Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Recherche appartement ou maison [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: Recherche appartement ou maison [Solo]   Lun 4 Jan - 22:05

J'avais décidément l'air d'une touriste avec mon énorme sac sur le dos et mon air toujours aussi émerveillé.
Aux portes de Brisks je n'osais toujours pas entrer, je devais être plantée là depuis vingt bonnes minutes à regarder les passants et les maisons. Je me décidais enfin à bouger après m'être faite réprimander pour être dans le passage. Je n'arrivais vraiment  pas à penser correctement, trop heureuse d'être de retour dans le pays que j'avais tant admiré enfant.
J'étais arrivée un matin, et j'avais passé ma journée à visiter tout les recoins de la ville pour y visualiser ma maison. Trouver le bon quartier, la bonne rue, la question de "est-ce que je prends le risque d'avoir un vis à vis avec un beau balcon ou j'abandonne le balcon mais je n'ai pas le regard dérangeant des voisins ?" et bien d'autres choses avaient retardé mes recherches. J'en étais arrivée à un type de maison parfait pour moi, à savoir un petit appartement qui n'a pas besoin de trop d'entretien avec un balcon dans une rue ouverte qui laisserait les rayons du soleil passer le matin.
Étant une grande adepte des rêves Lucides, je ne pouvais me permettre de me réveiller brutalement, me réveiller en même temps que l'astre jaune me m'attirait bien plus qu'un objet bruyant. Ce n'est pas parce-que j'avais décidé d'acheter une maison que je renonçais à mes voyages, c'est pour ça que j'en voulais une petite qui n'a pas besoin de beaucoup d'attention pour rester en bon état.
Je soupirais, le soleil était sur le point de se coucher et, à part m'être fait une idée sur ma future demeure, je n'avais rien fait de constructif.
La ville était animée de nuit, beaucoup de lumières allumées, des éclats de voix dans les rues. Je souris. J'avais toujours rêvé d'une ville comme ça.
Après avoir hésité entre boire ou ne pas boire dans un bâtiment prévu à cet effet, je me rappelais de mon inexistante capacité à tenir l'alcool et... Décidais d'en boire tout de même. M'enfin, j'étais de retour dans une ville que j'avais toujours apprécié, décidée à trouver une maison, ça pouvait bien se fêter non ?
Je rentrais donc. La salle était pleine de poneys en touts genres, armés le plus souvent, l'ambiance y était festive, ça hurlait et riait de tout les côtés. Mon sourire en coin, que certains dirons fatal et d'autres ironique, m'accompagnait durant mon très court séjour dans la taverne. Je ne voulais pas qu'on pense que je suis une proie facile, d'autant plus que j'avais beaucoup d'ornements d'un matériau très précieux.
Ça jouait aux cartes sur une table proche, de là où j'étais, je pouvais clairement voir un tricheur. Sur une autre, un pégase était très fier d'être entouré de jeunes femmes qu'il avait sûrement payées, parce-que honnêtement, il n'était pas si beau que ça. Je m'assis, commandais à boire.
Je n'avais pas l'air d'être une pégase du genre à boire de l'alcool. De toutes façons, je l'ai déjà dit, je le tiens très mal. J'apprécie le goût mais au bout de deux verres, je ne sens plus mes ailes. Mais ce n'est pas pour autant que je deviens une fille facile à entraîner dans n'importe quoi.
J'hésitais à sortir ma dernière lecture au milieu de ces gens, elle concernait Sombra -encore- et Dieu sait qu'il n'est pas forcément apprécié de tout le monde. Je buvais donc sans livre, en analysant ce qui se passait autour de moi. Il le fallait bien.
C'était ici que j'allais vivre maintenant.
J'étais restée plusieurs heures dans la taverne, mais je n'avais bu qu'un seul verre. Les seules choses qui me retenaient dans cette beuverie étaient les mâles -qui n'avait cessé de s'enchaîner pour me parler- et mon irréductible politesse -qui m'avais retenue auprès d'eux alors que toute mon âme me disait de partir. Quand je finis -enfin- par sortir, il devait être une heure du matin et je n'avais aucun endroit où dormir. On m'avait certes, fait beaucoup de propositions dans la taverne mais je doutais qu'elles étaient toutes pleines de bonnes intentions. Et peu importe. Dormir dehors ou sous un pont ne me dérangais pas. J'avais juste peur de perdre mon argent, que j'avais tant  surveillé, et mes bijoux auxquels je tenais beaucoup.
Je finis par trouver une arcade joliment dissimulée dans l'ombre d'une impasse, qui se finissait en bois, et y déposer mes affaires avant de m'endormir, mon sac pleins de Livres entre les sabots.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Recherche appartement ou maison [Solo]   Sam 16 Jan - 16:42

Je me réveillais vers treize heures. Décidément je n'avais rien perdu de ma paresse du matin. Et, bonne nouvelle, je n'avais rien perdu de mes affaires non plus. Ma nuit avait duré une demi-journée et je ne ressentait pas une once de fatigue.
   Je m'étirais, allongeais mes ailes et mes pattes, Dieu que c'était bon. J'ai l'habitude de dormir au sol mais je ne suis jamais contre un bon matelas moelleux. M'enfin on était en début d’après midi, si je voulais un logement rapidement il va falloir me bouger. Je remis donc mes affaires sur mon dos et me dirigeais vers une agence sans tarder. Il faisait toujours beau, le soleil brillait, comme un genre de soleil là uniquement pour la lumière mais qui ne réchauffait pas. Arrivée devant l'agence tenue par une Licorne bleu-gris et un Terrestre marron -son mari sûrement- je pris mon air le plus confiant et amical possible, avec le petit sourire maternel que tout le monde ne pouvais qu’apprécier.
-Excusez moi ?
   J'avais certes l'air sur de moi en rentrant mais le regard dont la Licorne me gratifia était tout sauf agréable. Ça m'avait tant surprise que j'en perdis mon masque et ma politesse. Ce genre de regard sec, hautain et désagréable m'insupporte, surtout de la part des dames. Puis il n'y avait qu'une personne qui pouvait me regarder comme ça sans que je ne le prenne mal.
-Excusez moi ! Je voudrais acheter.
   J'avais dit ça plus fort que je ne l'avais pensé. Aussi à part m'avoir regardé la propriétaire n’avait rien fait si ce n'étais que replonger dans ses papiers. Elle leva donc les yeux de ses documents sans que son regard n'ait changé "Oui désolée j'étais occupée, vous voulez ?"
   Sa voix était monotone, à la limite de la provocation. Du moins pour moi.
-C'est comme ça que vous servez vos potentiels clients ici ?
-Oui et nous servons tout le monde sans distinctions mademoiselle. Vous désirez ?
   Si elle avait perçu la critique dans l'amertume de ma voix, elle n'en laissa rien paraître. Étrangement j'aime blesser mentalement les gens que j’apprécie pas.  C'est très frustrant quand j'échoue. Et ça avait le don de me refroidir.
   Je soupirais, résignée et avançais vers son bureau. Je n'allais pas perdre du temps avec une telle personne. Que je ne reverrais jamais qui plus est. "-Une maison dans Brisks, pas trop....
-Très bien, une maison. Vous la voyez dans un quartier, une rue en particulier ?"
   Ah Dieu qu'elle m'exaspérait. On avait à peine parlé et je savais déjà qu'on allait jamais s'entendre.
-Si vous me laissez finir ça ira certainement plus vite. avais-je répliqué d'un ton plus sec que le sien. Ce qui est -en soi- une sorte d'exploit. Je me disais qu'une maison pas trop grande, quine demande pas beaucoup entretien, bien éclairée avec un balcon ira très bien. Peu m'importe le quartier, la rue ou autre. Et je veux acheter, par conséquence je voudrais un prix bas, ou une possibilité de payer en plusieurs fois.
   La gérante avait replongé la tête dans ces papiers et ne l'avait pas relevé depuis le début de ma description, je voyais le Terrestre passer de temps en temps derrière elle. Après un blanc plus que gênant pendant lequel je me suis retenue de lancer un commentaire désobligeant, la Licorne daigna enfin me répondre en me tendant quelques papiers. "-J'ai peut-être plusieurs maisons qui pourront vous convenir."
   Elle avait beau être désagréable,je ne pouvais pas la blâmer pour la rapidité de son travail. Restait à savoir si elle le faisait bien.
-Je vous laisse les regarder. Appelez Delve quand vous avez fait votre choix.
   Sur ce la Licorne me laissa seule avec quatre dossiers sur différentes maisons. Je supposais que Delve était l'étalon et j’espérais qu'il serait moins froid que la Licorne.
   Question travail notre chère dame était plutôt appréciable. Deux maisons sur les quatre m'avaient beaucoup plus. Et question prix, l'une était clairement dans un quartier plus aisé que l'autre. J'optais donc pour un duplex moyen et lumineux situé vers l'endroit dans lequel j'avais dormi. Il y a une taverne et une bibliothèque pas loin. C'est déjà ça. Il ne me restait qu'a appeler le fameux Delve et...
-Je suppose que vous avez fini de choisir ?
    Je sursautais et manquais de tomber de ma chaise. Comment Diable était-il arrivé derrière moi. J'avais pris ce Terrestre pour le mari de la dame mais pas du tout. Il était manifestement bien plus jeune. Une robe marron, un léger sourire, des lunettes sur son museau et une crinière mi-longue bordeaux attachée derrière sa tête. De près il était adorable.
-Je... Hum. Oui. Oui j'ai choisi. Je voudrais visiter cette maison là. Je lui tendais le dossier. Si-si possible.
   Erf. Je détestais être prise au dépourvu.
-Bien sûr, c'est à coté. C'est moi qui ferait la visite, si ça ne vous dérange pas bien entendu.
-Non non non ! J'apprécierais énormément que ce soit vous !
   Le dépourvu le dépourvu le dépourvu~
-Je ne m'attendais pas à tant enthousiasme. Dit-il en rangeant le dossier dans une poche de son sac en bandoulière. Si la maison vous convient, vous allez devoir revenir pour payer, vous pouvez donc laissez vos affaires ici.
   Toujours aussi souriant, il se dirigeait vers la sortie. Je lui emboitais le pas avec mes affaires que j'avais préféré amener. Il y avait des petits trésors de Livres dedans. Je ne pouvais pas me permettre de les laisser seuls. En marchant jusqu'à la maison, j'eus le temps de me reprendre, d'avoir l'air plus confiante et séduisante que bafouillante et hésitante.
   J'avais reperé mon futur logement alors qu'on était encore en route. J'accélérerais le pas et dépassais donc Delve pour venir me placer devant la porte de la maison avec un sourire légèrement supérieur.
-Je suppose que c'est ici ? Dis-je d'une voix doucereuse.
-Vous supposez bien mademoiselle. Il ouvrit la porte. Après vous.
   OUI. Oui. À peine rentrée cet intérieur me plaisait déjà. je déposais mes affaires dans un coin et me plaçais au milieu de ce qui semblait être un futur salon pour avoir une meilleure vue sur l'ensemble. La pièce faisait un bon quarante mètres carrés, j'étais face à la porte, derrière moi il y avait une grande fenêtre qui faisait presque tout le mur et qui donnait sur un minuscule jardin. À ma gauche il y avait trou dans le mur qui menait à la cuisine et à ma droite un escalier -avec une porte en dessous, peut-être la salle de bains ?- qui allait sûrement à un deuxième étage comme celui-ci.
-Ça vous plait ?
-Cher Delve, sachez que si ça ne m'avait pas plu, je ne serais sûrement pas au milieu de la pièce à regarder les murs blancs avec un sourire aussi grand.
-En effet. Il sourit. Vous voulez aussi voir l'étage ? Je suis sûr qu'il vous plaira.
-Je vous suis.
  Delve montait les marches deux par deux, il avait l'air pressé. Mais peu m'importais. Ce deuxième étage était bien au delà de toutes mes espérances. Il n'y avait -malheureusement- pas de balcon mais une seule et unique pièce avec un mur en arc de cercle et plusieurs petites fenêtres au lieu de la grande du rez-de-chaussée. Il n'y avait certes rien d'extraordinaire dans une grande pièce vide mais je me voyais déjà y installer ma chambre et une...
-Si je peux me permettre, cette pièce sera parfaite avec une grande bibliothèque sur le mur de droite.
  J'appréciais définitivement beaucoup ce Terrestre.
-C'est ce que je pensais aussi. Je commence à bien vous apprécier Delves.
  Inaccessibilité est la clé.
-J'en suis flatté mademoiselle...?
-Mathilde.
-Hé bien Mathilde merci beaucoup.
-C'est tout naturel.
    Je n'avais pas plus enlevé mon sourire arrogant et mon regard maternel que lui n'avait effacé son air bienveillant et son léger sourire. J'adorais ça.
    Après m'avoir parlé de la Maison et de ces alentours je rentrais à l'agence accompagné de Delves -avec lequel on s'était promis de se revoir dans un café- pour payer histoire d'avoir les clefs. Je devais payer sur plusieurs mois mais tant pis, je serai enfin propriétaire.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Recherche appartement ou maison [Solo]   Lun 8 Fév - 19:25

Ah, j'avais enfin mon propre chez moi. Plus obligée de demander à des gens de m’héberger, plus obligée de dormir dehors ou dans des tavernes. Du moins tant que je resterai à Brisks.
   Je repliais mes ailes que j'avais ouvertes pour mon atterrissage devant la porte de ma nouvelle demeure et j'ouvris la porte. J'avais ramené beaucoup d'affaires, en deux semaines j'avais pris le temps de travailler un peu histoire de meubler tout ça. « -Entrez donc ! A quoi servent les meubles s'ils ne sont pas à l’intérieur ? » je m'étais adressée aux quatre adorables étalons sur lesquels j'avais légèrement usé de mes charmes, ils avaient acceptés de m'aider pour porter les meubles de leur plein gré. Porter. Enfin. Ils vont aussi les monter ces meubles.
-O-oui bien sûr mademoiselle ! Il avait l'air un peu gêné. Aussi une bibliothèque géante même démontée était lourde.
   Je souris.
-C'est assez impoli de ma part de vous laisser tout le travail. Je sortis, passais derrière le meuble et poussais.  Après tout ils sont à moi, je doit bien aider aussi... J'avais beau avoir une certaine force, la chose n'était pas légère.
   L'étalon -d'un beau pelage Noir parsemé de taches blanches, Plank je crois- me rendit mon sourire, si le mien était aussi beau je me demande encore pourquoi le monde entier n'est pas à mes pieds. « -Merci à vous. Il suait un peu. Mais je crois pouvoir m'en sortir seul. » Alors il poussa bien plus fort et fit entrer ma future bibliothèque dans l'appartement. Je me tournais vers les autres :«-vous vous en sortez ? » Ils semblaient plutôt jaloux, dans le sens où j'avais quand même -tenter- aider Plank et pas eux.
-Hmpf oui. C'était un mâle, une licorne rouge et orange qui avait répondu. Il soulevait mon lit et répondait au nom de Slumb. Je peux très bien m'en sortir seul avec un malheureux meuble.
    Erf, j'avais beau l'air distante, je n'aimais pas quand les gens se sentaient mal. Même si je suis pas excellente pour décrypter les émotions, je sentais bien qu'il avait mal pris le fait que je ne l'aide pas lui.
-Parfait dans ce cas. Je vins doucement, souriante, à coté de lui et le frôlait avec une aile. Le lit qu'il portait vacilla. Je suis bien contente d'avoir trouvé des gens comme vous pour m'aider~
   Après avoir déposé, monté et rangé tout mes meubles -ce qui a dû prendre trois bonnes heures- je relâchais enfin les quatre porteurs.
-Alors comme ça on trouve des gens pour faire le travail à sa place ?
Nom de Dieu ! J'étais à peine sortie de devant ma porte pour saluer mes étalons bénévoles que Delves avait réussi à trouver l 'angle parfait pour me surprendre. Comme d'habitude j'ai envie de dire.« -Ahah... Bon-Bonsoir Delves... Je peux savoir d'où te viens cette manie de sortir de nulle part ?
-Tu m'as déjà posé la question hier et avant hier et... Et toutes les fois où je t'ai embêtée avec ma "manie de sortir de nulle part" » il souriait. Et oui, On s'était revu tout ces jours-ci. C'était avec lui, le Terrestre Marron-Vert, que j'ai choisi tout mes meubles. Je crois que le dépourvu m'avait encore frappée parce-qu'il finit par me pousser gentillement en me demandant : « -Tu ne me fais pas visiter ?
-Je. Hum. Oui, oui bien sûr, entre. J'ai tout fais comme je -on- l'imaginais.
-J'ai hâte de voir ça. »
    Je rerentrai donc et une fois installée sur mon canapé qui trônait au centre je souris à Delves encore debout. « -Alors ? »
   Il y avait des bibliothèques un peu partout à vrai dire. Une des deux cotés de la porte d'entrée -dont une qui faisait l'angle pour s’arrêter avant la porte de la cuisine- et une dernière qui était près de l'immense fenêtre. Il y avait aussi de quoi s’asseoir, le canapé sur lequel j'étais assise au centre -avec une table basse devant- et un fauteuil en face de la fenêtre ainsi qu'un petit tiroir avec quelques fleurs dessus.
-Quand tu parlais de transformer cette maison en bibliothèque tu ne plaisantais pas.
-Bien sûr que non! Pour qui tu me prends. » ce n'était pas une question, le terrestre ne souleva pas et quand il eut fini de faire le tour du premier étage il demanda à que je lui montre le deuxième.
« -déjà que tu m'as l'air impressionné par le nombres de Livres qu'il y a en bas, je n'imagine même pas ta réaction quand tu verras l'étage. » Avais-je dit en montant l'escalier.
-Oh mon Dieu ! S'écria Delves en arrivant.
-Héhé, tu vois, une vraie maison bibliothèque.
    La sortie de l'escalier se trouvait dans le coin gauche opposé au mur rond. En face il y avait une bibliothèque et sur le mur mon lit. En parallèle mon lit j'avais mis deux rangées de bibliothèques -encore- séparées d'un fauteuil entre. Et j'avais installé mon bureau -entouré de deux bibliothèques, évidemment.- devant la grande fenêtre.
    Delves me sourit. « -J'ai toujours rêvé de vivre dans une maison comme celle-ci... C'est...Ce que tu as fait... Mathilde c'est magnifique. » il s'était collé à moi. Je. C'était inattendu. Il était beaucoup trop proche. Bien sûr que je voulais qu'il soit adorable avec moi, comme un couple à l'eau de rose. Mais je ne voulais pas non plus être trop accessible, sinon où est le challenge ? Non pas que je voulais le blesser -si, un peu, quand même, on ne va pas se mentir.- mais il y avait tellement de gens bien meilleurs que lui que j'avais rencontré et qui me cherchaient encore. Un fils de conseillère immobilier ne pouvais pas m'avoir comme ça en deux semaines, c'était injuste. M'enfin, j'ai toujours eu un sérieux faible pour les mâles lecteurs, les cheveux longs et les gentlemans. Je m'écartais donc doucement et lui murmurais à l'oreille « -Quoi que je fasse tout sera toujours magnifique. Mais il se fait tard, ne voudrais tu pas me laisser me reposer dans l'endroit magnifique sur lequel j'ai passé la journée à travailler ? » Il recula, un peu déçu et perplexe.
-Hé bien... Oui, oui. Je … Je te laisse. Et il tourna les talons. Je restais immobile jusqu'à que j'entende la porte d'en bas se fermer.
   Je partis donc me doucher, lire un peu -beaucoup- et je me couchais en me disant que j'ai enfin un vrai chez-moi, un chez-moi magnifique.
Les plans de ma maison~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Recherche appartement ou maison [Solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche appartement ou maison [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TALYA V. BLACKBURN ► Gabriella Wilde
» Recherche appartement [PV Cassie et Sugar]
» [Terminé] Gang Bang
» La maison hantée [Rang C, Solo]
» Maison de combat XY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Sombres :: Brisks-
Sauter vers: