Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 [Concours] I was supposed to relax... Well, that’s what he said. (Finished)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: [Concours] I was supposed to relax... Well, that’s what he said. (Finished)   Lun 23 Mar - 9:12

Dévisageant la neige qui venait de doucement se poser sur son museau, SuperNova la regarda fondre avant de lever les yeux au ciel. Il commençait tout juste à se couvrir et visiblement, ce n’était pas de la pluie qui allait tomber mais de la neige. En même temps, vu le moment de l’année et l’altitude élevée, c’était tout à fait normal. Le garde secoua doucement la tête avant d’enlever la capuche qu’il avait sur la tête. Autant en profiter, ça faisait un moment qu’il n’avait pas eu droit à un peu de poudreuse. Reprenant sa marche dans les montagnes enneigées du Crystal Empire, le Batpony se remémora encore une fois ce qui l’avait mené ici. Pour une fois, il ne s’agissait pas d’un pari complètement stupide, ce qui n’était pas pour lui déplaire.

~-~-~-~-~-~-~

- Dis Nova, ça te dérangerais de me rendre un service ?

En entendant qu’on l’appelait, le Batpony se retourna pour faire face à celui qui venait de l’interpeller, un pégase gris foncé, presque noir et avec une crinière et une queue de couleur bordeaux. C’était Night Void, un de ses collègues gardes, mais surtout un de ses amis.

- Tout dépend de ce que tu me demandes, je me souviens encore de la dernière fois...

- T’en fait pas c’est rien de méchant, dit-il en hochant la tête. Pour faire simple, un ami de mes parents m’a donné les clés de son chalet. Il m’a dit que je pouvais y aller quand je voulais et aussi longtemps que je le souhaitais, à condition de m’occuper des piafs qui sont là-bas.

- Laisse-moi deviner. T’as la flemme d’y aller ?

- Y a de ça. Y a aussi le fait que tu as plus de jours de repos à la suite que moi cette semaine. Et aussi que ce soir je suis censé retrouver quelqu’un.

- Encore une autre ? Tâches de pas la ramener ici cette fois-ci.

- Tais-toi donc un peu... Fit Void en grimaçant. Enfin bref, ça m’arrangerais que tu y ailles. Il ne sera pas là et tant que les oiseaux sont nourris, il s’en fout un peu à vrai dire. Il faut juste que tu bousilles rien, quoi de plus facile ?

- Et tu dis que le chalet est vide ? Ça me paraît intéressant... C’est où ?

- Euh... Tu prends une caravane à destination de Van Hoovers, puis tu continues vers le Sud et... Nan je déconne, c’est dans les Crystal Mountains.

- En plein Crystal Empire. Génial. Le Batpony soupira avant de continuer. Files moi les clefs, nourrir des oiseaux c’est pas la mort et au moins je verrais un peu de paysage. Et je doute que les Crystallins fassent quoi que ce soit, leur politique est plus sur la défense et le dialogue que le massacre et la torture que je sache.

- Super, tu m’arranges à un point, tu peux même pas t’imaginer !

Cherchant un peu, Night Void finit par sortir la fameuse clef qui ouvrait la porte du chalet. Il la tendit à SuperNova qui la récupéra avant de la ranger.

- Je crois que je peux doucement me faire une petite idée...

~-~-~-~-~-~-~

Oui, pour une fois ce n’était pas un pari qui l’avait amené ici, il était bien venu jusqu’ici de son plein gré. Après tout, pourquoi ne pas en profiter ? L’endroit ne semblait pas dénué de charme, le Lunariste pourrait très bien se détendre et se relaxer. Récupérer de tout ce stress, que ce soit au travail ou à cause de cette guerre... Ouais, l’idée commençait vraiment à lui plaire...
Continuant à grimper sur la montagne, le garde commença à avoir de plus en plus froid. Certes, il faisait forcément froid vu qu’il neigeait, mais le vent qui commençait à souffler y était aussi pour quelque chose. Accélérant le pas, SuperNova commença à se demander si tout ça n’était pas un coup monté. Void en était parfaitement capable, même si l’autre garde aurait dut aller loin dans son délire. Le Batpony écarta cette pensée assez vite, il y avait trop peu de chances pour que ce soit ça. Finalement, le garde lunaire arriva en vue d’un chalet non loin devant lui. Elle était installée non loin d’une grande pente abrupte. Voyant cela, Nova accéléra encore le pas.

- Qu’est-ce que je donnerais pas pour un bon repas au coin d’un bon feu. Putain ouais, c’est une excellente idée !

Quelques minutes plus tard, le Batpony arriva devant la propriété. L’examinant d’un peu plus près, elle semblait ne pas avoir été utilisée depuis un petit moment, mais cela ne l’empêchait pas d’avoir l’air accueillante. Elle était entièrement faite de briques, et inutile d’être un génie pour se rendre compte que le chalet avait deux étages.
Un coup de vent sortit le garde de sa contemplation, et il ne se fit pas prier pour chercher les clefs et entrer dans la demeure. Une fois à l’intérieur, Nova fut surpris de voir que le chalet était à peine éclairé. Un rapide coup d’œil à une des fenêtres de la bâtisse et il remarqua aussitôt ce qui n’allait pas. Les rideaux, qui étaient relativement épais et laisser passer très peu de lumière, étaient tous fermés, plongeant ainsi le bâtiment dans l’obscurité en plus de le priver de chaleur
Une fois les rideaux ouverts, le garde lunaire visita un peu le chalet qui allait l’accueillir. Quand on entrait dans le chalet,  on arrivait dans un petit couloir donnant sur deux pièces. A droite, la cuisine, qui disposait de tout ce qu’il fallait pour cuisiner ainsi que d’une table en son centre, entourée de quatre chaises bien disposées. A gauche, c’était une grande pièce qu’il y avait, avec une grande cheminée. Il y avait un gros tas avec des buches de bois coupées non loin, pour alimenter le feu. Devant la cheminée, il y avait un canapé en cuir avec une couverture dessus et deux fauteuils, avec une petite table en bois séparant le canapé et la cheminée. Derrière le canapé, une autre table entourée elle aussi de quatre chaises. Le long des murs, il y avait des quelques bibliothèques remplies d’ouvrages, mais aucune bibliothèque n’était directement accolée à une autre. Il devait y en avoir quatre dans la pièce, et entre chacune se trouvait à chaque fois trois ou quatre tableaux.
Si on continuait dans le couloir, on devait obligatoirement tourner à droite. Une autre porte était là, un rapide coup d’œil permettait d’apprendre qu’il s’agissait des sanitaires. En face de la porte, un escalier qui descendait vers la cave, mais qui montait aussi à l’étage. En descendant, on arrivait à la cave, qui n’était pas très remplie. Tout ce qui pouvait être intéressant, c’était le petit stand à vin, ou quelques bouteilles étaient encore stockées, en attente du moment opportun. A l’étage par contre, il y avait de nouveau quatre pièces. En face de l’escalier, une salle de bain avec une douche ainsi qu’une baignoire. Le minimum en quelque sorte. Plus loin, en devant tourner à gauche et se trouvant ainsi au-dessus du salon et de la cuisine, trois chambres. Une au-dessus de la cuisine et les deux autres en face, au niveau du salon. Seule une des trois chambres était équipée pour accueillir quelqu’un, les deux autres étaient vides, pas un seul meuble n’y était présent. Dans toute la maison, il n’y avait comme système d’éclairage que des bougies magiques, qui s’allumaient et s’éteignaient en appuyant sur un bouton, généralement non loin de l’entrée de la fameuse pièce.
Un peu étonné par ces deux pièces vides, SuperNova redescendit à l’étage et posa sa cape ainsi que son arme sur un des deux fauteuils dans le salon. En somme, cela semblait être un chalet de montagne bien sympathique et surtout bien positionné dans les Crystal Mountains. Seul un détail embêtait le garde lunaire : le plancher n’arrêtait pas de râler, peu importe comment il s’y prenait pour faire en sorte de ne pas l’entendre, c’était peine perdue. Son estomac lui fit savoir que son dernier repas n’était pas du tout récent, aussi le Batpony se dirigea dans la cuisine. Posés à côté du four, il trouva une assiette avec des pancakes aux pommes. Il les regarda de travers, cherchant à savoir s’ils étaient frais. En les reniflant, le Lunariste en eut immédiatement l’eau à la bouche et en dévora quelques-uns sans vraiment chercher à comprendre Ce n’est qu’après les avoir terminé qu’il se posa des questions.

- Euh, attends voir. Je les ai pas vus avant, pourtant ils étaient encore tous frais... C’est pas logique, je suis censé être tout seul... Si ça se trouve je les ai juste pas vues. Ouais, ça doit sûrement être ça.

Se retournant, le garde regarda la table. Il y avait un petit bout de papier avec quelque chose de griffonné dessus. L’inspectant de plus près, il s’agissait en fait d’un papier sur lequel quelqu’un avait écrit de ne pas oublier de nourrir les oiseaux en mettant des graines à côté de l’entrée, et que leur nourriture était dans le salon, à côté du bois pour le feu. Retournant au salon, Nova y trouva en effet un petit sac de graines pour oiseaux. Il l’ouvrit et sortit du chalet. Sans sa cape, il faisait tout de suite plus froid, aussi le garde n’attendit pas et jeta quelques graines devant l’entrée, comme indiqué sur le papier, puis il referma rapidement la porte, préférant la chaleur de la bâtisse.

- Étrange, de juste jeter les graines comme ça, normalement il devrait y avoir une espèce de mangeoire ou une connerie dans le genre... Enfin bon, les oiseaux moi j’y connais pas grand-chose de toute façon.

Retournant poser le sac de graines là où il l’avait trouvé, il en profita pour poser quelques buches devant la cheminée. Mieux valait faire un feu tout de suite, comme ça lorsque la nuit tombera, qui n’allait pas tarder d’ailleurs, il fera déjà relativement chaud dans la bâtisse. Il disposa tout le bois dans la cheminée et se chargea d’allumer le feu. Cela lui prit un petit moment, histoire de s’assurer qu’il ne s’éteindrait pas, mais une fois sûr que le feu tiendrait, Nova s’étira avant de jeter un œil rapide sur les tableaux qui étaient accrochés aux murs. Il les examina un petit peu, sans vraiment chercher plus loin. En fait il les regardait plus pour passer le temps. Malgré tout, quelque chose dans ces tableaux le mettait mal à l’aise, même s’il ne pouvait pas dire quoi.
Détournant le regard des tableaux, ses yeux se posèrent sur un des bibelots qui traînait ici et là dans la maison. Ce n’était que maintenant qu’il les remarquait, mais eux aussi était assez déroutant. Il était en train de regarder ce qui ressemblait à un cadre photo en forme de chat, mais l’objet était suffisamment étrange pour que le garde ne puisse être sûr qu’il s’agisse bel et bien d’un cadre photo. Il avait beau être carré et avoir une petite vitre pour éviter la poussière, ainsi que le fait qu’il dispose d’un pied à l’arrière pour le maintenir, impossible de deviner ce que c’était. S’approchant un peu, le garde approcha sa patte pour le prendre, mais se ravisa avant de le toucher.

- Ce truc me perturbe déjà assez comme ça, mieux vaut pas le toucher...

Retournant à la cuisine, SuperNova se servit quelque chose à boire avant de regarder par la fenêtre. Visiblement, il commençait doucement à faire nuit, et la météo ne semblait guère s’arrangeait, aller dehors reviendrait à s’exposer à un véritable déluge tant le vent soufflait et que la neige tombait.

- Bon, visiblement je suis coincé ici jusqu’à ce que ça se calme. De toute façon j’avais pas prévu de partir tout de suite.

Revenant dans le salon, Nova alimenta le feu avant de se retourner, cherchant sa cape du regard. Il la trouva et l’installa sur la petite table en bois, pour la faire sécher devant le feu. La neige, ce n’est que de l’eau gelée, du coup ça finit par mouiller tout ce que ça touche à partir du moment où ça fond. La cape du Batpony ne faisait malheureusement pas exception à la règle.
Ayant posé la cape comme il le voulait sur la table, le garde regarda son arme, qui n’avait pas bougé du fauteuil ou il l’avait posée. Le problème est qu’il n’y avait pas que sa lame sur le fauteuil. Une des buches pour le feu était posée à côté de l’arme. Scrutant un peu a buche, le garde finit par la prendre et la remettre dans la pile à côté de la cheminée.

- Bizaaaaaaaaaa–

Au moment exact ou le garde se mit à parler, il eut un frisson qui lui parcourut toute la colonne vertébrale et qui se terminait dans ses pattes arrière, ainsi qu’une sensation de froid, le forçant immédiatement à s’arrêter de parler. C’était comme si le feu qu’il avait allumé ne servait pas, ou plutôt qu’il servait à refroidir la pièce plutôt que de la réchauffer. Soudainement, le Batpony était frigorifié, mais à peine avait-il le temps de penser à faire quelque chose que tout de suite, cette sensation disparut. Il était toujours congelé, mais il se réchauffait doucement.
Regardant autour de lui pour essayer de comprendre ce qu’il venait de se passer, Nova ne trouva rien qui puisse l’aider. La pièce était toujours la même. Secouant la tête, il se rendit compte qu’il avait retenu sa respiration pendant tout ce temps. Soupirant, SuperNova se rapprocha du feu tout en claquant des dents. Il avait froid, mais ce n’était pas tout. Pendant qu’il avait cette sensation glaciale, le garde lunaire avait eue peur. Mais ce n’était pas une peur qu’il pouvait expliquer, c’était comme une peur primale, le genre de peur qu’on n’arrive pas à contrôler ni d’ailleurs à expliquer.
Reprenant doucement ses esprits, le garde n’osa cependant pas repenser à ce moment-là. Hors de question d’y replonger ne serait-ce qu’un instant, mais une chose était sûre. Il se passait des choses assez bizarres ici, pourtant le garde n’était ici que depuis quelques moments. Il serait bien parti pour ne pas tenter ce qui était ici, mais la météo ne le permettait pas. Car oui, aussi étrange que cela paraissait, le garde était convaincu que quelque chose hantait cette demeure. Malgré que la chose lui semble absurde, il n’avait absolument aucune autre explication plausible en tête.

- Je sens que la nuit va être longue. Très longue même...

Remettant une buche dans le feu, le garde resta encore quelques instants devant le feu avant de se reculer jusqu’au canapé. Une fois dessus, il s’enroula dans la couverture pour rester un peu au chaud et scruta les flammes dans l’âtre. Il voulait oublier ce qui venait de se passer, mais il n’y arrivait pas. Peu importe comment il abordait la chose, la seule explication qui tenait la route pour tous ce qui s’était passé depuis son arrivée, c’était que la bâtisse était hantée. Cela expliquait les pancakes à côté du four ainsi que le mot sur la table, mais aussi la buche qui s’était déplacée jusqu’à côté de son arme.
Nova détourna le regard du feu après un long moment et inconsciemment, il regarda les tableaux disposés aux murs de la pièce. Il continua à les scruter, espérant trouver une réponse, mais en vain. La seule chose que les tableaux parvenaient à lui faire, c’était de mettre le garde de plus en plus mal à l’aise. Les poils sur sa nuque se hérissèrent et le garde lunaire commença à regarder les environs. Il avait l’impression que quelqu’un, ou quelque chose, le surveillait. Que ses moindres faits et gestes étaient épiés, qu’il était soudainement le centre de l’attention. D’habitude, cela ne le dérangeait pas plus que ça, mais la...
Grommelant quelque chose d’incompréhensible, il se coucha dos à la cheminée et tenta malgré tout de trouver le sommeil. Il n’avait qu’une envie, c’était de dormir pour que cette journée se termine enfin. Il avait hâte de quitter ce chalet.

- Inutile de me prendre la tête, ça me servira à rien.

Remontant la couverture, Nova ferma les yeux et essaya de penser à autre chose. Peine perdue. Malgré tous ses efforts, il n’arrêtait pas de revenir toujours sur la même chose : ce chalet et son expérience avec son occupant invisible quelques instants auparavant. Il ne tarda pas à se relever et à s’asseoir sur le canapé, même s’il gardait la couverture sur le dos. Le Batpony recommença à scruter les flammes dans la cheminée, peut-être qu’à force, la fatigue le gagnera et qu’il finira par s’endormir sans s’en rendre compte ?

- Allez, tout ce que je veux c’est dormir un peu. J’ai fait de la route et j’en aurait tout autant à faire demain, j’aimerais être un tant soit peu en forme.

Fixant le feu, le garde Lunariste resta ainsi pendant un long moment. Rien ne se passa. Il ne broncha pas, ne fit aucun bruit. Il se contentait d’écouter, mais à part les crépitements du bois, il n’entendait rien du tout. Au prix de quelques efforts, il parvenait à se détendre, mais en tournant un peu la tête pour éviter un torticolis, il regarda par une des fenêtres. Mauvaise idée... Il y vit une figure de poney totalement blanche, sans yeux ni bouche. Elle était immaculée, et aussitôt qu’il l’a vit, la figure disparut, comme si elle n’avait été qu’une hallucination. Cela ne l’empêcha pas de faire un bond sur le canapé et de se retrouver assis sur le dossier du meuble.
Secouant vivement la tête, le garde se risqua à regarder à nouveau par la fenêtre. Rien, il ne vit absolument rien. Respirant bruyamment, il posa un de ses sabots sur son torse. Son cœur battait à une vitesse qu’il n’aurait jamais cru possible, mais cette chose qu’il avait vu, elle l’avait terrorisé. Il fallut un moment au Batpony pour se réinstaller correctement sur le canapé. Il se recoucha de côté en fixant le feu et en se roulant en boule. C’était définitif, SuperNova était apeuré, il ne voulait qu’une chose : partir. Et rien ne pouvait le faire changer d’avis, dès que l’opportunité se présentera à lui, il mettra les voiles.

- A la moindre occasion, je me casse d’ici, je ne resterais pas plus longtemps que nécessaire. Hors de question !

Nova continua à fixer le feu dans la cheminée, sans bouger. Il se remettait doucement de ses émotions, son cœur s’était calmé depuis longtemps et il respirait à nouveau normalement. Le garde bailla à s’en décrocher la mâchoire. D’un seul coup, il ressentait le contrecoup de son trajet jusqu’ici ainsi que de toutes les émotions récentes. Il venait de tout se prendre dans le coin de la figure, tant et si bien qu’il se sentait exténué. Sans vraiment s’en rendre compte, il s’endormit sur le canapé, roulé en boule avec la couverture sur le dos. Il s’était enfin endormi et il ne vit pas que derrière lui, une figure de poney blanche comme neige, sans yeux ni bouche, ni même de corps, était en train de le regarder dormir, de l’épier...
Revenir en haut Aller en bas
 
[Concours] I was supposed to relax... Well, that’s what he said. (Finished)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dépotoir a images
» "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )
» 01.02/07.L.Purple Mood Bar - Relax, take it easy
» Jamie { you're not supposed to look back, you're supposed to keep going
» Zen, relax ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Neutres :: Crystal Mountains-
Sauter vers: