Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Blood.D.Skaz
avatar
Dark Pledge

Messages : 45

• Votre personnage •
Race: Dragon ado
Niveau: 9
Expérience:
40/90  (40/90)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Mer 27 Jan - 18:53

Alors que sa magie soigna ses blessure, Shade leva sa tête, me montant un regard à la fois noir et froid avant de me pousser au loin, toujours avec le même regard. Je n'ai pas compris pourquoi elle s'était autant en colère contre, jusqu'à que je voies une trace de larme sur sa joues. Elle était triste, elle a crue que je l'avais trahi, que je voulais la vendre, elle a sûrement aussi crue que tout ce que je lui ais dit, n'était que mensonge. Mais non, cela était la pure vérité, je voulais vraiment toujours resté avec elle, je me sentais vraiment bien à ses côtés, jamais je ne pourrais lui dire de mensonge sur ce genre de chose.

-Tu étais au courant que je ne suis pas le bien venu dans cette demeure ? Que ma tête est mise à prix ? Suis-je seulement un contrat bien juteux pour toi finalement ? Je me suis faite berné comme une débutante par ta chaleur et ton sourire, tu peux garder mon cœur, j’en ai plus besoin maintenant. Dit-elle d'un ton froid.

Ces mots m'ont fait mal, très mal, mon cœur battais de plus en plus fort. Cette douleur ne venait pas de ma blessure car cela faisait beaucoup plus mal que d'habitude. Les yeux de Shade, ce sont mit à virer au violet, alors qu'elle me tourna le dos, avant prendre toute ses affaires et s'arrêter sur le pas de la porte, se tournant vers moi.

-Adieu Blood.D.Skaz, ce court moment avec toi était bien, mais si je te recroise un jour sur mon chemin, je ne te laisserais peut-être pas la vie sauve. Merci encore pour tout, je sais quoi faire maintenant, prend soin de celle que j’étais dans cette forêt, elle reste avec toi, je n’en veux plus. Dit-elle en sortant avant de fermer la porte derrière elle.

Pourquoi ? Pourquoi ça n'arrive qu'a moi ? Les dieux veulent vraiment me voir sombrer dans le désespoir, mon seul avenir sera la mort. Après tout, je ne suis qu'une vulgaire âme errante dans un monde sans couleur...Non, non Skaz, ce n'est pas toi, tu ne déprime pas comme ça. Je veut la perdre ? Non, alors je dois la rattraper le plus vite que possible et la ramenée. Même si je dois en mourir, je ne veut pas mourir en sachant qu'elle me déteste.

-Vlad, je vais la chercher, je reviens le plus vite possible, en attendant, fini ma faux s'il te plaît. Comme ça avec ou sans Shade, je reviendrais et partirais aussitôt.
Dis-je d'un air des plus sérieux.

Après mes mots, je partis a toute vitesse, sans armes, laissant la rapière derrière moi. Je passé par la porte où est sorti Shade et me suis mit a courir dans tous les sens, la cherchant partout dans chaque ruelle. Je voulais absolument la revoir, je ne voulais pas la perdre, car pour moi, c'est bien plus, beaucoup plus qu'une amie, je ferais tous pour elle.

Pendant que je cherchais les larmes coulaient sur le long de mes joues alors que je regardais dans tous les sens. Mon cœur battait de plus en plus fort, j'ai commencé à avoir extrêmement mal. Que m'arrivait-il ? Ma blessure y est pour quelques chose ? Je ne sais pas, mais je dois retrouvé Shade a tout prix. J'ai donc continué de la cherché encore et encore, la patte sur le cœur. La douleur empirait au fur et à mesure du temps qui passait, mais je devais absolument trouver Shade, peu importe la douleur, je continuerais. Peu de temps après je l'ai aperçu dans une ruelle de la ville, en train de partir au loin. Je me suis précipité dans la rue et ais couru vers elle en l’appelant avant de trébucher sur le sol et tomber par terre, ne pouvant plus me relever à cause de ma douleur horrible. Mais je n’ai pas abandonné, je me suis mis à ramper sur le sol la patte toujours sur le cœur avant d'atteindre son sabot et lui dire tout en pleurant encore.

-Shade, je n'ai jamais voulu te vendre ou quoi que ce soit, c'est juste Marie qui avait un idée bizarre en tête. Ils n'aiment peut-être pas ton père, mais toi tu n'est pas ton père, Vlad ne te ferait jamais de mal, il ne se bat que pour protégé rien d'autre. Alors s'il te plaît, ne me deteste pas pour quelque chose qui est faux, tout ce que je t'ai raconté dans la forêt, toutes les choses que je t'ai dit était vraies. Dis-je, les larmes coulant encore sur mes joues, avant  d'utilisé mes dernières forces pour me relevé et la prendre dans mes bras. Shade, jamais je ne pourrais te faire de mal, jamais ! Je ne pourrais jamais de mal à celle que j'a.....J'a..... Je n'y arrivais pas, je n'arrivais pas à dire ce mot, qui à l'air pourtant si facile à exprimé.

Par la suite, je n'ai plus rien dit et ais poser ma tête sur son épaule, la gardant toujours dans mes bras, attendant une réponse de sa part. Je me demandais à la fois si elle allait revenir à moi et si j'arriverais un jour à dire ce que je veux lui dire vraiment. En fait, dire ce mot n'est pas si facile que ça, on dirait.
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Jeu 28 Jan - 16:44

Je marche dans les rues de Pretruskia, mémorisant doucement la ville, cela sert toujours de la connaitre dans son ensemble. Au passage, je mémorise aussi les divers marchands pour mes futurs achats, je n’ai pas la tête à les faires toutes suites. De toute façon, je ne suis pas presser, j’ai tout mon temps maintenant, dans ma tête, les derniers heures passent sans cesse dedans.

Je me suis bien fait rouler par se dragon, moi qui a pensé avoir trouvé enfin une personne digne de confiance, un ami, un vrai, quelqu’un à qui je peux tout dire, avec qui je peux être proche sans problème. Je pense que je dois abandonner cette idylle farfelue, jamais je ne peux avoir ce genre de relation saine et sans contre partie, autant ne pas avoir du tout, la souffrance ne va plus être au rendez-vous.

Cela fait combien de temps que je marche exactement dans cette ville à taille de dragon ? Une heure ? Deux Heure ? Même pas 15 minutes, je ne sais pas trop, alors que j’avance tranquillement dans une ruelle, j’entends qu’on m’appelle dans mon dos, une voix familière que je ne veux pas entendre, je ne veux plus l’entendre. Alors que sa voix me stoppe surement, le bruit de sa chute me fait me retourné d’un coup, me demandant ce qu’il a, m’inquiétant pour lui.

Mais pourquoi je pense ça ? Je m’inquiète pour quelqu’un qui m’a poignardé dans le dos, pourquoi ? A cause de sa voix suppliante quand il m’a appelé ? A cause de sa chute et des souvenirs liés à un même événement dans la forêt ? Je secoue ma tête fortement pour essayer de les chasser de mon esprit, je ne dois pas retomber dans ce piège que sont les sentiments affectif.

Pendant ce temps là, Skaz a rampé jusqu’à moi et me touche le sabot, cela me surprend, surtout quand je le vois en pleure à mes pattes, mais quesqui lui prend, pourquoi un tel comportement ? Je ne comprends plus rien du tout à ce qui se passe. Mais lorsqu’il commence à parlé, la situation s’éclaire doucement, c’est un énorme malentendu, il n’est au courant de rien au sujet de la prime sur ma tête, que se couple déteste mon père, précisant que même si c’est le cas, je ne suis pas mon père et donc Vlad ne va jamais rien me faire. Skaz n’a jamais voulu me vendre ou quoi que se soit d’autre pouvant me nuire, me blesser ou pire,

Il me supplie de ne pas le détester pour quelque chose de faux, ajoutant que tout ce qu’il a dit dans la forêt est vrai, il ne m’a pas menti sur tout ce qu’il ma promit. Mon cerveau réfléchit à toute vitesse, suis-je aller trop vite en besogne ? Dans mon jugement ? Ne cherchant pas plus loin que mon museau, le mettant directement dans le même panier que tous ceux m’ayant trahie à la première occasion.

Je ne sais plus quoi penser, quoi faire, je suis complètement perdu dans mes propres pensées et sentiments. Alors que je suis en proie au doute, Skaz se redresse et me prend dans ses pattes, les larmes toujours présentent sur ses joues, le dragon me dit ensuite qu’il ne peut pas me faire du mal, parce que je suis celle qu’il….. Il ne fini pas sa phrase, comme si le dernier mot est coincé dans sa gorge, rien à faire, ce mot ne veut pas sortir, il abandonne donc pour l’instant, posant sa tête sur mon épaule, me gardant dans ses pattes comme si me lâché aller le tuer, le faire sombré dans le plus grand des désespoirs.

Mon cœur pulse dans ma poitrine, c’est un rêve, je ne peux que rêver, ce n’est pas possible qu’une personne me cherche dans toute une ville après ce que je lui ai dit, qu’il soit si chaleureux avec moi alors que j’ai été si glacial. Un être pareil existe, surtout pour moi ? Mon cœur se réchauffe doucement, libérant mes larmes que je retiens depuis mon départ de cette maison, pourquoi j’ai douté de lui ? Il m’a pourtant fait une promesse sur son cœur et son honneur. Les dragons sont des êtres de confiance une fois qu’on a gagné la leur, il ne nous trahisse pas si nous les trahissons pas. Je ne suis qu’une imbécile, une idiote, j’ai repoussé la personne qui est le plus proche de moi, j’ai voulu le chasser de ma vie comme une vulgaire mouche.

- Excuse moi Skaz de t’avoir jugé aussi vite et mal, je ……


Impossible de finir ma phrase car une vive douleur me traverse le corps depuis mon dos où une flèche vient de s’y planter, je n’aime vraiment pas les archers, j’ai baissé ma garde une seconde en compagnie de Skaz et ceux qui souhaite ma tête m’attaque. Alors que je grogne en mon fort intérieur, mon corps entier tombe dans l’inconscience ainsi que mon esprit, tombant littéralement dans les pattes de Skaz de tout mon poids alors que du sang coule doucement de ma blessure.

Il s’agit d’un dragon aussi jeune que Skaz, armé donc de son arc et d’une dague qui m’a attaqué, s’approchant alors de nous deux, il demande tout simplement à Skaz :

- Laisse la moi et part, je ne vais pas la tuer et encore moins un frère dragon. Ne cherche pas à savoir les raisons de mon acte.

Son ton ce veux neutre, ni haine ou autre percevant dedans, pour lui c’est seulement le boulot et rien d’autre. Une proie de chasseurs de prime comme une autre à ses yeux, finalement se n’est pas du pipeau cette histoire comme Skaz et moi le pensions, ce n’est pas une simple invention de Marie.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Blood.D.Skaz
avatar
Dark Pledge

Messages : 45

• Votre personnage •
Race: Dragon ado
Niveau: 9
Expérience:
40/90  (40/90)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Sam 30 Jan - 1:09

-Excuse moi Skaz de t’avoir jugé aussi vite et mal, je …… Dit-elle avant d'être interrompue par une flèche envoyé par un autre dragon aussi âgé que moi au loin, lui transperçant le corps et en tombant inconsciente, dans mes pattes, laissant le sang s’écouler de sa blessure.


Par la suite, à la vue de Shade mourante, mon état psychologique empirait grandement à chaque secondes qui passait. Alors que je regardais son corps qui peu à peu, perdait de sa chaleur, mon cœur battait de façon très irrégulière, cela me faisait très mal extrêmement mal. Par la suite je l'ai déposé au sol afin de ne pas la laissé tombé et aggraver sa blessure avant de fermer les yeux et inspirer, expirer grandement, la patte sur le cœur afin de garder un état psychologique à la normale et oublier la douleur de mon cœur. Par la suite j'ai retiré ma veste et l'aie déposée autour de la flèche sur la plaie de Shade, il vaut mieux que j'évite de retirer la flèche afin d'évité une hémorragie.


-Laisse la moi et part, je ne vais pas la tuer et encore moins un frère dragon. Ne cherche pas à savoir les raisons de mon acte. Dit le jeune Dragon d'un ton froid et sans émotions, comme si pour lui il n'y avait que le boulot.


Jamais, jamais je ne la laisserais, plutôt mourir que de la laissée entre ses pattes. Je sais, je me suis toujours dis que je survivrais quoi qu'il arrive, mais pour elle, je ferais toutes les exception possible et inimaginable. Alors, par la suite, j'ai pris le sabot de Shade et l'ai posé sur mon cœur, avant de me concentré comme jamais. Après quelques secondes, mon cœur s'arrêta, ainsi que la circulation de mon sang.


-Il faut que je t'avoue qu'elle chose jeune inconnu. J'ai pour habitude de m'amuser quand je combat, mais là tu ma mis en colère et sévèrement. En gros tu est tombé sur la mauvaise personne. Dis-je à genoux sur le sol, avec Shade, son sabot toujours sur mon cœur et mes yeux toujours fermés.


Par la suite, mon cœur se remit à battre normalement, mais je senti que mon sang circulait en son sens contraire. J'ai doucement ouvert mes yeux et je me suis mît à voir rouge partout, intégralement tout, était rouge, alors que des veines commençaient à apparaître sur mes doigts et autour de mes yeux des veines rouges. Mes griffes et ainsi que mes crocs se sont mit à prendre quelques centimètres et à êtres beaucoup plus acérées. J'ai alors décidé de poser le sabot de Shade sur ma veste protégeant sa plaie afin de pouvoir aller me battre.


-Shade....Je reviens, ne t'inquiète surtout pas, je vais te sortir de là, saine et sauve. Dis-je à son oreille d'une beaucoup plus grave que d'habitude, un voix remplie de rage avant de me lever, le visage empli de colère et les yeux passées au rouges vif, couleur braise.


À ce moment-là, mes pensées ce sont perdues dans la façon dont j'allais tuer cette ordure pourrie jusqu'à la moelle. Lui arracher chaque membres, un par un et lentement ? Non, je vais peut-être d'abord lui casser quelques os, lui arracher quelques petites dents, même toutes. Ensuite je passerais aux yeux et à tout organes vitaux, tout en le gardant en vie. Franchement, ce mode en moi est vraiment horrible et en plus il me détruit de l'intérieur, il faut vraiment que j'apprenne a le maîtriser bien comme il le faut. De toute façon ce combats aura forcement deux fins disponible. La première, je le tue et la deuxième, on meurt tous les deux, lui et moi.


-Troisième technique de la famille des Blood, « Mode sanguinaire ».  Dis-je de la même voix grave avant de le regarder droit dans les yeux, de mon regard plein de rage et reprendre. Soit tu meurt soi on meurt tous les deux, c'est les deux seule fins qu'il y aura espèce d'ordure.


Par la suite, je pris un bâton de fer sur un mur, en guise d'arme. Ce vieux bâton en ferraille ferra largement l'affaire, de plus, son bout est assez pointu pour transpercer quelqu'un, il faudra juste y mettre la force nécessaire. En plus, ma Force, mon agilité, ma résistance, mes réflexes, tous mes sens, en bref, tout en moi, toute mes capacités augmentais grandement, le seul inconvénient est que ça me tuais à petit feu. Mais bon, comme je l'ais dis, je ferais tout pour Shade, y compris mourir.

Je me suis mît en appuis sur le sol avant de faire un grand sprint vers le dragon, mes pattes arrières, fissurant légèrement le sol à mon départ. Par la suite, alors que je courrais à toute vitesse vers mon ennemi, je brandit mon bâton en l'air avant de donner un grand coup dans le coin du mur à côté de lui, qui en grosse partie se détruit en mille morceaux à la force de mon coup.


-Tu vas souffrir comme tu n'a jamais souffert, tu vas connaître une douleur que tu n'a jamais connu. Ne t'inquiète pas, ta mort ne sera que plus lente. Dis-je en le regardant de rage, du coin de l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Sam 30 Jan - 11:58

- Sa fait mal, sa fait mal.


C’est mots passent en boucle dans ma tête, alors que mon esprit essaie de refaire surface, je dois limiter les dégâts et me soigné, je refais légèrement surface, du moins juste assez pour entendre légèrement ce qui se passe autour de moi et sentir qu’on me bouge doucement.
La blessure n’est pas grave en soit, mais elle semble m’avoir touché de façon à ce que je m’évanouisse immédiatement, ou alors quelque chose a été mis dessus pour me paralysé, je ne sais pas vraiment, mais pour que je tombe aussi rapidement, c’est forcément cela, je suis trop en forme pour qu’une simple flèche me fasse tomber d’un seul coup.

On me pose sur le sol, de façon délicate, comme si on ne veut pas aggraver la blessure qui est la mienne. Par la suite, on met quelque chose autour de cette dernière, je ne sais pas quoi, mais surement pour limiter la perte de sang, malgré que la flèche toujours présente la limite déjà pas mal.

L’autre dragon parle, mais il est trop loin, je ne comprends pas trop ce qu’il dit, tout me parait si lointain, mon esprit commence à vouloir repartir dans les limbes. On me prend le sabot et le pose sur quelque chose de chaud, une chaleur que je commence à connaitre, celui du corps de Skaz et celui de son cœur, mais son doux battement s’arrête à un moment, doucement, ce ne doit pas être vrai, c’est surement mes sens qui me joue des tours car je me bats pour gardé le peux de conscience que j’ai encore, luttant à nouveau contre les ténèbres qui souhaite m’engloutir.

Skaz parle à son tour, les paroles semblent diriger vers l’inconnu, je n’e saisie qu’à moitié le sens, mais il claire que ce dernier va lui faire la peau pour m’avoir blessé. Alors que je sens à nouveau le cœur de Skaz pulsé sous mon sabot, se dernier le repose sur le sol, prêt de mon corps, me murmurant dans l’oreille, avec une voix plus grave qu’à l’habitude, comme emplie d’un rage sauvage, qu’il revient, que je ne dois pas m’iniquité ainsi que le fait de me sortir de cette situation saine et sauve.

On repasse un peu pour cette partie là, mais ce n’est pas grave, après tout, ce n’est pas prévu au programme ce genre de chose, surtout en pleine ville. A partir de là, en dehors de bruit, je ne comprend plus grand-chose à ce qui se passe, me concentrant sur ma magie pour me soigner, même si je ne peux pas faire grand-chose tant que la flèche est planté dans ma chair, de plus, ce simple effort me fait retombé presque instantanément dans l’inconscience.

********************************************************************

Pendant ce temps là, du côté du chasseur de primes :

Alors, il attend quoi ? Me dis-je en levant un sourcil lorsqu’il la pose au sol, je n’ai rien contre la fille de Sombra, mais après le coup qu’elle nous a fait avec son père, certaines personne lui en veux par ici. D’où la belle somme mise sur sa tête, beaucoup lui des dragons de la ville s’en fiche royal de ce qui c’est passer car la transition n’a pas eu de véritable incidence sur l’économie de la ville ainsi que sur la façon de vivre des habitant, cela à limite booster le tourisme durant cette période, les lunariens ayant profiter pour visiter la ville et acheter des souvenirs, certaines boutiques ont même réussi à avoir des habituer qui brave l’interdit.

Ce n’est pas comme si les voyages entre les deux royaumes sont impossibles, après tout, il n’y a pas des barrages routiers partout ainsi que des contrôles, même si les frontières sont quand même surveiller. Le dragon qui accompagne ma proie me parle maintenant, me disant que je l’ai mis en colère sévère et qu’il va me tuer pas, rajoutant que je ne suis pas tombé sur le bonne personne. J’ai mal calculé mon adversaire ? D’après mes informations, la princesse voyage soit seule, soit avec un griffon comme garde du corps, je n’ai rien sur un dragon fort ou violent.

Si j’ai attaqué en sa présence, c’est parce qu’il semble faible et blesser ainsi qu’il a réussi à faire baisser sa garde à ma cible durant un court instant. Il semble que je me sois trompé, mais c’est qui ce type, surtout pourquoi il l’a protège ? J’observe la suite des événements, me préparant à me défendre. Il fait une sorte de rituel avec la princesse, mais bordel, ils sont quoi l’un pour l’autre, j’ai aucune information sur cela, ce n’est pas faute d’avoir réuni toute ça depuis des jours.

Lorsqu’il rouvre les yeux, son état à changer, ils sont devenu rouge sang, ses griffes et ses dents prennent des centimètres. Il est devenu fou ou quoi, c’est quoi cette magie, la princesse lui a fait quoi ou est une sorte de scellé ou autre chose, mais cela n’augure rien de bon.

Le dragon murmure quelque chose à la princesse avant de se tourné vers moi, parlant d’une technique que je ne connais pas, mais le nom qu’il prononce me fait tilt, les Bloods, une famille de noble disparut dont il ne reste plus qu’un seul membre de vivant, il s’agit de lui ? On dit qu’il est devenu mercenaire et chasseur de primes, m’a-t-il devancé sur elle ? Non, je ne pense pas, au vu de ce que j’ai observé, il ne semble pas être en contrat.

Blood, continue alors en me disant que soit je meurs, soit nous mourons tout les deux. Alors qu’il attrape une barre de métal et se jette sur moi en frappant avec son arme improviser le mur juste à côté de moi, le tout en disant que je vais souffrir comme jamais j’ai souffert, me promettant une mort lente. Je déglutis sur le moment et recule doucement en disant :

- Attend une seconde, je t’ai dit que je ne te voulais aucun mal, je ne veux pas me battre avec toi. Moi je capture mes proies en les paralysant et à distance, d’accord ? Je ne tue pas et je ne combat pas au corps à corps, je vais partir et vous laissez tranquille.


Je dois fuir et vite, je ne fais le poids contre un tel adversaire, c’est pour cela que j’utilise un arc, je ne suis pas assez fort pour m’attaquer au corps à corps avec quelqu’un, même la princesse peux me battre, malgré ma stature de dragon. Je recule d’avantage, pressant le pas en disant :

- Promis, je la touche plus, avec un tel gardien, personne ne va oser la touché ici, je n’ai touché aucun organe vitaux, si tu retire la flèche et soigne bien la plaie, elle va normalement se réveiller dans une heure ou deux, en fonction de comment la drogue agit sur elle. Je te l’ai dit, je ne veux pas la tuer. Adieu.


Je lui tourne le dos, même si je sais que c’est surement une erreur et commence à courir pour sauvé ma peau, je me suis foutu dans de beau draps moi, quel idée de vouloir m’attaquer à un si gros poisson, c’est forcé qu’elle a des protecteur en quasi permanence avec elle.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Blood.D.Skaz
avatar
Dark Pledge

Messages : 45

• Votre personnage •
Race: Dragon ado
Niveau: 9
Expérience:
40/90  (40/90)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Sam 30 Jan - 21:51

Je ne suis pas plongée dans les ténèbres ou renfermé sur moi-même, non. Je suis tout simplement moi-même, juste avec beaucoup de rage en moi. Il ne survivra pas, je vais le punir comme il n'a jamais été puni. Il a fait du mal à Shade et il doit en payer le prix fort, tu peut toujours t’enfuir, je te poursuivrais tant que tu ne sera pas mort. Envole toi jeune dragon si tu veut, j'arriverais toujours a te pourchasser même si je ne sais pas me servir de mes ailes. Je le regarde droit dans les yeux, marchant vers lui alors qui recule par petit pas.


-Attend une seconde, je t’ai dit que je ne te voulais aucun mal, je ne veux pas me battre avec toi. Moi je capture mes proies en les paralysant et à distance, d’accord ? Je ne tue pas et je ne combat pas au corps à corps, je vais partir et vous laissez tranquille. Dit-il d'une voix légèrement tremblante, reculant d'avantage.


Il puait la peur à des kilomètres, je le sent. J’entends les battements de son cœur, son rythme est rapide, il a peur. Regrette-tu ton choix, jeune insolent ? Tu t'est mêlé a la mauvaise personne et tu va en subir les conséquences.


-Promis, je la touche plus, avec un tel gardien, personne ne va oser la touché ici, je n’ai touché aucun organe vitaux, si tu retire la flèche et soigne bien la plaie, elle va normalement se réveiller dans une heure ou deux, en fonction de comment la drogue agit sur elle. Je te l’ai dit, je ne veux pas la tuer. Adieu. Dit-il avant de me tourné le dos et se mettre à courir.

Comme on dit, l'espoir fait vivre, mais bon, ça ne va pas être le cas pour lui, car son espoir ne servira à rien, encore moins à vivre. Par la suite, j'ai lâcher le bâton de fer qui était bien amocher à cause du choc contre le mur, qui lui aussi avait bien souffert. J'ai ensuite regarder le dragon, prendre un peu de distance avant de me mettre à courir à grande vitesse vers lui, toujours avec mon regard plein de rage. Je l'ais pris par l'arrière du crâne, plantant la pointe de mes griffes.


-tu crois pouvoir t'en aller, comme ça ? Aussi facilement ? Non, ça ne va pas se passer comme ça. Tout d'abord, je vais te ramener dans la ruelle, je vais retirer la flèche de Shade et ensuite m'occuper de toi. Dis-je avant de le traîner sur le sol, la pointe de mes griffes toujours dans son crâne.


Une fois de retour dans la ruelle, j'ai déposé le dragon non loin de Shade, histoire d'avoir l’œil sur lui, pendant que je m'occupe de la flèche. Je me mets à genoux à côté de Shade avant de casser délicatement , la pointe de la flèche. Par la suite, je commence a caresser la doucement la crinière de Shade afin de la rassurer, avant de retirer d'un coup sec, le reste de la flèche la transperçant. J'ai ensuite pressé ma veste sur la plaie de Shade avant de  bien l'attacher autour de son corps, afin qu'il n'y ai pas d'hémorragie.


-Tout va bien se passer  Shade, la douleur va passer. Attend juste quelques instants, je reviens dans peu de temps. Dis-je de la même voix

Après mes mots, je me suis retourné vers le jeune dragon avant de m'accroupir devant lui. Plongeant mon regard dans le sien, de mes rouges braises, remplies de rage. J'ai par la suite commencer à planter mes griffes lentement, entre son épaules et son coup. Là où sont situés beaucoup de nerfs, cela devrait lui faire extrêmement mal.


-Je vais bien m'occuper de toi mon garçon, tu vas souffrir pour avoir fait du mal a celle que J'a... Dis-je en me bloquant encore sur ce mot.


Je n'arrive pas à y croire je suis en mode sanguinaire et je n'arrive toujours pas à dire ce mot. Par la suite, je secoue ma tête pour oublier cela, du moins pour l'instant avant de reprendre la torture du jeune dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Dim 31 Jan - 17:04

Vite, partir le plus loin d’ici, se caché, se faire oublier quelques temps, il a envie de mon tuer et va le faire si je me barre pas d’ici maintenant. Mais je n’ai pas le temps de faire beaucoup de pas dans la ruelle que Blood m’attrape la tête, enfonçant ses griffes dedans, me blessant au passage, en me demandant si je compte vraiment pourvoir partir aussi facilement et qu’il n’en a pas fini avec moi. Il m’indique son petit programme, d’abord me ramener dans la ruelle comme il faut, s’occuper de la princesse avant de faire de même avec moi.

Je déglutis fortement, luttant contre lui, mais peine perdu, il est beaucoup trop fort pour moi et ses griffes me font atrocement mal, ce que par fierté que je ne le montre et le cri pas pour l’instant, surtout lorsqu’il me traine comme un vulgaire sac de patates par terre.

Comme prévu, il me laisse non loin de lui et de la princesse blesser, j’ai la tête qui tourne à cause des plaies à cette dernière, je n’ose surtout pas bouger, j’ai peur qu’il me casse tout les os pour être sur que je ne bouge pas pendant qu’il s’occupe de sa protégé. Discrètement, je prends mon poignard, le cachant, mon arc étant resté au sol plus loin, l’ayant perdu, ainsi qu’une partie de mes flèches lors de ma venu, forcé, ici.

Je patiente donc, attendant une ouverture pour m’enfuir de ce traquenard. Pendant qu’il soigne Shade, je regarde dans tout les sens, il ne me faut pas grand-chose, un endroit où je peux grimper pour m’enfuir par les toits, une plaque d’égout pour m’enfuir pas les sous sols de la ville, n’importe quoi.

Il me faut faire vite, une flèche, on ne met pas trois heures à la retiré, surtout si on c’est comment faire. Mes yeux regardent dans tous les recoins de la ruelle, cherchant une sortie, un moyen de fuir, n’importe quoi qui peut m’aider. Mais c’est trop tard, voilà que Skaz en a fini avec la jument, au vu de ce qu’il lui glisse au creux de l’oreille avant de se concentré sur moi, se mettant à accroupie à ma hauteur, plongeant son regard fou dans le mien, comment une personne pareil à pu être aussi doux avec une personne blesser et à terre, surtout pour la soigné.

Je transpire à grosse goutte, j’ai peur de ce qu’il va me faire, alors qu’il plonge ses griffes dans mon épaule, m’arrachant une grimace de douleur, alors qu’il m’annonce qu’il va bien s’occuper de moi pour avoir blessé celle qu’il… Il n’arrive pas à finir sa phrase, mais j’ai bien compris le truc, bordel, pourquoi une info pareille ne met pas parvenu, pourtant, l’amour d’une princesse ne passe pas inaperçu, surtout si il se fréquente. Il a fallu que j’attaque cette jument en plein rendez-vous avec son bien aimé qui n’est autre qu’un Blood.

Je commence à pleurer à chaud de larmes en disant d’une voix suppliante :

- Pardon, pardon, excuse moi, je ne savais pas que tu étais son petit copain, je ne savais qu’elle avait un amoureux. Je t’en supplie me tue pas, je dirais à personne que tu aime la princesse.


Je deviens de plus en plus suppliant, grimaçant sous la douleur de ma tête et de mon épaule. Espérant un miracle.

**********************************************************************

Du côté de Shade pendant ce temps là :

Il fait noir, très noir, je suis où exactement ? Skaz ? Tu es encore là ? J’ai peur, pourquoi je n’entends plus rien ?  J’ai l’impression d’être complètement perdu, mais attend, c’est quoi cette lumière. Je me dirige rapidement dessus et au moment où je l’atteins, des sons commencent à me parvenir ainsi que des petites sensations, surtout au niveau du dos.

J’entends qu’on casse quelque chose, provocant un pic de douleur, suivi d’une caresse dans ma crinière, comme celle qu’on passe dans celle d’un enfant pour le rassurer, mais on veut me rassurer de quoi. La réponse vient d’elle-même quand la douleur vive, fulgurante et rapide au moment où on me retire la flèche. Intérieurement, je hurle me douleur et ma souffrance alors que quelques larmes arrivent à s’échapper de mes yeux, la drogue étant encore trop présente pour que je puisse ouvrir les yeux ou me mouvoir, je ne perçois seulement ce qui est très proche de moi.

Je sens donc la chaleur de Skaz lorsqu’il passe sa patte dans ma crinière avant de me bander, avec quoi, je me demande bien, surement l’un des bandages qui se trouve dans mon sac, afin d’arrête l’hémorragie du au retrait de la flèche, je ne suis pas encore assez consciente et alerte pour me soigné avec ma magie, je vais plus m’épuiser qu’autre chose si j’essaie.

Skaz me parle doucement, me rassurant en me disant que tout va bien se passer, que la douleur va vite partir, mais il y a toujours cette voix grave, remplie de rage, il n’en a pas encore fini avec l’autre dragon, il n’est pas encore calmé. Chose qu’il me confirme en me disant revenir rapidement, il va donc s’en occupé.

Plus tard



De la lumière ? Encore ? Non, ce n’est pas comme avant, cette fois c’est la lumière du jour que je perçois, j’arrive à ouvrir les yeux, mais c’est encore flou, j’ai du mal à bouger encore mon corps, j’ai l’impression qu’il pèse une tonne, lourd, tellement lourd. Où suis-je ? Toujours dans la ruelle ? Ailleurs ? Et Skaz ? Il est où ?

J’essai de lever ma tête, mais comme le reste, j’ai l’impression qu’elle pèse une tonne, je me sens encore si faible, malgré que les sensations reviennent doucement pour de bon cette fois, c’est fini les allers-retours dans l’inconscient. Je fini par articulé tant bien que mal, d’une voix un peu faible :

- Skaz ? Tu es là ? On est où ?


Mes paupières papillons devant mes yeux, essayant de chasser tant bien que mal la brume que me brouille la vue. Je ne discerne pas grand-chose, on est vraiment encore dans la ruelle ? Je ne sais pas, je commence à peine à vraiment rassemblé mes idées, j’espère que Skaz va vite me répondre, je commence à avoir peur, surtout qu’une vive douleur me traverse le corps quand j’essai de bouger, surement à cause de mon dos, dès que je peux, je me soigne avec ma magie.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Blood.D.Skaz
avatar
Dark Pledge

Messages : 45

• Votre personnage •
Race: Dragon ado
Niveau: 9
Expérience:
40/90  (40/90)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Dim 31 Jan - 23:20

-Pardon, pardon, excuse moi, je ne savais pas que tu étais son petit copain, je ne savais qu’elle avait un amoureux. Je t’en supplie me tue pas, je dirais à personne que tu aime la princesse. Dit-il d'une voix tremblante, tout en pleurant à chaude larmes.


Malheureusement, je n'était pas le petit copain de Shade, si seulement j’avais le courage de lui dire, de lui avouer mes sentiments, peut-être que je le serais, mais je n'y arrive pas. Par chance, l'état où je suis me permet de cacher mes signes d'émotions. Mais j'hésite à l'éliminé une bonne fois pour toute, il faut que j'en finisses vite, le mode sanguinaire est en train de me détruire de l'intérieur, mon cœur me faisait extrêmement mal, ainsi que tout le reste de mon corps, mais un peu moins.


-Ton visage est gravé dans ma mémoire, si je te revois, je te tuerais, sans la moindre pitié. Alors, grave mon visage dans ta mémoire, et sache que si tu te remet en travers de mon chemin, tu en subira les conséquences. Alors maintenant casse-toi et que je ne te revois plus jamais. Dis-je en le regardant de colère avant de planter une barre de fer dans son épaule en guise d'avertissement.


Par la suite, Je l'ai regardé s'enfuir en courant au loin avant que mon cœur se mît à me provoquer beaucoup plus de douleur, comme tout le reste de mon corps. J'ai serrer de toute mes forces ma poitrine, en commençant a tousser violemment alors que du sang sortait de mon nez, mes yeux et ma bouche. Je me suis mit à crier de douleur quand je sentis tous mes os craquer un par un, j'avais l'impression qu'on me les cassait comme de vulgaire petits bouts de bois. Sa fait mal, extrêmement mal, la douleur est insoutenable mais je devais tenir, juste encore un peu. Je dois ramener Shade, pour qu'elle soit en sécurité. J'ai donc supporté la douleur, tant bien que mal, mon corps toujours sous sa même forme et me suis dirigée difficilement vers Shade avant de la porter dans mes bras, comme une princesse, en prenant soin de prendre sa sacoche avant de me diriger vers la maison de Vlad en passant par les petites ruelles alors que le sang continue de s'écouler de mon corps. La circulation de mon sang est irrégulière, ça me déstabilise, je perds parfois beaucoup de force d'un coup avant dans reprendre très peu, mais juste assez pour tenir la route. J'ai continué de marcher, encore et encore, espérant arriver bientôt chez Vlad avant de perdre d'un coup toute ma force, en ayant une horrible douleur dans tout le corps, faisant tomber Shade lors de ma chute, dû a la douleur insoutenable. Je vois son corps inconscient en face de moi alors que ma vue se trouble, mais je n'abandonne pas, je vais la sauver et me sauver moi aussi car je lui ais promis de toujours rester avec elle, quoi qu'il arrive. Alors j'ai commencé a me relever et à marcher vers elle, très difficilement


-Skaz ? Tu es là ? On est où ? Dit-elle en regardant autour d'elle alors qu'elle est encore allonger au sol.


-Je suis là Shade, ne bouge pas, tu risque d'aggraver ta blessure, je m'occupe de to.... Dis-je avant d'être interrompu par une violente toux et mon horrible douleur. Je m'occupe de tout, je vais t’amener là où on pourra te soigner sans danger.

Par la suite, je l'ai porter de la même façon que tout à l'heure, et ais repris ma route vers la demeure de Vlad, vacillant un peu de droite à gauche, ma vision étant très floute. Durant la marche, j'ai eu de violente toux par moment, crachant du sang un peu partout et en tombant au sol avant de reprendre Shade et à chaque fois revenir sur ma route. Quelques minutes plus tard, je suis arrivé en face de la maison de Vlad, où ce dernier m'attendais avant de m'évanouir après lui avoir difficilement demander de l'aider.


-Espece d'andouille va, je m'occupe de tout, ne t'inquiète pas. Tu as vraiment de la chance encore un peu et tu perdais la vue Skaz, ça devrait guérir rapidement. Dit-il avant de me prendre, moi et Shade et nous déposer chacun dans une chambre côtes à côtes.


La guérison de la blessure de Shade pris peu de temps et ma veste qui a servi de bandage fût déposée à ses côtés. Tandis que moi, mes soins ont durée plusieurs heures, le temps que mon mode sanguinaire se désactive et le temps de soigner toute mes blessures causer par ce dernier.

Quelques heures après mes soins intensifs, je me suis réveillés d'un coup le corps remplies de bandage, en criant avant de gémir de douleur, mes blessures n'étant pas encore bien guéries avant de regarder tout autour de moi en appelant Shade à plusieurs reprises, sans pouvoir la voir, mes yeux étant couverts de bandage, dû à un choc causé par mon mode sanguinaire non maîtrisées.
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Lun 1 Fév - 11:58

La voix de Skaz me parvient rapidement après ma question, il semble être juste en face de moi, mais je ne distingue pas grand-chose encore, seulement des formes vagues et des couleurs. Ce dernier me confirme bien sa présence, m’ordonnant de ne pas bouger pour ne pas aggraver ma blessure et qu’il va s’occuper de moi, mais une violente quinte de toux l’interrompe dans sa phrase. Il a quoi ? Pourquoi il tousse ? Skaz essaie de me rassurer et de faire comme si ne sais passer de son côté en ajoutant qu’il va m’emmené là où je peux être soigné sans danger.

Je n’arrive pas protesté contre cela, surtout que cela ne va servir à rien, ce dragon semble avoir prit une désistions et va s’y tenir. Alors qu’il me prend dans ses pattes, à la manière d’une princesse comme dans les contes pour enfants. Mais je sens bien qu’il ne va pas bien, que quelque chose se passe, sa marche est vacillante et pas très sur, la preuve est qu’il tombe à plusieurs reprises sur le chemin. Bien sur, je me retrouve à chaque fois au sol, j’en profite à chaque fois pour essayer de me redresser sur mes pattes.

Les sensations reviennent progressivement, je commence à pouvoir bouger mes pattes, mais Skaz, malgré ses quintes de toux inquiétante, continue de me porté je ne sais où et malgré mes protestations. Il doit se reposer, surtout que ma vue redevient normal, voyant du sang autour de sa bouche et de ses yeux, en plus de sur mon pelage blanc, il est entrain de se vider sur place.

Au bout de quelques minutes, je commence à reconnaitre l’endroit, nous sommes de retour chez Vlad, d’ailleurs se dernier est sur la pas de la porte, attendant surement notre retour, du moins celui de Skaz. Mon compagnon lui demande d’une voix faible de l’aide avant de s’évanouir à nouveau, sans se relevé cette fois alors que je tombe lourdement au sol avec lui.

Je me traine difficilement sur le sol alors que Vlad arrive, disputant fortement Skaz pour ce qu’il a fait, ajoutant qu’il va s’occuper de tout et qu’il a de la chance de ne pas perdre la vue. Je grimace en entendant cela, pourquoi il s’est mis dans un tel état, surtout pour moi. Alors que je veux me mettre pour la énième fois sur mes pattes, arrivant enfin à les bouger un peu plus correctement pendant que ma vue est maintenant normal, Vlad nous prend tout les deux.

Il est fort pour nous porté tout les deux sans problème, nous déposant dans une chambre, chacun dans lit l’un à côté de l’autre. Vlad commence alors à nous soigné, Marie l’aidant dans sa tâche, ce fut rapide pour moi, remarquant que c’est la veste de Skaz qui bande ma blessure, surtout que j’aide un peu de ma magie, même si je ne peux pas faire le soin intégralement.

Le forgeron m’ordonne de reste allongé et de ne pas essayer de me lever avant d’avoir véritablement retrouvé l’usage de mes membres et de mes sens, afin de ne pas avoir une mauvaise chute et de rouvrir ma plaie au dos. Par contre, quand il se met sur Skaz, les soins durent des heures entières, il est dans un sale état, pourtant je suis sur qu’il n’a pas été attaqué, chose que me confirme Vlad sans me donner de détail, que c’est à Skaz de m’expliquer cela et personne d’autre.

Le dragon semble en savoir beaucoup à son sujet, ou du moins sur ce qu’il a fait, surement un truc familial. Je ne fais que observé, Vlad ayant refusé tout aide de ma part pour soigné Skaz, avançant l’argument qu’il va vite se rétablir. Marie ne parle pas durant tout le temps de sa présence dans la pièce, surement une demande de Vlad après ce qui sait passer, la rendant un peu responsable de notre état.

Plusieurs heures passent encore après la fin des soins de Skaz, durant ses longues heures, j’ai fait des petits allers-retours entre la chambre et le salon, afin de retrouvé pleinement mes sensations et vérifier que je n’ai quand même pas été touché à la colonne vertébrale. Les effets de la drogue sont complètement dissipé maintenant, j’ai même mangé, plus sous la contrainte et ordre de Vlad pour que je reprenne des fores que part faim véritable, étant inquiète pour Skaz. Même Marie a commencer à me dire de ne pas faire trop d’effort, de prendre mon temps, surtout avec ma magie, que j’ai interdiction d’utiliser pour me soigner ou soigner mon idiot de compagnon, comme elle le dit.

Je suis au chevet de Skaz, à moitié endormie sur le lit qu’il occupe quand il se réveille en hurlant et criant de douleur, ayant pour effet de me réveillent complètement. Rapidement, il m’appelle me cherchant vraisemblablement du regard, mais il ne peut pas me voir, ses yeux ont pris un coup et Vlad les a bander le temps de la guérison. J’attrape rapidement une de ses pattes et la presse contre ma joue pour le rassuré et lui montré où je suis en disant d’une voix chaleureuse et emplie de soulagement :

- Je suis là, je suis là, ne bouge pas trop, tu es encore blesser, mais tu as fait quoi pour être dans un tel état ? C’est l’autre dragon qui t’a fait cela ? Merci encore de m’avoir sauvé, mais ne prend pas de tel risque pour moi, si tu veux me protéger et me défendre, fait le sans prendre trop de risque pour ta propre personne. Je ne veux pas voir quelqu’un que j’apprécie mourir par ma faute.


Je repense à Irish à ce moment là, lui qui est mort en me protégeant, tout ça parce que je suis faible. Je secoue un peu ma tête et garde la patte de Skaz contre ma joue et les miennes. Vlad arrive à ce moment là, ayant entendu le dragon se réveiller, je m’éloigne un peu pour qu’il puisse observer les blessures du malade. Je reste quand même à porté de patte de Skaz, si il a besoin d’être rassurer, attendant le verdit de Vlad.

Nous avons longuement quand même durant le sommeil de Skaz, surtout sur la raison de ma présence ici, sur les possibles personnes m’ayant attaqué, sur le fait de rester surement chez lui pour la nuit quand cette dernière commence à tombé. J’ai envie de rester ici, pour Skaz, mais je dois déraciner le mal à sa source en ce qui concerne ceux m’ayant attaqué, cela ne doit pas rester impunie, mais avant tout, réunir le plus d’information possible, chose que Marie a accepter de faire quand je lui ai demander, contre quelques pièces quand même.

Vlad ma promis de ne pas en parlé à Skaz, c’est mon problème et je compte bien le réglé moi-même, je ne peux pas compter en permanence sur les autres. Il faut que je montre que personne ne peux m’attaquer impunément sans risqué sa tête, je ne suis pas la princesse du Dark Plege pour rien quand même. D’ailleurs, je suis perdu dans mes pensées à se sujet, je dois surtout demander à Skaz si il a tué véritablement le chasseur de primes ou pas, histoire d’aller péché plus d’information à la source.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Blood.D.Skaz
avatar
Dark Pledge

Messages : 45

• Votre personnage •
Race: Dragon ado
Niveau: 9
Expérience:
40/90  (40/90)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Mar 2 Fév - 18:58

-Je suis là, je suis là, ne bouge pas trop, tu es encore blesser, mais tu as fait quoi pour être dans un tel état ? C’est l’autre dragon qui t’a fait cela ? Merci encore de m’avoir sauvé, mais ne prend pas de tel risque pour moi, si tu veux me protéger et me défendre, fait le sans prendre trop de risque pour ta propre personne. Je ne veux pas voir quelqu’un que j’apprécie mourir par ma faute. Dit Shade d'une chaleureuse voix, mettant patte contre sa joue.


Sa douce voix ainsi que sa présence me donne du réconfort et me réchauffe le cœur, à chaque fois qu'elle est là, je me sens bien, mon âme est comme apaisées. Par la suite, j’entends quelqu'un arriver, des pas lourd et fort, sûrement Vlad, je reconnaîtrais ses pas à des kilomètres. Shade s'écarte un peu pour ne pas le gêné, mais reste quand même près de moi, ce qui me rassure beaucoup. Pendant ce temps là, Vlad s'assoit sur une chaise à côtés de moi et Shade puis commence à soulever les bandages recouvrant mes yeux avant de les examinés.

-Je pense que tu peut marcher, tu t'est assez reposer pour et tu soigne assez vite toi, sinon pour ta vue, elle devrait revenir dans très peu de temps. Dit-il avant de bien remettre le bandage sur mes yeux et reprendre en se sortant de la chambre. Bon, je suppose que vous avez des choses a vous dire, je vais vous laissez tranquille les deux tourtereaux.

À la suite de ces mots, je laisse un grand silence alors que je rougis légèrement à ce qu'il a dit. Mais bon, ce n'était pas le plus important, même si cela le reste quand même un peu. Je me demande surtout, comment je vais expliquer à Shade, ce qui m'est arrivé et comment elle va le prendre. Mais j'aimerais surtout pouvoir lui dire ce que je n'arrive jamais à dire, à chaque fois que j’essaie, je bloque et n'arrive plus vraiment à parler. Il faut que je prenne mon courage à deux main et que je lui dises tout ce que j'ai sur le cœur, absolument, sinon je n'y arriverais jamais.


-Premièrement, il faut que tu sache que le dragon qui nous a attaquer est encore en vie. Je l'ais laisser s'enfuir, car je n'avais pas assez de temps pour m'occuper de lui et il se peut que si je l'avais tuer, ça nous serais sûrement retomber dessus, on manque trop d'information. Deuxièmement, Ce n'est pas le dragon qui m'a fait ça, mais moi-même. Après que tu soit tombée dans les pommes, j'ai activé mon mode sanguinaire, une des nombreuses techniques que seul ma famille maîtrise, enfin, que les personnes possédant le lien du sang. Cette technique consiste à grandement améliorer ses sens et niveau physique, ma force augmente considérablement et mes yeux deviennent rouge sang. Malheureusement, je ne la maîtrise pas super bien et sa provoque des séquelle à l'intérieur de mon corps, sachant qu'une fois activée le sens de circulation de mon sang change complètement. Et enfin, dernièrement, je ne peux et ne pourrais jamais te promettre que je ne prendrais pas beaucoup de risque pour te protégée Shade. Je prendrais toujours des risques, je pourrais même mourir pour toi, mon cœur me le dit. Je ne peut pas te promettre de ne pas prendre de risque pour toi, mais je peut te promettre d'essayer de survivre pour toi, car je ne te laisserais jamais seul, je te le promet. Dis-je en prenant le sabot de Shade.


Par la suite, je me relève bien sur mon lit et pose doucement mon dos sur l’oreiller avant de lâcher un grand soupire. Je réfléchis à la manière dont je pourrais dire à Shade, mes sentiments envers elle. C'est vrai que je ne l'ais rencontrée il y a peu de temps, mais depuis ce moment, mon cœur bat fort à ses côtés. Même si je n’ai jamais connu ce sentiment, je sais ce qu'il est quand je le ressens.


-Shade, je sais qu'on se connaît depuis pas très longtemps mais....J'ai des senti...Je...je.... Dis-je en me bloquant encore une fois, par la suite je commence à tenir ma tête de mes pattes avant de reprendre, en me parlant à moi-même. Pourquoi je n'arrive pas à le dire ? Pourquoi c'est si difficile ? Ce n'est pourtant que quelques mots à dire, ça n'a pas l'air si difficile à dire bon sang. Je n'arrête pas de bloquer quand j'essaye de le dire.


Après mes mots, je lâche un grand soupire, me calme et m'allonge sur mon lit, mettant bien ma couverture avant de reprendre en soupirant.


-Arriverais-je un jour à le dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Mer 3 Fév - 13:46

J’observe Vlad retiré les bandages des yeux de Skaz avant de les remettre après avoir dit qu’il peux marché sans trop de problème, s’étant bien reposer et parce qu’il guérit vite, mais qu’il doit encore attendre encore un peu pour ses yeux qui va revenir sous peu. Rapidement derrière, il sort en disant un phrase que j’ai envie de lui faire ravaler à grand coup de pelle, non mais, de quoi il se mêle celui là.

Je me tourne vers Skaz qui lui est légèrement rouge, cette réplique le dérange surement autant que moi, surtout qu’un blanc s’installe entre nous après le départ de Vlad. C’est monsieur le blesser qui fini par le brisé, commençant à me raconter et à m’expliquer ce qui sait passer dans la ruelle. Il m’apprend que le dragon qui nous a attaqués est toujours en vie, l’ayant laissé fuir faute de temps pour s’occuper de lui véritablement. Il avance aussi l’argument que si il l’a laissé en vie, c’est pour éviter les plus que probable retomber qui peux en résulté, surtout avec le manque flagrant d’information.

Après il passe à son état, m’apprenant que c’est lui-même qui s’est infliger cela, via une technique familial que Skaz ne maitrise pas vraiment, il m’explique aussi en quoi cela consiste. Une chose bien utile, mais à double tranchant, surtout comme lui, on ne sait pas encore le maitrisé parfaitement, risquant alors sa propre vie.

En parlant de risqué sa vie, il me répond aussi à se sujet, me disant qu’il ne peut pas me promettre le contraire avec moi, Skaz va toujours prendre tout les risque possible et imaginable pour me protéger, même si il doit en mourir. Je fais la moue en entendant cela, borné comme il est en plus, le faire changer d’avis est quasiment impossible. Le dragon promet d’essayer quand même de survivre pour moi, je soupire, me contentant de cela pour l’instant, c’est toujours mieux que rien de toute façon.


Il prend mon sabot à la fin de ses paroles, comme pour me rassurer de ses paroles, après il se redresse, appuyant son dos sur son coussin en lâchant un grand soupire, je le regarde faire, attendent de savoir si il a fini ou pas. D’ailleurs il reprend en commencer par le fait qu’on ne se connait pas depuis longtemps, je te le fais pas dire, ça doit faire à peine 24h je pense maintenant. Par contre, il semble butter sur les derniers mots de sa phrase, les mots ne voulant vraiment pas sortir de sa bouche. Je lève un sourcil questionnaire, il n’arrive pas à dire quoi exactement ?

Je ne cherche pas plus loin, ce n’est surement pas des plus important pour l’instant, même si ça l’embête fortement au vu du fait qu’il se tient la tête et se mettre à parlé pour lui-même, se demandant pourquoi il n’arrive pas faire sortir ses mots de sa bouche, que ce n’est pas compliquer normalement. Je ne comprends plus grand-chose là, je suis perdu, il veut me dire quoi d’aussi important à ses yeux, une demande particulière ? Un souhait ? Des Aveux ?

Skaz se calme après une énième soupire avant de se rallonger dans son lit et se blottissant dans les draps en se demandant si il va arriver à le dire un jour. Je suis un peu vexer d’un coup, il m’a complètement zappé et oublier ma présence d’un coup, je lui donne alors un coup derrière la tête en disant :

- Si tu ne sais pas le dire avec des mots, dit le avec autre chose ! Comme des gestes, un dessin, des cadeaux, je ne sais pas encore quoi exactement.


Je me lève boudeuse et va vers la sortie en ouvrant la porte :

- Fini de te reposer, je dois aller faire rapidement quelque chose, j’en ai pas longtemps.


Je ferme la porte derrière moi et passe rapidement voir Vlad pour le prévenir de ma sortir, avant de partir de la maison où Marie m’attend à l’extérieur, me donnant un morceau de papier que je prends en la remerciant, une adresse est inscrit dessus où je me rends prestement. Il s’agit de l’adresse de celui ayant mis ma tête à prix, c’est donc avec délice que je me présente avec un large sourire au lèvre devant la porte, égorgeant la personne qui se présente à moi et toute les personnes se trouvant dans la maison. Ce ne sont pas des dragons comme je le pense qui m’ont mis en prime, mais de simple poneys, me facilitant la tache dans mon carnage.

Cela ne me prend pas longtemps, même si j’ai fait en sorte de tuer les enfants sous les yeux de leur père ainsi que madame et les domestiques pour le faire souffrir un maximum avant de le tuer à son tour pendant qu’il me supplie encore et encore d’épargné les siens. Je me sens revivre en quelque sorte, surtout que bien avant de le tuer, j’ai fait en sorte qu’il écrive une missive pour faire annuler la prime sur ma personne, une bonne chose de faites.

Je retourne chez Vlad, sans une trace de ce que je viens de faire sur moi, ayant déposé la missive au bon endroit au passage. Skaz doit être rétablie complètement maintenant, j’entre donc sans frapper, ayant eu l’autorisation et m’affale dans le canapé, je n’ai même pas fait attention sur le moment qui est présent dans la pièce. Mon ventre réclamant une ration au vu de son bruit, on n’a pas mange de la journée finalement, ce n’est pas souvent.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Blood.D.Skaz
avatar
Dark Pledge

Messages : 45

• Votre personnage •
Race: Dragon ado
Niveau: 9
Expérience:
40/90  (40/90)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Mer 3 Fév - 23:22

-Si tu ne sais pas le dire avec des mots, dit le avec autre chose ! Comme des gestes, un dessin, des cadeaux, je ne sais pas encore quoi exactement. Dit-elle après m'avoir donner un coup à la tête, avant de reprendre en se levant, allant vers la sortie. Fini de te reposer, je dois aller faire rapidement quelque chose, j’en ai pas longtemps.


Par la suite, après qu'elle soit parti, je me suis endormi sur mon lit. Et quelques heures plus tard, je me suis réveillé en baillant grandement, avant d’appeler Vlad pour qu'il vérifie l'état mes yeux, si je pouvais a nouveau bien voir. Il n'y avait personne dans la chambre, Shade était sûrement en bas ou elle se promène dehors. Après quelques minutes d'attente, Vlad arriva en entrant dans la chambre sans frapper, après tout c'est chez lui, je ne peux pas me plaindre. Par la suite, il s'assoit sur une chaise à côté de moi, avant de retirer tout le bandage dur mes yeux.


-Ça devrait être bon, normalement tu vois aussi bien qu'avant, peut-être même mieux. Ta circulation sanguine est revenue à un état normal, pareil pour les pulsations de ton cœur. Normalement, tu peux remarcher, tu est comme neuf, tu faire ce que tu veut. Bon, moi je retourne sur ta faux, elle bientôt terminée. Dit-il, en enlevant complètement le bandage de mes yeux avant de partir tranquillement de la chambre.


J'ai besoin de prendre l'air et seul, alors par la suite je m'étire et me lève, avant de me diriger vers la sortie. Tout d'abord, il me faut une veste, quand j'en ais pas je me sens un peu bizarre, comme nu, je n'aime pas laissé mes ailes à découvert et ma veste actuelle n'est pas vraiment très propre. Je décide donc d'aller dans le grenier de la maison, voir si il n'y a pas de vieux habits que Vlad avait quand il était beaucoup plus jeune qu'aujourd'hui, comme des vestes. J'arrive au grenier et commence à chercher dans quelques cartons, c'est tellement poussiéreux que je me met à éternué par moment. Après quelques minutes de recherche je trouve une veste de cuir robuste assez poussiéreuse. Elle à un certain style j'aime bien, même si elle ne vaut pas ma veste, celle-là fera l'affaire. Je met donc ma veste et descend du grenier avant de sortir de la maison discrètement, sans rien dire à personne. J'ai envie d'être tranquille et en passant je pourrais un peu enquêter sur l'attaque de Shade.


-Raaah, j'ai faim, il faut absolument que je mange quelque chose, ça fait plus d'un jour que je nais pas mangé, j'ai la dalle. Dis-je à moi même, sur la route, profitant de l'air frais de dehors.


Peu de temps après mes paroles, j'arrive devant une sorte taverne, elle est très belle, on ne dirait pas du tout un endroit où des dépressifs viennent pour oublier certaine mésaventures. J'entre donc à l'intérieur et m'adresse à une jeune serveuse, très jolie en plus. Je lui demande donc si il serait possible d'avoir quelque chose à manger, et pas très cher et elle me propose donc un de leur sandwichs que je prît volontiers par la suite. Je suis ensuite sortie et ais continué à me promener dans la ville, tout en mangeant un sandwich que j'ai acheté avec le peu d'argent que j'avais.

Après quelques minutes de marche, je suis arriver à une habitation où beaucoup de personnes se sont regroupées autour. Je m'approche donc, pour pouvoir voir ce qu'il s'y passe, mais avec la foule qu'il y a, je met un peu de temps avant d'arriver au bord de la zone bloquée par plusieurs gardes postés. Il y a eu du grabuge, ça se voit bien, il faut que j'examine l'endroit, mais les gardes me bloquent le chemin. Je leur demande donc la personne la plus haut placée dans la zone, le temps qu'il arrive je pique la bourse a un spectateur de la scène. Une fois le supérieur arrivé devant moi, je lui propose la bourse bien remplie afin que je puisse entré et être seul à l'intérieur. Il accepte l'offre volontiers et me laisse passer, j'entre donc dans la maison tandis que les autres partent sans dire un mot, sous l'ordre de leur supérieur. Je regarde donc un peu partout, il y a beaucoup de sang c'est sûr, un véritable massacre. En continuant de regarder un peu partout, je remarque un papier, une sorte de prime sur la tête de Shade. Par la suite je soupire et brûle le papier, il faudra que je lui demande un petit truc. Pendant que le papier brûle dans une cheminée que j'ai allumée, j’entends un bruit dans placard, non loin de moi. Je m'approche donc du bruit, avant de me présenter devant le placard dit précédemment. J'ouvre donc doucement le placard, avant de voir un lame s'approcher très rapidement de moi, je l'évite avec faciliter, avant d'attraper la personne ayant tenter de m'attaquer. C’était une jeune dragonne, une simple enfant, sûrement une servante, à la vue de ses vêtements elle s'était sûrement cachée ici avant que l'assassin n'entre et tue tout le monde, la pauvre, elle a assistée a tout ce massacre. Je maintiens la jeune fille avant de lui dire.


-Tu n'a rien à craindre, je ne vais rien te faire, tout va bien se passer ne t'inquiète pas. Comment tu t’appelle ?


-Je...m'appelle...Milie..aidez-moi s'il vous plaît. Dit-elle en pleurant dans mes bras.


Par la suite, je décide de la portée dans mes bras et l’emmène loin de l'habitation, partant par la fenêtre. Je marche quelques minutes avec la fille sur moi, avant d'arriver devant la maison de Vlad. Je m'avance jusqu'à la porte d'entrée avant de poser la petite par terre et la regarder dans les yeux en lui disant.


-Bon, on va voir une certaine personne, tu vas regardé son visage et ta réaction me dira une réponse.


-D'a...d'accord,...je vous fais confiance monsieur. Dit-elle d'une voix un peu tremblante.

Je me remets ensuite à la porter avant de rentrer dans la maison et me diriger vers le salon. J'aperçois Shade et me dirige vers elle avant de lui dire, avec la petite sur mes bras qui me montre qu'elle a très peur.


-Shade, tu a fait tout à l'heure ?
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Ven 5 Fév - 1:56

Alors que mon ventre gargouille, Vlad pose un plateau de sandwich devant mon nez, l’air de dire que je peux me servir autant que je souhaite, m’apprenant au passage que Skaz est complètement rétablie. Je commence à engloutir ce qu’il m’a apporté, il a eu la gentillesse de les faire sans viande, en plus ils sont délicieux, mon estomac se calme rapidement, étant remplie comme il le souhaite.

Alors que je mange un dernier sandwich, je monte dans la chambre afin d’aller voir le blesser, mais personne ne s’y trouve, je redescends donc et demande à Marie et Vlad si ils savent où se trouve Skaz, mais aucun des deux ne le savent, ne s’étant même pas rendu compte de son départ. Rapidement on me rassure, argumentant qu’il est seulement partie de dégourdir les pattes afin de finir de bien se remettre.

Je soupire un peu et retourne m’installer sur le canapé, mangeant doucement les sandwichs restant, entre coupé de gorgée de limonade, plutôt de citronnade maintenant, les bulles étant partie. Nous n’attendons pas trop longtemps le retour de Skaz, mais ce dernier ne vient pas les pattes vides, une jeune dragonne est dans ses bras. Je me demande bien qui c’est, une connaissance à lui ? A Vlad et Marie ?

Mais cette dernière semble avoir très peur, je me demande bien pourquoi alors que Skaz me demande ce que j’ai fait toue à l’heure, pourquoi une telle question, il le sait bien pourtant, je suis allé régler une affaire, certes, je ne suis pas entrée dans les détails, mais quand même. Je soupire légèrement et propose à la petite dragonne de quoi manger ainsi que boire un sourire, histoire de la rassurer, la pauvre est complètement terrorisé.

Ce n’est que quand elle refuse catégoriquement de prendre ce que je lui donne et de rester fermement accroché à Skaz que je comprend que c’est de moi qu’elle a peur. Je me redresse en fronçant les sourcils, regardant Skaz dans les yeux en disant :

- Je suis allé voir une certaine connaissance pour parlé affaire, nous avons longuement discuté avant d’arriver à un accord, j’ai aussi envoyé un avertissement au passage avant de rentrée tranquillement ici. Mais pourquoi tu me pose une telle question ? Elle vient d’où cette petite dragonne ?

Je ne sais pas pourquoi, mais il y anguille sous roche, il essaie de me faire dire quelque chose, je n’aime pas se genre d’interrogatoire, je décide de jouer carte sur table, autant faire dans la franchise, je dis donc en la moindre nuance de regret ou autre dans la voix et dans le regard :

- En faite, cette connaissance est la personne ayant mis ma tête à prix, je l’ai persuadé avec mes méthode bien à moi de lâcher l’affaire et d’annulé le contrat, chose qu’il a fait après avoir du trancher dans le vif du sujet. Maintenant l’histoire est réglé pour moi, c’est du passer.

Je me réinstalle sur le canapé, attendant une réponse de sa part, une dispute, une engeulade ou je ne sais quoi d’autre encore. De toute façon, je ne regrette pas ce que j’ai fait, certes je n’aime pas tuer des enfants ou même des personnes n’ayant pas vraiment demandé cela, mais quand on me cherche, on me trouve, surtout quand on m’oppose de la résistance et qu’on continue de me menacer comme il la fait, c’est de sa faute si j’ai du user de cela à la fin. Ce n’est pas faute d’avoir fait des avertissements, des menaces et j’en passe, j’ai même commencer par les personnes qu’il a l’air d’avoir juger comme les moins important de sa famille, donc les domestiques et gardes du corps, avant de commencer à tuer sa femme et ses gosses.

Mais même là, il n’a pas céder, me suppliant seulement de les épargnés tout en refusant ma demande, ajoutant que même si il le fait, quelqu’un d’autre le fera un jour à sa place. Je lui ai dit avec large sourire « avec ce que je fais à ta famille, personne ne va oser pour ne pas subir la même chose que toi ». Je me rappel encore du sang sur les sabots et mon visage, heureusement que j’ai un peu l’habitude et que je sais comment faire partie les taches de sang sur mon pelage blanc sans que cela se voit pas la suite.

Je regarde Skaz dans les yeux, attendant une réponse à mes paroles, une réaction de sa part ou de la petite qui a surement été témoin du carnage et y a réchappé, en faite, cela me soulage presque de voir qu’une personne au moins à eu l’esprit de se cacher de moi, surtout que je n’ai pas cherché plus que cela de possible survivant une fois ce que je suis venu cherché obtenu, tuer d’avantage n’a pas lieu d’être.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Blood.D.Skaz
avatar
Dark Pledge

Messages : 45

• Votre personnage •
Race: Dragon ado
Niveau: 9
Expérience:
40/90  (40/90)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Lun 8 Fév - 22:10

Après ma question, Shade tenta de donner a boire et a manger à la petite dragonne, mais elle refusa catégoriquement sa proposition, complètement effrayé, restant accroché à moi. Par la suite Shade se relève en fronçant les sourcils.


-Je suis allé voir une certaine connaissance pour parlé affaire, nous avons longuement discuté avant d’arriver à un accord, j’ai aussi envoyé un avertissement au passage avant de rentrée tranquillement ici. Mais pourquoi tu me pose une telle question ? Elle vient d’où cette petite dragonne ? Dit-elle en me regardant dans les yeux, avant de reprendre d'un autre ton. En faite, cette connaissance est la personne ayant mis ma tête à prix, je l’ai persuadé avec mes méthode bien à moi de lâcher l’affaire et d’annulé le contrat, chose qu’il a fait après avoir du trancher dans le vif du sujet. Maintenant l’histoire est réglé pour moi, c’est du passer.


Par la suite elle s'assoit sur le canapé, attendant une réponse de ma part. Je ne la connais peut-être pas depuis longtemps, mais je me doutes quand même bien des choses qu'elle a fait, des choses horribles. Elle n'a même durement pas réfléchis a savoir qui était le coupable et qui ne l'était pas. Avant de tuer quelqu'un, il faut savoir qui il faut tuer. Elle complètement négligée cette règle qui est très importante, elle a tuée des enfants n'ayant aucun lien surtout. Il faut vraiment tout lui expliquer, si elle continue comme ça elle va devenir une psychopathe.


-Shade...tu aurais dû me demander avant d'aller faire ça, tu as tuée de nombreuses personnes innocentes, elles n'ont rien demandées. Bon .... dès que tu as une adresse, tu surveille l'endroit indiqué jusqu'à avoir une réponse, peut importe si ça dure des mois, tu attend, observe, et déduis. Et une fois la bonne personne trouvé, tu t'en occupe en toute discrétion, sans qu'on ne te voient. Dis-je en gardant la jeune dragonne dans les bras.

Après mes mots, je dépose la jeune dragonne sur un fauteuil et lui donne a boire et a manger, qu'elle mange doucement et délicatement. Par la suite je m'assois a coté de Shade et lui donne une tape sur la tête. Cet idiote, il faut vraiment que je lui dise tout et que je la surveille, pour qu'elle ne fasse aucune bêtises.


-Tu sais Shade.... pour moi, tu est beaucoup plus qu'une simple ami maintenant. J'aimerais te dire a quel point tu compte pour moi, mais je n'ai pas le courage de le dire ou faire des signe le montrant, à chaque fois que j’essaie, je bloque et n'arrive plus rien à dire. Mais ce que je peut faire, c'est t'aider à te contrôler et surtout t'aider à ne pas refaire la même erreur de la dernière fois, tu veux bien accepter mon aide ? Dis-je en regardant le sol, assis à coté d'elle.


Par la suite, je relève ma tête et lâche un grand soupire en regardant le plafond. Je réfléchissait à la manière dont je pourrais l'aider et lui apprendre, je suis un assassin moi, pas un professeur de l’école du coin.


-Tout d'abord, tu vas t’excuser à la jeune dragonne et ensuite on pourra passer au chose sérieuse. Dis-je en partant ranger l’assiette vide de la jeune Milie avant de revenir m’asseoir à côtés de Shade.

-Alors tu t'est excusée ? Dis-je en la regardant dans les yeux.


Je vais l'aider, je vais tous faire pour qu'elle puisse se défendre toute seule sans faire des erreurs. Et peut-être qu'un jour j'arriverais a lui dire.... Sinon pour la petite, je pense la laisser a Vlad pour qu'il s'occupe d'elle, qu'il fasse son éducation. Cette pauvre fille ne mérite pas de vivre seule, je ne veut pas qu'elle vive ce que j'ai vécu la majeur partie de ma vie, un véritable enfer. J’espère que cette jeune dragonne aura une vie heureuse, ce que je souhaite aussi pour Shade.
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Ven 12 Fév - 0:18

La réponse ne se fait pas attendre et comme je le pense, il me sermonne sur ma façon de faire, d’abord que je dois lui en parlé et voir cela avec lui avant de faire un massacre, je roule les yeux avec l’envie de dire « tu n’es pas mon père » avant de le laisser continuer, tuer des innocent qui non rien demander, pas ma faute si elles sont là au mauvais moment quand même et j’ai pris mon temps pour aller cherché le paternelle, ils peuvent fuir dans ce cas là, surtout que je n’ai pas fait trop dans la discrétion exprès, la preuve, l’une des servantes a eu la présence d’esprit de se cacher.

Après avoir fini la première partie du spectacle, Skaz pose la petite sur un fauteuil face à moi, lui donnant à manger, chose qu’elle accepte volontiers de sa part, contrairement à moi. Le dragon s’installe ensuite à mes côtés et me donne une tape derrière la tête, ce qui m’arrache un petit grognement de m’mécontentement, mais il l’a pas entendu vu qu’il continue sur sa lancer. Il me dit que je ne suis pas une simple ami pour lui, que je suis plus mais il n’arrive pas à ma dire ou à me le montré, moi je sais maintenant, tu te prends pour mon père ou mon grand frère. Il continue sur le fait de m’aider à me contrôler et à ne pas refaire la même erreur que celle que je viens de faire, une erreur ? Tu le vois comme cela toi ? Le pire, c’est que je me suis retenu, je fais cela plutôt proprement et je n’ai pas pris mon temps en plus.

Bien sur, il me dit tout cela en regardant le sol, comme si il a honte de cela, je soupire légèrement, tu n’es pas obliger d’être comme cela avec moi idiot. Tu semble vouloir m’aider et je ne dis pas non, mais sur ce genre de chose, je ne suis pas un assassin véritable, si j’ai agis cette fois, c’est pour réglé rapidement et une fois pour toute ce problème, moi-même surtout, c’est ce que tu ne semble pas comprendre.

Par la suite, il redresse sa tête et regarde le plafond, soupirant profondément, je me demande bien la raison de se soupir ? Moi ? Ce que j’ai fait ? Les deux peut-être, il n’est pas le premier que je soule rapidement de servir de baby-sitters. Skaz fini par me demander de présenter des excuses à la dragonne devant moi, la je me redresse et le regarde avec un air qui dit « tu es sérieux là ? », ce qui semble le cas car il nous laisse seuls toutes les deux en débarrassant le repas de la petite.

Je n’arrive pas à retenir un petit râlement avant de dire à la jeune servante dragonne :

- excuse-moi de t’avoir fait perdre son travail et pour le spectacle, j’espère que tu n’as pas trop regardé depuis ta cachette ou entendu d’ailleurs.


Je m’en fiche un peu en faite, mais Skaz ne va pas me lâcher avec cela, ça ne fait pas de mal non plus de toute façon, si ça me permet de ne pas être vu comme une psychopathe ou je ne sais quoi d’autre encore. En plus bizarrement, cela me fait un peu du bien, va savoir pourquoi, pourtant tuer et torturé est un plaisir que j’adore faire, peut-être à cause des enfants.

D’ailleurs, quand il revient et me demande pour les excuses, je réponds mollement un « oui » sans même savoir si la dragonne les a accepter ou pas et je m’en fiche complètement aussi, je ne cherche pas le pardon de quelqu’un en particulier. D’ailleurs, la petite ne semble pas trop en croire ses oreilles au vu de sa tête. Je fini par dire, d’une voix monotone et fatiguer, en me levant et sortant de la pièce :

- Je vais vous laisser, je monte faire une sieste, la petite semble avoir du mal à ma présence, tu me réveille quand on part Skaz ? Autant ne pas abuser d’avantage de l’hospitalité de Vlad et Marie plus longtemps, surtout que ta faux doit-être prête maintenant.
Je monte donc les marches qui mène à la chambre où nous étions avec  Skaz lors de notre retour ensemble et me laisse tomber sur un des lits avant de me rouler en boule et de m’endormir rapidement. Finalement, je suis plus fatiguer que je le pense, mon corps tremble doucement alors que je pleure dans mon sommeil, comme si ma conscience souffre de ce que j’ai fait, d’avoir tuer des gens innocent, dans mon envie de sang, de souffrance, pour faire payer toute mes souffrances, j’ai tuer des enfants innocents, qui me supplier de ne pas les tuer ainsi que leurs parents.

J’ai envie de me moquer de moi-même d’un coup, pourquoi j’ai l’impression de regretter mon geste d’un coup ? Ca me ressemble pas du tout, j’ai jamais de ma vie regretter de tuer un autre être vivant, même des enfants, même si ils sont que les troisième que je tue dans ma vie, le premier étant mon premier amour, mais ce n’est pas pareil que maintenant.

L’inconscience du sommeil me fait vite oublier tout cela, n’ayant pas de rêve, seulement les ténèbres de ma propre âme comme compagnie, si silencieuse, si réconfortante, je me sens bien, malgré ma magie blanche de clerc, elles vont toujours être présente, là bien tapis au fond de moi. Je ne sais pas combien de temps se passe véritablement quand Skaz vient me cherché, me réveillant pour me prévenir de notre départ. Je m'étire longuement et me sans reposer, en même temps pas, comme si mon corps a dormi, mais pas mon esprit, je lâche rapidement un bâillement et demande à mon compagnon de fortune :

- Partons d'ici, je n'ai plus rien à y faire de toute façon, après cette histoire, autant ne pas traîner, si tu souhaite toujours m'accompagner, je me rend dans la prochaine ville.


Sur ses mots, je rassemble mes affaires et ma cape toujours déchirer au niveau de la capuche et sort, attendant Skaz pour se rendre à notre destination suivante.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Blood.D.Skaz
avatar
Dark Pledge

Messages : 45

• Votre personnage •
Race: Dragon ado
Niveau: 9
Expérience:
40/90  (40/90)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Mar 16 Fév - 22:56

-Je vais vous laisser, je monte faire une sieste, la petite semble avoir du mal à ma présence, tu me réveille quand on part Skaz ? Autant ne pas abuser d’avantage de l’hospitalité de Vlad et Marie plus longtemps, surtout que ta faux doit-être prête maintenant. Dit-elle en se levant et sortant du salon, d'une voix fatiguer, sûrement par les événements précédent.


Par la suite, je soupire un grand coup ayant enfin un peu de tranquillité, je ne veux plus réfléchir pour l'instant, mais il y a toujours quelque chose qui me tracasse dans ma tête. Shade, encore une fois... Je dois faire un choix, ne rien dire pour toujours et a jamais ou lui dire tout. Il faut que j'arrête de penser a ça, je secoue ma tête pour un oublier ce que viens de me dire et regarde la petite Milie, qui semble curieuse, regardant un peu partout la maison du fauteuil où elle est installé.


-Sa te dit de rester ici, vivre un certain temps avec Vlad et Marie ? Tu pourrais t'y plaire et si ils sont d'accord, ils pourrait peut-être t’adopter, si bien sûr cela ne te dérange pas et eux aussi. Dis-je d'une voix rassurante pour la petite.


-C'est vrai ? Moi ça ne me dérangerais pas, je n'ai jamais eu de famille, j'ai toujours été une servante. Je pourrais les aidés dans n'importe quel tâche ménagère, n'importe laquelle. Dit-elle souriante avec les grand yeux.

-Calme-toi petite, ils n'ont pas encore dit de réponse, je vais aller les voir et leurs parler de ça, je reviens.


Je me suis levée et me suis dirigé vers la forge où se trouvait Vlad et Marie. Après tout ce temps, mon forgeron préféré devrait avoir terminé la réparation de ma faux. J'ai hâte de la voire comme neuve et peut être différente, après tout elle a subît beaucoup de dégâts après mon combat. Arrivée devant la porte de la forge, je frappe à la porte et rentre. Je vois Vlad et Marie en train de discutés, on dirait que Vlad a fini son travaille.


-Vlad, Marie, je voulais vous demander un petit quelque chose. Alors, voilà, j'ai trouvé une jeune dragonne, elle s'appelle Milie et elle a été la spectatrice d'un véritable massacre de la famille pour laquelle elle travaillait en tant que servante. Je voulais vous demander si vous pouviez la garder un long moment avec vous le temps qu'elle digère tout ça et si possible que vous la gardiez définitivement si elle vous plaît bien, puis si possible être gentil avec elle. Leurs dis-je, alors qu'il m'écoutais attentivement.


Après courte réflexion, ils ont décidés d'accepter de la garder un moment et peut-être ils l'adopterons si ils l'aime bien. Par la suite, Vlad me dit qu'il a finit de refaire la faux, apparemment ma gemme pourpre contenait de toutes petites gemmes bleue, il s'est servit des restes de ma gemme pourpre pour améliorer ma lame. Après mainte explication, il sort une faux, enveloppée d'un tissu la recouvrant complètement.


-Tu la déballera dans ton prochain combat, je te préviens elle est complètement différente et surtout, elle n'est plus déployable, alors n'essaye pas de la pliée. Dit-il en riant un peu.


Par la suite, je prend la faux enveloppée en riant aussi un peu et l'accroche à mon dos. Je me prépare a sortir de la forge, mais Vlad m'arrête.


-Attend deux secondes j'ai quelques chose d'autre pour toi. il prend une arme enveloppée entièrement elle aussi, ça à l'air d'être un assez grand katana, vu la forme et la taille de l'arme. Vlad tend l'arme vers moi et me dit en souriant légèrement. Le sabre dont on a parlé hier, celui qui a fait sauté la forge de ta famille, bref, prend le, il est a toi après tout.

Je prend l'arme sans bronché et le remercie pour tout son travail. Par la suite, je reviens dans le salon et dit à la jeune Milie la réponse du couple. En entendant ce que j'ai dit la jeune s'est mit à sauté de joie, disant que c'est « super génial ».


-Calme-toi un peu et fait moins de bruit s'il te plaît, je vais me reposer une ou deux heures, moi je reprends la route après, lit un livre en attendant. Dis-je avant de m'allonger sur le canapé et m'endormir.

Après mettre endormi, je rouvre les yeux dans un endroit sombre, envahit par les ténèbres de mon âmes, sûrement un rêve encore une fois. Pendant quelques minutes dans cet un endroit ténébreux, j'ai entendu des sortes de bruits de pas rapide, très rapide, jusqu'à entendre une voix difforme et complètement folle me dire.


-tu n'est pas seul mon ami, et oui, c'est encore moi, je voulais juste te prévenir de mon retour imminent.


Après ces mots, mon entourage prît une couleur rouge sang, jusqu'à devenir une salle plein de cadavre, complètement déchiqueter et éparpiller un peu partout. Après quelques minutes passer je me suis réveiller en sursaut sur le canapé, j'ai regardé autour de moi et vois ma veste posé sur la table toute propre, sûrement Marie. Par la suite je relève et met ma veste avant de bien disposé sur mon dos, ma faux et mon sabre emballés dans le tissu. Une fois prêt, je retourne voir Shade dans sa chambre et la réveille et la prévient pour le départ.


-Partons d'ici, je n'ai plus rien à y faire de toute façon, après cette histoire, autant ne pas traîner, si tu souhaite toujours m'accompagner, je me rend dans la prochaine ville. Dit-elle après s'être étirée et avoir lâcher un rapide bâillement.


Après ces mots, elle rassemble toute ses affaires, ainsi que sa cape déchirer au niveau de la capuche et sort m'attendant pour se rendre à la prochaine destination. Par la suite, je fais de rapide adieux aux habitants de la maison et rejoins Shade.


-On peut y aller, je te suis Shade. Lui Dis-je avant de prendre la route en sa compagnie.

Après environ, deux heures de marche avec une ambiance assez morbide, je trouve un alternative a lui dire ce que je veut lui dire, je prend donc une grande inspiration et lui demande.


-Shade je voudrais te poser une question...tu m'aime dans quel sens ? de quelle manière ?


Par la suite, il y a eu un silence de quelques secondes, avant que soudainement, des flammes noire ténébreuses se sont mît a jaillir de mon visage. J'ai crié de douleur alors que les flammes se sont mît à envahir mon corps tout entier. La douleur est horrible, insupportable, mais ce n'est pas les flammes qui me font mal, c'est autre chose, une chose à l'intérieur de moi, une chose qui essaye de sortir. Ca ne pouvait être que lui.


-Shade ! Va-t-en, je ne vais pas tenir longtemps !


Après mes mots, j'ai crié encore plus fort de douleur alors que ma vue se remplie peu à peu de noir, jusqu'à ce que je vois plus rien. Je suis dans le noir complet je n'arrive pas a reprendre le contrôle de mon corps, mais j'arrive de nouveau a voir ce que mon corps fait. Je n'ai plus les flammes sur moi, mais je fais un grand sourire, un sourire de fou, celui d'un psychopathe. Je me suis mis à rire sans raison devant Shade, mais ce n'était pas moi, mais quelqu'un d'autre.


-Salut gentille petite Shade, Skaz est absent pour le moment, et j'ai bien envie de te faire souffrir ma petite, et devant ses yeux. Je veux voir de la chair en morceau et de sang partout ! Cria mon corps contrôlé par un autre moi, d'une voix de psychopathe
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Mer 17 Fév - 22:12

Alors que j’attends Skaz dehors, je regarde un peu le ciel et profite du filet d’air frais qui circule dans ma crinière, ça fait tellement de bien et fini d’enlever les dernières traces de sommeil. Il ne me fait pas patienter bien longtemps car le voilà, surement après avoir dit au revoir à tout le monde dans la maison.

Le dragon m’annonce qu’on peut y aller, prenant déjà le chemin pour sortir de la ville, au passage je prends rapidement de quoi manger car je n’ai plus rien de vraiment consistant, par la suite nous marchons hors de la ville, dans un silence assez pesant et morbide, chose qui dure durant prêt de deux heures quand même, ni l’un ni l’autre n’osons parler, surement à cause de ce qui c’est passer plutôt dans la maison au sujet de l’incident.

C’est lui qui fini par le rompre, me demandant si il peut me poser une question, question qu’il me pose sans vraiment attendre ma réponse véritablement. Mais cette dernière me désarçonne complètement, si bien que je le regarde avec des yeux rond alors que mon cerveau tourne à plein régime, comment je l’aime ? De quelle façon exactement je le vois ? De quelle manière ? Pour être franche je ne sais pas du tout, parfois comme un grand frère, parfois comme un ami, parfois plus… Mais c’est trop tôt pour que je sache véritablement comment je l’aime véritablement, tout ce bouscule dans ma tête.

Mais il ne se passe pas quelques secondes que des flammes noir envahie son visage d’un coup, m’arrachant une crie de surprise sur le moment, mais quesqui se passe bon sang, c’est quoi ça. Surtout qu’il crie lui aussi, mais de douleur pour sa part alors que les flammes le recouvre entièrement maintenant.

Je recule légèrement, me demandant ce qui se passe, je suis très inquiète, que lui arrive-t-il maintenant, c’est quoi ces flammes ? Vite de l’eau ! Je dois l’éteindre. Alors que je cherche ma réserve d’eau, Skaz me hurle de partir sur le champ, qu’il ne va pas pouvoir tenir plus longtemps.

Mais tenir contre quoi exactement ? Je comprends rien Skaz, quesqui se passe, contre quoi tu semble te battre ? Pourquoi tu es couvert de flammes noir ? Peu après ses mots, il crie encore plus fort, mon cœur a un rater, il souffre et je ne sais pas quoi faire, il n’a pas de blessure apparente, ma magie de clerc ne semble servir à rien du tout dans ce cas là.

Mon regard balaye partout autour de moi, essayant de trouvé de quoi l’aider, le calmé, n’importe quoi en faite. Il n’y a plus de flamme, Skaz ne crie plus du tout, il semble s’être calmé, ce qui me fait pousser une soupire de soulagement et m’approche de lui afin de savoir si il va bien et pour décelé de possible brulure, même si avec sa peau de dragon, il doit toléré le feu assez facilement, mais sa blessure au torse peu l’avoir fragilisé quand même.

Skaz me sourit, un sourire fou, un sourire malsain, un sourire de psychopathe, je pense la tête sur le côté en fronçant les sourcils, pourquoi un tel sourire ? Plus ça va et moins je comprends ce qu’il se passe. Cela ne s’arrange pas quand il se met à rire, un rire qui va en correspondance avec son rire, mais il ne lui ressemble pas du tout, ce n’est le même que celui qui m’a déjà fait comme rire.

C’est lorsqu’il me parle d’une voix forte de psychopathe que j’ai bien l’impression d’avoir une autre personne devant moi, chose qu’il me confirme directement en m’annonçant que Skaz est absent pour le moment et qu’il a bien envie de me faire souffrir devant ses yeux, qu’il souhaite du sang partout et de la chair en morceau.

Je serre les dents, il a une double personnalité le mec, merci de me prévenir, surtout si c’est un fou pareil, mais mon coco, tu es mal tombé, je ne vais pas avoir peur après de telle parole, si tu es vraiment un autre Skaz, tu dois bien savoir qui je suis un minimum. Je relève alors la tête, détendu, sur de moi, tout en restant sur la qui vive, dardant mon regard sur le sien avant de lui rendre son sourire, façon plus amuser :

- Tu souhaite donc me découper en morceau ? Bout de peau après bout de peau ? Me faire hurler de douleur, me vider de mon sang ? Si tu souhaite avoir du sang et de la chair en morceau, tu aurais du venir avec moi quand je suis allé voir celui qui avait mis un prime sur ma tête, je te l’aurais laissé avec grand plaisir. Par contre, ne compte pas sur moi pour te laisser me touché, d’ailleurs, tu as un nom ou pas ? Sinon ramène moi Skaz, tu veux bien, j’étais en plein discussion avec lui et c’est très impolie de coupé quelqu’un comme ça.


Mon sourire est toujours affiché sur mon visage, mon regard le regardant de façon froide et impitoyable, hors de question qu’un psychopathe quel qu’il soit me touche ou me blesse. Je tourne autour de lui, l’observant de long en large, j’ai eu l’occasion de le regardé à plusieurs reprises lorsque je l’ai rencontré et soigné, mais autant voir si ce mec me réserve des surprises, je rajout ensuite à mes paroles :

- Au faite, quesqui te fait dire que je suis une gentille petite fille ? Je suis loin d’être un enfant de cœur quand même, mais si tu veux, je te montre. Toi qui semble chercher la bagarre, un pari te dit ? Si tu me bats, je te laisse jouer avec mon corps comme bon te semble, si je gagne, tu pars et tu me laisse tranquille ainsi que Skaz, alors ? Partant ?


J’ai confiance à en mes capacités, aucun de nous n’a l’avantage sur l’autre, je ne l’ai jamais vu combattre et lui non plus, c’est un parie risqué quand même, mais lui tourné le dos et fuir est faire son jeu, surtout que cela ne va pas l’empêcher de me courir après et de me planté sa nouvelle faux dans le dos sans remord ou autre. Autant l’affronté face à face, je n’ai pas peur, la peur ne doit pas m’habiter en ce moment même. Attendant sa réponse, je pose mes affaires au sol, retirant ma cape que je mets avec, prenant mon épée avec ma magie, prête au combat, sur mes gardes pour réagir rapidement.

La seule chose dont je dois me méfier pour l’instant, s’est ses pouvoirs de nécromancien, s’il fait de nouveau apparaitre ses loups ou tout autre chose, je vais devoir réagir vite. Je concentre aussi ma propre magie de soin, afin de palier rapidement à la moindre blessure, je préfère prendre les devant et renforcé mon corps contre les dommages.

Je fini par le provoquer, voulant qu’il attaque le premier en disant :

- Alors ? J’attends, tu semble si motiver pourtant.

Excuse moi par avance si je te blesse Skaz, promis, je te soigne ensuite et j’évite les points vitaux, mais je ne vais pas me laisser faire par ton double psychopathe.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Blood.D.Skaz
avatar
Dark Pledge

Messages : 45

• Votre personnage •
Race: Dragon ado
Niveau: 9
Expérience:
40/90  (40/90)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Jeu 18 Fév - 21:26

-Tu souhaite donc me découper en morceau ? Bout de peau après bout de peau ? Me faire hurler de douleur, me vider de mon sang ? Si tu souhaite avoir du sang et de la chair en morceau, tu aurais du venir avec moi quand je suis allé voir celui qui avait mis un prime sur ma tête, je te l’aurais laissé avec grand plaisir. Par contre, ne compte pas sur moi pour te laisser me touché, d’ailleurs, tu as un nom ou pas ? Sinon ramène moi Skaz, tu veux bien, j’étais en plein discussion avec lui et c’est très impolie de coupé quelqu’un comme ça. Dit-elle restant sur ses gardes face à moi, dardant son regard sur le mien, me rendant un sourire plus amusée que le mien du moins, de mon corps, sachant que je ne le contrôle plus...


En voyant son sourire heureux toujours affiché sur son visage et son regard froid et impitoyable me fixant. Mon corps eu une sensation bizarre, comme si j'étais en pleine extase, face à ce spectacle qui se déroule en face de moi. Mais quoi pense ce timbré ? J'ai vraiment l'impression qu'il est limite excité par le regard sombre de Shade, qu'il est en pleine extase l'amenant au septième ciel.


-Au faite, qu'est-ce qui te fait dire que je suis une gentille petite fille ? Je suis loin d’être un enfant de cœur quand même, mais si tu veux, je te montre. Toi qui semble chercher la bagarre, un pari te dit ? Si tu me bats, je te laisse jouer avec mon corps comme bon te semble, si je gagne, tu pars et tu me laisse tranquille ainsi que Skaz, alors ? Partant ? Dit-elle toujours aussi souriante.


Shade au lieu de faire de belles petites paroles, cours, cours aussi loin que tu peux. Ce psychopathe va te faire du mal et je ne veux en aucun cas te voir souffrir devant moi, je ne pourrait le supporté. Je cris, je supplie à ce timbrée d'arrêter tout de suite ce qu'il fait. Je cris encore et encore sans m'arrête, jusqu'à ce qu'il me parle dans ma tête.


-Par pitié, tais-toi, j'en ais marre de t'entendre gueulé sans arrêt la même chose dans ma tête. Qu'est-ce que tu me veux ? Dit-il d'une voix légèrement amusée.


-Arrête ça tout de suite, ne lui fait pas de mal, elle n'a rien à voir avec toi et moi, ce problème c'est entre nous deux et personne d'autres, alors.... laisse-là et réglons ce problème entre nous.

-Pourquoi devrais-je m'arrêter ? Je commence juste à peine à m'amuser, il me faut bien quelque chose pour me divertir. Tu sais, rester dans ta caboche me provoque beaucoup de stress, il paraît que c'est mauvais pour le corps. Dit-il en se moquant de moi avant d'arrêter de me parler et retourné là où il en était.


Tout ce que je peux faire pour le moment c'est observé et attendre une brèche pour reprendre le contrôle de mon corps. Par la suite, Shade sort son épée avec sa magie, prête au combat, restant sur ses gardes afin de réagir rapidement en cas d'attaque.


-Alors ? J’attends, tu semble si motiver pourtant. Dit-elle d'un ton certain et motivée, je sent que ça va mal finir pour ma tronche...


-C'est bon, j'étais en train de discuté, impatiente celle-là je te jure. Dit-il avant de prendre un grand sourire et répondre. Bon, maintenant on peut passer aux choses sérieuses ma jolie.


Par la suite, il se mit à faire à nouveau un rire de psychopathe, avant de se mettre a sauté sur Shade et l'attaqué, lui envoyant plein de coups de poings, de pieds et de griffes. Mais a chaque coups Shade arrive à le parer avec son épée, me renvoyant parfois les coups, ce qui blesse mon corps par moments, par chance ce n'est pas des blessures graves, justes quelques coupures sur mon corps et elle ne vise pas les points vitaux. Justement, elle doit viser mes points vitaux, sinon sa risque de très mal se passer. Après plusieurs échange de coups, pendant quelques minutes, il saute en arrière, s'éloignant de Shade.


-Tu sais...Skaz n'a jamais pu savoir se servir de ses ailes et il n'a jamais essayé d'apprendre ou même de les utilisées. Mais moi je sais comment et même parfaitement m'en servir contrairement à lui. Dit-il, toujours avec son sourire inspirant la folie.

Après ses mots, il enlève ma veste et la dépose au sol, avant de déployer mes ailes, ce que je fais très rarement. Par la suite, il saute dans les airs et prends son envol, assez haut dans le ciel avant de serrer le poing droit, concentrant toute sa force dedans. Après quelques secondes de concentration, il se mît à prendre plus d'élan, montant un peu plus dans les airs avant de foncer en piquet sur Shade tout en rigolant fortement, le poing prêt à lui donner un coup puissant depuis la voie céleste.
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Dim 21 Fév - 13:28

Moi, j’impatiente ? Un peu peut-être, tu es entrain de discuté ? Alors chacun son tour de coupé la parole à l’autre, tu parle à Skaz je suppose, vu que nous sommes que tout les deux ici, d’ailleurs, tu ne m’as pas donné ton petit nom à toi, pas très grave, surtout qu’il semble prêt pour le combat au vu de son sourire, de ces paroles qui me fait rouler des yeux, « ma jolie » il va falloir arrête un peu, non ?

Il me rit encore au nez de façon psychopathe, pour changer j’ai l’impression, avant de me sauter dessus et de m’attaquer fortement et sans discontinue, coup de pied, coup de poing, coup de griffe, il utilise tout son corps contre moi. Il est plutôt rapide, mais je le suis plus et j’arrive à esquivé, à détourné et à rendre la majorité de ses coups sans qu’il arrive à me toucher véritablement. Je reste concentré au maximum, je dois laisser aucune ouverture sinon je risque de le sentir passer, mais je fais en sorte de garder mon sourire et mon regard sur lui.

Comme je l’ai voulu, je ne vise pas ses points vitaux, je me contente de le blesser afin de l’immobiliser, mais j’ai sous estimé les écailles des dragons et mon épée n’est pas des plus affuté, je n’arrive pas à le blesser comme je le souhaite, cela dépasser à peine le coupure sur lui, moi qui essaie de l’immobiliser en lui coupant les tendons, touché les articulations et autres choses du genre, il va falloir que je monte plus violente pour arrivé à mes fin, désoler par avance Skaz, mais tu vas finalement avoir mal.

Mais je n’ai pas le temps de commencer à tapé véritablement plus fort après ses quelques minutes de combats, en effet, le dragon s’éloigne de moi en un bond en arrière, alors qu’il a toujours un sourire de folie affiché sur son visage, se dernier me parle de ses ailes, comme quoi Skaz n’a jamais su s’en servir et qu’il n’a jamais cherché à s’en servir, contrairement à lui qui sait parfaitement.

Il me fait même une démonstration, retirant sa veste qu’il pose sur le sol avant de déployer ses ailes devant moi, je les ai rapidement regardé quand j’ai soigné Skaz à notre rencontre, mais comme la blessure est sur le torse, je n’y ai pas fait plus attention vu qu’elles n’ont rien du tout. Une fois déployer, il saute en l’air et s’envole rapidement dans les hauteurs, en mode, je peux voler et pas toi, mon regard reste dardé sur lui, je ne dois pas le perdre de vue, surtout pas.

Je me demande bien ce qu’il mijote quand même, il se met hors de porté pour m’attaquer avec sa magie ? Bonne idée, mais il ne semble pas être de se genre là, le voilà entrain de serré le poing, comme si il met dedans toute sa force alors qu’il continue son ascension. Je reste sur mes gardes et me tient prête à me défendre face à ce qu’il me prépare, d’ailleurs, je n’attends plus du tout, la voilà entrain de me foncé dessus en piquer en riant à gorge déployer, le poing fermé devant lui prêt à me pourfendre.

Ce gredin descend très vite que j’ai à peine le temps de rouler sur le côté pour ne pas me prendre le poing, mais l’onde de choc causé par ce dernier, lorsqu’il touche le sol, me faire aller contre un arbre, me coupant le souffle sur le moment avant de me redresser et de la regarder en applaudissant avec une sourire ravie :

- Merci pour le spectacle, je commençais à m’ennuyer ferme, à mon tour de te montré ce qui je sais faire et tu vas pouvoir me rendre Skaz par la suite, d’accord ?


Sans attendre de réponse, je prends une grande respiration, sourit grandement et fonce directement sur lui au grand galop, mon épée grandit à côté de moi. Je grogne fortement avant d’attaquer à mon tour, mais cette fois, j’y mets une grande partie de ma force physique, je ne souhaite pas quand même lui coupé des membres, seulement faire en sorte qu’il ne puisse plus bouger pour le moment, les tendons, les articulations, tout ce qui lui permet de se mouvoir, voilà ce que je touche, soit avec mes sabots, soit avec mon épée.

Il a voulu jouer, je vais lui montré qu’on ne fait pas partie de la même cours mon petit, à toi seulement, je vais m’excuser auprès de Skaz une fois de retour, je souhaite être son égal avec lui et pas être supérieur, cela ne m’a apporté que des ennuis jusqu’à présent de faire ça avec tout le monde. Mais lui, lui souhaite ma peau comme couverture de lit, et il en est hors de question, donc excuse moi de ne pas me retenir, le jeu est fini.

Je fais en sorte de resté au maximum sur mes gardes quand même, il peut avoir encore une carte dans la manche, mais ne me pousse pas à bout, je ne veux pas faire l’irréparable, je ne veux pas perdre un autre ami, encore une fois, je ne sais pas si je vais pouvoir le supporté, surtout si je le tue de mes propres sabots.

- Repart d'où tu viens et fiche nous la paix ! Je ne veux plus blesser un ami très cher à mon cœur !


Je ne sais pas pourquoi je le dis, c'est presque sur le ton du désespoir, mais je ne dois pas le laisser voir une faille à se gredin, je ne dois pas lui faire se plaisir, j'en ai marre de tout ça à la long, pourquoi je n'ai pas le droit au bonheur, pourquoi il a toujours quelque chose, quelqu'un pour me le retiré ! Mon regard devient plus noir, plus haineux contre ce psychopathe, laisse nous en paix, laisse nos âmes être enfin heureuses.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Blood.D.Skaz
avatar
Dark Pledge

Messages : 45

• Votre personnage •
Race: Dragon ado
Niveau: 9
Expérience:
40/90  (40/90)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Mar 23 Fév - 21:56

Je descends vite, très vite, Shade évite ce coup, si je te touche avec cette attaque, je risque fortement de le regretter toute ma vie. Par chance, elle arrive juste à la dernière seconde a éviter mon attaque avec une roulade sur le côté. Mais une onde de choc causée par mon coup l'envoie contre un arbre non loin de moi. Elle se relève et applaudit avec un sourire ravie avant de s'exprimer.


-Merci pour le spectacle, je commençais à m’ennuyer ferme, à mon tour de te montré ce qui je sais faire et tu vas pouvoir me rendre Skaz par la suite, d’accord ?


Ce fou n'a même pas le temps de prendre la parole que Shade prend déjà une grande respiration et sourit grandement avant de foncer vers moi, sont épée à ses côtés. Elle attaque avec des coups puissants avec sabots et épée, mais elle a perdu un peu de vitesse dans ses attaques, ce qui rend la chose un peu plus facile si mon corps à la force de contrer sa force. Il pare quelques uns de ces coups, mais en reçoit quand même par moment, on dirait qu'elle essaye de faire en sorte de me rendre immobile, ce qui pourrait effectivement bien marcher. Continue comme ça Shade tu peut y arriver, mais par contre sa fait un mal de chien ses coups, c'est pas lui qui supporte la douleur, c'est moi. Restant constamment sur ses gardes, elle arrive à parer une grande majorité des coups que ce timbré lui envoie, même si par malheur il arrive parfois a lui faire de petites égratignures.


-Repart d'où tu viens et fiche nous la paix ! Je ne veux plus blesser un ami très cher à mon cœur !


À son cœur ? Elle veut dire quoi par très cher ? Non, je penserais à sa plus tard, pour l'instant il faut que je me charge de reprendre le contrôle de mon corps. Concentre-toi, tu peux y arriver, tu peux le faire, il faut juste que tu te concentre. Par la suite, je fais ce que je peux pour me concentrer un maximum sur la récupération de mon corps. Tandis que cette folie, cette autre personne sans nom, sans identité se met se mettre en position comme s'il concentrait tout son pouvoir dans son poing droit, préparer à frapper fort, ce qu'il est effectivement en train de faire. Je ne connais pas cette attaque, qu'est-ce qu'il compte faire ? L'attaque qu'il prépare sera sûrement très puissante et elle risque de faire beaucoup dégât. Une aura noire ou peut-être des flammes noires sortant du tissu recouvrant ma nouvelle faux, commencent à entourer mon poing droit, ce qui commence a former une sorte d'orbe tourbillonnante. La puissance de l'attaque augmente de plus en plus l'orbe grossissant légèrement, alors que de petites rafales de vent de plus en plus plus fortes soufflent autour de moi. Le plus impressionnant, c'est que toute ce qui est autour de moi commence à pourrir, toutes la végétation, que ce soit herbes, fleurs, arbres, n'importe quoi, pourrit et perd toutes vie. Il faut absolument que j'arrive à stopper cet attaque, si je n'y arrive pas, Shade risque d'être blessée, ou même pire.


-On va voir si tu arrive a éviter cette attaque ma jolie. Je l'espère pour toi, car si tu te la prend tu tombera direct en décomposition. Je te souhaite bonne chance, même beaucoup de chance ! Dit-il en riant fortement à la fin de sa phrase.


Il se met à rire encore plus fort, souriant grandement, la regardant avec ses yeux de fou, alors que l'orbe tourbillonnante sur mon poing droit grossit fortement, les rafales de vent plus puissante. Il va y arriver, il va l'atteindre, il va lui faire du mal, la blessée, je dois absolument l'en empêché, sinon je vais le regretter toute ma foutu vie. Je concentre, encore et encore de plus en plus, quand soudainement il se met à réagir bizarrement, comme si quelque chose le gênait. On dirait que j'y arrive je reprendre, il faut que je continu, on dirait aussi que je commence a retrouver peu à peu le contrôle de ma patte gauche, il faut juste que.... Je sers le poing gauche et lui fait prendre un peu d'élan avant de donner un grand coup de poing sur mon visage, me faisant légèrement cracher du sang. Je tombe au sol, l'orbe de son attaque s'évapore, mais on contrôle chacun une moitié de mon corps. Il grogne ensuite fortement et se met a crier, alors que les flammes recouvrent a nouveau mon visage. Dans mes cries de douleur, on entend deux voix, la mienne et la sienne, deux voix qui se battent pour un seul et même corps. Après quelques minutes, j'arrive a reprendre le contrôle complet et me calme, a genoux au sol, les pattes sur mon visage, les flammes disparue.


-Je suis désolée Shade... j'aurais dû te parler de ça. Tu dois sûrement me détesté... Dis-je en enlevant mes pattes, la regardant dans les yeux, le visage sans émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Mar 23 Fév - 23:59

Le combat fait rage entre nous, chacun parant les coups de l’autre, chacun blessant l’autre, même si ce ne sont que des égratignures que ma magie va vite fait effacer de ma peau contrairement à lui qui sont plus sérieuse. Je ne sais pas depuis combien de temps on fait cela, surement depuis peu car je ne suis pas vraiment fatiguer, même si elle va vite arriver sinon je continue à se rythme effréné.

D’un coup, il recommence une nouvelle fois, il s’éloigne de moi et commence à fermé le poing et à se concentré, je ne dois pas laisser faire à nouveau, je l’attaque à nouveau pour lui faire cesser cette attaque qu’il prépare, surtout qu’elle semble magique cette fois et non plus que physique au vu de ce que la faux produit dans son dos, c’est forcément que son catalyseur est mis à contribution. Je serre les dents, quesqu’il peut bien me préparer bon sang, mais il fait en sorte de rester hors de ma porté pour ne pas que je l’interrompe dans son sort.

Les flammes noirs entourent le poing fermé de ce malade alors qu’autour de nous, tout meurt au fur et à mesure, même les arbres, moi-même je ressens comme un malaise, comme si la vie souhaite me quitté, fichu pourvoir de nécromancien, le vent se joint à la partie, surtout au niveau du fou furieux, cette fois, c’est moi qui recule vivement afin de pouvoir dévier ou esquivé cette fichu attaque de grande envergure.

Lui-même semble confiant dans son attaque au point qu’il a la gentillesse de me prévenir de cette dernière, ajoutant que si j’arrive à l’éviter, avec beaucoup, mais beaucoup de chance, je ne vais pas être réduite à l’état de corps pourrissant bon pour les verres. Voilà donc ce que va me faire cette attaque ? Me tuer en me rendant mon corps à un état avancer de décomposition, voilà pourquoi la végétation pourri et meurt atour de nous, ainsi que le malaise que je ressens depuis qu’il a commencé à concentré cette orbe noir qui grossit au fur et mesure sous mes yeux.

Bien évidement, ses paroles, comme depuis le début de cette histoire, sont accompagnées d’un sourire et d’un rire fou a glacé le sang, le tout en me regardant avec le même sentiment que contient son rire. Tu commence à me gonfler sévère, surtout avec tes « ma jolie », je ne suis pas ta meuf et encore moins ta pote crétin.

Mais il y a quelque chose qui cloche d’un coup, son sourire se tord légèrement, comme si une mouche vient de fortement l’embêter, c’est rapide, mais clair, il est déranger dans on action, Skaz ? Tu fais enfin quelque chose contre se fou ? Tu en as mis du temps quand même, mais je ne peux rien faire sinon il va me balancer son attaque sur le museau. J’observe quand même, cherchant une possible ouverture quand même.

La suite se passe très rapidement, le poing gauche se serre, prend un peu d’élan et vient d’écraser sur le visage de Skaz de plein fouet au point de finir à terre, ce qui a aussi pour conséquence de lui faire cracher du sang. Suite à se coup et à la chute, l’orbe magique disparait dans la nature, la magie disparait, ce qui me soulage et me fait pousser un soupire du même sentiment, pas que je ne suis pas capable de l’esquivé, mais j’ai le sentiment que sans cette intervention, se psychopathe va me la lancé à bout pourtant sur ma tronche.

Le reste se passe comme lors de son apparition, après un grognement de colère, les flammes recouvrent à nouveau son visage, hurlent de douleur, je peux entendre deux voix se battre et se disputé, celle de Skaz et celle de l’autre malade. Comme la première fois, je ne peux rien faire, cela dure plusieurs minutes, des minutes interminables où je reste sur mes gardes. On ne sait jamais, même si Skaz reprend le contrôle, rien n’empêche l’autre de me balancer une dernier attaque sur le coin du nez.

Skaz tombe à genoux, les pattes sur le visage, devenant calme, très calme, les flammes ont disparu, j’ai qui en face de moi maintenant, Skaz ou encore le timbré ? La réponse vient rapidement en entendant les excuses de Skaz sur le fait de ne pas m’avoir parlé de son double, mais la partie sur le fait que je le déteste, ce n’est pas vrai, jamais je ne vais le détesté pour une telle chose. En parlant, il enlève les pattes de sur son visage afin de me dire tout cela dans les yeux.

Je suis tellement contente, heureuse et soulager de le revoir, que je lâche mon épée sur le sol et me précipite sur lui, l’étreignant dans mes pattes en pleurant avant de dire d’une voix où on peut clairement ressentir le soulagement et la joie :

- Skaz, tu es de retour, tu n’as pas à t’excuser et jamais je ne te détesterais, c’est moi qui doit m’excuser pour les blessures que je t’ai infligé par sa faute, je vais te soigner toute suite, attend une seconde


Je me concentre et fait briller ma corne pendant qu’un halo blanc le recouvre doucement, certes, je ne peux pas les soigner dans leurs intégralité car je n’ai pas encore la puissance et le savoir pour, mais au moins faire en sorte de les résorbé un minimum, pour qu’il souffre moins, même si cela me vide d’une grande partie de mes forces magiques.

Le tout en le gardant dans mes pattes, je ne veux pas risquer de le perdre encore une fois, je ne sais pas pourquoi se malade est intervenu d’un coup, alors qu’on marche tranquillement, mais il m’a fait comprendre à quel point je tiens à ce crétin de dragon. Je reste un long moment comme ça avant de m’écarté de lui, pleurant encore un peu avant de lui ramené sa veste avec le peu de magie qu’il me reste pour ne pas m’évanouir.

- Tient, comme préfère l’avoir en permanence sur ton toi. Tu m’as fait tellement peur, j’ai cru t’avoir perdu.


Skaz, je ne sais pas vraiment pourquoi, mais je tiens à toi, tu es devenu mon meilleur ami, un frère même, je vais surement encore vite en besogne, mais je sens que quelque chose se passe entre nous et j’ai bien l’intention de préservé cela, quitte à me battre à nouveau avec ce gars sortit de nulle part, je vais faire des recherches sur se sujet en rentrant, histoire de savoir si je ne peux pas le soigner ou faire quelque chose quand ça se reproduit, afin d’être sur que ni l’un ni l’autre ne nous blessons à cause de lui. Bon, maintenant on fait quoi ? On continue notre voyage comme si rien ne sait passer ou on prend deux minutes pour se reposer avant d'aller plus loin, je n'ai même pas envie de savoir le pourquoi du comment vis à vis du psychopathe, surement en rapport avec ce qu'il a vécu dans l'enfance, sauf si il souhaite m'en parlé bien sur.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Blood.D.Skaz
avatar
Dark Pledge

Messages : 45

• Votre personnage •
Race: Dragon ado
Niveau: 9
Expérience:
40/90  (40/90)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Ven 26 Fév - 1:21

Je suis épuisée, je ne veux pas bouger, je veux rester comme ça, à genoux au sol alors que le sang s'écoule de mes nombreuses plaies sur mon corps. Je la voie, oui, je vois son visage magnifique, on dirait qu'elle est heureuse. Heureuse de quoi ? Du fait que je sois de retour et en vie ? Par la suite, elle lâche son épée et se précipite sur moi, me prenant dans ses bras en pleurant à chaude larmes.


-Skaz, tu es de retour, tu n’as pas à t’excuser et jamais je ne te détesterais, c’est moi qui doit m’excuser pour les blessures que je t’ai infligé par sa faute, je vais te soigner toute suite, attend une seconde. Dit-elle d'une rassurante et heureuse. Des paroles qui me réchauffe légèrement le cœur.


Elle se met ensuite à faire briller sa corne durant un moment de concentration, alors qu'un halo blanc brillant légèrement, me recouvre doucement. Ce sort me soigne toutes mes blessures, du moins les plus profondes, on dirait que cela ne les a pas refermées complètement, mais au moins elles ne saignent presque plus et je me sens mieux. Son pouvoir la un peu affaiblie, cela se voit. Tout en faisant cela, elle me regarde et me garde auprès d'elle, dans ses pattes, comme si elle ne voulait plus me lâcher, qu'elle ne risque plus de me perdre. Nous restons un long moment comme ça, dans le silence, un silence apaisant, mais après ce moment merveilleux, elle s'écarte de moi, laissant couler encore quelques larmes avant d'utilisé un peu des restes de sa magie pour me ramener ma veste et me dire.


-Tient, comme préfère l’avoir en permanence sur ton toi. Tu m’as fait tellement peur, j’ai cru t’avoir perdu.


-Je t'ai promis que je resterais toujours à tes côtés. Ce n'est pas aujourd'hui que je vais te laisser tomber. Lui répondis-je avant de gémir légèrement de douleur dû aux blessures qu'elle ma causée et reprendre. Dis donc... tu n'y est pas aller de main morte on dirait, mais c'est ce qu'il fallait faire et je t'en remercie.


Par la suite je me relève difficilement, gémissant encore un peu de douleur, avant de retomber au sol sous un léger déséquilibre, en soupirant grandement. Je m'allonge et reste quelques secondes au sol, regardant le ciel, réfléchissant à ce qui pourrait ce passer par la suite, si ce monstre allait revenir ou pas, je me pose plein de question de ce genre. Je me relève en douceur, me tenant sur un rocher au cas où, si un autre vertige surviendrait. Je n'ai plus de vertige et on dirait que je peux marcher, du moins ça fera l'affaire. Je remet mes ailes déployées en place sur mon dos et prend ma veste au sol avant de la dépoussiéré un peu et la remettre sur moi, replaçant bien sur mon dos, le katana et la faux, toujours enveloppés sous le tissu. Je demande à Shade des bandages, qu'elle me donne tout de suite et je recouvre mes nombreuses plaies avec, prenant bien soin de mettre quelque chose dessus pour désinfecter au cas où.


-Bon.... Et si maintenant je voyais un peu la tronche de ma nouvelle faux, du moins ma faux bien réparée et comme neuf. Dis-je avant prendre ma faux enveloppée en patte.


Je regarde un peu la forme qu'on peut voir au travers du tissu pendant plusieurs seconde, me demandant de quoi elle avait l'air cette faux, le travaille de Vlad et toujours merveilleux. Je retire d'un coup le tissu et montre au grand jour ma faux, qui est maintenant plus grande qu'avant, la lame est extrêmement tranchante elle est d'une belle couleur d'acier, on peut y voir de petite perle bleue incrustées dedans, ainsi qu'une  a l'autre bout du manche. Elle est belle même très belle, mais après quelques secondes dans mes pattes elle se mit a réagir et à prendre une autre forme, la lame se déforme un peu, ainsi que le manche mais légèrement. De petite zone sombre et ténébreuses se mettent sur ma lame et autour des petites perles bleue. La lame s'adapte à moi on dirait, et elle est encore mieux comme ça.


-Elle est magnifique, je l'adore déjà. Dis-je avant de la faire un peu tourner autour de mon bras tout en souriant, y allant quand même doucement, afin d'éviter d’aggraver mes blessures. Après quelques secondes de jonglages, je repris ma faux à la patte avant de me tourner vers Shade et lui demander les yeux regardant droit dans les siens, rougissant légèrement, de plus en plus. Au fait, je n’ai pas eu de réponse à ma question de toute à l'heure, vu qu'on a été un peu dérangés alors je te la repose encore une fois. Shade... tu m'aime comment? de quelle manière ? Je peut déjà te dire que moi je t'aime dans le sens où....je suis....amoureux...de toi....



Ma nouvelle faux ! :
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Ven 26 Fév - 23:19

Alors que je lui passe son sweat, il me rappel qu’il m’a promis de rester toujours à mes côtés et que ce n’est pas aujourd’hui qu’il va me laisser tomber, mais il gémit par la suite de douleur, m’arrachant une moue désoler et triste, c’est ma faute si il a mal et je ne suis pas encore assez douer en magie de soin pour le soigner plus sans risqué pour ma peau à trop usé de ma magie. Il me le fait comprendre ensuite que je lui ai vraiment fait mal, que je n’y suis pas aller de patte morte, comme il dit, mais que j’ai bien fait, qu’il fallait que je fasse cela.

Cela me console à peine, surtout quand il me remercie de l’avoir autant blesser, je n’ai pas envie d’entendre cela, je suis sur qu’il a un autre moyen pour ce genre de situation, sans avoir besoin de la blesser ou autre chose du genre. Je reste assise au sol alors que lui se relève avec difficulté, gémissant encore de douleur, ce qui me rend encore plus coupable de ce que j’ai fait, c’est bien la première fois que je regrette d’avoir attaqué une personne.

Surtout quand je le vois retombé au sol après un vertige, surement la perte de sang, mais je n’ai pas le temps de bouger pour le rattraper qu’il touche déjà terre, s’allongeant de tout son long afin de récupérer finalement, les yeux levée vers le ciel. Je me sens tellement coupable, mais en même temps, je n’ai pas pu le laisser dans cet état, avec se mec complètement malade, surtout que je suis sur que son double a déjà son idée en tête lorsqu’il a pris le contrôle, celui de me découper lentement en morceau sous les yeux de Skaz, qu’importe si j’ai fuis sur le moment ou non.

Je lève à mon tour mon regard vers le ciel, il est bleu avec seulement quelque nuage trainard blanc qui passe au dessus de nous, une journée plutôt agréable en soit, même si elle n’a pas super bien commencer, je n’ai pas vu la journée de la veille passé, il faut dire qu’entre le cas Marie, mon errance dans la ville suivi de l’attaque sur ma personne puis moi qui attaque le commanditaire, la journée est passer plus que rapidement, sans compter les temps de repos pour les blessures de chacun, avec la dernière qui a été fait au milieu de la nuit jusqu’au petit matin. Cela a été une journée plus que bien remplie je pense, cela fait donc environs trois jours que je suis avec Skaz, depuis ma rencontre avec lui sur les bords de Pretruskia évanouis, jusqu’à maintenant, où on est limite dans le même cas de figure.

Alors que je suis en pleine réflexion sur tous les derniers événements, Skaz essai à nouveau de levé, me sortant de mes pensées au passage, cette fois, il s’appuie sur un rocher tout proche, au cas où un autre vertige survienne, chose qui arrive pas, il a l’ai de même pouvoir marché. Skaz range soigneusement ses ailes, dont il ne se sert pas d’après ce que j’ai compris, dans son dos avant de mettre par-dessus son sweat dépoussiéré par ses soins. Il remet aussi au passage, bien calé dans son dos, sa faux fraichement refaite et une sorte d’épée fine, un katana surement, une arme avec lequel je ne suis pas des plus familières, les deux recouvertes soigneusement.

Toute suite après, le dragon me demande si il peut avoir des bandages et de quoi désinfecté, surement pour ses blessures. Chose que je fais sur le champ, sans vraiment réfléchir, une fois en sa possession, il fini de pansé les nombreuses blessures que je lui ai infligé, ce qui me fait baisser les oreilles, me sentant encore pas mal coupable de cela. Après avoir fini ces derniers soins, il souhaite voir la tête de sa faux maintenant qu’elle est passée entre les pattes de Vlad, j’ai l’impression de voir un enfant devant un cadeau pour son anniversaire, les yeux pétillant d’impatiente et de tellement d’espoir.

Il prend donc la dite arme dans sa patte et la regarde quelques instant encore dans son linceul de protection qui nous laisse deviner la forme de l’arme seulement. D’un coup, il retire le tissu, laissant voir au grand jour cette faux magnifique, surtout avec les petites perles bleus incrusté dessus, mais la faux changement doucement de forme au contact de Skaz, prenant une forme plus courbé pour la lame et des zones plus sombres apparaissent, ce qui ravie encore plus le dragon qui l’adore d’avantage maintenant. Un vrai gamin, ce qui me fait un peu glousser sur le moment.

Après, comme pour la tester et la connaitre d’avantage, le voilà entrain de jongler avec autour de ses bras, il a l’air de faire attention quand même de ne pas trop forcé pour ne pas risqué d’aggravé ses blessures ou de les rouvrir aussi surement. Skaz fait cela durant plusieurs minutes, j’en profite pour le regardé faire alors que je me repose un peu, admirant le spectacle avec un petit sourire aux lèvres. Cela me soulage de voir qu’il ne souffre plus trop de ses blessures maintenant et qu’il n’a rien perdu aussi, je soupire profondément, je me demande encore pourquoi je ne lui ai pas planté directement mon épée dans le cœur, sachant que ses son point faible à cause de sa blessure, pourquoi j’ai voulu le ménager, essayer de l’affaiblir un maximum, ça ne me ressemble pas, il est si précieux que cela à mes yeux ? Surement oui, car il est devenu une personne important pour moi, un ami très précieux que je ne souhaite pas perdre, à aucun prix.

Lorsqu’il a fini de jouer avec sa nouvelle arme, se dernier l’attrape à pleine patte avant de me regard droit dans les yeux, de façon déterminée alors que ses joues deviennent de plus en plus rouge quand il reparle de sa question avant l’arrivé de l’autre malade mental, d’ailleurs il me la repose, mais cette fois, il rajoute quelque chose auquel je ne m’attend pas du tout, avec difficulté, il m’avoue être amoureux de moi, dans sens aimé avec un grand A.

Et là, dans mon esprit, il y a un grand vide, comme un bug énorme de tout mon être, mon regard est figé dans le siens, mais aucune réaction de ma part, rien, que dalle, il m’a coupé l’herbe sous le sabot là et bien comme il faut, je tombe de très haut, de très très haut même. Mon corps réagi plus vite que mon esprit et mes joues prennent une teinte vermillon alors que je bégaie des trucs incompréhensibles, même pour moi. Je ne sais pas quoi répondre ou même dire, c’est panique à bord dans mon cerveau là, ce n’est pas possible que quelqu’un m’aime de cet amour là, surtout aussi vite, c’est le coup de foudre pour lui ou quoi.

Au bout de longue minutes d’embarras intense et surtout de black out pour moi, je suis sur qu’il a du faire des gestes devant moi, mais je n’ai rien vu ou remarqué, même une claque ne m’a pas fait réagit si jamais il en a eu une, je fini quand même par reprendre doucement mes esprits, mes paupières papillonnant devant mes yeux alors que je suis toujours aussi rouge qu’une tomate bien mur, finalement j’arrive à dire avec beaucoup de difficulté et d’une petite voix en détournant mon regard du sien qui est si pénétrant :

- Je ne sais pas exactement Skaz, je te vois de tellement de façon, comme mon meilleur ami, mon confident, un frère, et même plus parfois….. Mais tout se mélange dans mon esprit et dans mon cœur, je t’aime, c’est sur, mais je ne sais pas encore et exactement si c’est le même amour que tu ressens envers moi, c’est trop tôt pour moi, je commence seulement à m’ouvrir, à laisser ce genre de chose revenir grâce à toi, surtout que j’ai cessé de cherché l’amour le jour où mon premier m’a trahie, j’ai enfermé se sentiment à double tour au fond de moi en le tuant et en ayant ma marque de beauté.

Tu commence seulement à me faire vouloir essayer de l’ouvrir Skaz, pour voir se que cela peut donner, pour savoir si c’est bien ce sentiment là que je ressens pour toi. Je suis désoler, ce n’est peut-être pas la réponse que tu attends, mais mon cœur a été fortement blesser se jour là et depuis j’ai peur qu’il se brise à nouveau.


Je n’arrive vraiment pas à le regardé dans les yeux, étant passablement gêné et toujours rouge comme une tomate, comment une personne peux bien m’aimer après tout ce que je lui ai dit, fait et fait faire traversé à cause de ma simple présence. Rapidement et pour me cacher dessous, comme une protection, quelque chose de réconfortant, je fais léviter ma cape vers moi afin de la mettre sur mon dos. Comment il va réagir ? Mal ? Bien ? Il va partir vexé ? Je ne sais pas et j’ai peur de ce qu’il va faire maintenant…. Quoi qu’il arrive, je dois continuer ma quête, avec ou sans lui, même su préfère largement avec lui, mais je ne peux pas lui en vouloir de ne pas continuer après un tel râteau.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Blood.D.Skaz
avatar
Dark Pledge

Messages : 45

• Votre personnage •
Race: Dragon ado
Niveau: 9
Expérience:
40/90  (40/90)

MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   Dim 28 Fév - 19:04

Après avoir avouer mes sentiments, Shade ne bouge plus, sont regard figé dans le mien sans aucune réaction. On dirait qu'elle a eu un gros bug, mais je peut quand même voir une petite réaction sur ses joues qui deviennent rouges. Elle se met à bégayer tout plein de trucs incompréhensible, je lève un sourcil ne comprenant absolument rien à ce qu'elle essaye de dire. Je fais des signes devant elle pour la faire réagir, je lui lance même de petits cailloux sur la tête, mais aucune réaction, donc j’attends une réaction de sa part. Après quelques minutes d'attente, ses paupières papillonnent, alors qu'elle est toujours aussi rouge. Elle se met à regardée ailleurs et dit d'une petite voix.


-Je ne sais pas exactement Skaz, je te vois de tellement de façon, comme mon meilleur ami, mon confident, un frère, et même plus parfois….. Mais tout se mélange dans mon esprit et dans mon cœur, je t’aime, c’est sur, mais je ne sais pas encore et exactement si c’est le même amour que tu ressens envers moi, c’est trop tôt pour moi, je commence seulement à m’ouvrir, à laisser ce genre de chose revenir grâce à toi, surtout que j’ai cessé de cherché l’amour le jour où mon premier m’a trahie, j’ai enfermé se sentiment à double tour au fond de moi en le tuant et en ayant ma marque de beauté. Tu commence seulement à me faire vouloir essayer de l’ouvrir Skaz, pour voir se que cela peut donner, pour savoir si c’est bien ce sentiment là que je ressens pour toi. Je suis désoler, ce n’est peut-être pas la réponse que tu attends, mais mon cœur a été fortement blesser se jour là et depuis j’ai peur qu’il se brise à nouveau.


Elle ne me regarde pas dans les yeux comme si elle avait honte. Elle ne devrait pas, je comprends très ce qu'elle veut dire, je dois juste lui donner du temps pour réfléchir, je peux attendre. Par la suite, elle fait léviter sa cape jusqu'à elle et la met sur elle, afin de se cacher un peu je pense.


-Tu n'a pas à être désolée Shade, ce n'est pas grave, à vrai dire, je voulais juste une réponse, un oui ou un non, certes celle que tu m'a donné est un peu vague, mais cela reste quand même une réponse. Et cela me va pour l'instant, je vais juste attendre le temps qu'il faut, le temps d'avoir une réponse.... un peu plus...direct. Dis-je en souriant, tapotant le haut de la tête de Shade.


Par la suite je prends les devants pour la suite de notre aventure, de notre voyage. Je ne sais pas si j'aurais la réponse dans peu ou beaucoup de temps, j'en aurais peut-être jamais. Tant qu'elle est heureuse et pas en danger cela me va. Tandis que je reprends le chemin sur la route qui nous attends, je me retourne vers Shade et lui dit de venir au lieu de rester planter là. Elle accepte et prend le chemin avec moi, allant vers un nouvel endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux âmes perdu ? (avec Blood. D. Skaz)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» [Donne] Une table bar, avec deux chaises pliantes
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» Fin du rp : Une boîte de biscuits et un embryon de deux mois... {OK}
» Une hirondelle à qui on a coupé les deux ailes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Sombres :: Pretuskria-
Sauter vers: