Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Rivalité naissante [Ombrage]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Midnight Blossom
avatar
Changeling Swarm

Messages : 36
Age : 28

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 11
Expérience:
73/110  (73/110)

MessageSujet: Rivalité naissante [Ombrage]   Ven 16 Déc - 10:55

Rivalité naissante
La rencontre

Cela faisait de longs jours que Midnight était en chasse. Elle poursuivait, une Batpony qui avait clairement été identifiée comme étant une intruse. Depuis Bridles Shores Bay, cependant, l'espionne n'avait rien tenté, préférant conserver son avantage sur la demoiselle qu'elle poursuivait aussi longtemps que possible, et ce jusqu'à ce qu'elle soit dans la situation la plus inextricable, c'est à dire à la capitale. Difficile de se faire semer par une étrangère dans une ville dans laquelle on vit... surtout lorsque l'on se prépare à la recevoir. En effet, Midnight avait envoyé un message depuis la ville portuaire à son escouade, les Sinners, les avertissant de l'arrivée prochaine d'une -invitée- qu'ils devraient accueillir avec un petit comité. Une fois entrée dans The Breach, Midnight se savait en territoire connu. Elle n'avait fait que quelques pas lorsqu'un imposant vautour se posa non loin d'elle. Elle passa la patte sur la tête du rapace avant de lui murmurer les mots " Que la fête commence... ". En entendant celà, l'oiseau s'envola et disparut en quelques instants de la vue de la batpony, qui ne voulait pas perdre sa cible. Celle-ci semblait vouloir éviter les rues les plus fréquentées, s'approchant doucement et prudemment du palais de la Reine Chrysalis.

La filature dans la ville ne fut pas des plus simple, car même si elle en connaissait les dédales, la cible elle-même était enclin à se perdre. Difficile de prévoir un brusque retour en arrière d'une personne qui ne connait pas véritablement les lieux, même si elle semblait étrangement éviter les axes principaux. Avait-elle beaucoup de chance, ou avait elle reçu des informations sur les lieux à éviter? Midnight allait rajouter ça sur la liste des choses à qu'elle allait demander à cette jolie demoiselle. Et oui, car si Midnight s'était toujours arrangé pour rester hors de vue, elle avait étudié sa cible. La proie était une batpony, tout comme Midnight. Le seul avantage que ça procurait à la membre du Changeling Swarm était que si le climat indisposait Mid, il indisposerait également sa cible, et cela s'était confirmé un jour où le soleil avait été particulièrement désagréable, que ce soit pour Midnight ou la cible de son pistage. Alors que la traque se prolongeait, un cri animal fit sourire la ponette grise. Le vautour était présent sur les toits, regardant la cible avancer dans l'une des ruelles sombres. Il était temps.

Midnight pressa le pas tandis qu'elle rattrapait la cible. Cette fois il n'était plus question de la suivre, il fallait la rejoindre. Cela ne serait pas bien difficile, car les ruelles qu'empruntaient en ce moment les deux batponies avaient été préparées. Les chemins qui auraient normalement permis de rejoindre le palais royal avaient été obstrués pas des caisses entassées ou brisées, ou des chariots bloquant tout passage, forçant naturellement la cible à se diriger vers une ruelle un peu plus large, comme une toute petite place au sein des lieux les moins fréquentés. L'étau s'était refermé. Cette place n'avait que trois sorties, une par laquelle arrivait Midnight, suivant cette intruse, et deux autres, à l'est et à l'ouest. Midnight avait bien prévu un passage pas ces ruelles, sachant parfaitement que celles-ci en particulier menaient à cette petite place et étaient en temps normal les ruelles les plus discrètes de la ville. Cette petite place servait d'ailleurs souvent à des échanges officieux au sein des citoyen voulant un peu d'intimité, mais aujourd'hui elle était étrangement déserte, ayant été vidée de ses badauds au préalable. Tout ce qui restait était ce vautour, étant venu se poser sur un lampadaire éteint. Peu de temps après l'arrivée de cette batpony sombre, Midnight fit son apparition derrière elle.


" Il faut bien avouer une chose... tu n'as vraiment pas froid aux yeux. Pas une seule fois tu n'as hésité à aller de l'avant, quel courage. A moins que cela ne soit de l'inconscience. Tu pensais vraiment que personne ne détecterais ta présence? "

Alors, arrivèrent les renforts. Un griffon gris à l'air patibulaire sorti de la ruelle est, accompagné d'une Diamond Dog rose et souriante. L'aile ouest fut au contraire vite comblée par... l'intruse elle-même... du moins avant de se retransformer en un Changeling de bonne taille avec une cicatrice sur l'oeil gauche suivie de près pas une Crystal Pony licorne à la crinière bleue. Midnight sourit alors, puisque la présence du vautour signifiait que non loin, un zèbre les regardait. En effet, posté sur un toit se trouvait un zèbre, au bras imberbe et à l'oeil caché tenant une arbalète, et à coté duquel se trouvaient plusieurs bouteilles de gnôle, dont une avait déjà été vidée de la moitié de son contenu. Puis un lourd bâillement se fit entendre derrière Midnight tandis qu'une changeling à l'air embrumée et à la crinière bleue transportant une flute, visiblement sortant tout juste d'une bonne sieste, arrivait en renfort.

" Une embuscade à cette heure-ci... c'est vraiment inhumain... On peut finir ça vite, que je retourne me coucher? "

Midnight acquiesça alors, regardant l'espionne lui faisant face.

" Tout va dépendre de notre amie ici présente. "

Midnight s'avança alors d'un pas, puis s'adressa à Ombrage.

" Maintenant il y a deux méthodes. Soit tu nous dit bien gentiment tes affiliations, pour qui tu bosse et ce que tu comptais faire là... soit on s'arrange pour obtenir quand même ces informations de ta part, mais il n'y aura alors que Wrath qui va vraiment s'amuser. Je déteste abuser de violence, mais il faut bien admettre qu'elle fait ses preuves. "

Mais alors qu'on laissait enfin le temps à cette intruse de répondre, ce fut la Diamond Dog qui prit la parole.

" J'adore son collier. J'espère qu'elle sais où s'en acheter un autre, parce que j'adorerais récupérer celui-là. Pride, je peux avoir son collier? "

Midnight grogna avant de détourner le regard vers celle qui lui adressait la parole.

" Tu crois vraiment que c'est le moment Greed? Soit un peu professionnelle, bon sang. C'est quand même pas compliqué de rester concentrée plus de quinze secondes, ou c'est trop te demander? "

La chienne soupira et croisa les pattes devant son torse, l'air boudeuse. Midnight était souvent agressive avec elle, donc elle avait l'habitude, mais elle aimait bien jouer la capricieuse pour mettre sa chef en colère.

" Tsss... T'es pas marrante, Pride. " Fit-elle en bougonnant
Revenir en haut Aller en bas
Ombrage
avatar
Dark Pledge

Messages : 502
Age : 20

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 11
Expérience:
60/110  (60/110)

MessageSujet: Re: Rivalité naissante [Ombrage]   Ven 16 Déc - 22:41

Trois semaines que Shade m’avait relâchée. Je commençais à tourner clairement en rond. J’avais mis mes ailes au repos en évitant de repartir en chasse. Pas de contrats jusqu’à nouvel ordre, j’avais un entrainement à subir avant. J’avais donc demandé à Emerald de me prendre comme serveuse en attendant que je puisse revoler et j’avais mis du coeur à l’ouvrage. Emy me payait mes heures supplémentaires et le reste du temps où je travaillais me permettait de me payer un toit, celui de l’auberge… néanmoins l’entrainement commençait à se faire attendre, je ne comptais pas rester serveuse éternellement...surtout avec cette bande de vieux poivrots. Je commençais à les connaître par coeur les ragots du coin. Mais Léo devait être occupé, ou Shade n’avait pas eu le temps de lui faire passer le mot… Je n’en savais rien, mais je n’en voulais ni à l’un ni à l’autre, il faisait tout deux partis de la famille royale en quelque sorte, et l’entrainement d’une batpony des rues ne faisait pas partis des priorités, compréhensible en temps de guerre...et surtout vu la relation qu’avait Shade avec son père.

En parlant de relations familiales, je réfléchissais à ce que m’avait dit Shade a propos de l’entrainement psychologique. Ma plus grande faiblesse venait de mon passé...passé que je n’avais pas enterré, il restait avec moi, et le souvenir de ma défunte mère me hantait… en particulier ce que j’avais retrouvé de son corps. Un haut le coeur me vint en y repensant. Comme quoi j’étais encore fragile. Je devais vraiment mettre un terme à se problème. Comment ? Je ne voyais qu’un moyen… revenir aux sources et tuer celui qui avait massacré ma mère sous mes yeux. La vengeance me retirerais surement ce poids… et dans tout les cas il n’était pas question que je laisse l’enfoiré qui avait fait ça en vie. Je n’avais que peu d’informations sur lui, juste son physique et encore je n’étais pas sur. Batpony, pégase ou Changeling ? Procéder par élimination me paraissait le plus logique, je décrochais mon catalyseur de son écrin. Ce n’était au fond qu’un simple dé a vingt face, d’un pourpre sombre. Aucune valeur marchande mais sentimentalement il valait plus que tout l’or du monde. Je tirais donc au dé par quoi j’allais commencer, je fixais mes limites. Entre 2 et 7 batpony, entre 8 et 13 pégase et entre 14 et 19 changeling ( 1 et 20 je relance, j’ai jamais aimé les extrêmes… excepté Sombra mais lui ...pas pareil). 16, Changeling.

Un dé venait de celer ma prochaine destination qui n’était pas des moindre : Le Changeling Swarm. Et mieux encore, The Breach. Qui de mieux placée que la Reine Chageling ou ses conseillés pour retrouver un possible fugitif. Le seul problème était que la forteresse du Swarm se disait imprenable. Personne n’avait pu encore percer la surveillance du Swarm… excepté à un endroit. J’allais devoir prendre le bateau pour arriver a  Bridles Shores Bay, unique faille dans le système changeling ( quand je vous dit qu’on en apprend beaucoup à écouter les discussions de comptoir!). Le voyage allait être long, je comptais une bonne semaine de bateaux et 4 jours de marche et vol pour atteindre la capitale… si je ne me faisais pas attraper avant. Je partais pour des raisons pacifistes. Et pourquoi ne pas simplement écrire une lettre a la mère Changeling et attendre sagement sa réponse plutôt que de risquer sa vie ? Trois raisons : j’aimais le risque et les défis, percer cette carapace et en sortir vivante serait une petite victoire sur le Swarm, et j’adorais ce genre de provocation. Deuxièmement, je n’avais pas de domicile fixe, elle me la renvoyait où, la réponse ? Troisième point… ne sachant ni lire ni écrire vous comprendrez qu’écrire un courrier officiel et en lire un autre allait pour moi être tout bonnement impossible.

Je prévenais donc mon patron temporaire de mon départ, et que si Léo venait à me cherche je partais en pèlerinage pour des raisons personnelles, mais que je le tiendrais informé de mon retour. Le vieux tavernier insista pour me fournir les vivres dont j’allais avoir besoin pour la traversée et le reste du voyage, du moins mon aller. Le retour je devrais me débrouiller seule. Je réunissais donc le peu d’argent que j’avais sur moi. Tiens ? La somme semblait avoir augmentée… décidément il n’était pas tenable celui-là, enfin je n’allais pas m’en plaindre, je n’avais rien a payer pour cette fois, tout au frais de la princesse… parfait.

Je pris donc congé de mes quartiers favoris après maintes et maintes recommandations. Ce n’est pas comme si j’allais risquer ma vie au fond…

Trouver un bateau en direction de  Bridles Shores Bay ne fut pas trop compliqué, Bad Lands avait un  port plus que pratique, surtout quand il s’agissait de voyage clandestin. Quelques battements de cils, un petit déhanché, et de belles paroles et j’avais une ristourne pour la traversée… Et mon dieu quelle traversée. Nous avions pris une tempête pendant trois jours, autant dire que manger n’avait servit à rien, je rendais tout ce que je mangeais (au moins je nourrissais les poissons…). Déjà que je n’aimais pas trop l’eau du fait que je ne savais pas vraiment nager ( encore un default a combler) mais alors un voyage d’une semaine avec la pluie le vent, la mer qui faisait le dos rond, l’orage et j’en passe… Je ne vous raconte pas dans quelle galère je m’étais embarquée. J’arrivais néanmoins en un seul morceau à ma destination… Et ce fut a ce moment que les choses devenaient plus compliquée pour moi.

Traverser tout le territoire changeling en évitant les axes principaux allait être plus qu’un simple défi pour moi.. Mais il n’était pas question de faire demi tour, j’étais ici pour l’assassin de ma mère, je ne repartirais pas sans informations du Swarm. J’entamais donc ma traversée, marchant pour éviter d’être repérée en vol, évitant les axes principaux comme je le pouvais, et trouvant des coins reculés pour me reposer de temps en temps. Et..comment dire. Le Swam m’avait déçu. Je m’attendais après avoir fait trois pas dedans à être prise par la garde et me retrouver à faire milles excuses devant la Reine pour éviter de finir la tête tranchée… La réputation du Swarm était d’une nation forte et plus qu’organisée, au lieu de cela j’avais pu me rendre  la capitale sans trop de difficultés. Certes j’avais voyagé de nuit de préférence et prudemment ce qui m’avait pris quasiment deux fois plus de temps que prévu mais j’avais fini par atteindre The Breach. Mais la capitale risquait d’être un peu plus coriace.  L’ambiance était quelque peu oppressante mais je n’eus aucun problème avec la luminosité des lieus, juste que vivre sous terre… j’appréciais moyennement.

J’avançais donc avec prudence, vérifiant les ruelles pour ne pas croiser trop de monde. Je n’avais qu’une simple cape noire pour me cacher et passer inaperçue ne serait pas si simple. Néanmoins l’imposant palais se rapprochait, doucement mais surement. Les ruelles se retrouvèrent obstruées au fur et à mesure, m’obligeant à emprunter des chemins différents. Tu parles d’une nation organisée ! Quel bordel ici ! A moins qu’on me tende un piège… ? J » me retrouvais sur une petite place, vide et calme. Très calme d’ailleurs… trop calme.

Je posais ma patte contre ma dague prête à dégainer. Mon coeur battait a tout rompre, j’étais en terre ennemis sans connaissance des lieux… Mon seul moyen d’échappatoire était le ciel, mais je risquais d’être repérée. J’avançais doucement au centre de la place quand un vautour se posa sur un lampadaire. Et bon sang quelle bête ! L’oiseau était énorme ! Une sensation désagréable me vint, comme si la mort me guettait non loin, dans l’ombre. Des pas se firent entendre dans mon dos, je ne bougeais pas.

" Il faut bien avouer une chose... tu n'as vraiment pas froid aux yeux. Pas une seule fois tu n'as hésité à aller de l'avant, quel courage. A moins que cela ne soit de l'inconscience. Tu pensais vraiment que personne ne détecterais ta présence? "

Je me retournais, les yeux pleins de colère pour dissimuler ma peur, dégainais la dague et feulais, prête à passer à l’attaque. Une batpony me ressemblant étrangement me faisait face. La robe grise, la crinière lavande coupée courte, l’air sur d’elle se tenait face à moi. Elle allait moins faire la maligne une fois que je lui serais tombée dessus...Mais la surprise fut de taille. Je n’eus pas le temps de bouger d’un poil que ce fut tout un escadron qui sortait des rues. Un griffon et un diamond dog a l’est, un crystal pony et ...moi ? Non, un changeling, saloperie ! Il pouvait changer de forme a volonté, et me voir en reflet m’avait assez déplu. Je levais doucement les yeux, un zèbre me tenait en joue avec une arbalète. Un autre changeling arriva derrière la batpony. J’étais cernée. Aucun moyen de bouger ou de m’enfuir. J’aurais bien tenter de les abattre un par un mais la chose était beaucoup trop risquée, d’autant plus que je venais pour des raisons pacifistes…

Et visiblement le comportement de l’escouade allait dépendre du mien, les menaces de la batpony me firent comprendre qu’il valait mieux choisir la manière douce. Je lâchais alors sagement la dague, posant mes genoux au sol, plaçant mes sabots avant derrière la tête pour faire signe que je me rendais, n’opposant aucune résistance. Je m’apprêtais a expliquer les raisons de ma venue quand  la Diamond Dog pris la parole.

« J'adore son collier. J'espère qu'elle sais où s'en acheter un autre, parce que j'adorerais récupérer celui-là. Pride, je peux avoir son collier ? »

Touchée. Je grognais à l’idée qu’elle touche a mon précieux bijou. Elle voulait la guerre ? Elle allait l’avoir. Je n’écoutais même pas les réprimandes de son équipière  et surement chef de commandement, levant la tête pour le mettre en évidence.

«  Si tu le veux, viens donc le prendre, de toute façon vouloir t’en empêcher ne serait qu’une grossière erreur »

La Diamond Dog ne se fit pas prier. Idiote. J’attendis sagement qu’elle vienne, penchant sa tête pour apercevoir l’attache dans ma nuque, se rapprocher un peu plus… J’attrapais violemment la nuque de la chienne, plantant mes crocs dans sa gorge, lançant par la même ma morsure du vampire avant d’envoyer au sol d’un coup de patte cette voleuse imbécile. Je me jetais sur ma dague, roulant sur le coté, esquivant par chance un carreau d’arbalète. L’idiot, il allait lui falloir du temps pour recharger. Le chanleling me chargea, parfais, je chargeais mon sort tout en parant son coup, le repoussant d’un coup de sabot en pleine face. Je lançais alors un Mauvais Oeil au sniper à l’arbalète, la fièvre le vomissement et ce qui allait avec devrait le calmer. JE ne tardais pas a prendre une impulsion, tant pis pour la discrétion mais il fallait que je fuis par le ciel, ma seule échappatoire… Mauvaise idée. Après un cri strident, j’eus à peine le temps de voir le vautour fondre sur moi, m’envoyant au sol. Je finis a plat ventre contre les pavés dans un cris de douleur. Je cherchais à me relever, pleine de rage mais le griffon me cloua au sol, en profitant pour détacher mon collier. Je me débattais, hennissais, feulais de toutes mes forces mais rien n’y fit… J’étais vaincue.

Je lançais un regard noir vers la batpony qui semblait se réjouir du spectacle. La partie commençais, je n’espérais qu’une chose. Avoir tirer une bonne leçon de l’enseignement de Shade car cette fois, personne ne viendrait me sauver.

_____________________________________________
Thème d'Ombrage
Revenir en haut Aller en bas
Midnight Blossom
avatar
Changeling Swarm

Messages : 36
Age : 28

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 11
Expérience:
73/110  (73/110)

MessageSujet: Re: Rivalité naissante [Ombrage]   Mar 20 Déc - 13:55

Rivalité naissante
Récupération


L'intruse semblait entendre raison. Elle posa son arme au sol avant de s'avouer vaincue, proposant son collier à la Diamond Dog. Midnight ne bougea pas, suspectant une tentative de riposte. Il fallait être stupide pour foncer dans un piège aussi évid~

" Parfait, je vais l'ajouter à ma collection. Il est vraiment magnifique, et il vaut probablement très cher~<3 "

Midnight soupira. Au moins, si piège il y avait, ce serait Greed qui y passerait, ce qui ne déplaisait pas tant que cela à Pride. C'est donc avec un petit sourire en coin que la chef de l'escouade vit la Diamond Dog se fait mordre à la gorge. La chienne poussa un couinement avant de ralentir ses mouvements. A la vitesse à laquelle la fatigue la prenait, on aurais cru voir Sloth un jour de congé. Greed recula alors, se tenant le cou au niveau de la blessure tandis que la Batpony plongeait sur son arme qu'un carreau de Gluttony, le sniper, tenta de projeter au loin, mais en vain. Le carreau éclata sur le sol, tandis qu'Envy se précipitais en avant pour maitriser la demoiselle, mais un violent coup le stoppa dans son élan. Midnight soupirait. Ils n'étaient vraiment pas doués lorsqu'il s'agissait de combattre, et ils n'agissaient pas réellement en groupe. Il allait falloir s'entrainer d'avantage s'ils voulaient se coordonner. Ombrage tenta alors de s'envoler, mais fort heureusement Happy l'intercepta, laissant le temps à Wrath, le griffon, de lui sauter dessus et lui enlever son collier, puis de lui faire jeter sa dague. Il se pencha alors vers Ombrage et murmura.

" Bouges un seul muscle, et je te brise l'aile... alors je t'en prie débat toi. Cela me fera le plus grand plaisir. "

Il releva alors la tête vers Midnight, qui s'approchait doucement de l'autre batpony.

" On dirais que tu n'es pas aussi fragile que tu n'en a l'air. J'aurais presque trouvé cela insultant que tu sois sans défenses et que tu juges tout de même bon de nous infiltrer. Bien. Il est temps de te reposer un peu. Profite donc d'une pause bien méritée. "

Midnight fit un signe de tête au griffon, qui sourit alors. D'un coup violent porté à la tête, il assomma la pledgienne tandis que Sloth apportais un sac de lin qu'on lui plaça sur la tête. Il ne fallait pas que la pauvre s'étouffe, le sac n'était donc pas trop serré. Par contre, il fallut prendre une corde pour attacher ses pattes avant ensemble, une autre pour les pattes arrières, et une autre pour lui bloquer les ailes contre le torse. Le colis était maintenant immobilisé et pouvais être transporté. L'ordre de repartir fut donné, et le groupe commença à repartir lorsqu'il s'aperçurent de l'absence de Gluttony. Envy alla sur son toit, pour se rendre compte que le pauvre était en train de souffrir de maux étranges, entre fièvre et douleurs. On l'emporta donc également, ne pouvant le soigner immédiatement. Ils retournèrent donc dans leur tanière, quelque part au sein de The Breach à l'abri des regards.

Quelques heures plus tard~...

Le repaire des Sinners. C'était un petit lieu de vie dans lequel l'escouade vivant. Il s'agissait de deux anciens appartements en sous-sol dont le mur de séparation avait été abattu, et qui ne prenait jamais la lumière naturelle. Il y avait trois chambres au total, que les membres occupaient à tour de rôle, un salon, qui était en fait la réunion des salons des deux appartements, une cuisine, et deux salles de bains. Il y avait également une dernière chambre en plus, qui avait été dépouillée de son mobilier. Il ne restait qu'un matelas posé à même le sol, et la porte était lourde et renforcée, en plus d'être verrouillée. Cette porte s'ouvrit enfin pour que l'on y dépose la batpony dissidente. Midnight resta dans la chambre à ses cotés, ôtant le sac de la tête de sa prisonnière et souriant doucement avant de prendre avec elle le collier, qu'elle se contenta de garder avec elle. Sous la porte, les ombres projetaient le passage de Wrath, qui gardait l'entrée et s'assurait que personne ne vienne les déranger.  Ombrage avait toujours les pattes et les ailes liées. Midnight resta impassible dans la chambre, jusqu'au réveil de la jeune demoiselle. Le sourire de Pride s'élargit alors.


" Bon retour parmi nous, petite demoiselle. Bien dormi? Je ne pense pas que l'on ait été présentées. Je m'appelle Pride. Ravie de te rencontrer. Peut-être devrions nous commencer par discuter calmement, loin des troubles de mon amie Diamond Dog. "

Midnight manipulait le collier avec beaucoup de délicatesse. Elle n'avait pas particulièrement pris celui-ci pour provoquer la batpony, mais plus pour éviter que Greed ne joue avec.

" Je vais donc reprendre mes questions de tout à l'heure. Quel est ton nom. D'où viens-tu, et que comptais-tu faire si proche du palais de ma Reine? Qui sait, tout ceci n'est peut-être qu'un malentendu, et en ce cas je me ferais une joie de te rendre ta liberté, et ton collier. Mais il faut que je sois sûre que tu en vaille la peine. Tu peux comprendre, n'est-ce pas? "

La batpony grise avait un petit sourire en coin, légèrement sadique. Il était difficile de savoir si elle était sérieuse ou non quand elle parlait de la libérer. Une chose était sûre, cependant, elle ne semblait pas armée.

Revenir en haut Aller en bas
Ombrage
avatar
Dark Pledge

Messages : 502
Age : 20

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 11
Expérience:
60/110  (60/110)

MessageSujet: Re: Rivalité naissante [Ombrage]   Ven 13 Jan - 18:32

Ce foutu griffon avait une force telle que je ne pouvais bouger, et vu les menaces qu’il venait de proférer, il valait mieux que je me tienne tranquille. Enfin cela ne m’empêchait pas de feuler et de pestiférer des insultes en tout genre contre ce maudit piaf. La batpony s’était rapprocher, je lui aurait bien cracher au visage mais la provocation ne semblait pas être la meilleure solution. J’écoutais donc ce qu’elle me disait a propos d’une...pause ? Je sentis un violent coup abattre contre mon crâne, me faisant pousser un gémissement sous la douleur. Je n’eus pas le temps de comprendre ce qu’il m’arrivait, tout devint noir autour de moi. Et puis plus rien. Le silence.

Combien de temps avait passé ? Je n’en savais rien. Tout comme je ne savais pas où j’étais,  mais le sol n’était pas aussi glacial que celui des rues de Bad Lands, c’était même plutôt moelleux, pas désagréable du tout même. Je cherchais à bouger un peu mais je sentais une entrave. Mince...pourquoi je n’arrivais pas à remuer ? J’ouvris doucement les yeux, oh ma pauvre tête… j’avais l’impression d’avoir été piétinée par un troupeau de buffles… La luminosité était très faible, pas plus mal, ma tête me faisait déjà assez souffrir, pas besoin d’être éblouie en plus. Je regardais un peu autour de moi, la salle était totalement vide si ce n’était le matelas ou j’étais posée, pattes liées, et visiblement les ailes aussi puisque je n’arrivais pas à les ouvrir, quand mon regard croisa celui d’une batpony grise au yeux d’or. Ah oui… cette garce, j’avais presque oublié notre rencontre, et le fait que j’étais eu Swarm. Elle et sa bande m’étaient tombés dessus, au sens propre du terme. JE l’observais attentivement. Elle était seule et sans arme, donc la discussion devrait se faire sans trop d’échauffement...enfin normalement. Son sourire ne me plaisait guère… et ce que je vis ensuite encore moins. Cette espèce de sale voleuse avait mon pendentif… je grognais prête à lancer toute les insultes qui me passaient par la tête mais je devais réfléchir un peu. J’étais dans un endroit inconnu fasse a une bande de mercenaire, visiblement, et je n’avais aucun moyen de me défendre. D’autant plus que j’avais lancé l’assaut lors de notre rencontre, il était donc logique qu’on m’aie privé de mon arme. Je respirais profondément histoire de me calmer. La batpony s’appelait Pride, ouais enfin ça c’est ce qu’elle disait, je doutais de la véracité de ce nom. La discussion allait donc se faire en seule à seule, loin de la Diamond Dog qui m’avait mis dans une colère folle. Tant mieux, je détestait l’odeur du chien mouillé. Les présentation faite, ma geôlière repris son sérieux. L’interrogatoire commençait et il allait falloir que je me montre prudente mais coopérative...enfin en apparence, mais je ne devais surtout pas me trahir… et vu le sourire qu’arborait la demoiselle, la partie allait être complexe. Qui, d’où, pourquoi...tant de question à répondre. Enfin après tout mon intention de base n’était pas belliqueuse. J’allais arranger la vérité à ma manière, sans pour autant raconter trop de mensonges… autant éviter de passer sous la torture.

« Bien.. visiblement je n’ai plus le choix, soupirais-je. Je m’appelle Dark Plum et je viens de la Lunar Republic. Je n’étais pas ici pour provoquer la Reine Chrysalis ou son peuple, loin de moi cette idée. Les raisons qui m’ont poussées à faire ce voyage son strictement ...personnelle. »

Bon déjà, j’avais dit plus ou moins la vérité, sauf sur mon identité. Une lunariste était surement plus crédible qu’une Pledgienne aux yeux des autres, surtout que la Pledge avait très mauvaise réputation et cela un peu partout.

«  Je comptais me rendre au palais, je ne peux le nier mais pour une requête envers la Reine. J’ai malheureusement peu de connaissance sur les tradition et coutume d’ici, je viens d’un petit village et les grandes villes ne sont pas trop les endroits que je fréquente habituellement mais je me suis dis qu’une étrangère en terre ennemie serait mal vue, j’ai tenté de passer inaperçue pour éviter de provoquer trop d’animation et comptait faire mes affaires sans trop faire de bruit mais j’ai plus que  raté mon coup »

Un petit rire nerveux me pris, j’espérais que mon histoire serait crédible. Mais la batpony semblait attentive….peut-être devrais-je en révéler un peu plus… ?

« Pour tout vous dire… j’ai malheureusement assisté à la mort de ma mère il y a des années.
Je sais que c’est un meurtre, j’ai tout vu de mes propres yeux mais j’étais enfant et sous le choc je n’ai pu donner qu’une description partielle à la garde, qui a fini par abandonner les recherches. Mes souvenirs sont flous mais tout ce dont je me souviens c’était une allure équestre, un être ailés et de ses yeux d’un bleu sombre. Je me suis dis que peut-être un changeling un peu trop rebelle aurait pu en être l’auteur, et que peut-être la Reine aurait eu vent de cette histoire… Je ne cherchais qu’un peu d’aide pour obtenir vengeance »


Ma voix se brisa presque sur ce dernier mot. L’émotion était vive, je retenais mes larmes mais ce qui animait mon regard étaient de véritables flammes de haine. Mon histoire n’était pas totalement vrai, la garde Pledgienne se fichait totalement de la mort de ma mère, il n’y avait jamais eu de recherche. Mais pour le reste tout était vrai. Révéler ce genre d’informations étaient sans danger pour la Pledge, quand à moi je n’avais donné que mes intentions véritables, et il était possible que j’ai un peu attendrit mon ennemi, ce qui pourrait peut-être m’épargner un mauvais moment… c’est ce que j’espérais le plus en tout cas.

_____________________________________________
Thème d'Ombrage
Revenir en haut Aller en bas
Midnight Blossom
avatar
Changeling Swarm

Messages : 36
Age : 28

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 11
Expérience:
73/110  (73/110)

MessageSujet: Re: Rivalité naissante [Ombrage]   Mar 17 Jan - 16:21

Rivalité naissante
Récupération


Midnight observait la petite batpony se débattre dans ses liens. Elle savait qu'il était impossible pour elle de se libérer de ce genre de piège sans être une professionnelle de l'évasion, et là encore il faudrait passer outre le reste de l'équipe qui attendait dehors. Midnight, surnommées Pride, avait une certaine délectation à se savoir en position de supériorité. Elle aimait cette sensation de puissance et de domination sur autrui. Cette sensation qu'elle n'acceptait d'abandonner qu'à une seule personne: La Reine Chrysalis. Quoi qu'il en soit, la prisonnière se mit à parler de ses raisons pour être au Changeling Swarm, et à plus forte raison de s'être tant approchée du palais. D'après elle, c'était une jeune Lunariste ,venue chercher des information sur un tueur potentiel, dont la description était plus que vague, et surtout remontais à plusieurs années. Il faudrait un véritable miracle pour que quiconque ait la moindre information sur une personne pareille. Cependant, Midnight décida de les noter tout de même. Non pas pour faire plaisir à l'intruse, mais plutôt pour que si un tel meurtrier venait à sévir dans le Changeling Swarm, elle soit en mesure de le rechercher. C'était une piste négligeable, mais il fallait la garder en tête. Elle s'approcha donc de la porte quelques instants, détournant son regard de la batpony ligotée.

" Envy, j'ai besoin que tu note un signalement. "

Au bout de quelques secondes, une nouvelle voix passe à travers la porte.

" J'écoute. "

" Un assassin équidé ailé aux yeux bleus sombre. C'est assez maigre comme signalement, mais garde moi ça au chaud, on sait jamais. A l'occasion tu me dirais combien de criminels correspondent à ce signalement. Inclus les morts sur une dizaines d'années... Mais fais pas ça toi même, fais juste passer le mot, sinon ça va te prendre des mois pour tout recouper. "

Sur ces mots, la batpony jeta un regard à sa prisonnière avant de rajouter.

" Mais avant cela, j'aimerais que tu ailles mer chercher quelques informations un peu plus importantes. J'aimerais que tu aille à l'ambassade Lunariste et que tu transmette un message. Dis leur qu'une certaine Dark Plum se prétends une de leur ressortissant et que nous aimerions avoir une réponse dans un délai très cours sur la façon dont elle leur sera restitué. Faute de quoi, nous nous laissons le droit de faire comme bon nous semble avec la petite demoiselle. Disons une quinzaine de jours. "

" Tu sais que deux semaines c'est à peu près le temps qu'il faut pour faire l'aller retour pour les messagers, n'est-ce pas? "

Un sourire mauvais se dessina sur les lèvres de la chef du groupe.

" Evidemment que je suis au courant. Ils n'ont qu'à répondre vite. Ce n'est pas de ma faute si leurs messagers sont lents, n'est-ce pas? "

Elle se retourna alors vers Ombrage, souriant toujours.

" Bien... Où en étions nous... Ah oui... Savais-tu que les Ambassades sont là pour que tu n'ai pas à entrer dans un territoire qui n'est pas le tien? Il faut être particulièrement stupide pour se jeter dans la gueule du loup. Tu entre chez nous pour chercher une aiguille dans une énorme botte de foin, et tu pense que tout se passera sans encombres? Quel genre d'idéaliste ont bien pu t'élever pour que tu n'ai aucune conscience du risque. Bon... par quoi vas-t-on commencer? Si tu me disais déjà le nom de la personne qui t'as fait entrer sur nos terres? Je n'apprécie pas vraiment qu'on puisse entrer aussi facilement sur le territoire de la Reine, à plus forte raison en se dissimulant. Et crois moi, je m'y connais. Oh... mais je manque à tout mes devoirs. "

L'espionne se retourna alors et alla chercher un plat, qu'elle posa devant sa prisonnière. Sur ce plat se trouvait du jambon salé, du fromage tout aussi salé, des anchois... ce genre de nourriture.

" Je ne suis pas une mauvaise hôte. Tu dispose de toute la nourriture que tu souhaite... Cependant, ici c'est l'eau qui t'es limitée. Si tu veux en obtenir, il va te falloir parler. N'hésite donc pas à me faire part de tout ce que tu juges pertinent. Je déciderais moi-même si cela vaut un verre d'eau... ou pas. "

La batpony s'assura alors qu'une chaine reliait la prisonnière au mur avant de décrocher les pattes avant de la demoiselle, afin de la laisser se nourrir. Les chaines qui la maintenait au mur étaient cependant trop courtes pour qu'elle ne puisse atteindre son collier, que Pride avait posé sur le sol dans un coin de la pièce, comme un ultime supplice de Tentale.

Revenir en haut Aller en bas
Ombrage
avatar
Dark Pledge

Messages : 502
Age : 20

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 11
Expérience:
60/110  (60/110)

MessageSujet: Re: Rivalité naissante [Ombrage]   Mer 25 Jan - 15:20

Bien. Apparemment le signalement du meurtrier de ma mère semblait les intéresser, au moins j’avais l’espoir d’avoir un jour une piste même si je savais pertinemment que les informations étaient plus que maigre, mais je n’avais que cela, et tenter de me souvenir de plus serait un véritable enfer psychologique… et je n’étais même pas sur de me souvenir de quelques chose. J’étais presque soulagée quand Pride me jeta un coup d’oeil. Elle envoyait un messager à l’ambassade Lunariste pour présenter mon signalement … et la réponse devait être transmise sous quinze jours. Merde ! J’avais pensé à tout sauf à ça… déjà la Lunar n’allait rien faire pour moi mais en plus cette couverture allait être rendue à néant autant au Swarm qu’à la Lunar, les informations allant sans doute remonter au Solar et il suffisait qu’il y est des espions du Chaos là-bas pour que la chose fasse le tour du pays. Quelle poisse ! Il allait falloir que je trouve une solution. Bon 15 jours, cela me laissait une petite marge de manœuvre pour réfléchir et le messager allait surement mettre une à deux heures pou se préparer avant le départ… J’avais donc deux semaines pour trouver un moyen de fuir, et 2 heures pour enrailler la machine. Un temps court...très court.
Ma geôlière me fit la morale, ou des menaces ? Je ne savais pas trop où me placer tout est-il que j’en pris pour mon grade. L’insulte envers ma mère me fit grogner, de quel droit se permettait-elle de critiquer celle qui m’avait mis au monde !

- Pour ta gouverne, je me suis élevée seule, je n’ai pas de parents ou du moins je n’en ai plus, alors tiens ta langue s’il te plait…

Certes je n’étais pas en position pour ouvrir ma grande bouche et menacer, mais s’il y avait bien une chose que je détestais c’était qu’on s’en prenne à ma mère. D’ailleurs le respects était tombé tout seul, je l’avais tutoyer sans ménagement, je demeurais encore trop impulsive, Shade avait encore du travail à faire…Les questions s’enchainèrent, comment étais-je entrée et via quelle personne, surtout que j’avais tenté de me cacher.

- Si tu crois que je me rappelle de son nom...j’ai passé tout le trajet à vomir… je l’ai payé, il m’a emmenée là où je le souhaitais point.

J’étais complètement détachée, et ne cherchais pas à mentir, j’avais totalement oublié le nom du terrestre qui m’avait fait le voyage, comme si je m’intéressais à ce genre de personnes (surtout quand elle pue le poisson pas frais…). Un sourire vint se dessiner sur ce visage, j’ajoutais donc, moqueuse :

- Et visiblement j’ai bien fait de chercher à me cacher, vu comment les étrangers sont traités ici, je ne préfères même pas imaginer comment on m’aurait traitée si je m’étais montrée au grand jour, visiblement la convivialité n’est pas vraiment le point fort du Swarm…

Ah l’ironie, ce que j’aimais ça, et la provocation. Quitte à être sur de ne pas pouvoir être sauvée, autant que je m’amuse un peu. Me sortir de là allait être très compliqué, je ne perdais pas espoir mais je n’étais pas stupide non plus, il y avait très peu de chance pour que je m’en sorte, alors je décidais de profiter de mes derniers moments, surtout si cela pouvait agacer fortement mon interlocutrice. Soudain, Pride eu un élan de sympathie ( mon œil oui…), m’apportant à manger… et vu la nourriture que c’était j’allais en baver, au sens propre du terme. Tout était plein de sel, et d’après ces dire je n’aurai pas d’accès à l’eau sans livrer d’informations, utiles évidemment. Le soucis était que je ne connaissais rien au Lunar… oh et puis pourquoi s’embêter et chercher le mensonge. Autant y aller franchement. Je m’apprêtais à parler quand je sentis qu’on me détachait les pattes, néanmoins la chaine qui me retenait au mur m’empêchait de bouger comme je le souhaitais et surtout d’atteindre mon collier. Je rageais de le voir si près et de ne pas pouvoir l’utiliser. Je n’étais pas la seule à apprécier la provocation. Et bien soit. Nous allions jouer si c’est ce qu’elle voulait. Je relevais la tête, le regard froid, plongeant mes yeux dans ceux dorés de Pride.

- Si tu crois que ce genre de torture marche sur moi… Je peux rester sans manger et sans boire, j’ai l‘habitude je vis comme ça et crois moi la rue ne fait pas de cadeau. Tu veux me faire parler ? Pour dire quoi, je ne suis qu’une citoyenne parmi tant d’autres, n’ayant aucune importance aux yeux de mon dirigeant, je ne vois en pas en quoi te parler de ce que je sais va t’être utile. Alors je t’en pris, demande je verrais ce que je peux faire pour toi mais sache que je ne trahirais jamais la sombre promesse que j’ai pu faire.

J’avais donner assez d’indices comme ça sur mes origines, du moins pour le moment. Je verrais par la suite quelle approche j’allais devoir adopter pour me débarrasser de ces chaines… et surtout de cette situation plus qu’enquiquinante dans laquelle je m’étais fourrée.

_____________________________________________
Thème d'Ombrage
Revenir en haut Aller en bas
Midnight Blossom
avatar
Changeling Swarm

Messages : 36
Age : 28

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 11
Expérience:
73/110  (73/110)

MessageSujet: Re: Rivalité naissante [Ombrage]   Lun 6 Fév - 19:35

Rivalité naissante
Récupération


Bien, il semblait qu'elle avait affaire à une forte tête. Midnight n'avait jamais été véritablement formée aux méthodes d'interrogatoires, car ce n'était pas véritablement son domaine. Elle ne devait en effet que récolter des informations, éliminer des cibles, ou autres... mais les donjons n'avaient jamais été son terrain de jeu. Cette petite demoiselle serait donc son crashtest. Elle allait s'amuser un peu avec elle, puis probablement la relâcher pour faire passer le message qu'on ne s'infiltre pas dans le Changeling Swarm. Mais pour le moment, il fallait faire comprendre à cette petite où elle se trouvait. La batpony libre s'avança vers Ombrage, la toisant de haut.

" Tu as été élevée dans le rue, la belle affaire. Pense-tu être la seule dans ce cas? "

Elle s'avança d'avantage, approchant son visage de celui de la prisonnière.

" J'ai vécu dans les ruelles de la Lunar Republic, tout comme toi. Le vol et la tromperie étaient mes moyens de survivre... et cela jusqu'à ce qu'on fasse de moi un jouet. J'ai été utilisée par des gardes à faire des choses qui te feraient faire des cauchemars, jusqu'au jour où j'ai enfin eu la chance de m'enfuir et d'éliminer ceux qui avaient causé mes malheurs. Alors ne vas pas jouer les dures sous prétexte que tu n'as pas eu de parents. Je n'ai jamais connu qu'un frère qui m'a abandonné à la première occasion. "

Elle recula alors sa tête, visiblement dans une colère froide. Elle regardait avec des yeux beaucoup plus froids et agressifs, même si elle ne manifestait rien d'autre.

" Si tu refuse ainsi la nourriture, très bien. Tu devras donc te contenter de la poussière de cette pièce. "

Elle saisit alors la nourriture salée, et l'emmena avec elle hors de la salle, laissant temporairement la batpony seule avec son collier hors d'atteinte. Dehors, elle vit Envy, toujours dans la salle et lui fit un petit sourire. Bien évidemment il était hors de question d'aller signaler à qui que ce soit la présence de la demoiselle dans leur tanière, mais il était intéressant de laisser croire à celle-ci qu'une solution pourrait arriver dans les deux semaines qui allaient suivre. Les jours allaient passer et Ombrage n'aurait ni eau ni nourriture. Midnight attendrait le lendemain, à la même heure, pour revenir voir la batpony, si rien ne se passait. Cependant Wrath monterais la garde, s'assurant que celle-ci ne tente rien de stupide.

La soirée fut plus agréable pour le groupe que pour la prisonnière. Ils purent manger correctement, et boire ce qui leur plaisait, en faisant volontairement assez de bruit pour que celle-ci les entendent. Pride avait cependant réprimandé Greed, qui avait une nouvelle fois demandé à voler le collier de la demoiselle. Pride tenait à ce que ce collier lui soit remis à sa sortie, mais n'expliquait pas véritablement pourquoi. Le soir, avant d'aller dormir, elle croisa Envy qui la regardait en souriant. Envy était probablement celui à qui Midnight c'était le plus ouvert, et il connaissait beaucoup de choses sur son passé. C'est pour ça que lorsqu'elle passa à coté, il dit à voix basse.


" Tu l'envie n'est-ce pas? Ce souvenir auquel elle semble tant tenir... au point de se battre en sous nombre. "

Midnight se figea alors. Il avait raison. Elle n'avait rien auquel se raccrocher. Elle qui avait vécu dans les rues d'après ses dires, avait plus qu'elle. Un souvenir plaisant qu'elle voulait à tout prix défendre. Et Midnight en était jalouse... tant et si bien qu'elle ne pouvait se résoudre à le détruire pour blesser la demoiselle, ou à laisser Greed le voler.

" Ce ne sont pas tes affaires, Envy... Je vais me coucher... Espérons qu'elle soit plus loquace demain... pour son propre bien. "

Sur ces mots, Midnight disparu dans la chambre sombre, afin de se reposer un peu. Le lendemain, elle allait véritablement commencer à chercher la récolte d'informations.

Revenir en haut Aller en bas
Ombrage
avatar
Dark Pledge

Messages : 502
Age : 20

• Votre personnage •
Race: Batpony
Niveau: 11
Expérience:
60/110  (60/110)

MessageSujet: Re: Rivalité naissante [Ombrage]   Mer 8 Fév - 14:48

La batpony qui me faisait face me prenait visiblement de haut, venant presque coller son front contre le mien. Je crevais d’envie de lui cracher à la figure, encore. Décidément la chose allait longtemps me démanger. Mais j’en avait appris, une ancienne fille de la Lunar, ayant vécue dans la rue et ayant servis de défouloir visiblement, n’avait connu la trahison de son frère… oh la pauvre enfant. Comme si j’allais la plaindre ! On souffre tous, nous avons tous notre fardeau alors si elle voulait jouer à la plus malheureuse, qu’elle aille voir un psy, moi je ne lui ferais aucune pitié. Enfin j’avais réussi à retourner la situation à mon avantage, les informations c’est moi qui les avait. Et si je pouvais trouver un petit arrangement avec la Lunar si jamais il la recherchait. Il ne me manquait que son nom alors bon… mais avec un signalement physique, une partie de son histoire j’avais une chance, infime, mais une chance de retrouver sa véritable identité et d’en tirer bon prix à la Lunar.

On retira la nourriture de sous mon nez, ouf...je commençais déjà à saliver, au moins la torture n’était plus visuelle. En parlant de ça, mon bourreau me laissa seule. Enfin ! J’allais pouvoir réfléchir en paix. Bien. J’observais la pièce autour de moi, mon collier était hors d’atteinte, même si je forçais sur la chaine… chose assez dangereuse et surtout stupide. L’entrave en question était relier à mon cou, elle risquait de m’étrangler, j’allais peiner comme un âne, me déshydrater, perdre mes forces… ok mauvaise idée, au suivant. Attendre ? Attendre quoi ? Personne ne viendrait et ils étaient encore persuader que j’étais de la Lunar. La seule chose que je risquais était que mon signalement soit donnée et transmis dans tous les royaumes, chose qui prendrait du temps mais potentiellement dangereuse aussi. Certes ils n’avaient pas mon nom mais j’étais certaine qu’il n’en resteraient pas là, j’allais forcément passer un sale quart d’heure. Donc je n’allais pas attendre non plus.

Je regardais la chaine, je n’allais pas la détacher si facilement, et tenter de la briser risquait de s’entendre. Je grognais, impatiente de pouvoir tenter de me libérer. Mais la patience était une vertu dont j’allais devoir faire preuve pour un moment. Je m’allongeais donc, cherchant comment faire en sorte de repartir d’ici sans alerter trop de monde… Bon sang, quand j’y repensais si tout cela revenait à Shade… c’est elle qui allait me faire passer le sale quart d’heure oui ! Partir en terre ennemie sans prévenir et sans réel entrainement, si je lâchais la moindre informations… Et si Sombra était au courant ? Je frémis, déglutissant difficilement, imaginant les pires scénarios. Mes membres se mirent à trembler, mon coeur à s’emballer. Je respirais profondément avant de lâcher un petit rire. Avec la peur que j’avais, ils allaient devoir y aller très fort pour que je laisse échapper une information importante. La soirée passa doucement, je cherchais à m’occuper comme je le pouvais, sans fournir trop d’effort pour ne pas m’épuiser. Mons estomac commençait a véritablement gargouiller, mais le pire c’était que je commençais a sentir la soif. Pas juste avoir envie de boire, mais la vrai soif. Et j’allais vite le regretter. Une lutte entre ma conscience et mon corps allait s’engager très rapidement,  je me donnais peut-être 24 heures avant de me sentir véritablement mal. Et dans la faiblesse, la chose allait être bien plus simple pour mes bourreaux.

J’avais bien fait de refuser la nourriture. Eux semblaient s’en mettre plein la panse, vu le bruit qu’ils faisaient. Du bruit, assez fort pour que je l’entende derrière une porte blindée. Parfait. J’avançais jusqu’à ce que la chaine me retienne, mesurant la distance qui me séparait du mur. Bien j’avais un peu de marge, pas beaucoup, mais juste ce qu’il me fallait. J’allais juste devoir être précise. La hauteur de la chaine était elle aussi atteignable. Bien. Ils venaient de se mettre à table, j’avais donc une bonne demi heure pour ma manœuvre. J’espérais qu’une seule chose… que le garde ne soit plus devant la porte, ou que le bruit soit atténué au maximum. Je me mettais dos au mur, avant de tenter une ruade, mes sabots venant heurter la base de la chaine. Je tirais ensuite dessus, mais si ce n’est me serrer la gorge, cela ne fit rien. Evidemment, un seul coup de sabot n’allait pas desceller ce foutu lien de métal. Je recommençais la manœuvre, encore et encore, jusqu’a ce que je n’en puisse plus, à bout de souffle. Autant vous dire que sans eau ni nourriture la chose ne dura pas très longtemps non plus. Je pris un bon moment pour me reposer, décidément je n’allais pas m’enfuir comme ça…

Je me remis en position, mais quelques chose me chiffonnait, qu’est ce que c’était que ce sentiment bizarre ? Je pris appuis sur mes pattes avant, prête à donner le coup. Oui, il y avait bel et bien quelques chose qui clochait. Le coup parti, comme une détonation, mes sabot claquant au plus fort contre le sceau de métal. C’est à ce moment que je compris. Le silence. Il avait finir de manger depuis un moment. J’entendis une sorte de grognement derrière la porte, qui grinça en s’ouvrant, se refermant lourdement me laissant face a un griffon. Celui qui m’avait mis a terre. Et merde…

«  Oh non… pas encore l’autre tête de piaf… » soufflais-je un sourire provocateur aux lèvres.

_____________________________________________
Thème d'Ombrage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rivalité naissante [Ombrage]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rivalité naissante [Ombrage]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» - | Terminé | -- | - Jalousie & Rivalité - | -
» Dolores J. Ombrage
» Rivalités
» Effets de pré ombrage sur des batiments de morr .. :)
» MATCH #4 - SERPENTARD vs GRYFFONDOR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Changelings :: The Breach-
Sauter vers: