Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Concerto pour bourdonnements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: Concerto pour bourdonnements   Jeu 22 Jan - 18:15

Silent Weaver sortit du palais de Sa Majesté Chrysalis au petit trot, deux gardes à ses côtés. Il n'était pas spécialement pressé, mais n'avait pas le courage de rallonger le voyant en restant au pas. De même, il n'avait pas spécialement besoin d'être protégé. Ces gardes étaient ceux qui allaient prendre la relève au bord de la Brèche. Il avait réussi à les rejoindre à temps pour pouvoir les accompagner. Sa Majesté avait besoin qu'il transmette un message au capitaine de la garde de la ruche. Ne pouvant voler, il avait besoin qu'on le transporte. Autant faire d'une pierre deux coups: ces gardes-là qui allaient devoir voler ne feraient qu'un seul aller pour lui, et non pas un aller-retour comme s'il l'avait directement demandé à ceux sur place, comme cela se faisait pour les rares personnes non-changelings qui avaient à se rendre dans la ruche.
Ceci dit, ils étaient de plus en plus nombreux, les non-changelings à être acceptés en ces terres. Il avait cru entendre que des pégases, surtout, avaient rejoint leurs rangs. Son avis quant à ces derniers était des plus partagés. Il leur accordait la mansuétude qui était des plus évidentes, pour qui avait été dans la même situation qu'eux, mais dans un même temps il s'était surpris à avoir la même défiance vis-à-vis de ces ressortissants étrangers que ses camarades changelings. À croire qu'il était définitivement trop bien intégré à la ruche, lui aussi. Ceci dit, il demeurait, à sa connaissance, le seul zèbre de ces lieux. Reconnaissable de loin, inimitable. On le reconnaissait même mieux que s'il avait eu marqué "larbin de Chrysalis" sur son front, avec ses rayures.

Lorsque ce petit trio parvint à un certain endroit de la brèche, calculé afin que les gardes aient le moins de trajet à faire en le portant, ils s'arrêtèrent. Les deux s'emparèrent de Silent Weaver, le soutinrent, l'élevèrent, il se laissa faire. C'était assez malcommode comme position, assez inconfortable, à vrai dire. Le prix à payer pour n'avoir pas d'ailes. Outre cette situation, les ailes ne lui manquaient pas outre mesure. Il se sentait trop peu en confiance dans les airs pour cela. Une paire d'ailes mécanique ou magiques avait toujours le risque de l'abandonner, à des mètres, kilomètres du sol, là où la chute ne serait pas des plus agréables. Il fallait qu'il soit très confiant envers ses frères changelings pour les laisser ainsi maitres de sa vie.  Bah. Ne lui faisaient-ils pas confiance eux aussi ?
Déposé sur le bord de la Brèche, Silent Weaver remercia lesdits gardes. Nul besoin d'en trouver de nouveaux pour sa sécurité. Il allait marcher le long de la Brèche, il y aurait toujours des yeux posés sur lui. Confiance, encore. Il s'avança donc dans la direction où il pensait pouvoir trouver le capitaine de la garde.

Le zèbre plissa les yeux. Il avait vu une petite silhouette… Oui, reconnaissable entre mille. Corps blanc, cheveux d'un bleu bien saturé, note de musique et grosses lunettes. Il peinait à y croire. Faisant de son mieux pour cacher la joie, la curiosité, l'excitation et la crainte qui l'animaient, il s'avança vers ladite silhouette, d'un pas qu'il retenait pour n'être point trop rapide. Allait-elle le remarquer ? Il crut voir son visage se tourner vers lui. Il offrit un sourire, petit sourire en coin, mais sourire ravi. Finalement, il n'y tint plus. Il avala au trot les derniers mètres qui les séparaient.

"- Vinyl ! Toi, ici ! Je croyais que tu passais ton temps à Ponyville !"

Dans sa voix, un bonheur non-feint. Enfin, il était bien placé pour être surpris ! Il n'avait pas revu Vinyl, depuis l'incident à Concordia. Nul doute qu'elle avait dû en entendre parler: Silent Weaver avait tenter de kidnapper la dauphine Pandore. Mais elle, s'était-elle attendue à le trouver ici ? L'oreille croquée, une cape sombre sur les épaules, et l'emblême de la ruche sur le poitrail ?
Silent Weaver n'y pensa pas. Trop heureux à l'idée de retrouver  son amie, trop longtemps tenue loin de lui. La bonne heure que voilà ! Sa journée se trouvait tout de suite être beaucoup plus intéressante. Plus douce, plus insouciante. Comme si, avec elle, Vinyl avait ramenée le temps passé loin d'ici.

"- Qu'est-ce qui t'amène ici, double-croche ?" demanda-t-il, usant avec plaisir de l'ancien surnom qu'il avait attribué à son amie musicienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Concerto pour bourdonnements   Jeu 22 Jan - 19:14

"- Vinyl ! Toi, ici ! Je croyais que tu passais ton temps à Ponyville ! - Qu'est-ce qui t'amène ici, double-croche ?
Double-croche. Toujours ce surnom débile. Mais le sien n'est pas mal non plus : Plume Zébrée.
Plume Zébrée ! Contente de revoir tes ailes dans ce marais visqueux !
Je trottais vers lui, avant de m'arrêter. La ruche, il à rejoint la faction de Chrysalis ? Mais pourquoi ?
Bordel de Luna, tu m'explique ce que tu fous chez les Changelings ?

Moi qui croyait qu'il ne les portait pas dans son cœur, il va carrément dans leur trou à rat puant. Moi-même, après mes soirées endiablées, j'aime apprécier le silence de la nuit de Luna. Si je doit me battre contre lui, même s'il est mon ami, je ne lui ferais pas de cadeaux, c'est lui ou ma Luna !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Concerto pour bourdonnements   Jeu 22 Jan - 20:18

Il laissa Vinyl le surnommer Plume Zébrée. Quelques années plus tôt, cela l'aurait au moins fait râler un peu, pour la forme. Mais là, il n'était que trop content pour penser à ce détail. Plume Zébrée… Cela remontait à une vieille moquerie d'un poney un chouilla bardé de préjugés qui avait cru, véritablement, que tous les zèbres avaient un accent étrange et des manières des moins communes. Ils avaient bien pu se moquer de lui. Silent Weaver n'avait pu que lui assurer que ni lui ni ses parents n'avaient d'accent, ils étaient Lunaristes depuis plusieurs générations. De même, aucun d'eux ne pratiquait le vaudoo. Pourtant, oui-oui, il était bien un zèbre, ses rayures étaient garanties 100% véritable poil d'équidé.

Ledit zèbre s'arrêta peu après avoir vu Vinyl marquer un arrêt. Ah, oui, c'était vrai, la différence entre leurs camps… Soit, il avait cru que leur amitié était au-delà de cela, il s'était manifestement trompé. Le conseiller en lui reprit le dessus sitôt que ce doute s'installa, sitôt que Vinyl lui rappela le gouffre qui s'était créé entre eux. Son sourire s'effaça, il eut l'air résolument sérieux.

"- C'est… Compliqué. Tu sais que j'ai essayé de kidnapper Pandore ?" Il haussa les épaules, comme pour signifier que ce n'était pas grave, que cela ne le touchait plus, une vieille histoire. Ce qui était loin d'être le cas. Vinyl devait, cependant, bien connaitre son souci avec la possession d'objets: saurait-elle deviner qu'il avait eu le même sur une jument ? "Je me suis enfui, je ne pouvais plus rester à Concordia. Je vis ici, maintenant. Les changelings se sont montrés… Bienveillants envers moi. Je suis l'un des leurs, maintenant." Il offrit à nouveau un sourire à Vinyl. Un peu forcé, cette fois. "Tu ne m'as pas répondu ! Qu'est-ce qui t'amène, toi, dans ces terres ? Tu n'as pas kidnappé de dauphine, j'imagine ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Concerto pour bourdonnements   Jeu 22 Jan - 20:45

"- C'est… Compliqué. Tu sais que j'ai essayé de kidnapper Pandore ? Je me suis enfui, je ne pouvais plus rester à Concordia. Je vis ici, maintenant. Les changelings se sont montrés… Bienveillants envers moi. Je suis l'un des leurs, maintenant. Tu ne m'as pas répondu ! Qu'est-ce qui t'amène, toi, dans ces terres ? Tu n'as pas kidnappé de dauphine, j'imagine ?

Quoi ? Il à essayer de kidnapper la fille de Luna ? Pandore ? Qu vient-elle faire dans cette histoire ? Mais, s'il à tenter un acte pareil, il ne mérite pas d'être mon ami ! Mais pourtant, il l'est, même si on est moins proches.

Ah, eu moi ? Je viens faire du son, et j'atttend qu'une plume rayée me porte jusqu'en bas dis-je en plaisantant.

Malgré ma légère crispation, j'espère que le mur qui s'est dressé entre nous sera vite démoli !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Concerto pour bourdonnements   Jeu 22 Jan - 20:58

Silent Weaver eut un petit rire.

"- Bién soul ! Laisse-moi plépalé oune potion. Moustache de pégase il faut, pour tlanspolter la licolne dans mon hameaux !"

Il avait tenté de singer l'accent étrange qui était communément imaginé aux zèbres. Mais malgré ses rayures, il n'était pas très bon dans cette imitation-là, et les poneys les plus emplis de clichés faisaient souvent de meilleurs imitateurs que lui. Reprenant les accents Lunariens qui étaient les siens, avec un sourire en coin, il commença à avancer vers la Brèche, lui faisant signe de le suivre.

"- Ne m'en veux pas, mais je doute de pouvoir te porter jusqu'en bas. Rien à voir avec ton poids, mais, comme tu as pu le constater, me lier aux changelings n'a pas fait pousser d'ailes sur mon dos !" Héhé, ne fallait-il pas la charrier un peu ? Il savait que, concernant le poids de la ponette, il pouvait y aller: cette dernière était assez fine pour comprendre que c'était là une plaisanterie, et non pas une véritable remarque. De plus, elle le connaissait. Elle savait que ce genre de remarques, il ne se les permettait qu'avec les personnes dont il était assez proche pour qu'elles sachent qu'il ne les pensait pas à mal. Devant d'autres poneys, il n'aurait pas osé.
"- Je peux tout de même t'aider à aller en bas. Des gardes te porteront. Je peux également te donner un bout de papier qui t'assurera que personne ne te saute à la gorge en voyant que tu n'es pas changeling, si cela t'intéresse. Ceci dit, au vu de ta réputation, je doute que cela t'arrive beaucoup." Ils étaient arrivé au bord de la Brèche, devant des gardes qui, s'ils essayaient de paraitre neutre, peinaient à ne pas dévisager Vinyl. "Tu te produis quand, du coup ? Peut-être que je pourrai me libérer pour venir te voir...” Silent Weaver, lui, ne semblait pas du tout troublé par la présence des gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Concerto pour bourdonnements   Jeu 22 Jan - 21:08

"- Bién soul ! Laisse-moi plépalé oune potion. Moustache de pégase il faut, pour tlanspolter la licolne dans mon hameaux ! - Ne m'en veux pas, mais je doute de pouvoir te porter jusqu'en bas. Rien à voir avec ton poids, mais, comme tu as pu le constater, me lier aux changelings n'a pas fait pousser d'ailes sur mon dos ! - Je peux tout de même t'aider à aller en bas. Des gardes te porteront. Je peux également te donner un bout de papier qui t'assurera que personne ne te saute à la gorge en voyant que tu n'es pas changeling, si cela t'intéresse. Ceci dit, au vu de ta réputation, je doute que cela t'arrive beaucoup. Tu te produis quand, du coup ? Peut-être que je pourrai me libérer pour venir te voir..
Tout ce flots de paroles ! Je l'arrêta dans sa tirade d'un sabot :
Ahah ! Super ton imitation fis-je Merci pour le papier, je veux bien, Je t'offre une place VIP pour mon concert, demain soir en échange
Je suis contente de le retrouver, mais je préfère désormais le silence de la nuit, même si j'aime beaucoup mon son aussi. Je regarde au bord de la brèche, quand je vois un des gardes changelings me dévisager.
Quoi, qu'est-ce que t'a toi ? lui dit je
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Concerto pour bourdonnements   Jeu 22 Jan - 22:40

Silent Weaver approuva d'un signe de tête. Pas question, naturellement, de lui signaler qu'il aurait très bien pu être aux premières loges de son concert gratuitement. Soit sa blanche amie le devinerait, soit elle se passerait de cette information. Bah, il lui avait toujours fait des secrets et, jusqu'alors, tous deux s'en étaient plutôt bien portés. Quelque part, c'était un moyen comme un autre de la protéger de son univers à lui, plus violent et bien moins attrayant que l'univers de la musique dans lequel elle semblait plongée. De son côté, il doutait fortement qu'elle lui cache beaucoup de choses. Ou alors, elle les cachait fort bien. Mh. Peut-être aimait-elle le sucre ? Il était dit que ce dernier avait beaucoup de succès auprès des musiciens…
Il fut sortit de ses pensées lorsque sa camarade s'adressa de façon relativement virulente à un garde. Facehoof. Heureusement que ces derniers avaient assez de professionnalisme pour rester de marbre et ne point répondre. Il s'interposa, s'adressant tout d'abord aux gardes:

"- Veuillez excuser mon amie, elle n'est pas au fait des moeurs de la ruche."  Il se tourna ensuite vers Vinyl, la mine inquiète. "Je peux te donner un papier, mais le papier ne te protègera pas de tout. Il peut juste t'éviter de te faire arrêter gratuitement. Les gens ici n'apprécient que peu ceux qui ne sont pas changelings. À la moindre incartade, tu auras bien de la chance de rester en vie. Sois prudente, Vinyl, s'il-te-plait." Ceci dit, il se tourna vers lesdits gardes, pour leur demander de les amener en bas, y mettant toutes les formes nécessaires pour montrer à Vinyl comment s'adresser aux changelings en restant en vie. Parbleu, si elle se montrait aussi direct avec tous les changelings, oubliant qu'ils n'étaient ni poneys ni de son camp, le souvenir de cette rencontre risquait d'être le dernier qu'il construirait avec elle. Il la laissa se faire délicatement attraper par les gardes, pour qu'ils la déposent en bas. Quelques minutes plus tard, il la rejoignait. Quand ils furent enfin seuls, au milieu de la ruche, grouillante des changelings et de leur vrombissement, il s'adressa à nouveau à elle:

"- J'ai peu de temps devant moi, mais je peux t'en accorder un peu. Tu as des envies particulières ? Faim, soif ? Un lieu où tu dois te rendre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Concerto pour bourdonnements   Ven 23 Jan - 21:42

"- Veuillez excuser mon amie, elle n'est pas au fait des moeurs de la ruche. Je peux te donner un papier, mais le papier ne te protègera pas de tout. Il peut juste t'éviter de te faire arrêter gratuitement. Les gens ici n'apprécient que peu ceux qui ne sont pas changelings. À la moindre incartade, tu auras bien de la chance de rester en vie. Sois prudente, Vinyl, s'il-te-plait."

Je grognais. Ben, ils n'ont pas qu'a me dévisager de cette façon ! Je jetais aux gardes un dernier regard noir avant que l'un d'entre eux m'attrape et commence la descente dans ce trou boueux. Tout au long de la descente, je ne peux m'empêcher de frémir de dégoût au contact de la chitine visqueuse du garde Changeling. Quand il me repose enfin au sol, je soupire d'aise.

"- J'ai peu de temps devant moi, mais je peux t'en accorder un peu. Tu as des envies particulières ? Faim, soif ? Un lieu où tu dois te rendre ?"m'interpela Rayure
Non, c'est bon, j'ai une carte, mais merci quand même. Tu peux rester avec moi si tu veux lui réponds-je en souriant

Je déballe la carte de la ruche de la sacoche que je trimballe toujours avec moi depuis que je vais un peu partout à Equestria.

Et c'est... Par là dis-je en pointant un couloir désert avec mon sabot
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Concerto pour bourdonnements   Sam 24 Jan - 15:00

Perplexe, Silent Weaver observa sa blanche camarade sortir sa carte. Avait-elle écouté sa proposition ? Il connaissait la ruche par coeur, à peu de choses près. Il pouvait largement lui éviter d'avoir à suivre la carte, avec les risques que cela comportait. Pourquoi ne lui disait-elle pas ce qu'elle cherchait ?

"- Tu es sûre que tu ne veux pas que je te guide ? Où vas-tu ?"

Si elle refusait de l'aiguiller, il allait se montrer beaucoup, beaucoup plus méfiant. Se pouvait-il que Luna ait eu vent de leur amitié, et souhaite s'en servir contre lui ? Se pouvait-il qu'il y ait des traitres au sein de la ruche ? Cela lui semblait peu probable. Ils étaient démasqués assez rapidement, en général. Quand bien même il y aurait eu des traites ici, il doutait fortement que Vinyl soit venue les rejoindre. Dans son souvenir, la politique, les affrontements, n'étaient pas la tasse de thé de son amie, qui préférait à ces dissonances l'harmonie de la musique. Et puis… Elle ne le trahirait pas. Si ?

"- Dis, tu as des nouvelles du pays ? Tu vois la Princesse Luna, de temps en temps ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Concerto pour bourdonnements   Sam 24 Jan - 15:08

"- Tu es sûre que tu ne veux pas que je te guide ? Où vas-tu ? - Dis, tu as des nouvelles du pays ? Tu vois la Princesse Luna, de temps en temps ?

J'ai une chambre qui m'est réservée, ne te biles pas ! Et oui, je vois la Princesse Luna de temps en tant, ce qui est logique vu que c'est ma reine.

Tant d'inquiétude inutile. Je vais parfaitement bien ! Je tourne la carte dans l'autre sens, mais c'est ou ? Merde, je suis perdue.

Et en fait, oui, j'ai besoin d'un guide

Je le vois sourire, puis s'engager dans un couloir. Vu que c'est mon ami et mon guide, je le suis et je m'engouffres dans ce fichu couloir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Concerto pour bourdonnements   Sam 24 Jan - 15:21

Silent Weaver eut un sourire en coin quand enfin Vinyl accepta de le suivre. Ce serait plus simple. Il repéra sur le plan de son amie l'endroit où elle logeait, et lui offrit un signe de tête approbateur. Bon choix. Normalement, en ce lieu, elle ne serait point molestée, et dans une relative sécurité. Par contre… Elle n'était pas vraiment partie dans la bonne direction. Demi-tour, et il commença à la guider, au petit trot.

"- Tu sais, tous les poneys n'ont pas la chance d'une telle proximité avec leur suzeraine. C'est parce que tu es musicienne d'exception que tu le peux."

Nulle flatterie là-dedans, c'était bien le véritable avis du zèbre. Son père le lui avait d'ailleurs dit: ils possédaient des amis et collègues de classes sociales moins aisées car ceux-ci étaient, pour ainsi dire, inconnus à Sa Majesté, donc moins susceptible d'être repérés.
Il avait également connu le bonheur et les dangers d'une telle situation, durant ces temps troublés où il n'avait connu la Reine Chrysalis, et où il était pourtant du Changeling Swarm. Une époque un peu sombre. Songeur, il entrainait Vinyl dans des ruelles plus fréquentées. Plus bourdonnantes, mais, aux yeux de Silent Weaver, plus rassurantes.

"- Tu as donc des nouvelles de la princesse Pandore ? Elle va bien ? Dis, si je te confie un message pour elle, tu lui transmettras ? C'est bref. Dis-lui qu'à notre prochaine rencontre, j'aurai un cadeau pour elle."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Concerto pour bourdonnements   Sam 24 Jan - 15:32

- Tu sais, tous les poneys n'ont pas la chance d'une telle proximité avec leur suzeraine. C'est parce que tu es musicienne d'exception que tu le peux.

Sourire de fierté à cette remarque. Bien sûr que j'ai du talent. Je sais que j'ai du talent.

"- Tu as donc des nouvelles de la princesse Pandore ? Elle va bien ? Dis, si je te confie un message pour elle, tu lui transmettras ? C'est bref. Dis-lui qu'à notre prochaine rencontre, j'aurai un cadeau pour elle.

Oui, je me suis chargée de la musique de son dernier anniversaire, depuis, elle me kiffe. Oh, dis-donc, y'a de l'amour dans l'air ! C'est vrai qu'elle est mignonne la petite Pandore !

Il est amoureux de Pandore ! Je ne m'en serai jamais doutée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Concerto pour bourdonnements   Sam 24 Jan - 16:16

Silent ne perdit pas son sourire à la remarque de Vinyl. Elle devait le taquiner... Et il risquait de l'entendre un moment, cette histoire ! Quelque part, cela lui avait presque manqué, de n'avoir personne après cet événement. Quelqu'un à qui il aurait pu en parler, quelqu'un qui ne l'aurait pas forcément soutenu, mais qui ne l'aurait pas enfoncé non plus. Quelqu'un avec qui il aurait pu dédramatiser sa situation, qui se serait moqué de cette pulsion qu'il avait eue, comme le faisant Vinyl. Le monde aurait été plus doux.
Oui, l'amitié était un des joyaux de ce monde.

"- Pas vraiment !" répondit-il, s'esclaffant à moitié. En revanche, il ne pensait pas lui dire quel était son véritable sentiment pour Pandore. D'une part, parce que c'était risqué. D'autre part, parce que lui-même était un peu perdu. Il avait agi à l'instinct, n'écoutant que les pulsions étranges qui lui paraissaient venir des tréfonds de son âme. Il croyait avoir eu pour elle une de ces envies de possession compulsive qui le prenait parfois. Mais comment pouvait-on posséder un être vivant ? Il se le demandait encore. Il avait envie de rêver d'elle, mais ne savait quoi rêver. Il ne savait quelles actions envers elle l'aurait satisfait. Il lui semblait que ce n'était ni de l'amour ni une pulsion charnelle. Mais alors, quoi ? Un coup de foudre d'amitié ? L'envie de l'enfermer ? Non, même pas. Alors, comment aurait-il pu expliquer cela à Vinyl ? "Tu imagines un peu les embrouilles si on devait aimer chaque personne à qui on offre un cadeau ?" Oui, mieux valait continuer à plaisanter. Plus simple. Plus léger. Et les plaisanteries n'étaient, la plupart du temps, ni dangereuses, ni traitresses.

Bientôt, ils arrivèrent en vue de l'établissement indiqué par la carte de Vinyl. Pour sûr, cela avait été bien plus rapide que s'il l'avait laissée faire ! Surtout en voyant la direction dans laquelle elle avait voulu partir !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Concerto pour bourdonnements   Sam 24 Jan - 16:24

"- Pas vraiment ! Tu imagines un peu les embrouilles si on devait aimer chaque personne à qui on offre un cadeau ?

Moui, c'est vrai. Moi-même, je reçois plein de cadeaux de mes fans. Mais cela ne les empêchais pas de me trouver admirablement talentueuse. Bref.

Dis pas que c'est tout. Me dis pas que tu à essayer de la kidnapper juste parce que tu veux être son ami ? Dans ce cas-là, pourquoi tu n'a pas essayé de me kidnapper alors ? Non, a mon avis il y a autre chose ! Allez, crache le morceau, Plume Zébrée !

En insistant un peu, il me dira forcément son secret ! Sois c'est de l'amour, sois c'est autre chose !
Oh, mince, on est presque arrivé, il me reste peu de temps pour le faire avouer !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Concerto pour bourdonnements   Lun 26 Jan - 16:31

Silent Weaver offrit son sourire en coin à Vinyl. Soit, si le fond de sa pensée l'intéressait vraiment, il pouvait la lui donner, mais elle risquait d'être déçue.

"- Je ne sais pas, Vinyl." Il savait qu'ainsi résumé, il ne risquait pas de contenter la curiosité de son amie. Mais... Pouvait-il vraiment tout dire à une Lunariste ? À quelqu'un qui allait croiser Pandore et sa mère ? Définitivement, non. Il ignorait ce qu'il attendait de ces deux-là. Il ignorait s'il voulait leur déclarer la guerre ou leur promettre une alliance plus solide que n'importe quel métal. À partir de là, difficile de se décider sur la nature du second message à envoyer à la Princesse Luna. car il n'en doutait pas: ce qu'il avançait comme excuse à Vinyl serait répété. La Princesse aurait cela en plus du premier message pour se forger une opinion.

"- Elle a dû insinuer être malheureuse, j'ai voulu lui offrir une occasion de s'offrir un peu de liberté." Il regardait, là-haut, le ciel, par-delà la Brèche. Ses sabots s'arrêtèrent devant l'établissement où Vinyl était attendue. Il nota le jour et l'heure de son passage aux platines. "Je viendrai te voir. D'ici-là, fais bien attention à toi, d'accord ?"

Lui, le devoir l'appelait. S'il n'avait pas d'horaires, il ne pouvait trop s'étendre non plus. Il n'avait nullement besoin d'une réputation de débauché.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Concerto pour bourdonnements   

Revenir en haut Aller en bas
 
Concerto pour bourdonnements
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Changelings :: The Breach-
Sauter vers: