Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Réunion du Conseil Chaotique [Mad / Karl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: Réunion du Conseil Chaotique [Mad / Karl]   Dim 22 Nov - 11:24

Comme une fois de plus, plus ou moins tous les jours à quelques kilomètres prêts, le radieux soleil matinal illuminait de ses chaleureux rayons le sommet de mon illustre palais royal. En son sommet siégeait l’un des lieux les plus saints, les plus intouchables et surtout les plus chaotiques de toute cette nation empreinte de folie, ma chambre.

Sous ce dôme verrier bardé de structure métallique laissant passer la puissance de l’astre solaire, laissant entrevoir l’unicité neigeuse l’hiver ou encore ces foutues traces d’eau lorsque la pluie s’abat avec force sur cette baie vitrée. Profitant de mon hamac en coton toux doux, je m’éveillais de ma douce torpeur, me balançant allègrement d’un côté puis de l’autre. Oulala ça bouge c’est marrant.

Dans ce capharnaüm princier où je vivais se côtoyaient moult étrangetés. Piles d’ouvrages sur des sujets aussi étranges que variés, des pans de murs recouverts de cartes représentants différentes parties du monde sur lesquelles on pouvait noter de nombreuses indications et numéros. En y prêtant plus attention, chacune des petites annotations correspondaient à un projet bien plus important détaillé sur un immense tableau noir barbouillé de craie aux couleurs aussi nombreuses que les costumes dans ma penderie. Ici une invasion de Crystal Empire, là une ancienne surprise prévue pour le Grand Gala organisé par Célestia, là un truc avec Luna et des petits gâteaux ou encore … enfin voilà l’idée globale.

D’humeur joyeuse par tant de luminosité par un beau temps si parfait le tour relevé par cette douce brise qui se baladait dehors. Mais l’heure n’était pas à la rigolade. Comme tous les jours ‘dredi d’un mois commençant par une lettre devait se tenir le Conseil Chaotique. Il faut avouer que même si certains membres de ce comité d’action version n’importe quoi pouvait s’avérer efficaces sur le terrain, en contrepartie, les discussions et les réflexions raisonnées et réfléchies n’étaient pas le fort de tous.

Chemise hawaïenne sur le jabot, lunettes de soleil roses sur le nez et collier de fleur autour du cou j’avançais en ondulant et en dansant vers ma salle du Conseil, le tout dans une guillerette mélopée jouée au banjo. De bonne humeur, j’avais décidé qu’aujourd’hui c’était vacance. Vacance au travail ou travail en vacance je sais pas trop mais fallait quand même que l’on fasse cette fichue réunion. Je sais pas trop pourquoi mais j’avais l’étrange sensation que si je dérogeais à mes habitudes et bien, ça serait pas bien.

Assis derrière mon bureaux en bois de cocotier, du sable au pied, un cocktail sucré entre les pattes et une paille d’une dizaine de mètres faisant détours, virages et autres loopings coloré de ce nectar dont je m’abreuvais j’attendais mes deux compères sous un parasol doré. Ce n’est qu’à leur arrivée, la pièce emplie d’une petite musique relaxante que jouant les vahinés j’entamais ma longue logorrhée.

- Mes chers amis. Que je suis ravi de vous voir ici réunis. Quand à vous gentils gardes, allez voir ailleurs si j’y suis. Je crois que je me suis croisé au marché. Allez vérifier. Et si effectivement j’y suis, dites-moi de revenir ici, on m’attend pour une réunion importante.
Bien. Quant à nous c’est parti !
Avant tout, felpicitation pour ce magnifique anniversaire. Ce fut une surprise inouïe. A croire que vous saviez exactement ce que je voulais. Pour vous remercier j’ai décidé de vous faire un cadeau à chacun d’entre vous.
Pour toi mon petit Karlounet un harnois de cristal pur. Les meilleurs forgerons de la nation ont sués sang et eau pour parvenir à retirer un pan de mur du palais pour faire ça. Aussi lumineuse que moi, aussi résistante qu’un harnois classique. Bref une armure efficace, la beauté en plus.
Et pour toi Madounette, Ô grande virtuose, émissaire de la folie et des conneries en tout genre. Pour ne pas que tu oublies qui tu es, d’où tu viens et que je pense toujours à toi, voici un nouveau violon, un magnifique violon en forme de Discord, en forme de moi. Bonne musique, mais pas maintenant hein.
Non maintenant j’ai une tâche d’une ampleur primordiale à te confier Madounette. Je veux que tu partes à la recherche de la source de la mythique rivière Touchoko. Une fois que ce sera fait, faudra la détourner pour qu’elle arrive ici. J’aimerai offrir ce cadeau à ma population. Ça serait cool non ?

Bon, ça c’était fait. J’espère qu’ils vont apprécier leurs « précieux » cadeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Karl Tirecorde
avatar
Eternal Chaos

Messages : 494
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Terrestre
Niveau: 28
Expérience:
277/360  (277/360)

MessageSujet: Re: Réunion du Conseil Chaotique [Mad / Karl]   Mer 9 Déc - 0:39





Convocation en main, le terrestre avançait d’un pas renfrogner en direction du palais d’Arcadia. Dans la cité, il était comme un point sur la figure d’un ange ailé. L’ordre régnait dans la capitale chaotique, du matin au soir des patrouilles inspectaient les rues, les marchands pour la majeure partie n’étaient pas des voleurs comme beaucoup de leur contemporain ailleurs. Ils pratiquaient des prix raisonnables, ne se mêlaient pas dans des entourloupes au but de falsifier ses revenus au fisc. Les mauvais payeurs existent cependant, le terrestre en faisait partie, évitez de trop l’ébruiter ça me ferais mal de devoir narrer inspection des impôts au sujets de ses prestations obligatoires qu’il n’a jamais versé.

Marchant sur l’esplanade accompagné de sa bestiole sombre comme la nuit, le terrestre gris habillé de son affublé de son harnois et de son manteau d’hiver, même s’l n’y avait pas de neige, on ne sait jamais dans ces contrées chaotique. Une patrouille de garde passant non loin vint subitement intercepter le mâle en pleine rue, le terrestre méfiant prépara une possible défense, fronçant des sourcils et tendant ses pattes et prenant appui. Mais ceux-ci ralentirent et prirent une démarche bien moins menaçante, presqu’avenante. Leur sergent s’avança et retira son casque, présentant des oreilles pointues de batpony ainsi qu’une crinière mauve au mèches rouges, cela se voyait, il avait fait une coloration. Ses canines soulignaient le léger sourire qu’il leur présentait, hypocrisie ou non cette expression ne lui allait guère.

« Vous êtes attendu, veuillez nous suivre. » Déclara le militaire.

Le terrestre regarda un instant la trogne de sa bestiole. Il désapprouvait ce genre de requête, surtout lorsqu’on la lui soumet. Ses insubordinations répétées au sein des armée en étaient en partie responsable, son caractère de cochon aussi. L’inutile escorte l’accompagna le guerrier et son familier jusque dans les entrailles du palais administratif et impérial. Ses proportions sont comme la ville, réglées au poil de croupion près. La grande porte passée, les gardiens de l’entrée saluèrent le groupe, le guerrier gris à l’oreille coupée, le regard irrité par la façon dont il était reçu.

Le must de l’architecture arcadienne défilait le long des longs couloirs hauts en plafond et en couleur. La garde amena le terrestre jusqu’à une nouvelle double porte surmontée d’un large panneau annonçant « Salle du conseil ». Deux gardes surveillaient l’entrée et faisait en même temps office de portier malgré qu’ils soient armés de Hallebardes. Sur leurs armures imposantes, ils portaient chacun une limasse blanche et dentelée ainsi qu’un nœud papillon violet. L’escorte s’arrêta lorsque les portiers abaissèrent leur cure dent d’acier en travers de leur route. Un bref ordre de la part du sergent suffit à redresser les lourdes armes d’hast. Ils prirent alors chacun une pause de serveur hautin et les yeux à demi occultés ils ouvrirent la lourde portes ouvragée.

La salle aux dimensions confortables contenait de nombreuses étagères comportant bon nombre d’ouvrages classés ou non mais au moins rangés. Au centre sur une surface assez grande pour que le dragon en kit puisse s’étaler de toute sa longueur rapiécée. Quelques fauteuils attendaient bien évidemment qu’un séant leur fasse honneur dans le meilleur des conforts. II était là, attifer comme un as de pique, une chemise hawaïenne de mauvais goût, une écharpe de fleurs des îles et une hideuse paire de lunette habillait le dirigeant de ces lieux. Ne l’entendant pas venir, sûrement à cause de la petite musique qui émanait du gramophone situé sur le guéridon de l’entrée, la jeune saddle qui n’en avait que la dénomination fit son arrivée d’un saut léger et bien heureusement, le crincrin au fourreau. Cependant sa casquette était un peu haute et elle dû la remettre après avoir percuté l’étrange parasol couleur or qui ombrageait la pièce. Le terrestre sentant la fatigue monter ne lui inspira un bon coup et se massa l’arête du museau, la matinée promettait d’être malheureusement longue. Le chevalier soupira puis s’aligna au niveau sa compagne barde à qui il esquissa un sourire en coin avec un léger signe de tête. Pupuce ne connaissant pas ce beau monde bouscula les portiers afin qu’ils le laissent passer, l’insistance de l’animal et la pression du gratin dauphinois présent dans le bureau eurent raison de la résistance des militaires postés à l’entrée. Le sombre félin s’en remit à son instinct de greffier et chercha coin où se coucher.

Posant son cocktail d’où partait une paille surdimensionnée, le draconequus posa patte à terre et entama à nouveau un de ses monologues talentueusement décousu dont il savait si bien faire, ne lui gâchons pas le plaisir. Il en allait des accolades verbales et des félicitations pour le courage et la fête donnée en l’honneur du énième anniversaire du cher dirigeant. Il approcha son corps sinueux du terrestre poster et lassé. Il fit ouvrir une caisse en bois contenant un mannequin habillé d’une superbe armure de cristal, une véritable merveille des armuriers du chaos. Chaque pièce était finement taillé dans un morceau de cristal du palais royal de la Princesse Cadance. Tandis que Discord s’occupait de la barde, le terrestre plissait les yeux devant la lumière reflétée par l’attirail minéral. Pour un cadeau, s’en était un beau, il fallait le reconnaitre. De plus, le terrestre avait joué un rôle décisif dans la prise de la ville et au final n’avait touché presque personne, excepté le moucheron de discothèque. D’un sabot précieux et doux, il caressa les plaques de cristal, c’est un son aigu qui en ressorti, preuve qu’elles étaient bien accordées. Le poney adressa un sourire reconnaissant à son hôte, mais ce message masquait un demi mensonge, le guerrier aurait préféré quelque chose de bien moins voyant. L’idée d’être une lentille Fresnel ambulante ne le seyait guère, malheureusement.
.




_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion du Conseil Chaotique [Mad / Karl]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réunion du Conseil Chaotique [Mad / Karl]
» Réunion au Conseil [RP Libre accès]
» Première réunion du Conseil d'admistration du Quai de Labadie
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [CONSEIL] Nains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Chaotiques :: Arcadia-
Sauter vers: