Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Contre-attaque secrète de Pandore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: Contre-attaque secrète de Pandore   Jeu 29 Jan - 0:56



Contre-attaque secrète de Pandore


Infiltration



C'était environ quatre heures du matin dans le palais de la capitale de The Breach tout était calme à l'horizon les habitant tu château dormaient presque tous à part les gardes, une silhouette solitaire traversait les égouts du palais sa mission voler des plants de patrouille pour la princesse Pandore qui n'a pas trop aimait le sale coup des Changelings.

Sabert étant une jeune recrute prometteuse avait accepté avec joie l'offre de la petite héritière du trône, se fessant passer pour un marchand aléatoire pour vendre des marchandises de souvenir, elle avait passé la moitie de la nuit à l'auberge pour attendre le bon moment de passer a l'action, la jeune intrépide avait pensé un plant simple rapide et efficace, mais c'est sans compter la difficulté de la mission dite rapide.

La nuit du jour était son entrée pour passer inaperçu aux gardes de la ville, se dépêchant et en tout discrétion, elle se mélangeait aux ombres pour arriver à une entrée d'égout du château. Plongeant dans l'eau sale la jeune suivait le cours de l'eau pour trouver une entrée cachée, heureusement pour elle un petit plant donné par la princesse par l'espion secret de sa majesté appelle zéro avait indique un emplacement, mais hélas pour elle, c'était pratiquement vers la cour extérieure donc notre jeune intrépide commençait son aventure...

Je levais la bouche d'égout sans essayer de faire trop de bruit, regardant de droite à gauche, je vérifiais s'y des gardes étaient à l'extérieur pas trop, je devais me dépêchais de soulever le cercle sur ma tête, j'ai rapidement remis le couvercle avant de me fofillais entre les ombres, caisses, tonneaux et de trouver une entrée, ouvrant la première porte, j'observais la pièce, on dirait une sorte de cuisine stockage, personne était là, je m'avançais rapidement et m'engageais dans des couloirs l'inconnu m'attendais.

Je ne savais combien de temps j'étais dans le château de la Reine des trahisons, mais je devais rapidement trouver la pièce, car même si j'étais discret, je pourrais très bien me faire prendre par des personnes beaucoup plus expérimentées que moi en tant qu'assassin, c'est long couloir était les mêmes pour moi la seule chose qui changer, c'était les portraits horribles des habitants du château, j'avais fait trois pièces et toujours rien, je commençais à me demander si les papiers n'étaient pas dans la chambre mère, mais cela serait du suicide pur et simple avoir la Reine des changelings mal réveillait vous surprenant me donna des frissons...

Ah après une long marche dans les ombres, j'ai enfin trouvé la pièce qui était très mal rangé soufflant, je fouillais rapidement les feuilles à la recherche des plants de patrouille de la ville et du palais, enfin les feuilles en patte, je les rangeais dans mon sac revenant sur mes pas, j'allais sortir quand s'entendit des bruits de pas en approchent utilisant mes lames, je m'envola au plafond de la pièce dans la partir sombre et mal éclairé de la salle pour me cacher, la personne passa sans s'arrêter, je devais trouver un autre moyen de revenir a la bouche d'égout, j'ai donc décidé de passer par la fenêtre et traverser les recoins des balcons du palais, le soleil commençait à se lever et ma seule pensée sur ce moment était.

*Merde de merde on dirait que le retour sera plus compliqué que le plant je m'attendais pas qui se réveil tôt je vous sûr ces changelings sont bizarres. *



Revenir en haut Aller en bas
Reine Chrysalis
avatar
Changeling Swarm

Messages : 870
Age : 24

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 34
Expérience:
215/480  (215/480)

MessageSujet: Re: Contre-attaque secrète de Pandore   Jeu 29 Jan - 16:48

La journée avais vraiment mal commencée pour ma part, devant tout faire aujourd'hui au palais du a l'absence de pas mal de garde qui ont pris congés pour une soi-disant soirée de retraite de l'un deux, beaucoup étaient absent. Si a un moment, le château devait-être envahi, c'est le moment parfait pour n'importe qui. Seul un tiers de nos effectifs sont présent dont tout les gardes royaux mais les couloirs sont vides de toutes patrouilles et je n'aime pas du tout cela. Il faut que je reste éveillée toute la nuit mais aussi en sécurité dans le cas d'un assassin.

Non pas que j'ai peur d'une quelconque représailles mais le monde ne tourne pas rond ces temps-ci et je préfère rester en sécurité dans ma chambre. Même si je m'autorise tout de même une fois de temps en temps une ronde histoire de me dégourdir les sabots, bien évidemment je n'avais rien d'autre a faire.

J'aimais bien le château dans un sens dans cet état, vide, c'étais calme et rien ne pouvais me troubler. Je pouvais chanter, danser, peux importe ce que je désirais, j'étais libre de tout mouvement sans qu'un garde vienne alors me troubler, rigolant puis pleurant par la seconde qui viens parce que je l'aurais envoyé garder les cachots. C'est la belle vie en gros pour le moment. Personne pour me dire de retourner dans ma chambre et encore moins pour me dire de faire cela ou cela.

Passant dans les couloirs a l'aléatoire je croisa rapidement un garde que je salua, qui me signala que rien du tout n'était a signaler, qu'il venais de passer par le couloir des archives et que tout allais bien sur ce coté. Parfait. Qui voudrais de toute manière prendre d’assaut le chateau ce soir ? Même si je pense que c'est un bon soir pour l'ennemi a attaquer, je n'en pense pas moi que cela fait des années que nous n'avons pas eu d'attaque et que personne ne s'est introduit, donc pourquoi ce soir ?

Après quelques minutes, je m'en retourna dans ma chambre, voulant simplement me détendre, je marchais tranquillement, ouvrant la porte qui était fermée a clef depuis le début, rentrant dedans, j'alluma donc vite fait avec un brin de magie les quelques candélabres aux murs. La chaleur de l'été rendant la pièce alors étouffante, je me décida pour aller ouvrir les volets et la fenêtre, histoire d'aéré un peu mieux la pièce.

Ouvrant donc rapidement les rideaux et la fenêtre, j’aperçus une silhouette sur mon balcon, pégase, bleu nuit qui semblais être en train d'inspecter les environs alors que le soleil se levais doucement sur la brèche et que les gardes rentraient au fur et a mesure au château pour reprendre leur poste.
Quel ne fut pas ma surprise a la voir, se retourner lentement, alors que dans ses yeux se dévoilais la surprise de me voir présente, d'une aura féroce et d'un regard des plus meurtriers a la regarder dans les yeux.

Sans hésiter une seconde, j'ouvrir la bouche alors et me mis a hurler aux gardes continuant par un cri des plus stridents qui signalais une attaque sur la reine.

~ " INTRUS AU CHATEAU, GAAAARDES ! RAMENEZ LA MOI VIVANTE ! "

( Cri beaucoup plus prolongé que sur la vidéo et légèrement moins aigu. )

D'un coup de force, j'ouvrais alors mes fenêtres qui claquèrent d'un coup contre les murs, déployant mes ailes.

~ " Tu ne sortira pas vivante, voyons comment tu te débrouilles face a une armée complète ! "

Pourquoi étais-t'elle ici ? Et surtout, QUI l'avais envoyée ?
Je ne pouvais tolérer aucune intrusion dans mon chateau et encore moins quelqu'un qui souhaite venir dans ma chambre et se pose tranquillement sur mon balcon.

Elle va me le payer et peux importe la nation qui aurais fait cela, ils vont le regretter de la pire manière qu'il se peut.

_____________________________________________
Thème de combat

My Innermost Apocalypse

Enmity of the Dark Lord
Revenir en haut Aller en bas
http://equestrianations.forumgratuit.be
Yui Lullaby
avatar
Changeling Swarm

Messages : 80

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 17
Expérience:
43/170  (43/170)

MessageSujet: Re: Contre-attaque secrète de Pandore   Jeu 29 Jan - 22:38

Enfin chez moi. Il était très très tard lorsque je finissais de m'installer dans ma nouvelle maison chez les Changelings; ma nouvelle famille.
Je m'apprêtais à me faire un petit quelque chose à manger quand je vis qu'on avait oublié de me livrer mes vivres. Désespérée et morte de faim, je n'avais qu'une solution, aller demander à des gardes de me filer mes vivres. Seul problème, il devait être au moins quatre heure du matin, et me rendre dans l'enceinte du palais uniquement pour demander de la nourriture... Je n'avais pas envie de me faire remarqué dès mon arrivée ici. J'allumais une bougie et la fixait :

*Ne pense pas nourriture Yui, pense feu, pense chaux pense... chaux... chocolat... NON ! Non... Pense.. Cire... cire... abeille... miel... NON ! Au bon sang!*

J'avais trop faim, tellement que je sentais mon nombril ressortir par mon dos. Le jour commença enfin à se lever. Je pris mes ailes à mon coup et me précipita à l'entrée du château où des gardes me barrèrent la route. Je leur expliquais la raison de ma venue et due leur montrer mon "Attestation Changeling". Vue que je ne suis pas changeling, je pourrais être une ennemie ou une espionne ou je ne sais quoi... Bref', je rentre dans le palais, et un garde m'explique comment aller aux cuisines... enfin.. Imaginez quelqu'un qui parle très très vite car il est occupé et qui vous dis :

"Tu vas tout droit la troisième porte à gauche puis tu descend l'escalier puis au fond tu couloir a droite là tu remontes puis à gauche, à droite, encore à droite, tu descend, à gauche, puis tu descend encore et c'est la troisième porte sur la droite."

Euuuh... Ok... Quelle idée d'avoir une maison aussi grande ? Je m'aventure donc dans les couloirs, les portes etc...

Je pense avoir monté un escalier en trop car je me retrouve sur le toit. En plus, comme par hasard ce matin là, aucun garde dans les couloirs pour m'indiquer le chemin.

Soudainement, j'entends un cri strident et tétanisant. C’était Chrysalis !

*Mais enfin qu'est ce qui lui prend j'ai faillie faire une crise cardiaque !*

Le son venait d'un peu plus bas, j'atterrie sur le balcon. Là, se tenait Chrysalis, avec un regard de mort et une apparence des plus effrayante.

-Ouh là... Y a un truc qui va pas là..."

Je me retournais et vis une jeune pouliche bleu assez foncé. On aurait dit qu'elle était tétanisé, limite figée sur place. Je l’examinais.... des lunettes sur sa tête, des ailes, une pégase qui se doit d'être rapide, elle est sombre, discrète. Un détail attira soudainement mon attention... Elle avait autour de son coup une sacoche pleine...

*Tiens tiens* me dis-je.

Je devinais aussitôt de quoi il s'agissait, c'était une envoyée d'un autre clan, elle était venue dérober quelque chose d'important. Je devais user de ruse. Quel moyen serait le plus efficace ? Lui sauter dessus, enchaîner une grosse bagarre et avoir des bleus partout ? Hors de question ! Certes on est en temps de guerre mais je veux rester présentable tout de même. De plus, elle est plus grande que moi. Attendre que Chrysalis lui envoie un trait d'ombre et la mette à terre ? Nulle... et pas amusant du tout... amusant hein ?

Tu as voulu t'amuser jeune espionne ? Eh bien on va jouer.
Je regardais Chrysalis, espérant qu'elle comprenne ce que j'allais faire et ne me prenne pas pour une traître. Je voulais savoir ce que cette pouliche cherchait. Je la pris dans mes bras, m'envola avec elle et me jeta dans la trappe par où j'étais monté sur le toit par erreur. Elle n'était pas légère comme plume.. Ou plutôt on ne peut pas dire que je sois très musclée. J'ouvris une porte au hasard et nous nous retrouvâmes toutes les deux dans une salle quasiment vide. Mais au moins il n'y avait pas de garde. Je fermais la porte à clé derrière moi. Le temps que les gardes trouvent la bonne salle on avait le temps. Mais Chrysalis nous trouvera sans doute avant les gardes. Je me retournais vers elle, essoufflée. Je pris l'air rassurée de sa survie, et posant mon sabot sur son épaule pour souffler lui dit :

"Enchantée, je suis... Kamilia, une espionne, je crois que nous sommes venu pour la même chose. Je ne veux pas me battre, laisse moi juste voir tes papiers je prendrais des notes."

Je lui lançais un sourire amical et attendrissant, et tout en essuyant mon front en me retournant je manquais d'exploser de rire. Kamilia... On dirait un nom de vache. Il ne me restait plus qu'à découvrir quels papiers elle avait, et pour qui. Ensuite Chrysalis pourra faire le choix qui lui conviendra. Ah ! Je sens que cette partie va être amusante. Avec ma gueule d'amour... Ca ne pouvait que marcher.

Kawai... Mais non en fait...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Contre-attaque secrète de Pandore   Dim 1 Fév - 18:13




Contre-attaque secrète de Pandore



Échappatoire


D'accord, c'était mauvais, très mauvais la personne qui m'avait vu et crier était la Reine des changelings elle-même, que la vie pouvait être pourrie des fois, ma seule solution que j'avais été de prendre la fuite, mais je n'ai même pas eux le temps de faire qu'une pégase inconnu au bataillon venait de me kidnapper en direction d'un trajet que je n'avais pas pris et elle m'enfermait à clef dans cette pièce qui était vide, une chambre d'interrogatoire, je pensais sur le coup. Mais la chose que je ne pouvais pas laisser à cette fille plus âgée ose de jouer avec moi sur ma mission et cela était impardonnable.

Je m'approchais d'elle avec un air froid comme l'hiver, j'ai gentiment mi ma patte sur son épaule comme si on était bonne amie avant que ma lame cacher sorte de prêt d'un de ces points vitaux, plus précisément sa gorge. Ma voix était froide quand je m'expliquais.

"Ta plus grosse erreur était de me prendre pour une personne faible maintenant, tu vas ré ouvrit cette porte et me passer les clefs ensuite sans geste brusque sinon cela serai peut-être la dernière chose que tu fera."

L'ainée était surprise que son plant, je présumais n'a pas marcher sur moi, car j'étais la seule espionne en service a par l'espion zéro donc seul Luna connaît son existant même la princesse Pandore ne savait rien sur lui pas avant quelle passe héritière à plein temps.

Cette pégase exécutait l'ordre donné à contre cœur, prenants les clefs toujours ma lame sur son cou, je la poussais ensuite dans la salle et la refermais derrière moi avant que je prenais encore une fois ma fuite grâce à elle, j'étais dans une partie inconnue du palais, je devais me dépêcher avant que leur Reine et les gardes me capturent. En allant vers une pièce au hasard, j'ai regardé par la fenêtre vite faite et ma crainte était réelle les gardes étaient en alerte maxima, je devais trouver une pièce où je pourrais rester cacher en toute sécurité jusqu'au soir pour mon glissé parmi les ombres de la nuit.

La chance était enfin un peu de mon côté, j'ai trouvé une de leur réserve de nourritures, me glissant dans un tonneau vide utilisable pour remplir du vin ou d'eau, j'attendais mon heure pour m'échapper de cet enfer.


Revenir en haut Aller en bas
Reine Chrysalis
avatar
Changeling Swarm

Messages : 870
Age : 24

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 34
Expérience:
215/480  (215/480)

MessageSujet: Re: Contre-attaque secrète de Pandore   Mar 3 Fév - 18:11

J'étais furieuse de ce qu'il viens de se passer sous mon museau. J'était prête a bondir sur ma proie, tel la lionne sur une gazelle qui traînais dans le coin et Yui, ma nouvelle recrue, débarqua en plein vol, regardant ma personne puis l'intrus avant d'attraper l'intrus et de partir rapidement dans un autre endroit pour la libérer. Qu'essayais t'elle de faire ? Son regard m'afficha une certaine confiance mais dans l'autre sens, elle viens juste de ruiner mes chances d'attraper cette petite voleuse.

Repartant alors dans ma chambre, les fenêtres toujours grandes ouvertes, j'alla attraper ma hache qui se trouvais posée contre une commode, la soulevant et la plaquant dans mon dos, les ailes toujours ouvertes, je me mis alors a voler dans un énorme bourdonnement, me dirigeant vers la fenêtre.

Sortant et m'envolant donc, je me dirigea a l'endroit vers ou les deux s'étaient enfuis, le toit, tout en jetant un coup d'oeil dans la cours, regardant si les gardes avaient réagis a mon ordre.

En effet, chaque garde était en train de rentrer dans le palais, commençant instigation de chaque pièce pendant que chaque garde royal, se plaçant a son endroit prévu, c'est a dire, toutes les sorties possibles. Accompagnés de deux autres gardes, ils avaient pour but de bloquer TOUTES choses qui souhaitais rentrer ou même sortir si il n'avais pas une autorisation spéciale.

Autorisation qui bien évidement est donnée a personne, sinon il serais trop facile d'entrer et sortir comme bon nous semble en état d'alerte. Seul moi y avais le droit en fait. C'est assez simple comme procédé, non ?

Arrivant finalement après plusieurs coups d'aile sur le toit du bâtiment, j'ouvrais alors la porte par la quelle ils sont certainement passés. Voyant au loin un garde royal passant accompagné de deux autres plus petit, je leur fit signe de se mettre de suite a leur endroit prévu.

Commençant pour ma part a inspecter chaque pièce. Jetant un coup d’œil puis repartant, j'entrevus au loin une porte ou la poignais n'arrêtais pas de bouger frénétiquement. Supposant que c'est Yui qui as enfermé alors notre espionne dans cet endroit, j'accourus, devant la porte avant d'essayer de l'ouvrir, voyant qu'elle était bel et bien fermée a clef.

M’énervant alors, je pris ma hache dans le sabot et d'un énorme coup, je la fracassa directement dans la porte. La hache passant sans aucun soucis du a son affûtage hors paire, la porte ne résista pratiquement pas, laissant un énorme trou béant, je pouvais presque y passer, la porte n'était maintenant plus d'aucune utilité.

Passant alors ma tête, toujours d'un air furieux, je regardais a l'intérieur pour y voir juste Yui, seule et enfermée. Elle s'est donc fait prendre elle-même a son propre piège et a laissé s'enfuir l'espionne qui peut-être n'importe ou actuellement.

Reprenant alors mon arme après avoir jeté un regard a faire froid dans le dos a Yui, je repartit en quête a savoir ou se trouvais cette petite peste d'intrus.
La bonne nouvelle au moins, est que les gardes sont a la porte d'entrée et sur pratiquement toutes les sorties. Il ne fallait que fouiller les pièces elle n'as absolument pas pu aller loin.

Hurlant alors dans le couloir afin de prévenir tout les gardes, je donna un ordre rapide et concis.

~ " QUE TOUT LES GARDES DANS LE PALAIS FOUILLENT TOUTES LES PIÈCES, TOUT LES MOINDRES COINS POUR SE CACHER, TOUTES LES CAISSES, TONNEAUX, TRAPPES, CHEMINES, DESSOUS DE TABLE ET MÊME DESSOUS DE LIT SI IL LE FAUT MAIS JE LA VEUX ! SI VOUS NE LA TROUVEZ PAS, VOUS AUREZ A GARDER TOUS LES CELLULES VIDES A TOUR DE RÔLE POUR LE MOIS QUI VIENS ! "

Je savais que les gardes ne supportent pas aller garder les cellules, c'est un endroit froid, humide et généralement TRÈS ennuyeux.

Me dirigeant alors vers le premier endroit disponible, ouvrant la porte, je me retrouva dans un autre débarras a vieilles affaire, commençant alors a fouiller scrupuleusement la pièce quitte a tout retourner en son intérieur. Personne ne s'y trouvais, juste de vieux tapis. J'était furieuse.

Peux importe ce qu'elle est venu dérober, elle ne s'en sortira pas indemne, croyez le moi.
Je compte lui faire payer correctement, vous allez le voir !

C'est alors que je m'en alla vers la seconde pièce recommençant ainsi l'opération, tandis que les gardes de leurs cotés avaient eux aussi commencés a instiguer toutes les pièces du palais, fouillant aussi scrupuleusement que je pouvais le faire. Prêt a donner l'alerte a la moindre occasion.

_____________________________________________
Thème de combat

My Innermost Apocalypse

Enmity of the Dark Lord
Revenir en haut Aller en bas
http://equestrianations.forumgratuit.be
Yui Lullaby
avatar
Changeling Swarm

Messages : 80

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 17
Expérience:
43/170  (43/170)

MessageSujet: Re: Contre-attaque secrète de Pandore   Mer 4 Fév - 16:15

Je savais bien que Kamilia n'était pas assez crédible comme nom... Il faudra que je me fasse une liste de noms crédibles et que je les barre au fur et à mesure que je les utilise. Je me retrouvais enfermée dans cette pièce vide. Je m'étais assise en plein milieu, réfléchissant... Lorsque j'entendis du bruit dans le couloir, je m'acharnais soudainement sur la poignée afin d'essayer, en vain, de m'échapper. J'entendis un gros bruit, me reculais et me rassis au milieu de la pièce quand une immense hache vint exploser la porte. La hache elle même devait faire ma taille. Je vis la tête de Chrysalis apparaître... Elle me jeta un regard de mort et repartie en hurlant des ordres. Je n'avais qu'une envie c'était de me cacher et de mourir dans un trou. Je pensais aussitôt aux représailles... Qu'est ce que Chrysalis allait me faire ? Je secouais la tête et décidais de me rattraper.

Je sortais de la pièce, déterminée, lorsque mon estomac se mit soudainement à gargouiller. Je me frottais le ventre :

~"Annh... Oui c'est vrai je n'ai toujours rien aval..."

Je n'eus pas le temps de finir ma phrase qu'un garde me sauta dessus en criant "Je l'ai ! Je l'ai! "
Il fallut que je me débatte de toutes mes forces pour sortir de ses pattes et lui criais dessus:

~"Je fais partie de l'armé Changeling ! Il serait temps que vous soyez un peu au courant vous les gardes !"

Le garde se leva de sur moi, je lui tendis agacée mon "passeport". Il s'excusa, j'arrivais à faire preuve d'autorité, et je perdu tout notoriété lorsque mon estomac se mit à se plaindre. Le garde me regarda avec pitié:

~"Comme vous avez pu l'entendre... Personne ne m'a livré mes vivres...

-Suivez moi je vais vous amenez aux réserves, vous pourrez vous servir.

-Il ne vaut mieux pas capturer l'intrue avant ?

-Nous aurions cas en profiter pour fouiller les réserves.

-Je vous suis."

Nous progressâmes dans le château, tout en fouillant chaque pièce que nous croisions. Evidemment, mon ventre faisait de plus en plus de bruit et cela devenait très gênant. A chaque salle que l'on fouillait, d'autres gardes nous rejoignaient, et à chaque fois nous fouillions en vain. Je me demandais combien de salle il restait avant que je puisse enfin me mettre quelque chose sous la dent. J'espérais qu'on la trouve assez vite.
Après avoir fait le plus de la moitié des salles, un garde m'indiqua une salle, la salle tant attendue ! La salle de réserve de nourriture !!

J'ouvris toute joyeuse la porte. Tant de nourriture ! Je n'avais jamais vu ça ! Je mis une serviette autour de mon cou et pris un bout de gâteau, du pain, que j'avalais d'une traite. Plus je voyais de nourriture, plus mon estomac en réclamait. D'un coup, j'eu très soif, mais n'aperçus rien pour boire. J'appelais un garde.

~"Excusez moi... dis-je la bouche pleine. Où je pourrais avoir de l'eau s'il vous plaît ?"

Il ouvra une porte où se trouvaient des tonneaux et retira le bouchon d'un d'entre eux. Rien ne coula.

~"Tiens... C'est bizarre... Celui-ci est vide... dit-il en regardant par le trou."

Il se retourna vers moi avec un regard étrange. Il s'approcha de moi, mit son sabot autour de mon cou et me poussa hors de la pièce de réserves.

~"Mais qu'est-ce qui vous prend ? J'ai encore faim !"

Il me regarda d'un air grave et me chuchota tout bas dans l'oreille.

~"La voleuse... Elle est dans le tonneaux vide..."

Mes yeux s'écarquillèrent soudainement. Je le regardais, il avait l'air content, je lui sourie, il me fit signe de la tête et je partie en courant dans les couloirs.

~"REINE CHRYSALIS ! REINE CHRYSALIS !"

Je courrais si vite que je rentrais dans la reine par inadvertance. Elle était toujours aussi immense et me regardait de ses grands yeux de colère.

~"Oops.. Pardon.. Reine Chrysalis ! Je sais où est cachée la voleuse ! Actuellement un de vos garde la surveille, elle ne sait pas encore que nous l'avons trouvée, il faut vite que vous alliez à la réserve de nourriture !"

J'étais partie tellement paniquée que j'avais encore ma serviette accrochée autour du coup. J'indiquais la direction avec mon bras, assez contente, mais tout de même paniquée.

Pourvu qu'elle n'est pas bougée et que Chrysalis l'attrape.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Contre-attaque secrète de Pandore   Dim 8 Fév - 22:39




Contre-attaque secrète de Pandore



Échappatoire


La jeune pégase se demandait si cela aller fonction longtemps de rester cacher dans un tonneau en attendant la fin de l'agitation extérieure, mais elle venait d'avoir sa réponse avec un peu d'air sur son dos qui provenait, tu troues de la sortie d'eau. Son plant échoué, la petite pensait autrement regardant les plants quelle avait volé, elle mémorisait les horaires et les emplacements finissant de les avoirs lus, elle déchirait les documents volaient et les avalait pour avoir un sac vide.

*Beurk le goût du papier est inqualifiable.*

Maintenant, c'était l'heure du plan D comme diplomate même si elle avait rassemblé la majorité du palais contre sa personne Sabert sortait du tonneau pour tomber face à face avec un garde, elle avait deux options possibles le taper, mais cela revenait à jouer contre elle plus tard ou se rendre simplement l'adolescente optait pour la réponse deux, elle levait les pattes en l'air signe qu'elle se rendait sans faire d'histoires le garde sceptique au départ la laissait sortir et l'emmenait à sa Reine.

Le trajet jusqu'à leur princesse se passait sans histoire en chemin plusieurs copains gardes étaient venu nous rejoindre Sabert en avait rien que pour elle une petite dizaine quels honneurs, elle pensait à plusieurs scénarios possibles pour s'échapper, mais avant tout la pégase savait qu'elle devrait passer Chrysalis, elle en avait entendu des verts et des pas pures sur elle, mais l'espionne se ferait une idée de près de très près.

La jeune aventurière se retrouvait face à face avec la jeune pégase qu'elle avait enfermé plus tôt et la diabolique reine des marées pour essayer de la calmait vu que si le regarde pouvait tuer, elle serait morte dix fois, elle jetait en face le sac qu'elle avait utilisé pour voler les documents avant qu'elle les mange pour éviter une punition plus terrible.

"Là, vous voyez, je n'ai rien volé, j'ai simplement voulu passer par un raccourci même si c'est vrai, j'ai un sens de l'orientation horrible. Oh, je me nomme Alexandrite Sparkler et je suis mercenaire."

Sabert avait fait un magnifique sourire tout à la fin de sa présentation, mais elle avait vu une petite veine qui se former sur la tête de la changeling mère après elle pensait que son introduction était nul ça ne pourrait pas être pire non.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Reine Chrysalis
avatar
Changeling Swarm

Messages : 870
Age : 24

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 34
Expérience:
215/480  (215/480)

MessageSujet: Re: Contre-attaque secrète de Pandore   Mer 11 Fév - 15:59

Rien. Bredouille. Après la fouille de trois autres pièces, rien n'y faisait, je ne la trouvais pas moi même. Passant mon humeur sur un pauvre tonneau vide qui passait par la, fracassant ma hache en plein dedans le détruisant par la même occasion, je reprenais mes fouilles après un râle de soupir. Sortant de la pièce, furieuse, je me trouvais en bout de couloir, ordonnant a un garde d'aller fouiller une pièce et a un autre de se mettre sur celle d'en face.

Valkyria, fidèle garde royal se trouvait non loin de moi, signalant que rien n'avait encore été repéré par les autres gardes ni par elle. Mais bon sang, ou se cache t'elle cette petite peste. Je vous jure qu'au moment ou je l'attrape, les souffrances pour elles seront longues et...

~ " REINE CHRYSALIS ! REINE CHRYSALIS ! "

Oh bon sang, cette voix stridente qui s'approche de moi. Alors que je regardais vers la gauche, d'ou le bruit venait, je voyais Yui courir des plus rapides comme si elle avait trouvé quelque chose. Hurlant dans tout le couloir comme un damnée, la voyant comme un chat courant après avoir entendu le bruit d'un paquet de croquette fraîchement ouvert, elle s'approchais de moi a grande vitesse, oubliant même que sur un tapis, il est facile de glisser. S'arrêtant net alors sur le tapis qui lui continua sa course, elle vient a s'écraser sur moi, me poussant légèrement.

Me regardant bassement, apeurée, voyant que je n'était absolument pas contente, elle me signala qu'elle savait ou se trouve la fameuse voleuse, que l'un des gardes s'occupais d'elle actuellement. Au moins une bonne nouvelle sur la journée. Continuant tout de même mon regard de mort sur la jeune pégase se trouvant en face de moi, je ne pu me retenir de lui mettre une tape sur le haut du crâne, signalant qu'elle avait a faire plus attention la prochaine fois au tapis. Je lui ordonna aussi par la suite de se tenir a coté de moi, voyant alors le garde sortir avec cette jeune pégase tenue en joue.

Plusieurs gardes rejoignirent alors l'assemblée, prenant tous en menace la pégase qui au moindre faux mouvement serait directement empalé sur épée et hallebarde.

Une fois arrivée alors devant moi, elle me jeta grossièrement sa sacoche devant moi alors que les gardes, tous, se mirent arme en sabot, prêt a donner le coup dans le cas d'une action violente. Faisant signe qu'il était bon, ils reculèrent alors légèrement leurs armes.

Regardant effectivement dans le sac, voyant que rien n'était dedans effectivement, je la regardais plus énervée que jamais. Elle me donna son nom et balbutia une excuse stupide comme quoi elle se serait perdue pour prendre un chemin. L'excuse la plus stupide que je n'ai jamais entendu, de première part, la brèche étant une capitale souterraine, c'est un chemin ou l'on veux se rendre, sinon on ne peux aller nul part si l'on souhaite passer par ici. De l'autre part, se perdre dans le château qui se trouve en fin de faille, je doute. Son nom doit surement être faux alors, je ne dois pas le prendre en compte.

Prenant alors une voix chargée d’animosité, je la regardait de haut, l'air dégotée par sa présence, comparant sa vue a une carcasse de charogne.

~ " Mercenaire, mhhh ? Alors tu dois parfaitement savoir que la brèche n'est pas un endroit où l'on peut se balader. "

Regardant alors les gardes, faisant signe qu'ils doivent la tenir maintenant des plus fermement pour qu'elle ne bouge plus d'un poil, ils savent que je m’apprête alors a passer sur la demande d'aveux. Chose dont ils obéirent sans attendre, la maintenant a six pour ne plus qu'elle bouge.

~ " Enfin, tu va très vite le comprendre. "

Sortant alors ma hache, la plantant dans le sol d'une force assez brutale, je la regardais toujours de mes pupilles vertes foncées. M'approchant d'elle doucement, je fit passer mon sabot sur sa joue lentement, comme pour la caresser. Alors qu'un grognement direct, je le retira et frappa un énorme coup de sabot directement dans sa pommette droite.

La regardant alors grimacer suite a l'impacte du coup, mon sabot se prépara a donner un coup, cette fois-ci d'un impacte plus grand encore directement dans les cotes.

~ " Dis moi l'endroit d'ou tu viens. Je ne me répéterais pas une deuxième fois, je préviens. "

Sans attendre réponse alors, j'enchaîna alors plusieurs coups directement dans son visage et son torse, m’entraînant sur elle comme si c'était un vulgaire pantin de paille d'entrainement. Son regard était noir, on y voyais bien toute la haute que l'espionne pouvais éprouver mais elle ne lâcha pas de suite l'affaire, continuant a ne dire information sur l'endroit d'on t'elle viens.

Frappant alors sans hésitation de plus en plus fort, aux mêmes endroits, afin qu'elle comprenne qu'un jeu ici n'est pas de mise, après avoir craché un peu de sang, elle m'indiqua un endroit chez les Solaristes.
Parfait. Je ne sait si c'est mensonge ou non, mais sa me convient.

Je m'en fichais actuellement de ce qu'elle était venu me prendre ou faire a vrai dire, je veux simplement lui faire comprendre qu'elle n'as rien a faire ici en intrusion. Et que la personne qui l'envoie donc, dois se trouver meilleur activité que d'envoyer des pantins chez moi pour venir se faire tuer. Sinon je trouverais au final cette personne et l’abattrait de sang froid moi même.

En attendant, j'allais juste délivrer un message, sachant déjà de ce que j'allais écrire. Ne pretant presque plus attention alors a elle, c'est ainsi que je décida d'en finir. Me retournant alors, grognant de haute voix, je décrocha un coup de sabot directement dans sa tempe, histoire de la mettre hors d'état de nuire.

Elle sombra assez rapidement dans l'inconscience après tout les coups reçus, c'est chose normal, il est même rare de voir pégase qui tiens le choc aussi longuement.

Regardant donc par la suite les gardes, je fit signe aux quatre autres qui n'était que la, en train de regarder avec sourire aux lèvres la scène.

~ " Vous quatre. Vous allez voler jusque Canterlot. Déposez la a quelques mètres de la porte histoire qu'un garde la voie et laissez y un mot écrit, accroché sur sa sacoche ou je ne sait quoi, mais bien a l'évidence. Notez y précisément ces mots. Gardez vos poubelles chez vous. "

Tapant alors du sabot au sol, hurlant l'exécution, je fit signe alors a Valkyria de lever l'embargo, chose qu'elle fit dans l’immédiat, prévenant via un cri les autres gardes que l'affaire était réglée.

C'est alors que les quatre gardes se mirent en route, après que je les ai prévenu que si jamais l'intrus se réveillais en chemin, ils avaient pour ordre de la re-assomer. Peux importe le moyen donné. Mais il faut la livrer sans trauma ni concussion.

Heureuse alors que l'affaire soit réglée, je repris ma hache, et ordonna aux six gardes restant de nettoyer le sang qu'il y avais sur le tapis.
Regardant alors Yui, qui était restée stoique devant la scène, réalisant que la déconne était pas de mise non plus en mon royaume, je la laissa sur place, m'en fichant de ce qu'elle pouvait maintenant faire ou penser.

Personnellement, nous sommes maintenant dans la matinée, et j'ai un petit déjeuner a prendre dans mes quartiers.

Foutus espions.

_____________________________________________
Thème de combat

My Innermost Apocalypse

Enmity of the Dark Lord
Revenir en haut Aller en bas
http://equestrianations.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Contre-attaque secrète de Pandore   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contre-attaque secrète de Pandore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet de contre attaque...
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Exécution d'un dangereux bûcheron [Torino Island, Rang S, Solo, Contre-attaque][Réservée]
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE
» Les brindilles contre attaque. | Feat Zekril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Changelings :: The Breach-
Sauter vers: