous connaissez d'jà !

Code by Wiise sur Never-Utopia


 

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Dim 1 Nov - 13:44

La réaction de Rebellious à mes paroles et  à mon geste ne se fait attendre. Même si elle semble dubitatif à ma question à propos de sa mère, après je ne m’attends pas à grand chose véritablement, la question est seulement pour le forme. Mais elle y répond quand même, elle me demande d'oublier sa mère deux secondes et que cela a quand même mis un peu d'ambiance dans cette soirée qui s'annoncé mortel dans tout les sens du terme. Là, je ne peux pas dire le contraire ayant moi-même explosé de rire un peu plus tôt.

Je n'ai pas le temps de faire une réflexion à ses paroles, de toute façon, je vais suivre sa demande, j'oublie sa mère sinon cela va me gâcher la soirée, un moment de ma vie est déjà suffisant. C'est alors qu'un serveur bizarre pointe le bout de son museau vers nous afin de proposer un verre à boire avec une salutation qui résume bien notre statut. Ce dernier continue sur sa lancé en ajoutant que nous sommes ravissantes toutes les deux, je souris rapidement à cette remarque, seulement ravissante ou un autre mot a aussi traversé l'esprit à ce moment là.

Très rapidement après, le voilà entrain de demander des nouvelles de mon père et demande aussi où il se trouve, je n'e crois pas trop mes oreilles sur le moment, un serveur solarien me demande si Sombra va bien et si il est là, le pire c'est qui es sincère dans ses paroles. Je reste un peu quoique à la question et pointe légèrement du sabot la direction où il se trouve.

Le serveur ne fait pas attention à mon geste car il se ravisse à ses paroles, il s'excuse et repart vers d'autres fêtards. Bon, ça c'est fait, c'est surement l'une des choses les plus étranges que je vais voir durant ce gala. Je reviens sur terre lorsque Rebellious passe sa patte dans la crinière et me complimente sur la tenu avec une voix mielleuse à souhait avant de me donner un baiser langoureux, qui me rappel de très bon souvenir et je ne doit pas être la seule à s'en souvenir au vu de son clin d’œil complice.

Je ronronne comme réponse à son geste, je me contrôle pour ne pas lui rendre l'appareille de façon plus intime, surtout qu'elle se met à parlé de Pandore, espérant qu'elle soit ici. Rebellious n'a pas tord, avec elle en plus, la soirée va être parfaite, mais je ne l'ai pas encore vu malgré que Luna soit présente. D'ailleurs, elle s'en est rendu compte au vu de la façon rageuse dont elle parle de sa tante qui a du refuser à sa fille de venir à cette charmante fête.

Rebellious fini même par dire que nous allons aller la voir à ce sujet, je ne cache pas vraiment que je n’ai pas envie de m'approcher de la princesse de la lune, mais j'ai envie de savoir la véritable raison de la non présence de Pandore ici, moi aussi j'ai espoir de la voir durant cette fête. On ne sait pas vu depuis notre petite séance au SPA, surtout que le pique-nique est tombé à l'eau suite à cause de troubles fêtes.

Nous arrivons rapidement auprès de Luna et d'un batpony qui semble être son cavalier, il n’est pas bien vieux j'ai l'impression, Luna est une croqueuse de jeunot. Je souris largement à cette pensée, Luna est une couguars, bon après tout au vu de son âge c'est obliger, mais quand même.
Sa tête me dit quelque chose en plus, mais oui, c'est le chien de garde qui m'a mis les menottes à Van Hoovers, punaise, je vais me marrer à lui foutre la honte devant sa princesse, il ne peux rien me faire ici, je vais m'amuser avec lui alors.
Rebellious salue sa tante avec une voix de gentil fille et met direct les pattes dans le plat au sujet de Pandore avant de passer au cavalier qui a l'air d'être à croquer quand même. La terrestre lance un pique à sa tante en lui demandant si elle c'est fait aussi belle pour lui.

Je lâche un petit gloussement à ses paroles et dévore du regard le batpony, je me demande ce que sa donne de sentir ses ailes si spéciale sur son corps. Elles doivent douce et lisse à la fois, j'ai bien envie de les toucher. D’ailleurs je m'approche de lui alors que Rebellious lui touche l’encolure et remonte jusqu'à son menton. Je place à ses côtes et me colle un peu à lui touchant du sabot ses ailes, je suis sur que cela doit être sensationnel d'être caresser par elles. Luna a bien de la chance de l'avoir sous la patte.

Je ne fais même pas attention au rire de Rebellious avant de reparlé à sa tante sur ce qui c'est passé avec sa mère, pour finir elle me présente, même si cela n'est pas nécessaire. Je me colle d'avantage à son cavalier et pose ma tête sur son encolure en jetant un regard coquin à Luna en disant d'une voix aussi mielleuse que Rebellious :

- Bonsoir très chère Princesse Luna, vous allez bien ? Surement mieux que Pandore que vous avez enfermé comme moi auparavant.


Je lui décoche un grand sourire pour être sur qu'elle sache de quoi je parle et passe ensuite l'un de mes sabots sur la croupe de son cavalier avant de frotter ma tête contre la sienne en continuant avec la même voix :

- Vous avez un cavalier fort charmant dite moi, les nuits doivent être bien occupé avec un tel étalon, cela vous ennuies si on vous l'emprunte avec Rebellious, histoire qu'on le teste nous même.


Je lèche l'oreille du batpony en question à la fin de ma phrase, cela te dérange ou pas qu'on t'emprunte ton petit chien Luna, allez, fait nous une petite scène de jalousie pour mon plus grand plaisir. Je me colle d'avantage à lui et l’étreins dans mes pattes, j'ai envie non plus que se dernier s'enfuie avant la fin de cette petite vengeance personnel. J’espère surtout que Rebellious va entrer dans mon jeu, j'ai envie qu'on le fasse ensemble, rager Luna et lui faire comprendre qu'on est triste de ne pas voir Pandore.

Mais rien que pour le plaisir de mettre mal à l'aise le petit toutou à sa maman qui m'a mis des menottes aus sabots, je lui fais tourné sa tête vers moi et l'embrasse langoureusement avant de lâcher ses lèvres et passé ma langue sur les miennes en disant d'une voix coquine :

- Miam, il est délicieux en plus.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Weiss Gift
avatar
Changeling Swarm

Messages : 220
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 16
Expérience:
130/160  (130/160)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Dim 1 Nov - 17:10

Weiss danse tranquillement avec son cavalier, se dernier a un peu le sabot baladeur, mais weiss lui le remet à sa bonne place d'un petit coup d'aile discret, elle est là pour s'amuser, pas pour draguer. L'étalon semble comprendre la chose à force et fini par danser sans essayer quoi que se soit plus avec elle.

A la fin de la chanson, son partenaire de danse la laisse pour aller cherché de quoi boire au buffet, mais Weiss n'a pas envie de boire, elle commence à avoir la tête qui tourne, surement à cause de la valse. En faite, elle veut aller s'asseoir dans un coin au calme le temps que cela passe.

Mais elle n'a pas le temps de partir e caché qu'un autre pégase blanc l'invite à son tour à danser, sur le moment elle cherche d'abord celui qui doit revenir avec des rafraîchissements, mais il n'est plus là. Bon, ce dernier est surement partie cherché une proie plus consentante. Une migraine commence alors à prendre la jument qui accepte finalement l'invitation, elle ne veut pas décevoir cet étalon, surtout lorsqu'il plonge comme cela dans ses yeux.

Weiss sourit faiblement alors qu'ils vont ensemble sur la piste de danse, mais il y a quelque chose qui la chiffonne, il lui rappel quelqu'un, impossible de mettre le doigt dessus par contre. Surtout que sa vison se trouble un peu au fur et mesure de la danse qu'ils font, d'ailleurs, Weiss ne sait même pas ce qu'elle danse, une valse ? Une salsa ? Ou autre chose encore, elle ne sait pas.

Mais ce n'est pas normal qu'elle se sente mal comme cela d'un coup. Surement le stress du voyage, d'être entouré d'autant de monde et de personnalité. Elle a besoin de prendre l'air, maintenant ! Weiss délaisse donc son partenaire après l'avoir remercier par un bisou sur la joue pour la danse et fonce vers le jardin royal. Elle attrape au passage un garde royal de Chrysalis qui semble bien plus euphorique qu'elle et l'oblige à la suivre dehors.

Le changeling n'est pas très d'accord d'être embarqué comme cela, mais bon, Weiss ne le lui laisse pas le choix. Une fois dehors, Weiss s’assois sur un banc et demande à ce changeling de faire le guet le temps de soigné avec sa magie. Bonne idée, mais il va falloir faire vite car le fait de lancer un sort risque d'attiré l'attention des garde.
Ce dernier accepte en demandant un contre partie ensuite, le clerc se met à briller légèrement alors que la sensation de tournis et le mot de tête s'évanouis quelque peu, ils sont du moins plus supportable.

Une fois fini, elle prévient la personne l'ayant aider que c'est bon lorsque cet dernière lui colle un baiser sur la bouche, la jument ouvre grand les ailes sur le moment, surpris par le geste, alors que le changeling rompt le baiser, avec un clin d’œil en lui glissant son nom Cruiser dans l'oreille et retourne à ses occupations. Mais quesqui lui a pris bon sang, une envie ? Un besoin de l'embêté ? De faire je ne sais quoi encore ? Tout que je peux vous dire c'est que Weiss reste figer quelque instant dans cette position, toute rouge, avant de regardé les étoiles pour reprendre ses esprits.

je ne savais qu'il y a de tel personne dans les gardes royaux de sa majesté Chrysalis, notre petite Weiss va devoir faire attention sinon le loup va la manger toute cru, surtout que sa à l'air d'être qu'un avant gout.

Chose quel ne fait pas longtemps car le clerc retourne sur la piste de danse et se met à danser comme une petite folle le sourire aux lèvres. Elle a finalement décidé de se lâcher à son tour durant ce gala, je me demande si du monde va la rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Zenith Dawnblade
avatar
Solar Empire

Messages : 444
Age : 28

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 27
Expérience:
283/240  (283/240)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Dim 1 Nov - 23:23


[Event] Le Grand Galloping Gala


Steam

Par ici, cinq militaires hauts-gradés, lunaristes d'après leurs armoiries, critiquaient la sécurité en jetant des regards suspicieux aux alentours. Par là deux poneys à l'allure pledgienne discutaient de tout et de rien avec un jeune dragon dont je ne pouvais deviner la nation. Au loin, un violoniste solitaire egayait à lui seul le calme de l'orchestre d'ambiance. À côté de moi, un groupe de nobles cristallins et solaristes discutaient commerce. Plus loin, son altesse Rebellious Rose avait entamé la conversation avec la fille de Sombra. Il y avait même ce curieux animal, vêtu d'un nœud papillon, qui gambadait en toute liberté entre les invités.

La foule autour de moi regorgeait d'animation, les différences sociales se lisaient partout: visage, aisance, tenue... Et nombre d'individus montraient ostensiblement leur appartenance à telle ou telle nation. Pour ma part, je savais reconnaître les différentes coutumes des hautes sociétés étrangères, et je reconnaissais l'origine d'un noble à la simple manière dont il disposait de son verre. Malheureusement, les individus de statuts supérieurs ne représentaient pas une majorité ici, loin de là. Ainsi, je devais varier les détails que j'observais pour définir la provenance de tel ou tel invité. Un jeu de l'esprit qui me tint occupée pendant une bonne quinzaine de minutes, jusqu'à ce que mon flot de pensées ne soit brusquement interrompu par une voix familière.

"Zenith. Te voilà. Mais dis donc, tu es magnifique dans cette tenue."

Faisant volte-face en dessinant un sourire surpris sur mes lèvres, je fus épatée par l'apparence de mon interlocutrice. Un chapeau, une coiffure soignée, une robe ornée de dentelles et un joyau sur le torse... Mon sourire s'élargit tandis que je me demandais où donc s'était cachée la jeune Forgeuse toujours affairée que je connaissais! Faisant une petite révérence par reflexe et adoptant le vouvoiement ironique que j'offrais toujours à Steam, je lui rendis la politesse:

"Je pourrais en dire de même sur la vôtre, Steam. Votre robe est remarquable, elle vous va à ravir!"

Elle semblait vraiment heureuse, elle devait se sentir mal à l'aise dans cet environnement qu'elle ne fréquentait guère. Un part de moi s'interrogea sur les éventuels gala auxquels elle avait pu participer durant sa prime jeunesse. Était-ce vraiment le faste ambiant qui la mettaient mal à l'aise, ou plutôt quelques lointains souvenirs rappelés par cet environnement? Mais cette question s'évapora aussi vite qu'elle avait germée, balayée par une préoccupation plus importante: tenir une conversation. D'une voix qui se voulait rassurante, je lui répondis tranquillement:

"Ne vous inquiétez point Steam. Je peux vous assurer que nombre des tenues chic que vous pouvez apercevoir d'ici sont portées par des individus bien moins à l'aise que vous ne l'êtes. Ce Gala est ouvert à tous, les roturiers sont omniprésents et vous êtes bien loin d'appartenir à la plus basse classe sociale représentée ici!"

Jetant un dernier coup d’œil autour de moi, m'attardant sur une licorne hésitant à se servir de punch, je reportai mon attention sur mon amie en laissant s'échapper un soupir. Je lui révélai bien vite l'objet de mon inquiétude:

"Je ne sais que penser de l'état de notre dirigeante ce soir. Son... discours ne semble pas avoir provoqué trop de remous pour l'instant, mais je crains que ce relâchement ne se généralise et entraîne des conséquences regrettables. D'autant plus que la sécurité à l'entrée n'était guère stricte, pour éviter que les invités ne se sentent dominés..."

Le coin de ma bouche se tordit légèrement tandis que mon regard paranoïaque s'arrêtait sur toutes les cachettes possibles pour une dague que je distinguais dans les tenues qui s'offraient à moi. Enfin, ce ne devait être que mon imagination. D'un coup, une nouvelle voix intervint dans notre petite conversation. Tournant la tête avec perplexité, mon regard jaugea de haut en bas l'étrange licorne jaune au crin vert qui avait salué Steam. Aucun habit, la coiffure allant à l'encontre de toute mode établie et les sabots légèrement crottés... Eh bien, moi qui parlait de la plus basse classe sociale représentée...

Enfin, il connaissait mon amie et semblait suffisamment proche d'elle pour oser l'aborder quand bien même son attention était déjà accaparée. Cela en disait long sur la relation qu'ils pouvaient entretenir. Notant cependant le timide salut que cet inconnu m'accordait, je lui offris un sourire sympathique et l'invitai dans notre échange en me présentant, après que Steam lui ait rendu la politesse:

"Salutations, je suis Zenith Dawnblade, la collègue de Steam. Et vous êtes?"



_____________________________________________
Zenith parle en #99ccff ~

Journal | Présentation | Demande de RPs | PNJs | Fiche Technique


Revenir en haut Aller en bas
Red Wine
avatar
Changeling Swarm

Messages : 131

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 15
Expérience:
67/150  (67/150)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Lun 2 Nov - 4:06

« Hum. »

Le changeling marchait tranquillement dans la foule, sans s'arrêter pour éviter des conversations inintéressantes. Il sirotait lentement son verre de champagne, renâclant quand des bulles lui remontèrent dans les narines. Le liquide clair était sec et il adorait, mourant d'envie de savoir le nom du nectar qu'il ne connaissait pas. Quel bon choix de la part de la princesse, les solaristes ne manquaient pas de ressources au niveau des spiritueux. Claquant sa langue de son palais, le sommelier termina sa flûte et alla la remettre sur le cabaret d'un des serveurs, continuant sa balade en écoutant la musique. Red aimait bien la petite brise qui lui soufflait dans les crins, il faisait chaud parmi les autres et il avait l'étrange impression d'être dans un sauna depuis quelque minutes. Ne voyant pas de jardin pour l'instant, le changeling décida de se rapprocher de l'orchestre, appréciant le son qui en émanait. Néanmoins, plus le sommelier coupait la distance avec la scène, plus il commençait à avoir mal au crâne. Surpris, il s'arrêta quelque secondes, se massant les tempes avec un sabot. Voyons donc, ce n'était pas une coupe de champagne qui allait avoir raison de lui, il était bien plus solide que cela face à l'alcool! Peut-être que la musique était trop forte, finalement. Le sommelier soupira et fit demi-tour, espérant que cette migraine disparaîtrait rapidement pour ne pas gâcher sa soirée. Red retourna à l'intérieur et alla s'asseoir à l'écart, son maux de tête refusant de partir. Il lui arrivait souvent d'avoir des douleurs au crâne, mais il aurait espéré que cela ne se développerait pas ici.

« Bordel. »

Le changeling avait levé le regard trop vite et avait légèrement le tournis, attendant que la pièce redevienne normale pour reprendre sa marche. Il n'avait jamais eu d'étourdissement, pourtant... le sommelier était loin d'apprécier ce qui se passait avec son corps et cherchait une solution, jurant de nouveau en pensant au fait qu'il n'avait pas de cachets avec lui. Déambulant dans la fête en cherchant une solution, il se mit à rire en pensant à la situation. Red était limite surpris lui-même de rigoler de cette manière, surtout que les poneys autour le regardait en se demandant pourquoi il agissait de la sorte, surtout seul. Le sommelier tenta de s'arrêter, mais il en avait les larmes aux yeux, trottant avec plaisir vers le buffet. Il mangea des petites bouchées sans problème, lui qui d'habitude préférait tout ce qui était cru. Tant pis, il avait faim et il n'avait pas de viande sous la main, autant se remplir l'estomac avec ce qu'il y avait sur les tables. La bouche pleine, il se sentait étrangement mieux, la migraine devenant moins forte. Il décida de retourner voir l'orchestre, allant s'asseoir non loin de là pour terminer son repas.

Introduction and Rondo

Se laissant porter par la musique classique, le changeling eu la drôle d'envie de soulever ses deux sabots avant pour imiter le pianiste. Il tapait dans le vide ses touches imaginaires, un sourire laissant apercevoir ses canines. Il se sentait... bien ? Ça ne lui ressemblait pas, mais il était tellement insouciant dans cet état qu'il ne s'en inquiétait même pas, applaudissant avec plaisir les musiciens quand ils eurent finit. D'autres joueurs se rajoutaient sur la scène, Red regardant avec intérêt le gros tuba qui avait été installé non loin de lui. Le sommelier avait l'impression de voir quelque chose bouger à l'intérieur de l'instrument, se rapprochant un peu pour mieux y voir.

« ... Oh... »


Une étrange tête sortait lentement du tuba et il était visiblement le seul à s'en apercevoir. Celle-ci se tourna vers lui, semblant l'observer depuis ses orbites vides. Loin d'être intimidé par l'étrange créature, Red se sentait plutôt attiré vers elle. Sa curiosité fini par prendre le dessus et il se mit à courir vers l'instrument, ignorant la demande d'un garde d'arrêter son sprint. Que faisait ce crâne là, il devait le savoir. Le changeling ne comprenait même pas pourquoi il était content de la voir, sa course se terminant au moment ou il se cogna un de ses sabots sur la scène, celui-ci perdant son équilibre.

Il termina tête première dans le tuba.

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Amethyst
avatar
Changeling Swarm

Messages : 276
Age : 22

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 25
Expérience:
21/300  (21/300)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Lun 2 Nov - 19:10








Début de soirée



On toquait à la porte. Sortant de l'ombre où elle était presque invisible la jeune licorne avançait rapidement vers la porte, arrêtant le tourne disque trônant au bord du chemin tout en maudissant l'impatience de son visiteur. Certes il faisait froid, mais si on sortait sans manteau ce n'était pas son problème. Ouvrant à la volée la porte qu'elle ne fut sa surprise de tomber museau à museau face à un clown accompagné d'un garde. Non, ce n'était pas un clown, malgré sa fraise et sa tenue pleine de froufrous il s'agissait d'un messager, solariste comme les insigne que lui et le soldat partageaient.

Laissant entrer les deux énergumènes elle se demandait ce qu'on lui voulait pour qu'un officiel protégé vienne en personne à son domicile, elle était allée au pays qu'une seule fois, dans sa jeunesse avec ses parents, de simples vacances.

La magicienne n'eut pas le temps de demander la raison de la venue de ces deux personnes que déjà le messager se fendit d'une révérence obscène avant de commencer une tirade longue comme la patte de mots pompeux apprise par cœur pour vanter les mérites de la "Merveilleuse Princesse Celestia" et que la chance qu'elle avait en ce jour ne risquait pas de se représenter. Sur ce point elle préférait le garde, lui au moins ne faisait pas de manières, ne bronchant pas d'un poil durant le monologue dégoulinant de son compatriote elle contemplait sa patience du coin de l’œil en écoutant à moitié l'autre face à elle. - Enfin ! - Il finissait enfin de parler, en aucun cas il n'avait évoqué l'objet de sa visite et c'est dans son indignation visible qu'elle lui arracha l'enveloppe marqué du sceau royal qu'elle fit sauter pour découvrir son contenu, espérant qu'il serait moins triste que son porteur. Laissant ce dernier visiter la boutique, détournant les yeux de dégoût en reconnaissant des os sous les runes gravées elle préféra l'ignorer pour se concentrer sur.. Une invitation au Grand Galloping Gala ? Adressé à elle qui plus est, l'erreur était impossible, son adresse précise était même inscrite sur l'enveloppe.

Amethyst quitta la feuille pour regarder les deux poneys dans sa boutique. Elle ? Invitée à la fête décrite comme la plus belle du pays ? Elle n'avait rien d'important pourtant, elle devait en avoir le cœur net. Appelant le messager qui dansait d'un sabot sur l'autre, de moins en moins à l'aise dans sa boutique pourtant "apaisante", du moins pour tous ses patients et clients réguliers elle lui lança, méfiante :

« - Vous êtes sûr que c'est pour moi ?
- Vous.. Vous êtes bien Mademoiselle Amethyst ? Si oui c'est bien pour vous.
- Mais, je veux dire, pourquoi moi ? Je n'ai aucun titre.
- Le Grand Galloping Gala n'est pas ouvert qu'aux personnes importantes. » Il semblait s'amuser de son ignorance, comme si cela était une évidence. « La Princesse Celestia aime la compagnie de petites ge.. Hem.. Des concitoyens de tout le pays, hélas elle ne peut inviter toutes ces personnes, à chaque Gala public la Princesse Celestia rencontre de nouvelles personnes. »


Tirée au sort donc ? S'il comptait la dégoutter en dévoilant que son invitation n'était due qu'au hasard il se trompait, elle se ferait un plaisir de venir, non pas pour rencontrer les soit disant poneys importants des 6 royaumes mais le palais et les jardins valaient le détour selon les dires. Oh et puis elle verrait bien, de toute façon elle avait quelques semaines pour se décider..

---------------------

On ouvrait la porte. Invitée à descendre la jeune passagère de la calèche arrivait sur le sol pavé de la capitale solariste. Elle comprenait enfin l'insistance de ses visiteurs quelques semaines passées : le climat ici était bien plus clément, son châle n'était d'aucune utilité ici. Laissant son regard balader elle se gavait des éclairages, des colonnades, des buissons fleurit. Pressant néanmoins le pas car elle se sentait en retard elle suivait les autres invités dans le même cas qu'elle, elle faisait cliqueter les gemmes colorées de sa tenue, voulant s'éloigner pour une fois de ses éternelles teintes noires et violettes qui lui seyaient si bien elle avait opté sur du vert sombre, une robe décorée de runes comme les anciens druides portaient. Une façon d'apporter une part de ses croyances avec elle et de voir si elles pouvaient être reconnues, qui sait, elle pourrait faire des rencontres, en tout cas elle l’espérait. Plutôt que de prendre un habit cérémoniel elle avait fait faire son vêtement sous la forme d'une robe plus classique, le but n'étant pas de passer pour une bête de foire. De toute façon les regards à la dérobée de plusieurs poneys lui indiquait qu'elle avait touché au but, ni trop, ni trop peu : elle se sentait superbe.

Déambulant désormais fièrement la guérisseuse arrivait à l'entrée du jardin, lieu du début du Gala si ses informations étaient exactes. Laissant distraitement le terrestre à l'entrée vérifier son invitation elle tentait de se faire une idée de ce qui l'attendait. Mais ce n'est qu'à son entrée qu'elle se rendit vraiment compte : tout le monde était sur son 31. Se sentant minuscule elle oublia sa fierté pour se frayer un chemin à travers le cercle d'invités superbement habillé et comprendre la raison de leur agitation. Là, sur la scène, Celestia était en plein discours, mais elle ne semblait pas bien. Ses mots incohérents par moments, ses courtes absences, elle était ivre ? Un commentaire à ses côtés affirmait ses pensées, tournant la tête elle aperçut la reine Chrysalis à quelques mètres d'elle. Une aura de supériorité semblait flotter autour d'elle, personne n'osait la contredire quand elle se moquait ouvertement de son hôte, laissant un sourire flotter sur les lèvres sombres de la magicienne. On la disait crainte mais dans le cercle autour d'elle c'était elle qui semblait le plus détendu à cette soirée. N'écoutant plus le monologue de toute façon peu important vu l'état de sa locutrice elle fouillait l'assemblée des yeux pour voir qui d'autre de connu était présent, la princesse Luna était visible, mais personne d'autre à première vue n'était présent, elle verrait bien dans la suite de la soirée.
Finalement elle était assez bien ici, il faisait bon, l'air portait l'odeur des jardins derrière elle et les torches disséminées régulièrement apportaient une ambiance cosy si elle n'avait pas été sur une grande terrasse. Le discours s'était fini par l'arrivée de l'intendant, s’excusant du comportement de sa souveraine la guidait vers le palais, oui, tout cela commençait bien.

Lentement les convives s'éloignaient pour vaquer à leurs occupations, laissant la jeune jument libre de mouvement et présentant son nouvel objectif : le buffet. Reluquant les différents alcools présents elle avisa une bouteille et emplit son verre d'un liquide ambré, le porta à ses lèvres avant de grimacer discrètement sous la morsure de l'alcool et de chercher des yeux si quelqu'un pourrait l'aider à passer la soirée. Mmmh non. Elle enveloppa son verre d'une nuée violette avant d'avancer lentement vers la scène ou s'installaient des musiciens, restant à proximité du bar, la lumière des torches faisaient briller ses piercings et les dorures des runes de sa robe, sans signification magique spécifique elles se traduisaient par un salut à celui qui saurait les déchiffrer, si quelqu'un ici en était capable.

Si la musique ne lui plaisait pas elle pourrait toujours aller visiter le fameux jardin du château, rattrapant encore son verre elle laissait couler le liquide dans sa gorge sans plus faire de mimique ridicule, oui, c'était décidément un bon début de soirée.


© Jawilsia sur Never Utopia


_____________________________________________
~ Nature always finds a way ~
~ beyond all the kingdoms, she will be the last ~
Praise the CHON CHON CHON CHON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Mar 3 Nov - 11:41


Il aurait été impoli de rester planter au milieu du hall en sirotant un liquide douteux sur une table composée principalement de vide tant je suis tout seul dans ce Gala. Non pas que cela me dérange d’une quelconque manière, mais je ne comprenais pas l’intérêt d’une fête si on ne peut pas « s’amuser » avec d’autres personnes derrière. Un peu de bon temps, même pour un truand comme moi, ça ne se refuse pas voyons.

Je me trouvais donc assis à ma table, avec mon verre du bourbon dans la main, en train d’observer les personnes dans la salle. Que des riches qui ne pètent pas plus haut que leur cul… Mais le fait d’avoir invité autant de monde, d’autant de nation permettait à ce gala de devenir bien plus intéressant. Le monde était plus disparate, plus hétérogène quant à la richesse de chaque personne et à sa provenance. Il y avait beaucoup de Solariste, évidemment, mais beaucoup de Changelings ou de Chaotiques aussi. Autant de monde que j’apprécie particulièrement servant plus ou moins une cause semblable à la mienne.

J’avais déjà sélectionné une partie de mes proies, dont une bonne partie se dirigèrent vers le jardin peu après. Seuls quelque uns restèrent boire ou manger. D’autres, bien que commençant à créer un certain bordel dû à leur caractère aussi mauvais que le mien, se posaient dans une partie de la salle, réfléchissant à comment mettre un peu d’ambiance sans pour autant se faire avoir par leur chef respectif.

Je vis au loin un jeune étalon me fixant avec insistance. Son regard croisa le mien, et presque instantanément, ledit poney dévia la tête, gêné. Il était de taille moyenne, et possédait une robe rouge – assez rare finalement – et des crins de couleur blond doré. Habillé avec une certaine élégance, son costume en queue de pie et son chapeau me faisait penser qu’il faisait partie de la haute société d’un peuple sophistiqué, donc probablement aux Solaristes. Je n’arrêtais pas de le fixer, essayant de trouver ce que me plaisait chez lui mais aussi ce qui me dérangeait assez pour troubler ma façon de le décrire. Bizarrement, il n’était pas si mondain que ça, et agissait d’une manière qu’un noble du royaume du Soleil n’aurait pas agi. Musicien, il n’était pas dans l’orchestre de la soirée, et ne trainait pas avec des personnes lui ressemblant.

De toute évidence, il n’était pas d’ici. Un cristallin ? Chaotique ? En tout cas, il n’était ni Pledgien ni Changelings. Enfin, c’est ce que je me suis dit.
En tout cas, il était plutôt mignon et je n’avais pas d’autre chose à faire. Je décidais alors de l’aborder subtilement, ne sachant pas comment il pourrait réagir à la drague d’un Pledgien, et d’autant plus un mâle. S’il était dangereux, je ne craignais certes pas de me faire tuer, mais au moins de déclencher une baston assez équivoque, qui tomberait alors sur ma pomme, comme d’habitude.  S’il était d’accord avec ce que j’allais faire, ça serait tout bénéfique pour moi.

Je quittais donc ma place, m’approchant de l’étalon en question qui s’était assis non loin de moi, mimant le fait de réaccorder son violon. Je marchais d’un pas déterminé, un peu imposant histoire de lui faire un peu peur mais pas de le faire fuir. Je voulais montrer que je n’étais pas non plus quelqu’un de doux et appréciable – vu à quoi je ressemble, ça doit être évident à la première vue – mais que j’étais intéressé par lui. Tout est dans l’art de savoir s’introduire aux gens.
Arrivé à son niveau, je m’asseyais à côté de lui, fixant alors la foule en train de danser :

« Si tu accordes encore plus cet instrument, tu risques de jouer faux. »
dis-je d’une voix suave et calme, mais plutôt monotone.

Je regardais alors l’équidé. On se voyait qu’il n’était pas à l’aise à côté de moi, et d’un côté je trouvais ça plutôt drôle. Prenant mes aises concernant ma position, je m’installais avec nonchalance à côté de l’étalon en me rapprochant, histoire de m’imposer un tantinet soit plus. Je ne souriais pas mais je ne tirais pas la tronche non plus. J’étais plutôt posé, aucune expression ne transcrivait mon état actuel, mais je fixais plus ou moins le mâle assis à côté de moi.

« En tout cas, ça se voit que t’es pas d’ici. Personnellement, je viens du Dark Pledge, la terre contrôlée par l’un des plus grand méchant que ce monde est connu. Tu sais, le repère de truands et de bandits en tout genre ? Un peu comme moi quoi. Seulement un peu cela dit, moi je suis bien pire. »

De cette phrase, j’attendais une réaction à la fois drôle et effective de la part du poney qui, de toute évidence, ne devrait pas avoir si peur que ça compte tenu du fait que nous sommes tous dans une salle remplies de garde.
Plan foireux ? Disons que je n’ai pas besoin d’une technique en particulier pour me présenter à quelqu’un. Je trouverais toujours de quoi faire peur. Mais j’aime ça, c’est drôle, ça m’occupe, et en plus, je peux en tirer pas mal de bénéfice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Mar 3 Nov - 16:33



Tel un Chat, Retombe Sur Tes Pattes







___Quel beau ciel étoilé, se prit à penser la princesse sur le dos les quatre fers en l'air. Mise à l'écart dans un coin du jardin entouré de son fidèle Majordome et de Bright Horn, Haute prêtresse de l’Église de la lumière. Les étoiles dansaient et virevoltait devant ses yeux vitreux et son sublime museau embaumant l'alcool. Qu'elles étaient belles ces petites loupiotes dans le ciel ! Était-ce pour sa sainte personne qu'elles dansaient ainsi ? Inspirant profondément de sa respiration sifflante et au doux relents de bourbons. Elle fut prit d'un hoquet puis d'un rire nerveux. Toutes ces personnes ici, et personne pour les surveiller ? Elle devait y retourner, absolument, ils allaient tout détruire ! Raser Canterlot ! Tentant de se relever brusquement, elle n'eut pour résultat que de rechuter un mètre plus loin tête la première dans un hoquet tonitruant, le bout du museau rougit par les douces vertus de l'alcool.


-Calme-toi Tia… Qu'est-ce que tu nous a fait… Je ne t'ai pas vu dans cet état… Depuis ton mariage au moins.


___De l'alicorne au charisme perdu s'approchait une grande licorne au pelage bleu tirant sur le mauve. Ses yeux étaient lumineux alors qu'elle apposait son sabot sur le front de la Princesse. Une pulsation blanche et appaisante traversa le corps de la princesse au départ de la patte de la prêtresse. Ce halo blanc qui pulsait lentement semblait apaiser la princesse dont le regard et la posture se ragaillardirent. Ses yeux n'exprimant plus que les déboires d'une ivrogne furent troqués pour deux globes empreint d'inquiétudes. Qu'avait-elle fait ? Se redressant prestement, et époussetant sa belle robe couverte de terre que Bright s'empressa de purifier d'un sort, la royale nabab porta son sabot à son museau en prenant conscience de ce qu'elle venait de faire.  Comme avait-elle pu se donner en spectacle ainsi ? Pour ,si peu, cette soirée qui était censée apporter la paix pouvait devenir le déclencheur d'une bien plus sinistre nouvelle. Se rongeant les ongles, son coeur battant la chamade, Bright prit la dirigeante dans ses bras.


-Ne t'inquiète pas Tia, tout se passe bien, tu as été ridicule, mais apparemment personne ne semble mal l'avoir prit.  


___La Prêtresse semblait le prendre à la rigolade alors que la jument était en train de se faire un sang d'encre. Toutefois la bonne humeur de son amie lui permettait de reprendre un peu du poil de la bête.


-Sur une échelle de un à dix j'ai été ridicule à quel point ? - Demanda-t-elle à demi amusée


-Sur une échelle de un à ton mariage je dirais, ton mariage plus cinq. C'est pas si mal comme score.  - fut la réponse qu'elle obtenu accompagnée d'un rire bienveillant.


-Arf… Je ne m'attendais pas à ca… Mais bon, je ne dois pas perdre la face, si je leur montre à tous que j'assume mes erreurs, ils comprendront peut-être que je ne suis qu'une mortelle comme eux et pas une quelconque demi-déesse comme ils se plaisent à le croire. - s'exclama la jument décidée et tournant déjà les talons vers le coeur de la fête.


-Je n'en serais pas si sur Tia, tu sais certaines croyance ont la peau aussi dure que peut parfois l'être ta tête. - se fendit une dernière fois son amie. - Toutefois je ne te retiens pas, et je pense qu'Horson non plus. Tant que tu nous promets de faire plus attention sur ce qui concerne la bouteille.


-J'essayerai. - Lâcha-t-elle d'un geste du sabot tout en quittant ce petit groupuscule.


___Sa tête était déjà ailleurs, elle réfléchissait déjà à comment rattraper le coup. Elle se devait de faire au mieux pour redorer son blason et celui de sa nation. Car si son image lui importait peu, celle de sa nation et des sujets était plus importante, elle ne pouvait laisser n'importe qui cracher sur la population de son empire elle était garante de leur protection et leur honneur. Prenant son courage à deux pattes, sous ce magnifique ciel étoilé, la jument d'ivoire pleine de prestance, resplendissante, le visage haut et l'encolure droite passa l'arc qui la séparait du reste du Gala. Devant elle se trouvait Luna, sa propre sœur. Rouge de honte face aux accusations qu'elle avait portée à cette dernière, elle prit tout de même la peine d'aller à sa rencontre. Au même endroit se trouvait sa fille, cette détestable princesse Pledgienne, petite peste à la robe pourtant si pure. Encore une preuve de la corruption dont pouvait faire preuve Sombra.  Et plus important, un batpony… Qu'elle reconnaissait. Il avait été à sa poursuite lors des événements de Pretruskria, mais après tout, il n'avait aucune preuve qu’il s'agissait bien d'elle là-bas. De plus, cet étalon était fièrement vêtue et semblait accompagner la princesse de la nuit non pas comme un garde, mais plutôt comme un cavalier, ce qui eut pour effet de réveiller le cœur d'enfant et d'aînée de Celestia qui ne put s'empêcher de glousser discrètement tout en se plantant devant sa cadette pour lui glisser à l'oreille.


-Et bien Luna, a ce que je vois tu t'es enfin décidée à sortir de ton deuil ?  En tout cas, bel étalon, tu aurais difficilement pu trouver mieux.


Etouffant un petit rire moqueur derrière son sabot, la dirigeante reprit à voix haute.


-Je tiens à m'excuser de tout à l'heure. Ce comportement était inadmissible, mais le stress , et l'alcool, - annonça-t-elle entre ses dents- m'étaient montés à la tête. Peu importe, après tout le mal est fait, mais je préfère tout de même m'excuser.  Comment vas-tu ces derniers temps, il faut dire que nous n'avons pas eut beaucoup d'occasions pour discuter ces derniers temps. - La princesse tourna alors la tête vers les deux filles de dirigeantes avant de s'adresser directement à sa descendance – Quant à toi jeune fille, sache que je n'approuve pas tes fréquentations, mais puisque ce soir l'ambiance est à la fête et au rapprochement entre les nations, vous avez toutes les deux mon consentement. Toutefois nous aurons une discussion. Et arrête d'embêter ta tante voyons, elle n'a pas à te rendre de compte sur sa vie sentimentale – annonça-t-elle en gloussant et tournant la museau vers le bellâtre-  Enchantée d'ailleurs. J'espère que votre relation avec ma sœur reste désintéressé de son rang.- Cette phrase ne fut pas sans un regard supérieur et provocateur ainsi qu'un léger sourrire, impliquant des choses qu'eux deux seuls pouvaient savoir, puis reportant son regard sur sa sœur- D'ailleurs Luna, j'ai juste une annonce à faire après quoi je dois absolument te faire goûter un vin spécial. Rebellious tu peux rester avec ton amie, si tu le souhaites toi aussi.












___Ignorant copieusement le Batpony dans son invitation et parlant de Shade non sans un certain dédain la princesse traversa alors la foule sous les regards et commentaires tous plus fleuris les uns que les autres. La demoiselle se faufila tant bien que mal jusqu’à l'estrade installée au beau milieu du jardin. Y montant fièrement,  sa corne s'illuminant brièvement pour attirer l'attention et utilisant sa magie solaire afin de se couvrir d'un fin halo lumineux rajoutant à sa beautée un quelque chose de divin. Devant chacun des invités ne se trouvait plus l'ivrogne qui avait prit la parole quelques minutes auparavant mais bien, cette demi-déesse adulée par tant de personnes de par le monde.  Sous ce fin halo divin ressortait ses prunelles d’améthyste et son far à paupière dorée. Sa robe semblait faite de lumière pure brodée de dorures célestes. Tout autour d'elle respirait une certaine atmosphère, à la foi étrange et apaisante. Son regard à la foi dur, tendre, amusée et inquiet se baladait sur la foule qui semblait se taire petit à petit alors que l'alicorne s'éclaircissait la gorge devant le micro mis à sa disposition. Gracieuse et charismatique, sa voix mélodieuse résonna dans les jardins et à l'intérieur du palais.


-Mes amis. - elle prit une pause, attendant que tout le monde soit parfaitement réceptif à son phrasé - Je tiens tout d'abord à m'excuser du spectacle auxquels vous avez assisté précédemment et en assume les moqueries et les conséquences, après tout ne sommes nous pas ici pour nous amuser ! Et au moins, les plus jeunes d'entre vous pourront constater les ravages de l'alcool – cette petite pointe d'humour finit, elle reprit en haussant le ton, une voix enjouée et motivante. Elle se voulait de donner du peps à cette cohue qui se tenait devant elle. - Toutefois, nous ne sommes pas ici pour discuter de ce qui a été, mais de ce qui sera ! Maintenant que chacun d'entre vous semble avoir retrouvé ses connaissances, je tiens à annoncer le début des activités du Grand Galloping Gala de cette année. Dans les urnes derrière moi, vous pourrez déposer un petit papier avec votre nom. Nous procéderons à un tirage au sort afin de former des couples. L'urne de droite correspond à une inscription au concours de danse qui aura lieu un peu plus tard dans la soirée, l'urne du milieu servira à former deux équipes de volley et l'urne de gauche à un parcours chevilles liées avec un partenaire. Qui sait avec un peu de chance, peut être rencontrerez vous l'amour, ou vous rendrez vous compte que les Pledgiens ne sont pas si sanguinaires, les changelings pas si cruels, les chaotiques pas si fous, les cristallins pas si niais, les lunaristes pas si… normaux et les solaristes pas si sages. J'espère que le Gala de cette année vous réservera encore bien des surprises et que chacun d'entre vous y trouvera son bonheur. Pendant ce temps aura lieu la présentation des orchestres des diverses nations. Tout d'abord les Solaristes, suivis des Lunaristes, suivis des Crystallins, suivis des Changelings, suivis des Pledgiens et le tout clôturé par les chaotiques. - S'envolant, ses ailes lumineuses dessinant de gigantesques ombres sur le sol, sa corne se mit à briller puissamment avant qu'elle ne lance un orbe lumineux droit vers Chrysalis. L'orbe s'écrasa non loin de la Reine alors que  Celestia dissimulait parfaitement le plaisir qu'elle eut à viser cette plébéienne. L'orbe entra dans une invention d'Arcanum qui convertit presque immédiatement cette énergie lumineuse faisant s'illuminer tout le palais ainsi que les jardins d'une lumière nouvelles partout, des orbes lumineux s'élevèrent, des loupiotes multicolores traversaient les jardins et de nombreux effets de lumières jouaient dans les fontaines et les arbres du jardin, jouant avec les ombres et les couleurs donnant à ce gala un nouvel aspect des plus spectaculaires.- Vous ne m'en voudrez pas Reine, je l'espère. Pourquoi ne pas vous joindre à moi et ma sœur afin de savourer un verre et une discussion ? - bien que l'invitation soit sérieuse, sa voix toujours aussi merveilleuse et en réponse à sa moquerie de tout à l'heure semblait empreinte d'un cynisme non dissimulé. -   Sur ce, chers invités ! Je vous souhaite une bonne soirée !


___S'envolant et perçant les airs, lumière parmi les étoiles, la princesse fit se craqueler l'aura lumineuse qui l'enveloppait avant de la faire disparaître, laissant choir sous elle d'un petit sachet une poudre doré afin de simuler une poudre de lumière. Lors d'un gala de cette acabit il est important d'émerveiller les foules et la mise en scène est presque plus importante que l'ambiance régnant au Gala.








___Se reposant un peu plus loin, prenant sa respiration tout en s'adossant à un mur de son palais, hors de vue. La princesse essuya son front. Apparemment sa deuxième apparition ne s'était pas si mal passé que ca car elle entendait les cris et les applaudissements.  Souriant tout en se redressant, ce fut au tour de Hype Wings de la rejoindre. Ce jeune garde royale, ne possédant pas la langue ans sa poche l'approcha sans grand tact.


-Pas mal votre discours princesse ! Dites par contre, j'ai un petit soucis sous les bras et je sais pas trop ce que je devrais faire.


-Qu'est ce que c'est ?


-Apparemment j'ai une déclaration de vol, j'ai pas trop d'indice, du coup…


-Fait ton travail Hype ! Trouve qui a fait ca et met le en geôles.  Tout le monde a été prévenu que la moindre infraction se terminerait par une visite dans les cellules du palais.


-C'est vrai, mais bon j'ai pensé que vous disiez ça pour faire peur.


-J'ai l'air de rigoler Hype ?- dit-elle en baissant la tête d'un air passablement ennuyée.


-Non , votre majesté, tout de suite votre majesté.- lança-t-il tout en s'en allant à tir d'aile.


___Atterrissant un peu plus loin, un jeune terrestre attendait le garde et lui demandait ce qu'il en était.


-On va s'en occuper mon bon monsieur, vous inquiétez pas, j'suis sur le coup. Vous pouvez me dire à quoi ressemble votre barda ?


___Le poney semblait perdu et commençait tant bien que mal à décrire son sac et la tenue qu'elle contenait avant de s'arrêter brusquement. Le terrestre plissa les yeux un instant avant de montrer un étalon du sabot.


-C'est lui ! C'est mon costume, vous pourrez vérifier il y a une étiquette à mon nom dans le col, je suis sûr qu'il m'a volé ma tenue..

___Au quart de tour avant que le terrestre ait pu mettre fin à sa complainte, le pégase au pelage gris et à la crinière verte fendit les airs avant d'atterrir devant le suspect.  Lui tapant sur l'épaule et le tirant par le col, le garde put vérifier les dires de la victime.


-Excusez-moi de vous arracher à une si charmante et appétissante compagnie jeune homme. Mais vous êtes en état d'arrestation pour vol. Pas de chichi, pas de blabla et tout se passera bien pour vous.


Alors qu'il disait ca, le garde passait les menottes aux pattes de l'étalon au pelage blanc. La suite ne fut pas bien longue, il fut emmené à la caserne ou il fut rapidement déshabillé avant d'être emmené dans les geôles.


___La princesse quant à elle pénétra dans le palais par une porte dérobée et passa par ses appartements Là-bas, sous un fatras de paperasses et autres cartes militaires, l'alicorne dégota deux bouteilles de vins et une grosse bouteille de bourbon qu'elle emporta dans un sac de soie se mariant à la perfection avec sa robe et qu'elle transporta par télékinésie. Retournant au niveau de sa sœur elle fit signe à Horson d’amener des verres.


-Voilà, je suis toute à toi pour l'instant Luna, dis-moi alors, qu'est-ce que tu as de passionnant à me raconter. - La phrase fut accompagnée d'un geste discret et taquin en direction de Nova, son cavalier.





Récap':
 
Revenir en haut Aller en bas
Reine Chrysalis
avatar
Changeling Swarm

Messages : 870
Age : 24

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 34
Expérience:
215/480  (215/480)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Mar 3 Nov - 18:47

Depuis quelques minutes, le cours du gala semblait avoir repris son avancée normal, diverses personnes arrivaient encore malgré la fin du discours de Celestia et les quelques gardes habillés en majordome commençaient a s'activer un peu plus afin de proposer divers petits plats aux convives présent dans la pièce. Plusieurs grandes personnalités de diverses nations étaient présentes, dont certaines que j'avais déjà même combattue. Quelques solaristes, quelques lunaristes que je pouvais reconnaître qui ne semblais pas vraiment grandement apprécier ma haute présence en ces lieux et d'autres encore, plutôt content de me voir.

Actuellement, j'était accompagnée de toute ma garde royale ainsi que du reste mon service d'espionnage et de mes deux fidèles conseillères qui restaient tous a mes cotés. Après un petit ordre amical de dispersion, tous partirent de leurs cotés. Lacera était partit accompagner la jeune Weiss avec qui elle semblais s'être liée d'une petite amitié. Dredgion, Valkyria, Cyanure et Destroyer quand a eux semblaient se diriger vers le buffet, parlant d'hors et déjà d'un concours de boisson qui le but, je cite, est de voir qui finira a terre en premier comme la dernière des lopettes crystallines. Et les autres, sans vraiment faire attention a eux, partirent tous de leurs cotés.

Seuls restèrent donc prêt de moi, ma chère et tendre fille, Nymphalys, ainsi que ma première conseillère, Primavera qui semblais bien décidée a rester prêt de moi pour me chaperonner sur diverses affaires dont je pensais pouvoir régler en discrétion ici, ce qui apparemment ne sera pas la peine de pouvoir essayer. Soit, regardant un peu a droite, a gauche sans vraiment faire grandement attention au monde qui pouvais se trouver, nous avancions tranquillement toutes les trois dans la pièce, discutant alors des accompagnements des dirigeants. Enfin, surtout dans le cas de Luna.

Passant alors une première fois, la regardant du coin de l'oeil, je reconnaissait parfaitement le batpony sur le quel elle s'était enfuis lors du raid d'Ottapaw, ce batpony qui m'avais arraché alors, ma bataille contre la dirigeante de la nuit, m'empêchant de savourer toute victoire parfaite comme il se devais. C'est d'un petit 'tch' que je passa a coté, d'eux. Ils étaient en petit groupe avec la petite rejetonne de Celestia mais aussi la rejetonne Pledgienne que Nymphalys ne pouvais supporter. C'est d'ailleur d'un petit coup de croupe qu'elle bouscula celle-ci, se moquant alors d'elle au passage d'un petit rire bien hautain dont elle avais le secret.

J'adressa alors un sourire a ma fille, ainsi qu'un regard complice, lui montrant que pour ma part, j'approuvais totalement ce genre de comportement. Mais ce n'était pas le cas de Primavera qui se mis a faire un discours sur la politesse et la bienséance en haute société, démontrant alors que mon exemple d'insulte pendant le discours de la dirigeante solariste n'était pas non plus de bon gout même si une part de vérité s'y établissais quelque part. De mon coté, tournant la tête vers ma fille, c'est imitant alors la tête de ma conseillère mimant diverses faciès caricaturé de ses remarques que je la fît rire.

Rigolant alors toute les deux, ma conseillère n'en ressortit que légèrement véxée mais habituée de cette situation et ce fût arrivé non loin du banquet qu'elle nous délaissa alors, partant d'elle même pour aller se chercher quelque chose a boire mais aussi a manger. Elle nous mis juste en garde avant de partir, nous demandant vraiment de ne pas creer d'incident diplomatique ni de trop chercher le monde qui était au tour de nous, mais encore fallait il que ceux-ci ne le cherche pas, ce qui n'est parfois pas simple, surtout quand on entends parfois certaines choses comme....

" ....Dark Pledge, la terre contrôlée par l’un des plus grand méchant que ce monde est connu. Tu sais, le repère de truands et de bandits en tout genre ? Un peu comme moi quoi. Seulement un peu cela dit, moi je suis bien pire. "

Non, je ne pouvais vraiment pas. Ma conseillère était assez loin pour que je puisse me le permettre mais me retournant alors, voyant un gryphon au loin accompagné d'un crystallin qui semblais être en train de jouer de son instrument ou je ne sait quoi faire, je me mis a simplement éclater de rire, me dirigeant vers eux tout en me gaussant a haute voix. Réellement, rien n'aurais pu me retenir sur ce coup, ma fille me suivit alors, rigolant aussi de plus belle mais moins fort que ma part.

C'est arrivant alors a leur hauteur, m'essuyant la petite larme qui coule sur le visage, que je regardais le gryphon, interrompant toute conversation entre eux, respirant un bon coup pour reprendre ma respiration.

~ " Sombra ? Un méchant ? Celui qui a réussit a se faire péter le fion par miss-grosse-hanche-torchée et qui a perdu une terre parce que sa fille s'est fait capturée comme la dernière des manches par Luna ? Laissez moi rire. Vous êtes aussi peureux que les lunaristes lors de mon raid contre Ottapaw. Votre peuple de soit disant méchant ne vaux rien ! "

Les deux me regardaient alors stoïquement alors que Nymphalys, quand a elle, hilare de la situation ne se retenais pas de rire a gorge déployée afin d'en rajouter une petite couche sur la situation.
Je ne savais pas vraiment si l'un des deux allaient alors me répondre, mais ce fût a ce moment que Celestia remonta sur scène avec un air de changement, plus droite qu'avant, plus pure... ou moins bourrée plutôt.

Et ce fût un discours sur les méfaits de l'alcool qui fut lancé, ainsi qu'un blabla sans fin sur le fait d'assumer ses bêtises et je ne sait quoi, a vrai dire, j'écoutais seulement d'une oreille, baillant sans discrétion. La chose qui par contre attira mon attention fût la présentation des urnes pour les jeux, bien intéressée par ceux-ci, c'est d'un pas lancé pendant son discours que je m'avança avec ma fille, lui proposant alors de participer a quelque chose afin de pouvoir écraser quelques personnes encore en plus. Chose qu'elle accepta assez rapidement a vrai dire.

Fin du discours alors prononcé, Celestia s'éleva dans les airs afin d'envoyer une sorte de grosse boule lumineuse vers moi, voulant la faire alors passer pour une attaque, je voyais bien suivant la courbure que prennais l'orbe en se dirigeant vers moi et voyant aussi la lenteur de cette dite attaque que ce n'était rien qu'un tour de passe passe afin d'essayer de me faire stresser, restant alors impassible a coté de ce tour pittoresque, je devais tout de même avouer que le résultant découlant de cette chose était assez impressionnant, rendant le gala plus magnifique encore qu'avant.

Celestia se rendit alors non loin de moi, me rejoignant par la voie des airs, se posant vraiment proche de moi et m'adressant la parole, d'un regard hautain et d'une voix condescendante proche de l'arrogance, m'invitant alors a venir boire un verre avec elle mais aussi avec Luna puis repartit d'aussi sec, tout en me souhaitant une bonne soirée.

Cette garce, il n'y a pas a dire, essaye de jouer a un joli jeu de provocation avec ma personne, fulminant légèrement mais souriante, je m'avançais vers les urnes sans dire mot. Ma fille me posa alors la question de les rejoindre ou non, chose que je répondis avec une affirmation. Si Celestia pensais sur ce coup me provoquer en pensant que j'allais refuser, moi, j'irais plus loin en acceptant. Après tout, si elle veux jouer au chat et a la souris avec moi, nous connaissons très bien la réponse finale a qui sera le chassé et le chasseur.

Et ce fut sur ces pensées que j'arriva alors devant les urnes, déposant le nom de ' Reine Chrysalis ' dans l'urne de gauche mais aussi celle de droite. Une partie de volley ne m'intéressais pas le moins du monde, mais l'idée du concours de dance, je devais l'avouer, me plaisait énormément. J'avais eu dans mon éducation quelques cours pour ceux-ci, mais rien de bien grandiose. Et pour la course, simplement, c'est histoire de pouvoir écraser les autres, espérant avoir un bon coéquipier avec moi. Sinon, je lui briserais simplement sa cheville discrètement.

~ " Bien. Il est temps de rejoindre Luna et son petit groupe inutile, n'est-ce pas ? "

~ " Sérieusement obligé..? Je veux dire, j'ai vraiment pas envie d'avoir a faire a ces deux pimbêches la haut. "

~ " Allons, allons. Tu n'aura cas rester prêt de moi, rien ne t'oblige a les suivre après tout. "

Soufflant alors, ma fille me suivit pour se rendre prêt des convives qui nous attendaient pas du tout. Rejoignant le petit groupe alors que Celestia semblais venir a peine d'arriver prêt d'eux, demandant ce qu'elle avais de nouveau dans sa vie a raconter, j'arriva les interrompant dans toute discution, avec un joli raclement de gorge.

M'incrustant dans le groupe avec un grand sourire, faisant un petit clin d'oeil a Luna accompagné d'un petit geste des lèvres discret mimant un baiser, je m'adressa de voix fière.

~ " J'accepte donc ton invitation a votre groupe, Celestia, comme tu me l'as proposé quelques minutes plus tôt. Il est vrai que de pouvoir reparler un peu comme avant, durant les temps de paix, peut-être bonne chose pour nous tous ! "

Je savais que la chose ne ferrais que les faire s'enrager et que ma présence n'était absolument pas désirée DU TOUT dans ce groupe, mais le sourire aux lèvres et le regard manipulateur, fière de mon acte, je ne pouvais m’empêcher de rire intérieurement aux éclats.

Ma fille, par contre, de son coté, était plus du genre a lancer un des regard les plus méchants a Shade et Rebellious, comme si elle voulais leur sauter a la gorge afin de leur arracher dans la minute qui suit. Le genre de regard de dégoût qui en dis long sur ce que vous pouvez éprouver vis a vis d'une personne.

~ " Je pense ne pas avoir a me présenter mais sait-on jamais. Reine Chrysalis, dirigeante du Changeling Swarm. Et voici ma fille, Nymphalys. "

A vrai dire, je regardais surtout le jeune Batpony qui me semblais bien inconnu au bataillon du groupe habituel de dirigeant et d'enfant de dirigeant. Je le reconnais bien, de visage, celui qui avais provoqué Trixie d'une belle insulte, mais je désirais surtout obtenir son nom pour mes informations personnelles, après tout, si il est si rapproché de Luna, c'est qu'il dois bien y avoir une raison. Et autant en profiter.

Non ?

_____________________________________________
Thème de combat

My Innermost Apocalypse

Enmity of the Dark Lord
Revenir en haut Aller en bas
http://equestrianations.forumgratuit.be
Reverse Song
avatar
Dark Pledge

Messages : 921
Age : 23

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 29
Expérience:
179/380  (179/380)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Mar 3 Nov - 19:12



Amen.


La comico-tragédie avait enfin commencée, sous les yeux ébahit des spectateurs se rendant compte bien trop tard qu'ils en étaient les acteurs. Déjà, certains se voyaient chanceler, trébucher pour finalement se relever non sans mal, sous les rires de leurs amis. On accusait l'alcool. On accusait le coup. La danse, la musique, la bonne bouffe, il y avait de quoi perdre la tête. Et rien pour laisser transparaître la délicieuse bassesse qu'avait préparé la Nécromancienne, pour peu qu'on y prenne garde. Ce n'était que le premier acte. Le premier temps d'une grande valse de débauche et de honte.

Mais avant même qu'elle ne puisse se délecter des autres réactions, d'abord, mineures, dû à la drogue, un poney, plutôt grand, à la robe rouge à en piquer la rétine s'avança vers elle. De son œil inquisiteur, elle le dévisagea, remontant le long de ses sabots jusqu'aux moindres cheveux, traquant la possible attaque d'une tendre victime courroucée. Mais de sa barbe, probablement rasée avec soin mais qui n'en demeurait pas moins saillante sur ce visage souriant et, bordel de merde, fluo, et de ses longs crins noirs, il ne semblait que peu enclin à la bagarre.

C'était bien pire.


- Madame, oune yument né devrait pas passée cette soirée toute seule. Laissez-moi vous offrir oune danse.

Un accent à couper au couteau, le port fier, comme s'il s'agissait là du meilleur tombeur au monde, montrant sa carrure dynamique et forte de terrestre, il resta planté là, attendant une réponse de la mage noire, déconfite. Une danse ? Réellement ? Depuis quand les ennemis pactisaient entre eux en valsant comme des tourtereaux ? Était-ce l'alcool, ou la drogue, qui lui montait à la tête ? Ou juste l'ivresse du gala ?

Elle resta hébétée quelques secondes, puis, papillonnant des yeux comme quelqu'un se relevant d'un malaise, elle chercha à lui sourire, de ce rictus enfantin et gêné de ceux qui ne savent pas quoi répondre. Ou qui ne veulent tout simplement pas répondre et fuir au plus vite.

- Oh euh... Je ne suis pas très danse messire, commença t'elle en fuyant des yeux l'étalon.

Merde. Mais où était ce connard d'Horazon quand on avait besoin de lui ? Il lui aurait été si simple de l'attraper par le col, de le secouer, de lui demander ses papiers, qu'elle aurait subtilisé à l'instant même, et de l'enfermer quelque part pour débarquement illégal à une soirée mondaine. Merde. De. Chez. Merde. Mais soit. C'était le moment de ne pas se débiner, de profiter de la situation et du mâle, qui, de toute évidence, n'était pas du Dark Pledge.

Il aurait fui en voyant Reverse sinon.

Mais avant qu'elle ne puisse ouvrir la bouche pour proposer une toute autre activité, un changeling couleur lie de vin commença a vriller derrière eux, fonçant la tête la première dans un tuba, sous le bruit métallique et quelques insultes. Encore une victime de son petit tour de passe-passe, n'était-ce pas merveilleux ? Elle réprima un petit rire, avant de replonger ses yeux dans ceux du mâle.

- Mais je ne serais pas contre une petit balade, les jardins sont tellement grands.

Elle lança un regard rêveur aux environs. Des informations, voilà ce qui pouvait être utile. Et si jamais il avait les mains baladeuses, les buissons feraient l'affaire pour le calmer.

D'un mouvement ample, elle attrapa une coupe de champagne, la tendant à l'étalon rougeoyant. S'il pouvait boire, ce serait parfait. Un verre, rien qu'un seul, et tout rentrerait dans l'ordre, et bien mieux encore.

-Mes amis.

La voix de la Reine Soleil l'interpella, le verre toujours en main. Elle semblait plus vive qu'à son entrée, ayant enfin décuvée avec une rapidité olympienne. A ses côtés, Luna et un étalon bat pony, aux regards fiers, quoique légèrement embêtés, ainsi que Shade et sa petite amie du moment. Visiblement, même la fille pouvait choper quand rien n'était prévu pour la greluche haute sur pattes de Majesté.

- Je tiens tout d'abord à m'excuser du spectacle auxquels vous avez assisté précédemment et en assume les moqueries et les conséquences, après tout ne sommes nous pas ici pour nous amuser ! Et au moins, les plus jeunes d'entre vous pourront constater les ravages de l'alcool, commença t'elle, cherchant à faire rire l'assemblée de son apartés. Toutefois, nous ne sommes pas ici pour discuter de ce qui a été, mais de ce qui sera ! Maintenant que chacun d'entre vous semble avoir retrouvé ses connaissances -Reverse lança un regard mal assuré a Horazon, toujours a son service du soir-, je tiens à annoncer le début des activités du Grand Galloping Gala de cette année.

La tension semblait désormais à son comble. Déjà, les rumeurs montaient sur ses prétendues activités avec la rapidité et l’enthousiasme de gamins la veille de Noël. Reverse, elle, espérait simplement que cela ne mettrait pas au goût du jour la danse ou, pire encore, les jeux de clans. Une course en sac à patates, du tir à la corde ou quelques quizz animés par DJ-Robert disponible pour les mariages et les enterrements de vie de jeunes poneys le week end et les jours fériés contactez le 07 89 99 99 99 99 99 99 9 9 9 9 9  9 9 9 9 9 9 appel non surtaxé, ne seraient clairement pas de son enthousiasme.

- Dans les urnes derrière moi, vous pourrez déposer un petit papier avec votre nom. Nous procéderons à un tirage au sort afin de former des couples. L'urne de droite correspond à une inscription au concours de danse qui aura lieu un peu plus tard dans la soirée, l'urne du milieu servira à former deux équipes de volley et l'urne de gauche à un parcours chevilles liées avec un partenaire. Qui sait avec un peu de chance, peut être rencontrerez vous l'amour, ou vous rendrez vous compte que les Pledgiens ne sont pas si sanguinaires, les changelings pas si cruels, les chaotiques pas si fous, les cristallins pas si niais, les lunaristes pas si… normaux et les solaristes pas si sages. J'espère que le Gala de cette année vous réservera encore bien des surprises et que chacun d'entre vous y trouvera son bonheur. Pendant ce temps aura lieu la présentation des orchestres des diverses nations. Tout d'abord les Solaristes, suivis des Lunaristes, suivis des Crystallins, suivis des Changelings, suivis des Pledgiens et le tout clôturé par les chaotiques.

Et merde. Tout ce qu'elle ne voulait pas. C'était une blague n'est-ce pas ? Non, il était hors de question de participer a ces conneries. D'un geste rapide, elle appela Horazon à la rescousse, qui, tout ravi, trottina, un plateau à la main bourré de cochoncetés.

- Oui madame ? se ria t'il de son rôle.
- Je crois que monsieur aimerait un petit canapé.

Sourire. Regard emplit d'éclairs. De lames émoussées. De potions fulminantes. Et certainement d'un ou deux touchers rectaux. Il s’exécuta alors, tendant le plateau au pauvre bougre ne sachant de toute évidence pas à qui il avait à faire.

La femelle d'obsidienne en profita pour s'éclipser un temps, passant, la coupe toujours dans sa main noire, certainement un peu illégale mais fortement utile, entre les groupes, avant d'enfin, arriver vers le changeling au tuba. Bien qu'elle ne portait pas les insectes en son cœur -enfin, qui portait elle dans son cœur en même temps-, elle devait avouer que leur penchant carnivore était très utile. Enfin. Reverse, prenant de base les longs crocs, à l'instar des bat ponies, comme une preuve de leur régime viandard, ne pouvait pas vraiment se douter de la véracité de ses propos. Avec cet énergumène tout du moins.

Enfournant la coupe de champagne dans les bras de quelques badauds, elle empoigna l'instrument, tirant de toutes ses forces magiques, pour, enfin, délivrer l'inconnu dans un petit plop majestueux. Et tandis qu'il reprenait ses esprits, elle l'attrapa par le col, collant presque son nez au sien.

- Si tu as faim et que les canapés ne te conviennent pas, j'ai un met plus raffiné pour toi, murmura t'elle. Un met plus... vivant.

Et tandis que l'on sifflait sa coupe, elle jeta un œil froid vers Horazon, toujours occupant le poney terrestre de n'importe quelle manière qu'il soit. Probablement devait-il parler du raffinement de ses petits pavés de foie gras, ou de ses herbes aromatiques, ou encore du vin, usant de grands mots savamment mémorisés dans un dictionnaire pour le gala. Bah, qu'importe.

- Lui, continua t'elle tout aussi doucement. Et crois-moi, il est très sanguin. Jardin. Dans quelques instants. Compris ?

Et sans même attendre sa réponse, elle traça vers les deux mâles en plein débat, s'imposant comme un retour niais de la femelle s'étant repoudré le nez.

- Alors, où en étions-nous ? Je dois avouer qu'il y a beaucoup de bruits ici. Ne serais-ce pas mieux de faire connaissance un peu plus loin ?

Elle lui tendit le bras, avec l'espoir qu'il le prenne pour une petite balade au clair de lune. Horazon, lui, et après avoir observé du coin de l'oeil le manège de sa patronne, s'excusa d'une révérence puis trottina jusqu'au changeling, à qui il proposa une nouvelle coupe d'un grand vin chipé dans les caves. De toute façon, tout était si cher ici qu'il s'agissait forcement d'un  grand cru.
Et au pire, il serait trop drogué pour s'en rendre compte.




Résumé :

Spoiler:
 

_____________________________________________

Art by ka_samy on DA.

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Mar 3 Nov - 19:34

Toujours en train de jouer des coudes pour essayer de libérer ne serait-ce qu'un peu de passage pour lui et sa Cavalière, SuperNova se rendit compte que la foule commençait à se clarifier. Il leva rapidement la tête avant de se rendre compte que ce n'était pas qu'une impression. Plusieurs étaient déjà en train de s'éclipser, en douce ou pas, allant un peu partout. Les jardins, le buffet, ou même ailleurs. Tout le château Solariste était en train de se faire prendre d'assaut par ce qu'on pouvait appeler une meute de loup en manque de fêtes. Mais ça n'intéressait, pour ainsi dire, pas le Batpony. Qu'importe qu'il y ait Chrysalis, ou même d'autres Changelings, ou encore des connaissances. Ce qui lui importait pour l'instant, c'était sa soirée avec l'Alicorne Lunaire.

Mais hélas, à croire que c'était un complot, les événements se succédèrent. Vite. Trop vite même au goût du Capitaine. Tout d'abord, deux juments s'approchèrent, la première, une Terrestre tatouée et l'autre, une Licorne blanche que Nova connaissait pour lui avoir passée les menottes à Van Hoovers lors de sa "visite". Et bien évidemment, les deux arrivantes ne purent s'empêcher de mettre leurs grains de sel. Quoi de plus normal après tout, puisque les deux connaissaient la Jument de la Lune. La première, la tatouée, l'avait même appelée "tantine"... La fille de Celestia ? Si c'était elle, alors l'avenir des Solaristes était très loin d'être très glorieux ! En tout cas, elle ne lésinait pas sur les caresses, passant sur l'encolure ainsi que le visage du militaire tout en parlant avant Luna. En parlant de Pandore et de Celestia, bien évidemment. Quoi d'autre après tout ?

La Princesse Pledgienne n'était pas en reste elle non plus, allant jusqu'à se frotter au Garde. Ce dernier se décala à chaque fois, laissant clairement apparaître une grimace d'ennui. En même temps qu'elle prenait le Batpony pour son frottoir personnel, elle accusait la Princesse d'avoir tout simplement enfermée sa fille plutôt que de l'autorisée à se joindre aux festivités. Qui était-elle donc, pour prétendre tout mieux savoir que les autres ? Et voilà qu'après le corps, c'était la tête qui touchait à tout. La réincarnation était-elle possible ? Cette Jument ne pouvait être qu'un chat, avec toutes ces caresses ! Et en couvrant, tout comme l'autre "Princesse" de compliments le pauvre Étalon frotté de tout les côtés. Sauf que, rien ne le préparait à ce qu'elle allait faire. Ni une ni deux, elle embrassa le Cavalier de l'Alicorne, ne demandant ni son avis, ni son consentement. Pire encore, elle ne le lâcha pas, glissant un petit commentaire. Les oreilles plaquées, il fallut une courte dizaine de secondes pour réagir à ce qui venait de se passer. Suffisamment pour que Matgar, invisible de tous, donne son avis.

- Putain, tu vas finir par en avoir plus à tes sabots que ce que tu pourras compter. Juste un détail. Fais le con et t'est mort ! Mais pas de ma patte...

*Fermes-là...* C'était tout ce que SuperNova pensa avant de doucement lever une patte en fixant la Licorne Pledgienne dans les yeux. Elle voulais jouer à ça, alors il allait la rejoindre. Il afficha un léger sourire carnassier ainsi qu'un regard pervers en ôtant les pattes de Shade.

- Vous me voyez plus que ravi de me savoir à votre "goût". Cela dit, vous serez plus que navré d'apprendre que mon cœur n'est plus à prendre et que tous vos efforts seront vains. Et je dit bien TOUS vos efforts. Quant à Dame Pandore, plutôt que d'insinuer un quelconque enfermement comme vous semblez les appréciez, sachez qu'elle n'est pas là suite à son état de santé. Oseriez-vous vous montrée à une soirée comme celle-ci avec une forte fièvre ainsi que l'impossibilité de vous lever ? Toute Fille de Sombra que vous soyez, je me permets d'en douter...

Tandis qu'il parlait, il s'était doucement approché de l'oreille de la Blanche Licorne, finissant par venir lui susurrer à l'oreille plutôt que de lui parler. Mais il ne maintins pas le contact et se recula un peu, au moment ou la Dirigeante Solaire ne se montre à nouveau. S'adressant tout d'abord à Luna, elle lui glissa une petite remarque avant de s'excuser auprès des quatre poneys. Puis elle s'adressa aux deux Princesses, râlant auprès de sa fille pour le comportement des deux Juments avant de s'intéresser au seul mâle du groupe. Elle lui glissa une remarque ainsi qu'un regard qui voulait en dire long pour le Garde. Il savait très bien ce à quoi elle faisait référence par là, mais dans un souci de s'attirer le moins d'ennuis possible, il n'en fit rien et répondit calmement avec une petite révérence envers la Solaire.

- Oh, si je serais vous, je ne m'en ferez pas pour ça. Elle est, jusqu'à preuve du contraire, parfaitement capable de choisir ceux ayant l'honneur de l'accompagner.

Immédiatement, l'Alicorne de Marbre passa dans la foule, avec aisance d'ailleurs, puis remonta sur l'estrade, micro prêt et effets de lumières pour embaumer la chose. Avant qu'elle ne prenne la parole, Nova se replaça à côté de Luna, faisant gaffe à ne pas se refaire "attouché", mais visiblement, l'Alicorne d’Albâtre semblait avoir l'attention de tout le monde.

La Jument Solariste s'excusa tout d'abord de son comportement. Le stress ainsi que l'alcool ayant fortement contribués à cet état. Elle se permit même une pointe d'humour à l'attention des plus jeunes, montrant que tout semblait aller mieux. Le discours ne s'arrêta pas là, bien au contraire. L'Alicorne du Soleil annonça le programme de la soirée, qui se constituait de diverses activités. Il y avait un concours de danse, du volley et pour finir une course à chevilles liées. Qu'importe la Faction de chacun ainsi que les préjugés à leurs égards, tout ce que la Dirigeante voulait, c'était la paix pour la soirée. Mais en attendant que les groupes des activités se fassent, une présentation de tous les orchestres d'Equestria, chacun à son tour, allait se charger d'occuper la foule. Annonçant la fin de son discours, sa "gracieuseté" décolla avant d'envoyer une boule de lumière en plein milieu de l'audience. Ou plus précisément, vers la Reine Changeling, mais l'orbe ne toucha pas cette dernière. Juste avant, elle se divisa en une multitude de plus petites lumières, qui allèrent rejoindre toutes celles présentes dans la salle ainsi que les jardins, illuminant le château d'une clarté nouvelle. Suite à cela, la Solariste Blanche s'en alla par la voie des airs, laissant à nouveau la foule seule avec elle-même.

Sans perdre de temps, Nova se tourna à nouveau en direction de sa Compagne de Gala, cherchant quelque chose à faire. Il y avait bien sûr toutes les activités que l'Alicorne Solaire avait énoncée, mais pour l'heure, le Batpony devait bien l'avouer, il voulait profiter d'un peu de temps seule avec la Princesse. Sa princesse, s'il osait le dire. Cela dit, un "détail" revint à l'esprit du Nova de la Garde.

- T'aurais pas déjà oublié la remarque du Sunbutt j'espère ? Celle qui dit qu'elle avait une bouteille de vin à faire essayer à sa sœur ? En t'oubliant "royalement" au passage... Royalement... Héhé.

Nova se retint de grogner, restant impassible. Bien évidemment, il avait oublié ce point-là. Mais hors de question de le révéler, bien au contraire. Il était capable de plus d'écoute et d'attention que ça en temps normal... Heureusement, sortant tout le monde de ses pensées à ce moment-là, Celestia fit, encore une fois, son retour, avec cette fois-ci un tout autre attirail. Un sac en toile qui semblait transporter quelque chose de fragile à en croire les bruits de verres, audibles de temps à autre. Du verre ?

- Je te jure que si elle a ramené des verres et du pinard, je l'épouse sur le champ !

*Tais-toi donc, crétin de père adoptif inexistant à la con !* En arrivant, une nouvelle remarque glissée à la Princesse de la Nuit. Et si Nova jugeait bien, elle lui avait même fait un petit geste, mais peut-être avait-il mal vu ? Toujours était-il que le Garde Lunariste restait silencieux aux côtés de sa dame, n'ayant rien à dire ou même à faire. Et non, il ne la quitterait pas, qu'importe la suite des événements. Il voulait profiter de la soirée et décompresser de toute cette guerre. Qu'importe qui il aurait à supporter, tant que ce Gala restait mémorable et dans le bon sens si possible...

- Hmm ? Oh tiens, je vais VRAIMENT finir par m'amuser moi ce soir en fait !

Même si Chrysalis se pointait en plein milieu, signifiant sa présence en se raclant la gorge. Discuter comme avant ? En était-elle au moins capable ? Parce qu'après tout, il s'agissait de Chrysalis. Mais soit, la soirée était, comme l'avait dit Celestia auparavant, en faveur du rapprochement entre nations. Retenant le regard de la fille du Swarm en direction du duo de Juments, Nova finit par regarder la Dirigeante, se rendant compte à ce moment qu'elle le dévisageait étrangement. Après une très courte seconde, il comprit pourquoi. Jamais il ne lui avait donné son nom et les chances pour qu'elle ne sache comment il s'appelait...

- Jusqu'à ce que vous me prouviez le contraire, je suis le seul qui vous est inconnu, malgré votre "passage" à Ottapaw ainsi qu'un passage Solariste à Pretuskria... Vous pouvez m'appeler Nova, enchanté.

Oui, il voulait bien laisser une chance aux deux Dirigeantes. Après tout, le Gala, ce n'est qu'une fois par an. Ce n'était pas si dur de mettre la guerre de côté pour un soir... Ou bien ?

HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Obscur Luck
avatar
Lunar Republic

Messages : 112
Age : 22

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 14
Expérience:
44/140  (44/140)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Mar 3 Nov - 19:57

J'étais toujours posé tranquillement au bar. La soirée commençait doucement à s'animer, et ce même avec l'aide des premiers fauteurs de troubles. Cependant je ne m'attardais pas trop sur ce qui se passait au centre du gala, même si je ne pus m'empêcher de rire en voyant Shade et la fille de Celestia aller faire de charme au capitaine Lunariste. Malheureusement pour elle, je me doutais de ce qui allait se passer. Mais là n'était pas ce qui m'intéressait le plus, je n'allais quand même pas passer toute ma soirée seul dans mon coin… En plus les divers amuses gueules  n'étaient pas de très bonne compagnie… Il disparaissait bien trop vite avec l'arrivée de plus en plus de monde autour du buffet.

C'est dans un soupir que je me mis à chercher quelqu'un avec qui passé un peu de temps. Mon intérêt se posa sur quelques juments qui passaient par là, mais avant de faire quoi que ce soit Celestia revint avec un petit discours et annonça le début des quelques activités.

*beurk… de la dance… me reste le volley et l'autre un parcours… De toute manière… je suis pas doué en dance.*

Je pris donc un petit plateau avec quelques un des amuse-gueules et partit déposé mon nom dans les deux urnes. Celestia m'avait fait bien rire avec la dernière épreuve, "Trouver l'âme sœur"… ça marchait une fois sur un million ce genre de chose… mais bon, j'allais pouvoir m'amuser. Mais avant que les animations commencent, j'allais essayer  de faire quelques rencontres. Je n'avais jamais été très à l'aise pour aborder les juments, mais cette fois le vin qui était toujours dans ma patte et une petite dose de courage allait peut-être m'aider. Car parmi les quelques poneys qui étaient passés non loin du buffet une assez jolie Licorne noire avait attiré mon attention en plus de quelques autres un peu atypiques. Il ne me fallut peu de temps pour la retrouver alors qu'elle s'installait près de l'orchestre pour écouter la musique.  

J'étais assez intrigué par elle, peux être sa tenue assez simple avec les runes? Ou alors ses petits piercings sur son oreille qui reflétaient la lumière d'une torche. Bref, il y avait quelque chose qui attirait mon œil et puis c'était un peu le but de cette soirée, "rencontré des nouvelles personnes". Cependant je vis aussi que chrysalis accompagnées de deux changelings que je ne connaissais pas se diriger vers ma princesse et mon capitaine… Il y allait avoir des étincelles. J'hésitais donc entre aller voir ce qui se passait ou simplement les laisser entre grands.
C'est donc après avoir posé mon nom dans l'urne du volley-ball et du parcours que je m'approchais un peu hésitant de la licorne noire, je n'avais pas vraiment envie de revoir de prêt la reine du swarm. Je ne souhaitais que m'amuser...Et en parlant de s'amuser… Il y avait un peu plus d'animation que je m'y attendais, de plus j'avais repéré mon vieil ami Black Dark dans la salle de gala. Peut-être irai-je le titiller un peu plus tard? Il y avait tellement de monde que j'en avais même le tournis, je ne souhaitais  pas tous les rencontré, loin de là… encore moins se drôle de serveur qui offrait à boire et à manger à plusieurs personnes, il me semblait un peu louche, mais ce n'étais pas le moment des critiques. Mais comment dire… il y avait de perles dans ce gala, peut être qu'un passage au calme dans le jardin après me ferrais une petite pause bienvenue?
Mais pour l'instant je devais penser à la licorne à la crinière violette. C'est donc avec un petit sourire nerveux que j'engageais la conversation en espérant que mon côté nerveux ne soit pas pris comme un signe de drague ayant pour simple but d'aller passer un bon moment le temps d'un soir. Je lui tendis alors les petits fours que j'avais emportés avec moi.

-Hem… Bonsoir… Vous avez une jolie robe... Vous êtes une mage? Lui dis-je sur un ton un peu hésitant essayant de la regarder dans les yeux après avoir fait un rapide coup d'œil sur les motifs de sa robe. Par contre je me maudissais intérieurement, ce n'était pas vraiment un bon sujet pour aborder la conversation. Mes connaissances en magie étaient du même niveau qu'un poulain qui essayait d'épater ses amis avec une boite d'apprenti magicien. J'espérais simplement qu'elle ne prenne pas mal qu'un simple poney comme moi ne l'aborde en plein gala, ou qu'alors elle ne se mette à parler de magie…

-Au fait… Je me présente, Obscur Luck… Continuai-je, hésitant à lui serrer la patte. C'était un peu trop informel selon moi…  Je me contentais donc d'un simple sourire sincère.

*Maintenant… pas une bourde… Sinon tu va te faire remballer proprement et alors elle va penser que tu n'es qu'un dragueur de première catégorie comme celui qui traîne là bas au fond avec l'étrange jument*

_____________________________________________
Je suis  un batpony dissident parfois


Mon OC Attention il est grand:
 
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Luna
avatar
Lunar Republic

Messages : 165
Age : 28

• Votre personnage •
Race: Alicorne
Niveau: 24
Expérience:
88/280  (88/280)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Mar 3 Nov - 22:41

[Event] Grand Galoping Gala
Réunion de famille






Alors qu'elle se rendait en direction de sa soeur, Luna fut interpelée par une jeune demoiselle. Cependant l'état de son ainée était un sujet plus pressant pour le moment, Luna ne put qu'offrir à cette personne qu'un petit mot au passage.

" Je suis navrée, mais je ne peux vous parler à l'instant. Je m'inquiète pour l'état de notre hôte. "

Ne laissant pas vraiment le temps à la jeune Lunariste de répondre, Luna continua de se frayer un chemin en direction de sa très chère frangine. Cependant elle fut cette fois totalement interrompue par une terrestre qu'elle n'avait pas vue depuis quelques temps maintenant. Rebellious Rose. La dame de la nuit la vit s'approcher dans une robe qu'elle avait très probablement customisé elle-même aux vues des modifications assez barbares. Mais il fallait avouer que ses tatouages étaient mis en valeurs par cet attirail. Quel dommage, cependant. Car Luna était persuadée que Rebellious aurait été une jument magnifique sans tout ces rajouts sur son corps. Ce n'est qu'alors qu'elle remarqua la jument l'accompagnant. La petite princesse Pledgienne en personne. Cela ne surprenait pas Luna tant que cela de voir ces deux là si proches. Après tout, elles étaient toutes les deux entrées en conflits avec leurs parents, de manière plus ou moins ouverte.

Mais tout changea rapidement lorsque les deux se mirent à tourner autour de SuperNova. La terrestre royale fit cependant un petit commentaire sur la tenue de la dirigeante de la Lunar Republic, ce qui lui décrocha un petit sourire.


" Oh, écoutez donc qui parle de tenue habillée. Tu n'es jamais en reste sur ce point, pas plus que ton amie la princesse sombre. Comment vas-tu d'ailleurs, Rose? "

Le petit nom était lancé. Rose était en effet le nom sous lequel Shade avait tenté de duper les gardes royaux lors de sa visite en terres lunaristes... ce qui avait conduit à sa capture. Par ce simple mot, Luna rappelait à la Pledgienne ses erreurs et lui faisait un petit tacle aussi tendre que fourbe.

Rebellious continua alors, expliquant que Celestia était en de bonnes pattes, et qu'il était inutile de s'inquiéter. Malgré la rébellion de la jeune tatouée, l'alicorne savait qu'elle n'était pas du genre à laisser sa mère malgré tout. Mais malgré cela, Luna n'appréciait pas vraiment que la punk ne tourne ainsi autour de son cavalier. Même Shade s'y mettait, à croire que faire tourner la Concordienne en bourrique était devenu l'activité principale de cette soirée pour ces deux gamines. Il faudrait vraiment qu'elles deux apprennent à respecter leurs ainés. Mais la goute d'eau fut lorsque Shade embrassa Nova. L'alicorne aurait rapidement perdu son sang froid si SuperNova lui-même n'était pas intervenu, faisant clairement comprendre qu'il... que son coeur était pris? La jument nocturne rougit alors fortement, sentant ses joues lui bruler. Mais peut-être était-ce par quelqu'un d'autre qu'elle? En tout cas, elle devait se calmer rapidement. Elle faisait de son mieux pour ne pas mettre en l'air tout ce que Celestia avait prévu, mais ces deux chipies allaient trop loin. Heureusement c'est la jument solaire en personne qui vint la stopper, son apparition lui faisant changer de sujet. Mais son bonheur prit un tacle en plein visage lorsque sa grande soeur la taquina a son tour concernant son cavalier, allant jusqu'à parler de deuil. A croire que tout le monde pensait que Luna était coincée de la croupe depuis des années... Afin de se calmer, la cadette enchaina tout de même sur une discussion. La première depuis bien trop longtemps.


" Tu es dure avec moi, Tia. Silent Dawn a été mon premier amour... Mais j'aurais eu bien du mal à le faire danser avec moi ce soir. "

Partageant un sourire avec sa soeur, la guerrière acquiesça poliment lorsque celle-ci lui présenta ses excuses pour son comportement. Il faut dire que Luna n'était pas parfaite non plus, et aurait probablement bu plus qu'elle sur d'autres circonstances. L'un de ses cauchemars, dans lequel Pandore annonçait son mariage avec quelqu'un et son départ de Concordia, était un bon candidat. C'est donc avec un petit sourire que la jument de la lune reprit la parole.

" Et bien, je me remet... J'ai été assez... secouée par mon dernier combat, mais ce n'est ni le lieu, ni le moment pour parler de ce genre de sujets. "

S'ensuivit alors une réprimande de la part de Celestia envers sa fille, suivi d'un petit message amical envers Nova. Il faut dire que l'étalon était effectivement un très beau parti, et que Luna s'estimait chanceuse de l'avoir à ses cotés. La clerc s'éloigna alors quelques instants, afin de faire une annonce qu'elle accompagna d'effets son et lumière. Une fois de plus, Luna soupira. Il était facile de comprendre pourquoi tant de monde admirait sa grande soeur. Elle-même l'avait prise pour modèle lors de leurs jeunes années. Elle avait une certaine prestance, et une aura qui imposait le respect. Tous étaient pendus à ses lèvres, même ses opposants. La lunariste savait que c'était en partie cette prestance qui lui avait fait défaut pendant tant d'années. Quoi qu'il en soit, la Solariste royale expliqua la suite des évènements. Parmi toutes les activités proposées, il y en avait une qui lui plairait bien. Elle notait donc dans son esprit d'aller postuler pour ce concours de danse, elle tiqua cependant lorsque Celestia qualifia les Lunariste de -normaux-. Elle aurait au moins pu les appeler Sombres. Quoi qu'il en soit, la gardienne de la lune se tourna vers son partenaire.

" J'aimerais grandement participer à ce concours de danse. Je n'en ai pas eu l'occasion depuis des années. Qu'en pense-tu, Nova? Veux tu te joindre à moi? A moins que tu ne sache pas danser, je ne t'y force pas. "

Celestia refit son apparition quelques instants plus tard, avec un petit sac que Luna soupçonnait être le vin dont elle avait parlé tantôt. Enfin elle allait pouvoir déguster quelque chose, car la fête avançait et elle n'avait toujours rien avalé. Ni petit four, ni aucune boisson. Mais alors qu'elle s'imaginait déjà déguster un vin raffiné avec sa grande soeur, partageant ainsi son premier moment avec elle depuis des années, une nouvelle dirigeante se joint au groupe. Chrysalis, accompagné de sa fille, vint de rajouter à ce petit groupe royal dans lequel Nova était le seul à ne pas être de sang bleu. D'ailleurs, Luna ne put s'empêcher de rougir lorsque Chrysalis sembla lui envoyer un baiser, la forçant à détourner légèrement le regard pour ne pas être troublée d'avantage. Afin de ne pas créer d'incident qui bouleverserait le soirée de Celestia, Luna acquiesça doucement à la suite de leur présentation.

" Et bien, Reine Chrysalis, je te présente mon cavalier: SuperNova. Vous vous êtes déjà croisés. " Puis elle se tourna vers sa soeur et chuchotta. " C'est mon Capitaine de la garde mais... mais je n'ai pas ressentis quelque chose d'aussi fort avec quelqu'un depuis des années... " Puis reprit à voix plus intelligible " Quand aux choses passionnantes à raconter... Et bien Pandore n'a malheureusement pas pu venir ce soir. Cela fait quelques jours qu'elle est clouée au lit par une forte fièvre. J'ai des clercs qui l'entourent jour à nuits, son état devrait s'améliorer d'ici quelques jours d'après eux. En attendant c'est à peine si elle peut tenir debout seule.

Et sinon j'ai engagé une secrétaire. Elle se nomme Arcana et est extrêmement compétente. Elle me fait vivre via planning. Elle est pire encore que ton ancienne élève, Tia... Elle veut absolument tout planifier. Je suis sur que même Horson est plus coulant avec toi... m'enfin je ne respecte pas toujours son planning à la lettre, que ce soit pour le temps ou pour le nombre de calories que j'avale... Mais elle est douée. Je vais finir par devoir monter un réseau de contrebande juste pour faire arriver un gâteau jusqu'à ma chambre.
"


Cela pouvait sembler stupide de parler d'un sujet aussi frivole, mais pour la Lunariste, c'était inespéré. Pouvoir enfin parler avec Celestia de sujets légers, comme au bon vieux temps. C'était une sorte de libération dans ces temps de guerre. Une petite oasis de paix au milieu de la tempête.


_____________________________________________
Night Mare or  Nightmare

~ : Présentation : Fiche Technique : ~

ARCANA, Secrétaire Lunaire
~ : Présentation ~ Thème ~ Battle Theme : ~
Revenir en haut Aller en bas
Red Wine
avatar
Changeling Swarm

Messages : 131

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 15
Expérience:
67/150  (67/150)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Mer 4 Nov - 0:08

Red restait figé, la croupe dans les airs alors qu'il avait la tête coincée dans le trou du tuba. Il ne fallait pas croire qu'il trouvait la situation désagréable, loin de là. Il se sentait plutôt bien, à l'abri des regards. Enfin, il se croyait à l'abri des regards. Sauf d'un. La tête de cerf n'était pas disparu, au contraire, leurs nez se touchaient à l'intérieur de l'instrument. Face à face, les deux bêtes se regardaient sans rien dire, le sommelier ne comprenait pas trop pourquoi cette chose se cachait dans un si petit endroit. Le changeling n'entendait rien de ce qui se passait de l'extérieur, uniquement concentré sur cette tête qui lui disait étrangement quelque chose. Les souvenirs se bousculaient au fond de son crâne, mais aucun ne voulait rester en place assez longtemps pour qu'il y comprenne quelque chose. Ils étaient tous si flous, il avait juste l'impression de reconnaître le paysage d'une montagne. Red eut presque envie de sortir sa langue pour lui lécher le bout du museau, pour aucune raison particulière. Seulement le cerf le devança en ouvrant la bouche, sa voix profonde résonnant dans les tympans du sommelier qui grimaça, déstabilisé par l’hallucination.

« … Audacter calumniare, semper aliquid haeret...
- Haeret toi même, va. »
, grogna t-il d'un air agacé.

Incapable de se rendre compte du ridicule de la situation, il continua sa discussion à un sens, la tête de cerf répétant cette phrase sans arrêt. Le changeling ni comprenait rien, mais cela ne l'empêchait pas de dire des conneries par-dessus. Les poneys autour devaient se demander ce qu'il fichait là-dedans et pourquoi il ne bougeait pas, hésitant à lui venir en aide en voyant que c'était un insecte. Heureusement une bonne âme commença enfin à tirer sur sa prison, même si au fond il aimait bien être caché dans le tuba. Il jura pour lui-même en voyant son accompagnateur disparaître du tuba, lui souhaitant une bonne soirée. Plissant les yeux alors qu'il se retrouvait de nouveau dans la lumière, Red chercha du regard qui avait brisé son moment de tranquillité. Le sommelier n'eut pas à chercher longtemps, le principal, ou plutôt la principale intéressée était collée à ses naseaux, comme le cerf. Le changeling faillit crier sur le coup, surpris d'être approché de si près par une licorne. La première chose qui l'agressa fut ses yeux, trop bleu à son goût. Dans l'état ou il était, le sommelier eut presque l'impression de se noyer dedans, retenant instinctivement sa respiration tout le temps qu'elle parla. Comment cette inconnue avait-elle deviné son amour du sang? Ce n'était pas écrit dans son front, pourtant. Incapable de se dire que c'était simplement de la chance, il se mit à paniquer en se demandant s'il n'avait pas fait quelque chose de... regrettable après avoir bu son verre de champagne.

« … Très... très sanguin? », murmura t-il pour lui-même en la regardant s'éloigner, assommé par ce qui venait de se passer.

Cette gentille dame voulait lui offrir un dîner ? Ne comprenait t-elle pas qu'il ne pouvait pas accepter une telle chose ? Sa reine serait la première à lui passer dessus à coup de sabots s'il commettait l'irréparable pendant cette soirée. Ensuite ce serait la princesse solariste. Comment dire, il ne resterait pas grand chose de son corps d'insecte après cela. Assis au sol, Red se remit à se frotter les tempes, incapable de réfléchir convenablement. Il y avait toujours moyen de profiter de la folie de la soirée pour faire disparaître un cadavre... non ! Non non non ! Retenant la bave qui avait envie de couler le long de ses lèvres. il releva sa croupe et fut abordé par quelqu'un d'autre. Pourquoi étaient-ils si attirés par lui ce soir ? La seule chose que voulait le sommelier, c'était la paix... la paix et un verre de vin. Ses prières étaient entendus, la mort soit loué, ce poney terrestre amenait le vin ! Sans attendre une seconde de plus et sans faire le lien entre son état et sa première coupe, le changeling prit une coupe au hasard et en prit rapidement une gorgée. Le liquide roula sous sa langue et un sourire satisfait étira ses lèvres, celui-ci se sentant tout de suite mieux en goûtant un spiritueux d'une aussi bonne qualité.  

« Quel goût divin. Presque aussi bon que du... », commença t-il, pour ensuite se taire en se rendant compte qu'il allait dire le mot 'sang'. « Huh, merci. Je crois qu'on m'appelle. »

Il s'éloigna du serveur en trottant, ignorant qu'il avait en face de lui la poupée d'un nécromancien. Red tentait de marcher normalement mais c'était impossible, il était complètement assommé par la drogue de celle qui l'avait appâté avec son butin. Le sommelier tentait de se répéter qu'il ne pouvait agir de la sorte lors d'un gala, mais il termina tout de même dans les jardins, se disant qu'il pourrait au moins observer ce que cette licorne sombre avait en tête. C'était intriguait tout cela et il se sentait d'humeur étrangement curieuse. La migraine était toujours présente, mais il l'ignorait de son mieux... la migraine et aussi la tête de cerf qui semblait vouloir apparaître partout ou il regardait. Chaque fois qu'il la voyait, une seule lettre lui venait à l'esprit. W.

Le sommelier s'arrêta proche d'une roseraie et se permis de renifler le parfum, attendant de voir ce que ce gala avait encore à lui réserver.

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Karl Tirecorde
avatar
Eternal Chaos

Messages : 495
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Terrestre
Niveau: 28
Expérience:
277/360  (277/360)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Mer 4 Nov - 12:04





          C’était long, longuet, harassant. Les notes de l’orchestre s’enchainaient sans vraiment changer. Une valse suivie d’une autre puis d’un menuet. Le petit orchestre d’une dizaine de musiciens n’était pas prévu pour une plus grande ampleur musicale. Dommage alors qu’il existe de nombreux compositeurs talentueux dont les œuvres mériteraient franchement d’être jouées. Le terrestre sirotait mollement son verre de blanc, sec et fruité, belle robe nacré, un peu jaune, bel éclat. C'est un crystalin un grand crystalin. Un peu de pourriture noble en suspension, les impuretés descendent lentement. Ce vin a 23 ans, c'est une très grande année. Le vin, c'est la terre. Celle-ci est légèrement graveleuse, c'est un aurora ! Le vin, c'est aussi le soleil. Ce vin a profité d'une belle exposition ouest, sur un coteau de bonne pente. C'est un Pellapolice, Château Magmahé Ker Brouette ! Hélas pour le guerrier au palais peu délicat, ce vin était surtout secrachu, et donc pas très bon même s’il s’agissait un grand vin. Difficiles va !

Regardant le fond de son verre, faisant tournoyer lentement de liquide, le terrestre ne s’empêcha pas de sombrer dans ses propres pensées. Il n’avait que ça à faire de toute façon il était seul. Mieux vaut être tout seul que mal accompagné comme dit le dicton. Un grincement l’extirpa de limbes, relevant subitement la tête et la crinière volant en arrière, il aperçut non loin de l’orchestre un énergumène faisant couiner son crincrin certes comme il faut mais en total contradiction avec l’orchestre. Le jeune homme soit dite en passant était affublé d’un haut de forme, d’un crinière blonde sur une robe écarlate et d’un veston noir ; prenait un malin plaisir à malmener le chef d’orchestre en jouant n’importe quoi à côté. « Merdeux » pensa le guerrier lorgnant une nouvelle fois vers le fond de son verre. Où était donc passé Pupuce d’ailleurs ? Une masse près du buffet rassura le poney ayant peur que sa bestiole se mettent à faire n’importe quoi. Fort heureusement elle était à côté du buffet sûrement en train de bouloter quelques chose. Cependant la foule semblait s’écarter de la nourriture et des boissons, pourquoi donc ? Dans les tête qui suivirent le cortège de mouettes trop gavée qu’elles ont les dents du fond qui baignent. Un des convives d’ailleurs brusquement se plia en deux et passa sous la ligne de têtes formant l’horizon, probablement pour déposer un crumble sur le marbre.

Repensant au verre qu’il avait entre les pattes, Karl conclut qu’il valait mieux s’en débarrassé que de le garder au risque de choper la dysenterie  ou tout autre agrément physique de ce genre. D’une graine d’intelligence geler au cours d’un hiver froid puis réchauffer sous le rayonnement atomique d’une brèche nippone, l’idée qui germa n’était bien sûr pas bonne alors que la demoiselle d’à côté l’était. Il avança de quelques pas et posa le fragile récipient sur le socle d’une statue puis faisant mine de rien il fila à la Lunariste. Bien évidemment le moment tant attendu arriva, le verre se brisa, quelqu’un hurla ; quelle idée de marcher dans des bris de verre en même temps.

-----------------------------------------------------------

Le félin avait bien attaqué la chair, grappillant morceau par morceau. Le goût exotique du kraken qu’il s’était entrepris de boulotter n’avait d’égale que la saveur de la marée qui l’avait rejeté sur la plage. Le céphalopode se laissait manger, de toute manière vue son état de cuisson il ne pouvait pas résister. Mais l’animal bien que possédant un estomac conséquent ne se sentit pas très bien, il était gouillé, mal à l’aise. Pourquoi donc ne pouvait-il pas finir le kraken ? Il se releva maladroitement, avait-il lui aussi les dents du fond qi baignent ? Allez savoir. La bête haletait la langue toute dehors, la sauce trop salée l’avait assoiffé, il lui fallait au plus vite de l’eau ou quelque chose à boire. Inutile de lui donner de l’alcool elle n’en boirait pas, la créature fonça vers une fontaine et lapa longuement l’eau qui s’écoulait.  

Désaltéré, Pupuce fit le point, il n’avait pas une très grande cervelle, mais sa capacité linguistique et la vie passé à côtoyer son Tas de viande avaient eu un effet bénéfique sur ses capacités cognitives. Il était le seul animal de la soirée, le gens le percevait comme un échappé à l’animalerie, il était seul et s’ennuyait. Soudain la grosse dame blanche à la crinière volupté barbe à papa arc-en-ciel revint sur les devants de la scène. Sa réapparition fut accompagnée d’un nouveau discours dont la portées ne touchait point l’animal qui sans laissé paraitre un moindre un intérêt pour ce blabla casses dalles ailés. Si les parterres de gratin dauphinois se laissaient enivrés par les paroles ou bien s’en moquaient voir rigolaient à gorge déployée, le félin s’en lassait et préféra une fois les mots dissipés de s’éclipser. Hélas s’il était habitué à la discrétion, son manque d’attention lui porta préjudice, un de ses tentacules maintenu avec peu de précaution eut ses crochets pris dans la nappe blanches raffinée de d’une des grandes tables du buffet se trouvant juste à côté. Ne sentant la résistance du poids de la nourriture que trop tard, un formidable barouf argumenta la soirée d’une note dégueulée. Tel des dominos les plats chutaient les uns après les autres, manque de chance s’étaient ceux qui contenait de la sauce, beaucoup de sauce. La boustifaille se renversait en de nombreuses vagues consécutives et grasses, tous ceux qui se trouvait près du buffet furent allégrement éclaboussés, il y’avait des poneys, des juments, tout ce petit monde avait de la sauce et de la garniture aux pattes. Le félin détourna la tête et rangea immédiatement son tentacule à ses côtés, les nombreuses victimes du déluge gastronomique se mirent à râlées alors que l’animal filait à la lunariste en direction des jardins, l’échine courbée, les oreilles en arrières et le corps au ras du sol.

----------------------------------------------------------

« Pourriez faire attention ! » Râla le terrestre après une jeune pégase jaune habillé de brun et pourvu l’une ailes mécaniques.

La jeune jument avait en passant bousculé le terrestre, c’était bien le seul contact qu’il avait eu avec les autres convives depuis le début de la soirée. Il avança quelque peu en reconnaissant des tête par-ci par-là, une jeune pégase rencontrée lors du raid de Gryphus dans des apparats mondains avec qui d’ailleurs était la jeune pégase maladroite. Il reconnut aussi Amethyst, la sombre licorne chez qui il avait squatté une nuit d’orage quand il avait encore sa fille adoptive, elle n’avait pas l’air d’avoir subi des blessures lors de l’attaque sur la capitale de Crystal Affinity, En même temps sa tenue et la noirceur de sa robe ne laissait pas vraiment au terrestre un indice quant à la violence des combat. Karl aperçut entre deux tête le guerrier tacheté qui en se croyant être malin lors du raid s’était au final prit une branlée, l’individu se laissant enfin voir, le gris ne fut pas étonné quand il le vit vêtu dans son armure sertie mais aussi brillante, à croire qu'il l'avait faite faire avec des réflecteurs piqués dans la lanterne d'un phare. D’ailleurs l’intéressé tourna la tête en direction du mercenaire et tira la moue en reconnaissant celui-ci, Karl ne put tout simplement s’empêcher de rire.

Le clown passé, le terrestre las de cette soirée qui en était toujours qu’à son début, hésita encore avant de finalement se décidé à rejoindre l’apothicaire quand soudain l’hôte des lieux revint. L’alicorne alors de dos lors de l’émission de cette sphère lumineuse destiné à attirer l’attention. Mais plutôt que de démagogie comme à son habitude, la dirigeante d’ivoire présenta plutôt ces excuses à ses invités, par contre les ravages de l’alcool ça beaucoup connaissent, le terrestre en était conscient malgré qu’il ait réduit sa consommation depuis. À la fin de son discours, la blanche sobre grimpa dans les airs et plongea dans un numéro de cirque visant la Reine des Insecte d’une orbe blanche mais qui finalement ne causa aucun dommage, dommage… S’en suit une élévation d’une multitude d’orbes et d’un changement radicale d’ambiance avec des effets lumineux et chaleureux provenant de ces nouvelles sources de lumière.  L’alicorne moqueuse s’éleva à son tour provoquant une éclipse par ses formes et disparut dans un numéro de prestidigitateur. Grotesque mais bon, pourquoi lui en vouloir ?

Karl se rapprocha du promontoire d’où venait de parler la princesse, les urnes indiquées par celle-ci se trouvaient effectivement là avec une pile de petit carton. S’introduisant dans la queue, le terrestre avait vu sur la croupe trouée de l’insecte mère qui de bonne humeur venait de déposer sûrement son nom dans les urnes alors que l’autre changelinne à côté semblait être elle plutôt pressé. À son tour, Karl saisit trois carton ainsi qu’un crayon se trouvant à côté, il indiqua sur chacun des carton « Baekh Binzenn ou Pupuce pour les intimes ». Le gris déposa le nom de son animal dans chacune des urnes puis se retira bien content de sa fourberie. À ce moment retentit dans la salle un formidable tintamarre de vaisselles, de plateaux métalliques et de récipients en cuivre. Ce brusque accord fut suivit d’une vague de cris de dégoût et de râlements vifs. Toutes les têtes se tournèrent vers le buffet où il ne restait plus rien sur la grande table centrale, celle qui comportait les plats chauds et les sauces. Une mare avait pris place devant l’endroit et les personnes adjacentes furent touchées par la vague de nourriture gâchée. Pourtant le regard du terrestre suivait une ombre tapis dans les convive, longue et effilée, le mâle ne put s’empêché d’éclater de rire devant l’œuvre de son familier qui soudainement avait rendu à ses yeux une touche de sympathie à la soirée. Il suivit l’animal des yeux qui se rendait vers les jardins sûrement pour s’éloigné de sa bêtise, Karl sourit à l’idée que son gros chat pouvait être aussi casse-noisettes que les petits, il devrait aller le féliciter d’ailleurs. Cependant, le guerrier voulait d’abord retrouver la licorne qui l’avait hébergé mais celle-ci s’était déplacée et il l’avait perdu de vue, finalement pensant la revoir plus tard dans la soirée, il alla rejoindre les jardins et profité plus amplement du calme de parterres sous le ciel étoilé.

----------------------------------------------------------

          Le félin finit enfin par s’extraire de la masse grouillante de tas de viande sous emballage. Arrivé dans les jardin, il chercha un coin d’ombre sous un grand saule afin de nettoyer sa sombre fourrure des salissures grasses et poisseuses des mets qu’il avait renversé. Son éclat naturel revenu et se sentant enfin dans un environnement un peu familier, il se prélassa comme un gros chat au pied de ce magnifique arbre. Il fit ses griffes dessus en s’étirant, fouetta les buissons aux alentours de ses puissantes tentacules, puis il se coucha observant ce qu’il se passait d’un œil à demi ouvert. Il aperçut son compagnon sortir de la salle, il était amusé et contemplait les jardins dont il n’avait jamais eu l’occasion de visiter. À un autre endroit il pouvait observer un attroupement de quelques individu dont la grande blanche dans sa robe dorée. Il pouvait aussi renifler une fragrance étrange, une sorte de mélange entre un parfum de luxe et de l’odeur pestilentiel d’un maccabée, depuis quand parfume-t-on les cadavres se demanda-t-il au courant des pratiques de la ‘’société’’.

Important Hors RP:
 

.



_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Mer 4 Nov - 12:37

Alors que je fini mon baiser, on me donne un petit coup de croupe suivi d'un petit rire moqueur, je me retourne et remarque Chrysalis et sa fille Nymphalis s'éloigné de moi avec un rictus qui en dit long. La fille à sa maman a envie de jouer à cela et bien on va jouer si tu le désire tant.

Mais je n'ai pas le temps de le faire toute suite car voilà que le toutou répond à nos petite provocation à la place de cette chère Luna qui réagis plus que bien à mon petit bisous sur son cavalier. D'ailleurs, elle rougit lorsque l'étalon me susurre avoir déjà quelqu'un cher à son cœur. On a tapé dans le mille avec Rebellious, la suite s'annonce marrante. Je réagis par contre, au parole du cavalier, à sa petite allusion au fait que j'aime me faire enfermé en le mordant un peu plus fort à l'oreille qui est encore à porté de mes dents.

Je n'ai pas fait véritablement attention à la pique lancé par Luna lorsqu'elle m'appelle Rose, de toute façon je n'ai pas à réagir vu que mon nom est Shade, c'est sa nièce qui s'appelle Rose, donc la question est pour elle, même si je sais que ce n'est pas le cas. En faites comme réponse, lui lance un superbe sourire carnassier et écoute d'une oreille ce que raconte Celestia lors de son arrivé.

Il faut dire que ses paroles ne me sont pas adresser directement, même si je note que cette dernière reproche à sa fille de me côtoyer, je roule des yeux à ses paroles, je n'ai pas la peste non plus, j'ai l'impression d'être quelque chose pire que du poison aux yeux des deux dirigeantes pour leurs enfants. Mais bon, je le prends un peu comme un compliment quand même, d'ailleurs pendant que j'y pense, le chien et Luna ont dit que Pandore est malade et que c'est la raison de son absence se soir. J'espère que ce n'est pas trop grave, mais j'imagine que non, surtout que Luna dit clairement qu'une armée de soigneur est à son chevet.

Alors que Celestia part faire son petit discours d'excuse pour son comportement alcoolisé, elle fait même la leçon au plus jeune, dans mon coin de marmonne "il faut surtout savoir boire ma grande". Puis elle annonce les activités prévues pour la soirée ainsi que le passage des différents groupes de musicien de chaque royaume. Je me demande bien à quoi je vais jouer ? Il me tente tous, même si je note un réserve pour la course à cinq pattes, mais je ne vais avoir à décider, je remarque du coin de l’œil que mon père met mon nom dans toute les urnes au vu de son clin d’œil complice.

Papa, je veux que tu m'oublie dans ses cas là, je peux faire ce genre de choix moi-même, mais il ne fait pas attention à mon regard plein de remarque qu'il retourne à ses occupations n'ayant par l'air d'avoir envie de ma rejoindre au sein de se groupe. Encore une de ses idées pour me faire grandir et prendre conscience de la piste politique dans lequel je dois m'engager.

Je lâche complètement le batpony, de toute façon j'ai obtenu ce que je veux vis à vis de lui et de sa chère maîtresse, pour m'approche plus de Rebellious, je lui glisse d'ailleurs à l'oreille l'info comme quoi je vais participer à toutes les épreuves, histoire de savoir si elle compte participer ou pas. A ce moment là, Celestia revient avec surement le divin breuvage pour elle et sa sœur, suivi de prêt par Chrysalis qui semble faire des allusions taquine à Luna qui rougit de plus belle.

Je glisse encore un mot à Rebellious en lui demandant si sa tante ne mange pas des deux côtés au vu de sa réaction avec la reine des insectes. En parlant de cela, voilà que son chien parle et se présente sous le nom de Nova, cool, j'ai un nom à donner au chasseur de prime en rentrant, je pense que son nom a été donné durant notre petite rencontre, mais je ne l'ai pas noté sur le moment.

Je regarde ensuite Nymphalis qui nous jette un regard noir, celle là ne nous aime pas du tout, mais vraiment pas. Je lui lance alors une pique qui ce veut être entendu que par elle et Rebellious malgré la groupe assez proche :

- Tu as vu la fille à sa maman ? Même pas capable de lâcher sa maternelle durant un gala par peur se perdre comme une enfant.


Le tout en lui lançant mon plus sourire, tu as voulu jouer à cela ma grande, on va être deux à jouer. Je pousse même la chose un peu plus loin et m'approche d'elle jusqu'à se qu'on soit bien face à face et réplique de façon plus audible :

- Ravie de vous rencontré Princesse Nymphalis, j'aime beaucoup votre déhanché et votre croupe si charmant. Celui que vous m'avez donné toute à l'heure était si sensuel. Vous voulez bien vous joindre à nous ? Histoire de laisser les vieux dirigeants radoter entre eux.
Vous pouvez venir avec nous messire Nova, un garde n'est jamais de trop pour protéger des princesses d'étalon un peu trop émécher comme une soit disant déesse aussi sombre que la nuit.


Voilà, la messe est dite, punaise, cela fait un de ses biens. Je souris toujours de façon provocateur et me place de façon montré le sérieux de mon invitation, de toute façon ses trois là on l'air de vouloir papoter entre elles. De plus d'après les dire de Celestia, les jeunes ne doivent pas boire, donc on ne peux pas goûter le vin annoncé plutôt je suppose. J'attend donc la réponse de tout ce beau monde à mes demandes et pique, sauf si ses dernières décident de m'ignoré royalement que j'en serais pas surprise.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Amethyst
avatar
Changeling Swarm

Messages : 276
Age : 22

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 25
Expérience:
21/300  (21/300)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Ven 6 Nov - 1:57








Reflexes



Toujours installée près de la scène elle se laissait bercer par la mélodie. Se laissait car un changeling avait semblé hypnotisé par l’intérieur d'un cuivre, instrument fort large qui avait semblé avaler l'insecte coincé dedans. De son point de vue la sombre licorne avait observé la scène, une étrange licorne était venue l'aider, à vrai dire personne dont elle n'avait esquissé un mouvement pour le sortir de la, une belle preuve de courage, ou une connaissance maladroite à voir. Quoiqu'il en soit cette femelle était captivante, un frisson constant lui parcourait l'échine pendant qu'elle l'observait. Elle se savait lugubre mais celle la semblait dégager quelque chose de morbide. Sa corpulence sans doutes, même si extraire le mâle du tube ne semblait pas lui poser problème, ou son air grippé qui sait, en tout cas son poil et la couleur de son crin étaient superbe, les nuances la rendait assez séduisante, ajouter à cela son écharpe grisée, ses yeux bleus et le.. crane ? Oui, c'était bien un crâne qui semblait tenir sa queue. Au moins elle savait qu'elle n'était pas la seule à porter des ossements. Hélas la foule était dense et il suffit de quelques "gens de bien" pour cacher la vue à la petite licorne, quelle idée de se mettre si près du buffet aussi. Jouant des coudes elle parvint à s'extraire mais le duo était déjà parti, dommage, cette licorne était intrigante.
Déjà de longues minutes que l'orchestre avait recommencé et qu'elle avait pu assister à l'accident. La musique s'était à nouveau tue, cette fois pour une nouvelle intervention de l'hôte, Celestia plus en forme qu'avant reprenait la parole. Des excuses maintenant. D'abord de son taux d’alcoolémie qu'elle tentait maladroitement de faire passer pour du stress puis des pics lancés, n'étant pas concernée la magicienne cherchait des yeux dans la foule l'étrange jument en gardant d'un oreille le discours de l'alicorne. Son oreille tiqua quand le sujet changeât, rapportant toute son attention sur la princesse elle suivit la suite du programme qui ressemblait plus à une fête champêtre qu'un grand gala, mais ma fois, si le reste des poneys se prêtaient au jeu elle pourrait aussi essayer, surtout qu'après le discours la reine changeling elle même avait déposé des bulletins dans les urnes près de la scène.
Mais à nouveau le destin jouait contre elle, avant même d'avoir pu reprendre une gorgée du précieux liquide contenue dans son verre on l'aborda :

« - Hem… Bonsoir… Vous avez une jolie robe... Vous êtes une mage?

Un petit four lui vola sous le museau avant même que la phrase soit finie. D'un geste poli elle le repoussa, elle mangerait plus tard, avant de regarde le propriétaire du sabot qui le lui tendait. Oh, un batpony ! Elle en avait déjà vu dans la soirée mais de la à se faire aborder, c'était agréable. Lançant ses deux puits violets sur lui elle l'étudia de la pointe de ses sabots au bout de ses ailes. Il semblait jeune, enfin surtout parce qu'il avait l'air aussi mal à l'aise qu'elle l'aurait été dans cette situation, les oreilles bien touffues et un crin fourchu, cela jurait sa tenue qui, bien que simple, lui donnait un statut d'officiel, le riche fourreau qui trônait sur sa croupe le confirmait. Elle se faisait aborder par un officiel, de Luna si le fermoir lunaire était un vrai, si on le lui avait dit elle aurait eu du mal à y croire. En plus il semblait vouloir se lancer sur les arcanes, intéressant..

- Au fait… Je me présente, Obscur Luck…

Un voix hésitante, étrangement Amethyst se sentait bien contrairement au jeune pégase nocturne face à elle. Confiante elle souriait, plus facilement lui, et soutint son regard légèrement fuyant avant de se rappeler de ses yeux et de couper le contact visuel forcé, elle savait que cela pouvait parfois effrayer, surtout avec sa manie de regarder partout tout le temps..

- Je me prénomme Amethyst, enchantée de faire votre connaissance. Alors donc.. Vous me pensez mage ? Qu'est ce qu'il vous fait penser cela ? »

Même si elle se doutait de la raison elle se demandais bien s'il y avait quelque chose d'autre, après tout il pouvait la voir différemment qu'elle se voyait. Et puis ça pourrait toujours engranger un nouveau sujet au cas où ils maîtrisaient des magies différentes.
La question allait rester en suspend pendant pas mal de temps : un intrus venait de s'inviter à la réception. Comment n'avait-elle pas pu le voir tant cette bête était grosse. Inconnue au bataillon elle arrivait sur le buffet comme un cochon se plonge dans une flaque de boue, avec toutes les répercussions qui allaient suivre. La créature, inconnue au bataillon était déjà sur la table à quelques mètres, faisant danser les plats plus ou moins gracieusement, offrant à la plupart un baptême de l'air. Elle n'eut pas le temps de réfléchir et ferma les yeux, habituée à la défense un mur de glace venait s’ériger dans le dos de son interlocuteur juste avant que le gros des plats ne puissent arriver. Dévoilant à nouveaux ses pupilles derrière ses paupières crispées Amethyst regardait le mur devant elle, le sol jonché de sauces, avant de reculer instinctivement suivie de son compagnon en jurant ne pas réussir ce coup une deuxième fois et ne sachant même pas la résistance de ce mur. Par les esprits, pourquoi cette bête était ici ? Elle n'était jamais allée à une soirée mondaine mais elle était presque sûre que cela ne se produisait pas habituellement..  

« - Le.. Le parc me semble mieux indiqué ne trouvez vous pas ? »

© Jawilsia sur Never Utopia


_____________________________________________
~ Nature always finds a way ~
~ beyond all the kingdoms, she will be the last ~
Praise the CHON CHON CHON CHON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Sam 7 Nov - 16:23

Je tends et détends les cordes de mon violon nerveusement assis seul à une table en tâchant de me faire le plus petit possible. Je ne tiens pas forcément à attirer l'attention du griffon situé un peu plus loin près du buffet. Bien que je regardais fixement mon instrument le rouge au joue par peur de croiser encore son regard perçant je continue de voir son image danser devant mes yeux. Il a l'air si fort et assuré... Le désir de le revoir grandi au fur et à mesure que ces traits s'efface et voilà que je cède à mes désirs et que je tourne la tête. Il est encore plus beau qu'il y a quelques secondes. Le voilà debout en train de marcher fièrement d'un pas rapide. Sûrement que l'alcool me joue des tours mais j'ai l'impression qu'il vient à ma rencontre. Je continue de triturer machinalement mon violon tandis que je le regarde du coin de l'oeil. Son plumage luit à la lumière des torches qui recouvrent les murs de la salle de bal de manière régulière et paraît être une armure solide. Il est très impressionnant. Je ne peux m'empêcher de ressentir de la frayeur à son approche.

*Veut-il me donner une correction pour avoir croisé son regard ? Ou bien simplement venir me menacer peut-être ?*

J'essaye de rester aussi calme que possible mais il ne se trouve maintenant qu'à deux mettre et il n'y a plus de doute sur sa destination. Je baisse la tête pour faire mine de l'ignorer alors que le beau jeune mâle s'assoie à côté de moi de manière nonchalante ; faisant alors ressortir à merveille ce côté voyou qui m'a charmé au premier regard. J’attends le premier coup ou une insulte mais au lieu de ça voilà qu'il me met en garde sur la façon dont je traite mon violon. Je relève la tête dans un sursaut, sa voix grave et profonde m'a surpris. Heureusement qu'il regarde la foule, il ne m'a probablement pas vu. Alors que j'ouvre la bouche pour articuler ne serait-ce qu'un son, il tourne sa tête d'aigle vers moi et plonge son regard hypnotisant dans le miens. Alors qu'il s'approche il commence à se présenter d'un air neutre... aucun moyen de connaître ses intentions. Effrayant.

*Alors il se doute que je ne suis pas d'ici ? Peut-être me prend-t-il pour un Crystallin à cause de ma race... En tout cas lui est un Pledgien, voilà qui explique cet air mauvais et quelque peu effrayant.*

Je tente de garder mon sang-froid face à cette première approche des plus originale en répondant du ton le plus enjoué que je puisse adopter :

Enchanté ! Pour ma part je suis un chaotique. Tu sais, le camps dirigé par un draconequus fou où les gros méchant dans votre genre nous font bien rigoler ! C'est sympa de vous avoir, vous êtes toujours là quand on a besoin de gros bras pour mettre l'ambiance.

J'achève mes propos par -je l'espère- mon plus beau sourire. Je prie pour que cette petite dérision ne mette pas mon interlocuteur dans une situation inconfortable pouvant aller de la petite vexation à l'envie de meurtre.

Soudain une voix féminine inconnue jaillit dans mon dos. Alors que je poussait un petit cri me faisant perdre toute prestance je me tournais vers cette nouvelle arrivante. Chrysalis. La Reine Chrysalis elle même. Mes yeux n'ose plus se fermer, rivés sur ses longs crocs seyant. J'écoute son discours contre Sombra les lèvres pincée afin de ne pas éclater de rire devant le beau griffon mais un petit sourire en coin se fige sur mon visage au risque de me trahir. La Reine, aussi rapidement qu'elle est apparue, repart suivie d'une deuxième changeline.

Encore une nouvelle voix est portée jusqu'à mes oreilles m'arrachant un nouveaux sursaut ridicule. Celle plus douce de Celestia cette fois. Je me tourne vers l'alicorne blanche qui a l'air bien plus fraîche que tout à l'heure. Il y a de la magie la dessous. Plus éclatante que jamais elle s'excuse pour sa conduite de tout à l'heure et nous invite à nous amuser, dévoilant trois urnes derrières elle destinées à trois activités. Ensuite, elle ouvre les festivité dans un spectacle son et lumière manquant de toucher Chrysalis -Justice !-  qui donne un tout nouvel aspect au palais. Le voilà, de façon peu attendue, encore plus surprenant qu'il y a quelques instants.

Je me retourne alors vers le pledgien un sourire au lèvres tandis qu'un grand fracas se fait entendre au niveau du buffet.

Voilà une soirée qui promet !


Je me lève d'un bond pour me rapprocher le plus possible du mystérieux inconnu et lui tendre mon sabot malgré l'aura impressionnante qu'il dégage.

Je me nomme Shining Score, et si tu le veux bien j'aimerais te faire vivre une soirée à la chaotique.

J'achève ces mots un grand sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Dim 8 Nov - 12:11

Je portais une nouvelle coupe à mes lèvres. Je m'étais fait ignorer! Jeter comme une vieille chaussette! Celle que j'aimais m'avait jeté comme si je n'étais rien! De toute façon je m'en doutais c'est une princesse alors que moi si j'ai un minimum de tune c'est parsque j'ai buté mon mari! On est pas du même milieu! Soudain un chat passage passa près de moi et je me retrouvais éclaboussé de nourriture.
"Bordel! C'est pas possible!"
Je ne me demandais pas vraiment ce que faisait un chat ici étant complétement bourrée et me dirigeais vers les toilettes. Je commençais à nettoyer ma robe mais finis par me diriger au toilettes pour vomir le surplus d'alcool et de déception de cette soirée.
"Super! Ma robe et mon amour propre sont morts!"
Me mis-je à hurler seule, la tête au dessus de la cuvette puis, sans vraiment vérifier si d'autre gens étaient autour de moi j'enlevais ma robe en laissant apparaître une autre, plus courte, cachée en dessous depuis le début de la soirée. Ma nouvelle tenue n'était pas du tout la même. Finis le style chic et sophistiquée, elle n'avait qu'un seule but; attirer les jeunes juments vers moi. C'était un kimono court noir et mauve avec comme motif, des fleurs argentées. Finissant d'essuyer le vomi autour de ma bouche je partis chercher mon instrument que j'avais laissé au vestiaire et me diriger vers une partie plus sombre du jardin et me mis à jouer.
Les larmes coulaient sur ma joue mais je continuais de jouer comme si finir cette chanson aller m'aider à me sentir mieux. Ce n'était qu'un mensonge, comme ma vie, un mensonge tellement familier qu'on s'y habitué, un mensonge tellemend familier qu'il finit par nous enfermer. Soudain un couple passa près de moi, une licorne et un batpony. Il devait chercher un coin tranquille pour s'embrasser, je pleurais de plus belle et, laissant l'alcool reprendre le contrôle de mon corps me dirigeais vers eux.
"Vous êtes si mignon! Vous allez vivre un amour passionné! Vous aurez plein de petits enfants! Alors que moi je continurais à sortir avec une fille par soir, sans jamais trouver le grand amour et vous savez pourquoi? Parce que je suis misérable!"
Je m'accrochais au cou de la licorne laissant ma morceau couler sur son beau pelage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Dim 8 Nov - 17:31



Un seul mot de travers et tout pouvait basculer. Cette loi inviolable définissait l’introduction à une personne. Le premier mot est toujours celui qui permet aux autres de vous juger. J’étais tombé sur un bon poney, et la jouer fine était de mise. D’autant plus que je pouvais toujours me faire avoir à mon propre jeu, et cette solution n’était pas à exclure. Me voici donc assis à côté de l’étalon, me présentant comme le bad-boy de base, décrivant mon originalité inexistante. Les gens comme moi, au Dark-Pledge, pullulent. Peut-être que mon approche n’était finalement pas si efficace que ça, mais il fallait tenter le coup.

L’étranger se décrivit comme provenant du Royaume Chaotique. Personne n’aurait pu deviner son origine dès le premier coup tant il pouvait faire partie d’un tout autre territoire. Mais en y réfléchissant, c’était tout de même assez plausible. Il me sorti alors une réplique plutôt bien jouée, rebondissant admirablement sur la pique que je lui avais lancée. Très bien, mon approche avait fonctionné, et il avait de quoi me plaire. J’ai toujours admiré les choatiques pour leur manque de règles et de codes, quelque chose qui, au fond de moi, était important. J’allais donc avoir affaire à un poney compliqué mais pas pour le moins inintéressant.

Le plaisir fut de courte durée lorsque Chrysalis, en chair et en os arriva à notre niveau, ayant probablement entendu ce que j’ai dit au mâle quelques secondes auparavant. D’une froideur sans pareil, elle démonta Sombra d’une sombre et terrible vérité, en rabaissant les Pledgiens d’une simple phrase. Bien que je n’appréciais pas du tout ce qu’elle dit, et on pouvait le voir sur mon visage, décrivant à la fois un rictus de dégout et de colère ; elle n’avait pas totalement tort non plus. Les derniers raids s’étaient conclues sur une défaite cuisante et Sombra n’avait tout vraisemblablement pas été à la hauteur. Et c’est ce en quoi je pensais que ce dernier n’était plus à la hauteur de nos espérances. Je ne détestais pas le Roi à ce point, il m’avait tout de même accueillit à bras ouvert, mais pour moi, il était temps qu’il se ressaisisse, ou qu’il aille voir ailleurs. Notre nation était forte, et il faut le prouver.

Bref. La reine des insectes s’en alla aussi vite qu’elle arriva, et je me retrouvais de nouveau seul avec le bel étalon. Ni une ni deux, Celestia emboita le pas et revint sur scène s’excuser de son comportement de tout à l’heure. En même temps, elle n’avait pas à forcer autant sur la bouteille cette gourde. En tout cas, des activités étaient alors proposées, et divers orchestres des différentes nations aller jouer pendant cette soirée. Intéressant !
L’inconnu se rapprocha alors de moi, tout en restant très prudent. J’aimais son envie de vouloir faire plus ample connaissance et sa volonté à briser la glace entre nous deux, mais sa peur me faisait rire intérieurement. Je n’étais pas si imposant que ça, mais il pensait surement qu’il y avait possibilité que je le tue. Un peu naïf mais à la fois assez vrai. Mais pas ici. En tout cas, il était mignon, et assez drôle, surtout lorsqu’il a peur.

Il me tendit alors son sabot : Shinning Score. Je connaissais enfin son nom.

« Une soirée à la chaotique hum ? Je veux bien voir ça. En passant, je m’appelle Shadow Wraith, mais tu peux m’appeler Shadow. » dis-je avec humour en lui serrant la patte.

« Par contre, ne tente pas le diable, je ne serais te dire à quel point on peut réagir chez nous. J’ai tué pour un bout de fromage une fois. » repris-je avec une voix grave et apeurante.

J’étais mort de rire. J’attendis la réaction de Shinning, puis repris :

« Je plaisante. On est là pour s’amuser non ? J’ai quelque peu envie de mettre de côté la banalité meurtrière dont je fais preuve. Que proposes-tu pour me divertir ? »

Je posais alors ma main sur sa jambe et le regardait fixement dans les yeux. Je voulais le déstabiliser – parce que je trouve ça drôle – mais aussi voir où est-ce que cela pourrait nous mener. Sait-on jamais, il se pourrait que je me fasse un bon ami. Ou autre chose…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Dim 8 Nov - 18:15

Shadow Wraith. Enfin j'ai un nom à poser sur le beau visage de ce Griffon. Alors que la fête commence enfin de façon sérieuse. Je me sens comme happé dans le bleu des yeux de mon nouveau partenaire de soirée, très loin des lumières du bal, dans des profondeurs insondables. Seul sa voix résonne dans tout mon corps.

*Tenter le diable ? Il veut poser des limites ? Mais lesquelles ? C'est si flou... pourtant je vais devoir les deviner pour les respecter.*

Je me trouve dans le genre de situation où on peut tout exiger de vous ; où l'emprise de l'autre sur vous est si forte que votre libre arbitre s'évapore. Et pourtant je tente tout de même une petite pirouette afin de ne pas paraître trop naïf malgré l'effroi que peut m'infliger ses changements de tons incessants.

Le diable peut se rassurer je n'aime pas le fromage !

Encore une fois j'affiche un sourire mais plus crispé cette fois, la respiration coupée dans l'attente de sa réaction. Heureusement cette dernière me rassure et je ne peut me retenir de lâcher un  léger soupire. Cependant la trêve n'est que de courte durée et me revoilà en apnée, les membres tendus alors qu'il pose une main sur ma cuisse après m'avoir questionné sur le programme de la soirée. Au moins il prévoit de ne tuer personne ce soir, c'est un bon point. En revanche ses intentions sont claires je le trouve un peu trop direct et je compte bien le refroidir un peu. Je ne veux pas dire par là que je ne suis pas heureux d'enfin trouver un mâle partageant les mêmes attirances que moi loin de là. Mais je ne suis qu'un novice et le feu qui brûle en moi au contact de sa griffe et si ardent et inconnu qu'il me brûle et m'effraie. Je dois l'apprivoiser avant d'envisager d'en profiter. Je vais donc tâcher de gagner du temps pour apprendre à se connaître l'un l'autre avant de me jeter dans ses bras. Ce que je fais d'une voix un peu hésitante avec le rouge qui me monte au joues tandis que je récupère d'une patte mon violon que je place dans son étuis accroché à mes flancs..

Et bien... Je... Je... Je propose que nous nous amusions en écrasant nos concurrents à une des activités proposées. Ensuite nous pourrons aller boire quelques verres ensembles avant d'aller écouter un orchestre pour décuver. Si après cela la fatigue nous gagne nous pourrons toujours trouver un endroit où nous allonger... Ce programme te convient, « Shadow » ?

Au fur et à mesure que je détaille mes plans pour la soirée je regagne un peu en assurance et j'appuie son nom abrégé un sourire au lèvre à la fin de mon discours. Je ne sais pas à quel type de Griffon j'ai à faire et si le Pledgien va accepter de patienter avant d'avoir peut-être l'occasion de profiter de moi. Qui sait, peut-être va-t-il fuir après un programme pareil ? Peu importe je tente le tout pour le tout en l'observant l'air digne tout en reculant pour l'inviter à me suivre vers les urnes.
Revenir en haut Aller en bas
Weiss Gift
avatar
Changeling Swarm

Messages : 220
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 16
Expérience:
130/160  (130/160)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Lun 9 Nov - 16:59

Alors que Weiss danse frénétiquement, ignorant quasiment tout ce qui se passe atour d'elle. Le retour de la princesse Celestia l'a ramène un peu sur terre, dans tout les sens du terme, vu que la pégase c'est envolé un peu lors de sa danse.
La clerc écoute donc le discours de cette dernière qui annonce des jeux durant la soirée, un concours de danse, un tournoi de volley et une course à cinq pattes. Weiss sourit grandement à cette nouvelle est va direct s'inscrire à toutes les activités sans attendre. N'écoutant donc pas le reste du discours, elle a même ignoré la première partie sur ses excuses et les méfaits de l'alcool.

Une fois cela fait, elle s'envole pour danser au dessus des autres danseurs qui s’entraînent déjà pour le concours. Mais sa tête commence à lui tournée de plus en plus au point qu'elle tombe au milieu d'un groupe de personne. Pour être exact, elle tombe sur un batpony bleu qui accompagne une alicorne répondant au nom de Luna.

Ma pauvre Weiss, tu es tombé au milieu des dirigeants et de leurs enfants. Entre ta reine, a qui tu fais honte au passage, sa fille, Celestia et sa fille, Luna et la fille du roi Sombra, tu n'es pas du tout à ta place. Tu te relève donc, toujours les pattes sur la cavalier de la princesse de la Lune, en prononçant moult excuse avant de t'apercevoir que tu es sur quelqu'un.

Rapidement sur descend de son dos en t’excusant encore et le prend dans tes pattes pour le relevé. Tu ne l'as pas vu quelque part d'ailleurs ? Si, si, souvient toi. Mais oui, il s'agit du garde lunarien qui a provoquer Trixie et embarqué Luna sur son dos après.

Voilà pourquoi tu lui souris comme une petite folle avant d'exploser de rire. Ignorant tout le gratin présent autour de toi au passage. Finalement tu dis enfin quelque autre que des excuses d'une voix remplie de joie et de bonheur :

- Tu es le batpony d’Ottapaw qui est parti avec Luna sur son dos. tu deviens quoi depuis se jour là ? Et le gars que j'ai appelé mon frère ce jour est toujours vivant ? Aller vient avec moi, on va parler de tout cela tranquillement en buvant un verre.


C'est donc sur ses mots qu'elle attrape la patte du garde en question et l'emporte vers un buffet dévasté, elle ne laisse à peine le temps à con cavalier du moment de répondre positivement ou négativement à son invitation. De toute façon, au vu de l'état dans lequel elle est, cela ne va pas changer grand chose à son idée de toute façon.

J'ai surtout hâte de voir les réactions des royautés qui se trouvent autour d'elle surtout celle de sa reine et de la princesse changeling. J'espère seulement que Weiss ne va pas avoir d'ennuie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Lun 9 Nov - 19:40



Le Grand Galloping Gala
L'est bien digne d'elle la sombre. C'facile d'lui faire faire c'que j'veux, l'air d'rien. L'est tranchante. Oh, elle part même encore plus loin qu'moi ! J'la vois qui vient lui lécher l'oreille et s'colle contre lui, essayant d'avoir un max d'contact... Pis elle va jusqu'à lui rouler un patin. J'ai un p'tit sourire, J'zieute tantine, histoire d'voir si elle s'met en pétard ou quoi, parce qu'c'est toujours drôle c'genre d'trucs, même si j'ai presque pitié d'elle pour l'coup. On est ptèt allé un peu loin. J'écoute pas vraiment l'Dom Juan, mais j'sais qu'il sort qu'Pandore est malade. Ca fait chier. Mais c'qu'y m'gave là, c'surtout un p'tit mal d'tête à la con qui m'prends. En tout cas, la princesse l'est toute rouge. C'est meugnon. J'me mets à rigoler à voix haute d'un air idot. C'trop marrant ! L'est toute rouge, sur son bleu, l'est rouge comme l'bout d'un cigarette qu'on vient d'allumer. Ca m'donne la banane ! Même si ça fait chier l'mal d'crane.

Oh, ma vieille ! Ca va d'v'nir cool. Elle vient glisser un p'tit mot dans l'oreille d'tantine. Ya des papillons tout autour d'elle qui virevoltent, des tout bleus, pis quelques uns couleur grenat, avec des paillettes dorées qui s'cassent la gueule comme des mecs bourrés d'vant une jolie nenette. C'surement un mage qui a fait ça ! C'trop beau. Pis les paillettes, elles choient par terre, formant une ch'tite allée lumineuse derrière elle, partout où qu'elle passe. L'est vraiment trop trop belle. Ca m'fait glousser à nouveau, p'dant qu'j'écoute pas c'qu'elle dit. De tout', c'pas pour moi, c'pour tantine. Yen a jamais pour moi. Oh, si, elle m'a pas oubliée ! Genre elle m'appelle jeune fille. J'rigole toujours p'dnat qu'elle m'cause, en faisant des grands "oui" d'la tête. Oh, nous aurons une discussion, ça s'ra bien ! M'enfin là, j'ai envie d'profiter d'la fête, d'bouger mon p'tit corps, d'aller danser ! J'jette un r'gard envieux vers ceux qui dansent, car y zont l'air d'bien s'amuser. J'pensais m'casser viteuf, mais ya ma maman qui va faire un discours !

Elle passé dans toute la foule, on s'écarte d'vant elle, les papillons sont d'venus des lucioles, et y te foutent toujours partout d'leur merde jaunâtre. L'a l'air divine, ya un halo lumineux autour d'elle, c'est splendide. J'la zieute, captivée. Quand elle commence son discours,ya des tournesols qui sortent de terre tout autour d'elle, et s'tournent tous vers sa caboche. Y zont bien compris où s'trouvaient l'soleil. Pis y sortent leur instruments et s'mettent à chanter, avec leur voix d'opéra ou d'un truc comme ça. Ma vieille m'y avais emmené à c'genre d'machins qu'ques fois


La musique qu'elle entend:
 


J'suis pas très très opéra, mais j'aime bien les tournesols. Mais y faudraient qu'y dansent aussi ! L'a pas lésiné sur l'budget d'la mise en scène en tout cas ! Leurs p'tites bouches s'ouvrent grands au milieu d'leur sombre pistil, avec d'la lumière qui s'en échappe, l'éclairant d'milles feux, comme une star. Oh, des activités, des activités ! C'va être fun, pis j'ai b'soin d'bouger ! J'trépigne un peu toute seule d'impatience, sautillant sur place. Ah nan, j'vais leur montrer moi qu'les solaristes y sont pas si sages ! On finira tellement torchés qu'on s'ra les derniers du concours et les plus heureux d'ce foutu gala ! Rah c'pas mon genre d'zic, mais ma maman, l'a l'air d'rayonner d'sus. D'un coup, elle ouvrit grands ses ailes, et sa corne s'met à briller mais genre un truc d'fou ! Et elle balance une orbe qui passe tout près d'l'insecte géante. J'me marre toute seule, parc'que c'drôle, elle a visé Chrysouille ! C'te provoc' et tout, avec la classe en plus ! J'suis fière d'elle. J'espère qu'un jour, elle s'ra fière d'moi, elle aussi. 'fin, c'pas d'main la veille ! Pis la boule d'lumière, elle s'écrase dans un truc qui t'fout d'la lumière partout, avec p'lein d'couleurs ! Whaaaa, v'là qu'ça va d'v'nir une teboi ! Pis la v'là qui propose à la verdâtre d'v'nir avec elle, ça promet. Cette déesse vivante, ma mère, s'envole au-dessus des tournesols avec des airs angéliques. Une poudre dorée tombe sous elle, comme d'la poussière d'fée. J'en vois plein, des p'tites fées qui tournent autour d'elle, petites boules lumineuses multicolores aux ailes blanches.

L'a dit quoi à propos des concours déjà ? Danse, volley, chevilles liées ? J'vais pas faire du volley, j'vais pas réussir à suivre les règles. Pis d'abord, j'les connais pas. Pis si j'les connaissais, j'en aurais rien à foutre. Mais d'la danse, d'la danse ! J'ai envie de danser bordel ! Et les ch'villes liées, c'surtout une bonne occas' d'se marrer ! Ah bah ma vieille qui r'vient ! Les tournesols chantent toujours, tournés vers elle. Mais y font plus d'lumière. Avec du vin de haute qualité ! Menfin, j'en veux pas d'son truc. J'en ai rien à foutre moi d'la qualité, tant qu'on finit bourré à la fin. Et pis j'ai pas l'intention d'm'assoir et picoler, quand ya plein d'trucs à faire ! Oh, la changeling qui s'ramène ! Avec sa fifille ! J'suis pas bien rassuré par ces deux là, franchement, c'est chez elle qu'j'avais eu des emmerdes. Et pis Nymphalis, quand j'étais gosse, j'la trouvais déjà un peu pet-sec. Ca a l'air d'être une grosse bourge qui s'prend pas pour d'la crotte. Menfin, d'puis, elle a ptèt changé. N'empêche, la reine a un de ces sourire. Oh bah elle accepte ! Mais j'sens qu'tantine et m'man avaient ptèt pas si envie qu'ça qu'elles viennent.

La fifille de la reine zieute comme une meurtrière. Enfin, "nous". Elle zieute Shade comme ça. Oh, allez, vous pouvez pas oublier deux s'condes qu'vous pouvez pas vous souffrir ? J'sais pas c'que c'est qu'cette histoire encore et pourquoi qu'elles s'aiment pas, mais c'chiant. C'le gala, faut profiter ! Ya plus d'histoire de dirigeant, juste ma mère qui organise, donc on est tous sur le même sabot ! Menfin elle met tellement d'intensité dans son r'gard ! J'rigole sous son nez, un peu trop bruyamment. C'marrant, on dirait qu'elle rage, c'toujours marrant ceux qui ragent ! 'fin bon, la ruche s'incrustre par trop mal, le bel étalon s'présente même. Nova. J'note, faut t'jours s'rappeler des noms des beaux étalons ! Tantine s'met à raconter sa vie, mais j'l'écoute pas vraiment. J'ai c'foutu d'mal d'crâne qui fait chier, pis j'ai envie d'me casser.

Mais ya Shade qui m'fait une r'marque pas sympa. Bon, j'la comprends, elle fait un peu chier là. Mais j'sais pas si elle a raison, si elle veut pas lâcher sa mère ou si on l'oblige un peu. 'fin moi ma mère, si elle m'obligeait à rester avec elle, ça s'rait directe nope, mais tout l'monde n'est pas comme moi. La belle pledgienne propose à la "fille à sa maman" et au batpony d'v'nir avec nous. Ca pue l'poison, mais j'm'en tape, j'l'aime bien quand même. Pis eux aussi, j'les aime bien quand même, même si Nymphalis est bizarre, qu'l'étalon est pas drôle, tantine a même pas réussi à ram'ner Pandore, bon ok, c'pas sa faute, pis qu'ma vieille bah... C'ma vieille quoi.

Je pensais que la changeling laisserais béton, mais nan, elle lui répond en la zieutant, fixement, les n'oeils dans les n'oeils, avec un r'gard plein d'dégoût. Genre, j'r'gard'rais surement mieux un cochon couvert de merde. Pis elle lui sort, plus tranchante qu'un couteau :

Je préfèrerais rester ici, près de mère avec des gens civilisés et non en compagnie d'une faible. Entre ton père qui se laisse marcher dessus par n'importe qui et toi qui deviens l'équivalent d'une pâquerette des trottoirs, votre royaume dois vraiment tourner a la décadence. Le Dark Pledge n'est pas sauvé.

Whaaaaaa, hey les gens, faut s'calmer ! La vie est belle ! R'gardez, ya des pégases blanches qui tombent du ciel, surement totalement bourré ! Je peux pas m'empêcher d'rire encore comme une dingotte quand elle tombe, surtout qu'elle rigole aussi ! Allez quoi, faudrait sortir l'balai dans l'cul d'Nympha, et tout ira bien ! P'dant que la jument totalement torché commence à tailler la bavette avec l'cavalier d'tantine, j'r'garde en l'air, des fois que d'autres trucs nous tombe d'sus. Milles surprises m'attendent en haut. Ah bah tiens, les tournesols l'ont bouclé, j'avais pas vu. J'déblattère en r'gardant l'plafond, avec une voix un peu illuminée :

Mais qu'importe la décadence et Dark Pledge, quand ya des arcs-en-ciel, pis d'la piccole ! On est tous réunis là et tout, on pourrait arrêter d'se foutre d'sus pour une fois. J'sais pas pourquoi qu'vous vous sentez pas comme ça, mais au bout d'quelques verres ça s'ra oublié. En tout cas moi j'ai envie d'danser ! Nymphalis, tu es toujours si sérieuse, même quand t'étais gamine j'me souviens qu't'étais sérieuse, viens danser avec nous, ou te rincer le bec, ou faire un autre truc si tu veux, ça s'ra cool !


Tiens, l'est passé où l'batpony ? Pas grave, de tout' il a l'air d'y t'nir à sa princesse. J'finis par raccrocher du r'gard la future reine, qui m'répond poliment :

Non merci, c'est bien gentil mais je n'en éprouve pas l'envie.

Bon, tant pis, j'aurais tenté ! J'vais pas la forcer non plus. J'me barre du groupe, en leur disant qu'j'vais m'inscrire aux concours, sans vérifier si Shade me suit ou pas. J'sautille d'partout, improvisant une sorte d'danse chelou. Mais j'ai toujours c'te foutu d'mal d'crâne, pis un peu l'tournis aussi. J'manque de déraper avant d'atteindre les urnes, où j'mets mon nom dans celle du concours d'danse et de chevilles liées. J'espère qu'j'aurais un super part'naire ! J'reste comme une conne à rire toute seule d'vant les urnes, en imaginant qu'j'sois avec l'batpony ou avec Sombra. Ou pire, Discord.

Code by Wiise sur Never-Utopia


 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Le Grand Galloping Gala
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» {EVENT} Un grand malheur plane sur nous {Tous les Heavens}
» [EVENT] Le Grand Temple de Paphos
» [Mini Event] Gala de Charité
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Solaristes :: Canterlot-
Sauter vers: