Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 [Concours No3] Ad vitam Aeternam.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Red Wine
avatar
Changeling Swarm

Messages : 131

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 15
Expérience:
67/150  (67/150)

MessageSujet: [Concours No3] Ad vitam Aeternam.    Mer 20 Jan - 22:42


Des cris. Des bruits sourds. C'était tout ce dont il se souvenait lorsque l'eau salée se glissa dans ses narines, le regard embrouillé de l'insecte cherchant à comprendre ce qui venait de se produire. Le corps frigorifié par la froideur de la mer, il tentait de nager, se focalisant sur une planche de bois flottant un peu plus loin. Il fallait qu'il l'atteigne avant qu'elle ne s'éloigne, avant qu'il perde toute son énergie. En quelques brassées le sommelier pu enfin poser ses sabots sur sa planche de salut, essayant de son mieux de se soulever pour s'étendre dessus. Il retomba dans l'eau, battant furieusement des pattes pour tenter un deuxième essai. La planche renfonça légèrement sous son poids, mais continua de flotter. Couché ainsi au beau milieu de nul part, Red tentait de calmer le tambour qu'était devenu son cœur. Que s'était-il donc passé? Relevant doucement le museau pour voir plus loin, le changeling sentit ses muscles se contracter en voyant la triste scène à quelque mètres de là. Des cadavres et du bois flottaient dans un tas, formant les vestiges de l'équipage. Le bateau avait malheureusement fait son dernier voyage, il devait à présent tenir compagnon aux poissons au fond de l'océan. Le sommelier ressentit une vive douleur au crâne lorsqu'il se demanda ce qui avait attaqué le navire, perdant connaissance de longues minutes. La planche voguait avec son corps inanimé, s'éloignant doucement des restes du carnage. Bercé par les vagues, l'insecte rouvrit lentement les yeux. Il tremblait de la tête aux sabots, incapable de réfléchir correctement. Des créatures... des créatures venues de l'eau. Il n'y avait pas de mots qui lui venait à l'esprit, juste des images qui se répétaient trop rapidement dans sa tête. D'abord ils avaient réussis à percer la coque, ensuite le bateau avait pris feu et... ils avaient attaqués des poneys. Le nécromancien grogna, un souvenir fugace passant dans son esprit. Les créatures étaient venus pour se nourrir, elles avaient emportés des poneys encore vivants dans leur domaine sous marin. Ne sachant pas trop si c'était la peur qui lui nouait l'estomac, Red priait pour que les bêtes soient à présent rassasiées. Était-ce ainsi que ses proies se sentaient lorsqu'il coupait le lien qu'ils avaient avec la vie? Ses victimes...

Il voulait simplement s'éloigner du territoire de Chrysalis - voir de tous les dirigeants -, partir dans une expédition qui détruirait toutes ses attaches à ce monde dégoûtant. Qu'avec t-il cru en s'embarquant sur ce chemin? Brouiller la piste de ses meurtres? Non, il n'avait pas peur d'être retrouvé et jugé. Qu'importe les raisons pour lesquels il avait tout abandonné pour monter dans ce bateau, il regrettait amèrement son geste. Il eut une pensée pour Light et Sanguinaire, qu'il avait abandonné derrière. Le terrestre n'était pas vraiment une perte, mais le sommelier ressentait un pincement au cœur en pensant au crocodile devenu grand. Peut-être celui-ci se tenait-il toujours proche de la boutique, attendant que le changeling revienne prendre les commandes de l'immeuble. Cela n'arriverait probablement jamais. Le nécromancien n'était pas certain de ce qu'il devait faire, à présent. Les vagues l'avait éloigné des autres et il était trop faible pour nager une longue distance. La tête entre les pattes, le changeling rouge se demandait si cette aventure serait la dernière. Il s'éteindrait seul, au milieu de l'inconnu. Lui qui s'était nourrit à profusion de la vie, celle-ci reprendrait son dû et se nourrirait de lui. L'insecte n'aimait pas trop l'idée de mourir de faim, lui qui avait un appétit si particulier. L'idée de partir tout court le rendait étrangement nerveux, lui qui d'habitude se fichait bien de la mort. Respirant plus lentement, il se décida finalement à relever complètement la tête, regardant autour de lui. Il sentit son cœur rater un battement lorsqu'il aperçut au large un morceau de terre. Quel idiot. Il aurait suffit à Red de vérifier avant de se mettre bêtement à paniquer. La vue de ce lopin de forêt lui redonna de l'énergie, le changeling se demandant si c'était dangereux pour lui de partir à la nage vers ce miracle. Préférant rester sur sa planche, le nécromancien se plaqua sur le ventre et se mit à pousser son radeau en nageant des sabots avant. L'insecte s'encourageait mentalement, se disant qu'il avait déjà plus d'espérance de vie là-bas que sur l'eau salée. Heureusement les vagues poussaient dans la bonne direction, lui épargnant du travail. Plus il se rapprochait, plus il sentait la vigueur revenir dans son corps.

« ... encore... encore un peu... », murmurait-il entre ses lèvres.

À peine à quelque mètres de la terre ferme, le changeling rouge se jeta à l'eau, voyant parfaitement le fond. Le sable de la plage était aussi blanc que la neige et brillait sous le soleil, l'aveuglant les premières secondes qu'il la regarda. Dès qu'il eût pied, le nécromancien se força à courir, haletant sous l'effort. Il avala même une gorgée d'eau salée, toussant en continuant son chemin. Il sortit finalement de l'eau, se retenant de vérifier qu'il n'avait pas de créature ignoble sur les talons. S'éloignant à toute vitesse de cette étendue bleue et mortelle, il s'arrêta uniquement lorsqu'il fut proche des arbres de la jungle, s'écrasant à terre avec fracas. Il avait réussis, il était sauf. Pour l'instant. Cette pensée ne fut pas assez pour le décourager, Red était trop content de sortir des griffes impitoyables de la mer. Cette simple découverte l'emplissait de détermination, même s'il était trop fatigué pour bouger. Profitant de la chaleur du sable, le changeling restait parfaitement immobile, savourant ce moment de détente et surtout, le plaisir de ne pas être mort dévoré. Il était prisonnier d'une île dont il ne connaissait même pas l'existence et pourtant, il ne ressentait pas vraiment de nervosité pour l'instant. Le sommelier se sentait plutôt en paix, rassuré par tout ce silence. Tout ce qu'il entendait, c'était le bruit des vagues et quelques gazouillements d'oiseaux. Il se sentait... étrangement libre, complètement détaché de tout lien. Cet endroit n'abritait probablement personne, en tout cas il l'espérait. Il voulait être seul, profiter de cette jungle. La peau recouverte de grains de sable, le changeling se releva lentement sur ses pattes, son regard s’enfonçant dans la végétation. Le nécromancien ne savait toujours pas ce qu'il devait faire, mais ce n'était pas en restant couché sur la plage qu'il survivrait. Il sentait son cœur qui battait fort dans sa poitrine, excité par l'inconnu qui lui tendait les bras. Sans jeter un seul coup d’œil derrière lui, l'insecte se glissa doucement sous le couvert des cocotiers, tout de même prudent.

Il n'avait même pas fait trois pas qu'un cri le fit retomber à terre. Pas un cri de détresse, non. Une plainte... joyeuse. Et ce n'était pas tout, il n'entendait plus que cela, des mots qu'il ne connaissait pas. Le museau enfoncé dans l'herbe, l'insecte tentait de trouver à qui appartenait cette voix haut perchée. Un éclair bleu passa à côté de lui, le faisant sursauter. Red entendait le bruit de ses pas ainsi que sa voix qui continuait de répéter toutes sortes de choses, mais il était incapable de décerner l'inconnu. Son plaisir de paix disparu d'un seul coup, un soupir lui échappant des lèvres. Il était toujours à Equestria, c'était évident. Le changeling rouge souhaitait presque disparaître sous terre, se demandant qu'elle forme il devait prendre pour se cacher. Il ne savait même pas sur quel territoire il était, se faire découvrir par les autorités d'un autre peuple le ferait terminer en prison. Peut-être était-ce mieux ainsi, mieux que de s'enfuir de son destin. Plutôt que de chercher à se cacher, le nécromancien resta couché sous son tapis de grandes feuilles, attendant que l'énergumène qui l'avait trouvé le dénonce. Au lieu de cela, l'inconnu se rapprocha de lui, sans même garder une distance de sécurité. Nez à nez, ses grands yeux fixaient ceux de l'insecte, qui sentait son ventre gronder.

« J'en reviens pas ! J'en reviens pas ! Un invité, sur mon île ! Oh par Celestia, qu'est-ce que je devrais faire ? Du calme, Snow. Aaaah ! J'ai même pas fait le ménage ! J'ai pas préparé à manger pour deux ! », s'écria la licorne en sautillant sur ses sabots. « Hey, tu es vivant, hein ? Allô ? »

Le changeling était figé devant ce mirage, incapable de réagir. La licorne bleue le fixait sans rien rajouter, la bouche à demi-ouverte. Ils se regardèrent ainsi pendant presque une minute, chacun attendant que l'autre réagisse enfin. Ce fut le dénommé Snow qui reprit la parole le premier, visiblement incapable de rester immobile plus longtemps.

« Nooooon ! Il est mort juste avant que j'arrive ! Enfer et damnation ! Quel idiot !
- Mouais. »
, marmonna le sommelier.

C'était sortit tout seul. L'insecte se demandait sincèrement comment il pouvait penser qu'il était décédé, il respirait toujours et ses yeux clignaient de temps en temps. Red regretta d'avoir manifesté qu'il était vivant, la licorne se jetant sur lui en poussant un rugissement de plaisir. Le changeling rouge se retrouva bien vite sur ses sabots, assommé par une tornade bleue. L'inconnu galopait autour de lui en sautillant, ruant même pour montrer sa bonne humeur. Le nécromancien était épuisé et cette effervescence de sentiment lui donnait mal au cœur. Il fit briller sa corne faiblement, se demandant s'il y avait des cadavres cachés dans les tréfonds de cet endroit maudit. Un squelette serait bien suffisant pour retenir cet énergumène de lui resauter dessus comme s'ils étaient un couple marié. L'insecte n'avait pas de hachoir et il ne savait pas à qui il avait à faire, le combattre ne servait clairement à rien pour l'instant... même s'il avait très envie de le faire taire. Voyant que sa petite danse de la joie ne se terminait plus, Red grogna et se mit à s'éloigner à petits pas feutrés, se disant que Snow ne le verrait peut-être pas. Grosse erreur, la seconde après il se tenait devant lui, le regard brillant de larmes.

« Je suis désolé man, ça fait tellement longtemps... Bordel, ça doit faire un an que je suis ici tout seul ! », dit-il avec une pointe d'excitation dans la voix.

Le cœur de Red se mit à tambouriner de nouveau dans sa cage thoracique. Alors cet endroit n'était pas Equestria, il était réellement tombé sur une île loin de la côte. Sous l'émotion il posa son arrière train sur le sol, le regard dans le vide alors que la licorne continuait de bavasser toute seule. Une île loin de tout, déserte... hum, presque déserte. Un seul était toujours mieux que des milliers. L'insecte releva la tête et prit une grande respiration, appréciant cet air marin et frais. Les palmiers bougeaient paresseusement au-dessus de lui, pousser par une faible brise. S'il effaçait complètement Snow du tableau, il se sentait bien.

«... sur le coup quand je t'ai vu, j'ai cru que je m'étais pris une noix de coco sur la tête. Quand tu as disparu dans la forêt, j'ai pas pu m'empêcher de venir voir, t'sais, au cas où... »

Était-ce un rêve? Le bateau n'en était clairement pas un. Une image vague passa dans son esprit, montrant des poneys qui coulaient les sabots tendues vers le haut. Un léger frisson lui traversa le dos, le changeling secouant la tête pour effacer ce souvenir de sa tête. C'était terminé, il était vivant et surtout, il avait une deuxième chance. Une deuxième chance...

«... enfin je suis resté sur cette île tellement longtemps que j'en oublie les bonnes manières ! Moi c'est Snow Sailor, et toi ? Comment tu es arrivé ici ? », termina t-il finalement, tapotant sur l'épaule de Red pour avoir son attention.

Le principal intéressé recula de quelque pas pour éviter un nouveau contact avec lui, serrant ses dents pointues en voyant que le dit Snow se rapprochait encore. Visiblement il ne comprenait pas vraiment le concept de l'espace personnel. Il se faisait littéralement dévoré des yeux, se sentant comme une breloque dispendieuse face à un futur acheteur. C'était désagréable et le visage du changeling rouge tressaillit, essayant de garder une expression neutre. Il se racla la gorge pour répondre rapidement, se disant qu'il le laisserait peut-être tranquille ensuite.

« ...Je... je m'appelle Red. Wine. J'étais sur un bateau et...
- Un bateau !? Où est-il !?
- Dans le fond de l'eau. »
, grogna t-il d'un air morne.

Il se tut, la bouche grande ouverte. L'insecte se sentait mal à l'aise en sa compagnie, cherchant le moyen le plus rapide de s'éloigner de sa personne. De l'autre côté, si cela faisait réellement un an qu'il était sur cette île, il devait avoir une très bonne idée de l'endroit. Snow parut lui aussi mal à l'aise, mais sûrement à cause de l'évocation du navire ayant sombré. Il se frotta la tête avec son sabot, un peu plus calme. Cela ne dura à peine quelque secondes, un éclair semblant passer dans son regard. La licorne se mit tout de suite à sautiller sur place, un grand sourire lui étirant le visage.

« Enfin l'important c'est que tu sois vivant, pas vrai ? Bon okay y a pas vraiment de manière de partir d'ici, mais hey, on peut pas avoir plus paradisiaque comme endroit ! J'ai plein de trucs à te dire... vient chez moi, je me suis construit un petit coin à moi. », déclara t-il en lui faisant un clin d’œil.

Sans même attendre de réponse, il l'attrapa par une épaule et le tira pour qu'il suive, l'insecte marmonnant entre ses dents. Ils s’enfonçaient dans la jungle, vers l'inconnu.

Red ne savait pas trop si c'était une bonne ou une mauvaise chose.

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
 
[Concours No3] Ad vitam Aeternam.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aliam vitam, alio mores [PV Circea Valens]
» IMMORTEL ( AD VITAM )
» Aristide Hits Preval Like a Tsunami During Interview
» — Aeternam Irae
» Ad vitam æternam - Cassiopé Nott.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Changelings :: Bridle Shores Bay-
Sauter vers: