Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 La rencontre (Avec Sleepy Ash) (Fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: La rencontre (Avec Sleepy Ash) (Fini)   Lun 5 Sep - 3:54

Une autre journée qui se lève. Franchement, j'ai bien beau aimer mon métier, il y a des limites. Si mes souvenirs sont exacts, cela fait au-dessus de 10 ans que je travaille dans cette forge sans arrêt ni vacances. Je commence vraiment à en avoir assez. Malheureusement, sauf si j'ai une très bonne raison, je ne risque pas d'arrêter de sitôt. En effet, nous sommes plutôt pauvres ces temps-ci. N'empêche, la forge nous permet quand même de vivre, non pas dans le luxe, mais on ne manque de rien. Je vais donc me préparer à une autre journée de travail acharné. C'est en entrant dans la forge que j'entend ma mère, revenant de l'entrepôt, me crier:
- Dawson! Nous manquons de métaux. Tu ne risques pas d'en avoir assez pour la journée. Le problème, c'est que nous ne pouvons pas aller en acheter. C'est beaucoup trop cher par les temps qui courent.
- Mais alors, que faire? criai-je à mon tour.
- Eh bien, je ne vois qu'une solution. Il va falloir t'armer d'une pioche et aller dans les Crystals Mountains, à la frontière du royaume.
Eh bien, la voilà mon excuse pour me changer les idées. Une excursion, ce n'est pas mal du tout comme idée. Je prend donc ce qui nous reste comme fer pour me fabriquer une pioche et je pars directement, en ayant pris quelques trucs de survie comme de la nourriture, de l'eau, ma faux, mon sac et un kit d'escalade.

Après quelques jours de voyage sans histoire (je sens que ça va être la seule fois que je vais être aussi chanceux que ça), j'arrive enfin au pied de la chaîne de montagnes. Malheureusement pour moi, je ne vois pas vraiment de minéraux d'où je me situe. Peut-être que si je monte en haut, j'en trouverai plus? J'entreprends mon escalade et la première chose que je remarque, c'est à quel point c'est dur. Heureusement que je suis fort à force de forger des trucs car sinon, je suis sûr que je serais tombé.

Ouf, je suis enfin arrivé au sommet. Du moins, un des sommets. C'est en regardant plus bas que je remarque un sentier qui mène là où je suis sans risquer sa peau. Quel sot je suis! Toujours pas de minéraux à portée de vue. Je commence vraiment à désespérer. Soudain, j'entend des bruits de pas. Quelqu'un approche! Je le vois. Il sort de derrière les rochers. C'est un pégase. Il est d'un blanc plutôt sombre. Avec ses ailes, plutôt majestueuses, je dirais, il n'a pas dû avoir de difficultés à monter, lui. Je remarque qu'il possède une cutie mark, un pinceau. Intéressant... Ce qui me pertube chez lui, c'est qu'il possède le même type d'arme que moi. Après l'avoir observé de fond en comble, ce qu'il a visiblement fait lui aussi, je prends la parole d'une voix noble et juste:
- Bonjour, jeune pégase. Je suis à la recherche de minéraux pour approvisionner ma forge familliale. En auriez-vous vu par hasard?
Il prend quelque temps avant de répondre. Des secondes d'angoisse à me préparer à toute éventualité. Que va-t-il dire?
Revenir en haut Aller en bas
Sleepy Ash
avatar
Lunar Republic

Messages : 36
Age : 18

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 10
Expérience:
78/100  (78/100)

MessageSujet: Re: La rencontre (Avec Sleepy Ash) (Fini)   Mer 7 Sep - 1:16


Liberté  ♪



Cela faisait maintenant trois jours, trois jours de marche à travers les terres de la Lunar République. Il n'y avait qu'un chemin menant aux Crystals Mountains qui partait de Concordia. On pouvait y retrouver quelques petits villages typique de la région qui ne comptait pas plus d'un millier d'habitant. Les gens là-bas étaient accueillant et sympathiques pour la plupart, n'ayant pas beaucoup de visite d'étranger, ils leur réservent un traitement de "faveur". Leur bière étaient chacune aussi différente que bonne, l'une plus rafraîchissante, l'autre plus alcoolisé , certaine noire et quelque une rousse ect.. Pour finir, ils possédaient des petites auberges tout à fait charmante. Elles étaient pour la plupart au centre des villages, se démarquant des autres battisses par leurs tailles, leurs beautés et leurs ambiances ! Car dans ces petites chaumières de campagnes, les villageois se réunifiaient autour de tables rondes et de chope de cidre frais, chantant et dansant en cœur au rythme de la nuit. Après une nuit passée à chanter et à boire, un bon lit douillet attendait chaque étranger en échange de quelque modique pièce de bronze. Un matelas un peu dure au premier abord, mais incroyablement confortable au bout de quelque minute, on ne le sentait plus et il se changeait en un nuage, une fois que notre esprit s'échappe...

Un son aiguë perça le silence. Au début, cela n'était qu'un simple écho ce répétant de plus en plus fort, puis il devint plus facile à distinguer. C'était le chant du Coq se trouvant dans la basse-court qui sonnait le réveil du matin. Le brouillard noir ce dévoila peu à peu au fur et à mesure qu'il ouvrait les paupières. Un plafond ce découpa devant lui, encore troublé par la fatigue. Il devint plus nette quelque seconde après.
Une minute plus tard, le pégase lâcha un grand soupire et essaya tant bien que mal de se mettre en tailleur sur le matelas. Un mal de dos le foudroya quand il voulut se lever, le lit n'était peut être pas aussi confortable qu'il y paraissait hier soir. Il s'hissa comme il pu jusqu'à la salle de bain, se plaçant devant la glace. Des cernes gigantesques se dessinaient sous ses paupières, sa crinière ressemblait à une botte de foin et son visage était livide. Après une bonne douche et une toilette complète, Sleepy Ash était de nouveau opérationnel ! Il enfila son manteau noir, pris ses sacs où était placé ses outils de peintures et avec une légère hésitation, pris sa faux qu'il plaça sur son dos, avec le reste.

Après un "au-revoir" à l'hôtesse et quelque poigne de sabot au client encore présent, le pégase sortit de l'auberge. Une migraine lui prit soudain. La fête de la veille avait dû être un peu trop arrosé. Un vent frais passa dans sa crinière encore humide par la douche. Le temps n'était pas des plus splendide, mais il ne faisait pas froid pour autant.
Après avoir avancé de quelques pas en dehors du village, Sleepy leva les yeux vers la chaîne de montagne qui se tenait devant lui. Les sommets étaient cachés par les nuages gris qui voilaient le ciel, lui laissant imaginé jusqu'où s'étendaient les pointes rocheuses. L'ascension risquait d'être compliqué, mais ce n'était pas une simple falaise qui allait mettre en difficulté le pégase. Il s'était abstenu de voyager par les aires pour pouvoir garder ses forces en vue de la monter. Dans un froissement de plumes, il ouvrit ses ailes et s'envola en direction des Crystales Mountaines.

Les montagnes n'étaient plus ce qu'elles étaient. Autrefois si majestueuse et intimidante, rempart du Crystal Empire. A l'instar de celui-ci, la chaîne de montagne n'était plus que l'ombre d'elle-même. Les neiges éternelles étaient maintenant plus bas qu'avant. Certaines montagnes ne sont maintenant que des amas de roche tandis que d'autres plus chanceuses ne c'était affalé qu'à certain endroit.
En survolant ce spectacle Sleepy Ash en eu la larme à l'œil. Une telle beauté naturel gâche à jamais. Les prochaines générations ne connaîtront de ces montagnes que les vieux contes que les bardes leurs chanterons. Le pégase prit une plus grande accélération et perça la ceinture de nuage qui recouvrait le ciel. Une lumière vive éblouit un instant Sleepy. Quand il eu rouvert les yeux, la voûte était maintenant d'un bleu flamboyant, seulement les pics enneigés striait le ciel immaculé.
Un large sourire se dessina  sur le visage du nécromancien. Il accélérât autant que sa cargaison le permettait et passa un sabot dans la mer de nuage, formant des formes sur la toile cotonneuse. Le vent passait dans sa crinière et la vitesse déformait les traits de son visage. Le ciel lui appartenais ! C'était un sentiment de jouissance total.

Après avoir fini ses acrobatie avec ses aires de poulain, Il se posa sur le flanc d'un des sommets. De là il avait accès à un panorama absolument génial. Au moment où il allait sortir sont attirail de peinture, il sentit une présence derrière lui qui l'observait. Sleepy Ash se retourna rapidement et vit que quelqu'un se tenais à quelque pas de lui. Un zèbre arborant une robe noir zebré de bleu. Il devait faire la même taille que le pégase, mais paraissait plus jeune que celui-ci. Il était équiper d'une combinaison d'escalade complète et portait une pioche et une faux dans son dos.  Que faisais un "zèbre" dans ses montagnes, et à cette hauteur ? Et pourquoi avait il lui aussi une faux ? Un sentiment de méfiance émana en Sleepy. Cette faux était peut être synonyme d'appartenance à la nécromancie et le lunariste avait appris à ce méfié d'eux à ses dépend.
Il prit le premier la parole, d'une voix qui se voulait noble et polie:

"- Bonjour, jeune pégase. Je suis à la recherche de minéraux pour approvisionner ma forge familiale. En auriez-vous vu par hasard ?"

Sleepy leva un sourcil étonné. "Jeune" ?! Il devait facilement avoir sept ans de plus que le zèbre. C'était peut-être un compliment en sois car cela voudrait dire qu'il parait plus jeune que son âge l'indique, mais il voyait surtout cela comme un manque de respect. Pourquoi ne pas le taquiner un peu ? Un sourire forcé naquit sur son visage et d'une voix mielleuse de malice mélangé à un zeste de colère, le pégase répondit:

"- Désolé pour toi mon jeune ami, mais je n'ai pas vu le moindre minerais dans ces montagnes. " Il reprit un ton plus amical et détandu "A vrai dire je ne sais même pas si il y en a dans les environs. Je ne suis qu'un simple peintre venu reproduire la beauté de ce paysage. L'horizon a perte de vu. Ce sentiment de puissance.....  "

A ses mots, le pégase désigna la mer de nuage de sa patte. Un sentiment de bonheur et de fierté émanais de lui quand il parlait de ceci. Quand il comprit qu'il commençait à s'égarer, il secoua la tête pour ce remettre les idées en place, se retourna pour faire face au zèbre et continua

"- Et sinon qui est tu jeune zèbre perdu ?"


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La rencontre (Avec Sleepy Ash) (Fini)   Mer 7 Sep - 3:06

- Et sinon qui es-tu, jeune zèbre perdu ?

Bon, à ce que je peux en constater, ma tentative de mise en confiance a échoué lamentablement. Comment ne peut-on pas apprécier le fait que quelqu'un te dise que tu sembles jeune? N'empêche, cet énergumène est très effronté. Il me demande qui je suis? Je vais lui montrer qui je suis! Je lui réponds donc dans un élan théâtral.

- Je suis et je serai toujours Dawson Blackborne, fils de Maria Blackborne et de Gery Smith. Je suis un habitant de Detrots qui fait vivre sa famille grâce à ses talents de forgeron. Et il est vrai que nous avons une belle vue d'ici. N'empêche, je ne laisserai JAMAIS quelqu'un se moquer de moi, est-ce clair?

Ce pégase est visiblement étonné de ma réaction, que je pourrais qualifier de brutale, mais juste. Pendant ces quelques instants offerts par sa stupéfaction, je réalise quelque chose qui va me changer à tout jamais. Il a une faux. Ma mère m'a dit que les faux sont très prisées des nécromanciens. Or, c'est une faux qui a tué mon père, donc un nécromancien. Mon père avait raison : il ne faut pas se fier aux nécromanciens. Hélas pour ce pégase, il est visiblement nécromancien aussi. Ah, mon père, pourquoi es-tu mort? Je me sens si seul sans toi dans la forge. Ces criminels vont payer! Je vais te venger! Reprenant un peu, je dis bien un peu, mes esprits, je remarque qu'il est surpris et ne sait pas comment réagir face à ma crise de folie. Parfait...

Je m'avance vers lui avec ma faux entre les mains d'un pas lent, mais assuré, digne d'un parfait fou, ce que je suis. Ce constat me fait esquisser un rictus, que ce pégase remarque avec effroi, du moins, selon ce que je peux en voir. Avec un air de fou furieux, je lui crie :

- Espèce de menteur! Tu n'es pas, tu ne peux pas être un peintre! Je le vois de par ta faux que tu n'es qu'un vulgaire nécromancien sans foi ni loi comme celui qui a tué mon père. Tu vois cette faux? (Je lui désigne ma faux.) Eh bien, c'est la même que celle qui fut plantée dans le corps de mon père lors de cet événement qui changea ma vie, celle-là même qui fit couler son sang et qui ôta sa vie. Et qui la détenait? Un nécromancien, comme toi!

Sur cette dernière phrase, je m'élance vers lui, prêt à lui porter un coup fatal avec ma faux. Je lance mon cri de guerre, se résumant à un simple «Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!», et je l'attaque avec ma faux. Mais pas n'importe comment. Je frappe de haut en bas en visant son corps pour faire en sorte que mon coup porte même s'il essaie de s'enfuir par la voie des airs. Espérons qu'il ait cet instinct de pégase...
Revenir en haut Aller en bas
Sleepy Ash
avatar
Lunar Republic

Messages : 36
Age : 18

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 10
Expérience:
78/100  (78/100)

MessageSujet: Re: La rencontre (Avec Sleepy Ash) (Fini)   Sam 10 Sep - 17:25


On se calme ♪



En attendant sa réponse Sleepy Ash ce m'y en tête d'analyser un peu plus leurs environnement. Lui et le zèbre qui se tenait à une dizaine de pas de lui étaient sur une surface plane de la partie de la montagne qui perce les cieux. La "plateforme" ne faisais qu'une vingtaines de mètres de largeur qui se terminait par une pente escarpé d'un côté et l'ascension continuait de l'autre. Tout était couvert de neige blanche qui était maintenant la seule chose pouvant encore rester dans ces montagnes. Seuls les traces de pas des deux protagoniste étaient présents dans la poudreuse. Les sabots de Sleepy s'enfonçaient jusqu'à environ 10 à 15 cm dans le manteau de neige.
A ce moment-là, une pique de curiosité piqua le pégase. Comment un zèbre a-t-il  pu grimper si haut avec seulement une corde et quelques mousquetons. Il devait posséder une force physique non négligeable et une détermination d'acier pour seulement aller à la recherche de quelque gisement de métaux.
Sleepy avait déjà entendu parler de ça. Les montagnes ne sont pas seulement connus pour leur beauté et gloire passé, mais aussi pour leur gisement abondant. Même si il n'en avait jamais aperçu. Il secoua la tête. De toute manière il ne venait pas ici souvent et il faut sans doute avoir l'œil pour voir ce que recherche le zèbre.
Une bourrasque de vent froid vint fouetter le visage du pégase. Il le cacha sous la capuche de son manteau tentant tant bien que mal de le protéger. On dirait que le temps se gâtait et si cela continuait ainsi, il pourrait dire au revoir à sa tentative de peinture pour aujourd'hui et retourner à l’auberge pour une nuit de plus, même si l'argent commençait à manquer.

Après que le vent ce soit calmé, Sleepy releva la tête en direction de son interlocuteur. Il avait changé d'expression. Plus sérieux et moins... noble ? Dans un élan théâtrale digne d'un acteur il me répondit avec une voie remplis de détermination et de fierté:

"- Je suis et je serai toujours Dawson Blackborne, fils de Maria Blackborne et de Gery Smith. Je suis un habitant de Detrots qui fait vivre sa famille grâce à ses talents de forgeron. Et, il est vrai que nous avons une belle vue d'ici. N'empêche, je ne laisserai JAMAIS quelqu'un se moquer de moi, est-ce clair?
"


Sleepy en resta bouche bée. Le simple zèbre gentil et poli, quoique un peu maladroit qu'il avait cru avoir en face de lui c'était changé en quelqu'un de beaucoup plus brutale et fière. Au moins la bonne nouvelle était que le pégase pu enfin mettre un nom à l'étiquette de celui qui se trouvait en face de lui: Dawson Blackborne. Un forgeron alors ? Pas étonnant qu'il soit ici tout compte fais. Vu le cours du fer et de l'acier en ce moment, il était beaucoup plus rentable d'aller en chercher sois même.
Mal grès ces révélations, Sleepy lâcha un petit soupir de consternation. Pourquoi le monde est rempli de personnes prenant chaque paroles au premier degré et s'énerve à la simple petite pique envoyée ? Il devait bien admettre que lui aussi s'énervait facilement sur certain point et eu un flashback de la scène passée plus tôt quand il s'était énervé quand Dawson l'avait pris pour un gamin. Néanmoins, il n'avait pas imaginé que cela le provoquerait autant.
Sleepy Ash lui avait seulement demandé son nom, qu'il fit, mais la forme qu'il utilisa avait plus des airs de défie que de simples présentations. Un sourire s'afficha soudain sur les lèvres du pégase. Tu ne laissera JAMAIS personne ce moqué de toi un ? Au moment où Sleepy allait répondre au zèbre, son sourire s'effaça, laissant place a de la stupéfaction.

Ses traits dures et déterminé commençait à se changer en colère profonde. Pas seulement une haine envers quelqu'un que l'on veut seulement chasser de notre vu, non. C'était de véritables intention de meurtres qui luisaient dans ses yeux bleus pastel. Le regard du pégase passèrent de la faux de Dawson à la sienne. Les soupesons qu'il avait eu au début de leur rencontre était peut être bien fondé.
Le zèbre pris sa faux entre ses sabots et commença à faire quelques pas dans la direction de Sleepy. Son visage était celui d'un malade mental. Un sourire macabre se dessinait sur le bas de sa tête et ses yeux lançaient des éclaires. Il allait vraiment tenter de le tuer ? Sleepy devait le calmer au plus vite avant que la situation ne dégénère. Un combat ne mènerais à rien et il n'avait pas envie d'utiliser ses pouvoirs contre quelqu'un  maintenant. Au moment où il ouvra la bouche pour tenté de le résonné, Dawson lui coupa la parole, laissant de côté ses aires nobles et sérieux pour des cris dignes d'un fou et pour le moment, c'est ce à quoi il ressemblait, un gros malade mental:

"- Espèce de menteur! Tu n'es pas, tu ne peux pas être un peintre! Je le vois de par ta faux que tu n'es qu'un vulgaire nécromancien sans foi ni loi comme celui qui a tué mon père. Tu vois cette faux? Eh bien, c'est la même que celle qui fut plantée dans le corps de mon père lors de cet événement qui changea ma vie, celle-là même qui fit couler son sang et qui ôta sa vie. Et qui la détenait? Un nécromancien, comme toi!
"


Son sang se glaça dans ses veines et un aires horrifié apparu sur son visage. Tout ce qu'il avait soupçonné cher son interlocuteur est devenu tout à coup plus claire et ses révélations lui firent l'effet d'une claque. Lui aussi haïssait les nécromancien. Il comprenait sa réaction mieux que personne. Lui aussi a vu sa famille se faire massacrer par un mage noir, puis à récupérer son arme.
Sleepy baissa la tête et sera les dents. Il aurait aimé croire que Dawson ce trompe sur son identité à cause de son arme, mais il avait raison. Le pégase était un nécromancien. Bon et respectueux, mais aller expliquer cela à quelqu'un rongé par la vengeance.

En relevant la tête, Sleepy vu le zèbre foncé sur lui, faux au sabot, lâchant un cri de guerre très original, prêt à le découper en deux. Par réflexe, le pégase ouvrit ses ailes pour tenter de s'enfuir là où sont assaillant ne pourrait pas le suivre; le ciel. Néanmoins, Dawson avait tout prévu, il donna un coup descendant avec sa faux, la lame en direction du corps de Sleepy. Celui-ci eu à peine le temps de l'esquiver sur le côté, mais son attirail et la neige le déséquilibrèrent. Dans un cri de stupéfaction, le pégase s'écrasa dans la poudreuse, à moitié enfoncé dans celle-ci. Il était plutôt intelligent pour un malade mental.

Ses sacs s'ouvrirent dans sa chute et tout son matériel de peinture fut projeté dans la neige. Sa faux elle aussi, vola à quelques pas derrière son propriétaire. Sleepy releva difficilement la tête de la neige, à moitié blanche à cause des flocons qui étaient restés accrocher à ses poiles. Il devait faire un choix. Lui mentirent. Lui dirent la vérité ou le combattre. Sachant que les deux premières pourrait aussi finir au combat. En tout cas Sleepy était sûr d'une chose. Il ne combattrait pas Dawson. Ils avaient vécu le même traumatisme et Sleepy ne pouvait pas utiliser sa magie noire contre quelqu'un comme lui.
Le pégase esquissa un petit sourire en regardant Dawson dans les yeux, et dans un ton de défie lui lança:

"- Heureusement que tu n'est pas le véritable propriétaire de cette faux, sinon j'aurais fini comme ton paternel. "

On rappel souvent à Sleepy de réfléchir avant de parler, malheureusement, il n'écoute jamais les conseils qu'on lui donne. Le pégase se tapa le sabot sur le crane pour se punir lui même de sa connerie. Le calmé et évité le combat. Bien jouer Ash ! Je suis sur maintenant qu'il sera très content du fait que tu te sois foutu de sa gueule en parlant de la mort de son père !
Le pégase se releva sur pattes et plaça son sabot entre lui et Dawson lui intimant de s'arrêter. Il lança son regard bleue nuit dans ceux du zèbre avec plus de sérieux que précédemment et d'une voix calme et  digne, essaya de le calmer en lui racontant la vérité.

"- Pardonne moi. Je n'avais pas fini de me présenter. Je suis Sleepy Ash, peintre de profession comme je te l'ai dit plus tôt et un nécromancien. Mais ça, je présume que tu l'avais deviné. Je ne veux pas me battre contre toi et tu n'a aucune raison de m'attaquer. Je ne suis pas quelqu'un de mauvais. Moi aussi, un mage noir m'a pris des vies qui m'étaient chères. Nous avons vécu les mêmes traumatismes. Je ne suis pas ton ennemi.  "

Sleepy espérait que Dawson comprendrait. Il était complètement fou dans le moment présent et le pégase ne savait pas s'il comprendrait tout. Sa faux était à quelqued pas et sans elle il ne pouvait pas lancer les sorts qu'il voulait.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La rencontre (Avec Sleepy Ash) (Fini)   Lun 12 Sep - 2:55

- Heureusement que tu n'est pas le véritable propriétaire de cette faux, sinon j'aurais fini comme ton paternel.

Il ose me défier, alors qu'il est clairement en position d'infériorité? Ce type n'a visiblement aucun instant de survie. Je me prépare donc à l'achever pour accomplir le premier de mes probablement nombreux actes de vengeance, lorsqu'il se frappe le crâne avec son sabot comme pour se punir. Au moins, il sait qu'il a fait une connerie. C'est déjà ça. Juste avant que je donne le coup décisif, son instinct de survie se déclenche (enfin) et il se met à parler d'une voix calme et digne, très en contraste avec sa situation :

- Pardonne-moi. Je n'avais pas fini de me présenter. Je suis Sleepy Ash, peintre de profession comme je te l'ai dit plus tôt, et nécromancien. Mais ça, je présume que tu l'avais deviné. Je ne veux pas me battre contre toi et tu n'as aucune raison de m'attaquer. Je ne suis pas quelqu'un de mauvais. Moi aussi, un mage noir m'a pris des vies qui m'étaient chères. Nous avons vécu les mêmes traumatismes. Je ne suis pas ton ennemi.

Eh bien, il était temps qu'il se présente. D'après les pinceaux et autres matériels de peintures qui sont tombés de son son sac, il dit probablement la vérité sur son métier. Mais alors, pourquoi a-t-il choisi de venir parmi eux, de devenir un de ces nécromanciens pervertis? Eh mais, minute, s'il disait la vérité? S'il était vraiment gentil? Cela se pourrait bien, non? Eh mais minute, je suis un nécromancien et maman aussi. Raaaaaaahh, je deviens fou! Ce problème est un vrai dilemme.

Bon, réfléchissons. Il y a des nécromanciens corrompus, ceux qui ont tué mon père, par exemple. Il y a aussi visiblement des nécromanciens qui ne le sont pas. Donc, suivant une logique logiquement logique, il faudrait que je tue seulement les nécromanciens pervertis. Malheureusement, celui qui est juste devant moi est visiblement un de ceux qui ne le sont pas. Pourquoi ai-je attaqué un innocent? Heureusement, il n'a pas l'air blessé. Vite, partons avant de lui faire du mal. Je pars donc, regardant une dernière fois ce pégase nommé Sleepy Ash...
Revenir en haut Aller en bas
Sleepy Ash
avatar
Lunar Republic

Messages : 36
Age : 18

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 10
Expérience:
78/100  (78/100)

MessageSujet: Re: La rencontre (Avec Sleepy Ash) (Fini)   Mer 14 Sep - 19:37


Blizzard  ♪



Le vent avait reprit de plus belle. Des bourrasques d'aires frais fouettaient les flancs du pégase, cacher comme il le pouvait derrière son manteau. Une fine couche de glace avait commencé à se former sur le tissu noir aux endroits où la neige c'était accroché pendant la chute, le rendant cartonneux et beaucoup moins efficace. Il était presque aussi froid que l'air ambiant, tellement, que le vent arrivait à geler les poiles humides de Sleepy malgré sa présence.
Il avait fait son temps. Cela faisait environ six ans que le poney à la robe blanche le possédait. Le bas partait en lambeau et la capuche était entièrement recousue. Une aubaine qu'il est pu tenir aussi longtemps.

Trois de ses sabots toujours planter dans la profonde couche de neige et le dernier pointer en direction du zèbre bicolore, Sleepy ne bougeait pas. Gardant un sérieux qu'il n'a pas souvent pris. La situation était grave. La tension qui se trouvait sur la plateforme rocheuse était tendue à l'extrême. Ne pas bouger. Attendre sa réaction. Voilà ce que le pégase avait en tête. Si il tentait de récupérer sa faux derrière lui, cela pourrait sonner comme une déclaration hostile pour Dawson et celui-ci l'attaquerait sans réfléchir pour empêcher son adversaire de riposter. Non. La seul solution était d'attendre patiemment. Environ cinq mètres les séparaient.
Si l'attaquant décidait de continuer son travail, Sleepy aura sans doute le temps de s’enfuir. Il n'avait aucune envie de combattre Dawson et savait encore moins si il serait en mesure de le faire. Vu la méthode de combat du zèbre, celui-ci ne devait pas avoir de pouvoir magique, quelque sois leur nature. Néanmoins, il devait être prudent. La maîtrise de son arme n'était pas à négliger.

Le brouillard commençait à se lever. La mer de nuage remontait vers les piques saillants beaucoup plus haut. La visibilité commençait à se réduire drastiquement . On ne voyait bientôt plus au-delà de la petite plateforme plane.
Quelque flocon commencèrent à tomber, tombant de la brume grise qui s'était poster au-dessus d'eux. De plus en plus tombaient, venant s'écraser dans la crinière noire jais du pégase. Le vent reprenant de plus belle emportait tous ces petits cristaux de glace de plus en plus violemment. Si bien que le temps parfait qui était encore présent il y avait dix minutes, c'était transformé en blizzard. La neige fouettait le visage de Sleepy comme des millier de petits cailloux déferlant sur lui. Il dû luter pour garder les yeux ouverts et ne pas perdre des yeux Dawson. Serrant les dents contre la douleur, le peintre n'en menait pas large.

Malgré la tempête, le pégase pu apercevoir l'envie de meurtre du zèbre quitté son regard. Son air de fou furieux qu'il portait venait de devenir quelque chose ce rapportant plus à une sorte de culpabilité, mais il n'en était pas sûr. L'avait il convaincu ? Était il sortit d'affaire ? Ou non ? Cet air sur son visage ne voulait pas seulement se traduire par son abandon. Il pourrait très bien encore vouloir le tuer, même si cette idée ne l'enchantait pas.
Dawson se retourna, face au chemin qu'il avait emprunté plus tôt pour venir ici. Alors, il ne voulait plus le tuer ! Sleepy eu un élan de joie, suivi d'un sourire qui s'effaça aussitôt. Un dernier regard en sa direction, le zèbre bicolore s'en alla. Le voir devenait de plus en plus ardu à cause du brouillard et de la tempête. Sleepy fit quelques pas en avant pour essayer de le suivre et dans un dernier espoir de faire stopper Dawson, cria de toutes ses forces:

- Attend !!......

Le mot fut aspiré par le blizzard, ce perdant parmi les sifflements du vent tout comme la robe noire et bleue de Dawson. Sleepy soupira et se détendit. Il aurait tellement voulu pouvoir parler de ses problèmes à quelqu'un ayant vécu la même chose que lui. Il lança un dernier regard dans la brume, au cas où il reviendrait, mais rien. Quand le reverrait il ? Peut être jamais. Et ce ne sera peut être pas si mal. S'ils se recroisent, l'issu pourrait être différente et le combat inévitable. Ou alors le malentendu sera dissipé. Seul l'avenir a les réponses à ses questions.

Le blizzard doubla d'intensité, obligeant Sleepy à se cacher le visage avec sa patte pour pouvoir tenter de voir quelque chose sans recevoir des flocons dans les yeux. Il devait lui aussi vite partir d'ici. La peinture pourra bien attendre un jour de plus. Et de toute manière, il n'y plus grand-chose à peindre maintenant. Le pégase se dépêcha de ramasser son matériel de peinture à demi enfoui dans la couche de neige. Quelque un avait été complètement enseveli et était impossible à trouver à cause de la météo. Il mit tout ce qu'il put dans ses sacs fourrant le tout sans ménagement. Il ramassa son arme en dernier et la pris dans ses sabots avant de s'envoler. Le vent glacial fit tanguer le pégase qui eu du mal à se stabiliser. Néanmoins, il réussi à décoller et à s'enfuir à son tour. Le blizzard l'empêchait de voir devant lui et de voler vite. Les flocons devenus de petits morceaux de glace lui fouettaient le visage. Il dû s'accrocher pour garder l'équilibre.

Après un dernier effort, Sleepy parvint finalement à sortir de la tempête. Les versant de la montagne se dessinaient à travers le reste de la brume et on pouvait apercevoir le petit village où avait dormi le peintre en aval. Accélérant un peu l'allure, il se dirigea vers l'auberge de la nuit dernière . Le pégase se posa en douceur devant la porte de l'auberge, un grand sourire au lèvre. La seule chose qu'il désirait était un bon bain chaud et une bonne bière. Le combo parfait.
Sleepy passa la porte en bois et son entrer fut suivi de plusieurs hoquets de surprise. L'hôtesse bouche bée, sortit une couverture d'un des placards et vint la mettre sur les épaules du pégase. Et d'une voix inquiète demanda au peintre:

"- Vous êtes gelez jusqu'aux os ! Entrer et jeter moi ce bout de tissue usé jusqu'à la corde." dit-elle en pointant le manteau cartonner.

Sleepy tourna la tête pour voir de quoi il retournait et ne fut pas vraiment surpris. Ses poiles étaient gelés sur place, devenant une véritable armure de glace. Ses ailes étaient elles aussi, gelées aux extrémités. S'il serait resté plus longtemps dans le blizzard, il y aurait de fortes chances qu'il n'en ressorte jamais.
Il obéit à la jument et enleva son "chiffon" qu'il plaça dans une poubelle proche. Il remit la couverture là où l'hôtesse lui avait mis et se tourna vers elle avec un sourire gêné.

"- Est ce que les bains sont encore utilisables ? J'ai bien peur que dans cette état je ne sois pas le bienvenu.."  


L'hôtesse éclata de rire et le conduisit à l'arrière. Des pancartes étaient posés au dessu de deux portes distinctes. L'une pour les étalons, l'autres pour les juments. Avec un petit sourire, elle lui fit signe de passer dans la salle de droite. Quand le pégase eu passé le pas de la porte, il s'arrêta et se tourna vers l'hôtesse.

"- Ah ! J'avais complètement oublié. Je suis tellement transi et blessé que je ne pourrait pas me laver tout seul... J'aurais vraiment besoin de quelqu'un pour m'aider... Vous si ça ne vous dérange pas ?"

La jument lui adressa un regard malicieux, lui lança une brosse de douche et répondit d'une voix sarcastique.

"- Le blizzard vous a aussi geler le cerveau ? Je suis sur qu'un grand enfant comme vous peux se débrouiller seul pour se nettoyer le dos."

Elle ferma la porte et ses pas résonnèrent quand elle s'en alla. Sleepy lâcha un léger soupire et se changea avant d'entrer dans les bains. Il aura au moins essayer. L'eau était chaude, voire brûlante, mais tellement agréable. Une fois complètement dans celle-ci, il se remémora sa rencontre. Il n'était pas seul à avoir souffert à cause de l'utilisation malveillante de la nécromancie et beaucoup d'autres doivent être dans leurs cas. S'il ne faisait pas quelque chose à la situation, on pourrait encore le prendre pour quelqu'un de mauvais. Et même la nécromancie en général.
Il sorti enfin après une heure à cogiter sur ses problèmes dans l'eau fumante et se dirigea vers les vestiaires. Quand il ouvrit son casier, une chope de bière l'attendait, avec un mot en dessous marqué sur un bout de feuille blanche. Le pégase s'assit sur un banc et commença à lire le mot tout en sirotant son élixir. Ses yeux s'agrandirent et un sourire satisfait s'afficha sur son visage. On dirait que la soirée n'allait pas se finir maintenant et allait être plutôt torride. Tout compte fait, même si il n'avait pas pu peindre, la journée ne sera pas totalement perdu.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La rencontre (Avec Sleepy Ash) (Fini)   Ven 16 Sep - 2:18

Le brouillard tombe, une vraie purée de pois, celle qu'on peut couper au couteau. C'est plein de pensés contradictoire que je commence à descendre. Mais juste avant de descendre, j'entend:
-'en...!
Probablement ce Sleepy Ash qui me crie quelque chose. Avec tout ce brouillard et aussi, tiens donc, ce blizzard. Au fur et à mesure que je descend cette fichue montagne, le blizzard et le froid gagnent peu à peu du terrain sur moi. Il faut vite que je me réchauffe ou je ne donne pas cher ma peau. Fort heureusement, j'arrive enfin en bas de la montagne, là où il fait plus chaud. Le chemin du retour fut sans histoire. De retour chez moi, j'ai comme la vague impression que j'oublie quelque chose d'important. Ma mère, qui constate que je suis rentré, me dit d'un air jovial:
-Alors, as-tu trouvé les minéraux dont nous avions besoin?
Zut, c'est ça que j'avais oublié! Je lui répond donc d'un air très triste:
-Malheureusement non, il s'est passé des choses dans les montagnes qui m'ont fait oublier mon but premier.
- Ce n'est pas grave. On a un client qui a proposé d'en fournir pour faire sa commande. On va de nouveau pouvoir travailler.
C'est sur cette merveilleuse nouvelle que je recommence à travailler, ressourcé par ces «vacances».
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La rencontre (Avec Sleepy Ash) (Fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rencontre (Avec Sleepy Ash) (Fini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des histoires à en dormir debout(PV avec Coeur Boiteux)Fini
» On finit par s'habituer à tout ☆ Terminé
» Un repas avec Soka Nemura. [fini]
» [Londres, Soho] Jh cherche jh avec forfait illimité [Fini]
» Là où tu sera,malgré le chemin que tu prendra,je serai toujours avec toi(pas fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Neutres :: Crystal Mountains-
Sauter vers: