Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Un nouveau départ pour Haty (Rp solo) /!-16ANS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haty Redmane
avatar
Lunar Republic

Messages : 143
Age : 22

• Votre personnage •
Race: Terrestre
Niveau: 9
Expérience:
55/90  (55/90)

MessageSujet: Un nouveau départ pour Haty (Rp solo) /!-16ANS   Mer 6 Juil - 12:01

Le récit du nouveau départ du poney Haty Redmane commença  à Canterlot, la plus grande ville d'Equestria où se trouve le siège du Solar Empire que dirige la princesse Célestia. Dans un hôpital psychiatrique situé dans le quartier Sud  près des vieux quartiers. A l'intérieur de cet établissement médicale, dans une chambre blanche de petite taille avec comme seule meuble, un simple lit qui est soudé avec le sol. Dans cette même chambre se trouvait un poney de grande taille avec une camisole de force. Il avait sa crinière couleur rouge sang, les yeux bleus cyans et la couleur de son corps est une variante de gris clair. Ce poney se nommait Haty Rougecrinière et celui-ci dormais dans son lit. Pourquoi il était interné dans un tel lieu et avec une camisole de force, la raison est très simple, tout cela remonta à plusieurs semaines, lors de ce jour tragique.

Première partie: journée de cauchemars

C'était pourtant une belle journée qui commençait. Il était à L'auberge de Fog Anchorage, c'était un petit village plein de vie, mais sous la menace constante d'une attaque du royaume de Dark Pledge. Il s'était réveillé dans un bon lit à côté d'une belle jument à corne qui avait à peu près le même âge de lui, qu'il avait rencontré la veille. Il se leva et regarda son amour d'une nuit, elle avait une belle crinière noire qui lui arrive jusqu'à ses épaules, alors que sa corne était comme celle des autres licornes, sauf qu'elle avait une éraflure qui la parcourait. Il prit la couverture du lit et recouvre le corps de la jument, la couleur de celle-ci était d'un jaune vif. Quand il eut remis la couverture et qu'il allait atteindre la porte, il entendit la voie de la licorne :

« Tu t'en vas déjà Haty ?"

« Et oui Rightful Radiance, j'ai hâte de retrouver ma famille."

« Ta famille peut encore attendre un peu, tu ne crois pas."

L'étalon se retourna, s'approcha de la ponette et l'embrassa rapidement avant de lui répondre :

« ça serais avec plaisir de rester en si bonne compagnie, mais héla je dois y aller, ma famille que je n'ai plus vue pendant plusieurs années attend mon arriver … et puis tu sais aussi bien que moi que notre relation allait dure seulement pour une nuit.


« Je sais… mais j'aurais bien aimé qu'on continue un peu dans notre relation. Si je t'ai abordé hier soir c'était, il est vrai pour m'amuser… mais je ne dis pas non à une relation sérieuse et ce n'est pas dans ce village que je fais réussir à trouver un bon partir."

« Tu n'as qu'à aller dans les grandes villes"

« Sauf que je n'ai pas assez d'argent. "

Le poney voyant leur discussion se rallonger, soupira, s'assoit à côté de la jument et lui prend ses pattes entre les siennes.

« Si tu veux que notre relation continue, alors j'accepte, mais je ne sais pas quand je reviendrais… Mais ça serais avec joie et comme j'ai une bonne paye grâce à mon job. On pourra vivre convenablement… mais ne m'attend pas, continue à faire ta vie"

Il vit dans les yeux de la licorne de l'étonnement et de la surprise, puis celle-ci pris le cou du poney avec ses pattes avant pour l'embrasser langoureusement. Le terrestre se laissa faire et profita de cet échange, puis commença à caresser le flanc de la licorne. Rightful Radiance arrêta de l'embrasser, sourit et l'attira sur le lit. Le garde en permission alla la rejoindre.

Haty descendit avec la licorne à l'heure du déjeuner. Ils prirent une table, commanda deux assiettes de foin accompagnés de petits légumes et avec une bouteille de jus de cidre. Ils discutèrent de leurs centres d'intérêt, puis une fois les plats manger, ils se séparèrent amicalement après s'être embrassé une dernière fois.  Puis le poney  s'en alla tranquillement en direction de son village en prenant le chemin de terre et en pensant à ce qu'il avait pu lire dans les lettres de sa famille. Son père continuait à vendre des biens utiles dans sa boutique, alors que sa mère avait arrêté de travailler à la ferme pour se reposer et d'entretenir la maison grâce à l'argent que Haty leur envoyait. Quant à son frère, il était devenu un bûcheron et s'occupait d'entretenir la forêt et de fourni le feu de bois. Il avait aussi appris que sa sœur était devenue babi-Sister et s'occupait des jeunes poneys de leurs villages, elle lui avait aussi écrit qu'elle portait le collier qu'il lui avait envoyé pour son anniversaire. Il sourit en repensant à tout ça et s'imagina déjà à la maison.

Alors, qu'il marcha tranquillement depuis une heure ou deux,  il remarqua sur le sol énormément d'emprunte de sabot qui se dirigeait vers son lieu de naissance. Il eut un mauvais pressentiment et accéléra son allure. Alors qu'il était au galop, il put apercevoir des fumées noires à l'horizon, en voyant cela, il savait ce qu'il était en train de se passer et espérait qu'il allait arriver à temps pour sauver sa famille ou au moins l'un d'entre eux.  Quand il arriva enfin au village, il ne pouvait que constater le massacre et le pillage de son village. Il regarda les cadavres des poneys qu'il avait connus quand il vivait encore au village. Il reconnut certain de ses amis d'enfance et des différents adultes. Il dégaina son épée, avança prudemment parmi les décombres des maisons enflammer et les morts.  Alors qu'il allait tourner dans une ruelle, il entendit des voies qui parlaient de ce massacre. Le poney solariste regarda avec prudence ce qui se passait. Il put voir deux Poneys en armures, armure que Haty put reconnaître comme fessant partir de la sombre armée du puissant roi Sombra. Il s'approcha qu'un peu plus prêt avant de lancer son assaut sur le petit groupe, qu'il put entendre qu'il ne restait que l'arrière garde dans le village pour supprimer toutes preuves de leurs passages. Le garde en permission en apprenant cela, fut pris de rage et fonça sur les deux soldats pledgiens. Ceux-ci le virent que trop tard, ils n'ont pas eu le temps de se défendre, mais l'un deux eut le temps de hurler pour prévenir leurs camarades. Haty avait transpercé le premier au niveau du flanc et avait fait tomber le deuxième sur le sol avant d'enfoncer son épée dans le crâne de son ennemi. Il regarda un peu partout autour de lui et se dirigea vers sa maison natale au galop.

Quand il arriva enfin, il put voir les corps sans vie de sa famille, il fut sans voie, il avança calmement et observa les membres de sa famille. Il put voir que son père et son frère avaient voulus se battre, mais ils furent massacrés sans vergognes, leurs corps étaient  lacérés de blessures profondes, il serra les dents et continua à chercher sa mère et sa sœur. Il retrouva le corps de sa mère près de la maison familiale. Il vit qu'elle fut décapitée. Il ne préféra pas penser à ceux que ces montres avaient pu faire. Il rechercha pendant quelque minute sa sœur et alla abandonner l'espoir de la retrouver quand il la voit enfin. Elle était sous des décombres. Haty se mit à galoper vers elle et de dégager les débris. Quand il eut fini de dégager les morceaux d'habitation. Il vit que sa petite sœur a plusieurs blessures, il pouvait voir que le sang coulait sur les poils bleus du corps de sa sœur.  Il la prend dans ses pattes avant et lui dit :

« Répond-moi Evelyne, s'il te plais répond.

La ponette ouvrir les yeux avec difficulté, toussa et du sang sortir de sa bouche. Elle regarda son frère et lui sourit en lui mettant sa patte sur le visage de celui-ci. Puis elle lui répondit avec difficulté.

" Haty… t'es revenus…"

" Je suis revenus, ne parle plus, je fais te conduire le plus vite possible chez un médecin."

" …c'est trop… tard… pour moi… mais, je … suis … heureuse de te voir une… dernière fois. »


Le poney put voir sa sœur puisée dans ses dernières forces pour lui donner le collier qu'il avait acheté pour elle. Puis elle ferma les yeux et ne bougea plus. Il sentit la chaleur quitter son corps. Il se leva silencieusement. Il ne voulut pas le croire que sa sœur était morte, mais son corps lui dit le contraire. Ses yeux se mirent à pleurer et les lames coulèrent comment des torrents sur son visage. Tout était silencieux pour le poney. Il regarda pendant quelque instant les corps de sa famille, puis il se retourna et il vit qu'autres soldats pledgiens se rassembler  et prêt à l'attaquer.
Haty vit qu'il en avait à peu près entre six et sept soldats, il y avait des poneys terrestre, quelque pégases et batpony. Il les regarda et ils  pouvaient apercevoir sur les armes et armures, le sang qui coulait avec abondance sur le métal. Redmane ne bougea pas et les regarda silencieusement. Puis il commença à rire à voix basse, se mit à sourire doucement. Cela dura quelques secondes avant de rire à gorge déployé et à sourire comme un dément. Il avait tout perdu en une seule journée et il avait cette bande de soldats voulant le tuer. Il les regarda avec un air fou avant de se lancer dans la mêler avec son épée et son bouclier. Le groupe de pledgiens lança eux aussi leurs assauts. Les deux pégases furent les premiers à rejoindre Haty. Celui-ci dut esquiver le premier pégase qui était armé d'une lance et para l'attaque du deuxième pégase armé de son marteau. Le choc fut violent, mais le solariste réussi à rester sur ses jambes arrières et en profita pour contre attaquer en coupant l'aile de son adversaire. Celui-ci chuta sur le sol et essaya de se remettre sur ses jambes, mais il n'eut pas le temps qu'il reçut un coup de bouclier dans la nuque de la part du terrestre. Celui-ci n'eut pas eu le temps de se remettre en position défensifs qu'il reçut l'attaque du batpony de plein fouet, il sentit une douleur violente au niveau de son flanc droit et roula sur le sol avec son agresseur volant. Il n'arrivait pas à donner le moindre coup avec ses pattes, qu'il décida de le mordre au niveau de la gorge. Son adversaire ne put éviter la gueule du solariste, il essaya de s'en sortir, mais il fit l'erreur d'essayer de s'envoler, en effet il eu assez d'espace pour permettre à haty de mettre ses pattes arrières sur le ventre du batpony avant de le pousser de toutes ses forces tout en tenant la gorge de son adversaire entre ses dents. Il entendit un bruit de déchirement et sentit le sang du pledgien qui s'écoulait de la gorge de son adversaire et qui tombait comme une cascade sur son visage et sur sa crinière. Les soldats restant furent abasourdi par ce qu'il c'était passer pour leur camarade. Le batpony essaya d'arrêter sa blessure avec ses sabots et d'appeler ses compagnons à l'aider, mais s'écroula rapidement sur le sol remplis de son sang. Haty se releva, crachat ce qu'il avait dans la gueule et se lécha les babines pleines de sang. Il s'avança vers le poney à l'agonie et sans le moindre remord lui écrase le crane. Puis il sourit de plaisir et dit avec une voix sadique
:
« Vous m'avez tout pris, vous êtes amusés avec ce village… maintenant c'est à mon tour de m'amuser avec vous »

Il chargea les trois terrestres qui retrouvèrent leurs sang-froid et formèrent un mur de bouclier pour bloquer la charge du solariste. Le choc fut violent, mais aucun ne pris le dessus. Haty jeta un coup d'œil rapide derrière lui et aperçois le dernier pégase charger derrière lui. Il voulait reculer pour lui faire face, mais il ne pouvait pas sinon, il se fait tuer par les trois terrestres plegiens. Il frappa au-dessus de son bouclier et en blessa un légèrement avec son épée et sauta à sa droite, sur le côté pour éviter la charge du pégase. Malheureusement la lance le blessa le long de son flanc gauche, mais le poney ailé rentra dans ses collègues et en embrocha un au niveau du ventre mais l'arme ne le transperça pas entièrement à cause du bouclier et de l'armure, mais il ne peut plus combattre. La formation fut brisée et deux sur les quatre soldats restant sont à terre ou blesser. Redmane en profita pour sauter sur les poneys qui étaient encore debout. Il enfonça son épée dans la patte arrière gauche du soldat le plus proche pour l'immobilise et para le coup de l'autre terrestre plegiens encore debout. Celui-ci força le solariste à lâcher son arme et de reculer. Haty ne pouvait que bloquer les coups de son adversaire et pus voir que le pégase allait se relever. Il bouscula le soldat encore valide pour foncer sur le pégase et avec son bouclier lui briser l'une de ses ailes pour l'empêcher de s'envoler. Celui-ci hurla de douleur et essaya de se relever, mais il sentit un autre coup de bouclier dans son dos et entendis ses os se brisés. Redmane frappa plusieurs fois le pégase avec son bouclier avant de sentir une lame lui transpercer le dos. Il hurla à son tour de douleur, se retourna et vit que celui qui avait fait ça était le terrestre qui avait bousculé. Il avança vers lui malgré les blessures qu’il a eues, il remarqua que celui qu’il avait eu sa patte transperce avec son épée, a eu le temps de l’enlever, de se relever et commença à reculer. Haty marcha avec fureur vers celui qu’il l’avait blessé, celui-ci attaque furieusement. Le solariste avança rapidement vers son adversaire au lieu de bloquer le coup, le coup frappa dans le vide et Redmane frappa au niveau du ventre avec sa patte avant droite. Le terrestre eu le souffle couper, mais n'eut pas le temps de répliquer qu'il reçut un coup de bouclier au niveau de la mâchoire, ce qui le mit au sol. Haty prit l'arme de son ennemi et le planta brutalité dans le ventre de celui-ci sans pour autant le tuer. Puis il regarda en direction du soldat avec la patte arrière blesser. Le plegien était en train de s'enfuir, mais avec sa jambe blesser, il n'allait pas aussi vite que prévu. Le terrestre solariste sourit, marcha assez rapidement et commença à chantonner un petit air. Quand il fit que sa proie aller l'échapper, il se mit à galoper et quand il fut assez proche, il lança son bouclier avec toute sa force. Le bouclier arriva dans les pattes du fuyards, qui tombât lourdement sur le sol, essaya de se relever et quand il vit le poney à la crinière rouge sang, il se mit à ramper pour essayer de sauver sa vie.  Haty s'avança tranquillement tout en chantonnant son petit air, quand il arriva à la hauteur du poney, il brisa un par un tous les membres restant. Puis il le retourna sur le dos, s'assoit sur le ventre et commença à le frapper de toutes ses forces sur le visage de son ennemi. Cela dura plusieurs dizaines de minute, le solariste avait du sang partout sur lui, il se leva, récupéra son bouclier et retourna là où il avait embroché le pledgien qu'il l'avait blessé dans le dos tout en chantant. Quand il arriva enfin, il put voir que sa dernière proie avait réussi à enlever son épée du ventre, mais fut incapable de bouger. Redmane récupéra son épée sur le sol et alla ensuite vers le dernier soldat en vie. Il lui sourit et le massacra.

Il ne se souvient plus combien de jours cela à dure, il avait perdu le fil du temps et la seule chose qu'on il se souvient était que sa vision était rouge sang et qu'il ne voyait que des ombres, il ne pouvait plus rien distinguer. C'est avec l'arrivée des gardes du solar empire qu'il eut la vie sauve. En effet, sans l'intervention des gardes solaristes, il serait en ce moment dans la nature, fou et tuant tous ceux qui se trouvait sur son passage.  Pendant son séjour qu'il dura pendant trois semaine. Il fut soigné et il apprit les grands événements qu'il eut lieux, mais il ne ressentait rien en les écoutant, il était plongé dans un monde ou lui seul pouvait accéder.  Son état s'améliora, alors que les jours s'écoulait. Il devenait moins violent et retrouvait ses esprits petit à petit. A partir de la troisième semaine, il était presque redevenus comme avant, il demanda à ses médecins, ce qui c'était passé et ceux-ci lui racontaient ce qui c'était passé pendant son séjour. Le malade fut étonné, surtout en apprenant la mort de la princesse Cadence. Puis il demanda à ces médecins quand il pourrait sorti, mais il n'eut comme réponse qu'un silence gêner avant qu'on lui dise qu'il ne pourrait pas sortir dans les semaines à suivre.  En entendant  cela, Haty n'eut aucune réaction, il n'était pas énervé, ni triste, il ne savait pas comment réagir. Il resta silencieux, de marbre. Quand les médecins décident de partir après lui avoir enlevé sa camisole de force avec l'aide de deux surveillant de l'établissement, Le poney à la crinière rouge sang se mit dans son lit et s'endormi.

_____________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau départ pour Haty (Rp solo) /!-16ANS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Solaristes :: Canterlot-
Sauter vers: