Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Accord douteux [PV Shadow Lie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: Accord douteux [PV Shadow Lie]   Dim 25 Jan - 17:46

Une nouvelle journée qui s'achève.

Comme à mon habitude, j'ai passé la journée dans les bars, à embêter les gens dans la rue. Pour gagner ma vie, j'ai parfois laissé ma vie de bourreau de côté pour faire les petits boulots et services qu'on me proposait. Mes journées en ce moment sont très complètes, je sors chaque jour très tôt et je rentre très tard, et c'est rare lorsque je reste chez moi.
Je reviens donc encore une fois du Bar Bhappäp'A, où j'ai pu me détendre au gré des petites batailles. Mais ma soif de provocation ne s'est pas arrêtée là, et j'ai encore besoin de terroriser quelques gens. Me lassant du parc où les enfants ont tous les mêmes réactions, je cherche d'autres endroits plus intéressants.

Me voilà dans une rue remplie de marchands, une foule de truands et d'autres gens en perpétuelle activité.
Quelques pauvres mendiants parsèment le sol, aux faces de déterrés. On les entend demander sans arrêt de l'argent, de l'amour, de la paix et la miséricorde de Sombra. Je passe auprès d'eux sans daigner les regarder, quand l'un d'eux se jette sur moi.
Je ne prend aucun mal à le lâcher par terre. Il se recroqueville en position fœtale alors que je continue mon chemin.

Je ne me doute pas, alors, que je me suis attiré les foudres d'un poney.

C'est quelques mètres plus loin que des bruits de sabots au galop me font tourner négligemment la tête. Je me rends compte qu'un poney vert à la crinière blonde court en me fixant de manière déterminée. Et par réflexe, moi aussi, je fuis.
Mais je ne fuirai pas longtemps ; Dès que l'occasion se présente, je vais l'emmener dans un recoin plus sombre et m'occuper de son cas.

Je l'attire donc dans un cul-de-sac sombre, dont je ne vois pas les recoins.

- Hahaa ! Tu es piégé !

Mon poursuivant exprime enfin sa joie.

- Toi, qui méprises les pauvres, sera exécuté et pillé sur le champ, par moi, le justicier des mendiants, Rrrromain des Boissons !

Je hausse un sourcil alors qu'il finit sa tirade.

- Meurt, sbire de Discord !

Sans un mot, je sors deux grosses mâchoires métalliques que je serre fort entre mes dents. Le poney blêmit. Malgré tout il s'élance sur moi, et il suffit que son épaule heurte mon arme pour qu'il hurle de douleur.
Affolé, il revient sur ses pas, et s'enfuit en criant.
Connaissant les habitants des Bad Lands, il passera inaperçu.

Je range tranquillement mes mâchoires pleines de sang dans mon sac blanc, décoré d'un petit autocollant représentant trois joyaux bleus. Je sifflote un moment et me retourne vers les ombres du cul-de-sac. J'ai une sale impression d'être observé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Accord douteux [PV Shadow Lie]   Lun 26 Jan - 18:52

Avec un soupir découragé, je m'affale sur le fauteuil de la chambre.

-Je t'aurais. Je t'aurais même si pour ça je dois passer en revue tout les poneys d'Equestria un par un.

Après cette phrase pleine de fatalité et d'absurdité, je baisse les yeux vers les documents étalés sur ma table. Des fiches, traitant des poneys s'approchant le plus de celui que j'avais rencontrer hier. Tout ce que j'avais put me procure, mais ce n'était pas suffisant. Dans un recoin de mon crâne, une voix me susurre que ce ne sera jamais suffisant, mais je la fais taire. Pas besoin de me disputer avec moi-même, actuellement. Je me lève et me dirige vers une table basse, où je prends un verre d'alcool. En faisant ça, je jette un coup d’œil a la pièce.

Je suis dans l'un (pour pas dire le seul) des hôtels bien entretenus des Bads Lands. Une chambre au 4ème étage, qui offre un panorama convenable sur la ville, équipé d'une salle de bain et d'une minuscule cuisine. C'est suffisant comme habitat passager, mais ma confortable maison a Brisk me manque. Peut-être y retournerais-je  un jour...
D'un côté, la capitale a son charme (surtout de nuit, en fait). Par la fenêtre, je peux observer la ville qui s'étends a mes sabots, éclairée de-ci de-là par des lampadaires. Des ombres se mouvent dans les rues, se fondant élégamment dans la masse d'ombre des Bads Lands.

La capitale de Sombra n'est pas comme celles des autres pays : c'est un mélange parfaitement équilibré d'ombre et de lumière, le tout dominé par l'imposant et intimidant château du Roi des Ombres. Oh, je n'aime toujours pas la capitale, mais je lui reconnaît tout de même des points positifs. Bon, c'est pas tout ça, mais j'ai pas manger moi. Je repose mon verre, attrape un vêtement pour affronter le froid et sort du bâtiment, a la recherche d'une auberge et de nourriture. Alors que je marche dans la rue, accompagné du tap tap de ma canne, j'entends un son étouffé. D'ordinaire, je n'aurais pas tilter, si l'accusation n'avait pas été un ridicule "Meurt, sbire de Discord". Normalement, des batailles de rues au Dark Pledge, ça ne manque pas et c'est rarement intéressant. Mais si l'Eternal Chaos est impliqué...

Autant vérifier moi-même. En appelant à ma magie, je me téléporte sur le toit. D'ici, on voit assez mal, mais cependant... Un poney terrestre, azuré, avec des tâches rouges sur les oreilles... non, pas des tâches. Des rubans. J'écarquille les yeux, puis un sourire se dessine lentement sur mon visage. Quelle merveilleux et chanceux hasard ! Serais-ce lui ? Je ne vois d'ici que sa crinière blonde. Ce serait un sbire de Discord ? Soit c'est vrai, et donc passablement intéressant, soit son adversaire est parfaitement stupide. Parlons en de cet adversaire, qui détale sans aucune attaque de la part de l'autre. Terrifié par de pauvres mâchoires en métal, le pauvre. Pitoyable. En contrebas, le terrestre s'agite. Descendons lui dire bonjour.

Nouvelle téléportation. Si je suis incapable de forcer les ombres à m'obéir, au moins puis-je surgir sans le moindre bruit ou lumière dans son dos. D'une voix suave et grave, je lui parle calmement:

-Bonsoir. Ravi de te retrouver enfin.

On dirait un mauvais méchant de dessin animé. Mais je n'en ais cure, ce qui m'importe c'est le terrestre. L'asservir serait... amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Accord douteux [PV Shadow Lie]   Mer 22 Avr - 10:16

Après avoir considéré attentivement les ombres pour me convaincre que rien ne m'observe, si ce n'est un rat détalant auprès d'un amas de sac de déchets, je fais demi-tour pour faire face à la rue, où afflue la population et dans laquelle s'est réfugié le justicier refoulé.

J'ai le temps d'avancer de quelques pas lorsqu'une voix suave m'interrompt, derrière moi. C'est bien la peine d'avoir vérifié trois fois que personne ne m'espionnait.

-Bonsoir. Ravi de te retrouver enfin.

Je me retourne. Quelqu'un a eu le temps de se poster là, sans bruit, puis de m'aborder tranquillement en affirmant qu'il m'avait déjà vu.
Ses yeux mauves sont les seules choses, renvoyant la lumière, que je peux distinguer dans l'obscurité, si ce n'est une vague silhouette se différenciant parfois de l'ombre. Je ne saurais traduire l'expression que trahissent ses yeux ; L'étalon me convoite-t-il ? Est-il heureux de me voir ? Satisfait d'avoir retrouvé sa proie ? Peut-être n'a-t-il aucune tentation particulière. J'ai du mal à faire la part des choses, alors qu'il me fixe. Je me sens en mauvaise posture. D'où est-il venu ? J'ai déjà fait le tour de l'endroit, c'est un cul-de-sac sans aucune ouverture, mis à part la rue derrière moi. Il serait venu par le ciel ? Il y a un passage caché ?

Je frissonne. Je m'imagine soudain en proie à un complot terrible, gouvernemental ou illégal, peu importe ; On me cherche, on vient de me trouver. Ou alors, peut-être a-t-on découvert mes victimes ? Qu'est-ce qui leur aurait permis de découvrir que j'en suis le bourreau ? J'espère pouvoir me débrouiller en leur proposant d'être le tortionnaire officiel de l'organisation qui me cherche, ça arrangerait tout le monde après tout. J'ai pour boulot mon passe-temps favori, et le groupe a sa salle de torture.

Je me reprends ; Tu vas trop loin, là. Reste méfiant, mais tente quand même d'en apprendre plus sur ce qui t'arrive.

- Bonsoir...? Excusez-moi, qui êtes-vous ? Vous me cherchiez ?

Je sens que je n'ai plus la situation sous contrôle. Peut-être n'aurai-je pas dû parler ? Aurai-je du m'enfuir alors qu'il en était encore temps ? L'étalon en face de moi est-il une bête faible que j'aurais terrassé sans problème ?

Empli de doutes, je recule. Je sens une présence derrière moi ; suis-je encerclé ?
Je jette un regard prudent derrière moi pour m'apercevoir qu'il n'y a absolument personne. Jusque ici, seuls le poney et moi nous trouvons ici, se dévisageant l'un l'autre.

Je suis envahi d'une paranoïa à toute épreuve. J'ai rien compris là. Je ne sais pas s'il s'est passé trois secondes ou cinq minutes depuis son arrivée... J'attends qu'il se manifeste à nouveau avant de m'affoler encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Accord douteux [PV Shadow Lie]   Sam 25 Avr - 17:37

Je ris sous cape. Camouflé par les ombres de la ruelle, un sourire carnassier éclaire mon visage. Où est donc ta belle assurance, poney ? Ou est donc cette volonté, ce self control avec lesquels tu as terrorisé le pauvre bougre de tout à l'heure ? Tout cela, ce n'est rien fasse à ta peur. Cette sourde sensation, sinueuse et terrifiante, qui te noue les entrailles et fait palpiter ton cœur. Adorable petite chose. Voyons voir tes réactions. Je ferme les yeux, disparaissant de nouveau parmi les ombres. Surgissant brusquement à la droite du terrestre, je reste dans l'obscurité. Au mieux, il peut voir ma silhouette. Pour l'effet de spectacle, je lance un sort béguin de vent: c'est comme si quelque chose d’extrêmement rapide l'avait frôler. Je continue d'une voix grave, qui semble provenir d'un peu partout à la fois.

- Je suis venu te faire une offre que tu ne devrais pas refuser. Enfin, que tu ne vas pas refuser.

Mes yeux se parent d'une féroce lumière et de dureté. Je me téléporte à nouveau, à la place que j'occupais juste avant.

- Tes capacités. La douleur que tu infliges. Ce plaisir que tu as lorsque quelqu'un souffre. Tout cela, j'aimerais que tu le mettes à mon service. En échange de ça, tu seras logé et nourrit, voir fourni en armement. Tu seras protégé. De plus, toute les victimes (ou presques) ou cibles que j'aurais choisi en ta présence seront à toi. Tu serviras aussi de bourreau et de tortionnaire si tel est mon désir. Tu pourras possiblement être amener à exécuter des missions pour Sombra. Pour cela, signe en bas de ce papier

Surgissant du néant, un parchemin évoquant les clauses citées précédemment (plus un ou deux agrément à ma sauce écrits en petits caractères) et une plume d'un noire d'encre se matérialisent devant le terrestre. Auréolés d'une légère lumière pourpre, ils n'attendent que sa signature. Tout comme moi. Le parchemin est aussi imprégné d'un sort qui empêche l'un et l'autre des contractants de parjurer leurs promesses. Le papier ne lance pas directement le sort, il me permet de lancer cet enchantement sur le terrestre bleu (c'est une des autres clauses du contrat). Au moment la signature ornera le parchemin, il sera sous mon contrôle. Il deviendra mon larbin en quelque sorte. Et si il refuse de signer... Le parchemin ne fera pas la différence entre une signature apposée de gré ou de force. Au loin, les bruits de la ville s’atténue de plus en plus, et la nuit étends son drap de velours sur les sombres terres des Bads Lands. Plus loin, un lampadaire grésille, menaçant de s'éteindre. Tant de bruit nocturne qui renforce l'aspect terriblement classique de cette scène. Je darde un regard d'acier sur le terrestre. Il ne lui reste qu'a signer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Accord douteux [PV Shadow Lie]   Dim 26 Avr - 14:32

Alors que nous ne nous quittions pas des yeux, l'étalon ferma les siens. Étonné, je suis un moment déboussolé mais crois reconnaître sa silhouette dans l'ombre, après avoir repris mes esprits.
Il bouge. Alors que la nuit tombe et que le silence reprend progressivement ses droits, ses sabots le trahissent. Mes oreilles me font défaut et je ne sais pas où il se dirige, mais je suis certain qu'il se déplace. Sa silhouette n'est plus là.

Ce n'est donc qu'à moitié surpris que je le vois resurgir à ma droite, me fixant à nouveau. Une brise violente fait son apparition. Je fais un pas sur le côté pour m'éloigner de l'autre. Le poney se décide enfin à reprendre la parole. Il prend une voix si grave que son timbre est indiscernable parfois ; Je vois bien que son but et de m'effrayer, mais je peine à me concentrer pour comprendre ses paroles.

- Je suis venu - faire une offre que - de vrais pas refuser. -fin, que tu - vas pas refuser.

Très bien. A défaut de me capturer, ou de faire quoi que ce soit sans mon consentement, il cherche à me faire une "offre". Le problème est, qu'il est certain que je ne vais pas refuser.

Quel genre d'offres de ce genre pourrait-on faire à un inconnu ? Devenir un roi ? Un job simple et bien payé ? Qu'est-ce que j'en ai à faire moi, j'aime ma vie simple, au jour le jour, qui me permet de torturer discrètement à ma volonté. Peut-être son boulot me permettrait-il de multiplier mes chances de victimiser d'autres personnes... Je ferai mieux de l'écouter.
Je m'aperçois que mon regard s'est posé dans le vide et que le flot de ses paroles est passé à travers moi. Je cherche l'étalon à ma droite et constate qu'il a disparu, mais malgré tout, je continue d'entendre le son de sa voix. Il est devant moi, il a repris sa place. Je secoue la tête et tente de l'écouter réellement.

- Tu pourras possiblement - amené à exécuter - missions pour -bra. Pour cela, signaux bas de ce papier.

Un parchemin et une plume sortent de nulle part et viennent se poster devant moi. Je tente de comprendre ces dernières phrases avant de prendre une décision : j'imagine que je ferai des missions pour... Sombra ? Peut-être était-ce intéressant. Peut-être, aussi, les mots qui ne m'ont pas atteints étaient-ils assez importants pour me déterminer que ce boulot ne me conviendrait pas.
Sans ces informations, je ne peux pas réfléchir. Pfff. Tant pis.

Je constate que la tension est tombée avec ses paroles. Je me sens mieux, je suis plus lucide. C'est quoi cette situation. Un mec sort de nulle part et te propose un job dans un cul-de-sac.
Merci, mais non.

- Désolé monsieur, une autre fois peut-être, je dois rentrer.

Excuse ridicule, peut-être. Mais c'est tout ce que j'ai envie de faire pour le moment. Je recule de quelques pas, puis, arrivé dans l'avenue, je reprends mon chemin. Espérons seulement qu'il ne me poursuive pas. Vu son allure, ce n'est pas une grosse brute, je pourrai peut-être le maîtriser. En tout cas, une scène vraiment étrange vient de se passer sous mon nez et je n'ai rien suivi.
Je crois que j'ai besoin de dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Accord douteux [PV Shadow Lie]   Sam 2 Mai - 15:01

Il dit non. Une partie de moi à envie de lui balancer milles et un tours de magie dans la face pour le forcer à signer, une autre me souffle qu'en même temps, vu la gueule de la proposition, on accepte pas du premier coup. Bref. Il s'éloigne donc, après s'être poliment excusé. C'est tellement dégoulinant de mièvreries que j'en ais peur de vomir. Tandis qu'il s'engouffre dans la rue principale, je me transporte sur les toits.

J'aime les toits. Je sais, ça n'a rien de très romantique dis comme ça, mais cette impression d'être au-dessus de tout, de ces soucis si propres au monde terrestre, d'être le voisin et compagnon de la lune et des étoiles... Aussi l'impression de dominer, comme si les gens en bas n'était que de misérables fourmis qu'on écrase par mégarde. Un individu bon me dirait qu'une invasion de fourmi peut vaincre un étalon, mais je me contenterais de dire qu'on fout le feu et c'est réglé. Bref, cette poétique parenthèse mise à part, j'entreprends de suivre le terrestre azur par en haut. Agaçant probablement les locataires vivant sous la charpente que j'explore mais n'en n'ayant cure, je reporte mon attention sur l'allée en contrebas. Là. Il passe actuellement près d'un réverbère, devant un diamond dog roulé en boule sous un journal. Il est en pleine lumière, éclairé par le lampadaire de fer forgé et la vitrine d'un magasin d'armes blanches. Place au spectacle.

Je lève mon catalyseur et trace dans les airs deux petits cercles, un au niveau de mon visage l'autre en direction du poney bleu dans la rue. Cela fait, je murmure au vent:

-Porte vocem meam, nuntius caelestis: Zaephër ! l'incantation prononcée, je m'adresse directement au terrestre. -Ce n'est en soit qu'une proposition de job comme une autre. Navré si ça fait un peu méchant de conte de fée, je suis un peu fatigué ce soir. J'ajoute d'un ton léger.

Pour appuyer mes propos, j'invoque une rafale de vent qui arrache son journal au Diamond Dog clochard. Inutile certes, mais amusant tout du moins. Je continue mon monologue:

- Tu as du potentiel. En temps que guerrier ou bourreau, je ne peu le dire. Je trouve personnellement dommage que tu le gâche en torturant de pauvres cibles parfaitement aléatoires. Ne trouves tu pas ça lassant ? Ils crient dès la première gifle. Imagine ! Torturer des soldats entraînés, rompus au horreurs guerrières. Ne serait-ce pas plus agréables de les entendre hurler de douleur ? De te dire que tu as pût briser l'élite militaire ? De plus, la guerre est proche, elle nous toise comme un nuage d'orage prêt à éclater. Ne serait-ce pas mieux d’exécuter ta passion de manière parfaitement légale ? Ce que je te propose ne changera rien à ton plaisir: tu pourras toujours torturer, et ce de la manière que tu souhaiteras. N'est-il pas plus excitant de faire souffrir des gens pensant pouvoir résister à la douleur plutôt que de faibles et pitoyables enfants ? Je ne te demande pas d'autre engagement que de mettre ta passion à mon service. Si tu souhaites prendre le temps pour y réfléchir, fais.

Une fois cette longue tirade sortie, je le fixe, avide de savoir. Une lueur d'avarice brûle au fond de mes prunelles. Quitte à passer des jours, des semaines ou des mois à le poursuivre, je réussirais. Il suffit peut-être d'un peu de temps pour réfléchir...

Autour de moi, les ténèbres des Bads Lands referment leur étau glacé sur les gens encore dehors. La lune et son regard d'argent d'une étrange pureté font leur apparition, avant de fuir subitement derrière un lourd nuage noir. En temps normal j'aurais sourit devant cette étrange symbolique entre le pouvoir de Luna et celui de Sombra, mais pas ce soir. Ce soir, mon regard ne quitte pas le terrestre.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Accord douteux [PV Shadow Lie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Accord douteux [PV Shadow Lie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche open : Fire & Shadow
» Shaiya Shadow
» Mystic Shadow'
» Shadow
» Sen'tsura, magnifique spectacle. [PV: Shadow][en pause]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Sombres :: Bad Lands-
Sauter vers: