Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 [PNJ] A Girl called Brian, une gamine adopté par Karl (fini et pardonnez moi :/)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le titre est-il trop long ?
Oui, il l'est, espèce de mécréant.
20%
 20% [ 3 ]
Non, ça va, moi j'aime bien.
7%
 7% [ 1 ]
Il reste du café ?
40%
 40% [ 6 ]
Il fait beau chez vous ?
7%
 7% [ 1 ]
Vous trouvez que l'auteur de cette fiche part en sucette.
26%
 26% [ 4 ]
Total des votes : 15
 

AuteurMessage
Karl Tirecorde
avatar
Eternal Chaos

Messages : 495
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Terrestre
Niveau: 28
Expérience:
277/360  (277/360)

MessageSujet: [PNJ] A Girl called Brian, une gamine adopté par Karl (fini et pardonnez moi :/)   Jeu 9 Avr - 16:28

• Informations de base •

Nom : Brian
Surnom : La Rossotte (prononcez : Reusseutte)
Âge : 10 ans
Sexe : Féminin
Race : Bat Pony
Cutie mark : Pas encore obtenue
Talent : Pas encore découvert
Faction : Changeling Swarm, mais par la suite sera de la même faction que Karl.
Classe : Pas de classe spécifique
Armes : C'est une gamine, bande d'inconscients.
Alignement : Chaotique, Bon


• L'apparence est importante •

Brian n’est encore qu’une enfant, sa description risque de devenir par la suite non contractuelle, mais soit.

Brian est une jeune Bat Pony âgée de dix ans, du haut de son crâne elle arrive à hauteur d’épaule d’un adulte, mais sa corpulence reste fine. Sa robe noire anthracite est semblable à la couleur des changeling. Dans une ville comme Tramplevania, ce pelage lui est plutôt favorable notamment dans les foules et durant la nuit, même si elle ignore comment utiliser cet atout. Sa crinière et sa queue sont rousses, une couleur semblable aux flammes, un roux éclatant qui lui donna le surnom de « La Rossotte », son crin épais et doux tombait en fines mèches le long de sa tête, sa coiffure est agrémentée de plusieurs tresses qui consistent à l’entrelacement de deux mèches épaisses, terminées au bout par un nœud. Sa queue possède les même caractéristiques que sa crinière mis à part qu’elle est beaucoup plus longue, elle arrive au niveau des chevilles.

Brian possède une adorable frimousse, percée de deux beaux yeux à l’iris jaune or et à la pupille en arc de cercle. Son museau qui n’est pas si petit que ça, donnerait presque envie à ce que l’on pose délicatement son sabot contre tout en émettant un petit *Boup*. En dessous ce situe sa bouche où lorsqu’elle sourit, on aperçoit ses canines, véritable excroissance dentaire ; malgré leur côté vampirique, elles apportent une touche de charme à ses grands sourires. Les oreilles de bat pony ont pour particularité d’avoir quelques touffes de poils en leurs sommets, Brian n’est pas l’exception qui confirme la règle, elle possède quelques petite mèches anthracites perchées au point culminant de son appareil auditif.

Les ailes de la pouliche sont plutôt grandes par rapport à sa taille, lorsqu’elles sont en position de repos, leur extrémité passe par-dessus sa croupe, lui donnant de faux airs de dragon (à vos souhaits). L’ossature de ses ailes est de plus épaisse, rajoutant encore du poids, les muscles consacré au vol n’étant pas assez développés, Brian ne profite pas de toutes les possibilités que lui offre une paire d’ailes de cette taille. La peau entre l’ossature est légèrement plus claire que celle se trouvant sur le reste du corps, possédant une portance assez importante, Brian se laisse plus volontiers prendre par les joies du vol plané que celles du vol que l’on considérerait comme normal.

Spoiler:
 

• Un caractère unique •

Brian est naïve, mêlée à une curiosité sans limite, vous pourriez lui demander de vérifier  chaque cosse de petit pois pour savoir dans lesquelles les petits pois sont rouges, elle le ferait. Si elle a une idée en tête, elle n’en démordra pas tant qu’elle ne sera pas allé jusqu’au bout, cette têtu, enfin dans le pire des cas, bien souvent une autre idée traverse son esprit et elle passe du coq à l’âne en un rien de temps. Elle a beaucoup de mal à se concentrer sur quelque chose qui ne l’intéresse pas, armez-vous de patience et de cookies par la même occasion. A ces points, rajoutez une allergie à la discrétion, non pas qu’elle est incapable de ne pas se faire remarquer, mais plutôt qu’elle ignore comment être une ombre, personne ne lui a appris et chez elle, ce n’est pas inné.

Nous ne voyons que l’aspect négatif de sa personnalité alors qu’elle  possède de nombreux atouts, parfois même de ses défauts. Lorsqu’elle est prise d’affection pour quelqu’un, elle ne le lâchera pas, sa fidélité pourrait bien un jour ou un autre lui causer du tort. Elle est aussi indépendante, même si elle serait incapable de vivre avec l’absence total de relations avec autrui, cela ne l’empêche pas de savoir se débrouiller seule, il lui arrive de disparaître par moment mais elle reviendra toujours. Sa curiosité est souvent pointée du sabot, mais il n’empêche que cela reste un atout formidable pour la petite pouliche, elle s’émerveille de tous ce qui l’entourent, n’ayant pas encore de classe défini, elle risque de toucher un peu tout avant de choisir laquelle lui correspond le mieux.

Un autre atout de Brian est sa malice, même si elle est naïve, elle peut faire preuve de ruse pour obtenir quelque chose ; bien souvent, il s’agit de se planter devant vos pattes et de vous regarder avec ses grands yeux et avec un grand sourire, plus d’un se sont fait piéger par sa frimousse ravageuse. Elle peut aussi bien vous faire tourner en bourrique avec ses leitmotivs de parole, posant la même question jusqu’à que vous lui répondiez, pareil lorsqu’elle vous appelle. Méfiez-vous aussi, si elle peut-être adorable, elle peut-être une vraie peste mais pas d’inquiétude, cela ne dure jamais très longtemps (papillonnage vous dis-je, papillonnage.)


• De la naissance à aujourd'hui •


Une chanson ? Parce qu'il y en a une ? Oui mes chéries...

Brian, the babe they called Briaaaan

Brian était originaire d’Ottapaw, adopté par une mère bat pony et un père changeling ; son véritable prénom était Red Wick. Le destin de Red Wick aurait été tout autre si l’incendie de leur maison n’avait pas ôté la vie à sa mère adoptive. Désormais veuf, le changeling du faire face aux accusations du voisinage qui le jugeait comme responsable de la mort de sa femme qui était apprécier dans le quartier. Les rumeurs circulaient plus vite que les preuves  et l’enquête qui piétinait sur place, la voix du malheureux n’eut bientôt plus aucun poids face aux arguments des autres. La paix ne tenant qu’a un fil à Equestria, être un changeling n’avait pas que des avantages.

Le temps passait, et la situation se détériorait ; le pauvre père devait désormais subir des menaces de mort écrites sur des lettres anonymes. Ces collages et vulgaires montages s’empilaient sur la table ou finissaient brûlés dans la cheminée, ne pouvant plus supporter ce harcèlement  et refusant que sa fille grandisse dans cette pourriture sociale, il emporta tout ce qu’il pu et le chargea dans son tombereau. Il quitta Ottapaw une nuit de pleine lune avec sa fille de neuf mois sous la patte.

Le  voyage fut long jusqu’à Tramplevania, Red Wick pleurait sans cesse, son père faisait ce qu’il pouvait pour la calmer mais la petite supportait mal l’interminable trajet, son père aussi n’en pouvait plus. Ils arrivèrent enfin en terre changeling, voyageant à travers les marais et cachant leur véritable origine aux autochtones, ils purent se frayer un chemin à leur destination qui d’ailleurs, n’atteignirent jamais. Passant dans une rue mal famée, ils furent la cible d’une bande de voleur du quartier. Le changeling tenta de se défendre, en vain, une dague lui trancha la jugulaire ; les pilleurs emportèrent tout le contenu du tombereau à l’exception de Red Wick. La gamine était seule, son père avait fini de se vider de son fluide vital, il n’y avait plus personne pour veiller sur elle, ses pleurs résonnaient contre les façades délabrées des bâtisses en piètre état. C’est alors que surgit de l’ombre une bande de gamins ; attiré par les cris de bébé, ils penchèrent leur museau par-dessus les bords du tombereau. Une adolescente qui devait être leur chef ordonna que l’on emporte la gamine ainsi que le véhicule, laissant le cadavre du pauvre changeling aux ténèbres.  Pendant cette nuit, elle brailla si fort et si longtemps qu’ils décidèrent de l’appeler Brian, de toute manière, ils ignoraient son véritable nom. La petite Red Wick désormais Brian faisait dorénavant partie de cette bande de gamins qui allaient devenir sa nouvelle famille

She greeeeeeew, grew, grew and greeeeeew
Grew up to beeeeee, grew up to beeeeeee

A girl called Briaaaaan
A girl called Briaaaaan
She had eyes, and legs, and ears, and hooves
This girl whose name was Briaaaan

And she greeeeeeew, grew, grew and greeeeeew
Grew up to beeeeeee, Yes, she grew up to beeeeee

A bat pony called Briaaaan
A bat pony called Briaaaan
And her mind became silly
Yes, her mind became silly


La petite Brian grandit parmi ceux et celles qu’elle considérait comme ses frères et sœurs. Dirigée par Cold Punch, la petite bande vivait dans une vieille auberge dont ils en avaient fait leur repaire. Se servant des débris des autres bâtisses en ruine du quartier, ils retapèrent sommairement l’intérieur tout en conservant l’aspect délabré extérieurs afin de ne pas éveiller de soupçon sur l’occupation des lieux. Ils étaient au total près d’une quinzaine de gamins, pouliches et poulains mélangés ; ils vivaient de la rapine, du vol à l’étalage, de petits boulots dont personne ne voulait en général s’occuper. Brian allait sur sa cinquième année lorsqu’on lui apprit à faire diversion, elle devait attirer l’attention de la foule sur elle, sa petite bouille surmontée de sa tignasse rousse en aurait fait craqué plus d’un. Puis sa comédie terminée, elle s’en allait comme si de rien n’était, rejoignant le reste du groupe caché un peu plus loin avec le butin.

L’apprentissage du vol fut une grande difficulté pour elle, ses ailes plus petite et que la moyenne devenaient un handicape si elles n’étaient pas parfaitement maitrisées. La musculature de Brian n’étant pas assez développée pour battre assez rapidement des ailes, elle se contentait de planer de temps en temps avant de s’aplatir contre un obstacle, l’atterrissage n’était pas au point non plus et nombreux furent les sillons laissés dans la boue suite aux décrochages de la petite pouliche. L’absence d’autre individu de son espèce ou même volant, rendit l’apprentissage particulièrement ardu pour son mentor.

L’éducation laissait aussi à désirer au sein de la bande, la majeur partie du temps étant réservé à la recherche de nourriture et les quelques individu à peu près instruits n’avaient que peu de moments libres pour partager leur connaissances. Si bien que la petite Brian, ne savait lire et écrire que de manière approximative au moins, elle savait parler, et encore, que lorsqu’elle en avait envie. On pouvait passer plus de temps à lui soutirer quelques mots par exemple « où sont les pommes de terres », qu’à retourner toute la cambuse pour les trouver. Pour ce genre de problème elle était très pénible et même usante à la longue, sa naïveté agaçait son entourage malgré les services rendus, mais ce n’était que passager et la petite pouliche grandit…

And his hair grows down looooow
And wings started to grooooow
On young Brian and sooooo
She was certainly nooooow

No boy named Briaaaan
Not a boy named Briaaaan

And she started to dreeeeess
And began have chaaaaarm
And want to see wooooorld
And discover hiiiiiim


Brian avait désormais dix ans, sa crinière avait poussée et elle se fit des tresses, certains prirent l’habitude de la surnommer « la Rossotte », cause à la rousseur de crin semblable à des flammes. Ses canines percèrent et rajoutèrent une pointe de charme à la tendre bouille de Brian ; du côté de son esprit, ce n’était pas tout à fait la même chose. Bien souvent, elle disparaissait pendant quelques heures, parfois même la journée, sans prévenir ses compagnons, puis elle réapparaissait le soir comme si de rien était, avec quelques petites choses chipées par-ci, par-là. Le lendemain, la bande apprenait par le biais du bouche à oreille que la petite avait foutu le souk la veille dans une autre partie de la ville. Malgré les sermons, elle recommençait toujours, Cold Punch ne lui en voulait jamais beaucoup, la petite apprenait la vie, ainsi que le vol à l’arraché. « Il faudra tout de même lui enseigner un jour ce qu’est la discrétion » pensait-elle après chaque escapade de Brian.

Ses ailes s’étaient développées rapidement, atteignant presque leur taille adulte, mais elles devinrent trop grandes pour la frêle carrure de la petite. Battre des ailes sur de grandes distances devenait vite fatiguant, elle adopta donc le mode de vol des grands rapaces en planant un maximum et battait des ailes qu’en cas de stricte nécessité. Cette technique une fois maîtrisée lui apportait l’avantage d’un vol silencieux et rapide du moins, si elle parviendrait un jour à atterrir convenablement et non foncer sur le premier truc moue ou faire du rase motte et se poser sur le ventre. De même qu’elle décrochait souvent, elle parvenait à redresser, mais pas toujours.

La vie suivait son cours à Tramplevania, et la monotonie s’installait sans que Brian s’en rende compte, vivant au jour le jour dans la plus totale des insouciances…

A girl called Briaaaaaan
This girl called Briaaan
The girl they called Briaaaaaaaaaaaaaan
This, girl, called, Briaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan



• Derrière l'écran •

Pseudo du malotru qui a écrit cette fiche: Karl Tirecorde, et il en rit ce galopin huehuehuehue...
Code du règlement : Yup par Holy o/

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Karl Tirecorde
avatar
Eternal Chaos

Messages : 495
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Terrestre
Niveau: 28
Expérience:
277/360  (277/360)

MessageSujet: Re: [PNJ] A Girl called Brian, une gamine adopté par Karl (fini et pardonnez moi :/)   Jeu 16 Avr - 0:17

Terminé, (depuis quelque temps, j'aurais dû le signaler)

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Holy Slay
avatar

Messages : 101
Age : 67

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 13
Expérience:
106/140  (106/140)

MessageSujet: Re: [PNJ] A Girl called Brian, une gamine adopté par Karl (fini et pardonnez moi :/)   Jeu 16 Avr - 0:31


    Elle est nice cette fiche \^/

    Le seul petit soucis qu'on y verrait c'est peut-être le mélange Bat pony×Changeling? Comme les changelings se reproduisent de façon ovipare, on a du mal à imaginer un croisement possible avec du vivipare en fait xD Donc on partait un peu du principe qu'ils ne se reproduisaient qu'entre eux o3o

    Si ça pose pas un trop gros soucis peut-être changer ce détail ? Même si ça remet un peu en cause le côté pestiféré de son paternel, il y a mainte façon de lui trouver d'autres tares pour donner le même effet j'imagine xD

    Voilà ! c:

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Karl Tirecorde
avatar
Eternal Chaos

Messages : 495
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Terrestre
Niveau: 28
Expérience:
277/360  (277/360)

MessageSujet: Re: [PNJ] A Girl called Brian, une gamine adopté par Karl (fini et pardonnez moi :/)   Jeu 16 Avr - 14:02

j'ai pris en compte ce détail, fiche modifiée.

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Reine Chrysalis
avatar
Changeling Swarm

Messages : 870
Age : 24

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 34
Expérience:
215/480  (215/480)

MessageSujet: Re: [PNJ] A Girl called Brian, une gamine adopté par Karl (fini et pardonnez moi :/)   Dim 19 Avr - 18:04

Validé !

_____________________________________________
Thème de combat

My Innermost Apocalypse

Enmity of the Dark Lord
Revenir en haut Aller en bas
http://equestrianations.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [PNJ] A Girl called Brian, une gamine adopté par Karl (fini et pardonnez moi :/)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[PNJ] A Girl called Brian, une gamine adopté par Karl (fini et pardonnez moi :/)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» [RP] Bureau de Maël O'brian
» Brian Gionta débute les négociations avec les Devils

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant Propos :: Présentation :: PNJ Validés-
Sauter vers: