Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 [Event] Le Grand Galloping Gala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Mar 10 Nov - 3:33

En tout cas, ce qui semblait être plus ou moins certain, c'était que Luna semblait apprécier le fait de devoir laisser le contexte actuel de côté. Pouvoir parler de tout et de rien, étrangement, cela semblait la ravir. Enfin, pas si étrange que ça finalement. La Guerre ainsi que tout les événements récents avaient mis tout le monde à fleur de peau, alors le Gala tombait véritablement à pic pour essayer de calmer un peu tout le monde. SuperNova n'avait bien évidemment pas oublié la requête de la Princesse, selon laquelle elle voulait danser, aussi en profiterait-il si l'occasion se présentait, qu'importe s'ils étaient inscris à ce concours ou pas. Bien évidemment, la compétition pouvait rendre la chose plus intéressante, mais elle était bien loin d'être obligatoire... Ou bien ?

L'Alicorne de la Nuit pris la peine de refaire la présentation du Batpony, ce qui le surprit un peu, mais il n'en fit rien. Cela dit, le fait qu'elle glisse un petit message à sa frangine tout de suite après, Nova devait bien l'avouer, il était horriblement curieux... Prenant le risque de tendre l'oreille ainsi que d'approcher légèrement la tête, il finit par capter quelque chose. Et se demanda par ailleurs s'il avait bien entendu. Ressentis quelque chose d'aussi fort avec quelqu'un depuis des années ? Est-ce que par le plus grand des miracles, les oreilles du Lunariste ne lui jouaient pas de tours et qu'il avait bien entendu ? Certes, il n'avait pas entendu de qu'il il s'agissait, mais le Garde était presque prêt à parier que la Jument de la Lune parlait de lui...

- Neuneu, bien sûr qu'elle parle de toi ! Il y a juste trop peu de temps pour qu'elle ait put parler de quelqu'un d'autre. Je veux dire, c'est quasiment dans la même phrase, à même pas trois secondes d'écart !

*Et te taire, tu pourrais pour voir ? Sérieux, depuis Van Hoovers, t'en rate pas une. Sauf à Ottapaw, étrangement, mais je m'en plains pas j'ai put avoir les idées claires. Plus ou moins...* Le Capitaine n'écouta pas la suite de la tirade de sa Dirigeante, trop préoccupé à se demander s'il était en train de dormir ou non, malgré les dires de son "père". Il revint cependant à lui, glissant son débat intérieur dans un coin reculé de sa tête, au moment ou la Pledgienne semblait s'en prendre à la Fille Changeling. D'ailleurs, elle invita aussi le Gradé Lunaire, mais ce dernier se contenta juste de tourner la tête dans sa direction, les yeux fermés et un grand sourire aux lèvres, avec la claire intention de lui signifier une seule chose. *Va te faire. Cordialement bien entendu.* Sans même attendre une quelconque réaction, le Capitaine des Lunaires se désintéressa totalement de la Licorne princière.

Mais la pauvre âme n'eut malheureusement que quelques courtes secondes pour souffler. Ou pour se faire aplatir dans le cas présent. Quelqu'un venait de lui rentrer dedans, suffisamment fort pour lui faire perdre son équilibre et le faire finir sur le ventre, avec son infortunée compère sur le dos. Car oui, à l'entendre s'excuser à de multiples reprises, ne s'ôtant du dos du Batpony qu'après un long moment, il s'agissait bien d'une femelle. Cette dernière aida le Lunariste à se relever, ce dernier s'époussetant avant de doucement lui dire qu'il n'avait rien de cassé. Et ce n'était que lorsqu'il entendit de grands éclats de rires qu'il daigna enfin relever les yeux envers celle qui l'avait "bousculé"

- Tu l'as déjà vue celle-là.

Effectivement, il avait déjà vu cette Pégase blanche à la mèche noire, sauf que les circonstances de la première rencontre entre les deux poneys étaient pour le moins... mouvementée. Nova roula des yeux tandis que la Jument se calmait enfin, pouvant à nouveau parler. Elle demanda des nouvelles de la part du garde ainsi que de son "frère". Elle lui proposa aussi, directement dans la foulée, de discuter de tout ça autour d'un verre, à croire qu'il s'agissait la de retrouvailles entre de bons amis. Quelle sotte ! Mais hélas pour SuperNova, il n'eut même pas droit à une quelconque seconde pour répondre que la Pégase lui attrapa la patte et le tira doucement à l'écart du groupe de Dirigeant, laissant la royauté entre pairs. Entraîné dans le mouvement de la volante, Nova ne put rien faire d'autre que de la suivre, ou tout du moins pour l'instant.

Ils s'approchèrent tout deux d'un buffet totalement dévasté, mais le mot était faible. Les plats et différentes assiettes avaient littéralement volées un peu partout dans les alentours, tâchant d'ailleurs toute la salle. Mais pour l'instant, pour le garde qui était tout d'abord surpris, mais agacé depuis peu, ce n'était pas vraiment son problème. En fait, il avait surtout l'impression de n'être rien d'autre que l'étalon de tout le monde. Le genre de poney que l'on ramène pour faire profiter tout le monde, dansant avec tout le monde, draguant par la même occasion. Sauf qu'il n'était absolument pas en train de faire quoi que ce soit. En fait, pour l'heure, il avait la réelle impression de n'être que le jouet, ou la poupée, de service. Et ça commençait doucement à lui taper sur le système. Il n'était pas la pour ça, non de non ! Après avoir un peu freiné l'allure, il tira d'un bon coup sur sa patte, se la libérant de l'étreinte de la Pégase, faisans tout de même attention à ne pas lui faire mal ou la tirer au sol. puis, une fois le sabot libre, il s'arrêta complètement avant de la fixer, plus qu'agacé.

- Verre ou non, il est hors de question que je vous suive ou quoi que ce soit, du moins pas ce soir. Alors, je vous serez gré de bien passer votre chemin et de me laisser tranquille, moi ainsi que le groupe de Princesse et autre Reine, d'autant plus que je ne suis pas venu pour être le coup de tout le monde !

Un peu plus virulent que ce qu'il aurait voulu, Nova ne perdit pas vraiment plus de temps, se détournant de la Pégase et revenant doucement vers le groupe royal. Ça ne faisait que quelques minutes. Ou plutôt, il n'avait fallut que quelques minutes pour l'énerver un peu. Comme il venait de le dire à la Jument du Swarm, il n'était pas la pour tout le monde, mais bel et bien suite à la demande d'un seul poney. Et il comptait bien passer la soirée avec elle ! De nouveau de retour aux côtés de sa Cavalière, le Capitaine soupira un peu en s'excusant pour l'absence involontaire.

- Geez, j'ai l'impression que tout le monde s'est mis d'accord pour nous pourrir la soirée. Sans vouloir offensez qui que ce soit ici, bien sûr... Au fait, le buffet est sans dessus dessous et même là, je crois que c'est peu dire.

Suite à cela, le Batpony de la Garde Lunaire se rapprocha un peu de sa Princesse, prenant le risque de se coller légèrement à elle. Il ne voulait pas l'envahir, loin de là, mais il en avait vraiment marre de se faire trimballer de tout les côtés. Jusqu'à preuve du contraire, il n'était pas encore un pantin que l'on malmène sans se soucier !

HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Obscur Luck
avatar
Lunar Republic

Messages : 112
Age : 22

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 14
Expérience:
44/140  (44/140)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Sam 14 Nov - 16:13

Je tendais gentiment les petits fours à cette intrigante licorne noire, après ma présentation un peu hésitante elle repoussa d'un sabot le plat que je lui proposais, ce n'était qu'un simple refus poli, car elle ne semblait pas plus gênée que ça par mon geste. Puis elle tourna sa tête vers moi, ses grands yeux violets semblèrent me balayer sous tous les angles. C'en fut même un peu déstabilisant n'ayant pas l'habitude d'être inspecté de la sorte surtout avec des yeux si unique et magnifique comme des joyaux. Mais bien que cela ne me dérangeais pas plus que ça, elle s'interrompit surement par  pure politesse.

- Je me prénomme Amethyst, enchantée de faire votre connaissance. Alors donc.. Vous me pensez mage ? Qu'est ce qu'il vous fait penser cela ? »

Je voulus lui répondre quelque chose un peu encouragé par ce premier contacte réussi, mais alors que les premières syllabes sortaient de mon museau un ramdam pas possible se fit entendre au buffet. Une créature renversa la quasi-totalité des plats et boissons présente. Cela fut un massacre pour toutes les personnes aux alentours qui ne purent pas se mettre à l'abri. Par chance mon interlocutrice usa de sa magie pour matérialiser un mur de glace qui nous protégea de tous dégâts vestimentaires.

*Et bien… j'ai ma réponse… Mais qui peut bien avoir osé apporter un animal aussi turbulent!? Par Luna il va passer un sale quart d'heure avec la garde celui-là.*

Je fis quelques pas avec elle pour nous éloigner du massacre, l'observant un peu inquiet, car elle devait quand même avoir fait un bel effort pour matérialiser de la glace surtout en si peu de temps, elle était vraiment mystérieuse. Mystérieuse et impressionnante.

« - Le.. Le parc me semble mieux indiqué ne trouvez vous pas ? »

Ses quelques mots rapportèrent mon attention au fait que nous étions encore assez proches, une petite balade dans le jardin? Ma foi ce n'était pas une mauvaise idée, surtout s'il était aussi beau qu'il y paraissait. Je partis donc avec elle en direction des jardins royaux repensant au fait que j'avais  été sauvé d'un torrent de nourriture diverse et très sale. Il fallait que je la remercie et au moins lui répondre.

"-Et bien… d'abord merci pour m'avoir protégé de tous ces plats… et sinon, pour le fait que je vous croyais mage, si on excepte le fait qui vous avez invoqué un mur de glace il y a quelques instants, j'ai reconnu quelques runes sur votre robe. Mais malheureusement je ne les comprends pas, je dois bien l'avouer… Sinon peut être avec votre charisme qui laisse entrevoir une certaine érudition?"

Et alors que je sentais l'air frais et les douces senteurs des fleurs du jardin nous envahir nous indiquant que nous approchions. Je souris en découvrant qu'il méritait sa renommée, tous ses arrangements étaient juste somptueux a mes yeux me laissant ébahi devant cette petite merveille, c'était vraiment un petit coin de paradis au milieu de toute cette agitation provoquée par le gala. Je me permis alors de proposer d'aller se poser à un endroit un peu au calme. Le jardin était vraiment l'endroit idéal pour se reposer, d'ailleurs quelque poney y était installé et flânait ou décuvait un peu. Mais fois s'ils étaient déjà ivres c'était leur problème.

"-Bon… J'ai entendu dire qu'il y  a une petite fontaine au fond du jardin, nous pourrions aller nous poser là-bas et… Ho, elle n’a pas l'air super en forme cette batpony." Commençai-je avant de m'interrompre en voyant une batpony venir vers nous. Celle-ci avait le crin gris cendre et la robe d'un sombre violet, mais ce qui me choquait le plus n'était pas le fait qu'elle approchait en pleure, mais plutôt sa tenue qui la faisait passer pour une sorte de samouraï. Elle portait un Kimono court, noir et mauve avec quelques brodures d'argent. Ça n'avait rien à faire à un événement tel que le gala. Pourtant ça lui allait merveilleusement bien et la rendait même un peu attirante avant qu'elle ne commence à nous parler rompant le charme de sa tenue.

"Vous êtes si mignon! Vous allez vivre un amour passionné! Vous aurez plein de petits enfants! Alors que moi je continurais à sortir avec une fille par soir, sans jamais trouver le grand amour et vous savez pourquoi? Parce que je suis misérable!"

J'étais un peu surpris par l'arrivée de cette jument violette qui s'accrocha au cou d'Amethyst en pleurant. Je restais donc interdis devant cette scène, jamais je n'avais eu ce genre de situation et surtout que si je m'interposais la licorne noire que j'accompagnais allait mal le prendre…

*Bouarf… maintenant je peux bien essayer de faire quelque chose... Surtout qu'elle ne doit pas être très fraîche la batpony...*

Je mis alors ma patte sur le dos de la pleureuse essayant de me montrer un minimum gentil sans me montrer déplacée, je n'avais pas envie de m'attirer les foudres de cette jument, surtout un soir de gala.

-Hem… désolé, mais vous vous trompez… On n'est pas ensemble et…  Je ne sais pas comment vous le dire, mais peut-être qu'un peu de calme vous ferait du bien… Vous ne semblez pas en superbe forme…

Alors que je disais ses quelques mots sur un ton un peu fatiguer, car je ne souhaitais pas vraiment servir de psy pour poney ce soir, je regardais alors la mage pour qu'elle m'aide avec cette pauvre jument qui semblait au fond, peut être avait-elle une meilleure idée que mo pour aider cette pauvre âme ou simplement si elle voulait se séparer d'elle. Je ne savais rien de ses deux et l'idée de faire une impaire et m'attirer leur mépris ne me plaisait pas vraiment.

_____________________________________________
Je suis  un batpony dissident parfois


Mon OC Attention il est grand:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Lun 16 Nov - 18:59



Il n’est pas si inoffensif que ça dis donc.

Je savais que mon action n’était pas des plus subtile – et c’était le but – mais j’ai fait ce geste pour provoquer en lui un sentiment de gêne, et peut-être même pour indiquer clairement mes intentions, n’étant jamais sûr de qui on a devant soi. Maintenant, je savais que je pouvais aller plus loin, je savais que je pouvais faire de lui ma « proie », je savais que ce soir, il était à moi. Bien que j’apprécie tout particulièrement ce type de parole, aussi crues que jouissive, il fallait avouer que je n’avais pas à être aussi vilain que je suis d’habitude, la situation ne s’y prêtait pas à ce moment. Et puis, il avait l’air sensible et fragile. Il ne fallait pas que je lui fasse peur ou que je le casse.

Finalement, la soirée allait plutôt bien se dérouler, et j’étais à la fois fier et « content » d’avoir trouvé quelqu’un avec qui la passer. Les personnes autour de nous ne semblaient se soucier que d’eux même, et aucunes joutes ne démarraient. Un miracle parmi tant d’autre, mais celui-là avait la particularité d’être vraiment impressionnant. Un melting-pot de tant de poney, tant de nations, tant de pensées. L’ambiance était parfaite pour charmer un aussi beau mâle, à la fois dans un calme relatif et une atmosphère de paix. De plus, c’est un chaotique, et je n’ai rien contre eux ; loin de là, étant un fervent admirateur de Discord – pour certaines choses, pas pour d’autres – et partageant la cause commune qu’est le chaos, outil indispensable pour propager le mal. Faut-il alors préjuger que je ne suis pas la personne que je parais être ? Non. Néanmoins, ce n’est pas parce que je veux que le mal réussisse que je ne peux pas me comporter comme quelqu’un de « civilisé » et « normal » et ressentir des sentiments pour d’autres. Certes, je suis une bête féroce avide de besoins primaires, mais il ne faut pas me comparer à un simple Changelings. C’est bien trop dégradant.

D’humeur gaie, je me passe donc de toute facilité mondaine pour aller droit à mon objectif. Passant d’un point A à un point B, j’arrive, en tout bien tout honneur, toujours à mes fins ; car l’expérience acquise au fur et mesure me soutient. Shinning me paraissait inoffensif, comme la plupart des autres équidés ici, si l’on exclut tous les dirigeants et chefs de corps d’armée sauf que j’avais une impression étrange quant à sa manière d’agir. On aurait dit qu’il essayait tant bien que mal de garder la tête froide et de me défier, tout en montrant des signes d’une peur évidente. On assistait alors à une scène de combat entre un lion féroce et une antilope : je ne parlais pas de lui contre moi, mais bien d’une bataille contre sa personnalité. On voyait qu’il voulait certaines choses, mais qu’il en refusait d’autres par pur esprit de contradiction envers lui et ma personne. Je décidais alors de ne pas trop forcer le pas non plus. D’un autre côté, forcer un état aussi instable n’était pas la meilleure chose à faire dans ce genre de situation. Cependant, je ne pouvais rester de marbre face à lui… Il fallait que je dose correctement mes actions.

« Ecraser nos concurrents ? C’est une idée qui me plait beaucoup. Mais c’est un tirage au sort, et je doute que nous soyons ensemble. Nous pouvons tout de même aller déposer nos noms, voir ce que l’avenir nous réserve…
Par contre, je ne suis pas contre aller boire un verre ou deux. J’ai toujours adoré la musique… Bien que j’ai du mal à me concentrer dessus lorsque de si beaux spécimens se pavanent devant moi. »
dis-je en insistant bien sur le caractère très explicite de cette phrase, nommant le mâle devant moi. « C’est un programme qui me convient, je te suis. »

Rester calme, serein et posé. Tels étaient les maîtres mots ici. De bien sages idées pour un sanguinaire. Mon plan était en tête, et ma façon d’agir aussi. Draguer un bel étalon comme Shinning est toujours quelque chose d’amusant, formateur et difficile. J’aurais très bien pu me résoudre à aller voir Shade, la fille de Sombra, mais je ne peux viser trop haut pour le moment. Chaque chose en son temps. La magnifique princesse n’arrêtait pas d’embêter les gens autour d’elle *Tant mieux pour ces moins que rien de Lunaristes*, et n’était pas non plus la personne la plus intelligente dans cette salle vu le comportement qu’elle montrait (cela dit, c’était peut –être un plan). J’avais néanmoins une attirance particulière, un sentiment étrange, indescriptible. Je ne pouvais l’expliquer, et quand bien même je pensais surtout à notre cher Shinning Score à ce moment même, je n’arrivais pas à décrocher l’image de Shade. Il m’en fallait plus.

Beaucoup plus.

Marchant au côté de Shinning, je regardais devant moi, interfaçant la réalité avec mes pensées, pensant à trop de choses en même temps. Il ne parlait pas, sûrement encore intimidé. Nous marchâmes quelques minutes le temps d'arriver au niveau des urnes. Avais-je vraiment envie de faire ces activités à la mord moi le nœud ? Valait-il le coup ? Cette méthode de drague n'était pas forcément très efficace et je le savais. Je me lançais dans quoi là ? J'avais pas envie d'accrocher avec un chaotique, même si je ne les détestais pas. J'étais au Gala pour m'amuser et mettre un peu d'ambiance. Et là, je ne pense pas que ça le fera.
Je me retournais vers Shinning : disparu.

« Mais il est passé où encore ce poney de mes deux... ». Telle fut la phrase qui sorti de ma bouche d'une vigueur impressionnante. Les gens me regardaient bizarrement. Entre nous, je m'en fichais royalement. Mais le poney avait vraiment disparu. Je commença à le chercher un court instant. Personne.

Tant pis pour lui.
Désormais seul, je me dirigeais alors vers Shade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Lun 16 Nov - 23:31

Le temps passe et les œufs durs. Quelle belle maxime pour commencer une journée radieuse sous cette pluie estivale matinale. Qu’il est bon de pouvoir se promener dehors sous une pluie avoisinant la douce chaleur d’une bonne trentaine de degrés. C’était en somme comme se promener en prenant une agréable douche tiède.

Quel bonheur de se frotter avec la gratouillette, de mousser avec la savonnette ou encore de se sécher avec la serviette au milieu de la place principale de mon illustre citée. Les habitants présents, pris sous un élan de compassion marionnettiste se mirent à imiter chacun de mes mouvement, comme calqués sur ma personnes et agissant sous un contrôle tiers, tels de dociles pantins abasourdis par ma présence.

Fini les ablutions matinales en présence d’une foule en délire qui par amour inconsidéré pour mon augure personnes s’est mise à mimer ma chorégraphie hydro-purificatrice. Et oui, pas le temps de profiter pleinement d’un réveil doux et musical qu’un messager faisait son arrivée. Tout essoufflé, ce bon Marat Hon, l’un des plus grands galopeurs de cette fière citée épuisé par tant de vélocité venait de s’effondrer après avoir délivré le poullaict que Celestia m’envoya.

Enfin ce n’était pas un doux billet d’amour à mon égard mais qu’une banale invitation. Mais oui, non, enfin, voilà ! Une invitation ? Pour moi ? Ô Joie, Ô Espoir, Ô Vieillesse amie ! N’ai-je donc tant vécu pour cette amitié ? Bon Dieu, quelle joie de recevoir telle invitation. Moi, illustre Moi invité pour la paix, reconnu pour mon dû. Quel bonheur après tant de malheur.

- Mais … Oh … mon dieu, mais c’est aujourd’hui !
En retard, en retard
J’ai rendez-vous que’que part
Je n’ai pas le temps de dire au revoir
Je suis en r’tard, en r’tard
Non, non, non, non, non
Quelqu’un m’attend
Vraiment c’est important
Je n’ai pas le temps de dire au revoir
Je suis en retard, en retard


Hum … aucune idée d’où me venait tant d’inspiration mais tout cela avait un air entrainant dans ma tête. Je devrais mettre en scène tout cela, je suis certain qu’on en ferait un divertissement particulièrement psychédélique pour les enfants. Tient oui, pourquoi ne pas coller une belle petite blonde dans le lot. Ce serait si charmant.
Perdu dans mes pensées j’en oubliée l’objet de toute cette activité. Mais oui, le Gala, il fallait s’y préparer, être du plus bel effet, en mettre plein les mirettes. Etre moi en somme, mais en mieux, en plus grandiose, en plus génial, en plus chaotique.
Au sein du palais, perdu dans l’immensité de ma penderie, de cette collection costumée dévouée à mes innombrables personnalités aussi déviantes qu’attirantes je ne savais que portée pour une telle hospitalité. Un costume d’evzone ? Non, trop ensoleillé, trop alambiqué. Tient, un petit costume grisâtre avec une petite moustache et un logo sur l’épaule ? Non, ça fait trop wagnérien, ça risque de me donner l’envie d’envahir cette belle nation ensoleillée.
Oh … oui, voilà, j’ai ce qu’il faut … parfait. Mais bon dieu, je suis toujours en retard. Ahah. Que suis-je bête. Le « pop » et piouf disparu.

Et voilà. Nouvelle scène. Ce fameux bal, cette fameuse réception, ce fameux gala. Nous y voici donc. Bien. Théâtralité oblige, « Que la noirceur soit et la noirceur fut ». Bim la lumière, temporaire hors de service. Dans un grand mélo dramatique, la porte principale s’ouvra dans un grincement digne des plus grandes maisons hantées. Une ombre plane derrière, cachée par moult projecteurs cachant les détails de cette silhouette.

Sous une douce musique je faisais enfin mon entrée. Tout sourire, bouquet à la main, maquillé à la truelle je faisais chavirer les âmes sensibles présentes en ces lieux.


- Coucou, c’est moi. Je vous ai manqué ?


Silence … pesant … lourd … comme si quelqu’un venait de plomber l’ambiance. Si je tenais celui qui venait de saloper mon entrée, j’allais lui faire passer quelques moments intimes avec ma chère Madounette. Fini de jouer les éclairagistes. Hop, on remet tout, et on salue la communauté.

- Et bien alors quoi ? J’ai dit « coucou » moi !

D’un geste vif, piouf le bouquet. Disparu le bouquet et bim réapparu.

- Tous avec moi … « FELICITATION CELESTIA ! MARRIE DANS L’ANNEE » !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Jeu 19 Nov - 14:11

Steam a l'air d'être très surprise de me voir en ce lieu. C'est vrai, je suis timide, je comprends que cela la choque un peu, en tout cas elle ne s'y attendait pas. Elle reste donc un peu figée.

Pour ma part le stress en moi ne fait que de grandir, il y a énormément de monde à ce gala et toutes ses personnes qui parlent, qui font du bruit, ça ne me met pas du tout à l'aise bien au contraire. Mes pattes tremblent un peu, mon ventre est noué comme pas possible à m'en donner des crampes et tout mon corps est tendu. La jument blanche qui est devant moi et qui me pose des questions me perturbe grandement également. Je me rapproche donc de Steam, comme si cela pouvait me donner du courage que d'être à côté de quelqu'un que j'apprécie et en qui j'ai confiance. J'espère que cela ne l'a dérange pas trop.

La jument se présente à moi simplement. Elle s'appelle Zenith Dawnblade. Au vu de son accoutrement magnifique je dois bien l'avouer, elle semble faire partie de la noblesse, ou tout du moins elle doit être une riche bourgeoise. Elle dit être la collègue de Steam, pourtant quand je me suis approché j'aurais parié qu'elles sont amies. Même si elle me stress beaucoup, je n'ai donc rien à craindre d'elle. La moindre des choses est que je me présente moi aussi.

"Heu, Bonjour, Je m’appelle Nagatsuki... Nagatsuki Deliana. Je suis un ami de Steam. On s’est, heu, rencontré, il y a peu."Finis-je en regardant tendrement Steam avant de porter de nouveau mon regard sur Zenith.

J'essaye tant bien que mal de sourire. Je me demande en quoi Zenith est la collègue de Steam. Après tout, je ne sais pas énormément de choses sur Steam et cette jument pourrait sans doute m'en apprendre plus sur elle.

" Vous êtes sa collègue ? Dans quoi travaillez-vous toutes les deux ? Enfin, vous n'avez pas du tout l'air de faire partie du même milieu d'après ce que je vois."Dis-je timidement mais aussi intrigué.

C'est vrai que cela est assez étonnant, Steam n'est pas une jument riche, en tout cas pas a ma connaissance. Alors que Zenith, vu son accoutrement, semble venir d'un milieu ou d'une famille très aisée. En général, les personnes assez riches ne se mélangent pas trop avec les personnes moins riches. En tout cas, ils ne font pas du tout le même genre de travail généralement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Ven 20 Nov - 20:56

Après ma déclaration, la jument obsidienne semble déstabilisée, papillonnant des yeux, esquissant un rictus gêné. Elle ne s'attendait surement pas à se faire aborder. Tant mieux. Cela va peut-être me donner l'effet de surprise.

- Ôh euh... Je ne suis pas très danse messire

Elle fuit mon regard, je trouve ça mignon. Je crois bien qu'elle est du darck pledge, mais elle ne semble pas agressive. Après tout, même si se gala n'efface pas les querelles, passées, il peut être permettre aux poneys de mieux se connaitre, ne serais que pour un soir. Soudain, j'entends un bruit sourd derrière moi. Il s'agit d'un changeling qui est coincé dans un tuba. J'ai pitié du changeling, mais je ne peux m'empêcher de lâcher un petit rire, comme la jument qui essaye tant bien que mal d'étouffer son gloussement. Elle me regarde dans les yeux et me demande si je veux bien l'accompagner faire une balade dans les jardins, tout en me tendant une coupe de champagne.

Mais à peine ai-je le temps de la saisir, que la dirigeante céleste, qui semble avoir cuvé, nous lance un long discours. Elle annonce les festivités, qui ont l'air certes intéressantes, mais un tête à tête avec une jument est plus intéressant pour moi. Mais à peine ai-je le temps de me retourner vers la licorne, qu'un serveur vient me harceler

Vous prendrez bien un petit four ou un verre, monsieur ?"

Rahhh, il venait de faire perdre de vue la jument. Je garde mon calme, et j'essaye de scruter la salle pour la retrouver. Je décline la proposition du serveur. Je ne dois pas être beurré comme un petit lu. Du moins pour le moment. La jument revient, elle était partie se repoudrer le museau.

- Aalors, où en étions-nous ? Je dois avouer qu'il y a beaucoup de bruit ici. Ne serait-ce pas mieux de faire connaissance un peu plus loin ?

Elle me tend sa patte. Soulagé de l'avoir retrouvée, Je lui sors mon plus beau sourire, et lui prend délicatement le sabot avec toute la prestance et le charme que je peux avoir.

- comme vous voulez, señorita.
Revenir en haut Aller en bas
Amethyst
avatar
Changeling Swarm

Messages : 276
Age : 22

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 25
Expérience:
21/300  (21/300)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Dim 22 Nov - 0:58








Boire ou festoyer



L'endroit était aussi beau qu’elle l’avait cru. L’astre lunaire éclairait les jardins de manière spectaculaire, la jeune licorne n’osait pas douter de l’intervention de la princesse lunaire là-dedans. Toujours accompagnée d’un de ses diplomates elle déambulait entre les bosquets fleuris, s’intéressant discrètement aux plantes présentes. Un vrai paradis pour une herboriste telle qu’elle !
Même si le jeune batpony semblait assez gentil elle ne voulait pas le méprendre, sa drague était inutile et elle était en grande partie venue pour le jardin qu’elle voudrait fouiller, de toute façon la majeure partie des convives étaient eux aussi dans ces lieux, elle ne passerait pas pour une originale, quoi que..

« - Et bien… d'abord merci pour m'avoir protégé de tous ces plats… et sinon, pour le fait que je vous croyais mage, si on excepte le fait que vous avez invoqué un mur de glace il y a quelques instants, j'ai reconnu quelques runes sur votre robe. Mais malheureusement je ne les comprends pas, je dois bien l'avouer… Sinon peut être avec votre charisme qui laisse entrevoir une certaine érudition?

Et il draguait inutilement… Pitié qu’il ne soit pas un de ces roublards qui se font passer pour de faux gentils avant de finir par des techniques grossières en fin de soirée, pensant l’affaire dans le sac. Au moins il lui donnait l’occasion de changer de sujets.

- Ne vous méprenez pas, il ne s’agit pas de savoir lire les runes de ma robe pour être un expert en arcanes, celles-ci sont très simple : un accueil et un message de paix. Après si déjà vous avez réussi à reconnaitre leur tracé vous êtes sur la bonne voie pour devenir mage, enfin, un héritage familial n’impose pas un choix de carrière.. »

Elle recommençait, utiliser sans cesses des termes ne facilitant pas une bonne compréhension teinté d’un rabaissement. Elle était une bonne sorcière et elle le savait. Enfin, ce n’était pas l’endroit pour polémiquer intérieurement, la discussion reprit tranquillement. Etrangement l’air ne se rafraichissait pas avec la nuit tombée, la sombre licorne n’avait pourtant presque rien bu, son verre lévitait encore à ses côtés, faisant briller ici et là les feuilles vertes des arbres présents d’une douce lueur mauve. Levant la tête elle s’emplit les poumons de pollens et autres senteurs naturelles. Un doux parfum, le meilleur, faisait frémir ses narines, un sourire grandissait sur son museau, elle écoutait à peine le mâle à ses côtés. Il dut prendre son humeur pour de l’approbation car il lui intima gentiment de la suivre, où allaient-ils ? Ah ! Une autre batpony se dirigeait vers eux, elle rencontrait peu de gens de son espèce et déjà deux venaient à sa rencontre, la suite de Luna sans doute. Sauf que celle-là était en pleurs. Dans une sorte de kimono son maquillage coulait sur son poil clair, mais que voulait-elle, peut-être se connaissaient-ils ? Ou alors ce fut la première conquête de sa soirée, un regard suspect était à présent sur lui.

« - Vous êtes si mignon! Vous allez vivre un amour passionné! Vous aurez plein de petits enfants! Alors que moi je continurais à sortir avec une fille par soir, sans jamais trouver le grand amour et vous savez pourquoi? Parce que je suis misérable!

Sans crier gare elle était déjà pendue au cou de la licorne, déversant un nouveau flot de larmes sur elle. Un chagrin de cœur, elle allait devoir jouer la psy, « rouge » à l’idée qu’elle puisse la croire avec Obscur Luc elle ne savait pas quoi répondre. Dans les trois poneys ici tous partageaient un intérêt pour les femelles, la situation aurait pu être le début d’une mauvaise blague si elle n’était pas tout bonnement dérangeante. Déjà le sombre batpony prenait les choses en sabot, posant ce dernier sur l’épaule de la pleureuse :

-Hem… désolé, mais vous vous trompez… On n'est pas ensemble et… Je ne sais pas comment vous le dire, mais peut-être qu'un peu de calme vous ferait du bien… Vous ne semblez pas en superbe forme… »

Elle n’aurait pas fait mieux, mais elle doutait que cela suffirait, et le regard suppliant qu’il lui portait lui faisait savoir que lui aussi le savait. Mais que pouvait-elle faire ? Elle savait guérir les corps, pas les angoisses ni les chagrins, par les esprits, elle n’était pas psychologue ! Hélas elle n’avait plus le choix. L’odeur d’alcool qui se dégageait de la jeune ailée et les taches sur son pelage indiquaient qu’elle était ivre, génial.. La guidant vers un banc à l’écart elle l’installa comme elle le pouvait, si au moins elle ne saurait pas la ressaisir elle pouvait essayer de la rendre plus lucide, peut-être était-ce juste ce qu’il suffisait ? La guérisseuse épongeait le front de la malheureuse avant de nettoyer du mieux qu’elle pouvait son poil cendre avec l’aide du jeune mâle à ses côtés. Attrapant son verre elle reprit une gorgée, laissant l’apaisant liquide brûler sa gorge, elle ne devait pas finir comme elle mais le cas présent ne lui laissait pas le choix : si elle n’agissait pas assez vite sa soirée serait gâchée.

Enfin, elle était présentable. Ils la redressèrent lentement pour l’accompagner vers l’agitation. La laisser ici isolé était dangereux pour son état, et puis elle voulait voir ce que devenait la soirée après que l’étrange créature eu presque entièrement gâché le buffet. Et la concours de danse, bien qu’assez populaire l’intéressait plus que la course les chevilles liées, mais elle était venue pour s’amuser après tout, alors pourquoi pas.

© Jawilsia sur Never Utopia


_____________________________________________
~ Nature always finds a way ~
~ beyond all the kingdoms, she will be the last ~
Praise the CHON CHON CHON CHON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Lun 23 Nov - 6:37




Grand Galloping Galla

feat. xx



Étendue dans mon lit, le corps évachée contre le piètre matelas piteux qui me servait de lit, j’essayais de trouver la force de me lever, le corps mou et l'esprit en compote. Tout mon corps fatigué refusait d'esquisser même un clignement d'yeux, alors que mon esprit me dictait de me réveiller tout de suite.. Les doux rayons de la lune bafouaient le sol poussiéreux de la pièce qui me servait de chambre, faisant rayonner les bijoux accrochés au plafond. Diverses images étaient disposées sur les murs, représentant des poneys souriants aux visages radieux de bonheurs, quoiqu'une image sur deux était moisie de partout. Le matelas piteux sur lequel je dormais était recouvert d'une fine couverte mauve et bleu, qui était à peine assez grande pour cacher tout mon frêle corps minuscule.

Aujourd'hui, je n'avais aucune raison de me lever tôt. Tout était parfait. J'allais passer une matinée calme, manger, peut-être même faire un tour dehors aller dégourdir mes ailes qui en avaient bien besoin. Prendre une bonne douche chaude brûlante qui réveillerait mon cerveau, aller dire bon matin à ma sœurette qui serait déjà aux activités du matin. Peut-être même faire un tour dans la forêt de Fawtaine, même si celle-ci était loin ? Bref, tout était parfait. Je n'avais rien, rien du tout de prévu. Alors que j’entrouvrais mes yeux dans l'espoir de mettre la main sur quelques choses qui m'indiquerait l'heure, une lettre poussiéreuse allongée au centre de la pièce attira mon attention. De la cire jaune éclatante était étalée devant, déchiré à demis par l'ouverture du papier.

Pourquoi avais-je une lettre au milieu de ma chambre, qui semblait si importante ? C'était la lettre du grand galloping gala, bien sûr.

Le grand galloping gala ?

Ouvrant mes yeux d'un coup, je repoussai facilement ma couverture, un peu paniqué. Je n'allais rien pouvoir faire de ma journée déjà bien planifiée, puisque j'avais été invité ! Et il était déjà 11h, alors que je devais me préparer, me doucher et aller jusqu'à la capitale des solaristes, Canterlot ! Je dérapai vivement sur mon plancher, allant regarder à quelle heure était planifié le grand gala. Dans moins de 10 heures ... Bon, j'aurais le temps de tout faire, mais quand même. Comment avais-je pus oublier ça ?! Je grimaçai légèrement, secouant ma tête pour chasser les petites étoiles provoquées par mon réveil trop rapide. Je cavalai jusque devant la chambre de ma sœur, tambourinant sur sa porte :

- Onnnnnn se réveille ici ! GGGDG, c'est quoi, le grand galop gala des gagas, alez hop ! Tu vas pas manquer ça, non ?

Un grognement me parvint de l'autre côté de la porte, presque aussi dépressif que la voix qui me répondit :

- Gn'vé pas. Trop travail..

Je secouai légèrement ma crinière, esquissant une légère moue face à la réponse de ma sœur. Et bien et bien, fallait croire que j'irai tout seul.. Je lançai un regard meurtrier à la serrure de la chambre de Golden, tirant la langue, sachant très bien qu'elle ne me verrait pas. De suite, je me dirigeai vers la salle de bain, seule pièce de toute la maison qui était un minimum luxueux. Je sautai d'un coup dans ma douche, partant l'eau chaude qui me dégringola dessus en trombe. Après m'avoir lavé avec de la crème pour peau sentant des relents de pêche, je me moussai les crins avec un shampoing de la même odeur. Il fallait bien se préparer un peu pour la soirée, non ? En tout cas, après m'avoir astiqué le pelage pour qu'il ne reste que des poils doux et soyeux, je commençai à me brosser longuement les cheveux. Je déposai des petits cristaux lumineux dans mes crins, puis descendis en chantonnant prendre un bon petit déjeuner. Après m'être rassasié, frotté et parfumé, j'étais enfin prête à assister au gala.
|||

- Laissez-moi rentrer !

Bouillonnante de colère devant le garde, les sabots prêts à frapper, je me tenais devant lui, les yeux plissés de manière colérique. Il me dominait d'au moins 50 bon centimètres, me fixant de haut comme si j'étais la plus minable des minables. Le milice, qui avait revêtu ses belles parures dorés pour l'occasion, me fusillait maintenant du regard de ses yeux de glace.

- Je vous ai dis de donner tout vos armes, ma petite. Tout, c'est tout. Donc elle que vous avez caché près de votre flanc.

- Mais je n'ai rien près de mon flanc, bougre d'idiot ! Ce n'est qu'un reflet, ou j'sais pas quoi.. Mais pas c'que vous pensez.

Il se pencha d'un air menaçant vers moi, ses yeux gardant toujours son air neutre et glacial. Je grimaçai légèrement, sentant mon obstination crouler devant l’insistance du milice. J'avais espéré pouvoir entrer avec un couteau, me sentant toujours plus à l'aise accompagné d'un de ceux-ci. Mais, si je me fiais à la situation, il allait bien falloir que je m'en ... Sépare ! Je lui lançais finalement mon " fameux " et minuscule couteau de poche dissimulé sous mon aile gauche, poussant un petit grognement contrits.

-Ok, vous avez gagné, tenez. C'était juste une blague, hein, charrie pas.. C'est pas comme si une gamine de 15 ans allait tuer la gneh de grande Reine chrysa ou le pfeuh de roi sombra.

Avec un sourire suffisant, le garde ouvrit la porte, me laissant le soin de la refermer derrière moi, histoire de m'enfoncer encore plus. Alors que je pivotais d'un air gêné vers les invités, regardant si quelqu'un avait remarqué les éclats de voix parvenant de ma direction, je poussai un soupire de soulagement. Rien, que des bruissements élégants et des paroles plutôt fortes. Je pris alors une grande inspiration, ravie d'être arrivé à bon terme malgré les heures à me faire secouer de haut en bas par un vieux carrosse. En effet, après avoir marché une bonne heure, je m'étais rendu compte que jamais je n'allais jamais arriver à temps, mais vraiment jamais. J'avais donc volé jusqu'à Aurora, je m'étais commandé en vitesse quelques choses pour me rendre à Cloudsale, pour ensuite continuer à voler jusqu'à Canterlot. Et la voilà maintenant, jeune fille de 15 ans regardant autour d'elle d'un air perdu à la recherche d'une tête qu'elle reconnaîtrait. Pitoyable, non ? Je me mis donc à marcher vers le buffet, prenant grand soin de ne pas abimer ma robe de gala. Celle-ci était d'un beau gris sombre et bleu, attaché devant et descendant jusqu'à presque toucher par terre. J'avais mis une boucle d'oreille en lune argentée, plus des bottines de la couleur de ma robe. Bref, je ne voulais pas qu'elle soit salie ...

Robe de Gala
Spoiler:
 

Soupirant légèrement, assise dans un fauteuil, je regardais les gens passer devant moi d'un air las. On aurait bien dit que j'étais arrivé après l'action, car rien de vraiment passionnant ne se passait. J'avais entrevu plusieurs personnes dont Princesse Luna et Céléstia, la reine Chrysalis à qui je m'étais amusé à lancer diverses grimaces sans qu'elle me remarque, et aussi Discord en robe de mariée (le seul truc qui m'avait fait plutôt marré). À vrai dire, d'autres visages inconnus m'étaient passé sous le nez, sans que je ne puisse mettre la main dessus. Une fille aux divers tatouages, un poney bleu (peut-être Super Nova ?), puis, à l'instant, le dos d'un griffon. Un sourire me passa mystérieusement sur le visage alors que je reconnus Shadow Wraith, lui adressant un sourire suffisant alors qu'il se tournait vers ma direction. Mon œil droit se ferma dans un élégant un clin d’œil, avant de partir à rire et de me détourner. Je tendis d'ailleurs le sabot au passage du serveur qui distribuait des boissons, calant celle-ci d'un trait sec avant d'en prendre une autre. Et bah, plutôt bonne. En jetant un coup d’œil au serveur, je partis à rire bruyamment devant son sourire niais. Et bah lui alors, la vie l'avait pas gâtée d’intelligence ... Il avait vraiment l'air ridicule. Alors que je me dirigeais vers le buffet, histoire de goûter à des trucs, je remarquai une pledgienne (en tout cas, je croyais) à l'air neutre, regardant les passants et particulièrement le serveur. Tous bizarre, ces gens-là. Mais cette fille fut vite oublier quand mes lèvres touchèrent les diverses plats, tous aussi magiques les uns que les autres.

Quelques minutes plus tard, après m'avoir inscrite à toutes les sortes de concours, je me promenais parmi les invités, chantonnant légèrement. Il me semblait que ma tête me faisait un peu mal, mais tout semblait normal. Que que que que touuuuuut est normal ! Surprenant le regard d'une personne, je me mis à rire en comprenant que j'avais dit cette phrase tout haut. Bhouaiiiis, cette soirée était amusante ! Elle promet, en tout cas, parce qu'il y a des livres au plafond. Il y en avait un, rouge, que surmontait une souris rose à pois rouge et bleu ... Sacrément belle. Un peu comme, je sais pas moi.. J'avais croisé personne de joli ici. À PART LES TAPISSERIES ! Hihihi, c'est vrai qu'elles étaient belles. Alors que je levai ma tête au ciel, la langue sortie, je percutai un invité, me retrouvant sur le fessier. Je me relevai d'un air dubitatif, croisant un regard mauve et encerclé de tatouage tribaux. Beuh mais c'est mon ami Shadow ! Et il m'a littéralement fait tomber sur le cul ! Botter des fessiers n'étaient pas sensé être MA réplique ? Voleur, va ! Pourquoi il semblait pas être content de me voir, hein ?!

Hehe, je t'ai trouvé petit filou ! Tu t'cachais de moi heinnnn ? Avoue avoue avoue avoue ? Tu vois, t'avoue ! Troooop d’honnêteté en les griffons.

J’assenai mon sabot sur son flanc en même temps de m'esclaffer, puis redevins sérieuse dans la seconde qui suit. Le regard froid, la bouche pincé, j'imitai sa voix en lançant d'un air monotone :

Dis, tu peux me passer un de ces bons verres de truc qui goûte bon, s'teuplait ? Oh et au passage, j'me suis inscrite aux avictivés. Aux ativivés. Aux.. Activités.

Je lui sortis un mignon sourire, m'ébrouant de haut en bas. Une partie de mon cerveau se demanda bien ce qui se passait, mais sans plus. Sûrement un peu d'alcool, voilà tout ... Bon, ils arrivaient quand ces boissons ? J'avais pas toute ma journée, hein.
A-Lice | Never-Utopia



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Mar 24 Nov - 21:06

La jolie licorne m'accompagna en premier vers un petit banc à l'écart, elle me debarbouilla et me rendit à peu près présentable. Une poneytte aussi magnifique et un plus avec un grand coeur, elle frisait la perfection... Non, la perfection avait un nom, Luna. Et même si elle m'avait rembaré, c'était pour une bonne raison.
On m'aida à me le lever et à marcher pour rejoindre la fête. J'engloutis un tartare de saumon, un mal de crâne me siait encore le crâne mais, au moins, l'envie de vomir m'avait lâché. Je me tournais vers la scêne et une idée me viens.
Je me dirigeais vers les vestiaires et recuperais mon collier ainsi que ma harpe puis je m'installais près du buffet assez éloignée de l'orchestre pour qu'on puisse m'entendre et après quelque pincement sur les cordes pour les accorder, me mis à jouer.
https://youtu.be/vG58-Sy90tI
Je ne voulais ni gloire, ni applaudissements mais juste toucher le coeur d'une princesse que, même si cette amour est impossible, elle puisse savoir que je l'aime et que je me sacrifirais pour elle.
Alors je jouais, je jouais sans réfléchir, les yeux clos, je jouais avec le coeur.
Que les guardes m'arretent, que l'on me regarde de haut, que l'on me juge, que l'on me chasse. Je m'en fichait, même ma douce soeur ne valait rien par rapport à la princesse qui guidant mon coeur et ma vie. Je vivais un amour impossible, à sens unique. Si je voulais pouvoir rester auprès d'elle je devais devenir son ombre, briser mon coeur plutôt que le sien, obéir à tout ces ordres.
J'aurais tout donné pour être ne serait-ce que l'ombre de son sabot, l'ombre de son chien. Sans que je m'en rende compte mes doights dévièrent sur une autre chanson.
https://youtu.be/WJJKQO8O9ss
J'étais heureuse, plus de passé, plus d'avenir. J'oubliais ce début de soirée désastreux et ne pensais plus qu'à ma chanson.
Je devais dire adieux à la pauvre petite chauve-souris marié de force, prisonière de sa tour et acceuillire la nouvelle moi, forte et amoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Reverse Song
avatar
Dark Pledge

Messages : 921
Age : 23

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 29
Expérience:
179/380  (179/380)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Dim 29 Nov - 16:48




Il lui prit le sabot, se voulant désireux et désirant, sans même apercevoir le rictus forcé de la femelle, marquant ses pommettes d'un profond dégoût. De sa voix du sud, celle empestant la samba et les tapas, il se fit doux, pliant l'échine aux exigences de la femelle. Et quand bien même cela puait l'atroce jeu des jeunes couples en quête de sensations fortes, elle se laissa faire, prenant sur elle-même pour ne, tout simplement, pas lui enfoncer la tête dans le buffet avec le maigre espoir de le noyer dans les canapés aux groseilles.

Ils se dirigèrent ainsi, bras dessus-dessous, vers les jardins sculptés en l'occasion de diverses formes animalières ou rosaires. Du brouhaha et des rires, ils passèrent, presque trop brutalement, au silence de la nuit, à peine troublé par les rumeurs des arrivées tardives. Leur marche, quoique courte, les guida jusqu'au mur ouest du château, où quelques bancs de pierre taillée avaient été disposés là pour soulager les jambes des visiteurs importuns. C'était l'occasion rêvée. Car, dos au mur, l'endroit était entouré de buissons et de rosiers, parfaites cachettes pour son tout petit pion vampire ; mieux encore, l'éclairage laissait à désirer et n'était dispensé que par les hautes fenêtres de la réception, donnant à la scène un aspect presque romantique -si l'on pouvait dire cela ainsi-.

- Pourquoi ne resterions-nous pas là quelques instants ?

Et mêlant le geste à la parole, elle s'avança vers le siège, cherchant visiblement à inciter son compagnon éphémère à faire de même. Après tout, une fois installée, il n'y avait plus de raisons pour partir, n'est-ce pas. Quoique.
La faim et la soif pouvait le prendre, quand bien même il venait de se servir allégrement dans le buffet, s'empoisonnant doucement par la même occasion. Un besoin pressant, certes, mais face à une demoiselle, on ne quittait pas sa chasse pour si peu. Non, ils resteraient là. Tout deux. Seuls. A discuter de tout et de rien. Jusqu'à ce que lentement la drogue fasse effet, le rendant alors hystérique, sans le moindre espoir de réplique, le laissant halluciner dans ses noires torpeurs. Et quand enfin, le spectacle ne sera plus plaisant, elle le jettera à ses chiens, ou plutôt, à son adorable changeling sanguinaire, comme l'on jette les croûtes d'un fromage trop fait.

- Alors, hum... commença t'elle en quête d'un sujet de conversation niais et stupide comme l'on devait faire à toutes rencontres de ce genre. Que faites-vous dans la vie ?

Petit sourire en coin.
Elle avait hâte du petit massacre. Et si, par malheur, l'énergumène insectoïde venait à se tromper de cible, ou à ne pas venir du tout, elle avait de quoi les mater tous les deux. Son écharpe, quoique ballante, était active depuis bien longtemps, gardant un œil, si œil elle avait, sur le déroulement des choses, contenant toute son excitation et sa méfiance en ses griffes de métal.

- Je suis alchimiste pour ma part. Mais je me spécialise surtout en baumes et soins ! S'enjoua t'elle.

Se n'était, après tout, pas un mensonge. Car si elle venait à apprendre qu'il en était de même pour lui, elle aurait l'occasion, non seulement de prouver la véracité de ses propos de par ses connaissances, mais aussi de lui soutirer quelques informations et recettes.
Elle était, d'ailleurs, presque sûre que le sang de poney terrestre était un ingrédient de choix dans certains cataplasmes. Surtout pour véhiculer les maladies, ses douces amies d'antan qu'elle avait un peu trop délaissé à son goût. Comme quoi, ce petit instant de souffrance sociale serait bientôt couronné de succès.



Spoiler:
 

_____________________________________________

Art by ka_samy on DA.

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Red Wine
avatar
Changeling Swarm

Messages : 131

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 15
Expérience:
67/150  (67/150)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Mer 2 Déc - 18:34

Après s'être piqué avec l'un des rosiers, Red se laissa tomber sur le ventre, la langue pendant en dehors de la bouche. Il se sentait... encore étrange. Pourquoi n'était pas capable de mettre le sabot dessus ? Frottant son menton contre la pelouse, il n'arrivait pas à se mettre en colère. Le sommelier aurait aimé pousser une gueulande à propos de son état à la princesse des lieux, mais son état ne le permettait pas. Qui le croirait ? Se roulant sur le dos, l'insecte se mit à observer le ciel. Ce n'était pas le genre du nécromancien d'habitude d'être aussi contemplatif de la nature, mais il n'avait plus envie de bouger et les étoiles le divertissait. Pourquoi il était dans ce jardin, déjà ? Le sommelier fit claquer ses dents dans le vide, se souvenant seulement qu'il était là pour manger. Mais dévorer quoi ? Il n'avait pas le droit de goûter les invités, sa mise à mort serait douloureuse. Red voulait vivre encore un peu. Se frottant les tempes avec ses sabots quelques secondes, le changeling tentait de se convaincre de bouger. Peut-être était-ce mieux pour lui de retourner au zeppelin, pour se reposer. Se remettant debout, l'insecte avancait en titubant, essayant de retrouver son chemin. C'est alors qu'il remarqua un buisson bougeant bizarrement. Incapable de contenir sa curiosité, Red alla rejoindre le feuillus en galopant joyeusement, rentrant tête première dedans. Le cou pris sous une branche, il tentait de voir qu'elle petite bête se cachait là. Rien. Toujours aussi perdu, il sortit sa tête de là et regarda autour de lui, des feuilles dans les cheveux. Un instant...

« Huh ? », grogna t-il.

Un cœur. Un cœur avec des pattes courait dans le gazon, s'enfuyant de lui. Est-ce que c'était ce qu'il devait manger ? L'insecte rouge trottait derrière l'étrange créature, qui laissait des traces de sang derrière elle. C'était bien la première fois qu'il apercevait un organe capable de se déplacer tout seul. Cette soirée cachait bien des surprises, d'abord un cerf dans un tuba, maintenant un cœur avec des jambes. Celestia gardait vraiment des drôles de trucs chez elle.

« Hey ! Reviens ! », cria t-il à l'organe rampant, un énorme rictus étirant son visage.


Son esprit ne se concentrait plus que sur une chose : manger le cœur. Poursuivant l'illusion sans accorder d'attention autour de lui, le changeling rouge ne se rendait même pas compte qu'il se rapprochait de Reverse et son cavalier. À peine quelque mètres plus loin, il ignora le 'couple' et se jeta sur sa proie, sabots devant. Seulement l'organe n'allait pas se laisser faire, il disparu sous terre, laissant Red avec un air béat d’incompréhension. Bien déterminé à ne pas laisser son mauvais repas lui faire faux bond, l'insecte leva un sabot en l'air, sa corne se mettant à briller. Lentement, sa jambe se mit à s'allonger, une matière noire caoutchouteuse la recouvrant. Formant une patte griffue, le nécromancien s'en servait pour mieux creuser le sol, se prenant pour un Diamond Dog. Sans faire attention au magnifique rosier qu'il était en train de déterrer, il envoyait la terre valser vers Caliente.

« Je vais t'avoir... je vais t'avoir... », murmurait-il pour lui-même, la bave lui coulant des lèvres alors qu'il parlait.

Allait-il retrouver son dîner ?

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Ven 4 Déc - 10:46



Contretemps









Alors que le Batpony semblait être plus qu'occupé par les deux héritières, c'est ce moment que choisit Luna pour se pencher vers sa soeur afin de lui expliquer le pourquoi du comment. Alors ce freluquet était  son hypothétique futur beau frère et bien quelle nouvelle. Qui aurait cru que sa soeur, sortirait un jour de son deuil?  Riant comme une collégienne venant d'apprendre l'un des meilleures secret de son année scolaire, Tia, cacha son sourrire derrière l'une de ses pattes et fit un geste du museau vers Luna lui faisant comprendre qu'elle était contente pour elle. Une fois son sourrire effacer et l'usage de ses deux pattes récupéré, ce fut Chrysalis qui arriva contre toute attente. Bien sur elle l'y avait invité, mais qui aurait cru qu'elle répondrait par l'affirmative. La dirigeante fit un sourrire gêner à sa soeur lui faisant comprendre par la même occasion que cette irruption était en partie sa faute et serra la machoire et le sabot lorsqu'elle sentit la tention qui s'installait. Les héritières Rebellious Rose, Shade et Nymphalis se menait une joute verbale qui n'était pas sans rappeller celle de leurs parents à leur âge. Toutefois, ce n'était ni le lieu ni le moment pour de tels accrochage, et la princesse craignait que cette tension ne s'étande sur le reste de la soirée, en grignotant l'ambiance petit à petit.


Elle observa la joute sans mot dire, lancant des regards désapprobateur vers Rebellious lorsque cette dernière prenait la parole. D'ailleurs et elle ne put s'empecher de le noter, sa fille ne se comportait pas normalement. Ses pupilles étaient dilatées, ses mouvements ératiques et ses paroles dignent d'un des plus beau discourt de Discord. Que se passait il? Avait-elle fumé? Elle s'était droguée?! Aujourd'hui?! Cette enfant était vraiment impossible! La mère inquiète la laissa s'éloigné sans mots dire, mais avec la ferme intention d'avoir une discussion avec sa fille à la suite de ce Gala, elle ne pouvait continuer de se détruire ainsi, elle et sa réputation. Du haut de son jeune âge elle ne comprennait pas encore qu'elle était destinée à gouverner un royaume et que pour se faire, elle devait obtenir le respect de ses sujets.  Intérieurement la princesse soupira.  Vu la situation actuelle, rien ne pouvait empirer, l'élément perturbateur Chrysalis était sous contrôle avec les deux princesses, après tout si elle avait répondu à cette invitation, ce n'était surement pas par gaieté de coeur, mais probablement afin de ne pas perdre la face devant tous ces gens à cause de la provocation de la princesse du soleil et maintenant au moins, elle n'irait pas causer du tord ailleurs.









Prenant son souffle et sortant alors la bouteille de vin qu'elle avait récupéré et faisant approché Horson afin qu'il apporte des verres, la princesse prit la parole avec l'un de ses sourrires que vous impose la politique:


-Je suis en tout cas, ravis de te voir parmis nous Chrysalis, il faut dire que la dernière fois que nous nous sommes parler, ce n'était pas dans les meilleures des conditions, n'est ce...


Alors qu'elle parlait, un immense fracas résonna à travers le palais faisant se retourner la princesse à vive allure. Cherchant des yeux le lieu du crime, elle essaya de trouver par la même occasion le fauteur de trouble, mais rien n'y faisait, ce dernier échappa à sa vision, entre les invités qui se mettaient à gronder à cause des salissures sur leurs beaux habits, ou ceux décus de ne pas avoir gouter à telle ou telle plat, la princesse sentait certain regard se poser vers elle, attendant sa réaction et épiant ses faits et gestes. Remettant la bouteille dans son sac, Tia chercha des yeux diverses personnes puis leur fit signe chacun leur tour. Le résultat ne se fit pas attendre, une horde de serviteur se mit en marche, nettoyant le sol et enlevant la nappe et les plats gâchés, mages et clercs s'appliquaient à enlever les salissures des invités grâce à la magie, tâche ingrate s'il en est, mais elle n'en restait pas moins nécessaire, malheureusement. Quelques secondes plus tards, ce fut le balet des chefs, toques et cloches en fer qui vinrent déposer de nouveaux plats tous fumant et à l'air plus fameux les uns que les autres, des sauces épaisses et colorés, des fumets à en damner un sein. Cette crise avait été gérer avec une rapidité et une efficacité rare arrachant quelques applaudissement dans la foule, qui n'applaudissait pas moins les nouveaux plats que ceux qui les avaient concoctés. Soupirant brièvement et reprenant son calme, Célestia se retourna donc à nouveau vers sa soeur et la Reine qui attendait très certainement la suite et probablement, leurs premier verre de la soirée. Maintenant que tout problème avait été écartée il n'y avait plus de soucis à se faire, elles pourraient enfin discuter tranquillement et sans qu'on les opportune.








Encore une fois, cependant, alors que la princesse pensait tout hors de danger, un évenement lui prouva qu'elle avait tord et la coupa au beau milieu d'une phrase. Discord. Comment avait-elle pu oublier Discord?! Il venait d'arriver, robe de mariée sur le flanc et maquillage sur le visage il ne manqua pas de faire une entrée pour le moins remarquée. Les lumières s'étaient éteintes et il avait fait son entrée sous le feu des projecteurs arrachant un nouveau soupir à la princesse qui dut se masser les tempes afin de ne pas perdre son sang-froid, après tout, à quoi s'attendait elle avec un trouble-fête doublée de Drama Queen comme Discord. Le simple fait qu'elle ait oublié son existence était une erreur impardonnable. Souriant à sa soeur et à Chrysalis elle se dirigea vers le Draconequus d'un pas léger:


-Vous m’excuserez quelques secondes, je me dois d’accueillir mes invités.


Phrase à travers laquelle on pouvait lire "excusez moi, mais il s'agit de Discord et je ne peux pas le laisser faire n'importe quoi.".  Se dirigeant vers la parodie de mariée, la Princesse, un sourire sur les lèvres s'adressa au dirigeant chaotique:


-Bienvenue Discord, cette robe... te va à ravir si je puis dire. Celà fait bien longtemps que nous n'avons pas eut le plaisir de te voir à Canterlot. Tu es le dernier des dirigeants à arriver, tous les autres sont là, je t'invite même si tu le souhaites à nous rejoindre, Luna, Chrysalis et moi, à moins que tu ne préfères te mêler à la foule, auquel cas je ne te retiens pas, après tout nous sommes là pour nous amuser et oublier les tensions qu'il y a entre nous.


Sur un dernier sourire et après avoir écouter sa réponse, la dirigeante tourna les talons et retourna à son ouverture de bouteilles.


-Eh bien... Je vais enfin pouvoir ouvrir cette bouteille je crois. D'ailleurs et je m'en excuse, j'ai oublié de te demander, si tu voulais toi aussi un verre Chrysalis, à moins que tu n'aies peur de ne pas tenir l'alcool, il n'y a aucune honte à ca tu sais.


Intérieurement la clerc se baffa, elle devait essayer de retenir son ressentiment envers la reine changeling, sans quoi les tensions ne cesseraient pas. Attendant la réponse, elle saisit les verres et les remplit avant de les tendres à leur destinataire.


-D'ailleurs, si vous compter fêter plus ardemment cette soirée, j'ai amener une autre bouteille.


Discrètement la dirigeante montra une bouteille de bourbon avant de porter son regard sur SuperNova.


-Nova, c'est ca? Puis-je donc vous demander votre âge, s'il n'est pas trop déplacé.


Après tout, L'âge de Luna et elle même se comptait en centaines d'années, il était toujours drôle de comparer l'âge de leurs amants et les leurs.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Sam 5 Déc - 16:39

Le noir complet. Un grincement de porte. Des éléments qui auraient put coller à un décor de film d'épouvante. Si on était pas dans le palais de Canterlot bien sûr, et que la lumière ne fut pas remise en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire. Et le fautif de tout ce dérangement fut bien vite connu : Discord en tenue de mariée ! Le Capitaine de la Garde Lunaire dut retenir un soupire ainsi qu'un léger rire en le voyant débouler comme ça, ainsi qu'en l'entendant proclamer le mariage de la Dirigeante Solariste dans l'année.

- Au moins, lui il sait faire des entrées fracassantes.

Ce à quoi l'Alicorne blanche répondit en s'excusant pour aller accueillir ses invités. Discord. Depuis sa "visite" à Concordia, il fallait bien avouer que le Batpony ne portait pas le Draconequus dans son cœur. Quoi de plus normal, puisque le Dieu du Chaos avait mit un bordel monstre dans la ville, transformant les installations en sucreries, traitant les citoyens de la ville comme de simples jouets, pour ne citer que ces exemples là. C'était donc en somme tout à fait normal pour le Capitaine de ne pas apprécier le Dirigeant Chaotique. Cela dit, mieux valait ne pas en tenir rigueur ce soir...

Celestia fut rapidement de retour et repris la ou elle s'était arrêté quelques instants plus tôt. L'ouverture de sa bouteille. A passage, une petite remarque à l'attention de la reine du Swarm arracha un léger sourire à SuperNova, sourire qu'il s'empressa bien vite de faire disparaître. L'Alicorne Solaire remplit un à un les verres et les donna ensuite à chacun. Le Batpony fut le dernier à le prendre, avant Celestia bien sûr. Puis, cette dernière regarda le Gradé Lunariste avant de lui demander son âge.

- Bon, la soirée va enfin vraiment commencer pour vous on dirait. Surtout si elle s'amène avec du bourbon !

- Mon âge ? J'ai dix-neuf ans, je vois pas ce que ça m'apporterais de le cacher ou de mentir dessus. Et puis, je suis parfaitement au courant que peu importe ce que je dirait, les remarques concernant notre différence d'âge vont arriver, alors à quoi bon ? Puis elles peuvent être assez marrantes, pour certaines tout du moins...

Nova souriait un peu alors qu'il regardait doucement le breuvage de la Princesse. *Belle couleur...* Il le fixa encore une longue seconde avant de le sentir, laissant ses narines s'emplir du parfum de la boisson. Voilà quelque chose qu'il n'avait quasiment jamais senti. Une odeur qui ne laissait présager que quelque chose d'exquis, comme il est rare d'en trouver. D'un petit hochement de tête approbateur, Nova regarda à nouveau Celestia.

- En tout cas, votre grand cru me fait partager de belles promesses. Je suppose que je n'ai pas besoin d'espérer qu'il les respectent, n'est-ce-pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Tough Spirit
avatar
Lunar Republic

Messages : 113

• Votre personnage •
Race: Crystal Pony
Niveau: 19
Expérience:
60/190  (60/190)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Dim 6 Déc - 21:39

Tough Spirit avait entendu dire que le Grand Galloping Gala finissait systématiquement en désastre. Le crystallin, sirotant paisiblement la coupe de cidre qu’il s’était versé au tout début de la soirée, avait vu quantité d’incidents qui auraient pu mal tourner : piques échangées entre camps opposés, fraternisation entre membre de différentes factions, nombre d’invités étaient tellement ivres qu’ils vacillaient et faisaient n’importe quoi, et quelqu’un avait laissé entrer une sorte de créature mi-félin mi-pieuvre qui non contente de se jeter sur le buffet avait également renversé celui-ci éclaboussant nombres de participants. Aucun de ces incidents n’avait soulevé de vague de protestation et la rapidité avec laquelle les serviteurs avaient remplacés le buffet, témoignage soit dit en passant de l’efficacité solariste, laissait supposer qu’un imprévu de cet acabit avait été anticipé. De plus tout cela avait eut lieu largement avant l’arrivée de Discord.

Le chevalier crystallin commençait à se demander qu’est-ce que les solaristes qualifiait de désastre pour que tout cela ne passe que pour des péripéties inconséquentes. C’était probablement une bonne chose que Cadance ne soit pas venue si un réel désastre survenait…

La Princesse Celestia avait fait un nouveau discours pour se faire pardonner son ivresse précédente remarque, donc ça ne devait pas être un fait habituel ni régulier ou acceptable. C’était un peu rassurant. Toutefois même en l’absence d’alcool ses propos avaient de quoi faire lever le sourcil, la possible insulte envers les camps les plus agressifs et imprévisibles ne le concernait pas -si ça se trouve ils le prendraient comme un compliment, il avait bien entendu un pledgien se vanter d’être gouverné par un tyran. Mais “les crystallins pas si niais” ? Tough Spirit regarde les invités dans la salle. Oui il était probable qu’au moins trois camps sur les six jugeaient les idéaux crystallins niais. Vouloir la paix, l’amour et l’harmonie universelle passait probablement pour de la faiblesse à leurs yeux. Mais le chevalier savait que leurs valeurs et ambitions étaient une force. Si seulement tous les crystallins pouvait réaliser que tout ce qu’ils avaient a faire c’était de puiser dans leur passion pour se dresser contre l’oppression… Ils pourraient répandre leur message aux delà de leur frontière, par la force des armes s’il le fallait. Un soldat avec un rêve est un parangon de bravoure, l’exaltation lui permet d’ignorer la fatigue et la peur, il peut se battre bien plus longtemps qu’un simple conscrit, la passion lui donne la force de survivre et s’il le faut il est prêt a se sacrifier pour sa cause. Avec un bon stratège à la tête d’une armée composée de tel soldats rien ne pourrait s’opposer à son avancée.

Si seulement il pouvait réveiller le feu sommeillant dans le cœur de ses compatriotes… Mais il n’est pas un orateur, ni un chef, il ne peut inspirer que par l’exemple. Mais la soirée n’était pas à la réflexion, le gala était supposé être l’occasion d’apaiser les tensions. Il doutait que changelins, chaotiques et pledgiens le vois de cet œil, pour eux c’était probablement plus l’occasion de s’amuser aux dépens des autres camps et d’espionner, mais il était crystallin et il respecterait l’esprit de la soirée.

Toutefois les activités proposées ne l’intéressaient guère et il n’était pas en tenue pour ce genre de jeux. Danse, volley et course… La prochaine fois il faudrait qu’il sélectionne quelque chose de moins restrictif dans les mouvements, et probablement de plus léger. De la maille fine peut être, moins efficace en tant qu’armure, mais il fallait faire des concessions aux mondanités. Il aurait prévu en conséquence s’il s’était attendu à de pareilles activités, quoiqu’il doive admettre qu’il aurait certainement dut prévoir qu’il y aurait de la danse. Restait la conversation, mais avec qui ? La plupart des invités étaient manifestement ivres ou déjà accaparés par leurs propres conversations en petit groupes. Et en plus parler de la pluie et du beau temps n’était pas son fort.

Pensif il se fraye un chemin vers le nouveau buffet afin de tester quelques hors d’œuvre pendant qu’il cherche du regard quelqu’un dont il pourrait faire la connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Shadow Moon
avatar
Changeling Swarm

Messages : 128

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 11
Expérience:
25/110  (25/110)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Mar 22 Déc - 16:42

Le Galloping Gala?Ouais j'en avais entendu parler et je devais y allait avec Nix mais on à eu un poney que Nix devait soigné donc je n'ai pas pus aller prendre ma robe mais Nix me fit une surprise en matinée, il ramena une grand boîte et l'ouvrit dévoilant la robe. Je dois dire qu'il reçu un peu de café sur lui car j'étais étonnée d'une telle gentillesse. Je partis l'essayais dans ma chambre, elle était magnifique et à ma taille, c'était une robe toute blanche avec deux roses dessus. Je ressortis et vit Nix bien habiller portant des lunettes noires, cela me fit rire avec cela il allait ressembler à mon garde du corps. Gish quand à lui partait seul là-bas tranquillement se faufilait dans un coin.

On commença à partir vers le Gala avec Nix, on volait tous les deux ont avaient pris chacun quelque chose moi deux bouteilles d'un excellent vin et Nix lui avait pris un bon gâteau. Ont arrivèrent assez vite moi en torpille devant la porte faisant un terrible boucan et Nix lui discrètement me rejoignant. Nous rentrions dans ce qui était une belle salle avec des gens...Beaucoup de gens venant des 4 coins du monde.

Shadow:C'est peuplé ici !

Je parlais fort, vraiment cela à du se faire entendre par une bonne partie de la salle même si il y avait beaucoup de son à cause de tout les gens discutant.

Nix:On dépose?

Nix prit les deux bouteilles de vin les déposant sur la buffet et le gâteau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Sam 26 Déc - 20:05



Grand Galloping Gala
J'r'pars en sautillant et en tortillant du cul, m'dirigeant vers les jardins. Ya pas grand monde, y préfèrent sur'ment becqueter jusqu'à exploser au buffet ou s'genre d'truc. J'glisse dans l'herbe, mais j'me rattrape, à peu près, pis j'me r'lève comme si d'rien était. Mais ya d'l'ambiance dans c'coin là ! Dans un parterre d'fleurs dorés, avec toute la lumière d'la lune qui vient s'poser d'sus, ya un groupe d'squelettes qui font d'la musique ! 'Tain, trop cool leur déguisement, comment qui zont fait ?! J'pense pas qu'ma vieille les ai engagé, y doivent s'être imposés d'eux même.


En vrai, c'pas un groupe. 'fin si. Mais y sont qu'deux. Ya un grand terrestre, avec un d'ces sourires à s'décrocher la mâchoire qui fait les percussions. Pis à côté ya son pote, un plus p'tit terrestre qui fait du violon, avec sa p'tite tête ronde qui s'balance d'droite à gauche avec son violon. J'me ramène et j'commence à danser d'vant eux, quand ya des ombres avec la même forme qu'le p'tit squelettes qui sortent de derrière les arbres et s'mettent à jouer d'la guitare. J'me mets à parcourir l'jardin avec la p'tite troupe qui s'met à m'suivre, vaquant sous la nuit, alors qu'la lune nous suit elle aussi, avec sa lumière qui reste sur les squelettes. Oh, des gens ! Mieux, un changeling ! L'est en train d'creuser comme un dératé. J'me mets à rigoler toute seule à côté d'lui, pis j'l'attrape par la corne pour l'ui r'monter la tête et lui sors en l'r'gardant dans les yeux en lui beuglant bien fort :

"Qu'es-tu fouilles ? Tu veux être mon ami ? Si t'es mon ami, ben t'auras plus b'soin d'fouiller, ma vieille elle t'donnera d'l'or ptèt !" J'ricane d'une voix suraigue avant d'rajouter "Fais gaffe, tu vas détérrer la fleur dorée !" Ya des fleurs dorés partout, PARTOUT ! Ca m'en donne mal à la tête, tous c'doré, on voit bien qu'on est crèche chez l'soleil en personne, ma maman qu'est la plus belle ! C'bizarre, avant dans l'jardin yavait pas ces fleurs, zont dû pousser p'dant la nuit. "Allez, viens avec moi, j'vais t'faire rencontrer ma maman, elle va ouvrir du bon vin, et tu pourras en boire plein si tu me suis, en plus tu verras, ya aussi tantine, pis un bel étalon ! Oh, mais t'as ptèt déjà des potos ?"

J'zieute les deux zoives là, yen a un l'est couvert d'terre magique, l'est magique parce qu'elle brille sacrément. Aaaaah, j'ai l'impression qu'mon mal d'crâne il empire dès qu'j'vois des trucs qui brillent comme ça ! J'leurs sors quand même avec un gros sourire, gueulant t'jours pour couvrir l'bruit d'la musique :

J'vous pique l'changeling, à tout à l'heure ! Oh, ton écharpe l'es jojo mam'zelle, avec ses couleurs arc-en-ciel !

Pis j'leur envoie un p'tit baiser du sabot, attrapant l'neuneu et l'ram'nant à l'intérieur, t'jours suivi par les squelettes. J'me déhanche à son bras, m'appuyant sur lui quand j'sens qu'j'vais tomber parc'qu'j'ai un peu l'tourni, en m'marravant comme une folle. Oh, allez, c'pas parc'qu't'as l'air super zarbi et qu't'as les yeux tout rouge comme l'sang qu'faut pas t'amuser mon vieux ! Une fois r'tourné dans la grosse salle d'fête – Grosse comme l'cul d'ma vieille, hihihihi ! - j'cherche l'serveur des yeux. Ah, l'est là, l'truc blanc bizarre avec ses verres ! J'en attrape un dans ma gueule viteuf, j'lui fais un p'tit merci d'un signe d'sabot, avant d'me casser la tronche. 'Tain, comment qu'y font les minotaures pour s'en sortir avec deux sabots ? J'ai un peu la tête qui tourne, mais j'm'accroche au changeling pour  m'r'mettre  d'bout et j'r'prends un verre au serveur que j'me bois, parce que l'alcool ça guérit tout, pis j'en r'prends à nouveau un dans ma gueule.

J'vais jusqu'au groupe de 'Tia et les autres, mais direct j'vais vers Chrychry et sa fille. J'lâche le gars aux yeux rouges là, r'm'ttant l'verre dans ma patte libre pour sortir à la reine :

J'vous ai ram'né un changeling pour remplacer vot' fille, elle peut venir avec moi maintenant ? Ah attendez, j'vous ai pas présenté, Monsieur le changeling, j'vous présente toute la clique du beau monde, et toute la clique du beau monde, j'vous présente Monsieur le changeling." J'me r'mets à rire, puis j'viens à côté d'Nymphalis et rajoute : "Je t'ai pris un verre si tu veux, j'me suis dis que tu voudrais ptèt te détendre, et les jardins sont superbes si tu veux qu'on aille y faire un tour ! Nan mais en fait, j'sais pas trop où est passée Shade, et j'trouve ça dommage qu'on s'connaisse pas plus qu'ça, alors qu'on d'vrait s'sout'nir entre enfants d'dirigeants, tu crois pas ? Après tout, le but de ce gala c'est qu'on fasse un peu la paix et tout le tintouin, donc ça s'rait cool nan ?"

Code by Wiise sur Never-Utopia


 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Dim 27 Déc - 0:08

Je plisse fortement du nez avec une forte envie de vomir, je jette un regard noir à Nymphalis alors que ma queue brosse sévèrement de colère. Je n'ai qu'une envie, lui arracher les yeux et de les lui faire manger. Mais l'arrivé de Discord en robe de marier me fait tellement rire, que je ne peux pas me retenir, surtout en voyant le bouquet finir aux pattes de Celestia.

Je suis tellement de bonne humeur, que j'ignore finalement le groupe et part rejoindre Rebellious qui c'est enfui je ne sais où de ce charmant rassemblement. Au passage, je salue Discord en disant joyeusement et de façon non caché :

- J'adore ta demande en mariage Discord, j'espère de tout cœur que Celestia va répondre à tes avancent, sinon tu peux te rabattre sur sa sœur vu qu'elle semble à nouveau libre au vu de son cavalier, après Chrysalis ou sa fille semblent de bon partie au pire. Sur ce, tu veux bien me laisser, je te laisse avec elles, j'ai des cœurs à aller ravir afin de me détendre et m'amuser un peu avant que les jeux commencent.


sur ces mots, je repars vers le buffet et la piste de danse, cherchant Rebellious des yeux, mais où elle a bien pu passer non de dieu. Je veux qu'on passe la soirée tranquillement la soirée ensemble et qu'on s'amuse ensemble. Rapidement, je laisse tomber les recherche, Rebellious est surement partie je ne sais où dans le château, surement dans sa chambre, pour faire je ne sais quoi.

Je soupire fortement et sort un peu dans le jardin profiter de la végétation, m'installant dans un coin isoler, j'ai envie de hurlé comme j'ai envie que le sang coule à flot se soir, que le sol de la salle de bal en soit noyer. Je me surprends à sourire, un sourire carnassier et sanguinaire, j'ai envie de tuer quelqu'un après l'avoir lentement torturé et dépecé, je dois ramener avec moi un inviter afin de me défouler une fois rentrée au château.

Le faire ici ne me gène pas du tout, mais je n’ai pas envie d'être chasser de la fête comme une mal propre, je ne veux pas donner ce plaisir à ses catins d'alicorne et de changelings. C'est donc en poussant un long soupire que je me lève et retourne vers la salle de bal, marchant tranquillement dans le jardin, n'ayant pas encore vraiment envie de rejoindre cette endroit surchauffé et puant doucement la transpiration ainsi que le parfum bon marché.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Karl Tirecorde
avatar
Eternal Chaos

Messages : 494
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Terrestre
Niveau: 28
Expérience:
277/360  (277/360)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Dim 27 Déc - 4:53






La soirée battait son plein comme le décriraient des commentateurs radio. Même si elle avait eu du mal à démarrer celle-ci c’était ressaisie au grand bonheur des convives. L’ambiance sous les couleurs des festivités gardait jalousement ses terres à l’intérieur du palais mais par une politique de semblable à certaines nations actuelles elle manifestait l’envie irrépressible de s’étendre au-delà de la grande porte. Le parvis accueillant, les fontaines majestueuses et scintillantes sous la lune, les jardins si vastes si beaux, tant d’endroit où il serait possible d’étendre la musique et les danses. Le buffet avait été regarni à la suite de la bourde tentaculaire de la bestiole nocturne et quelque peu maladroite, même si c’était rare, c’est toujours la faute à la boutifaille. D’ailleurs celle-ci dormait toujours au pied d’un arbre entre quelques frêles buissons. Pupuce recroquevillé en boule se laissait en proie au marchand de sable qui la nuit accrochait sa salopette et posait ses parpaings. Même si toutefois il en gardait quelques-uns pour les enfants pénibles qui ne savent pas respecter l’heure du couché.

La masse de chair et de poil, informe  dans l’obscurité comme tant par la couleur de son pelage que l’endroit où elle était couchée. Ses pattes puissantes étaient coincées entre elles tandis que la tête les rejoignait. Le passant attentif pouvait remarqué que le félin ronronnait. Un doux murmure apaisant qui provoque l’envie d’aller le rejoindre, de lui gratouiller le ventre pendant qu’il étire sur toute sa longueur. Et enfin les papouilles terminées, attendre que l’animal se remette en place pour le rejoindre et doucement caler sa tête contre son abdomen et roupiller à son tour. Un bon programme.

À quelques bosquets et  ramassis végétale plus loin, en approchant des balcon suspendus de la ville, il y avait un grand kiosque. Une scène hexagonale surélevée d’un bon mètre par rapport au niveau du sol et complètement recouvert d’un parquet soigné dans un bois clair et pur, avec le moins de nœuds possible. Les fondations étaient couvertes de panneaux de bois clair semblable à celui du parquet mais mis en valeur et délimitait par des croisillons taillés dans un bois sombre mais chaud. L’ensemble rendait un contraste agréable à la vue même en pleine nuit. Le toit du kiosque reposait sur une armature entièrement métallique et peinte en noir, la charpente soutenait d’épaisses vitres sur deux couches successives. L’accès à la scène s’effectuait par le biais d’un petit escalier. Tout autour se trouvait un grand parvis pouvant accueillir des tables une piste de danse pour les évènements joyeux, en temps normal, c’étaient des bancs raffinés disposés à la bordure entre l’herbe et le chemin qui servaient de public fictif à un orchestre fictif autour de la scène.

Il dormait paisiblement lui aussi, emmitouflé dans son long manteau et couché sur un banc. L’endroit ne lui déplaisait pas trop et après s’être assit, il sombra dans une petite sieste de début de soirée. Il dormait sur le flanc droit et la bouche ouverte, un mince filet de salive coulait s’extrayait de sa gueule pour ensuite aller tâcher le banc et tomber sur le gravier. Sa respiration même douce était en réalité assez audible pour les curieux passant par-là, et non il ne ronflait pas.

Soudain le terrestre gris souris se redressa comme un automate que l’on viendrait d’activer, il regardait précipitamment à gauche, à droite, de bas en haut, parfois les trois en même temps. S’asseyant correctement, il passa en revu ses nombreuses poches pour en sortir un quelconque moyen de savoir l’heure, avant de se rappeler soudainement qu’il n’avait pas de montre, c’était sa veine. À moitié réveillé il se laissa choir du banc qui l’avait accueilli, manquant de perdre l’équilibre et de se ramasser sur le gravier. Le guerrier dépourvu d’armure s’orienta vers la source la plus proche de musique et d’agitation, il essuya d’un revers de manche la bave qui siégeait sur son menton et en profita pour lisser la barbe brune et fournie. Il ignorait depuis combien de temps il s’était assoupi, un vif doute se trama dans sa tête et il précipita son faciès au-dessus de l’onde paisible d’une fontaine. La nuit claire décorait tous ces abreuvoirs de milliers d’étoiles scintillantes et d’une lune brillante. Le poney se reluquant la poire poussa un soupir de soulagement, personne n’avait la bonne idée de lui dessiner un quelconque appareil sur le front.

Son petit manège terminé, l’énergumène brun reprit le sentier jusqu’à la salle des festivités. À mesure qu’il avançait, il croisait de plus en plus de convives dont certains le dévisageait dans son dos pour quelle raison, cela restait un mystère. Une fois de retour dans l’arène, il remarqua que les tablés de mets avaient été redressées et couverts d’autres succulents plats. La bourde de Pupuce ne dura pas très longtemps constata-t-il un poil déçu. Les grenouilles dans son ventre le rappelèrent à l’ordre, il n’avait rien mangé depuis le début. Jouant des épaules et de « pardon » de mauvaise foi, il atteint le nouveau buffet. Qu’est-ce qu’il pourrait bien prendre, le choix était grand et il s’y perdait facilement. Il opta finalement pour un peu de porc au caramel avec un nouveau verre de blanc qu’il commença à déguster assis sur un canapé.



_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Shadow Moon
avatar
Changeling Swarm

Messages : 128

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 11
Expérience:
25/110  (25/110)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Dim 27 Déc - 13:50

Les invités ainsi que la musique causait un son vraiment énorme, je suis quasiment sur qu'à plusieurs lieux d'ici l'on pouvait nous entendre. Je réajusta regardant tout ses peuples discutait chaleureusement pour plus tard se remettre à combattre violemment entre eux, là ou nous étions moi et Nix nous pouvions voir les dirigeants discutaient calmement

Nix: Je sent qu'a un moment sa va partir en sucette ...

Shadow: Peu probable Nix ... Peu probable

Alors que je finissais ma phrase je vaquais à mes occupations, qui était de me balader Ahhhh voir tout ce beau monde sans leur armes me donnait un espoir et d'un autre côté des idées. Je bouscula quelqu'un sans faire exprès ici, la personne était tombée par terre assez fortement, je l'aida à se relever retournant me balader passant vraiment un peu partout dans les salles les jardins, optant finalement pour les jardins ou je partis m'allonger sur le ventre regardant les gens d'un peu plus loin, je voyais Nix s'approchait de n'importe qui, il se baladait mais ou il ne fallait pas, je l'ais même vue se ramasser dans l'escalier ce qui me fit beaucoup rire signalant ma présence.

Shadow: Ahhhhh finalement c'est une bonne soirée !

Je voyais Nix qui s'était allongé je ne sais ou en tout cas je crois pouvoir dire sans me tromper qu'il était proche des dirigeants, il voulait que ça finisse mal encore plus vite? Je priais pour qu'il se passe quelque chose de drôle, nous allions voir ça dans peu de temps car il n'était pas caché, il était juste maintenant accoudé à quelque chose prêt à passer par dessus la rembarre.
Revenir en haut Aller en bas
Red Wine
avatar
Changeling Swarm

Messages : 131

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 15
Expérience:
67/150  (67/150)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Sam 2 Jan - 20:13

Sa fouille archéologique ne menait à rien. Le cœur qu'il désirait tant avait disparu quelque part au fin fond de la terre, peut-être même jusqu'à son noyau. Saleté d'organe. Une simple bouchée lui aurait suffit pour calmer la faim qui faisait gronder son estomac depuis si longtemps. L'insecte releva sa main griffue, observant le magnifique trou qu'il venait de creuser, sans se rendre compte qu'il avait tout envoyé autour. Lentement la patte de panthère se rétracta, le changeling posant doucement son sabot au sol. Il fallait qu'il reprenne le contrôle de sa tête. Quelque chose, quelqu'un, lui avait joué un mauvais tour et plus le temps avançait, plus il sentait le désir de tuer cette chose grandir en lui. Comment cet inconnu avait-il osé le droguer comme cela? Inconscient du fait que son dealer se trouvait à peine à quelque mètres de lui, Red allait quitter le jardin lorsqu'il fut arrêté par quelqu'un d'autre. Il ne voulait plus rester ici et il avait complètement oublié ce que la licorne de jais lui avait promis, se disant que ce n'était que des mensonges aussi. Cette soirée n'était qu'une ramassis de connerie et il ne souhaitait à présent qu'une chose : quitter cet endroit. Faisant un pas de côté, sa corne se retrouva sous l'emprise d'une terrestre hideuse. En la voyant, le nécromancien faillit vomir, assommé par la vue de ses tatouages. Ceux-ci brillaient et leurs couleurs lui donnait mal à la tête, l'insecte cherchant à ne pas la regarder d'avantage. Celle-ci parlait mais ses paroles ne l'atteignait pas, Red était trop occupé à éviter les attaques de ses dessins. Ils avaient pris vie ! L'estomac retourné dans tout les sens, le changeling comprit simplement qu'elle voulait qu'il suive, lui proposant du vin. Oh non, pas d'alcool. Les jambes tremblantes, le changeling avança avec Rebellious, respirant fortement par les naseaux. La vision de la terrestre s'était déformée et il ne pouvait même plus dire ce qu'elle était. Il faisait de son mieux pour ne pas se laisser impressionner par ses hallucinations, mais elles semblaient tellement réelles... Sans comprendre pourquoi il continuait de la suivre, l'insecte retourna dans le château sans rien dire. Red se promettait de ficher le camps ensuite, qu'importe le prix.

Le chemin fut pénible pour l'insecte, qui essayait de regarder le sol pour éviter toutes les énormités qu'il croisait. Il se rendait néanmoins compte que les effets diminuaient, il se sentait de moins en moins de bonne humeur. Marmonnant des jurons tout bas lorsque la terrestre s'appuyait sur lui, il releva la tête pour regarder dans quelle directions ils allaient. Tout droit sur les dirigeants. Elle était sérieuse? Un éclair de génie lui vrilla le crâne : cette chose était la fille de Celestia, il l'avait vu au début du gala. Mais pourquoi la fille de la princesse souhaitait-elle l'amener auprès des grands de ce monde? Certainement pas parce qu'elle croyait qu'il y méritait sa place. Il n'avait rien fait de mal pourtant, elle n'allait quand même pas le dénoncer à Chrysalis? L'estomac dans les sabots, l'insecte tenta plusieurs fois de s'éloigner discrètement, mais Rebellious l'amena finalement à destination. Red tentait de rester parfaitement stoique, son visage impassible ne laissant pas voir la colère qui commençait à pointer le bout de son museau au fond de son esprit. Enfin capable de se concentrer suffisamment, il écouta les paroles de la terrestre et comprit finalement ou elle voulait en venir. Remplacer la fille de la reine? Non mais elle était folle? Le changeling courba légèrement l'échine, retenant ses lèvres de s'étirer en un rictus. Il ne fallait pas que la reine insecte croit que s'était son idée à lui, il n'avait absolument rien fait, pour une fois. Prenant toute ses forces pour répondre, il se concentra plutôt sur le verre que tendait Rebellious vers Nymphalis, lui proposant de boire. La réaction de nécromancien fut immédiate.

Pouf.

Un coup de sabot sur celui de la terrestre tatouée, espérant que celle-ci lâcherait le verre et qu'il tomberait à terre. Sans regarder si cela avait fonctionné, il se plaça du côté de sa reine. Les yeux dilatés par la drogue, les lèvres retroussés et les dents brillant dans la lumière, Red parla d'une voix rapide et sèche.

« Ça ne va pas la tête ? », s'écria t-il en toussant par la suite.

L'insecte se tourna vers Chrysalis, se penchant légèrement pour la saluer. Il n'était pas du genre très royauté d'habitude, mais il était juste à côté d'elle et il se devait de jouer le jeu. Elle était quand même la nécromancienne la plus puissante qu'il connaissait, se serait complètement stupide de croire qu'il pouvait se permettre de lui être irrespectueux. Red avait aussi envie de trouver l'auteur de ce qui le rendait aussi gaga, le motivant à parler du buffet et de l'alcool. Quoi d'autre? C'était le seul moyen qu'il voyait, il était devenu stupide dès qu'il avait prit une coupe de vin.

« Pardon, ma Reine. Un farceur semble avoir drogué certaines choses sur le menu. », dit-il en relevant la tête, les pupilles toujours dilatées. « J'en subis les effets depuis une heure maintenant et je ne pense pas être le seul. Si ça ne vous dérange pas à présent, j'aimerais retourner au Zeppelin. », continua t-il sans cacher son malaise, la nausée repointant le bout de son nez.
Spoiler:
 

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Dim 3 Jan - 23:59

Voila déjà des mois que tout le royaume était en émoi. Le grand Galloping Gala par ci, le Grand Galloping Gala par là, on ne parlait que de ça. Comme si, l'espace d'une soirée, tout le continent pourrait réussir à s'accorder sur quelques points pour faire la fête. Bien évidemment, je pris part à la fête, quel meilleur endroit pour un voleur de mon envergure qu'une soirée bien garnie dans un château bien riche ? J'avais pris part à un groupe qui partait dans cette direction. Bien évidemment, j'avais de nouveau revêtu l'identité de Karl Riegman, le riche marchand. Donner mon nom de code serait signer mon arrêt de mort, aussi préférais je être discret. Nous étions arrivés à Canterlot. La ville était très grande et j'appréciais les rues animées de la grande ville. Bien évidemment, je ne me faisais pas prier pour alléger certains poney de leurs menue monnaie durant mon passage dans les rues les plus animées, gardant toujours un air complètement détaché. Je n'ai rien à me reprocher après tout, la loi du plus malin n'est elle pas celle qui prime ?

Comme notre arrivée fut plus tôt que prévue, je pus arpenter sans aucun problème les rues de la ville, durant toute une journée, afin de découvrir les merveilles qu'elle regorgeait. Evidemment, ma demeure contenait quelques unes de ces merveilles, mais les trouver dans cet endroit où elles sont créées, c'est une chose que l'on ne peut comparer. Finalement, les piécettes empruntées aux passants me permirent de louer une chambre dans une auberge, avant le grand jour.

Je m'étais levé assez tard le lendemain, après tout, il fallait être en forme pour ne rater aucun détail de ce qui arriverait ce soir, n'est ce pas ? J'avais passé une longue journée à ne rien faire, préférant la compagnie de la serveuse de l'auberge à celle des rues chargées. Bien évidemment, il ne se passerait rien entre elle et moi, je n'étais pas dupe, et ce n'était surement pas la première serveuse à adopter cette attitude vis à vis d'un client, néanmoins, j'appréciais l'intention et je ne faisais rien pour dissuader son exécutrice de s'arrêter. Ne suis je pas un gentleman après tout ? Il était environ 18 heures lorsque je quittais enfin l'auberge. Je me dirigeais vers le château, et comme je m'y attendais, fut arrêté à l'entrée. On me demandait de décliner mon identité, et de défaire mes armes ? Je souriais un peu tout en donnant à ces deux jeunes poneys tout mon arsenal de lames.

-Je suis Karl Riegman, un honnête marchand vivant un peu à l'écart de Detrot.

Je les vis se concerter. Visiblement, ils ne me connaissaient pas, et l'idée d'un Pledgien de plus semblait les faire s'inquiéter. Je soupirais, avançant d'un pas.

-Excusez moi messieurs, je n'ai pas toute la soirée vous savez ?

Finalement, on me laissa entrer. Bien évidemment, on me demanda l'autorisation de me fouiller pour vérifier que je n'avais pas d'armes dissimulées. Ah ah ! Bien évidemment, ils ne trouvèrent rien, j'étais un poney honnête, n'est il pas ?

Je pénétrais enfin au coeur de la fête. Du coin de l'oeil, j'apperçus Sombra aux côtés des autres dirigeants. Je serrais les dents. Ce pourceau immonde ... Je secouais la tête, et allais vers le buffet. Je mangeais quelques petites friandises avant de sortir. Je commençais déjà à m'énerver envers ce porc, et le chaos qui régnait dans la salle ne me plaisait pas. Visiblement, un type était drogué et il accusait quelqu'un d'avoir empoisonné le vin. Absurde ! Je n'avais rien fait, et qui tenterait d'empoisonner les six nations ? J'allais décider de faire un tour en salle pour trouver de quoi dérober lorsqu'un son attira mon attention. Une jeune jument semblait en train de rire aux éclats. Immédiatement, je me dirigeais dans cette direction, et découvrait une jeune pégase à la robe rose/violette et à la crinière noire et violette. J'approchais lentement, et faisais une révérence courtoise à cette demoiselle.

-Bien le bonsoir gente demoiselle, pardon de vous importuner dans une soirée aussi belle, je me présente, Karl Riegman, pour vous servir.

Je relevais un peu le regard, guettant une réaction sur son visage. La soirée ne serait peu être pas si rentable que cela finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Weiss Gift
avatar
Changeling Swarm

Messages : 220
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 16
Expérience:
130/160  (130/160)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Jeu 7 Jan - 10:59

Alors que Weiss se dirige vers le buffet dévaster, le batpony qu'elle a embarqué perd patiente et retire sa patte de son étreinte avant de lui lancer sèchement des méchancetés au visage. Ajoutant qu'il n'est pas le coup de tout le monde, lui ordonne de laisser les royautés tranquille ainsi que sa personne.

Notre pauvre pégase a les larmes qui commencent à affluer rapidement à ses yeux et sur ses joues alors que le batpony repart passablement énerver vers le groupe royal, elle veut seulement parler, discuté et peut-être s'excuser pour le raid. Elle ne l'a pas considérer comme un coup d'un soir ou quelque chose du genre, jamais elle ne pense comme ça.

C'est donc en larmes qu'elle se dirige en courant vers les jardins après avoir marmonner, étant donner que le cavalier royal n'est plus près d'elle :

- Tu as prit la grosse tête d'avoir été choisi par une princesse que tu ne vois même plus une simple invitation à boire pour discuter sans arrière penser ou autre.


C'est pas souvent que quelqu'un arrive à énervé Weiss, peut-être que son état pas très frais n'a pas aider, mais quand même. Une fois dehors, elle va se cacher au milieu des fleurs et pleure un long moment silencieusement, ce bal tourne mal, vraiment mal. Elle lève ses yeux humides vers le ciel étoilé alors que le changeling qu'elle a embarqué lors de sa dernière sortie revient vers elle et commence à lui faire un câlin pour la consoler, par contre lui, il à d'autre idée en tête je pense.

Mais Weiss se laisse faire, ayant besoin de réconfort après avoir été insulté de la sorte par se lunarien à deux sous, d'ailleurs, les deux commencent à parlé de ça, imaginant un plan pour le rabaisser et lui remettre les sabots sur terre à ce crétin. C'est donc, coller l'un à l'autre que le couple d'un soir vont s'inscrire aux épreuves de danse et de courses à trois pattes.

Voilà, les choses s'arrange quand même un peu pour notre pégase, par contre, je me demande bien ce qu'ils ont prévu pour le cavalier de cette princesse de la lune, rien de grave j'espère, on va bien voir.
Revenir en haut Aller en bas
Karl Tirecorde
avatar
Eternal Chaos

Messages : 494
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Terrestre
Niveau: 28
Expérience:
277/360  (277/360)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Dim 6 Mar - 1:59



Oups...



L’éternité, c’est le mot que l’on pouvait utiliser pour qualifier ce gala. Les jeux annoncés étaient soit passés et loupés, soit inventés. Le terrestre de cendre avachi dans le canapé rouge au contour de bois doré n’avait pas entendu le nom de son animal résonner depuis le podium. Il l’avait pourtant noté à tous les jeux histoire de l’emmerder, passons. Un couple un peu imbibé s’embrassait follement sur l’assise appuyé contre le rebord droit. S’ils avaient eu tout le canapé, nul ne sait ce jusqu’où ils seraient allés, ni même combien de voyeurs auraient-ils attiré, le terrestre en prime, quoi que. Après quelques assiettes de mets divers et variés et de quelques boissons ingurgitées le terrestre était en proie à une envie folle et fébrile de calme comme lorsqu’il ronflait dans le parc. D’ailleurs il se demandait comment l’orchestre pouvait-il encore trouver dans son répertoire de nouveaux morceaux à jouer. À moins que ce n’en soit un autre, aucune idée.

L’étalon gris craqua mollement ses vertèbres en reluquant une dernière fois le couple aux pattes baladeuses. Il fronça les sourcils, était-ce une jument et un étalon, deux juments ou encore deux étalons ? La question tourna dans sa tête pendant qu’il avait les yeux posés sur l’un d’eux. Finalement il se rappela que cela n’avait aucune importance et qu’il était temps de bouger de ce maudit canapé énergivore, mais pour aller vers où ? Le parc, il en venait et n’avait pas envie d’y retourner, il n’aimait pas danser non plus et si c’était pour retourner discutailler avec les autres branquignoles de chaotiques c’était hors de questions. Pourtant le palais l’impotente Celestia devait regorger de pièces aussi libres qu’une feuille de marronnier un jour automne. Il suffisait d’emprunter les bonnes portes or, ce n’était pas ce que manquait. Avec la même mauvaise foi qui animait l’hurluberlu depuis le début de la soirée, le guerrier nu sous ses vêtements usa de ses coudes et de sa carrure pour dégager de son chemin la foule grouillante tel un chasse neige au beau milieu d’un champ. Une porte plus mince s’offrait devant lui, pas de gardes à proximité, le reste il s’en fichait, nombreux était ceux qui n’en avait que faire à ce stade de la soirée. Les gens pouvait penser qu’il allait rejoindre une « bonne » compagnie ou bien se la couler douce ailleurs, passons.





Le couloir n’était pas autant illuminé que la grande salle de réception, normal personne ne devrait se trouver ici normalement. Un tapis rouge balisait le tracé sur le damier noir et blanc de marbre. La Lune était comme une grande étoile scintillantes à travers les larges baies vitrées, elle accompagnait le poney durant son exploration des lieux, amie des individus nocturnes et des voleurs qu’elle cache dans l’ombre autant qu’elle les laisse à la vue de la milice. La gourgandine pouvait se rassurer, le terrestre n’était pas là pour voler, de toute manière s’il était fouillé ça se passerait mal. Il n’avait pas dans son cœur l’armée de l’avatar du soleil sur terre, celle qui en plus de réclamer la paix dans les royaumes prenait les armes pour défendre ses idéaux. Et qu’importe les raisons le terrestre ne l’aimait pas car à cause d’elle il a dû faire ses classe chez des branquignoles habillés en jaunes. Mis à part dans le désert et encore, comme camouflage ça ne passe pas. Le couloir mena sur un escalier qui montait autant qu’il descendait, à l’étage du haut devait peut-être se trouvé quelques appartements ou bureaux tranquilles.

Choisissant une porte par hasard dans un nouveau couloir, le terrestre vérifia d’une oreille avertie collée contre le bois que personne ne se trouvait dans la pièce. Il aurait été dommage de dérager quelques égarés dans ces lieux immenses. L’étalon de cendre poussa la porte et la referma aussitôt, la pièce était plongée dans la pénombre et seule la Lune, encore elle, formait des halos nacrés sur les tapis. Dans l’un d’eux se trouvait un bureau assez grand, sûrement d’un fonctionnaire assez haut placé mais pas non plus de la maîtresse des lieux dont le sien devait avoir une tout autre gueule. La pièce était décorée dans un style des plus solaristes avec ses rideaux, un mobilier de style classique, une belle bibliothèque longeant le fond de la pièce et quelques fauteuils avec une petite table basse pour les discussions importantes, il y’avait même une petite vitrine contenant quelques alcools.  Le portrait de la princesse du dit soleil trônait admirablement au-dessus de la cheminée dont le foyer était éteint. Sur le bureau étaient posés divers bouquins et parchemins, missives et autres registres et matériels de fonctionnaires : plumes, encre, papier, boîte de tabac et… Une boîte de tabac ?

L’objet tout en bois taillé attira l’attention du guerrier, dans le silence de la pièce, on ne pouvait qu’entendre le murmure de ses sabots sur l’étoffe des tapis au sol. Il s’approcha lentement de la boîte et l’ouvra sans précipitation. À l’intérieur se trouvait un sac en toile contenant le tabac, un petit briquet métallique à l’allure étrange puisque la mèche était au sommet d’une tige, et une pipe en noisetier. L’étalon de cendre en avait auparavant déposé dans les cendriers, fut un temps où il fumait la pipe et aujourd’hui il en avait une devant les yeux. « Cela fait longtemps. » Se dit-il en s’emparant que de la boîte. Ce soir il s’autorisait une petite fumette dans un bureau plongé dans l’obscurité à l’abri d’éventuels gêneurs. Il bourra la pipe et s’empara du briquet avant d’aller s’assoir confortablement dans un des fauteuils sans même allumer une lampe, il voulait rester seul avec la Lune. Il alluma le foyer à l’aide du briquet et tira une longue bouffée tabac avant de se mettre à cracher ses poumons lâchant par la même occasion la pipe. Il n’aurait pas dû brûler les étapes après une longue période sans tabac se dit-il en reprenant son souffle. Cependant la pipe avec disparu, il la chercha sur le sol regardant à droite à gauche avant de se lever et de vérifier si elle n’avait pas glissé sous le fauteuil ; évidemment que si. Pire encore, lorsque le terrestre la récupéra, il avait dû malencontreusement faire tomber son contenu encore allumé sur le tapis. Râlant parce qu’il devait tout recommencer, le quadrupède retourna au bureau préparer une nouvelle pipe. Mais une odeur agressa soudainement ses narines.






Se retournant vivement, il aperçut une légère fumée émanant du fauteuil sur lequel il était assis. Bien qu’il ait bu durant la soirée, il n’était pas assez soul pour ne pas remarquer qu’il avait mis le feu par inadvertance au tapis. Lâchant une nouvelle fois la pipe, l’étalon fonça vers le fauteuil pour tenter d’éteindre le foyer à peine allumé. Quelques flammèches s’étaient formée et léchaient le cul du siège, l’animal souffla pour tenter de les éteindre, les flammes vacillèrent, il re-souffla, et encore une fois, puis encore et encore. Les flammes dansaient et s’attisaient, la toile du siège s’embrasa. Soudain pris de panique par peur d’être repéré, le mâle réfléchit à ce qui pouvait éteindre un foyer, sa réflexion se porta naturellement sur l’eau et il fonça vers la vitrine de spiritueux. Il y trouva whisky, cognac, rhum,  mais pas une seule carafe d’eau. Déplaçant une bouteille de pastis, il tomba nez à nez avec une bouteille ouvragée contenant un liquide translucide et sans étiquette, l’eau pour aller avec le petit jaune. Le terrestre confus attrapa la bouteille et jeta son contenu sous le fauteuil qui perdait de son superbe à chaque seconde. Mais s’en suit alors un magnifique retour de flamme qui surprit autant le poney que les pendigoleries du fauteuil. L’animal jeta la bouteille qui continuait à se déverser tandis que le feu s’étendait aux autres sièges, ravivé par cette bourde inqualifiable.

Le terrestre se rendit compte tardivement de la situation, le reste d’alcool déversée par la bouteille ne fit qu’étendre le feu vers le reste du mobilier. Il était temps de fuir avant quelqu’un ne remarque quelque chose et que l’incendie ne prenne trop d’importance. L’animal se rendit à la porte et sortit en prenant bien soin de la refermer derrière lui, puis il refit le chemin qui l’avait conduit jusqu’ici d’un pas cadencé et les sens en alertes. Il ne cessait de se répéter « merde » au coin de sa tête, pourvu qu’il ne croise personne sur son passage. Il était temps désormais de récupérer Pupuce et de mettre les voiles le plus vite possible, même s’il devait faire le trajet de nuit. Descendant les escaliers, il trouva quelques convives bruyants et d’autres individus riant dans leur coin mais rien de bien important. De retour dans la salle de bal, il reprit sa nonchalance habituelle et joua de son instrument favori pour se frayer un chemin jusqu’au jardin.


Pour résumer:
 



_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Karl Tirecorde
avatar
Eternal Chaos

Messages : 494
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Terrestre
Niveau: 28
Expérience:
277/360  (277/360)

MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    Mar 9 Aoû - 19:48

Malgré les déboires, le buffet renversé, les tentatives de drague ratées, les blagues douteuses et commentaires sur tout et n'importe quoi, ainsi que plusieurs actes de sabotages anonymes. Le gala s'est terminé sur le grand bal où chacun pu danser ou du moins gesticuler comme il le pouvait.

À la sortie, une surprise attendait les participants. Un paquet contenant une potion de niveau fut remis en cadeau par l'hôte à chacun.

Tout le monde pu donc s'abreuver du goût exécrable de cette potion tout en sentant sa puissance, son intelligence, se dextérité augmenter d'un seul coup.

Ainsi se termine le Grand Galloping Gala. Ce fut au final une pas trop mauvaise soirée.
À une prochaine fois, peut-être ?

Spoiler:
 

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Event] Le Grand Galloping Gala    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Le Grand Galloping Gala
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» {EVENT} Un grand malheur plane sur nous {Tous les Heavens}
» [EVENT] Le Grand Temple de Paphos
» [Mini Event] Gala de Charité
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Solaristes :: Canterlot-
Sauter vers: