Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 - Quête - Le sang teintera l'eau de la rivière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Red Wine
avatar
Changeling Swarm

Messages : 131

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 15
Expérience:
67/150  (67/150)

MessageSujet: - Quête - Le sang teintera l'eau de la rivière.    Mar 24 Nov - 1:24




« Que ce passe t-il ici? », s'exclama le changeling alors qu'il regardait le lit de la rivière presque vide.

Red Wine s'approcha de la boue, observant d'un air médusé le mince filet d'eau qui continuait de couler. Il était certain que d'habitude, cette rivière était beaucoup plus puissante. Il y avait bien une sécheresse qui durait depuis quelque semaines, mais jamais il n'aurait pensé que ce serait assez pour tarir cette source d'eau. Posant sa croupe sur l'herbe sèche, le sommelier se frotta doucement le menton, réfléchissant intensément. Il sentait que quelque chose clochait et que cela avait rapport avec lui, mais il était incapable de mettre le sabot dessus pour l'instant. Claquant des lèvres d'un air impatient, Red décida finalement de tirer sa carte de son sac de voyage, observant le chemin qu'il empruntait depuis de nombreux mois. Ça y est! Le changeling ouvrit grand les yeux, fixant le tracé rouge sur le parchemin. Cette rivière, il la connaissait très bien. Il se rendait souvent à son début, pour certaines raisons. Et si... peut-être. Le sommelier rangea sa carte et se mit à trotter, suivant le cours de la rivière. Heureusement qu'il avait choisit un cour d'eau peu fréquenté, sa cachette aurait été découverte immédiatement sinon. Le simple fait d'y penser le faisait grimacer, celui-ci reniflant une odeur de poisson en décomposition. Quelque chose bloquait cette rivière et il savait très bien quoi. Quel idiot il avait été, croire que cela ne poserait pas problème. Red continua de ce maudire et sauta directement dans la boue, continuant son chemin dans le milieu de la rivière.

Le chemin était encore long et le changeling ne pouvait s'empêcher de redouter ce qu'il trouverait plus haut. Le sommelier ne savait pas cela faisait combien de temps que le cour d'eau s’asséchait, probablement depuis les grandes vagues de sécheresses. Si c'était vraiment le cas, même s'il était enfoncé dans les terres de Green Grasslands, peut-être que des agriculteurs l'avaient remarqués. Il devait donc régler le problème au plus vite, avant que cela n'ait une répercussion sur tous l'écosystème autour. Il ne fallait pas croire qu'il faisait cela pour les plantes et les animaux, Red pensait uniquement à son trésor caché à l'entrée de la rivière. Suant sous le soleil de plomb, le changeling rouge plissa les yeux en voyant un campement au loin. Des voyageurs? Caché sous une apparence de terrestre bien ordinaire, il se rapprocha des poneys, les saluant du sabot de loin. Ceux-ci répondirent sans animosité et l'espion continua son chemin, se rapprochant des inconnus. Se raclant la gorge pour modifier sa voix, il entama la conversation avec un grand sourire.

« Bonjour, bonjour! Pardonnez moi, je vous déranges?
- Bonjour, non ça va, qu'est-ce qui vous amène ici? »
, grogna l'autre terrestre, l'observant d'un air suspicieux.
- Je suis botaniste, la flore ici est remarquable. Je ne vous importunerais pas longtemps, j'ai simplement remarqué que cette rivière était presque tarie, ce n'est pas très bon pour mes plantes. Savez vous ce qui se passe? », répondit-il d'un air naturel, son interlocuteur semblant se détendre.
- Eh bien, la sécheresse n'a pas aidé, mais ça ne s'était jamais produit avant. Au départ ça ne dérangeait pas, cette rivière n'est pas utilisée pour les récoltes. Sauf que les autres commencent à baisser aussi, la source doit être bouchée, c'est arrivé il y a quelque années. Ne vous inquiétez pas, nous nous rendons là-bas, le problème sera réglé bientôt.
- Je vois, eh bien, merci et bonne chance! »
, s'écria le terrestre vert, reprenant tout de suite sa route dans le lit de la rivière.

Il devait faire vite, très vite. Red avait de la chance et il n'allait pas la lâcher de si tôt, il fallait en profiter le plus possible. Les poneys discutaient derrière lui, visiblement peu pressés de repartir. C'était parfait ainsi, le sommelier devait arriver avant eux et nettoyer son passage avant qu'ils ne se rendent compte de quoi que ce soit. Attendant d'être hors de leur champs de vision, le changeling se mit à galoper de toute ses forces, ses sabots s’enfonçant dans la boue. Il manqua d'ailleurs de s'écraser tête première après avoir glissé, jurant à voix haute. Red n'avait pas une très bonne endurance, mais le moindre mètre gagné comptait. Voyant le paysage défiler sous ses yeux, il se mit à haleter après quelque minutes. Le changeling marmonna contre sa faiblesse, ralentissant le pas. Il était assez loin des autres poneys, s'ils voyageaient lentement, il aurait le dessus. C'était ce que le sommelier se répétait pour s'encourager à trotter, malgré la brûlure qui lui compressait la poitrine. Une crampe, vraiment ? Il était ridicule, parfois.

« Encore... une petite heure... gros maximum... ! », haleta t-il pour lui-même, les jambes en feu.

L'eau coulait un peu plus dans ce coin-ci, il décida donc de retourner dans l'herbe, zigzaguant entre les arbres aux feuilles flétries. Il ne rencontra personne d'autre sur le chemin, à son grand plaisir. L'endroit était désert et c'était une bonne chose, il allait pouvoir travailler en paix. Quiconque voyant ce qu'il allait faire était obligé de mourir, sinon il serait en danger dans ce havre. Il aimait bien les terres neutres, elles regorgeaient... d’opportunités. Ce serait dommage d'être obligé de rester uniquement dans le territoire changeling, qui était parfois ennuyant et restrictif. Red sourit, considérant cette forêt comme son air de jeu, comme bien d'autre endroit. Continuant son jogging le long de la rivière, il sentit son pouls s'accélérer en voyant au loin une grande pierre. Il connaissait celle-ci, puisqu'elle lui servait de repère lorsqu'il empruntait ce chemin. Il y avait des signes étranges dessinés dessus, en rouge. Ce n'était pas lui qui l'avait fait, mais c'était à son goût. Cela voulait dire qu'il était tout proche de son but, à présent. S'appuyant contre la grande pierre, le sommelier se donna le droit de prendre une bonne rasade de sa gourde d'eau, pour le reste du voyage. Le travail était loin d'être terminé. Reprenant une autre grande gorgée, il se remit en marche, se glissant dans les buissons. Voilà, il voyait le début de la source, au loin. Le changeling ouvrit grand les yeux, reprenant sa course. Il voyait quelque chose de brun et devinait ce que c'était, se dépêchant de rejoindre les toiles de jutes.

« Eh bien, eh bien. Comme ça vous essayez de me faire pincer, hein? Dommage que je passais par ici, bandes d'idiots. », murmura t-il en souriant.

Avec la sécheresse, les nombreux sacs de jutes empilés là empêchait l'eau de complètement passer. Il aurait dû penser à cette option avant, mais ses pensées avaient été occupées par autre chose. Normalement les sacs n'auraient pas dû paraître, la rivière était assez haute pour les cacher. Le sommelier ne pouvait pas laisser les cadavres abandonnés au milieu du cours d'eau, ils risquaient d'être découverts dans ses conditions. Laissant son sac de voyage dans l'herbe haute, le changeling se mit au travail. Il n'était pas seul pour cette tâche, invoquant l'un des cadavres pour l'aider, après avoir ouvert son sac pour le libérer. Red savait qu'il devait faire attention, l'eau poussait sur les sacs et le courant risquait de le repousser lui aussi s'il enlevait tout trop vite. Accompagné du squelette plein d'algues, il commença sa besogne. Le sac sur le dessus était le plus lourd et c'était normal, sa dernière victime se trouvait dedans. Un fermier souffrant un peu d'embonpoint. Qu'elle idée de l'avoir tué. Et surtout, qu'elle idée de mettre des pierres dans les sacs. Ah oui, c'était pour les faire couler. Qu'il était bête.

« C'est bon. On va déplacer la majorité sur la longueur, j'imagine que cela ira. Hé, viens ici ! », grogna t-il au cadavre, qui s'approcha pour l'aider à pousser le sac.

Ensembles ils arrivèrent à le bouger, l'eau se glissant immédiatement dans le trou que cela avait créé. Les sabots enfoncés dans la boue, Red jurait à voix basse alors qu'ils poussaient le sac de jute un peu plus loin dans le cour d'eau. Lorsqu'il fut assez éloigné à son goût, ils retournèrent vers le tas, poussant un sac déjà plus léger. L'eau commençait à passer par-dessus la bosse, le changeling marmonnant alors qu'il était poussé par le courant. Il avait de l'eau jusqu'aux genoux, mais ne pouvait pas arrêter maintenant. Red continua son travail, retirant les sacs un à un. Il les étalait sur le lit de la rivière, se disant qu'ils ne poseraient plus problème ainsi. Il aurait dû le faire dès le départ, ne pensant jamais à la hauteur du tas lorsqu'il jetait une nouvelle victime dans l'eau. Sa stupidité avait bien faillit lui coûter sa liberté ici. Comment aurait réagit les poneys du coin en voyant tous ses morts? Sa chasse serait devenue bien plus compliqué et les étrangers risquaient d'être regardés de travers. Il décida de tirer sur un sac plus bas, entraînant avec lui ceux au dessus. Ce fut assez pour libérer le courant, la rivière reprenant son dû. Incapable de réagir à temps, le sommelier fut emporté par la petite vague que cela avait créée, son cadavre disparaissant de sa vue. Nageant du mieux qu'il le pouvait, le changeling rouge se dépêcha de rejoindre la rive, avant d'être poussé trop loin. Crachotant l'eau qu'il avait avalé par inadvertance, il prit de grandes goulées d'air ensuite.

« … Enfin... maintenant il reste plus qu'à voir le résultat.» , murmura t-il en reprenant sa route.

Il remonta le courant dans l'herbe, fixant l'eau qui s'écoulait rapidement à présent. Il alla reprendre son sac et posa sa croupe sur le sol, son regard continuant d'analyser la rivière. Celle-ci était revenue à un niveau acceptable et il ne voyait plus les sacs qu'il avait étalé. Toutefois, en s'attardant au tas, il se rendit compte qu'il était toujours visible. Marmonnant dans sa barbe, Red décida de garder son sac sur ses épaules, retournant dans l'eau. Il nagea jusqu'aux sacs empilés et s'appuya les sabots dessus pour s'empêcher de partir avec le courant de nouveau. Poussant du mieux qu'il le pouvait, le changeling plongea la tête dans l'eau, bien déterminé à éparpiller les preuves contre lui. Retenant son souffle, il appuya de toute ses forces contre les sacs, ses sabots creusant dans la terre. Heureusement pour lui, ce fut suffisant pour qu'ils soient poussés de l'avant. Remontant à la surface, Red se retourna une dernière fois pour regarder le fruit de ses efforts. Il ne vit rien de spécial et sourit alors qu'il était de nouveau poussé par le courant, suivant le cours de la rivière. Il ressortit un peu plus loin, se couchant dans l'herbe pour se reposer. À présent, il y avait peu de chances que ses cadavres soient trouvés. En voyant que la source coulait de nouveau, les poneys qu'il avait croisé repartirait sûrement.

« Bon, c'est l'heure de repartir. »

Satisfait de sa journée, le sommelier reprit sa route, s'éloignant de la rivière. Dorénavant, il éparpillerait ses victimes, même s'il risquait de les perdre. C'était le prix à payer pour continuer à chasser ici.

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
 
- Quête - Le sang teintera l'eau de la rivière.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Neutres :: Green Grasslands-
Sauter vers: