Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Quête "Le Garde de la Balance" [PV Harmonic Prose]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: Quête "Le Garde de la Balance" [PV Harmonic Prose]   Dim 26 Avr - 19:04

Avec un bâillement paresseux, assis sur le parvis d'une usine, j'observe le soleil finir sa course derrière l'horizon. Autour de moi, des gens s'affairent, rangeant, nettoyant, discutant, se faisant la bise, et autres banalités de fin de journée. Tandis que l'endroit se vide peu à peu, je me remémore les instructions données.

C'était une pièce de taille modeste, toute lambrissée de bois clair. Au sol, un seul et unique tapis de laine, d'un rouge uni, étouffait le bruit des pas. Pour seul meuble à l'endroit, des bibliothèques, trois fauteuils, et un massif bureau de bois placé au fond de la pièce, devant l'unique et immense fenêtre de la pièce. Quand je suis rentré, un étalon était assis à ce même bureau. C'est un grand poney, avec une robe d'un noir de jaie ; ses yeux, d'un profond bordeaux, ainsi que ses traits, exprimaient un caractère en acier trempé mais aussi une lassitude propre à ceux qui passe leur vie dans l'administration. D'une voix calme et posée, il m'invita à m’asseoir. Une fois les salutations d'usages présentées, il m'expliqua la situation :

- Depuis quelques temps, notre usine subit des attaques nocturnes. Les délinquants ne laissent aucun indice, aucune preuve qui nous permettrait de remonter jusqu'a eux. Vous serez donc payé pour exécuter le travail d'un veilleur de nuit. Vous serez récompensé en conséquence, et commencerez ce soir même.

- Et que dois-je faire de ceux que j'attrape ?

- Vous assurez qu'ils ne reviennent pas. avait-il ajouter avant de conclure l'entrevue.

Le sous-entendu n'était pas bien subtile, et le regard d'acier qu'il m'avait ensuite adressé était sans équivoque. Attrapant le badge qu'il me tendais, je sorti du bureau.

Tout cela s'était déroulé l'après-midi même. M'étirant, je me dirige vers la porte de service de l'usine, dépassant les ouvriers quittant les lieux. Le bâtiment est énorme en soit. Gigantesque cube de métal surmonté d'un forêt de cheminées crachant des volutes multicolores. Une ribambelles de fenêtres réverbèrent la lumière du soleil au dessus des immenses portes officielles. Quelques parts à l'arrière se trouve l'entrée de service, double portes de taille plus concevable. Devant ladite entrée attends un poney bleu ciel. Le dernier ouvrier de l'usine, certainement. Il me tends un trousseau de clefs. Sa mission accomplie, il peut rentrer chez lui sans problèmes.

Usant des clefs récemment acquises, je pénètre l'usine. Nous sommes censés être deux gardiens, mais étant arrivé le premier, j'entreprends de visiter un peu l'endroit. L'entrée de service donne sur un petit corridor flanqué de deux portes (les vestiaires, d'après les plaques dédiées à chacune des entrées) qui donne lui même sur une grande salle, ou les fruits sont pressés et où le jus est mis en bouteille/canette/briques et autres. Tout au fond, les massives doubles-portes de l'entrée laisse filtrer de fin rayon de soleil. Sur les côtés de la salle principale se trouvent une série d'arcades, s'élevant sur un étages. Si le rez-de-chaussée n'ais piqueté que de quelques portes menant à diverses pièces utilitaires, l'étage est envahis de box, stockant des produits en tout genre. A gauche, une porte de bois sombre mène a un grand verger, dont les arbres fruitiers sont énormément varié.

Bref. Pour attendre l'autre veilleur de nuit, je commence mes tours de rondes. Grossiers et rapides, ils consistent à jeter des coups d’œil dans toute les pièces de manière aléatoire. Assez basique, mais de toute façon je pense (et espère) que si les saccageurs frapperont, ce sera plus tard dans la nuit. Poussant une porte, j'entre dans ce qui semble être le réfectoire. Pas de cuisine à proprement parler, les employés doivent pique-niquer ici. Etant prévoyant et n'ayant pas dîner, je pose sur la table une petite boîte, et entreprends de commencer mon sandwiche et la bouteille de thé glacé qui va avec. Je suis plutôt confiant vis-à-vis des délinquants, ils ne s'attendront pas à ce que je sois là. Où peut-être que si. Nous verrons bien. Perdu dans mes réflexions, j'attends mon "collègue". Je l'espère grand et baraqué, car plus il est intimidant, mieux ce sera. Si on pouvait éviter la magie, ce serait bien aussi. e n'aime pas qu'on empiète sur mon territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quête "Le Garde de la Balance" [PV Harmonic Prose]   Lun 27 Avr - 19:19

Comment faisais je pour être si débile ? Bon je ne suis pas très bon en coordination mais la ça dépasse l’entendement ! Brisks,ça se repère facilement en plus..Enfin je sais juste que les bâtiments sont un peu bizarres.Enfin..ils sont pas dans la norme de ce qu'on peut trouver dans les Terres Sombres.Enfin je veux dire des bâtiments a l'architecture différente et aux couleurs plutôt vifs..voir carrément fluo.Le chemin était plutôt long d'ici à Bads Lands. J'aurais du prendre les carrosses taxis mais comme Bads Lands n'est pas forcement l'endroit le plus accueillant du monde,les chauffeurs ne s'aventurent pas vraiment sur les terre appartenant au Roi Sombra,et je viendrais presque a les comprendre.Le soleil commençait a se coucher,j’espère que je n'allais pas être en retard au rendez vous..Mais quel rendez vous ? Et surtout qu'est ce que je fichais en dehors de Bads Lands ? Eh bien..

FLASH BACK.

Hier matin contrairement a mon habitude,j'allais sortir de chez moi,non pas pour aller a la bibliothèque ni la forêt,mais j'allais juste faire les courses.Bon par ici,les petits commerces ne sont pas vraiment le bienvenue sauf le commerce d'armes,mais ça..c'est autre chose.Heureusement pour moi,il y avait quand même une petite épicerie pour prendre de quoi manger.Bon enfin il y a rien de foufou a sortir pour faire les courses,mais a Bads Lands on sait jamais vraiment ce qui peux se passer alors par sécurité je pris mon monocle,ce qui me permet de faire ma magie au cas ou.D'ailleurs la matinée il n'y a pas grand monde dans les rues a part ceux qui proposent les journaux et les gens qui travaillent.Travailler.A Bads Lands..quand on y pense ça sonne bizarre,enfin,c'est réputé pour ses crimes,meurtres en tout genres et autre affaire sordides et pas pour ses travailleurs ! Enfin je réfléchis beaucoup trop pour une matinée.Je préparais donc mes affaires pour aller faire les courses..c'est a dire des sacs.Rien de très extraordinaire donc.

Il était a peu prés 10 heures quand je sortais de chez moi et fermait la porte à clé,et remettait mes clés d'un petit coup de sabot rapide.J'allais donc vers la petite épicerie qui était à peu prés à 10 minutes de chez moi.Ouf d'ailleurs comme ça je pourrais continuer à écrire mon livre sur la forêt de ces terres.Même y retourner si j'avais le temps pendant l’après midi.J'avais déjà tout planifié pour mon après midi , j'aillais peut être même pouvoir prendre tellement d'avance que j'allais écrire un nouveau livre ! En me dirigeant vers l'épicerie je remarquais que mes intuitions étaient bonnes : Il n'y avait que peu de monde.Le brouhaha environnant fit place à un calme plaisant.Et pour une fois il n'y avait pas de bagarre ou de sang coulant,ça changeait de l'ambiance habituelle.Au milieu de tout ça il y avait un panneau au milieu de la place.Je m'en approchais avec sûreté au cas ou quelqu'un allait débouler comme un fou de derrière. En étant devant je voyais quelque chose : C'était un panneau d'affichage.Mais si,ces panneaux ou il y a des demandes en tout genres ! La il y'en avait que 4 : 3 annonces pour des objets perdus (en même temps quelle idée d'espérer retrouver ces affaires ici) et une demande un peu spéciale.Je me mettais à le lire.

"Nous recherchons actuellement des gardiens de nuit suite à de multiple attaques. Rémunération à la clé.Envoyez une lettre à "Fruit Society à Brisks" si interessé "

C'est plutôt intéressant.A vrai dire,j'étais un peu à sec étant donné que le journal ne marchait plus vraiment. Bon ce n'est pas vraiment le type de travail fait pour moi,mais,j'avais vraiment besoin de cet argent.Alors..j'allais accepter ce travail en esperant que rien ne s'y passe.Mais j'avais de serieux doutes sur cela,car meme si cela se passe en dehors de Bads Lands,ca reste toujours dans le territoire du roi Sombra.Les courses passeront plus tard,je devais d'abord envoyer la lettre.J'arrachais le papier que je pris dans mon sac et courait chez moi.
A peine rentré chez moi je me précipitais sur mon bureau,il restait du papier et des encriers rempli.Je pris une plume et commençais à écrire.

"Cher directeur de la Fruit Society,c'est avec plaisir que j'accepte votre demande pour devenir gardien de nuit.Je me rendrais au travail demain,comme convenu"

Je ne savais vraiment pas ce qui allais se passer mais j'esperais vraiment pour qui ne se passe pas quelque chose de trop horrible.Enfin je veux dire je plus diplomate que barrageur.Par sécurité je pense que le reste du temps a etudier mes sorts.Du moins les reetudier..en les appliquant cette fois.

FIN DU FLASH BACK.

Il faisait vraiment froid et ma tete commencait a me faire mal.En meme temps j'avais tellement etudiee que je crois que j'en pouvais plus.J'aurais du me coucher plus tot..et je commencais aussi a perdre espoir pour retrouver la société qui m'avait engagé.C'etait tellement..simple de trouver son chemin mais je n'y arrivais pas.En plus de mes sorts j'aurais du relire ma Geographie..ce que j'ai fait.Mais bon ca n'a pas changé gran chose a part ma migraine.J'espere vraiment que ca allait etre une soiree calme.Je m'etais pris un sac avec de quoi manger et boire au cas ou..car heureusemnt j'ai quand meme trouvé le temps de faire les courses entres.
La nuit ne m'aidait pas vraiment mais soudain je voyais devant moi des néons assez lumineux avec ecrit le nom de la société.Ouf,j'ai réussi !

Je rentrais donc dans le grand batiment quand je m'apercus qu'une autre personne que moi etait la.C'etait pas noté qu'il y avait un coequipier ! Enfin il serait peut etre plus imposant que moi,et je l'espere.Etant donné que je suis arrivé en retard je n'avais plus vraiment le temps de visiter le batiment je me rendais vers mon collégue.Comme j'allais passer la soirée avec lui autant engager la conversation non?

-Bonjour ? Vous etes engagés vous aussi pour le poste de gardien de nuit?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quête "Le Garde de la Balance" [PV Harmonic Prose]   Ven 1 Mai - 17:25

Qu'est-ce que je pourrais faire pour renforcer la sécurité ? Des barrières magiques autour du bâtiment ? Trop coûteux en temps et en mana. Des élémentaires ? Même si mon collègue, pas encore arrivé pour l'heure, était un mage le problème du coût en mana se pose toujours. Des nexus peut-être ? Soudain, un bruit de porte. Une présence. De la magie. Est-ce le deuxième garde de nuit ou les saccageurs d'usine ? Si deuxième cas, je n'avais pas particulièrement prévue la présence d'un mage dans le groupe.

Saisissant ma canne, je me lève et m'approche de la porte. Au même moment, un poney passe la porte. Je le détaille de haut en bas d'un œil inquisiteur. Petit, frêle, le pégase dégage cependant une énergie magique respectable. J'aurais aimé un énorme terrestre noir et baraqué, mais tant pis. Je réponds à sa question posée il y a un moment déjà:

-En effet, je suis ton collègue. j'annonce d'une voix que j'espère un tantinet intimidante sans paraître antipathique. Je me présente. Shadow Lie, mage de profession. Enchanté. Je m'apprêtais à poser des dispositif de détection. Tu me suis ?

Passant devant, je sélectionne mentalement des endroits où placer mes nexus. Déjà, un nexus, qu'est-ce que c'est ? J'ignore si on appelle vraiment ça comme ça, mais c'est la première appellation que j'ai lut et ça sonne mieux que "Clochette Magique". Le principe est tout bête: imaginez une fine couche d'énergie qui prévient son créateur lorsqu'un corps étranger passe au travers. L'astuce est facilement détectable car le sort fait légèrement scintiller l'air. Mais tant que j'en place a des points stratégiques, soient les vandales ne verront rien soit il feront demi-tour et tout ira pour le mieux. Bref. Je me tourne vers mon collègue.

-Si tu connais le sort, je te laisse sécuriser quelques issues. Sinon, profite en pour explorer l'endroit.

Nous arrivons finalement devant la porte de service, que j'ouvre en grand. Portant mon catalyseur aux lèvres, je murmure quelques mots et souffle sur la pierre de ma canne. Une brume blanche teintée de bleu s'en échappe et va combler l'entrée béante de la porte. Je prononce une injonction et le brouillard disparaît, ne laissant qu'un mur transparent, scintillant et légèrement bleu. Je ferme la porte, content de moi. Et c'est partie pour "nexusser" le reste de l'endroit. Après avoir mis des "Clochettes Magiques" sur les entrées les plus logiques, fait pousser des ronces sous des fenêtres trop accessible et avoir finit ma bouteille de thé, je m'affale sur une chaise. Non pas que l'effort m'ait épuisé, mais il faut que je me repose. Et qu'on organise des tours de garde aussi. Je pense prendre l'étage supérieur et lui laisser le rez-de-chaussé. J'aborde donc le sujet avec mon collègue, histoire qu'on se mette d'accords. Au dehors, la lune pointe son sourire d'argent au delà des nuages.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quête "Le Garde de la Balance" [PV Harmonic Prose]   Sam 2 Mai - 22:56

Quand le poney s'approchait de moi,j'essuyais mon monocle car sinon je n'y voyais rien et commençait a me faire une description avant qu'il prenne la parole.Ou que moi je prenne la parole.Enfin cela importe,je remettais mon monocle puis commençais a le dévisager de toute part.Il était plutôt grand par rapport a moi,maigre,et sa robe penchait dans les tons du gris blanc.La criniére euh..j'avais un peu de mal a la décrire car elle était caché par un trés élégant haut de forme avec une plume sur le côté.J'aimais bien ça donnais un petit côté classe et il avait aussi un bâton surmonté d'une pierre bleu.Probablement pour faire de la magie,j'avais lu ça dans un de mes nombreux livres.J'avais bien fait de réviser mes livres et mes sorts,bien que ça m'a coûté une migraine que j'avais encore,je me demande si mon collègue avait des trucs pour apaiser la migraine..enfin bref.Ça ressemblait un peu aux bâtons des vieux mages,j'ai hâte de le voir à l'oeuvre avec son bâton,je n'en avais jamais vu des vrais.Quand je rentrerais à la maison faudra que je note ce qu'il a fait dans mon cahier contenant mes expériences vis à vis de la magie.

En attendant la réponse à ma question qui se faisait attendre,je me récitais mes sorts dans ma tête au cas ou j'en aurais besoin. Pas qu'au cas ou,j'en aurais besoin,a vrai dire je ne me faisais pas d'illusion,vu l'endroit ou je me trouvais,je savais qu'on allait se faire côté.Et..je trouve ça plutôt bien d'ailleurs.Sérieusement,passer une soirée à taper la discussion à quelqu'un que je venais de connaître..Brr,rien que de m'y penser ça me faisait froid dans le dos.Puis même si je ne suis pas un bagarreur,se bagarrer un peu pourrait pimenter la soirée..ou peut être plus que simplement se bagarre,qui fait plutôt enfantin. S’assassiner,se tuer..conviendrait mieux à la situation.

Il avait une voix plutôt intimidante,mais ça ne me faisait pas particulièrement peur ou trembler.
-Bien,bien.Je me présente à mon tour. Harmonic Prose,je suis rédacteur et mage.D'accord,je te suis.

Je le suivais,regardant ses moindres faits et gestes,que je notais au fur et à mesure. Ça pouvait me servir plus tard on sait jamais..je le voyais poser des objets.Des objets ressemblant un peu à des trucs plats,ou..c'était assez bizarre à décrire.C'était un peu comme une genre de couche,assez fine d'une couleur assez discrète. Après tout c'est fait pour.Je me demandais quelque chose : Est ce que seul les mages pouvaient les voir ou tout le monde ? Je le regardait poser les pièges et j'essayais de me rappeler ou j'avais vu ça.Dans un de mes livres c'était certain..Mais lequel..? Rah je savais plus ! Livre..de magie ! Ah oui c'est bon.C'était une protection qui prévenait la personne qui l'a crée dés que quelqu'un passait cette "barrière".Eh bien avoir appris tout ses livres par cœur m'aura servi à quelque chose en fin de compte ! Bon ce n'est pas moi qui les pose mais au moins j'avais appris à les reconnaître.Par contre je ne me souvenais plus du nom de ces trucs.

-Je connais certains sorts,donc,oui.

Je regardais donc Shadow posant ses pièges à lui pendant que je réflechissais sur les miens.On a des planches ou des barres de métal..Mais j'ai le choix.Soit je me permettait juste de les fixer bêtement,ou j'utilisais mes sorts.M'ouais la réponse était toute trouvé.Je chuchotais quelque mots,ce qui faisait léviter des barres en fer,que je clouais.Puis pour le reste,je me permettais de faire comme lui.Des ronces sortaient du sol,se mettant sur les possibles entrées.Tout marchait plutôt bien,puis je rejoignais Shadow,je faisais léviter ce que j'avais amené puis les posait en face de moi et l'autre.
Je commençais a me prendre un verre de thé glacé et mangeait un gâteau.

-Alors...Vous êtes donc mage de profession..Depuis combien de temps ?

Quelques minutes après avoir posé ma question resté plutôt en suspens,j'entendais des bruits.Des bruits plutôt étranges.Des sons de pas.J'en entendais plusieurs.Des clacs,clacs,sur le sol.J'en entendais prés de la porte,mais j'en entendais un autre plus en haut vers l'étage.C'était peut être l'heure..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quête "Le Garde de la Balance" [PV Harmonic Prose]   Dim 3 Mai - 14:06

Le dénommé Harmonic Prose se tourne vers moi et entame la conversation. J'aurais aimé lui répondre quand au temps que j'ai passé à pratiquer la magie. Tout mon corps se tends, comme si je présentais un danger. Sans que je comprenne, mon taux d'adrénaline augmente et redescend aussi sec. Je met environ une fraction de seconde a réagir. Nexus. Alarme. Urgence. Danger. Baston. Je bondis sur mes pattes. Penchant un court instant la tête sur le côté, je cherche à détecter quel nexus a été brisé. Celui de la porte de service, à l'arrière. Attrapant mon catalyseur (il va vraiment falloir que je le change, ce n'est pas des plus pratique) je sort au plus vite de la pièce. J'entends quelques bruits au-dessus de moi. J'espère qu'Harmonic aura la présence d'esprit de monter tandis que je me charge d'en bas. Surgissant dans la salle principale de l'usine, je manque de renverser un poney brun chocolat, qui me dévisage de ses yeux bleus ahuris. Un terrestre, banal dans l'idée, mais tenant une masse dans la bouche. Je gronde en le fusillant du regard.

-Sors d'ici. Maintenant !

Visiblement, il n'a que faire de mes ordres. Une étincelle passe dans son regard et il m'assène un coup de marteau. Je fais un bon en arrière, évitant le coup de justesse. Pointant mon catalyseur vers l'avant, je cris trois mots. Un poing invisible frappe mon adversaire qui est projeté un mètre en arrière. Je tiens seulement à le neutraliser, j'aimerais l'interroger. Je m'approche prudemment de lui, quand une voix au accents bougon retentit:

- Je lui avais dit de faire gaffe avec ce nexus.

Un trait de lumière coloré me touche au flanc, m'envoyant valdinguer dans des caissons de pommes attendant d'être pressé. Si ma vue et mes mouvements sont pour l'instant bloqué, j'entends toujours mes ennemis.

- Lève toi, Egg Plant, il faut qu'on parte.

- En plus du sort, il s'est frappé la tête contre un mur. Je pense qu'il ne va pas se réveiller de suite. fait une voix mélodieuse

- Foutu mage. On l'embarque. reprends la voix bourrue et rocailleuse.

Certainement pas. Je suis légèrement sonné par ma chute et n'ai pas particulièrement envie de faire dans la dentelle. Une déflagration arcanique expulse les cartons autour de moi, rasant le crâne chauve d'un terrestre au poil grisonnant, certainement le propriétaire de la voix bourrue. Raté. Derrière lui se tient une ponette orange-crépuscule et à la crinière dorée.

- On se tire !

Le vieux embarque le poney au sol sur son dos, et s'éloigne aussi vite qu'il peut. C'est tout bonnement hors de question. Je brandit mon catalyseur, mais un fourmillement connue me saisi les entrailles. Un trait de lumière rose s'écrase contre mon bouclier que je dresse in extremis. Je lève les yeux vers la ponette: elle tient dans sa bouche un pendule doré qui pour l'instant est inerte. Fronçant les sourcils, elle lui fait décrire un huit. De mon côté, je frappe le sol de ma canne, avant de l'incliner vers l'avant. Un trait de lumière pourpre frappe son propre sort, un serpent de brume émeraude. D'un geste rageur, je décrit un arc-de-cercle avec ma canne, et deux lames d'énergie vont frapper le bouclier de mon adversaire. Je grimace. Je suis en train de m'épuiser contre cette paysanne qui se croit magicienne. Et les autres s'enfuient ! La ponette orangée trace un cercle dans les airs. Suffit ! Frappant le sol de mes sabots et agitant mon sceptre dans direction, je fais se mouvoir le sol et jaillir un rayon magique. Si elle part la rayon, elle est déséquilibrée par le mouvement du sol. D'un geste de tête je lui balançais un carton plein de poires en pleine face. La ponette s'écroula, K.O.

Il fallait que je rattrape les autres maintenant ! Je me précipite à leur poursuite. Le froid de la nuit me donne une grande claque. Au dessus de moi, les étoiles, spectatrices passives de ce spectacle, nous toisent de toute leur lueur d'argent. Drapée dans la robe de nuages, la lune observe tel un immense oeil céleste ce qui va suivre dans ce verger. Continuant ma course, je rattrape les fuyards dans le verger. Le poney gris m'attendais, visiblement. Il avait déjà poser son fardeau au mieux contre un pommier, et me toise de toute sa misérable hauteur. Ses pattes avants sont ceintes de deux cercles de fers. Sur l'un est fixé une courte lame fine, sur l'autre un petit marteau de guerre. Il grimace, et souffle d'un coup, comme un bison qui s'apprête à charger. Il bondit soudain en avant, et me porte le premier coup. Attaque a l'épée, que je dévie de justesse. Le second, un coup de marteau vertical, que j'esquive in extremis d'un pas sur le côté. Nous nous retrouvons face à face, les yeux dans les yeux. Et il me met un coup de boule. Je titube en arrière en jurant. Il se précipite en avant, mais une déflagration magique l'envois valser en arrière. Je me relève doucement, en même temps que lui. Nous nous dévisageons encore, puis soudain il fait un mouvement de tête et crache dans ma direction.

- Vous devriez avoir honte... Travaillez pour ces gens... C'est pitoyable.

- Pardon ? Vous êtes les vandales qui attaquent une usine et vous vous étonnez qu'elle engage une protection ?

- Vous ne savez donc rien. Vous me faites rire. Vous êtes tellement ridicule.

Je me tais. Dans ce genre de situation, les vieux aiment déballer leur savoir.

- Il ne vous ais pas venus a l'esprit que nous faisions ça pour une bonne raison ? Que nous ne détériorons pas cette usine et ses productions pour notre bon plaisir ?

Je le dévisage d'un air pensif, avant de lui faire un grand sourire.

- Je vais être franc avec vous. Cela ne m'a pas effleuré le moins du monde.

Un trait de lumière pourpre jaillit de ma canne et frappe le vieux en plein tête. Des globes d'énergies surgissent au niveau du point d'impact, et congèle le terrestre aussi sec. Je soupire et m'adosse contre un arbre. En voilà une bande de délinquants agaçante ! Je grimace et regarde mes prises. Un vieux congelé, un jeune évanoui et une magicienne qui à certainement repris ses esprits depuis le temps. J'espère juste qu'elle n'est pas allé taper sur Harmonic. Je m'accorde quelques minutes des repos avant de ramener mes prisonniers à l'usine. C'est qu'ils pèseraient leurs poids ! J'espère que de son côté, Harmonic n'a pas de problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quête "Le Garde de la Balance" [PV Harmonic Prose]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quête "Le Garde de la Balance" [PV Harmonic Prose]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde impériale
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» Garde de la Citadelle a cheval.
» garde royal rohan
» Les unités de la Garde Imperiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Sombres :: Brisks-
Sauter vers: