Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Everything for the family, right ? [PV Tida Night]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Mer 25 Fév - 10:14

Entrant dans la ville, SuperNova secoua rapidement la tête avant d’ajuster la grande cape noire qu’il avait sur le dos et de remettre la capuche sur la tête, se protégeant tant bien que mal du froid qu’il faisait. Il vérifia encore une fois que son arme était toujours attachée à son flanc et que la petite sacoche qu’il portait était toujours là. Puis, sans vraiment attendre, il chercha son ancienne résidence. Il ne voulait pas perdre trop de temps. Après tout, il ne disposait que d’une seule journée de repos par semaine, et après quelques jours de réflexion, le Batpony s’était enfin décidé à revenir ici. Ce n’était pas par pur plaisir qu’il revenait ici, mais parce qu’il devait faire quelque chose et il était hors de question de continuer à le retarder.
Arrivant dans la rue qu’il cherchait, SuperNova ralentit un peu, cherchant une habitation bien précise. Il ne tarda pas à la trouver et resta un petit moment à en regarder la façade, perdu dans ses souvenirs. Le Batpony revint assez rapidement à la réalité en se secouant vivement la tête avant d’examiner brièvement son ancienne habitation.

- Pendant tous ces mois, elle n’a pas changé d’un poil. Bon elle est peut-être moins entretenue. Et elle ne semble pas habitée...

Reprenant son chemin, SuperNova revint un peu sur ses pas avant de finalement sortir à nouveau de la ville et de se diriger vers une petite colline qui était juste à côté de la ville. Elle n’était pas haute, mais elle permettait d’avoir une bonne vue sur le soleil quand il se couchait. Déposant le sac en haut de la colline, le Batpony s’assit juste à côté et commença à scruter l’horizon. Il ne tarda d’ailleurs pas à briser le silence.

- Hey Pap’s... Désolé si j’ai mis un moment avant de me décider... Enfin bon, c’est pas vraiment le moment pour ça je présume... Je me suis permis de choisir cet endroit, vu que je sais à quel point tu aimais t’installer ici de temps en temps. T’en avait même rien a ciré de temps qu’il faisait, si tu voulais te poser ici et regarder un coucher de soleil, tu hésitais pas et tu le faisais. Je me souviens que je t’incendiais pas mal quand tu rentrais complètement trempé, mais tu t’en foutais. Ça te faisait marrer même, surtout les premières fois.

Le garde fit une petite pause en souriant avant de baisser la tête et de soupirer légèrement tout en souriant. Puis, il regarda à nouveau l’horizon. Le soleil allait toucher l’horizon d’ici quelques minutes. Le Batpony voulait que ce soit bien fait. Après tout, ça serait son dernier hommage envers le poney qui l’avait sauvé d’une mort certaine et qui l’avait élevé comme son propre fils, malgré la différence. Ouvrant le sac à côté de lui, SuperNova en sortit prudemment une urne en céramique relativement lourde. Elle ne contenait rien d’autre que les cendres de feu son père adoptif et pourtant, il était excessivement prudent avec.

- Je me suis dit que ça te ferait sans doute plaisir de voir une dernière fois un de ces fameux couchers de soleil que tu appréciais tant. Et estimes-toi chanceux, il n’y a aucun nuage, la vue n’en sera que plus belle...

Terminant son monologue par un soupir, le Batpony ferma un instant les yeux avant de les rouvrir pour avoir la vue qu’il avait tant attendu. Soulevant prudemment l’urne d’une patte, il l’ouvrit et la tint au-dessus de lui un court instant. Une fois ouverte, le garde retira la capuche qui lui couvrit la tête avant de fixer l’urne. Au moment précis où le soleil toucha l’horizon, un vent souffla et SuperNova pencha doucement l’urne et commença à doucement en verser les cendres, profitant du fait que le vent soufflait pour les disperser aux quatre vents.

- Adieu... Et portes-toi bien surtout, fait pas trop de conneries là-haut.

Avec un léger sourire, le Batpony referma l’urne et la rangea à nouveau dans le sac. Relevant les yeux au ciel, il dut lutter un petit moment, finissant tout de même par laisser une larme couler le long de sa joue. Il ne chercha même pas à l’essuyer et resta un petit moment seul. Finalement, il sortit de sa rêverie en un éclair en entendant un bruit derrière lui. Une de ses oreilles se tourna instinctivement en direction du bruit et le garde plaça un sabot sur le manche de son épée avant de doucement tourner la tête en direction du bruit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Ven 27 Fév - 18:43

Stalliongrad appartient au territoire Lunariste, et moi, je suis toujours à la recherche d'une maison sur le territoire lunariste. Je ne peux pas éternnellement squatter chez Sabert, même si depuis le temps, et avec les gardes que Luna m'a foutu sur le dos pendant un moment, elle a dû, au minimum, apprendre que je m'interresse à Sabert. Après, apprendre que nous sommes en couple, elle ne va pas allez vérifier directement chez elle pour nous regarder l'un dans les bras de l'autre. Et on a montre en public que nous étions amoureux...certes, après la fin de la restriction, mais nous l'avons montrer quand même. De plus, elle est venus me chercher dans ce désert, elle a mis plusieurs jours à y allez, comme moi, et cela juste pour moi. Elle a dû expliquer à Luna la raison sans doute et moi...Il faudra que je parle à Luna un jour. Elle devra apprendre que je suis amoureux de Sabert un jour ou l'autre, et j'imagine qu'avec mes bonnes actions envers la nation Lunariste, elle pourrais me pardonner... Evidemment, il y a toujours un problème dans tout les plans, et le mien est apparue il y a peu.

-Alors, on fait quoi ici ?!

-Tu le sais très bien June.

June, je sais que d'une certaine façon, elle est dépendante de moi, mais elle est un facteur aléatoire. Certes, elle n'influe pas sur ce qui se passe autour de moi, mais elle influe sur moi même, sur mon comportement, elle sais m'apaisé, comme elle sais me casser les sabots jusqu'à que je perde mes nerfs. Elle arrive parfois à me faire rire lors d'un entretient sérieux, elle me connais...et vue qu'elle est dans ma tête, ça parais normal. J'ai finis par accepter cette présence dans mon crâne, si bien que lorsqu'une personne me parle, je fais comme si elle existait réellement, parlant même d'elle aux gens. Bien entendue, ils me prennent pour un malade mental, mais on finit par s'y habituer. N'ayant jamais été sociable, je n'ai pas beaucoup d'amis, donc rien à perdre. Seule Sabert reste dans l'ignorance de ceci, après tout, quel tête ferais t'elle si elle savait que son petit copain était un malade mental, ou qu'une femelle dans sa tête regardait chacun de leurs instants privés, comme une présence intrusive contre laquelle elle ne peut pas lutter. Je sais que je ne devrais pas le lui cacher, mais j'ai trop peur de sa réaction pour lui dire quoique ce soit.

Le soleil se couche quand j'arrive à Stalliongrad, et la ville se prépare à passer une nuit paisible comme elle peu l'être en temps de guerre, les lumières s'allumant tout doucement dans les mais au fur et à mesure que le soleil perdait de son intensité, tandis que June cours tout autour de moi, ayant pris les traits d'une gamine, piaffant comme les enfants qui n'ont qu'une idée en tête, faire péter un câble à leurs parents. Mais je suis insensible à ça, surtout car ça fait la troisième fois en deux jours qu'elle me fait le coups. La première fois,j'ai poussé un hurlement en public et ai jeter une pomme sur elle. Bien évidemment, la pomme est passer à travers elle et est allé s'écraser sur un mur. La seconde fois, j'ai passer mes nerfs en frappant sauvagement dans un mur alors que nous nous étions éloignés dans grandes rues.

J'escalade une colline, prenant mon temps pour observer les alentours, l'air froid caressant mon pelage, il fait froid, mais tout juste assez pour qualifier ça de frais, une douce brise fraiche soufflant la colline. Je fais un peu de bruit, soufflant comme un boeuf, j'ai marché toute la journée sans m'arrêter...enfin, ça j'en ai l'habitude, mais supporter June a vite mis un frein à mon endurance, car je passais mon temps à lui dire qu'elle était stupide et que ses questions n'avaient ni queue ni tête. La force, c'est avant tout dans le moral, et là, le mien commence à en prendre un bon coup. Enfin arrivé en haut, j'aperçois un poney, un puissant poney, tenant son épée du bout du sabot, June lui tournant autour en souriant, l'observant sous toute ses coutures pendant qu'une tension se crée entre nous. Je vois que sous ses yeux, les poils sont aplatis, il a dû pleuré, ou du moins versé une larme. A cause du vent ? Peut être, mais ce n'est qu'une petite brise, pas de quoi faire pleurer quelqu'un. Il doit avoir une raison d'être triste ? Peut être. M'enfin, ça ne me regarde pas, je me contente de lever le sabot en souriant.

-Heu...désolé de te déranger, je ne faisais que passer...ça va ?

-Hey Tida, on le détrousse ? Il a l'air fort, jcroyais que t'aimais les gars forts ?

J'eut un grognement en entendant ça. L'envie de sortir un bon "la ferme June" me passa par la tête, mais je préfère rester silencieux, attendant patiemment la réaction de l'autre poney, et prêt à riposter si cela est nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Ven 27 Fév - 23:58

SuperNova identifia rapidement l’origine du bruit. C’était quelqu’un d’autre qui venait de monter sur la colline ou était le Batpony et a en croire la respiration qu’il avait, il semblait relativement épuisé. Le nouvel arrivant était un pégase entièrement noir, que ce soit sa fourrure, ses ailes, sa crinière ou bien même sa queue. Il portait aussi une paire de lunettes qui ne laissait rien voir au travers. Le pégase ne tarda pas à remarquer le garde et tous deux commencèrent à se regarder mutuellement. Étrangement, le physique de ce poney rappelait quelque chose au garde lunariste, quand bien même il ne l'avait jamais rencontré... Ce physique ressemblait étrangement à celui d'un poney qui avait été recherché pour effraction au palais et prise d'otages. Heureusement, l'avis de recherche n'était pas resté bien longtemps. Tant mieux d'ailleurs car Nova n'avait pas était très professionnel à ce moment-là...
Préférant ne rien dire, SuperNova continua à le regarder, le sabot toujours sur le manche de son arme par pure précaution, jusqu’à ce que l’autre finisse par lever un sabot tout en souriant. Il s’excusa en ajoutant qu’il ne faisait que passer. Le Batpony eut un peu de mal à le croire, mais il n’en fit rien. Après tout, il n’était pas d’humeur à se prendre la tête, surtout pas maintenant. Le poney noir demanda tout de même si ça allait avant de grogner quelques petits instants plus tard, comme si il venait d’entendre quelque chose qui ne lui plaisait pas. Cela intrigua à peine Nova, mais il ne le montra pas.
Regardant l’autre poney encore un très court instant, le Batpony s’essuya les yeux de sa patte libre. Bien évidemment, la seule larme qui lui avait échappée était déjà sèche depuis longtemps, mais cela ne l’empêcha pas d’essayer quand même. Puis il regarda à nouveau le soleil couchant quelques secondes avant de répondre à la question qui lui avait été posée plus tôt.

- On va dire que ça pourrait aller mieux...

Intérieurement, le Batpony termina sa phrase.

*Aussi bien que quelqu’un qui disperse les cendres de sa seule famille.*

S’imaginant son père adoptif en train de s’émerveiller comme à son habitude devant ce coucher de soleil, SuperNova sentit des larmes lui monter aux yeux. Il se mordit la langue pour ne pas les montrer par contre. Cette fois-ci, il n’était plus tout seul et il ne savait toujours pas si cet autre poney noir était pacifique ou non. Retournant son attention vers ce dernier, le garde lunaire l’observa encore un court instant de ses yeux dorés.

- Dis-moi, allié ou ennemi ?

La question avait été posée simplement, comme s’il venait de lui dire bonjour. Certes, il était un peu méfiant. Quoi de plus normal en temps de guerre, surtout que le Batpony était seul, même s’il était armé. Etant arrivé relativement récemment dans la garde lunaire, SuperNova ne savait pas à quoi s’attendre de la part des autres nations. Aussi préférait-il être prudent. Mieux valait être trop prudent que pas assez, c’est en général ce qui fait la différence entre ceux qui survivent sur le champ de bataille et ceux qui quittent ce monde. Ou tout du moins, c’est ce que son capitaine aimait bien répéter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Dim 1 Mar - 23:26

Je ne pus m'empêche d'avoir un sourire quand il me dit qu'il venait d'avoir une expérience difficile. Je l'efface rapidement, mais cela me fait sourire. Je sais qu'en soi, c'est terrible de perdre un proche, comme tout le monde le dit, une expérience que personne n'aimerait vivre, et qui peut plonger une personne dans une grande dépression. Personnellement, je n'ai eut aucun problème lorsque j'ai tué ma mère, pourtant, je l'aimais. Je pense néanmoins que ce phénomène est intéressant, un phénomène qui uni deux personne au point que la tristesse les submerges, et leur évolution est d'autant plus fascinante du fait qu'ils mettent du temps à s'en remettent, la façon dont ils le font, et enfin, mon moment préféré, quand ils n'y arrivent pas et se suicident. Une étude de l'être doué d'intelligence du début jusqu'à la fin, une magnifique étude.

-Lunariste. Après, a toi de voir si tu veux qu'on se tapent sur la gueule ou pas. Personnellement, ça me gène pas.

Je m'approche sans arme, enfin, j'ai toujours mon armure aillière, elle pourrais facilement lui taillader le crâne, mais lui ne le sait pas, et mieux vaut qu'il continue à l'ignorer. Je m'approche, pendant que June ne dit rien, elle scrute notre poney comme moi.

-La mort d'un proche hein. Moi perso, j'ai tué ma mère et l'ai enterrée, puis brûlé sa maison. J'aimais bien ma mère le peu de temps que j'ai vécu avec.

C'est le test, un test pour voir sa réaction. Est-il du genre à juger les gens ? Du genre à me prendre pour un monstre qu'il le mettra en colère ? J'ai souvent vue des réactions étranges, parfois, j'ai même due tuer la personne car elle a voulu me tuer, me traitant de monstre. J'ai hâte de voir la sienne. Tuer sa mère par amour, c'est bien une chose peu commune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Mer 4 Mar - 11:58

Le pégase noir eut un léger sourire. Il n’avait même pas tenu une seconde, mais il était là. Pourquoi ? Aucun moyen de le savoir à moins de le lui demander. Le garde ne le ferait pas. Ou tout du moins pas maintenant. Ce n’était pas important, inutile d’en faire tout un drame. L’autre poney révéla être Lunariste, lui aussi, avant de rajouter que si le Batpony voulait lui en mettre plein la tronche, il ne se gênerait pas. Inconsciemment, le garde relâcha la prise sur son arme, même si il avait toujours son sabot dessus. SuperNova eut un petit rire.

- Je te rassure, j’ai pas vraiment envie de taper sur quelque chose. Encore moins sur un autre poney.

L’autre lunaire s’approcha. Il ne semblait pas avoir d’arme, mais cela ne voulait pas pour autant dire qu’il n’était pas dangereux. Après tout, c’était lui qui avait proposé de s’en foutre plein la poire. Il continua quand même à parler. A la surprise du garde, le pégase tapa dans le mille en parlant de la mort d’un proche. Quelle chance avait-il ? Trop peu.
La suite en revanche, Nova dut faire un effort pour ne pas lui sauter dessus. A en croire ce que le poney noir venait de dire, il avait tué sa mère, l’avait enterrée avant de brûler sa maison, et ce malgré le fait qu’il l’aimait.

*Il peut pas être sérieux quand même ! Il sait pourquoi je suis là et il me dit ça, à croire qu’il cherche les ennuis ou qu’il veut juste pourrir la vie des autres !*

Attendant un petit moment, le garde tourna un peu la tête pour ne pas montrer qu’il se mordait à nouveau la langue. Cette fois-ci, c’était pour autre chose. C’était pour s’empêcher de faire une connerie, pour se calmer un peu. Ayant peu de succès de cette façon, le Batpony arrêta bien vite.

- J’ose espérer que tu avais une foutu bonne raison pour le faire... Fit le garde avec les dents serrées. Ouais, une putain de bonne raison même !

L’idée que quelqu’un ait pu tuer un de ses parents rendait le garde lunaire fou. Lui-même n’avait eu, au final, qu’une famille de substitution. N’ayant jamais connu sa famille biologique, il avait été élevé par quelqu’un d’extérieur, alors il ne pouvait pas vraiment dire ce que ça faisait d’avoir de parents biologiques. Mais l’idée que quelqu’un puisse ôter la vie à ceux qui la lui avait donnée était quelque chose que le Batpony n’osait pas imaginer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Mer 4 Mar - 15:44

Je le regarde, il est en rage, June rigole à coté de lui, amusé par le petit jeu auquel je m'adonne, je sent qu'il a envie de me frapper, de m'étriper ou tout simplement de me tuer. Après tout, si j'ai bien compris, un proche viens de crever, et je pourrais le provoquer jusqu'à ce qu'il perde son sang froid, qu'il se mette en rage et relâche tout contre moi. A la rigueur, je pourrais même prendre ça comme prétexte pour lui casser le museau...Mais je n'en ferais rien, je ne suis pas venus chercher les ennuies, j'en ai déjà assez comme ça. Au lieu de faire ça, je m'asseoie en souriant et commence à lui expliquer :

-Vois-tu, je ne l'avais jamais connus. Par manque d'argent et à cause d'une maladie de mon père. Ensuite...Je me suis fais tabassé, violé, embringué dans des affaire bizarres, j'ai faillis crever, j'ai tué, j'ai vue ma famille adoptive mourir devant mes yeux et enfin, j'ai retrouver la maison de ma mère. Une fois là bas, on a parler. Elle était dépressive et triste, et sans mon père, c'étais encore pire. Elle m'a demander de la tué et je l'ai fais. Je l'ai enterrée à coté de mon père. Ensuite, j'ai récupérer tout ce qui m'interressais dans la maison, puis pour éviter d'un pique assiette ne vienne profaner leur dernière demeure, j'ai tout cramer.

Tel est mon histoire...enfin, en résumé. En soi, ça peut être triste, mais ça ne me fais plus rien d'en parler. Je laisse cet histoire derrière moi, ça ne m'interresse même plus, je la ressort par moment quand on me la demande, ou alors pour tester les gens comme je le fais avec lui. Je suis tout de même prêt à lui peter le museau si il deviens violent. M'enfin, j'ai bien le droit de m'amuser non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Jeu 5 Mar - 9:55

Essayant de se maîtriser encore un peu, le Batpony finit par jeter un petit coup d’œil en direction du pégase noir. Ce dernier s’installa en souriant avant de se lancer dans une explication. Visiblement, il n’avait jamais connu sa mère, il ne l’avait pas dit mais c’était pas bien compliqué de deviner qu’il avait lui aussi été abandonné. Mais cela n’excusait toujours rien.
La suite de la vie du pégase n’était pas plus joyeuse, bien au contraire. L’autre poney avait passé son enfance à se faire tabassé, violé, avait frôlé la mort avant de tuer et de voir sa famille de substitution mourir devant ses yeux. Au final, il avait fini par trouver sa génitrice. Elle était dans un sale état, triste et dépressive, mais cela ne les a pas empêchés de parler. Le garde Lunariste appris à ce moment-là que son interlocuteur avait tué sa mère suite à sa demande. Certes, ça restait un meurtre, mais pour qu’elle arrive à demander elle-même à ce que son fils lui demande de mettre fin à ses jours, elle devait avoir atteint le fond. Une fois partie, le pégase avait tout de même eu la décence d’enterrer sa mère avec son père. Quant à l’incendie de sa maison, c’était tout simplement pour éviter de potentiels pillages.
SuperNova l’avait écouté sans rien dire. Au fond, c’était peut-être mieux ainsi, puisqu’en écoutant cette histoire, le Batpony se rendit compte qu’au fond, il ne l’avait pas fait par pur plaisir ou par vengeance. L’autre poney avait pris le temps de parler avec celle qui l’avait abandonné, et c’est après ça que cette dernière lui avait demandé, sans doute par désespoir, d’en finir. Finalement, ce qu’il avait dit tenait la route. Il aimait sa mère, mais il avait malgré tout mis fin à ses jours. Apprendre tout ça avait un peu calmé le garde lunaire.

- Même si je ne cautionne pas ce que tu lui as fait, savoir que tu ne l’as pas fait sans raison qui soit "valable"... Comment dire...

S’arrêtant net dans sa phrase, Nova se rendit compte qu’il ne voyait pas comment continuer. Il ne pouvait pas dire que ça l’avait totalement calmé, puisque ce n’était pas vrai, bien au contraire. Et le fait de dire que ça n’avait rien changé était tout aussi faux. Il préféra en arrêter la plutôt que de continuer à pousser le sujet. Il finirait sans doute par le regretter d’ailleurs alors mieux valait ne pas tenter le diable.

- Enfin bon, changeons de sujet. Fit le garde en secouant doucement la tête. Ça servirait à rien de continuer, je suis pas venu ici pour frapper quoi que ce soit, ni même pour me prendre la tête...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Jeu 5 Mar - 16:09

Il me pardonne ? Non, il ne me pardonne pas, il n'en est pas capable, je ne vois pas comment il le serait. Je suis en train de l'emmerder alors qu'il viens de perdre un membre de sa famille. Et étrangement, j'ai encore envie de le faire chier, le pousser, être franc pour l’emmerder. Je sais que c'est méchant, je sais que c'est cruel, mais j'ai envie de le pousser. June souris et nous regardent, prête à donner la parole qui brisera le peu de limites que j'ai pour me faire sortir des conneries plus grosses que moi qui feront chialer ce poney. Mais est-ce que je peux lutter ? Elle est dans ma tête, quelque chose qui amplifie les idées que j'ai déjà dans le crâne, je ne peux pas lutter. C'est limite si je me suiciderais si elle me le disait, les idées noir m'emplissent souvent, mais elle elle m'empêche de me tuer. Après tout, quoi de plus logique ? Je suis elle, si je meurt, elle meurt elle a intérêt à m'empêcher de me suicider. Serait-elle aussi mon instinct de survie ? Un instinct que j'avais perdu depuis des années, mais qui est revenue il y a peu de temps.

-Et toi ? Tu as aussi perdu un proche non ? Tu va faire quoi ? Déprimer ? Picoler ? Te droguer ? Te suicider ? Beaucoup de gens se laissent aller au désespoir quand quelqu'un crève. Ou alors tu as autre chose ?

Je me relève et commence doucement à tourner autour de lui, l'observant, observant ses réactions, son physique, et je me remet à sourire, un sourire un petit peu pervers, un petit peu méchant, ou simplement un sourire.

-D'un autre coté, tu es fort et assez sexy pour avoir une femelle à toi seul. Tu n'as pas l'air d'être un pauvre, tu dois avoir un jolie travail, et de quoi vivre. Un beau corps et une bonne condition sans doute, quelque chose que les gens veulent, beaucoup de types vivant à la rue aimeraient être à notre place et avoir une maison, a manger tout les jours, beaucoup de personnes rêveraient d'être un bon étalon comme toi. En soi, tu n'as rien pour te vouer au désespoir, mais est-ce que tu va le faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Ven 6 Mar - 10:17

L’autre poney resta un court moment sans rien dire, avant de finalement se remettre à parler. SuperNova soupira un peu. Il n’avait pas changé le sujet, loin de là. Le pégase revint d’ailleurs à la charge en énumérant toute une liste de choses qui sont plus ou moins des conséquences de la perte d’un proche. Intérieurement, le Batpony sourit en entendant toutes les suggestions. Au fond, il était loin du compte. Lorsque le pégase noir lui demanda si le garde avait autre chose, ce dernier ne put s’empêcher de sourire. Pourquoi ? Aucune idée, mais il s’en foutait.
Nova fixa l’autre poney de ses yeux dorés. Apparemment, il n’en avait pas encore fini. L’autre se leva et commença à tourner autour du Batpony en souriant, même si ce sourire était un peu... étrange. Cela ne l’empêcha pas de continuer sur sa lancée, s’attardant sur le physique du garde, faisant un peu rougir ce dernier. Il n’avait pas l’habitude d’entendre quelqu’un le complimenter sur son physique en disant qu’il était sexy. Les trois quarts des poneys se contentaient soit de l’ignorer, soit de le regarder de travers. Mais c’était pas tout, bien au contraire. Ajoutant une couche à la précédente, le pégase noir continua de couvrir le garde d’éloge à propos de son physique, avant de finalement embrayer sur ceux qui pouvaient être jaloux du garde à cause de ce physique justement. Un peu largué, le Batpony retrouva bien vite le fil des choses quand l’inconnu demanda s’il allait se vouer au désespoir ou pas. A cette question, le garde Lunariste ne pût s’empêcher d’éclater de rire.

- Désolé, mais tu me fait un peu marrer la. Enfin bon, tu crois franchement que je serais ici si je n’étais tout simplement pas prêt à tourner la page ? Oui j’ai perdu un proche, c’était mon père adoptif. Il a été ma seule famille, mais il est parti à cause de son âge et de la maladie. Je peux pas lui en vouloir, loin de là, même s’il m’a fallu un moment pour tourner la page.

Secouant un peu la tête, SuperNova rit encore un peu avant de se remettre à fixer le pégase. A quoi pouvait-il bien penser ? Il ne réussissait pas le voir sur son visage et ses lunettes ne permettaient malheureusement pas de le regarder droit dans les yeux. Du coup, le Batpony ne pouvait qu’essayer de deviner ce que ce pégase cherchait à faire et où il voulait en venir. Pendant tout ce temps, le garde avait laissé son sabot sur le manche de son arme par pure précaution. Finalement, est-ce qu’il aurait besoin de dégainer ou pas ?

- Dis-moi juste à quoi ça rime ce petit jeu ? Tu viens et tu commences à me parler de ce que tu as fait à ta mère, puis tu commences à me caresser dans le sens du poil pour dire la chose ainsi. Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Ven 6 Mar - 15:45

Je m'amuse un peu, mais cela deviens vite lassant je trouve. Sa réaction n'est pas drôle, j'aurais aimer qu'il se mette en colère, qu'il essaye de me frapper, de me battre, ou un truc dans le genre, pas qu'il se contente de sourire ou de rigoler. Mais bon, apparemment, je le fais sourire, c'est sans doute un bon point, après tous, une personne souriant après avoir fais un truc avec avec un mort, ça peut être un bon point pour lui, mais dans tous les cas, c'est un mauvais cas pour moi, car ça veut dire qu'il ne s'énervera pas. Et ça, c'est exactement ce que je ne voulais pas. Il dit avoir tourner la page, j'eut un petit ricanement à ce moment là. Tourner la page ? Nous ne tournons jamais la page, personne ne la tournera jamais. On dit qu'on oublient les morts des proches, mais il verras, les jours spéciaux, comme le jour de son anniversaire, ou de celui de celui qu'il a perdu. Il se mettra à regretter la mort, c'est à ces moments là qu'il sera le plus touché, juste quand il pensera qu'il s'en est remis. C'est dans des moment comme ça qu'on se rend compte que notre passé nous rattrape, et que ça fais très mal, beaucoup trop mal.

-Mon but ? Heu...aucune idée. Mais j'ai toujours trouver ça marrant de te voir là comme ça. Un petit accident récent m'a fais trouver une espèce de passion envers les autres, enfin...envers les dépressifs, les meurtriers, et "méchants" et tout ceux qui subissent un quelconque malheur dans leur vie. C'est marrant de regarder comment ils vivent. La seule personne que je ne peux pas regarder, c'est moi, donc il faut bien que pour compenser ça, je trouve autre chose. Mais bon, apparemment, tu ne vas pas faire ce à quoi je m'attendais. Mais dit moi, c'est quoi ton nom ? Et à quel faction est-ce que tu appartient ?

-Hey ? C'est moi l'incident ?!

-La ferme June.

je n'ai pas peur d’énoncer June. Il doit bien se dire que je suis cinglé non ? Ou du moins, je l'espère, car ce n'est pas monsieur tout le monde qui viendra le voir et lui parler de la mort et de la dépression comme ça.

-Oh...excuse moi. June c'est...Une espèce d'illusion dans ma tête. Je pense personnellement que c'est l'espèce d'expression de ma dépression. Après tout, j'ai pas l'air très mal là ? Pourtant, il y a des choses bizarres qui se passent dans ma tête. M'enfin, t'en fais pas, c'est comme si je parlais tout seul, faut pas faire gaffe, la plupart du temps, je lui dit simplement de la fermer. Je suis sûr que tu vas me prendre pour un fou, et honnêtement, tu peux, mais bon, rien à cirer. Alors, toi, est-ce que tu as des questions à me poser. Ou alors on pourraient en parler autour d'un verre ? Tu connais cette ville ou pas ? J'aurais besoin de quelqu'un la connaissant, je suis prêt à payer bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Sam 7 Mar - 10:10

L’autre pégase n’avait apparemment aucun but précis. En fait, suite à un incident il était passionné par le malheur des autres et essayait de faire tout son possible pour leur pourrir la vie, si le garde comprenait bien la chose. Le poney noir lui demanda son nom et sa faction, puis demanda soudainement à quelqu’un de se la fermer. Jetant un regard interrogateur, le garde attendit qu’une explication suive, s’il y en avait une bien sûr. Il n’eut pas à attendre longtemps, l’autre poney lui expliqua que la June qui devait se taire était une illusion dans sa tête, il la considérait comme l’expression de sa dépression. Du coup, de temps en temps il lui arrivait et parler tout seul, même si la majorité du temps c’était juste pour dire à cet illusion de se taire. Finalement, le pégase demanda si le garde avait des questions avant de lui-même en poser.

- Si je connais la ville ? Bien sûr, c’est même ici que j’ai passé toute mon enfance. Dis-moi ce que tu veux savoir et ce que tu cherches et je tâcherai de t’aider, ça doit faire quelques petits mois que je l’ai quittée.

Remettant sa sacoche sur le dos et réajustant sa cape, SuperNova se leva et suivait l’autre poney des yeux. Il voulait quelqu’un qui connaissait la ville ? Il était relativement bien tombé, mais pourquoi donc ? C’était sans doute une des questions qui auraient une réponse par la suite, inutile d’en faire toute un drame. Ce qui titilla le Batpony, c’était le fait qu’il voulait parler autour d’un verre. Souriant davantage, le garde lunaire fit signe au pégase noir de le suivre. Il avait encore un peu de temps avant de devoir rentrer à la capitale.

- Pour l’instant j’ai pas tant de questions que ça, mais je présume qu’avec le temps ça pourrait changer, qui sait ? Sinon moi c’est SuperNova. Inutile de rester sur tes gardes, je suis moi aussi un Lunariste, donc tu n’as rien à craindre de ma part.

Descendant la colline sur laquelle ils étaient, Nova les fit à nouveau entrer dans la ville, cette fois-ci se dirigeant vers le centre de celle-ci. Si l’autre poney voulait discuter autour d’un verre, le garde connaissait un l’endroit parfait pour ça.

- Sans être indiscret, pourquoi est-ce que tu cherches quelqu’un qui connait Stalliongrad ? Je veux dire, c’est pas que ça me dérange, loin de là. C’est juste un peu de curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Sam 7 Mar - 15:02

Encore une petite surprise, il ne réagis pas du tous comme je l'avais prédis. Mais bon, avec lui, je pense qu'il faut que je me prépare exactement à l'opposé de mes idéaux sur le comportement d'un poney en face d'un être étrange comme moi, un être qui aime emmerder les autres, un être à moitié fou, et qui l'avoue devant lui. Peut être réfléchit-il comme moi en réalité ? Un fou n'est pas un fou si il admet lui même être fou, étant donné qu'il y a une norme qu'il s'est fixé lui même à la folie, et qu'il arrive toujours à reconnaître cette norme. C'est pour ça que je ne suis pas entièrement fou, mais seulement à moitié. Il y a toujours une norme pour moi, fixée par le fou lui même, et à partir du moment où il oublie et dépasse cette norme, c'est qu'il doit être totalement fou., et dans ces cas là, il ne dira même pas fou lui même, et se mettra en colère contre ceux qui le traiteront de fou, c'est ainsi que ça marche...De mon point de vue en tout cas.

Plus drôle encore, il accepte de m'accompagné malgré le fais que je l'ai ennuyé depuis plusieurs bonnes minutes. En soi, mon invitation à prendre un verre pourrais également être une tentative de drague, et se faire draguer par un gars comme moi est sans doute la dernière chose qu'on puisse vouloir. De plus, il ne sait pas qui je suis, je pourrais être un malade mental dangereux, qui n'a que pour envie le viol et le meurtre. Certes, j'aime le meurtre, mais je ne vais pas m'attardé à tenter de semer la destruction ici. En plus, je me ferais déchirer, attaquer seul une grande ville, c'est parfaitement stupide, même pour un fou. Les fous sont loin d'être stupide, ils sont même plus intelligents que la moyenne, ils sont imprévisibles, c'est généralement ce qui en fait des adversaires plus redoutable que les saints d'esprits.

-Je me méfie des lunaristes, vue ce que j'ai fais, ils ont des raisons de m'en vouloir, cela même si Luna m'a pardonné.

Je commence à descendre la colline à ses cotés. J'espère un petit peu avoir semer le doute dans son esprit, sinon, ça ne sera pas drôle, je veux lui faire penser que je suis à la foi une bonne et une mauvaise personne, un être capable de faire de mauvaises choses digne d'un monstre, ou une bonne personne capable de fer des bonnes choses digne d'un saint, qu'il ne parvienne pas à m'identifier.

-Ce que je veux faire ?J'avais prévus de trouver un bon étalon, l'emmener boire un verre, puis l'emmener dans un endroit tranquille pour...tu vois. Ensuite, je l'aurais tué, puis je serais sortis, j'aurais tué plusieurs dizaines de passant, mis le feu à quelque maisons et magasins histoire de sauvé ma réputation, et enfin, je me serais tirer en laissant le reste aux gardes.

Je m'arrête et lui lance un grand sourire pervers, avec un regard de fou, le fixant droit dans les yeux pour faire naître en lui en sentiment d'angoisse. Pour ajouter à cela, je dégaine ma dague d'un coup, même si je ne sais m'en servir qu'avec les bases, mais c'est bon pour faire naître un sentiment de peur chez un ennemie. Cette interaction dure quelque bonnes minutes, puis je me met à rigoler en rangeant ma lame :

-Jrigole, c'est juste que j'ai besoin d'une baraque et que j'ai rien trouver de bien à Concordia.

je me rapproche et lui met tout de même une tape sur le derrière en ricanant :

-Quoi que, la partie dans un endroit au calme ne me déplairais pas.

Après cela, j'attend simplement maintenant la reaction de ce "Supernova"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Mar 10 Mar - 22:07

Il se méfiait des Lunaristes ? A en croire ce qu’il venait de dire, il avait fait des choses pour les énerver, pourtant il avait été pardonné par la princesse. D’un seul coup, SuperNova se rappela du physique de celui qui avait été recherché. Il y correspondait trop pour que ce ne soit qu’une coïncidence, il s’agissait bel et bien du même poney. Quoi de plus normal qu’il soit méfiant avec les Lunaristes... Cela ne l’empêchait pas de suivre le garde, à peine troublé.
Le pégase noir répondit qu’il était là pour se trouver quelqu’un pour passer un bon moment. Il continuerait ensuite en le tuant lui ainsi qu’un grand nombre d’autres passant et en mettant le feu à quelques bâtisses avant de s’en aller comme si de rien n’était. Le dévisageant un peu, le garde ne vit qu’un regard fou, ce qui le mit immédiatement sur la défensive. La suite se passa très vite. L’autre poney dégaina une dague, en voyant l’éclat de son arme, le garde n’hésita pas un seul instant et dégaina son épée après avoir reculé de deux pas par mesure de précaution. Il n’attaqua pas, préférant laisser le pégase ouvrir les hostilités. Etant garde, le Batpony devait être en mesure de se défendre sans trop de soucis.
Tous deux restèrent un moment à se dévisager sans qu’aucun ne bouge ni qu’aucun mot ne soit échangé. Finalement, le pégase finit par rigoler en rangeant sa lame courte. Encore un peu sur la défensive, le Batpony rengaina lui aussi son arme, à peine rassuré. L’autre poney ne cherchait qu’un endroit pour y vivre, mais cela n’empêcha pas du tout le garde de rester prudent. L’inconnu s’approcha et donne une tape sur l’arrière du garde, qui s’éloigna un peu avant de lui faire face, rougissant un peu.

- Oublie cette idée tout de suite, je suis pas de ce bord-là.

Détournant le regard, ça se voyait très clairement que le garde était un peu gêné. En revanche, cela ne l’empêchait pas de rester prudent par rapport au pégase. Après tout, il venait juste de sortir une arme après avoir presque avouer qu’il allait faire un vrai massacre. Etait-il sérieux ou non, le Batpony ne pouvait en avoir le cœur net. Secouant un peu la tête, le garde recentra son attention sur le pégase et commença à rentrer dans son jeu, restant un minimum prudent.

- A moins bien sûr que tu... Non laisse tomber. Ça m’étonnerais que ta partie au calme inclus une voir deux femelles... Dommage, tu vas devoir te passer de moi sur ce coup là. Enfin bon. Si on oubliais ça et qu’on en restait à ce qui était prévu à la base, c’est-à-dire aller boire un coup. Peut-être qu’après on pourrait même te trouver l’un ou l’autre tuyau pour t’héberger, qui sait ?

Reprenant le chemin vers le centre de la ville, SuperNova attendit et commença à réfléchir, restant tout de même prudent et prêt à dégainer si un quelconque besoin s’en faisait ressentir.

*Est-ce qu’il est fou ? Il en a tout l’air, surtout après ce qu’il vient de faire et de dire. Pourtant, il a pas l’air totalement fou non plus, c’était comme si il avait une limite qu’il ne dépassait pas... Une chose est sûre, c’est qu’en restant avec lui je ne sais pas à quoi m’attendre, ce qui va rendre la soirée intéressante, pour dire la chose ainsi...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Mer 11 Mar - 23:46

Mon petit tour a marché. Me la jouer méchant, puis gentil, je pourrais jouer à ça toute la journée, et le plus drôle, c'est que je suis sûr et certains que mon petit numéro marcherais toute la journée, c'est très facile de jouer avec les gens quand ils ne vous font pas confiance, quand ils ne vous connaissent pas, quand ils ne savent pas ce dont vous êtes capable, quand ils vous pensent fou. Je sais qu'il me croit fou maintenant, et même si il ne le pense pas, il le pensera bientôt. Comment, je sais pas, mais il finira par le comprendre. Ils le comprennent tous de toute façon, et quand j'y pense, c'est sans doute parce que je ne tente même pas de cacher cette folie qui m'anime que je n'ai pas d'ami. enfin...pas d'amis...Non. Je ne pense pas que j'en ai... Les frères de Sabert me feraient volontiers la tête au carré si je n'étais pas plus fort qu'eux... Sabert est ma petite amie, je ne vais pas la considérée comme une simple amie quand même ! Après....Qui ai-je rencontrer d'autre ? Personne. Ou du moins, je pense que je n'ai rencontrer personne que je puisse appelé ami.

-Pour tout te dire, j'ai déjà une petite amie, donc il vaut mieux que je reste fidèle. Même si c'est entant. Mais....J'imagine que rien que le fait de t'avoir proposer ça fait de moi un infidèle. Quoi que, d'après ce qu'elle m'a dit, elle aussi parle à d'autre mec, et ce genre de chose est mal. Mais est-ce vraiment mal puisque tout le monde le fait ? Même toi tu viens de me parler d'une espèce de plan à plusieurs, je n'ai pas le droit d'accepter. Ensuite, il y a la loyauté sexuelle. Il y a deux sortes de sexe, le sexe pour sexe, celui qu'on pratiquent juste pour se faire plaisir, comme celui que tu viens de me proposer, mais aussi le sexe par amour. Celui que je pratique avec ma petite amie. Mais en soi, quand tu en as un, tu dois renoncer à l'autre je pense. Question de loyauté. Personnellement, je me suis taper des prostituées, et des femelles, des mâles, juste pour le plaisir. Mais aujourd'hui, il se peut que lorsqu'on me propose ça, je trouve ça répugnant de coucher pour le plaisir, juste car je suis en couple, mais en réalité, cela fait de moi même une personne répugnante, comme de toi. Mais pour parler de personnes répugnantes, on peut parler des meurtriers, des violeurs, des dealers de drogue. Ils sont répugnants, des enfoirés de la pire espèce, mais pourtant, c'est un métier. moi, je suis mercenaire, je tue des gens, je suis répugnant, mais je prend du plaisir dans cette répugnance. Et toi, tu as déjà tué ? Tu t'es déjà drogué ? Tu as déjà bus de l'alcool ? Oui, puisque tu accepte mon verre. Toi et moi sommes des personnes répugnantes. Un peu comme pratiquement tout les gens qui vivent.

Je m'arrête un moment et prend une grande bouffée d'air. J'ai déconner. J'ai réussi à sortir une chose qui joue dans ma tête depuis un moment juste à cause d'une parole. Je n'aurais pas dû en parler. Je ne dois pas parler des choses qui trottent dans ma tête, elles sont mauvaises, elles me poussent aux idées noir et à l'autodérision, je suis une personne répugnante, et les autres aussi sont répugnants, nous vivons dans un monde répugnant peuplé de créatures répugnantes qui mériteraient tous de crever. Mais si tout le monde mérite de crever, qui resterait-il ? Personne ne resterais. De toute façon, cela n'a pas d'importance, car je n'ai même pas envie de me suicider, ou alors, je n'ai pas le courage de le faire. De toute façon, ça n'a plus d'importance, étant donné qu'avec Sabert, je ne peux pas me le permettre. Néanmoins, je reprend ma marche après avoir passer un long moment à regarder mes sabots en réfléchissant aux choses que j'ai en tête, de façon inutile, certes étant donné que rien n'a évolué. J'en suis toujours au même point.

-Bon, ça viens ce verre ? On fait quoi et où ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Sam 14 Mar - 4:12

Il ne fallut pas bien longtemps avant que l’autre poney ne se remette à parler. Sauf que là, il ne s’agissait pas d’une simple réponse ou d’une question, loin de là, il était en train de parler suffisamment pour deux, et à en croire ce qu’il était en train de dire, il y avait très longuement réfléchi. Sans doute trop d’ailleurs, puisqu’il commença à parler de loyauté sous toutes ses formes avant d’embrayer immédiatement sur le fait que c’était répugnant de passer un bon moment avec un inconnu. Il ne tarda d’ailleurs pas à les comparer aux violeurs, aux dealers de drogues et aux meurtriers. Il les mettait tous dans le même panier, avant de s’y inclure lui-même parce qu’il était mercenaire puis d’y rajouter le garde lunaire juste parce qu’il avait accepté d’aller prendre un verre avec lui. Heureusement, le pégase ne continua pas, qui sait ou aurait pu terminer son monologue.
SuperNova le dévisagea, complètement prit au dépourvu. Lui-même n’avait proposé ce pseudo-plan à plusieurs que pour rentrer dans le jeu de cet inconnu, mais il n’était absolument pas sérieux. Ce n’était absolument pas la réaction à laquelle il s’attendait, loin de là. En même temps, à quoi pouvait-il vraiment s’attendre de la part de ce pégase fou mais pas trop ? L’autre poney sortit le Batpony de sa surprise quand il passa à côté de lui. Il n’avait pas abandonné l’idée du verre. Secouant vivement la tête pour se remettre les idées en place, le garde passa à nouveau devant.

- Bien sûr. On va aller en plein centre de la ville, il y a là-bas un endroit ou j’aimais bien aller. Certes, il n’y a pas beaucoup de choix, mais le patron s’arrangeait pour avoir toujours de la bonne qualité en contrepartie.

Ils continuèrent un peu dans la ville, le garde devant et prêt à toute intervention nécessaire. A plus d’une reprise maintenant, ce poney noir l’avait surpris ou pris au dépourvu avec ses réactions ou même sa vision des choses. Hors de question que Nova baisse sa garde maintenant, il était trop méfiant envers le pégase, surtout après avoir vu qu’il portait une arme lui aussi. Il ne pouvait pas lui faire confiance pour l’instant, c’était un fait.

- Sinon, je sais toujours pas comment t’appeler. Tout ce que je sais c’est que tu es toujours accompagné, mais que tu ne peux pas partager ta compagnie. Et aussi que tu es un Lunariste, tout comme moi, mais malheureusement c’est à peu près tout.

Toute information était bonne à prendre, SuperNova lui avait d’ailleurs déjà révélé son nom, alors il pouvait bien avoir celui du poney à lunettes. C’était toujours que de l’appeler par un moyen dérivé, comme "l’autre" ou tout autre sobriquet de la sorte. Et puis, peut-être qu’il avait déjà entendu parler de ce poney auparavant, quad on est garde, on entend souvent beaucoup de choses, qu’elle soit volontairement partagée ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Sam 14 Mar - 15:50

De la bonne qualité ? Je suppose qu'on peut parler de qualité en terme d'alcool. Personnellement, je n'ai jamais rien consommé de très bon, l'alcool a un goût qu'i m’écœure. Néanmoins, je me sens forcé d'en boire, comme une espèce de besoin qui me ronge les entrailles. Je n'en suis pas dépendant, je ne pense pas, je peux très bien passé des années durant, mais quand j'en ai l'occasion, je vais parfois jusqu'à me bourrer la gueule et à finir dans des embrouilles infernales. D'autre fois, j'en bois juste pour être calme, je prend de l'alcool juste parce que cette saloperie mauvaise pour la santé m'embrume l'esprit et me fait oublié mes soucis. Ensuite, quand je suis en état léthargique, je me lève, comme un zombie, n'ayant plus conscience de rien autour de moi, je me guide tant bien que mal vers mon lit. Boire un coup pour être tranquille pour allez au lit, mais il y a d'autres choses. Il y a mieux, prendre de quoi s'énerver, pour oublié d'allez au lit. Me forcer à rester éveillé, pour m'échapper de ces cauchemars, de ces douleurs qui hantent mes rêve. J'ai presque l'impression que c'est une créature qui vie dans mon corps me veut ma mort quand je dors. Ce n'est pas June. Cette créature est une chose, une autre part de moi, qui contient June, faisant partie d'un tout.

Je le suis à travers la ville, faisant à peine attention à lui, plonger dans ma réflexion, le monde qui m'entour deviens chimère, et ce monde chimère est paradoxalement réel, ne me laissant pas le plaisir entier de me plonger dans ma propre tête. Le bruit, les obstacles, le physique, les gens, plein de choses qui m'empêchent de faire ce que je souhaite. Et pour venir me déranger, il y a ce mâle dont je me suis enticher. J'hausse les épaules à sa question. QU'est ce que ça peut lui faire de savoir mon nom ? Il ne s'en souviendra pas, et nous ne nous reverrons pas avant un bail, si ce n'est jamais. Il m'oubliera sans aucun doute.

-Tida Night. Mais bon, mon nom ne te servira à rien, il ne sert jamais à rien. Mes clients me trouvent par mon apparence.

Nous arrivons enfin à son bar, un bar avec peu de choix selon lui, mais du moment qu'ils ont de quoi me distraire, tout me va. Nous allons enfin parler, et qui sait ? Il me sera peut être utile après tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Ven 20 Mar - 11:41

Le pégase haussa les épaules, visiblement peu intéressé par le fait de révéler son nom. Etait-il à ce point soucieux de ne pas le révéler où était-ce pour une tout autre raison ? L’autre poney finit tout de même par révéler au Batpony qu’il s’appelait Tida Night, même si d’après ce dernier ça ne lui servirai jamais à rien vu que ses clients le trouvaient grâce à son apparence. Qu’importe, pour le garde lunaire, c’était déjà un petit progrès, il pouvait enfin mettre un nom sur cette tête qui l’accompagnait depuis le coucher du soleil.

- Tu dis que ton nom ne sert à rien, mais en attendant, ça m’évitera de t’appeler n’importe comment. Et puis, ça reste un des seuls héritages de ceux qui nous ont élevés alors je trouve pas que c’est aussi inutile que ça si tu veux mon avis...

Continuant un peu, le duo ne tarda pas à arriver à l’endroit que SuperNova recherchait. L’enseigne était encore plus délabrée que dans les souvenirs du garde, mais l’endroit était encore ouvert bien qu’il semblait être un peu moins fréquenté qu’au départ du Batpony... Poussant la porte, les deux poneys furent accueillis par une odeur de vieux bois et d’alcool et l’intérieur de la bâtisse ne faisait que refléter ce que présageait l’extérieur. Le patron n’allait pas tenir bien longtemps avant de devoir mettre la clef sous la porte. Dommage, c’était un bon endroit avant.
S’installant au comptoir, SuperNova prit tout de même le temps de regarder les lieux, pour se rappeler des souvenirs ou bien pour comparer à avant. Il y avait quelques tables en bois éparpillées dans la salle, la majorité entourées avec des chaises en bois elles aussi, même si il en manquait à une petite partie. Peu de gens était présent, et le garde espérait que ce n’était dût qu’au fait qu’il était encore tôt, même s’il savait que c’était faux. Dans un coin du bâtiment, qui était désormais vide, était autrefois une table de billard qui avait connu bon nombre de choses. Mais elle aussi n’était plus là. Pendant ces quelques mois, l’établissement avait bien changé, malheureusement pas dans le bon sens.
Le poney en charge du bar sortit le garde lunaire de sa rêverie en lui demandant ce qu’il souhaitait prendre.

- Quelque chose de fort, pour changer.

Quelque chose de fort. Nova n’aurait pas put faire plus vague, il pouvait y avoir beaucoup de choses mais il voulait changer de ce qu’il prenait habituellement avec ses amis et ses collègues. Après tout, aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres, il pouvait bien faire une exception... La commande ne tarda pas à arriver et le garde n’attendit pas pour en boire une gorgée, grimaçant à peine en sentant le breuvage lui couler dans la gorge. Etrangement, le patron avait réussi à garder un minimum de bonnes boissons malgré son manque financier, ce qui n’était pas pour déplaire au Batpony. Se tournant vers le poney noir, le garde reposa son verre sur le comptoir.

- Alors, tu sais déjà ce que tu cherches ou t’en pas la moindre idée ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Sam 21 Mar - 18:49

M’appeler par n'importe quel nom ? Il pourrais juste me dire "tu", voire "vous". Après, il est vrai que lui m'a donner son nom, et cela sans rechigner, et là, une question viens se poser : est-ce que c'est moi qui suis malpolis, ou est-ce que c'est lui qui est stupide de me l'avoir donner ? Il est vrai que le bon savoir vivre aurais voulu que je lui donne mon nom immédiatement après qu'il m'ai donner le sien. Après, je n'ai aucun savoir vivre, et j'en suis conscient, mais c'est le genre de chose qui me passent littéralement au dessus de la tête. Après tout, à quoi me sert le savoir vivre ? Il sert aux autres, mais pas à moi. Je n'ai jamais été très polie avec les autres, et eux me le rendent bien. Mais lui, il est stupide, car il y a toujours le cas où je lui ment du début jusqu'à la fin, où je suis un méchant pégase qui ne veut faire que le mal, sans penser aux autres. Dans ces cas là, il serait en train de payer un verre à une personne qui pourrais le tuer d'un instant à l'autre, sans pitié, sans penser au fait que lui, l'aurait épargné. On ne sait jamais ce qui se passe dans la tête des autres, et c'est ça qui cause la perte d'une personne. Une confiance excessive, le fait de penser que en soi, tout le monde a du bon. Pour moi, les gens bons, ça n'existe pas. Tout le monde est mauvais, car tout le monde né mauvais.

-Une maison, c'est tout. Je n'aime pas le luxe. N'importe quoi, du moment que je peux vivre. J'aurais preferer à Concordia, mais impossible à trouver.

Je n'ai pas trouver à Concordia, c'était soit hors de mes prix, soit minable, voire trop minable pour moi. J'avoue ne pas vouloir vivre dans le luxe, mais ce n'est pas pour autant que je prendrais une maison doté d'une seule sale de merde qui devait servir de chiotte à des porcs. J'exige au moins 1 salle principale, 1 salle de bain et 1 chambre. C'est du provisoire, en attendant que de trouver mieux, et surtout, en attendant de pouvoir vivre ouvertement avec Sabert. Je lance un regard à Supernova qui bois son liquide, derrière lui, June fait des grimaces d'enfant derrières ses oreilles, tirant la langue, montrant ses dents de façon ridicule. Elle m'agace, être aussi stupide, c'est possible.

-Alors, tu connais un endroit où je vais pouvoir acheter une maison, ou bien je vais devoir essayer une autre ville ?

Cela ne sert à rien de continuer à attendre quelque chose qui ne viendra pas ici, autant allez le chercher ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Mer 25 Mar - 14:23

Il ne cherchait qu’une maison, rien de luxueux, juste un endroit ou vivre. Il aurait certes préféré la capitale, mais c’était impossible. En même temps, les logements de la capitale sont tous hors de prix, car justement situés dans la capitale. Ca semblait logique, même si les prix frisaient le vol quelques fois, ce qui bien évidemment ne faisait que remplir les poches des promoteurs immobiliers et autres vendeurs de biens immobiliers.
Tida regarda le Batpony et embraya tout de suite sur la prochaine question, sans même laisser le temps à la moindre réponse ou remarque. Il allait droit au but, ce qui laissait présager qu’il n’avait pas envie de traîner. Au fond, ce n’était peut-être pas plus mal, ainsi le garde lunaire aurait plus rapidement l’esprit tranquille. Le pégase noir voulait savoir s’il ne connaissait pas un endroit ou acheter une maison, à moins d’aller tout de suite dans une autre ville. Inconsciemment, SuperNova repensa à son ancien habitat. Il était, jusqu’à preuve du contraire, toujours vacant. Buvant encore une bonne gorgée, le garde ne tarda pas à répondre.

- Je connais bien un endroit inoccupé ici, qui pourrait te convenir. D’ailleurs si ça peut t’arranger c’était mon ancienne maison et le propriétaire, si c’est le même, est un nocturne, donc il devrait en toute logique être là. Sa journée ne fait que commencer en théorie.

Buvant encore une gorgée, Nova pouvait quasiment voir comment la suite allait se passer. Tida voudrait probablement aller voir la bâtisse de ses yeux, pour avoir son propre avis sur la chose. Et comme il ne connaissait pas la ville, le garde Lunariste l’accompagnerait. Ce qui allait certainement le ramener à son ancienne maison. Pourquoi ne pas en profiter pour se remémorer encore quelques souvenirs ? Après tout, c’était la journée aujourd’hui, alors un peu plus ou un peu moins, ça ne changera pas grand-chose au fond. Le résultat serait le même...

[HRP : Désole du petit temps pour la réponse, qui est pas géniale qui plus est...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Mer 25 Mar - 22:16

Ce bar est assez dégoûtant je trouve, il manque quelque chose qui pourrais en faire un meilleur endroit. De la musique ? Des femelles ? Un peu de ménage ? Des jeux plus intéressants ? Enfin, je suppose que si ce type m'a emmener ici en disant que c'était un bon endroit dans le temps, un endroit où on se sentait heureux, un endroit de convivialité où les gens venaient, s'aimaient, se détestaient, se réconciliaient, un endroit teint par l'histoire de ses clients, le sang de ceux-ci, et les larmes de ces derniers. Des bagarres, des ruptures, des meurtres, des accidents, des disputes, des réconciliations, des coups de foudre, des amourettes, des rencontres, toute ces choses, qu'elles soient bonnes ou mauvaises, se retrouvent dans ce genre d'endroit, pour le meilleur et pour le pire. C'est presque si ces bars étaient plus civilisés que les villes elles même, ils sont plus conviviales que les villes. Le seul endroit qui rassemble le plus de monde, c'est le marché...ou le champ de bataille, à voir. Après, le monde a dû s'écrouler, sans doute à cause de l'argent, de toute façon, la plupart du temps, c'est à cause de l'argent, toujours l'argent, l'argent qui detruit le monde. Mais c'est la monnaie qui dirige le monde, la monnaie qui dirige la terre. Qu'on le veuille ou non, c'est comme ça, on ne peut rien y faire.


-Bon, on y va ? Pas envie de perdre mon temps.

Je bois le verre qui m'a été offert d'une traite, ingurgitant le liquide amer d'un coup. J'ai une bonne descente, mais l'alcool me crame légèrement la gorge. Une douleur assez douce qui est une chaleur qu'adorent ressentir ceux qui se livrent au désespoir. J'ai longtemps ressentis cette chaleur sans m'en débarrasser. Je me lève en grognant pendant que June nous regarde, avide de notre breuvage qu'elle ne pourra jamais goutter. Je me demande si elle sent les gouts que je sens ? Au pire, c en'est pas une question existentielle non plus, mais ça me trotte dans la tête. Tant pis. J'attend que Supernova veuille bien lever son cul pour m'emmener à la fameuse maison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Ven 27 Mar - 15:49

Dans le mille, Tida ne voulait pas perdre son temps et y aller directement. Il avait même pris la peine de se descendre son breuvage alcoolisé d’une traite avant de se lever, apparemment très peu affecté par son récent cul-sec. Le garde ne tarda pas à finir sa boisson à son tour, avant de soupirer et de se lever. Il déposa quelques pièces sur le comptoir, pour payer les consommations ainsi qu’un petit pourboire. Cela le désespérait de voir cet endroit dans un tel état, aussi le garde lunaire espérait que ce petit pourboire apporterait un petit quelque chose au propriétaire...

- Relax, on va y aller, je me doutais bien que tu étais pressé.

Sortant de l’établissement, le garde remonta sa capuche pour se protéger du froid. Il n’était pas aussi désagréable que ça. Passant devant le pégase noir, le garde ouvrit la marche après avoir intimé au pégase de le suivre. Le duo se dirigea vers les abords de la ville, tandis que celle-ci commençait tout juste à s’animer. Qu’il s’agisse de travailleurs nocturnes ou de poneys  souhaitant aller se réchauffer dans un des bars de la ville, tous étaient en train de circuler dans les rues de Stalliongrad. Fort heureusement, il n’y avait pas à rester bien longtemps dans ces rues puisque l’habitation ne tarda pas à être en vue.
C’était une petite maison sans prétention avec une façade bleue nuit, les quelques fenêtres qui étaient présentes étaient toutes fermées et inutile de chercher bien loin pour voir que de l’autre côté, les rideaux étaient fermés eux aussi, empêchant quiconque de voir de l’autre côté. Mais le garde savait ce qu’il y avait à l’intérieur. En entrant, on arrivait directement dans le salon, qui contenait une cheminée, une table et des chaises en son centre, avec deux fauteuils devant la cheminée. Quelques petits meubles de rangements ici et la bordaient les murs. Il y avait aussi deux passages, un à droite dans le salon menait directement dans la cuisine, équipée du nécessaire ainsi que d’un plan de travail et d’une table. L’autre passage du salon menait dans un couloir au bout duquel il y avait un escalier ainsi qu’une porte menant aux sanitaires juste à côté. L’escalier descendait et menait à une cave vide, mais il permettait aussi l’accès à l’étage supérieur de la bâtisse. Au premier étage, directement en haut de l’escalier, une porte à la gauche permettait d’accéder à une salle de bain contenant baignoire et autre. En continuant tout droit après l’escalier en revanche, on tombait sur deux portes, chacune d’un côté du corridor. Chaque porte donnait sur une chambre, chaque chambre équipée d’un placard, d’un lit ainsi que d’un bureau.
Secouant la tête, le garde lunaire se rendit compte qu’il s’était arrêté devant la maison. Il la connaissait encore par cœur, mais il avait beau dire que c’était son ancienne habitation, il n’avait plus la clef pour y accéder. Fort heureusement, le propriétaire, qui habitait juste à côté, choisit cet instant la pour sortir de chez lui et fit relativement surpris en voyant le Batpony.

- Nova ? Ca fait une paye dis-donc, je pensais pas te revoir ici.

Se tournant vers le nouvel arrivant, il soupira un petit peu en voyant la licorne bordeaux. Lui non plus n’avait pas changé, à peine vieillit, sa crinière cyan montrait ici et là quelques crins blancs, mais sans plus.

- Disons que j’étais pas censé passer à la base. Enfin, pas aussi tardivement tout du moins. En fait, le pégase à côté de moi pourrait être intéressé par la maison, alors si ça serait possible de lui faire visiter, ou bien d’avoir les clefs si vous pouvez pas le faire vous-même...

- Je suis pas dispo de suite, donc je vais te filer les clefs. Tu pourras sans doute lui faire visiter mieux que moi. Par contre je suis de retour d’ici un petit quart d’heure, si jamais.

Hochant la tête, Nova prit les clefs que la licorne lui tendit, comme s’il les avait toujours sur lui. Sans dire un mot en plus, le propriétaire s’éclipsa, saluant tout de même Tida. Pendant ce temps, le garde ouvrit la porte, sentant comme une vague de nostalgie tandis qu’il pénétrait dans son ancienne demeure. Laissant rentrer le pégase, il referma derrière lui et alluma les lumières magiques en appuyant sur un interrupteur à côté de la porte.

- Voilà, c’est ici. A toi de voir si ça te convient, tâche juste de ne rien dégrader, le proprio pourrait ne pas aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Lun 30 Mar - 23:38

De la marche, encore de la marche, toujours de la marche. j'ai marché à travers tout Concordia, j'ai fait le trajet entre Concordia et Staliongrad à sabots, et là, je me ballade encore. Je commence à en avoir marre de tout ça, la plupart des gens n'ont pas à faire ça, la plupart des gens, eux trouvent une maison où ils veulent vivre, et ils n'ont pas à faire 500000 bornes pour se rendre de chez eux jusque chez leur petite amie. Mais bon, il faut avouer que je ne suis pas comme tout le monde, ou du moins, j'espère que ça suffit comme raison pour m'en faire autant baver.Je n'en peux plus moi de tout ça. Mais je le suis tout de même, docilement, mettant mon agacement de coté pour me concentré sur lui. Avec de la chance, ce calvaire sera bientôt finit, je vais pouvoir prendre du repos dans une petite maison tranquille. Si ça se trouve, peut être que cette maison irais à Sabert aussi ? Une petite maison pour nous deux, ça peut être une belle chose. Mais un pretexte pour emménager avec un type comme moi, il va falloir en trouver pour Luna. Vivement que nous puissions vivre à découvert. Ce qui est bien avec tout ce bordel, c'est que mon esprit est concentré sur autre chose que cette femelle stupide et casse boulons qui passe son temps à me coller.

Enfin, nous arrivons à la maison, une jolie petite bicoque sympas. Et elle a a peut près tout ce que je pourrais aimer, surtout la cave dont je vais pouvoir faire ce que je veux. Une salle d'entrainement ? De tortures ? De méditation ? Un truc sympathique quoi, ou alors un endroit où me foutre quand j'aurais trop mal, un endroit où me taper la tête sans trop embêter les gens quoi. Pas que j'en ai quelque chose à faire en general, mais bon, il faut bien prévoir quelques plans dans la vie, sinon, on arrive à rien dans le futur, même si jusqu'à maintenant la plupart des mes plans se sont soldés par des échecs.

-Ton proprio, j'en fait mon affaire. Mais tu n'aborde pas la partie marrante du sujet. Quel est le prix de ta maison ?

L'argent, l'argent, toujours l'argent hein ? Hé bien ouai, toujours l'argent, il y a toujours des questions d'argent dans toute affaire, surtout pour ce qui est de l’immobilier, donc il y en aura forcement pour cette petite baraque. Mais bon, il faut avouer qu'elle est sympathique, et que, comme pour tous, il y a un prix raisonnable, un prix presque gratuit, un prix irraisonnable mais que je paierais quand même, et un prix d'enfer que je ne paierais pour rien au monde. Il y a toujours des gens cons qui se font enflés, et des gens méchants qui enflent les gens cons, mais il faut savoir de quel coté se tient l'un ou l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Mer 1 Avr - 17:21

Tida commença à visiter la demeure seul, le garde lunaire le laissant faire, préférant se remémorer quelques souvenirs. Le Batpony n’eut cependant pas réellement le temps de s’éterniser, ou bien le temps était passé étrangement vite, puisque Tida était de nouveau la, abordant immédiatement le prix pour la bâtisse.

- Droit au but hein ? Remarque, c’est pas plus mal, surtout si je dois revenir à la capitale suffisamment tôt.

Réfléchissant un peu, le garde essaya de se rappeler combien pouvait bien coûter son ancienne maison. Lui-même n’avait pas payé quoi que ce soit pour le logement, même s’il avait aidé financièrement avant que son père adoptif ce n’était pas lui qui se chargeait de la maison. Et jusqu’à preuve du contraire, Matgar avait loué l’habitation au lieu de directement l’acheter. La seule spéculation que SuperNova pouvait émettre, c’était de donner une fourchette de prix...

- Pour le prix, je te dirais bien entre trois cents cinquante et quatre cents cinquante milles, c’est encore ce qui me semble être le prix de l’immobilier en ce moment si tu souhaites acheter. Désolé de pas vraiment pouvoir t’aider plus que ça, je ne l’avais pas achetée, mon père l’avait louée et c’était toujours lui qui se chargeait de payer le loyer. Après je peux pas te dire le prix que le proprio demande...

Se déplaçant jusqu’à la cheminée, le Batpony regarda l’âtre un court instant, un brin nostalgique. Combien de nuits avait-il passé devant cette même cheminée, à contempler soit le feu, soit la neige qui tombait à l’extérieur ? Trop pour pouvoir en garder le compte apparemment. Secouant un peu la tête, Nova se retourna en direction du pégase, recentrant son attention sur ce dernier, à nouveau sur ses gardes. Après tout, le garde lunaire ne savait toujours pas à quoi s’attendre de la part du pégase noir et mieux valait ne pas tenter le diable...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Jeu 2 Avr - 22:05

Pourquoi est-ce que je prendrais mon temps ? Il n'y a pas de sujet sur lequel discuter, c'est une maison, je veux l'acheter, c'est tout. Pourquoi est-ce que les gens tiennent toujours à discuter de choses et d'autres ? Je ne veux que deux choses : le prix, et qu'il dégage. ...Il...il a dit... QUATRE CENT CINQUANTE MILLE ?!!!! MAIS C'EST QUOI CE PRIX ?! Mes yeux ont faillis partir vers le blanc quand j'ai entendue ça, mais ça reste tout de même moins cher qu'à Concordia. Là, il n'y a pas beaucoup de choix qui s'offrent à moi. Le premier est de tuer le proprio et de faire passer ça pour un accident pour récupérer sa maison. Le second est d'essayer de prendre un crédit pour acheter cette baraque. Ensuite je pourrais prendre la location... Trop de choix, mais celui qui reste le plus probable est le crédit, ils ne me connaissent pas, et je n'ai jamais eut de problème d'argent. Et au pire, je n'ai qu'à emprunter de l'argent, et tuer le gars qui me l'a prêter, comme ça, pas de dettes. Mais tout ces trucs là, ça reste illégal, et l'illégalité, je ne peux pas me le permettre ces temps ci. M'enfin, en soit, j'imagine que je ne pourrais plus faire dans l'illégal.

-Hum...je verrais avec le proprio pour un crédit ou une location. En attendant...ben merci. Autre chose que je dois savoir ?

Un fantôme ? Un squelette dans le placard ? Depuis que June me suis un peu partout, j'ai pris l'habitude de voir les choses les plus étranges. Mais bon, ça va être chiant cette histoire d'argent, il va falloir que je travaille plus, que je fasse des contrats valant plus cher. Tout ça, ça va m'emmerder au plus haut point. Mais bon, si c'est nécessaire, cette maison est très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   Sam 4 Avr - 3:00

En entendant le prix de la maison, le pégase semblait ne pas croire le garde lunaire. Pourtant, ce n’était pas mentir, acheter une habitation et en devenir le propriétaire c’était loin d’être donné, autrement tout le monde serait propriétaire. Et même si le prix était élevé, c’était très certainement bien moins cher qu’en pleine capitale. Maintenant le seul problème à régler était de pouvoir payer, et bien évidemment, c’était toujours un problème.
Tida sembla réfléchir un court instant, probablement pour savoir ce qu’il allait faire. A vrai dire, s’il voulait occuper le logement, il avait l’option de la location ou de l’achat. Mais rien qu’à la réaction à l’annonce du prix, il ne disposait pas de la somme nécessaire pour. Et ce qu’il dit ne semblait que confirmer cela.

- Quelque chose à savoir ? Ma foi, pas que je sache. Quand je suis parti, tout était encore en ordre, donc si quelque chose à changer c’est pas moi qui vais pouvoir te l’apprendre.

Détournant un peu le regard, le garde entendit quelque chose taper contre la porte de la demeure. Ce n’était pas quelqu’un qui toquait, il s’agissait plus de quelque chose qui avait été lancé contre la porte. S’approchant de la porte et l’ouvrant, le Batpony fut surpris de trouver une pierre devant la porte. Tapant dedans, Nova la dégagea avant de se tourner vers le pégase noir tandis que le propriétaire revenait.

- Bon, sur ce je vais te laisser marchander, moi je vais rentrer à la capitale.

Sortant de la maison, le garde lunaire salua Tida avant de rendre les clefs au propriétaire, visiblement un peu confus. Le Batpony n’en fit rien et commença à se diriger vers la capitale. Il avait fait ce qu’il souhaitait aujourd’hui. Il avait même fait plus que ça, puisqu’il était revenu dans son ancienne habitation. Etrangement, il s’attendait à être plus nostalgique que ça... Peut-être qu’après tout, il avait mieux pris la chose que ce qu’il pensait.
Jetant un dernier regard derrière lui en direction, SuperNova la scruta encore quelques secondes avant de se faire interrompre par le bruit de quelque chose qui venait de se planter à proximité de ses pattes avant. Ramassant la flèche qui venait juste de se ficher ici, le garde regarda rapidement les alentours. Rien, personne qui cherchait à se dissimuler ou même à cacher une quelconque arme. Personne qui semblait suspect.
Examinant la flèche de plus près, le Batpony remarqua un petit papier enroulé autour, maintenu par une ficelle. Détachant la ficelle et la laissant par terre, le garde lunaire s’attendait à voir autre chose qu’une photo avec un message. La photo montrait une Batpony blanche aux yeux roses avec une crinière et une queue rouge et rose, avec des ailes rouges, elles aussi ainsi qu’une Cutie Mark représentant un croissant de lune rouge avec quatre petites étoiles grises. Elle était accompagnée d’un étalon apparemment terrestre, brun clair aux yeux gris et à la crinière et queue noires. En dessous, écrit avec un crayon était marqué que la Batpony était la sœur de SuperNova.
Le garde lunaire resta un petit moment planté la, ne croyant pas ce qu’il était en train de voir. Fallait-il qu’il croit ce qu’il avait sous les yeux ou non ? Le Batpony savait qu’il avait été adopté, mais il ne savait rien sur sa propre famille biologique. Il ne savait pas à quoi ressemblait ses parents, ni même s’il avait des frères ou des sœurs. Et pourtant, quelque chose dans cette Batpony blanche lui était familier... C’était comme si, d’une façon ou d’une autre, il parvenait à retrouver quelque chose de lui chez elle...
Secouant vivement la tête, le garde lunaire regarda la photo encore un court instant avant de la mettre dans sa sacoche. Tout cela était très étrange, mais il n’avait pas que ça à faire, de tergiverser sur ces deux poneys. Il ne les connaissait de toute façon pas, alors inutile de chercher dans sa mémoire. Reprenant sa marche, SuperNova commença sa route en direction de Concordia. Mais malgré tous ses efforts, il n’arrivait pas à se sortir cette photo de la tête... Il allait devoir se renseigner quand il le pourrait à la capitale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Everything for the family, right ? [PV Tida Night]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Everything for the family, right ? [PV Tida Night]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Lunaristes :: Stalliongrad-
Sauter vers: