Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 [Purple Lost] Je traque, et les ténèbres me cachent (Fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: [Purple Lost] Je traque, et les ténèbres me cachent (Fini)   Lun 9 Mai - 10:53

▲ Bienvenue à Purple Lost ▲

NOM : Purple Lost
SURNOM : Pas de Surnom
AGE : 20 ans
SEXE : Mâle
RACE : Saddle Arabien
CUTIE MARK : Un arc et une flèche
TALENT : Une vue très accrue qui peut détecter beaucoup de choses, de loin (Forcément un talent comme ça, ça aide pour le tir à l'arc)
METIER : Mercenaire

CLASSE : Traqueur
CLASSE² : Voleur (Multi-classe : Stalker)
ARMES : Un arc et une dague qui dégagent quelque chose de mysterieux, quelque chose de sombre.
CAMP : The Dark pledge
ALIGNEMENT : Chaotique Bon



Apparence Physique Trompeuse

                                   

Duality


                                           
Purple est un assez petit (Petit par rapport à ceux de sa race) mais beau saddle, on l’aperçoit quand il daigne bien découvrir son visage, bien trop souvent orné d'une capuche. Il a une queue toujours bien entretenue ainsi qu'une crinière d'un ton violet, légèrement plus claire que la couleur de sa peau. On le reconnaîtra souvent grâce à cette crinière claire qui dépasse  de sa capuche créant une sorte de contraste lorsqu'il marche à travers les ombres, . S'il était beau, de par son visage, les avis pouvaient être partagés pour son corps Parsemés de cicatrices désirant raconter chacune leur propre histoire. La plupart des poneys de celestia seraient répugnés par cette idée, mais certaines demoiselles en revanche trouveraient ça viril et sexy. Ses yeux verts constamment sont souvent plissé au point de croire qu'ils sont bridés, il s'agit en fait de son regard , toujours à l’affût, d'un vert pétant comme s'il pouvait voir dans l'obscurité tel un chat, même si ce n' était pas le cas, cette couleur d'yeux caractérisait bien son côté sournois.. Et finalement, cette veste marron qui le camoufle dans toute situation, cette sorte de cape  déchirée que l'on remarque, flottante, rendue vivante par l'air qui l'entoure quand Purple se déplace d'une maison à l'autre. Si l'on voyait ce poney de loin, on le remarquerait à peine, il ne serait associé qu'à un mendiant, un des ces clochards qui arpentent les rues sans réel but. Sous sa capuche il n'avais rien d'attirant, car ses plus beaux atouts étaient en fait cachés sous cette maudite veste qu'il ne quittait presque jamais. En effet, Purple était plutôt musclé, sans démesure, juste ce qu'il fallait pour se sortir de quelques situations. Toute la dualité physique  de ce saddle reposait ici : Un corps musclé et puissant avec un visage de rêve mais constamment caché par des habits déchirés et une posture sournoise lui faisant ressembler à une vermine frêle, un insecte renfermé sur lui-même, une proie facile. C'était une manière de se fondre dans les décor et d'attirer le mauvais garçon car celui qui penserait s'attaquer à une proie facile se ferait bien surprendre par la face cachée du saddle  débrouillard.    

Caractère Unique


Égoïste, Insouciant et Manipulateur.



peut paraître serviable, il apporte son aide quand on le lui demande et l'a souvent fait dans la misère des rues poisseuses d'ottapaw. Il croit en la justice ou en l'égalité des chances, du moment qu'il reste maître de la situation car le temps lui a appris à tirer profit des injustices et à voir un avantage dans chaque situation. On peut le voir comme quelqu'un qui est à l'écoute, surtout des plus démunis mais il sera avant toute chose à l'écoute de son instinct. C'est l'exemple typique du poney libre, qui réagis comme bon lui semble et qui recherchera toujours un avantage personnel à chaque situation, le genre de poney qui n'obéit qu'à une seule loi: la sienne. Au cours de sa vie, il sait qu'il devra se plier à certaines règles et il le fera peut-être même de bon cœur mais toujours avec cet objectif d'atteindre sa propre satisfaction. Quelqu'un comme lui ne pourrait pas être un bon soldat car l'anarchie règne dans son cœur. Si on ne le connait pas on pourrait facilement penser aux premiers abords qu'il n'est qu'un truand avide d'argent et de sang. Distant,  froid et introverti sur lui même, il ne parlais que rarement car selon lui, la parole n'était pas d'une grande aide, sauf s'il s'agissait jouer les diplomates, ce qu'il s'efforçait de faire tant bien que mal quand le besoin s'en faisait ressentir. Ce n'était pas un associable mais plutôt un fin stratège, qui improvisait à chaque aventure. Ses yeux verts toujours à l’affût sauraient décrypter ce que d'autres yeux ne pourraient même entrevoir, l’observation étant son atout majeur, il l'utilisais à bon escient, et même pour scruter de loin, quelques popotins de juments un peu trop découverts. Ceux qui le connaissaient bien diraient qu'il est têtu et qu'il s'engage parfois dans des causes stupides en s'y investissant au maximum, prenant parfois  des risques inutiles. Après tout, qui mieux que lui-même pouvait juger une cause stupide ou non? Purple n'était pas un grand ni un héros, pourtant si son talent était connu peut-être serait-il parmi les plus beaux et les plus propres, à celestia peut-être même, mais ce n'était pas son intérêt. Ce qu'il préférait par dessus tout, c'était sauver d'un viol, une agression ou un vol orchestré contre ces  quelques juments. En stoppant ces truands il savait que tôt ou tard, ces demoiselles seraient reconnaissantes, moyennant parfois des finances, parfois d'autres... Services annexes. Finalement, un vicieux égoïste débordant de ruse, voilà ce qu'il était. C'est aussi un grand séducteur qui utilise aussi la ruse pour gagner le cœur des femmes et multiplier les conquêtes. Célibataire à vie? Pourtant il aurait aimé croire le contraire mais son histoire l'as empêché d'être quelqu'un qui aime, en fait, depuis l'orphelinat, personne ne l'aimait alors pourquoi lui devrait-il aimer? Peut-être qu'un jour la "jument de sa vie" viendra le faire changer. En attendant, son caractère ne l'a jusqu'à présent amené qu'à des relations très courtes, aucunes de ses conjointe nocturne n'ayant osé se pencher sur autre chose que son allure d'assassin.
 

Histoire D'un Stalker


Le rejeté


Purple naquit à ottapaw, dans une demeure plutôt aisée pour un endroit pas si chic que ça. Dès sa naissance c'était un magnifique saddle, prometteur d'un bel avenir, la fierté de ses parents: 2 poneys lunaristes installés depuis quelques années maintenant à ottapaw. Le bambin ressemblait assez à son père mais en réalité, c'était un mélange des deux géniteurs car si sa peau foncée d'un violet sombre rappelait  celle de son père, en revanche, on ne pouvait nier qu'il descendais de sa maman aussi: une belle crinière d'un mauve clair suivant la même teinte de sa queue et formant un contraste tout à fait exceptionnel. Evidemment d'autres poneys portaient plus ou moins ce type de robe, le violet n'était pas rare pour les lunaristes mais purple avait sa propre robe à sa façon. Nombreux le pensaient de sang royal et ne manquaient pas à féliciter les parents pour ce beau travail. Il grandit dans le confort et tous ce que l'amour d'une famille peut apporter à un enfant jusqu'à l'âge de 3 ans. Les parents étaient de grands travailleurs, et très tôt ils n'eurent pas d'autre choix que de laisser l'enfant à une nourrice le temps qu'ils partent au travail. Ça ne dérangeait pas plus purple qui appréciait sa nourrice et qui ne bronchait pas tellement à cet âge-ci. Le premier événement tragique qui traversa la vie du bébé saddle arriva un beau jour où ses parents ne rentrèrent pas pour le récupérer, au bout de quelques heures, la nourrice, inquiète tenta de se renseigner mais des jours plus tard, plus aucune trace des parents. Il fallait se rendre à l'évidence, il leur était arrivé quelque chose, peut-être même quelque chose de tragique, comment le savoir? C'est donc sans grand étonnement que purple fût placer dans un l'orphelinat de la ville. En réalité il a longtemps cru qu'il était né là, dans cet orphelinat d'ottapaw, cet endroit où l'intégration avait été difficile dès le début. Sa beauté rendait jaloux tous les autres enfants de l'orphelinat, et il ne tarda pas à subir les conséquences, les violences et coups dans le dos de ses camarades de vie. Triste destin pour purple qui ne trouva pas d'autre solution que se renfermer sur lui-même et d’intérioriser toute la souffrance durant une décennie entière.  c'était un monde de chien, les jeunes poneys de l'orphelinat vivaient sous une hiérarchie stricte et rares étaient les soirs où l'on pouvait manger à sa faim. Les orphelinats étaient bien connus pour avoir peu de fonds, et qui se souciait des enfants sans parents finalement? Pas grand monde.


La rue


C'est à ses 10 ans que purple décida sur un coup de tête mais plus déterminé que jamais de fuguer  l'orphelinat. Toute cette discipline, cette rigueur, ce n'était pas lui, lui il voulait la liberté.A force d'avoir accumulé 7 années de souffrances et de rejet au sein de l'orphelinat, il était temps d'en finir. Ce soir là il pleuvait à l'extérieur et l'ombre meurtrière de la nuit semblait envahir la ville. Dans une mainte et mainte bagarre ou il s'était encore donné des torts, cette fois-ci il n'en resta pas là et au moment de sa punition, il s'élança de toute ses forces  contre la fenêtre de sa chambre pour s'échapper. Dans la chute il se coinça l'arrière du sabot postérieur droit et s'arracha un bout de chair.  Aplatit contre le sol et la patte arrière ensanglanté, il rampais jusqu'à un coin de rue, le plus sombre possible, pour ne plus jamais être retrouvé par ces racailles. Il en était là à présent, dans la rue, ensanglanté, au milieu des débris, dans cette ruelle bien loin de son landau confortable auprès de ses parents; C'est ceux à quoi il pensait maintenant. La nuit, des choses horribles se passaient,  d'horribles vols et lui, il les voyait, non pas grâce mais plutôt à cause de ce talent, à cause de cette vue pour le coup un peu plus développée que les autres. Bientôt les appel aux secours ne devinrent qu'un fond sonore pour qu'il s'endorme. Chaque nuit sa plaie s'infectait et il n'avait aucune idée de combien de jours survivrait-il comme ça. A son réveil, il se rendit compte qu'il n'était plus dans la rue mais dans un vieux canapé tout abîmé avec une vieille veste déchirée posé sur lui, sans plus se poser de question, il était bien dans cet endroit, même si c'était vraiment délabré, c'était mieux que la rue et une certaine chaleur s'y dégageait. C'était ce poney, ce mercenaire qui l'avait ramassé et  pris sous son aile. Il l'avait soigné même si purple garderait une cicatrice de cette terrible nuit pendant tout sa vie. Tous les biens que "le mercenaire" possédait n'étaient que des biens volés où payé avec de l'argent obtenu salement grâce à des meurtres, il s'était créé son petit logis dans un coin de grenier abandonné difficile d'accès sans passer par les toits de la ville. C'était loin d'être un bon poney pour éduquer un enfant comme purple mais qu'importe, ça allait devenir son père adoptif, celui qui lui apprendrais tout mais surtout qui lui apprendrais la survie. C'est donc sans étonnement qu'il lui appris à voler très tôt, sautant d'un toit à un autre , agile et rapide, les poches remplies de l'argent des autres, il semblait plutôt doué, à un point où le mercenaire n'avait plus besoin de sortir pour s'approvisionner, lui qui était aussi trop vieux pour ce genre de choses, il lui suffisait d'envoyer son petit jeune qui avait déjà ramassé assez pour améliorer la majeure partie de leur lieu de vie.

Fais-le pour lui!


Seulement le vol rapportait très peu dans une ville comme ottapaw où beaucoup étaient sur leurs gardes en prenant les mesures nécessaire à ce fléau et la soupe n’était pas chaque soir dans les assiettes pour purple. C'est à son adolescence que son père adoptif  décida de lui apprendre l'art du meurtre, difficile et dangereux terrain, mais c'était son ultime épreuve: tuer quelqu'un. Quoi qu'il advienne il devait le faire en dehors de ces murs, car son père refusait qu'il tue un poney de sa ville natale, ça c'était hors de question, purple devait rester un poney qui ne tue pas sans réfléchir.  Alors vint le moment où son père lui compta une ancienne rivalité. Une rivalité qui l'avait poussé dans la misère, un poney vaniteux, résidant à concordia. Il lui expliqua sa douleur et pourquoi il devait être vengé. Un ami qui vous délaisse pour son avarice, ça fait mal. Plus déterminé que jamais, il se rend  dans une forge en pleine nuit  et vole rapidement un arc. Toujours dans la forge il recherchait quelque chose pour se défendre au corps à corps, quelque chose d'exceptionnel. Il y passa des heures à trouver le moindre outil intéressant et là d'un regard en coin qui traversa toute la pièce, près de la table de nuit où dormais le forgeron se trouvait une dague. Cette arme dégageait un sentiment de peur comme si elle avait eu une longue histoire, comme si elle était enchantée alors qu'on voyait bien qu'elle ne l'était pas, même purple eu froid dans le dos en voyant cet objet si sinistre, la lame était légerement courbée et le manche dessinait un loup tout taillé dans la pierre. Quand il la prit, la matière était glacial, il resta figé là pendant un moment et poussa un petit cri qui réveilla le forgeron. Dans un élan de courage, ou de folie, purple serra la dague entre ses dents et frappa le forgeron  à la tête à l'aide du manche avant de s'enfuir, laissant le forgeron sonné au sol. à ce moment de l'histoire, il partait venger son père adoptif, dague à l'étui, arc sur les épaules, et la veste déchirée que le mercenaire lui avait offert sur le corps,  sans même se retourner. Il marcha des heures jusqu'à concordia. Le genre de poney qu'il devait abattre était difficile d'accès, un riche vivant dans sa maison surveillée par des gardes, mais c'est là que se jouait tout le destin de purple. Une corniche se situait à plusieurs mètres de la maison, difficile de viser d'ici mais le seul moyen pour un archer de voir la maison en toute discrétion. Il prit son arc, tira la corde à lui et visa d'un œil la fenêtre... Car à cette distance, on ne pouvait y voir plus que la fenêtre où résidait le poney, sinon tout juste une silhouette. Pressé, il se concentre et lance une première flèche qui se planta net dans le volet. Le tir à l'arc était un art qui nécessitait un certain entrainement et à distance, c'était faisable mais difficile pour quelqu'un comme lui qui avait certes déja tiré à l'arc mais pas autant qu'un habitué. Alors c'est tout? C'est là que cette histoire se terminerait? La flèche frapperait le volet et alerterait tout le monde. Non, il manquait de temps maintenant et le poney étant alongé dans son lit semblait s'être levé, alerté par le bruit, un moment opportun pour être ciblé.  Plus déterminé que jamais, Purple enfile sa capuche puis, sourcils froncés,  tout en fermant un œil pour viser, il se concentre. A sa plus grande surprise il fut forcé de constater que sa vue s'était incroyablement améliorée soudainement, comme s'il venait d'avoir sa "puberté visuelle". Le poney était maintenant bien visible. Dans un souffle retenu, il se dit :  -Fais-le pour lui! La flèche se décoche avec rapidité et vient se loger dans la poitrine du poney vaniteux qui venait de se lever de son lit à l'instant. Au contact de cette dernière dans la chair du malheureux, purple senti une étrange sensation : sa cutie mark venait d’apparaître. Ce soir là, le crime fût annoncé dans toute la ville, laissant un sentiment de peur et d'insécurité durant quelques jours. Le jeune saddle fit profil bas et profita de la situation pour s'installer paisiblement au cœur de la ville et y rester quelques mois pour pouvoir y commettre quelques atrocités en toute discrétion, pour pouvoir semer la terreur dans le cœur des vantards des violeurs et de ceux qui se sont trop longtemps cru intouchables.

Badlands, City of sin


C'est donc par évidence qu'il ne tarda pas à rejoindre la sombre voie des dark pledge et qu’au bout de quelque temps il fut invité à une fête donnée à la capitale badlands. Au milieu de la foule de truands et d'assassin il croise cette fille, entouré de plusieurs hommes bien plus puissants en apparence que purple, c'est sans gène qu'il passa devant tous ces hommes pour aller juste la saluer avant de repartir, l'ignorant de plus bel. Shade, c'était son nom, cette magnifique mais sombre demoiselle, il ne savait pas trop ce qu'il ressentais pour elle, de l'amitié? Peut-être même pas, ils n'avaient pas tellement parlé durant cette fête et ils continuaient de se voir de temps en temps, peut-être que le fait qu'il l'ignore à la différence des autres poneys a attiré la curiosité de la miss mais tout restait flou vis à vis de cette beauté. Quoi qu'il en soit, il voulait à tout prix rester ici à badlands, là où le mal régnait, il pourrait tuer sans trop de soucis et voler à souhait tout en restant noble quand il le souhaite, la liberté, c'est ce qu'il voulait et ça lui permettrais également d'y voir plus clair dans son cœur et dans sa tête vis à vis de sa relation avec elle. Elle ou une autre... à Badlands, la ville des pêchés, tout est possible.  

▲ Derrière l'écran ▲

Joueur

Bonjour ! Mon pseudo sur Internet est Bloodwolfrider, j'ai 23 ans. J'ai connu Equestria Nations en Cherchant sur google à tout prix un forum sur MLP qui serait actif, confirmé par le top site root top et je trouve que c'est un forum qui est bien agencé et qui a l'air dans son univers, il ne me reste qu'à savoir mon cheval de bataille : L'activité des membres!! Very Happy ! Le code du règlement est Oui le fumé c'est encore meilleur ! Amarôk.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Purple Lost] Je traque, et les ténèbres me cachent (Fini)   Lun 9 Mai - 12:10

Bien le bonjour !
Et bienvenue par chez nous, on a du jambon, des drafons, et des karlembourgs !

Le code est correct, je te le valide.
Cependant j'ai juste une petite question, si tu pouvait m'éclairer sur ceci :

Purple Lost a écrit:
► ARMES : Un arc et une dague qui dégagent quelque chose de mysterieux, quelque chose de sombre.

Qu'est ce que tu entends par quelque chose de sombre ? C'est juste pour savoir, pas que tu as fait quelque chose de mal ou quoi que ça soit ahah !

Et je te rassure nous avons généralement une bonne activité. Malheureusement le temps étant aux examens, certains d'entre nous ne sont pas full présent, mais ça s'arrangera très vite, de plus que nous préparons un petit quelque chose en ce moment. ♥️

Bon courage pour la suite de ta fiche, n'hésites pas si tu as des questions ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Purple Lost] Je traque, et les ténèbres me cachent (Fini)   Lun 9 Mai - 12:26

Y'a de la karlembourg! Je reste! Alors en fait je peux pas t'éclairer plus que ça sur le petit "quelque chose" de ses armes, purple n'est pas une licorne il n'y a rien de magique, mais ses armes sont effrayantes tu vois comme elles sont taillées un peu comme un objet qu'on utiliserait dans des séances de spiritsime, en soit ue table avec des lettres ça a rien d'effrayant mais qu'on on sait à quoi ça sert bin c'est effrayant, c'est un peu l'effet de ces armes qui n'ont rien de particulier sinon ce côté mysterieux effrayant comme si c'était en lien avec quelque chose de maléfique, qu'on osit d'accord elle ne sont pas maléfique mais ont l'air de l'être, ca sera un atout de dissuasion qui effrayera beaucoup de vicitmes de purple, tu vois l'univers un peu le contexte? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Purple Lost] Je traque, et les ténèbres me cachent (Fini)   Lun 9 Mai - 12:37

Ooooh d'accord je vois mieux ! Oui c'était précisément pour ça que je demandais ! Vu que tu n'a pas une classe magique et que tu n'est pas une licorne je me posais la question. Je comprend mieux, et je trouve que l'idée est vraiment cool en soit !

Dans ce cas je n'ai rien dit et je retourne dans ma piaule.

Bon courage pour la suite, préviens dès que tout est bon ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Purple Lost] Je traque, et les ténèbres me cachent (Fini)   Jeu 12 Mai - 14:06

Voilà cette fois c'est la bonne (Enfin pas la bonne, celle qui nettoie là hein non non rien avoir)
Revenir en haut Aller en bas
Trixie Lulamoon
avatar
Changeling Swarm

Messages : 258
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 29
Expérience:
40/380  (40/380)

MessageSujet: Re: [Purple Lost] Je traque, et les ténèbres me cachent (Fini)   Jeu 12 Mai - 15:20

Validé niveau dix ! (PS : Sombra est mon DC)

_____________________________________________
« The Great and Powerful Trixie always wins in the end ! »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <
Revenir en haut Aller en bas
Karl Tirecorde
avatar
Eternal Chaos

Messages : 495
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Terrestre
Niveau: 28
Expérience:
277/360  (277/360)

MessageSujet: Re: [Purple Lost] Je traque, et les ténèbres me cachent (Fini)   Ven 13 Mai - 9:55

Très bonne fiche et bienvenu parmi nous.

Cependant quelques remarques : Ottapaw est loin d'être une ville pauvre, elle est situé à un carrefour commercial et nombreux sont les marchands qui résident en ces lieux, c'est aussi une ville bâtie sur l'exploitation des ressources minières. De même qu'elle est la capitale des Diamond Dogs qui sont spécialisés dans l'extraction de pierres précieuses. Toutes ces richesses ont bien sûr mené à l'installation de quelques économies parallèles qui profitent des cavernes pour entretenir leurs activités. Mais je ne nie pas les inégalités sociales.

Seconde remarque qui me chiffonne, lors de son premier tir à l'arc, Purple fait mouche. Je sais qu'il a une très bonne vue et tout, mais je trouve ceci un peu exagéré. Il n'est pas indiqué que le père adoptif de Purple lui ait enseigné quoi que ce soit sur le maniement des arcs. Je conçois que par réflexe et auto défense, en plus Purple est habitué à se castagner; qu'il tue sans trop de problème le forgeron dans son lit. Autant, réussir à faire mouche lors de son premier tir à l'arc depuis un point :"Une corniche se situait à plusieurs mètres de la maison, presque impossible de viser d'ici mais le seul moyen pour un archer de voir la maison en toute discrétion. Il prit son arc, tira la corde à lui et visa d'un œil la maison... Car à cette distance, on ne pouvait y voir plus que son logis, sinon tout juste une silhouette." c'est un peu exagéré. Il n'y a pas d'évolution c'est comme commencer les sudokus au niveau "Gros bâtard" or le tir à l'arc n'est pas quelque chose de innée, on peut avoir des facilités mais il faut les développer. Tu n'es pas obliger de tout refaire, mais plutôt de "faciliter" dans la forme ce premier tir, ou d'avoir eu de l'entrainement auparavant, cela ne prend que quelques minutes.

Je te mets la note de 10 et validerai ta fiche ainsi que tes couleurs une fois les changements faits. Préviens-nous cependant à la suite du sujet.

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Purple Lost] Je traque, et les ténèbres me cachent (Fini)   Ven 13 Mai - 17:53

Merci beaucoup j'ai modifié pour ottapaw, si ça ne dérange pas j'appuierais sur l'"inégalité sociale" afin d'éviter de trop modifier le scénario de mon personnage, s'il faut vraiment modifier alors il faudrait que je change de ville, désolé je ne suis vraiment pas incollable sur MLP, j'ai pris ottapaw car c'est la ville qui m'as semblé le mieux pour un scénario du genre.

Pour la deuxieme remarque, j'ai "raccourci" la distance du tir, et même ajouté un premier échec afin d'ajouter su réalisme : comme le bruit fait lever le poney, il est donc plus visible. Pour le forgeron, j'ai tenté de reformuler, je pense que j'avais mal formulé mais en fait je ne veux pas qu'il meurt mais qu'il soit seulement assomé.

Merci de revenir vers moi s'il y a d'autres détails qui vous chagrinnent, je modifierais sans soucis, et avant tout si les modifications effectuées vous suffisent.
Revenir en haut Aller en bas
Karl Tirecorde
avatar
Eternal Chaos

Messages : 495
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Terrestre
Niveau: 28
Expérience:
277/360  (277/360)

MessageSujet: Re: [Purple Lost] Je traque, et les ténèbres me cachent (Fini)   Ven 13 Mai - 18:47

Yep c'est bon, Je valide

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Purple Lost] Je traque, et les ténèbres me cachent (Fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Purple Lost] Je traque, et les ténèbres me cachent (Fini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOST LE RPG
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou
» Au coeur de ces ténèbres-là
» Chasse, traque et discussion. [PV Knurgaod]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RP :: Corbeille-
Sauter vers: