Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Les pleurs d'une orpheline (Pv.Princesse Luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shadow Moon
avatar
Changeling Swarm

Messages : 128

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 11
Expérience:
25/110  (25/110)

MessageSujet: Les pleurs d'une orpheline (Pv.Princesse Luna)   Dim 21 Aoû - 1:18

Je voulais...Je voulais m'y rendre depuis plusieurs semaines non...Plusieurs mois même, repoussant toujours la date me disant "Shadow tu as du travail, Shadow tu pourrais te faire tué là-bas !" mais non d'un autre côté Madame est trop butée fallait qu'elle y aille ! En même temps faut me comprendre... La maison ou habitaient mes parents biologiques normal que je veuille la revoir une fois et que cela me hante chaque jour. Même si j'ai pu faire payer certaines personnes pour le meurtre injustifié de mes parents, il reste un vide dans mon coeur.

Cela faisait quelques jours que je marchais seule, je ne voulais pas que Nix m'accompagne, qu'il me voit dans ma pire forme et en pleure sur ce que je considère comme le réel tombeau de mes parents. Je voyais enfin la ville que j'arrivais à pénétrais car oui je n'étais pas armé à par un couteau dans mon sac pour couper mes fruits que je pus garder. J'avançais entendant mes pas résonnaient arrivant enfin à la grande bâtisse.

Cette endroit me faisait peur et m'intriguer, je le détestais et ne pouvais m'en séparait comme attirée par l'odeur putride de la mort hantant ses murs. Je passais par la fenêtre pour me retrouver au Rez-de-Chaussé face de l'escalier. J'avançais lentement montant les marches qui craquaient, en même temps cette vieille baraque n'avait pas reçu d'entretien depuis bien longtemps et c'était tant mieux...Je voulais voir si certaines choses anodines comme des photos étaient restés ici, cela me tenait à cœur. Si je ne devais pas revenir ici j'allais au moins emporté un souvenir qui resterais avec moi jusqu'à ma mort...La montre à gousset je l'avais mais il n'y avait que la photo de mon père...Je sais que celle de ma mère était là, il y avait de nombreuses photos d'elle ici avant...Le tragique événement.

Shadow: Maman...Ou...Ou es-tu...

Je disais ces mots sans y réfléchir, comme si cela allait la faire revenir d'entre les morts mais...Les morts restent ou ils sont n'est-ce pas...On ne peut pas les ramenés à la vie aussi facilement enfin...Même si ont pourraient, les dieux ont fait leur choix... Je lézardais les murs entrant de ce qui était leur chambre à eux, mes parents. J'entendais quelqu'un, monter les escaliers, sortant le couteau je m’écriais.

Shadow: S'il y a quelqu'un montrer vous ! Je n'ai pas envie de devoir me battre, surtout pas ici.

Je me mis en garde dans l'angle mort collé à un mur lié à la porte. Si cette personne me veut du mal, j'aurais l'avantage sur elle !
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Luna
avatar
Lunar Republic

Messages : 165
Age : 29

• Votre personnage •
Race: Alicorne
Niveau: 24
Expérience:
88/280  (88/280)

MessageSujet: Re: Les pleurs d'une orpheline (Pv.Princesse Luna)   Dim 21 Aoû - 18:46

Shadow Moon
Les pleurs d'une orpheline






Cela faisait un long moment que Luna n'était plus sortie du palais de Concordia. Arcana n'avait pas vraiment apprécié l'escapade de la princesse à Stalliongrad, même si l'apprentissage de la magie avait justifié le déplacement. Depuis lors, la Princesse n'avait quitté la cité de Concordia que pour affaires importantes, et était suivie en permanence de sa secrétaire. La licorne ne quittait jamais son chevet, du levé au couché, et organisait chaque instants de la journée de l'alicorne avec une précision et une application chirurgicale. Cependant, tout ce temps enfermé à remplir des dossiers, lire des rapports et organiser les troupes avaient rapidement donné à la jument de la lune des envies de liberté. Donc lorsqu'elle vit parmi tout les dossiers la demande de démolition d'une bâtisse, elle se jeta sur l'occasion de pouvoir marcher dans Concordia. Arcana refusa au début, considérant que ce n'était pas du ressort d'une princesse de gérer de telles demandes, mais la dirigeante insista longuement pour visiter le lieu et autoriser sa destruction, afin de garantir la sécurité des habitants Concordiens du voisinage. Devant tant d'insistance, Arcana finit par céder, à la condition d'accompagner sa chef, et de s'assurer qu'elle n'en profite pas pour flâner inutilement dans la ville. C'était une bien maigre victoire, mais la jument couleur nuit allait pouvoir profiter du vent frais de la nuit, ce qui ne se refusait pas.

La nuit était douce dans Concordia. Cela changeait, car le temps avais été très froide ses derniers temps. La Lunar Republic souffrait d'un violent refroidissement depuis le cataclysme, alors chaque instant de chaleur était vécu avec délectation. Arcana ne semblait cependant pas vouloir prendre le temps d'apprécier cet instant de plaisir, et insista pour se mettre immédiatement en route à peine les portes du palais franchies. Luna, forcée d'accepter, suivi les indications de sa secrétaire pour se rendre au lieu qu'ils recherchaient. Ils arrivèrent finalement devant une maison assez imposante, mais clairement vétuste. Luna soupira, il ne fallait pas être architecte pour se rendre compte que cette maison était devenue dangereuse. Il était inutile de la visiter pour s'en rendre compte, et Luna savait que cela allait écourter sa sortie. Cependant, c'est un mouvement étrange qui attira le regard de la dame de la nuit. Une ombre semblait s'être introduite par la fenêtre. Luna se tourna alors vers sa secrétaire.


" Depuis combien de temps ces lieux sont-ils abandonnés? "

Arcana, qui ne laissait jamais rien au hasard, tourna quelques pages de son bloc-note avant re réajuster ses lunettes sur son museau.

" Cela fait environ quatorze ans. D'après nos registres, il s'agirait d'une histoire de meurtre. Avec de tels antécédents, aucun acheteur ne s'est présenté suite à la mise aux enchères de la maison, et elle est restés en l'état depuis. Cependant, elle se fait vieille, et cela inquiète les habitants. Les parents ont peur que leurs enfants ne se blessent en entrant par effraction dans ce bâtiment, et on ne peut pas le leur reprocher. Cela fait bien longtemps que plus une fenêtre ne ferme. "

Luna acquiesça alors avant de s'avancer vers le bâtiment. Arcana sembla s'interloquer mais Luna s'expliqua avant qu'elle n'eut le temps de demander.

" J'ai cru voir quelqu'un entrer dans la maison... Si c'est un enfant, il faut le faire sortir immédiatement, c'est un lieu dangereux... et si ce n'en est pas un... alors il va falloir qu'on découvre de qui il peut s'agir. Restez en dehors du bâtiment, Arcana, et allez chercher la patrouille la plus proche. Je ne veux prendre aucun risque. "

Arcana soupira, puis recula doucement. Elle fit alors demi-tour se s'élança dans les ruelles de Concordia. Inutile de dire qu'elle avait sur elle les chemins de ronde des gardes, et savait où elle pourrait en trouver facilement. De son coté, Luna s'avança vers la fenêtre incriminée avant d'y entrer. Elle avait pour habitude de porter une armure légère à chacune de ses sorties depuis le début de la guerre, ainsi que son épée. Elle ne portait pas son bouclier, mais elle ne s'attendait pas à devoir se défendre au sein même de Concordia, et préféra donc garder son arme dans son fourreau. S'il s'agissait d'un enfant, il ne fallait pas l'effrayer et risquer qu'il ne se blesse. Elle fit alors un rapide tour du Rez-de-chaussée, puis se tourne en direction des escaliers. A peine avait-elle commencé à les gravir qu'une voix résonna dans la vieille maison.

" S'il y a quelqu'un montrez vous ! Je n'ai pas envie de devoir me battre, surtout pas ici. "

La voix n'était clairement pas celle d'une enfant, mais celle d'une adulte, ou du moins d'une grande personne. Luna fronça alors les sourcils, ralentissant sa marche afin de ne pas paniquer cette personne se trouvant en ce lieu interdit.

" Vous vous trouvez actuellement en présence de la dirigeante de la Lunar Republic, la Princesse Luna. Veuillez vous montrer, et aucun mal ne vous sera fait. Vous êtes dans un bâtiment destiné à être démolis, et nous ne voulons pas que vous soyez blessée ou pire lorsque nous abattrons ce lieu. Sortons donc dans le calme, et vous pourrez alors nous expliquer calmement les raisons de votre présence ici. "

La dirigeante était sur ses gardes. Elle ne savait pas si la personne qui se trouvait dans la maison était dangereuse ou non, mais elle essayait de se montrer médiatrice. Elle ne voulait pas créer de panique, ni de combat ouvert dans un lieu aussi dangereux. Elle espérait que la personne se rendrait bien gentiment avec elle en dehors de la maison, mais au fond d'elle-même elle se doutait que cela ne serait pas si simple.

_____________________________________________
Night Mare or  Nightmare

~ : Présentation : Fiche Technique : ~

ARCANA, Secrétaire Lunaire
~ : Présentation ~ Thème ~ Battle Theme : ~
Revenir en haut Aller en bas
Shadow Moon
avatar
Changeling Swarm

Messages : 128

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 11
Expérience:
25/110  (25/110)

MessageSujet: Re: Les pleurs d'une orpheline (Pv.Princesse Luna)   Lun 22 Aoû - 13:26

Je n'en revenais pas lorsque j'entendis le nom de la personne qui me parlait...Alors comme ça c'était la princesse Luna...Père, mère, vous qui la vénéraient cette soi-disant princesse, elle vient causer vôtre perte, ironique n'est-ce pas ahahaAHAHAH. Je pris une chaise bloquant la porte prenant dans mon sac le plus de choses des souvenirs d'ici. Si elle doit détruire cette maison... La maison ou il s'est passé ce drame, l'un des seul souvenir de ma vie passée à la Lunar, elle se souviendra de ça...Mais pas maintenant, je suis consciente de ne pas être assez forte, ce qui nourrit encore plus ma haine. J'hurlais fort, si fort qu'elle devait l'entendre et parlais à travers des "pleurs" comme quoi...Je m'améliorais pour jouer la comédie.

Shadow: COMMENT EST-CE QUE VOUS OSEZ LA DÉTRUIRE ! COMMENT EST-CE QUE VOUS OSEZ DÉTRUIRE LA MAISON DE MES PARENTS ?!

Je gardais le briquet et mon couteau dans ma main ne sachant pas quoi faire...Je montais sur le lit regardant par la fenêtre, il y avais trop de gardes par ici...Mais je me rappelle que dans ma chambre il y avait un passage qui passait à travers toute la maison, celui qui m'avait permis de m'enfuir ce jour là. Je gardais mon sang-froid rangeant le couteau et le briquet sous toutes les affaires de mon sac me recroquevillant au pied du lit en pleurant, bien sûr cela me faisait pleurer mais il fallait aussi la berner...Et je ne la connaissais pas bien, ce n'étais pas à mon avantage, je parlais cette fois toujours en pleurant avec une voix hésitante et moins grave toute en poussant bruyamment la chaise pour lui montrer que je ne voulais pas la bloquer. J'étais en bas du lit assise en pleure les yeux fermés.

Shadow: Je vous en supplie...Laissez-là moi...C'est tout ce qu'il me reste...
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Luna
avatar
Lunar Republic

Messages : 165
Age : 29

• Votre personnage •
Race: Alicorne
Niveau: 24
Expérience:
88/280  (88/280)

MessageSujet: Re: Les pleurs d'une orpheline (Pv.Princesse Luna)   Mer 24 Aoû - 12:26

Shadow Moon
Les pleurs d'une orpheline






" COMMENT EST-CE QUE VOUS OSEZ LA DÉTRUIRE ! COMMENT EST-CE QUE VOUS OSEZ DÉTRUIRE LA MAISON DE MES PARENTS ?! "

Luna se figea un instant en arrivant en haut des escaliers. Dans sa tête se mit alors à se réciter le dossier qu'Arcana lui avait fait lire... trois fois. Cela parlait d'un couple décédé dans des circonstances étranges. Un juré de la Lunar Republic avais été retrouvé décédé avec sa femme et un domestique. Il était également fait référence à un enfant disparu, mais l'enquête n'avait jamais abouti. La dirigeante fronça alors les sourcils avant d'essayer d'ouvrir la porte, mais celle-ci semblait bloquée de l'autre coté. Elle donna un léger coup d'épaule sur la porte. Celle-ci bougea légèrement sous l'impact, mais malgré les années la porte semblait toujours relativement solide.

" Je vous en supplie...Laissez-la moi...C'est tout ce qu'il me reste... "

L'alicorne soupira. Elle observait la porte, se demandant si la défoncer était la solution au vu de la précarité du bâtiment, mais du bruit derrière la porte lui fit se dire que soit la personne derrière renforçait celle-ci, soit elle enlevait ce qui la bloquait jusqu'à lors. La dirigeante s'avança alors vers la porte, posant sa patte sur la poignée.

" Ecoutez. je ne sais pas qui vous êtes, mais cette maison n'est pas sûre. Tout y est vieux et fragile. Elle est un danger pour le voisinage comme pour les poneys et enfants qui chercheraient à y entrer. Vous ne voudriez tout de même pas que cette maison ne devienne la tombe de plus de monde encore? Si vous êtes vraiment qui vous prétendez être, alors vous comprendrez que cette maison est dangereuse en l'état. Il faut que cette maison soit détruite afin de rebâtir sur des bases saines. Alors veuillez sortir de cette chambre immédiatement. "

Luna soupira alors doucement. Il n'y avait que deux possibilités dans son esprit. Soit la personne qui se trouvait dans cette salle était effectivement l'enfant du couple décédé, auquel cas de nombreuses questions concernant sa disparition seraient à éclaircir, soit il s'agissait d'une usurpation d'identité pour piller la maison. Dans les deux cas, il fallait que Luna en apprenne d'avantage sur la voix qui résonnait au delà de cette porte. Elle tourna alors la poignée, constatant avec plaisir que la porte ne bloquait plus et l'ouvrit pour apercevoir ce qui semblait être une chambre.




Tout était poussiéreux et assez vieux, mais visiblement personne n'avait pillé la maison depuis son abandon. Luna ne savait pas si c'était à cause du nombre de patrouille dans Concordia, ou si le lieu n'était simplement pas intéressant pour les voleurs, mais elle était heureuse de ne pas voir la salle vidée de ses objets. Les seuls qui manquaient semblaient emplir un sac posé à coté d'un jeune pégase, assise au pied d'un vieux lit sale. La dirigeante se retrouva donc devant une pégase en pleurs au pied du lit. Elle s'approcha alors doucement, gardant son arme au fourreau mais dominant la jeune fille de par sa taille. La dirigeante se baissa doucement, se posant auprès de cette jeune demoiselle en larmes.


" Cet endroit est dangereux, et je doute que vous parents n'aurais aimé vous voir vous cramponner à quelques vieux souvenir dans une maison en ruine. Venez avec moi, nous devons sortir d'ici. "

La princesse de la nuit ne savait pas si la personne était réellement qui elle prétendait être. Cependant elle décida, l'espace d'un instant, d'oublier les risques, ne voyant devant elle qu'une enfant pleurant la disparition de sa famille. Après tout, Luna restait une mère douce et aimante pour son peuple. Elle ouvrit donc une de ses ailes, comme pour accepter la pégase contre elle, souriant doucement. Elle préférait de loin tenter une approche douce, ne voulant surtout pas en venir aux armes. Il serait dangereux de se battre dans un tel lieu, et elle n'avait pas envie de mettre à mal cette personne déjà en pleurs.

" Ne vous en faites pas... Tout ira bien, je vous l'assure. "


~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~


Pendant ce temps, à l'extérieur de la maison, Arcana soupirait. Elle regardait la maison, entourée d'une patrouille de militaire de la Lunar Republic. Il n'y avait aucun gradé à ses cotés, mais elle n'avait pas considéré que cela soit nécessaire de perdre du temps à en chercher un. Après tout, la Princesse Luna elle même était sur place, et avec elle la plus grande autorité de la Lunar Republic, ainsi qu'un de ses membres les plus puissants. Elle n'aimait pas laisser la princesse seule, mais elle savait que si danger il y avait alors sa place n'était pas dans la maison. Si jamais cette personne était dangereuse, elle ne voulait pas être un poids pour sa dirigeante et amie, se sachant bien faible au combat. Elle tourna alors son regard vers les soldats qu'elle avait fait venir.


" Encerclez la propriété. Je veux que chaque entrée soit surveillée. Cependant il vous est interdit de pénétrer dans le bâtiment sauf si vous entendez la Princesse ou moi vous appeler. "

Arcana n'était pas vraiment gradée, mais sa position lui donnait beaucoup de pouvoir au sein de la Lunar Republic. Tout le monde commençait à la connaitre, et les gens savaient qu'elle n'abusait pas de ce pouvoir, ne donnant des ordres qu'en l'absence de la Princesse, ou sur directives de celle-ci. Puisque Luna avait clairement demandé à Arcana de ramener les soldats, elle se permettait simplement de les organiser. Elle expliqua à chacun les différentes entrées de la maison, avec une grande précision. Les gardes ne posèrent pas de question et partirent donc se positionner rapidement, ne voulant pas contrarier la licorne tandis que celle-ci, toujours accompagné de deux gardes, gardait la porte principale. Arcana semblait observer la façade de la maison, comme si elle cherchait à voir au travers, mais aucun signe de ce qui se passait à l'intérieur ne semblait transparaitre.

_____________________________________________
Night Mare or  Nightmare

~ : Présentation : Fiche Technique : ~

ARCANA, Secrétaire Lunaire
~ : Présentation ~ Thème ~ Battle Theme : ~
Revenir en haut Aller en bas
Shadow Moon
avatar
Changeling Swarm

Messages : 128

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 11
Expérience:
25/110  (25/110)

MessageSujet: Re: Les pleurs d'une orpheline (Pv.Princesse Luna)   Mer 24 Aoû - 20:03

Elle ne me voulait aucun mal ça s'entendait dans ses paroles, et cela m'étonnerait qu'elle me mente, après avoir tenté un coup d'épaule léger dans la porte qui faisait tomber de l'amiante et de la poussière du plafond. Elle enchaîna ensuite en me disant que la maison n'était pas du tout sûr ce qui était loin d'être faux. Il y avait même des planches qui étaient fissurés voir cassés dans la chambre de mes parents, après pour le reste de la maison je ne sais pas...Peut-être même que le passage s'est effondré? Elle me dit ensuite que je ne voulais sûrement pas que cette maison ne cause plus de mort, encore une fois elle n'avait pas tort. Elle avait beau être une chef de nation "ennemie" j'habitais ici avant et ne pouvais pas lui donnait tort.

J'entendais la poignet lentement tourner et vis la princesse entré...Je ne m'en souvenais pas bien mais l'avais vu à plusieurs reprises, bien sûr pas personnellement. Je la voyais s'avançait la patte sur le fourreau, je mettais les pattes sur ma tête disant "Ne me faite pas de mal s'il vous plaît", j'avais encore les larmes aux yeux et vit la dirigeante de la Lunar s'abaisser à ma taille me disant que mes parents n'auraient sûrement pas aimé me voir revenir sur le lieu de leur mort qui en plus, est dans un très sale état. Elle ouvrit ensuite son aile me disant que tout arrive bien.

Shadow: Vous...Vous allez vouloir me renvoyer de la ou je viens...Je pourrais jamais plus vivre normalement...Je voudrais tellement revenir à ma vie d'avant.

Je levais ma tête montrant un visage en pleure avec une brûlure au niveau de la joue, trace du cataclysme "récent", je me leva m'approchant de l'alicorne en la prenant dans mes pattes avec du mal étant petite "S'il vous plaît...", je relâchais mon étreinte à la princesse lunaire pour marcher à côté d'elle essuyant mes larmes, je marchais en direction de la porte sentant quelque chose casser sous une de mes patte, je venais de percer le parquet de ma patte gauche, des bouts de bois se déposant dans ma patte alors que je la remontais serrant les dents pour éviter de pleurer.

Shadow: C'était peut-être pas une bonne idée de revenir ici...Snif...

Je reniflais ne pleurant pu enfin, aucun son ne sortait de ma bouche mais les larmes continuaient de glisser sur mes joues. Je reposais ma patte blessée sur le sol ressentant une vive douleur sur les côtés de la patte, le dessous n'avait fort heureusement pas été touché. Plus de peur que de mal comme on dit. J'attendais les directives de la princesse ne m'étant décalé que pour sortir de la chambre l'attendant à l'extérieur.

----------

Pendant ce temps par curiosité Nix avait pisté Shadow pour se rendre compte qu'elle était dans Concordia, elle ne lui avait même pas dit quelle ville. Il rentra difficilement voyant énormément de soldat entourant une vieille maison en sale état. Il partit se chercher un croissant le mangeant rapidement avant d'aller demander à un des soldat.

Nix: Qu'est-ce qu'il se passe ici dans cette vieille maison pour qu'il y ait autant de soldat?

Il n'était pas armé de sa faux pour des raisons évidentes de...Discrétion voyant que d'autres personnes s'étaient rassemblés autour de la maison. En penchant l'oreille il pouvait entendre deux vieilles Batpony dire qu'il paraît qu'une personne était entrée par effraction dans la maison et que la princesse Luna y serait rentré à ce moment là il se dit Je crois...Qu'elle va avoir des ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Luna
avatar
Lunar Republic

Messages : 165
Age : 29

• Votre personnage •
Race: Alicorne
Niveau: 24
Expérience:
88/280  (88/280)

MessageSujet: Re: Les pleurs d'une orpheline (Pv.Princesse Luna)   Mer 24 Aoû - 23:21

Shadow Moon
Les pleurs d'une orpheline






La jeune fille semblait réceptive à ce que la dirigeante lui disait. Elle s'avança de quelques pas pour accepter l'étreinte de la dirigeante avant de se relever et d'avancer par elle-même. Tout aurait pu bien se passer si l'une des pattes de la pégase n'était pas passée au travers du parquet. Luna s'avança rapidement, se saisissant de la demoiselle pour l'aider à se sortir de ce piège. Une seule impulsion permit à la demoiselle de s'extirper du trou, non sans avoir au passage eu sa patte blessée par le bois. Le coté de la patte arrière droite de la pégase était donc en sang, mais la blessure n'était pas particulièrement profonde. Luna regarda alors la plaie et soupira doucement.

" C'est une vilaine plaie, mais cela ne devrait pas être un problème pour nos soigneurs. Sortons rapidement de là, nous discuterons une fois en lieux sûrs. "

La dirigeante se tourna alors en direction de la sortie. Elle laisse passer la blessée devant elle, afin de s'assurer que tout allait bien. Alors qu'elles se dirigeaient vers les escaliers, la Lunariste se tourna une dernière fois en direction de la chambre. Ce lieu n'était plus qu'une ruine, et en rien un lieu de recueillement. Elle referma donc la porte derrière elle avant se faire un léger signe de tête à son interlocutrice.

" Sortons de là avant que cette maison ne s'écroule sur nous. Ma secrétaire nous attends à l'extérieur. Nous serons escortés à l’hôpital le plus proche pour soigner votre blessure. "

Alors qu'elle voyait la jeune jument descendre les escaliers doucement, Luna s'arrêta. Qui était-elle donc pour donner des conseils de cet ordre aux gens? Elle-même n'avait pas été capable d'accepter la mort de la personne qui lui était le plus cher à l'époque. Silent Dawn était par la suite devenu un poids pour elle. Encore aujourd'hui, et malgré l'intervention de SuperNova, elle était toujours incapable de lui dire au revoir. Elle savait, au plus profond d'elle-même, que Silent Dawn n'aurait jamais apprécié de devenir un tel fardeau pour elle. Il aurait préféré mourir plutôt que d'empêcher Luna de vivre sa vie.

L'alicorne finit par sortir de sa torpeur pour suivre la jeune demoiselle avant que celle-ci ne disparaisse de son champs de vision. Elle descendit donc les escaliers rapidement, les sentant grincer sous chacun de ses pas. C'est donc d'un pas rapide qu'elle rejoignit la pégase à la sortie. Après avoir déverrouillé la porte, les deux juments firent face aux gardes et à Arcana. Celle-ci remonta ses lunettes avant de s'approcher de sa dirigeante.


" Vous avez mis plus de temps que prévu, Princesse. Mais nous devrions rapidement...~ " Son regard se posa alors sur Shadow, et sans que la princesse n'ait le temps de dire quoi que ce soit elle soupira. " ... rejoindre l'hôpital. Cette blessure n'est pas bien grave, mais elle doit être soignée. "

Elle se retourna alors, suivit d'un des gardes tandis que l'autre commençait à s'approcher de la jument de la lune. Celle-ci acquiesça avant de donner ses directives.

" Allez chercher le reste de votre troupe et reprenez votre tournée, Soldat. Nous vous avons fait perdre assez de temps pour aujourd'hui. Nous gardons l'un des votre pour nous accompagner à et veiller sur notre nouvelle amie. "

La princesse se tourna alors vers la foule des badauds qui assistaient à l'intervention. Ils n'étaient pas particulièrement nombreux, mais assez pour qu'une annonce soit faite.

" N'ayez crainte, Citoyens. Il ne s'agissait que d'une inspection de cette bâtisse qui a mal tourné à cause d'une vieille planche. Pour des raisons de sécurité, cette maison sera bientôt démolie afin de faire place à un bâtiment plus sûr. Ainsi vous n'aurez plus à vous soucier de la sécurité de vos enfants jouant par ici. Sur ce, veuillez circuler. Sur ce, passez une bonne nuit dans notre belle ville de Concordia. "

Ce message était relativement décousu, mais il n'était pas nécessaire que le tout venant ne sache que la jeune demoiselle n'était pas connue de la Lunar Republic. Garder ce genre d'informations pour soi évitait des mouvements de foule inutile. C'est donc Arcana, un soldat, Shadow et Luna qui se dirigèrent vers le lieu de soin le plus proche, qui était une petite clinique à un pâté de maison à peine. Arcana ouvrait la marche, le militaire marchait aux cotés de Shadow tandis que Luna suivait tranquillement. Aucun des Lunaristes, cependant, ne se doutaient de la présence de Nix parmi les civils. Ils s'avançaient simplement dans la capitale de la Lunar Republic pour aller soigner cette jeune fille, et probablement lui poser diverses questions sur ses origines. Arcana voulant aussi compléter son dossier sur cette affaire d'assassinat.


_____________________________________________
Night Mare or  Nightmare

~ : Présentation : Fiche Technique : ~

ARCANA, Secrétaire Lunaire
~ : Présentation ~ Thème ~ Battle Theme : ~
Revenir en haut Aller en bas
Shadow Moon
avatar
Changeling Swarm

Messages : 128

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 11
Expérience:
25/110  (25/110)

MessageSujet: Re: Les pleurs d'une orpheline (Pv.Princesse Luna)   Jeu 25 Aoû - 15:17

Je descendais les marches lentement ne faisant pas attention à la blessure, j'avais l'habitude de voir pire elle avait dis que nous devions sortir avant que la maison ne s'écroule, c'est vrai cette vieille baraque pouvait se réduire en morceaux à chaque instant. Je me demandais à cet instant...Que ce serait-t-il passé si la princesse Luna n'avait pas était là, je serais sûrement reparti dans le Swarm, blâmée pour être sortie sans autorisation de la ville. Alors que je pensais à ça je m'arrêtais en bas des escaliers voyant la princesse en haut en train de réfléchir, elle avait l'air perdue dans ses pensées, l'air presque aussi perdu que moi. Lorsqu'elle sortit de sa torpeur elle descendit rapidement de l'escalier déverrouillant la vieille porte l'ouvrant approchée par une licorne un poil plus petite que moi, elle devait être sa secrétaire, elle en avait parlé il n'y a même pas une minute.

La secrétaire regarda rapidement la Princesse ne disant rien quelques instants avant de dire que nous devions aller à l'hôpital pour soigner cette blessure, je n'aimais pas les hôpitaux, je tentais d'esquiver cela mais Luna dissipa la foule demandant à un soldat de nous accompagner, c'était déjà trop tard, ont étaient en marche pour l'hôpital, lorsqu'elle avait parlé au soldat elle avait dit nouvelle amie, cela m'avait étonné sur le coup mais il fallait bien que je m'y fasse... Autre chose attirée mon attention, une licorne encapuchonnée dont seul la corne rouge sortait emprunté la même route que nous...Ca ne pouvait pas être Nix? Je l'aurais juré s'il cette licorne avait eu une faux. Je regardais Luna marchant un peu moins vite pour arriver à son niveau disant à voix assez basse pour que le soldat n'entende rien.

Shadow: J'ai...J'ai un peu...Peur des hôpitaux...

Je n'étais pas très fière de ça mais je devais l'avouer, je préférais me soigner seul plutôt que de pénétrer dans un hôpital, ce qui me donnait des sueurs froides rien que de n'y penser. Lorsque nous arrivions devant la bâtisse je reculais suant beaucoup la respiration s'accélérant comme hors de mon contrôle. Je sentais quelque chose cependant dans mon dos me retournant pour voir ce que c'était
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Luna
avatar
Lunar Republic

Messages : 165
Age : 29

• Votre personnage •
Race: Alicorne
Niveau: 24
Expérience:
88/280  (88/280)

MessageSujet: Re: Les pleurs d'une orpheline (Pv.Princesse Luna)   Ven 26 Aoû - 17:14

Shadow Moon
Les pleurs d'une orpheline






La foule se dispersait, et la plupart des gardes reprenaient leurs postes. Le petit groupe avançait donc dans les rues de la capitale Lunariste, afin de se rendre au lieu de soin le plus proche. Par abus de langage, le terme d’hôpital avait été utilisé, mais ils se dirigeaient en réalité vers une clinique. Alors qu'ils avançaient au rythme du plus lent, c'est à dire la pégase blessée, celle-ci s'adressa à l'Alicorne, lui avouant une peur des lieux hospitaliers. A peine la clinique fut-elle en vue que celle-ci recula d'un pas, la respiration haletante. Cependant, la Lunariste pouvait comprendre une telle phobie. Bien qu'elle ne la partage pas, elle n'aimait pas beaucoup ce genre d'endroit, n'y ayant que de mauvais souvenirs. Elle ouvrit alors son aile et la déposa doucement dans le dos de la jeune jument, souriant avec calme à celle-ci afin de la rassurer.

" Je peux comprendre ta peur. Je n'aime pas beaucoup les hôpitaux moi non plus... Mais ne t'en fais pas. Cette clinique est dirigée par la Croix Grenat. Ils sont habitués à soigner toutes sortes de blessures. Je resterais également à tes cotés si tu le souhaite, en compagnie d'Arcana. Nous en profiterons pour parler, d'accord? " Elle voulait faire en sorte que la demoiselle se sente plus à l'aise, donc elle chercha à la faire rire." Lors de mon dernier séjour dans un hôpital, j'étais si blessée qu'il était difficile de faire la différence entre moi et une momie. Certaines mauvaises langues disent que j'en ai même l'age. C'est tout de même un peu fort. "

Ce qu'elle ne disait pas, c'était que son dernier passage était dû à une défaite lors d'un assaut du Changeling Swarm contre Ottapaw. Le dirigeante s'était jetée avec Chrysalis dans une tornade créée par Trixie et avais été secourue par SuperNova, son capitaine de la garde. Elle écartait aussi le fait que lors de ce même séjour à l'hôpital elle avait embrassé ce même SuperNova. Cette relation était supposée être secrète, mais de plus en plus de rumeurs dans la Lunar Republic lui faisait penser que l'information avait circulé. En repensant à se baiser, la princesse rougit un peu, souriant bêtement. Elle eut un petit rire, puis revint à elle.

Utilisant son aile, posée sur le dos de la demoiselle, elle la poussa en avant, souriant paisiblement. Devant eux se dressait un bâtiment assez grand pour une clinique de quartier. Sur la façade était peinte une large croix d'un rouge sombre cerclée de bleu. Le symbole de la Croix Grenat occupant une bonne partie du bâtiment, mais sous celle-ci se trouvait une porte double. Arcana entra la première, tandis que le garde se postait à la porte. Avec un sourire qu'elle voulait le plus apaisant possible, Luna accompagna la pouliche à l'intérieur. Le hall d'entrée ressemblait à une salle d'attente. De nombreux dessins ornaient les murs, visiblement faits par des enfants. Puisque la Croix était une association à but non lucratif, et surtout non subventionnée, avoir des tableaux aurait été difficile. En réalité, les dessins qui étaient affichés avaient tous été réalisés par des enfants soignés ou sauvés par les membres de la Croix Grenat. Chacun avait le nom de l'enfant en bas de la feuille et beaucoup représentaient des poneys portant sur eux le symbole présent sur la façade du bâtiment. Dans la salle se trouvaient également de nombreux sièges d'occasion ou du moins assez usés pour qu'on se dise qu'ils n'étaient pas arrivés ici neufs. Beaucoup de ce que possédait la Croix Grenat provenaient de dons de la part des citoyens de la Lunar Republic, et les sauveteurs étaient fiers de les exposer pour montrer qu'ils étaient soutenus par le peuple.

Une fois dans les locaux, Luna et Shadow purent voir Arcana devant un guichet. Derrière celui-ci se tenait une batpony bleue marine et aux yeux d'un rouge perçant avec laquelle la secrétaire discutait. Luna fit alors s'assoir Shadow sur l'un des sièges qui se trouvaient dans la salle tandis qu'Arcana revenait auprès d'eux.


" Le médecin a presque terminé sa consultation et va nous prendre immédiatement après. Heureusement, il n'y a pas beaucoup de patients aujourd'hui. "

Elle tourna alors son regard vers sa dirigeante qui acquiesça. Elle reprit alors son calepin, se préparant à noter tandis que Luna se tournait vers la jolie pégase qu'elle avait rencontré quelques instants auparavant. La grande lunariste se tourna alors en direction de la blessée. Son regard était toujours doux, mais légèrement plus interrogateur. Le garde, quand à lui, était resté à la porte, en protégeant l'accès.

" Puisque nous avons quelques instants... Pourrais-tu nous dire exactement qui tu es, et ce que tu faisais dans cette maison. Tu disais que cette maison était à tes parents, n'est-ce pas? Or nous n'avons pas trouvé de survivant à la suite de l'incident qui a couté la vie aux anciens habitants de cette maison. J'aimerais comprendre qui tu es, et comment tu as pu survivre si tu es effectivement liée à ce qu'il s'est passé ce jour fatidique. Cela s'est passé il y a environ quatorze ans... Je ne pense pas que tu était bien vieille lors de l'incident, donc explique nous je te pris. Nous t'écoutons. "

Arcana était prête à écrire, ayant sorti une plume et un encrier qui étaient tout deux posés sur une table basse, permettant à la secrétaire d'avoir un bon appui pour son rapport. Ce que la jeune fille ne savait pas, c'était qu'Arcana avait bien demandé au médecin de les recevoir, mais elle avait également demandé à la réceptionniste de les faire patienter quelques instants. Arcana était intelligente, et avait volontairement créé un moment d'attente pour que la demoiselle ne puisse pas échapper aux questions avec l'arrivée du Clerc de la Croix Grenat. Ils avaient donc de précieuses minutes pendant lesquels ils pouvaient poser quelques questions à la demoiselle.

_____________________________________________
Night Mare or  Nightmare

~ : Présentation : Fiche Technique : ~

ARCANA, Secrétaire Lunaire
~ : Présentation ~ Thème ~ Battle Theme : ~
Revenir en haut Aller en bas
Shadow Moon
avatar
Changeling Swarm

Messages : 128

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 11
Expérience:
25/110  (25/110)

MessageSujet: Re: Les pleurs d'une orpheline (Pv.Princesse Luna)   Sam 27 Aoû - 19:43

Alors que je restais planté devant l'hôpital, une grande peur m'ayant saisie je sentais l'aile de la dirigeante se poser lentement sur mon dos me souriant tout en m'expliquant qu'elle avait déjà était dans cette endroit...La croix Grenat, c'est cela, une devanture simple, juste ornée d'une croix d'un rouge foncé. Elle me disait aussi qu'elle n'aimait pas trop les hôpitaux, me proposant de rester avec moi et Arcana. L'alicorne lunaire me disait qu'à son dernier passage elle ressemblait à une momie à cause du nombre de bandages qu'elle possédait, disant même que certains lui en donnaient l'âge ce qui m'arracha un petit rire.

Shadow: C'est vraiment pas sympa, moi pourtant je vous trouve jolie...Ils disent ça sûrement par jalousie...

Je me détendais un peu discutant avec la princesse avant de rentrer dans une salle d'attente assez humble, il n'y avait vraiment pas de fioritures, ni de suppléments, elle n'était composée que du stricte nécessaire, des chaises en un assez bonne état mais pas neuves, un bureau et sur toute la longueur du couloir des dessins d'enfants accrochés au mur. Je voyais Arcana discuter avec une Batpony devant le guichet revenant pour me dire que le docteur après avoir terminé nous passera entre guillemets en priorité, car en réalité l'endroit était désert, tant mieux me direz-vous. Je vis Arcana sortir son calepin ainsi qu'une plume alors que Luna me poser beaucoup de questions d'un coup, j'étais un peu...Mal à l'aise, je me concentrais tentant de lui répondre le plus clairement et calmement possible.

Shadow: Je m'appelle Shadow...Shadow Moon et oui cette maison était bien celle de mes parents...J'avais 4 ou 5 ans quand elle a brûlée...J'étais revenue ici car depuis quelques mois je voulais venir mais je n'avais jamais pu enfin...J'avais peur des conséquences pour ma vie...

A ce moment là j'arrêtais de parler, la boule au ventre, il fallait que je sois précis dans mes mots, que rien ne soit mal interprété, après tout, je joue ma vie en ce moment, et je n'ai pas envie de perdre. Je pris dans mon sac une bouteille d'eau que j'apportais à ma bouche sentant que ma patte me lançait encore, la douleur allait bientôt disparaître, il fallait que je me persuade de ça. Je finissais lentement la bouteille la refermant et la reposant dans mon sac à dos avant de reprendre la parole.

Shadow: Eh bien...Si vous n'avez trouvé aucun survivant c'est parce que c'est mon oncle qui est venu me chercher, Nevric Strom, un voleur qui avait des rudiments de magie... Bien sûr il n'était pas directement sur les lieux du crime...Le serviteur de mes parents m'avaient emmené dans un passage secret dans la maison, j'ai pu passer du premier au Rez-De-Chaussée arrivant juste à côté de la porte. Nevric était là devant mes parents et lorsqu'il me vit il m'emporta loin du carnage.

Les larmes me montaient aux yeux. Me remémorer ces horribles moments était toujours quelque chose de douloureux et difficile, mais c'était nécessaire pour qu'elles puissent mieux comprendre ce qui s'était passé et comment j'avais pu m'enfuir et survivre jusqu'ici. Je repris ma respiration pour le raconter le "dernier" fragment de cette histoire, de mon histoire.

Shadow: Il m'a ensuite ramené chez lui m'envoyant en adoption...Mais ma nouvelle famille décéda rapidement et je fut élevé jusqu'à mes 10 ans dans une famille de changeling, qui m'envoyait souvent chez Nevric ou je m'entraînais...A mes 14 ans ils furent eux aussi emportés par la grâce de la mort, c'est le moment ou je m'engagea dans l'armée.

Je n'avais aucune fois évoquée clairement le changeling swarm, je n'avais pas réellement envie d'en parler vu les relations qu’entretenaient la Lunar Republic et le Changeling Swarm, mais je me doutais bien que la question allait tomber à un moment. Rien que lorsqu'ils m'avaient demandés comment j'avais survécu cela sous-entendait ou est-ce que j'avais survécu.

--------------------

Pendant ce temps Nix les avaient suivies jusque devant la petite clinique, il observait bien le bâtiment ne sachant pas trop quoi faire, il mit sa capuche sur sa tête s'avançant lentement en poussant les portes. Il s'approcha de la réceptionniste déglutissant n'ayant pas vu Shadow.

Nix: Je cherche une personne qui vient de rentrer ici, Shadow Moon, c'est important...

--------------------

A ce moment les pupilles de Shadow s'ouvraient rapidement fixant le poney cachait par sa cape et qui avait prononcé son nom. Alors qu'elle priait un miracle en elle-même le médecin arriva ce qui le déconcentra. Un autre problème l'occupa, elle dit à Luna apeurée les oreilles en arrière.

Shadow: S'il vous plaît...Restez avec moi...

Revenir en haut Aller en bas
Princesse Luna
avatar
Lunar Republic

Messages : 165
Age : 29

• Votre personnage •
Race: Alicorne
Niveau: 24
Expérience:
88/280  (88/280)

MessageSujet: Re: Les pleurs d'une orpheline (Pv.Princesse Luna)   Sam 1 Oct - 1:09

Shadow Moon
Les pleurs d'une orpheline






La jeune demoiselle commença donc à raconter son histoire. Arcana notait scrupuleusement tout ce que la pouliche expliquait, ne perdant pas une miette de son récit. Les dates semblaient à peu près correspondre à l'âge de la blessée. Celle-ci expliqua les raisons de sa disparition, et un rapide coup d'oeil d'Arcana au dossier confirma qu'un oncle de la famille assassinée se nommait bien Nevric Storm, mais n'était pas véritablement engagé dans la vie de la Lunar Republic, se faisant discret pour quelques raisons. L'étrange pégase enchaina son récit avec une histoire de familles d'adoption, dont une périssant rapidement. Luna ne releva pas de suite le fait qu'elle fut élevée par une famille de Changeling, car après tout il était tout à fait possible qu'une famille de ce type réside à la Lunar Republic. Cependant ce qui le fit d'un seul coup réagir fut la mention de son intégration au sein de l'armée. Elle tourna alors son regard vers Arcana, qui semblait également troublée par cette affirmation. Il y avait quelque chose qui n'allait pas dans son récit. Une personne si jeune s'engageant dans l'armée Lunariste était suivie et pourtant aucun des gardes présent autour de la maison au moment de sa récupération ne semblaient avoir reconnu cette pouliche. Il était toujours possible qu'elle ait fait partie d'un autre détachement, mais quelques mots revinrent à l'esprit de la princesse de la nuit. Elle avait eu peur pour sa vie? En quoi circuler dans la ville de Concordia pouvait être un danger pour la vie d'une personne ayant fait l'armée? Il fallait que l'Alicorne tire cela au clair, mais ce fut le moment que choisit le membre de la Croix Grenat pour arriver, s'avançant vers la jument blessée pour dire d'une voix calme et mesurée quelques mots.

" Mademoiselle, il est temps d'y aller. Je vais devoir partir en consultation dans la ville et je vais donc vous soigner maintenant avant de faire ma tournée. "

Le médecin de la Croix Grenat était un clerc à la crinière gris clair. Il portant une blouse blanche ornée du symbole de la Croix Grenat, visiblement cousu manuellement, et avait une robe couleur beige clair. Il avait un sourire doux, même si de légère cernes entourant ses yeux montrait une certaine charge de travail. Avant que la dirigeante ne puisse le questionner, il lui offrit un sourire rassurant en acquiesçant doucement.

" La clinique n'est ouverte que durant quelques heures le matin, et quelques heures le soir. En dehors de cela, je fais des consultation à domicile afin d'éviter aux personnes trop malades, fatiguées ou âgées de n'avoir à se rendre ici. C'est une charge de travail supplémentaire à laquelle je tiens, c'est un peu ma manière à moi de faire de mon mieux pour les autres. "

La dirigeante se retint alors de poser la moindre question au sujet des cernes du clerc, comprenant pourquoi la clinique semblait si vide malgré sa fatigue visible. Celui-ci détourna alors son regard de sa dirigeante pour se poser sur la jeune demoiselle.

" Bien, jeune dame. Nous allons passer dans la salle d'à coté si tu veux bien, ensuite nous verrons pour te soigner. "

Bien que la blessure semblait relativement simple à soigner d'un sort, c'était dans ses habitudes de mettre le patient à part afin de ne pas indisposer les autres, ou de nuire à l'intimité de son patient. Luna et Arcana suivirent la pégase, dans la pièce suivante, Arcana fermant la porte derrière elle avant de rester devant celle-ci. Seule Luna resta aux côtés de l'étrangère. Le soigneur se baissa alors avant qu'une lumière jaune ne se mette à rayonner autour de ses pattes avant. Il les approcha alors de la plaie et celle-ci se nettoya doucement, avant de commencer à se refermer. Le sort était lent, et il fallait donc que la demoiselle reste immobile durant tout le processus, mais au moins ce sort s'assurait que le blessure ne laisserait aucune cicatrice, ni aucune lésion interne. Profitant de ce petit moment de flottement, la jument de la nuit se permit de poser une nouvelle question.

" Bien... Je suis désolé, mais j'ai encore quelques questions à vous poser... Vous avez dit être entrée dans l'armée. Je ne met pas votre parole en doute, mais j'aimerais me renseigner auprès de votre parcours auprès de votre Major. Pouvez vous me dire quel était son nom? Et tant que nous y sommes, vous pourriez nous donner le votre... Après tout, je ne pense pas que nous ne nous soyons correctement présentés. "

Cette question, bien que posée avec un ton calme et amical, avait un but bien plus profond. Les Majors de la Lunar Republic étaient les militaires les plus gradés après SuperNova, et chacun d'eux avait un poste dans la Lunar Republic. Chaque militaire était sous le commandement d'un Major, or les membres des factions opposées n'avaient que peu d'informations sur ces personnes. Ainsi, si cette demoiselle disait vrai, elle pourrait dire qui était le Major sous lequel elle avait fait ses classes. Sinon, cela signifierait que cette jeune pouliche n'était pas une militaire Lunariste, et alors il faudrait sûrement prendre des mesures plus importantes. De son côté, Arcana semblait attendre de voir comment tout ceci allait finir, mais en maintenant la porte close. Personne n'avait remarqué l'autre inconnu qui avait pénétré la clinique, car malgré qu'il ait cité le nom de la pégase, celle-ci ne l'avait encore jamais clairement dit aux officiels de la Lunar Republic.

_____________________________________________
Night Mare or  Nightmare

~ : Présentation : Fiche Technique : ~

ARCANA, Secrétaire Lunaire
~ : Présentation ~ Thème ~ Battle Theme : ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les pleurs d'une orpheline (Pv.Princesse Luna)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les pleurs d'une orpheline (Pv.Princesse Luna)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» LUNA X GRIFFON FEMELLE 1 - 2 ANS (34) ADOPTEE
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Luna Lovegood(Serdaigle)
» Luna SnowWolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Lunaristes :: Concordia-
Sauter vers: