Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 [Quête camarade Swarn] Des cendres et des os (PV Reine Chrysalis, Amethyst, Amarök et Shadow Moon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Weiss Gift
avatar
Changeling Swarm

Messages : 220
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 16
Expérience:
130/160  (130/160)

MessageSujet: [Quête camarade Swarn] Des cendres et des os (PV Reine Chrysalis, Amethyst, Amarök et Shadow Moon)   Mar 22 Mar - 21:52




A l’aide !

Cela fait maintenant plusieurs jours que l’éruption a eux lieux, plusieurs jours que notre Weiss aide sans relâche les habitants de la région, que se soit dans le sang et les larmes, dans la crasse et la chaleur, entre les soins qui l’épuise jusqu’à l’évanouissement, les pleures des familles ayant perdu quelqu’un, les siens lorsqu’un patient meurt entre ses pattes malgré tout les soins portés. Toutes ces vies détruites, ces familles anéantis, cette désolation qui a suivie ce cataclysme….

Ce qui a fait aussi beaucoup de mal et mis à mal aussi, le cœur sensible de notre pauvre pégase qui depuis le début de ce cataclysme est de plus en plus brisé et fragilisé, c’est bien la mort de le princesse Cadence. Comme beaucoup de monde, elle a été présente lorsque l’alicorne rose a voulu sauvé Equestria de cette catastrophe et comme beaucoup, la vu disparaitre après avoir subit une nouvelle colère de dame nature qui a été celle de trop pour la princesse, morte d’épuisement en sauvant Aurora et ses habitants des flammes destructrice, qui n’épargne personne et aucun royaume.

Comme beaucoup de monde, cela a bien sur affecté Weiss, qui a fini de perdre son innocence, la pauvre c’est rendu compte définitivement de son impuissance face à cela, a-t-elle point d’avoir failli abandonné le combat contre les éléments et tout ce qui se passe autour d’elle, entre le fait de ne pas être assez forte pour sauvé tout le monde, qu’elle n’est rien du tout en faite, même si notre pégase blanche utilise ses pouvoirs, son énergie jusqu’à épuisement, beaucoup de ses patients meurt entre ses pattes ou les voit mourir malgré tout. Entres les corps bruler, carbonisé, les personnes étouffant à cause de la fumée et des cendres, ou ceux morts piétinés à cause des mouvements de foule, par les bâtiments ou au fond des crevasses créer par les tremblements de terre, Weiss ne sait plus quoi faire, qui aider, qui est urgent ou pas, elle en devient presque folle, ce qui la fait en même temps tenir bon et reprendre le combat.

Un petit retour en arrière vous voulez bien ? Cela fait quelques temps que tout le monde se prépare à l’éruption, tous les services sont mobilisé, Weiss fait donc partie des groupes de médecins dépêcher aux quatre coins du royaume de la reine Chrysalis. Elle a été mise, à sa demande, dans le groupe qui s’occupe des endroits les plus proches du volcan, qui a surpris tout le monde d’un coup et qui a pour la première fois de sa vie, fait regretter à notre pégase le fait d’être en première ligne.

En effet, son pelage est rapidement devenu rouge de sang et noir de cendre, il n’est plus possible de respiré correctement à cause de ça, c’est panique à bord, tout le monde fuit comme il peut, même les sauveteurs qui abandonne complètement leur fonction, disparaissent dans la foule, beaucoup de monde sauf notre pégase, qui malgré la douleur, le fait que volé est très dangereux, continue de tout son cœur à aider ceux encore présent, les aidant à se remettre sur pattes pour fuir à nouveau, de les soigner pour les même raisons. Weiss souhaite être aussi forte que Cadence sur le moment, quitte à perdre beaucoup dans la bataille, en effet, ses yeux lui font de plus en plus mal, la chaleur et les cendres la rendant doucement aveugle dans tout cela.

C’est donc après plusieurs heures de lutte, que Weiss fini par tomber épuiser, vaincu comme beaucoup par le volcan, malgré son combat acharné afin de sauver le maximum de personne. Nous la retrouvons donc à l’hôpital le plus proche, ayant été sauvé par un collègue qui la retrouvé en retournant en arrière en remarquant d’un coup sa disparition, malheureusement, ses yeux ont été touché, certes, ils vont guérir rapidement grâce aux soins apporté, mais sur le moment, la blanche a vu son moral tombé au plus bas, se voyant déjà ne plus pouvoir aider quiconque, être devenu un poids pour sa patrie.

Mais grâce au remerciement de plusieurs personnes qu’elle a réussi à sauver malgré tout, que Weiss retrouve la force de se battre à nouveau malgré tout, mais comme dit plus haut, cela n’a pas empêché son cœur, son esprit d’être fragilisé, brisé par tous ses événements. Certes, elle reprit le travail dès qu’elle est sur patte et malgré l’avis de beaucoup, mais pour Weiss, il n’est pas possible de resté au lit, à ne rien faire alors que tant de monde souffre énormément autour d’elle. Bien évidement, durant sa convalescence, Weiss n’est pas resté sans rien faire, elle a lu beaucoup d’ouvrage afin d’apprendre un maximum de nouveau sort et méthode de soins afin d’aider encore plus tout le monde.

Maintenant à quel prix maintenant, comme je vous l’ai déjà dit, mais Weiss utilise sa magie jusqu’à épuisement complet, surtout à cause de justement de ses nouveaux sorts qu’elle ne maitrise pas et qui la vide donc bien plus rapidement. Tout cela à aussi pour conséquence que la pégase s’isole de plus en plus de ses rares amis et collègues proches, n’ayant plus que pour objectif que de sauvé un maximum de vie, son travail n’étant plus que sa raison de vivre maintenant, elle ne prend à peine le temps de dormir et se nourrir correctement, ce qui la rend donc de plus en plus faible et moins résistante, on ne compte plus ses séjours à l’hôpital en tant que patiente pour sous alimentation et fatigue extrême, ce n’est donc qu’après avoir promis de faire attention à sa santé comme elle le fait avec celle des autres, que Weiss reprend son travail une fois remis sur patte et remplumé.

C’est donc aussi sur une seule mission qu’elle va se concentré, afin de ne plus être un électron libre qui va partout sans vraiment être cohérente, ce qui la blesse plus qu’autre chose. Elle va donc se renseigné auprès des organismes officielles afin d’être encadré avec une équipe qui va l’aider dans sa tâche. La voilà donc partie avec un groupe composé de plusieurs personnes vers la forêt Firelight Woods, recouverte d’un épais voile de cendre, de poussière et autres chose de la même nature. Ce nuage étouffe tout sur son passage et cache même le soleil, la nature est complètement bouleversé et les habitants des environs ont aussi besoin d’aide.

Weiss n’a pas vraiment fait attention aux personnes de son équipe, étant encore un peu en convalescence et cherche à rester concentré ainsi que calme une fois sur place, en effet, durant le voyage, la pégase reste assez isolé, la tête plongé dans de nombreux ouvrages, voulant toujours parfaire malgré tout ses connaissances, se sentant toujours aussi impuissante et faibles face à la situation.  Certaines personnes sont venu la voir afin de faire un peu connaissance et lui demander si elle va bien en voyant son état qui, malgré une bonne amélioration, est toujours un peu préoccupant pour un œil avisé, il faut dire que son pelage est terne, sa crinière en bataille et mal entretenu, tout comme ses ailes, surtout quand ses personnes l’ont connu avant la catastrophes, car la pégase toujours souriante, pleine de vie et qui rit de bon cœur, devenir une personne le teint terne, les sourires faux sur le visage et avec un rire qui sonne comme des pleurent.

Et oui, Weiss est devenu l’ombre d’elle-même suite à cela, un jour elle va surement redevenir la même qu’avant, mais cette expérience va la marqué à vie, c’est sur et certain, les morts vont la hanté longtemps et lui faire avec des cauchemardes, jamais elle ne va oublier, jamais, la douleur et la peur vont s’estompé avec le temps, mais c’est tout. Il y a aussi plusieurs choses qui l’on fait avoir cet état, le fait de ne pas avoir des nouvelles de ses amis Shadow Moon et Nyx ou de son frère depuis se jour funeste qui a plongé tout Equestria dans une profonde tristesse, chagrin et chaos, même Discord ne doit pas aimer cela, ce n’est pas le chaos qu’il aime et personnifie, c’est beaucoup plus sombre et sanglant, même le roi Sombra ne doit pas se réjouir de cela, personne, même les pires malade et meurtrier doivent s’en réjouir, même les profiteurs ont forcément le cœur en berne et plongé dans la mélancolie.

Dame nature, pourquoi ? Pourquoi avoir fait cela ? Pourquoi faire souffrir un peuple qui souffre déjà tellement de cette guerre idiote qui sépare le monde, pour nous punir ? Pour nous unir dans une souffrance commune ? Je suppose que vous allez rester sourde à nos questions et complainte, vous avez puni de mort la seule personne ayant voulu éteindre votre colère et sauvé ce monde, c’est vraiment ce que vous vouliez ? Vous êtes injuste et monstrueux. Mais oublions cela vous voulez, dame nature a toujours été capricieuse et s’en fiche pas mal de nous autres, pauvres mortels, si même une alicorne aussi puissante que la princesse Cadence a succombé face à elle, que pouvons-nous nous ? Rien je pense, mais maintenant qu’elle est repartie dormir, nous devons réparer les pots cassé et reprendre la vie comme avant ou du moins essayer, n’est-ce-pas tout le monde ?

Revenons à nos moutons maintenant, les voilà arrivé sur place, une paysage désolé se montre aux groupes de secours, le noir, le gris et le bruler dominent largement sur la végétation de la forêt, si on peut l’appelé encore comme cela, on va plutôt parler de désert de cendre au vu de la quantité, les sabots des secouristes restant dedans et se soulevant dans des nuages acres et irritantes pour les gorges fragile de tout le monde, au point que des masques sont distribuer à tous avant de répartir les tâches afin de monter le camp de base et préparer à recevoir les victimes des environs, étant pas encore été visiter par les secours depuis l’incident.

Sur le moment, Weiss est mis à aider à monter les tentes, mais rapidement au vu de sa condition physique, on la met à l’inventaire des fournitures afin d’être sur de ne rien manquer et de passer commande si c’est le cas. Cela ne dérange pas trop notre pégase, qui comme depuis le début de l’aventure, ne prend pas le temps et l’attention de regardé avec qui elle travaille, elle fait seulement son travail avant d’aller aider à secourir les victimes, l’avantage de faire l’inventaire, c’est qu’au moins elle sait direct ce qu’il y a pour justement les sauvé et les aider, mais il manque de respirateur à son goût, au vu de l’état de l’endroit, mais surtout, elle a remarqué aussi du matériel vétérinaire, ils ont aussi comme mission de sauver les faunes de l’endroit, bonne idée, de nombreuse espèces vont surement disparaitre avec tout ses bouleversements climatiques, atmosphériques et j’en passe encore.

Et la flore ? Personne n’y pense ? A si finalement, je vois des herboristes plus loin, avec une carte afin de se répartir les zones pour les récoltes pour sauver la encore le maximum de plante, surtout les médicinales pour les médecins, ses derniers partiront avec les différents groupes de recherches des victimes, d’ailleurs dans la tente d’à côtés, un autre groupe est entrain de faire les équipes pour justement entrée dans la forêt, ils font en sorte qu’elles soient le plus complète possible, qui dit que la faune et flore n’a pas été dérangé au point de devenir dangereuse pour tout le monde, sans compter les pillards ou les poneys devenu fou et dangereux pour les sauveteurs voulant les aidés.

Au bout d’une bonne heure, le rassemblement général est donné afin de réunir tout sous la tente d’où tout va être cordonné. Une personne plutôt imposante arrive alors et commence un discours que Weiss écoute rapidement d’une oreille, n’ayant toujours pas la tête à écouter de possible encouragement, conseil et réconfort, voulant simplement aider ceux dans le besoin et rien d’autre, même si cela la met en grand danger. Après le monologue fini, les équipes sont annoncé, composer de plus ou moins de personnes de tout bords, même si la grande majorité sont des changelings, transformé ou non. Il y a celui du ravitaillement, un de soin important qui va rester sur place et recevoir les blesser grave, les éclaireurs et bien sur les groupes de sauvetages qui vont quadrillées la forêt suivant un plan bien précis, chacun ayant des zones défini.

C’est dans un de ses groupes que fait partie Weiss justement étant, malgré son état, une excellente infirmière et clerc afin de donner les premiers soins urgents aux victimes secouru. On la retrouve donc avec ses partenaires et se présente rapidement, sans pourtant autant faire attention à ses derniers, comme dit déjà à se nombreuse reprise, voulant seulement faire son travail et aider les autres :

- Bonjour, je suis Weiss Gift, le clerc et infirmière du groupe.


On peut sentir ce qu’elle a bien pu vivre depuis l’éruption du volcan rien que dans sa voix devenu rauque à force, en cause l’atmosphère qu’elle respire depuis un moment déjà, les cendres et la poussière n’est pas bon les cordes vocales. Bon maintenant à voir qui fait partie de son groupe avant de partie pour la mission.


Revenir en haut Aller en bas
Amethyst
avatar
Changeling Swarm

Messages : 276
Age : 23

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 25
Expérience:
21/300  (21/300)

MessageSujet: Re: [Quête camarade Swarn] Des cendres et des os (PV Reine Chrysalis, Amethyst, Amarök et Shadow Moon)   Dim 27 Mar - 15:12








Volontariat



L'hiver semblait être arrivé plus tôt que prévu. Les demi-cercles que formaient ses sabots sur la « neige » trahissaient sa nature. Aussi morte que les bruits environnants cette couche immaculée paraissait pourtant si belle. Mais non, de la cendre grisâtre et chaude tombait du ciel de manière importante depuis son réveil. Les tremblements de terres ont eu lieu hier, d’où pouvaient-ils venir et comment pouvaient-ils être accompagnés de ça ? Amethyst n’avait pas la réponse, couverte de mort grise elle marchait vers la frontière changeling, de là où elle était elle était aussi sinistre que le paysage apocalyptique qui s’offrait à elle, assez ironique quand on sait que c’est la première impression de sa nouvelle patrie..

Enfin, au moins elle y était arrivée et pourrait peut-être comprendre pourquoi le ciel était sens dessus dessous. Le poste frontière était en effusion, interpellée par un changeling elle sorti de stase et intensifia un peu la lumière de sa corne pour apercevoir son interlocuteur, un jeune soldat à la stature droite, son zèle semblait indiqué qu’il venait de sortir de l’école.

« - Mademoiselle, puis-je voir vos papiers ?

Sans même détourner le regard du post, cherchant à comprendre la petite agitation des soldats derrière le petit garde-frontière elle récupéra le petit feuillet bordé de rose, marque de son ancienne patrie pour les tendre au soldat qui ne put cacher sa surprise en le reconnaissant.

- Vous.. vous êtes rapide, on vient de nous annoncer la catastrophe ici. On n’attendait pas les vôtres avant quelques temps.

- La, catastrophe ?

- Mais d’où venez-vous ? Foal Moutain est entré en éruption et à ce qu’il parait votre capitale est 6 pieds sous terres, en tout cas le Crystal Empire a subit de lourd dégâts et nous n’avons plus de nouvelles de la princesse Cadance.. »

Pour être clair il l’avait bien été, comme une gifle elle resta un moment tétanisée. Ca faisait un choc quand même, tout le temps qu’elle avait passé là-bas, il ne doit surement rester que des cendres de son ancienne maison.. Elle pouvait au moins se consoler du fait qu’elle ne recommençait pas tout à zéro, dans ses affaires il lui restait une petite fortune.. Elle verrait ça plus tard..

«  - Les esprits prennent soin d’elle. A vrai dire, je suis partie il y a pas mal de temps, je voulais rejoindre le Changeling Swarm.. Enfin du coup je crois que le moment est mal choisi. Pointant du sabot l’attroupement militaire. Pourquoi ces soldats sont déjà là ?

- Ils vont être envoyés pour aider à déblayer les décombres pour secourir les blesser et maintenir l’ordre. Je n’ai pas les droits pour ça mais si comme vous dites vous souhaitez réellement devenir citoyenne de ce grand pays il faut le prouver, être volontaire pour ce genre de mission pourrait vous donner un plus. Nous avons besoin de bras et si vous contrôlez la magie vous pourriez vous rendre utile là-haut, je peux en parler à mes supérieurs si vous le souhaitez. »


Elle aurait bien refusé, un peu de repos lui aurait fait du bien, mais de toute façon dans ces conditions il y avait de fortes chances pour que cela n’arrive pas. Et puis comme il le disait si bien ça ne pouvait que l’aider, de la jugeote emplissait cette jeune recrue. Acquiesçant d’un sourire entendu elle le voyait partir expliquer la situation, sa démarche pressée montrait qu'il était pressé de laisser cette patate chaude à quelqu'un d'autre, un petit sourire moqueur décora le sombre museau de la licorne. Un court moment de répit, rêveuse elle repensait à tout ce qui était derrière elle, autre que des cendres bien sûr.. Tout ce qu'elle avait accomplit lui semblait énorme, que se passerait-il dans cette nouvelle région ? Pourrait-elle rouvrir un cabinet ?

Un raclement de gorge la fit sortir de sa torpeur, le jeune militaire semblait avoir grandit.. et prit du galon aussi.. Le chef de la patrouille qui partait se trouvait devant elle, l'étudiant de haut en bas comme elle faisait il devait la jauger.

« - Ainsi vous voulez rendre service.. N'est ce pas mignon une jeune fille qui apparaît magiquement à la frontière après un désastre et qui dit vouloir rejoindre les rangs de la Reine Chrysalis ? Je ne sais pas ce que vous lui avez dit mais c'est plus que des bras que nous avons besoin : des tas de blessés sont sous les cendres et le chaos règne là haut : il nous faut des soldats, même si vous êtes une mage je doutes que vous ayez le cœur assez accroché..  

- Dans ce cas s'il y a des blessés il vous faut aussi des médecins..

Fixant le militaire dans les yeux elle soutenait son regard, elle devait tenir pour avoir une chance d'en être, et puis des blessés, dans tous les cas elle irait aider alors autant le faire dans les règles..

- Parce que vous êtes médecin aussi ? Et quoi après ? Troubadour ? Serveuse ? Écoutez.. Je veux bien vous emmener avec nous, mais si vous ralentissez la troupe ou que vous faites un pas de travers je vous vire. Au moins je pourrais avoir un œil sur vous, je pense que vous détesteriez les prisons changelings. »  

Un petit ricanement suivit la barre qui les séparait se relever avant qu'il ne l'invite non sans un sarcasme à peine caché à passer. Elle y était ! Tout ce chemin et elle y était enfin ! Enfin, ça n'était pas fini mais elle était entrée dans le pays, mieux, elle y a été invitée ! Bref, ce n'était pas le moment de sauter de joie, elle se serait bien reposée quelques minutes mais le militaire, elle ne saurait définir son grade, semblait ne pas être motivé à l'attendre et c'est à un pas soutenu qu'il fit démarrer le groupe. Une marche rapide sans doutes pour la faire abandonner dès le début mais il ne la connaissait pas.. Amoureuse de la nature elle faisait de longues marches depuis petite, bonne forestière elle avait développé une sacrée endurance à la marche, la cadence de la troupe ralentie dans ce paysage mort et plein de cendres ne lui faisait pas peur, même elle aidait en déblayant le terrain au premier rang.


La route n'avait heureusement pas été longue. Arrivée à la frontière haute il fallut une demie journée pour rallier les sinistres et le campement d'aide. Le volcan avait fait des ravages impressionnants, ça brisait le cœur de la licorne de voir que la nature pouvait être si violente envers elle même : tous ces morts, ces blessés, tous ces arbres tombés et plantes ensevelies sous les déchets carbonés du mastodonte de pierre qui continuait au loin à fumer allègrement. La chaleur avait aussi montée d'ailleurs, sans doutes la proximité à l'épicentre et la température des braises environnantes. Le capitaine l'avait rapidement congédiée, enfin débarrassé de cette civile il pouvait gérer ses soldats. Le camp des secours était étrangement plein de vie par rapport au décors, en marchant elle vit des hôpitaux de campagne, des volontaires nettoyaient sans cesse les lieux tandis que des tentes accueillaient les dormeurs. Il y avait même des sortes d'herboristeries pleines de plantes enfarinées autour desquelles se pressaient maints poneys pour leur prodiguer des soins. La deuxième chose qui l'a surprit était de voir toutes les races ou presque représentées ici, une majorité d'insectes certes mais elle se sentait soulagée d'avoir des semblables. C'est d'ailleurs un de ceux là qui vint à elle lui demander  la raison de sa venue, la félicitant dès qu'il su qu'elle était volontaire. L'invitant dans un dortoir où attendait des paillasses vides il lui expliqua rapidement le fonctionnement du camp, des groupes de recherches.. C'est vrai qu'elle n'avait pas prit la peine de se questionner avant de venir.. Quoiqu'il en soit elle devait se dépêcher, une réunion se tenait pour les nouveaux et elle était en retard, pas de repos pour tout de suite donc. S'installant rapidement elle partit au trot pour arriver à la fin merde. Au moins la liste des aides avait été mise à jour et elle était déjà affectée à un groupe, bon plus pour la gestion qui semblait réglée au sabot près ici.. Cherchant des yeux quelconques membres de son groupe qu'elle ne pourrait de toute façon pas connaître. Une pégase aussi grise qu'elle devait l'être vint à sa rencontre. Sans doutes ici depuis quelques temps vu sa démarche assurée dans un milieu aussi peu stable que la cendre elle avait un sourire motivé qui donnait du baume au cœur, même à Amethyst qui n'avait, au fond, encore rien fait pour entacher sa volonté de rester sur ces lieux.

«- Bonjour, je suis Weiss Gift, le clerc et infirmière du groupe.

Quoi ? Il y avait des rôles spécifiques ? C'est ce qu'elle devait avoir raté en arrivant à la fin, bon ben il ne lui restait plus qu'à demander à quoi elle pourrait servir.. Et voir qui d'autre était dans son groupe, ça pourrait être pas mal pour partir.

- Mmh... Enchantée, je suis Amethyst, mage. Où allons nous au juste?»

Qu'ajouter de plus? A bien regarder la pégase devait être dans la même tranche d'age qu'elle, la cendre collait aussi à son pelage, sans doutes dans les tranches de blanc, elle passait pour un ange, presque invisible dans les tons qu'elle portait. Tout l'opposé de la noiraude aussi visible que le museau au milieu de la figure, avoir une robe blanche lui faisait bizarre, surtout connaissant son origine morbide. Elle était pressée que la troupe se mette au travail pour avoir une chance de retirer cette couche, dansant d'un sabot sur l'autre..

© Jawilsia sur Never Utopia


_____________________________________________
~ Nature always finds a way ~
~ beyond all the kingdoms, she will be the last ~
Praise the CHON CHON CHON CHON
Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête camarade Swarn] Des cendres et des os (PV Reine Chrysalis, Amethyst, Amarök et Shadow Moon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les voies de la damnation - les cendres de Middenheim
» Personnages - les cendres de Middenheim
» . Poussière de Cendres .
» Le début ... [Pv : Flocon de Cendres]
» Recherche Dessinateur & Camarade d'écriture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Changelings :: Firelight Woods-
Sauter vers: