Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]   Ven 22 Mai - 15:03

Il est était une fois, dans un lointain royaume, un roi et sa femme, ses derniers souhaitent avoir un enfant, un garçon si possible, pour qu'il puisse régner à son tour car les filles ne sont pas autorisé à monter sur le trône...

Je jette le livre à travers la pièce avec rage, voilà encore un fichu livre qui dit que les filles ne peuvent pas régner et ne sont là que pour pondre des enfants, ce que je hais le plus après l'impolitesse, c'est le machisme, ses hommes qui pensent que les femmes ne servent que pour être à leur services et malheureusement pour moi, le royaume de mon père en est plein vu qu'il s'agit du seul Roi de tout Esquestia, en dehors de Discord mais lui c'est pas pareil.

Et dans mon malheur, la plupart des livres de contes de la bibliothèque du château sont écrit par ses imbéciles, même si ses derniers dates d'avant ma naissance, vu que ce sont les femmes qui règne principalement sur Equestria, mais bon passons.

Alors que je parcours la bibliothèque à la recherche d'un nouveau livre pour ma table de chevet, quelque chose de doux me caresse les pattes, je jette un oeil alors pour voir de quoi il s'agit et que ne fut pas pour mon bonheur de voir Ténébre, la chat de Léo, entre mes pattes qui me fait un câlin.

Je lui rend l'appareil avec une caresse avant qu'il saute sur mon dos où se dernier s'installe en boule comme il le fait souvent en ma présence, ce qui n'est pas pour me déplaire car cela me fait de la compagnie. Je continue alors ma recherche avec le doux son d'un ronronnement sur mon dos. J'aime vraiment beaucoup se chat, l'un des rare animaux qui m'aime aussi, vu que la majorité d'entre eux ont peur de moi et sont donc agressif envers moi, quelques choses que je n'ai jamais compris d'ailleurs.

Une fois mon livre choisi, je retourne vers ma chambre pour être tranquille, au vu du peu de choix qui s'offre à moi, j'ai fini par prendre un de mes livres préférer où les scènes de torture sont vraiment bien décrite. je n'arrive même pas à attendre d'avoir atteint ma chambre pour commencer à le lire, ce qui fait de moi quelqu'un de dangereux car plonger dans mon bouquin, je ne fait pas attention à ce qui m'entoure et il n'est pas rare que je rentre dans une personne.

Et une fois n'est pas coutume, je rentre dans quelqu'un au point de me faire tomber par terre ainsi que mon livre, au grand damne de Ténébre qui du tombe lui aussi par terre,mais de façon plus féline et gracieuse que moi. Je lève la tête pour savoir qui m'a bousculé avant de m'apercevoir qu'il s'agit de Léo mon garde, qui se confond déjà en excuse et m'aide à me relever.

Je m'excuse aussi, après tout je suis aussi fautive avec mon nez plonger dans mon livre, sur le moment je ne fais pas gaffe à son expression qui est grave et ce n'est que quand son chat ne saute pas sur lui pour avoir un câlin que je remarque que quelque chose se passe. Ni une ni deux, je donne mon livre à un servante qui passe et je demande à mon garde ce qui se passe qui me répond :

- Une intrusion votre majesté, quelqu'un ou quelque chose est entré dans le château en cassant un porte de service dédier aux livraison, ne sachant pas de quoi il s'agit, tous les gardes sont mobilisé pour le retrouver, je vous cherchais pour vous le dire avant de vous mettre à l'abri.

Sur le moment je n'en croit pas mes oreilles, quelqu'un a réussi à s'introduire ici au nez et à la barbe des gardes, il est hors de question de me cacher en attendant qu'il l'attrape, j'ordonne alors à Léo de rester avec moi car j'ai bien l'intention de trouvé l'intrus, nous allons alors en direction de l'armurerie pour prendre mon épée avant de se dirigé vers la salle des gardes où ses derniers commence à s'organiser pour les rondes.

Ma présence est une grande surprise pour tous le monde, vu que Léo dois me mettre en sécurité normalement, les plus hauts gradés commence alors à me conseillé alors de retourné dans ma chambre où selon eux je serais en sécurité, je fait terre tous le monde avec un simple geste avant de leur dire qu'il est hors de question que je reste les bras croisé alors qu'un intrus à ridiculiser la garde du château en pénétrant dans la château sans aucun soucis.

Ne trouvant rien à dire, honteux, je prend les commandes, organisant les rondes et les groupes de recherche, une fois cela fini, je prend Léo avec moi et me dirige vers la salle des trésors, si il s'agit d'un voleur son objectif est obligatoirement cette salle.  Cette salle contient les plus beau trésor du royaume, gagner par mon père lors de nombreuse bataille.

Il est hors de question qu'un voleur pose un doigt dessus, je commence déjà à réfléchir au châtiment que va subir une fois attraper, il s'en ressortira pas entier, je peux le garantir. Nous sommes en vu de salle que je remarque que sa porte est ouverte, on peux même apercevoir une ombre filtré. Toute suite je flaire le voleur car personne ne rentre dans cette salle sans l'accord de mon père ou de moi, même pas les gardes lors de leurs rondes.

J'ordonne toute suite à Léo d'envoyer son chat pour qu'il sonne l'alerte auprès du reste de la garde avant de me suivre pour bloquer l'intrus et permettre au reste de la garde d'arriver. Léo et moi, nous nous mettons chacun d'un côté de la porte afin de couper toute tentative de fuite, une fois en position, je rentre dans la salle, suivi de près par mon garde, mais que ne fut pas ma surprise de voir un dragon au milieu des trésors

Un dragon, un dragon, sur le moment on ne dit rien, ni moi, ni Léo, il faut dire que malgré que le royaume compte un ville de dragons, je devrais dire compté, mais je m'égare, je n'en ai jamais vu un ici à Bad Lands, un dragon aux écailles bleu roi, pas d'ailles surement un ados, des pattes imposantes et un taille impressionnante pour moi.

Il me faut plusieurs secondes pour reprendre mes esprits avant reprendre ma confiance en moi et de dire à l'intrus qui commence à rassemblé les plus beau trésor de la salle :

- Bonjour, je vous serais gré de reposer tout cela à sa place et de vous rendre sans discuter, il est hors de question que vous partiez d'ici sans avoir reçu une punition à la hauteur de votre forfait.

Léo reprend alors lui aussi confiance devant mon comportement et se place bien à mes côtés, chargeant son arc, prêt à attaqué au moindre geste violent de la part du dragon, même je doute que sa flèche arrive à blesser véritablement se dernier.

J'attend la réponse du dragon, me redressant le plus possible afin de paraître la plus grande possible tout en me demandant ce que fait le reste de la garde, il ne faut pas trois heures pour venir ici, non de dieu.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]   Sam 23 Mai - 11:39

Certains clichés, quel que soit l'univers, sont vrais. Que ça soit dans un bon roman, ou dans la réalité, les dragons sont dépeints comme des créatures assoiffées de richesse et d'objet précieux. Bien plus qu'ils ne leur en faut pour s'en nourrirent, l'avarice draconnique est même considéré comme un trouble psychologique et une maladie propre a la race par certain. On ne peut réellement savoir la vérité, vu qu'il n'y a que principalement les dragons qui ressentent cette appel lancinant pour leur trésor et qu'aucun d'entre eux ne, c'est encore penché dessus d'une manière scientifique, car après tout, les dragons sont comme ça depuis toujours et donc tout est normal.

L'avarice est présente également en Abygaël, jeune dragonne errante commençant à amasser sont propre butin. Malheureusement, celle-ci dut abandonner celui-ci au travers des six nations au moment ou le pacte fut brisé. Sans tanière où tout amasser, et sans la capacité de volée, tout ce qu'elle avait mis des années a accumuler était a présent perdus abandonner en pleine nature. Et la petite dragonne ne pouvait le supporter. Elle avait besoin de se relancer, de reprendre depuis le début, mais pour la contenter, il lui faudrait une grosse prise et pas seulement une ou deux piécettes ramassées dans la rue ou une pierre précieuse volée a un poney.

Le seul endroit ou Abygaël sentie la présence d'un butin sans pareil, un trésor capable de la contenter et de lui redonner l'envie et le courage de tout reprendre et de refaire son magot pour grandir fut l'endroit le plus dangereux ou aller. Le palais de Sombra, place forte bien défendue et gardée par d’innombrable poney deviens la cible d'Abygaël, car dans ces murs, l'or et les pierres précieuses s'entassaient et il ne fallait que se baisser pour se servir. Mais on n'entre pas comme ça dans un château, surtout celui de Sombra et quand bien même Abygaël était une dragonne, elle ne pouvait pas simplement le prendre d'assaut toute seule.

Depuis que sa cible était désignée, Abygaël prit le temps, réprouvant ces pulsions draconnique, elle se concentrât pour observer le château dans l'ombre. Pour faire un coup de cette envergure, l'improvisation n'était pas de mise, comptée le nombre de patrouilles en dehors du château, compté le nombre de poneys, leur roulement, combien de temps entre chaque passage. La patience n'est pas reconnue vertu aux dragons, et pourtant Abygaël prit le temps de prendre toutes ces données en compte. Elle regarda également toute les entrer possible qu'elle disposait, les plus faciles a enfoncé, les plus proches de sa cible. En quelques mots, elle établit un vrai plan pour s'introduire dans le château.

Le moment venu, là ou le battement entre deux gardes était le plus long, la jeune dragonne se faufila sur le terrain du château et courut en toute discrétion droit sur son point d'insertion. Une petite porte sans importance ou les serviteurs entraits et sortait avec de la marchandise, et justement, cette porte sans grand intérêt était un point faible pour une dragonne. Un coup de griffe par ici, un coup-de-poing par là et la porte sortie de ces gongs pour se fracasser plus loin dans la pièce. Mais c'était à partir de maintenant que tout allait se compliquer.

Ignorant tout du château, et de ces couloirs, Abygaël n'eut d'autre choix que de laisser son instinct reprendre le dessus. Pour rejoindre plus rapidement son objectif, Abygaël se mit à quatre pattes au sol et se mit à courir aussi vite que possible en espérant ne croisez personne. Se fiant à son odorat et son avarice, elle suivit le chant du trésor en ne prenant en compte que celui-ci. Chance ? Malchance ? Dans tous les cas, la petite dragonne ne croisa personne, due moins personne qu'elle ne remarqua, durant sa course dans les couloirs.

L'instinct d'un dragon pour trouver des richesses où il n'a besoin que de s'allonger dedans est une des choses les plus fiables dans l'univers. Abygaël se retrouva donc au bout de quelque minute de course devant sa cible. Une grande porte blindée et bien fermée ou devais s'entasser derrière tout l'or de Sombra. Mais trop de temps était déjà passé, et vu sa course folle et la porte défoncer, les gardes ne devrais pas tarder a arrivé, Aby n'avait pas le temps de faire dans la dentelle avec cette porte.

Une grosse porte avec une grosse serrure, la jeune dragonne aurait en temps normal pris le temps d'essayer de la crocheter avec ces petites griffes. Mais la, elle ne pouvait se le permettre, elle dut s'y prendre a plusieurs reprise, se faire mal et crée un boucan du tonnerre qui a dû attirer pas mal l'attention des habitant du château, mais a force de coup d'épaule et de force brute la jeune dragonne put enfoncer cette dernière porte qui la séparait de son objectif qui allait enfin être a porté de griffes.



Ça en a valait la peine.

Dit la jeune dragonne a voix haute une fois a l'intérieur, contemplant le tas de richesse devant elle. Beaucoup trop de richesse d’ailleurs, Abygaël n'a que deux pattes, et même avec la force draconnique, elle ne pourrait tout emporté en une fois. Et elle avait bien conscience qu'elle n'aurait qu'un seul passage, elle devait choisir quoi prendre et quoi laisser. Que choisir, des pièces ? Des pierres précieuses ? Autre chose ? Des bijoux ? Tant de possibilités, et tant de choses brillantes a observé.

Mais la jeune dragonne fut sortie de ça rêverie, alors qu'elle se redressait sur ces pattes arrière pour bien prendre l’ampleur de sa prise, elle entendit une voie derrière elle. C'était bien trop tôt, la jeune dragonne n'avait encore rien eu le temps de prendre. Surtout qu'Aby n'avait rien prit et on lui demandait de tout reposé, c'était pas juste. Mais soit, Aby était bonne joueuse, on l'avait pris la main dans le sac, et bien, elle allait accepter de ne plus être discrète, pas de se rendre tout de suite, mais pas non plus de continuer à faire comme si rien n'était.

"Bien le bonjour demoiselle et sir garde. Je n'ai encore pas eu l'occasion de prendre la moindre pièce, je me vois donc obligée de refuser l'invitation à cette dance."

Se retournant pour faire face à ces interlocuteurs, Abygaël découvrit donc une jument très belle pour une poney, armée d'une épée, elle lui faisait face avec un certain courage. D'une robe blanche immaculée, aux grands yeux couleur de l'azure, elle semblait sur d'elle malgré qu'Abygaël lui faisait face du haut de ces deux mètres. À ces côtés, un garde peut-être du palais l’accompagnait déjà. Abygaël se redressa de toute sa hauteur, ne comptant pas se laisser intimider par qui que se sois, puis se mit en position de combat.

"Je ne tiens pas à faire de blessés inutiles, mais je ne me laisserais pas faire."

Sur d'elle et de son ascendance draconnique, elle espérait faire peur à la jument et son garde, au moins quelque second le temps de détalé le plus vite possible. Trop tard a présent pour prendre le temps de se servir, elle devait fuir avant que trop de gardes viennent essayer de la neutraliser.
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]   Lun 25 Mai - 15:31

Le dragon ne fait plus aucun geste suite à mes paroles, me parle de façon très polie à ma grande surprise avant de se retourner pour nous faire face, après avoir préciser qu'il ne compte pas se rendre facilement et je devrais dire "elle" maintenant que je la vois de face car il est évident qu'il s'agit d'une femme et non d'un mâle rustre, je comprend mieux sa politesse, seule une femme peut être aussi polie avec quelqu'un qui plus est avec une inconnue.

Maintenant que je peux mieux l'observer, je remarque qu'elle a deux magnifiques yeux couleurs pivoine et brillant comme deux améthystes pur et des cornes joliment entretenue, mais je n'ai pas le loisir de la contempler plus en détail, que la dragonne se mit en position de combat après s'être redresser de toute sa hauteur, pour nous impressionner sans doute, je ne suis nullement impressionner sur le moment car je dois rester sur de moi et confiante pour Léo et les gardes qui ne devrais pas tarder, si ses derniers vois que leur Princesse a peur dans son propre château, devant ses propres gardes à cause d'un dragon adolescent venu nous voler.

Sinon ils risquent de suivre mon exemple et je n'aurais plus aucun crédit à leurs yeux, suite à l'incident qui nous a fait perdre un territoire, je dois ravoir leurs respects et montrer que je ne suis pas un fardeau pour le royaume, que je suis digne d'être leur princesse et la fille du roi Sombra. Me gonflant de confiance, d’orgueil, de courage et d'un peu de folie diront certain, je regarde la dragonne droit dans les yeux tout en m'avançant vers elle, suivie de près par Léo avant que je lui face signe de rester en retrait pour couper une éventuelle fuite de notre adversaire, je m'avance jusqu'à être tellement près d'elle que je peux la toucher en levant juste la patte.

La dragonne ne bouge toujours pas, attendant surement une ouverture, un moment propice pour s'enfuir et éviter l'affrontement car je le vois, je le sens, cette dernière est loin d'être bête, elle sais que ses chances de s'en sortir son mince une fois la garde ici, mais je sens aussi qu'elle ne se rendra pas sans opposer de résistance, quitte à perdre des écailles dans le combat.

Je la comprend, son sens de l'honneur lui impose cela, plus je la regarde dans les yeux et plus j'ai l'impression de me voir, je prend alors une décision, une chance pour elle et moi, je lui dit alors :

- Mademoiselle, je vois que vous ne contez pas vous laisser capturer sans opposer de résistance, je propose donc un arrangement, si vous réussissez à me montré que vous êtes une personne digne de notre royaume je vous laisse partir, dans le cas contraire je vous ordonne de vous laisser faire et d'accepter votre châtiment qui seras décider par le roi sombra. Pour cela je vous laisse le choix entre deux options, un combat contre moi pour démontré votre force ou vous me montrez votre dévotion, votre allégeance et votre loyauté sans faille envers notre roi, le royaume et envers moi.

Je me trouve gentille sur ce coup là, mais dans les deux cas je suis gagnante car même si elle choisi le combat, je ne compte pas perdre, mon entrainement avec l'un des meilleurs élément du royaume m'a permis de gagner en force, rapidité et agilité, un dragon même imposant ne devrait pas me poser de problème. Après si elle souhaite faire autre chose, je suis prête à écouter sa proposition, autant avoir plusieurs possibilités, je préfère éviter des pertes ou des blessures inutiles à mes gardes étant donner que nous sommes en guerre. Avant de lui laisser le loisir de répondre, je reprend :

- Pendant que j'y pense, laissais moi je présenter, je suis la princesse Shade, fille du Roi Sombra et prochaine dirigeante de ce royaume, puis-je connaitre votre nom s'il vous plaît ?
Enfin une chose de faites, j'espère la faire réfléchir sur le fait d'affronter quelqu'un de mon rang, ainsi que les risques qui peu y avoir derrière car même si je la laisse partir après sa victoire, rien ne dit que mon père fasse pareil, surtout si je suis gravement blesser lors de notre possible affrontement.

Je reste planté devant elle, attendant sa réponse alors que derrière moi, Léo jette plusieurs regards à l'extérieur de la salle avec une certaine panique, surement à t-il peur pour moi, je sens qu'il préfère 100 fois plus la confrontation avec toutes la garde que de me laisser seule dans un combat contre la dragonne. Son souhait est vite accepter lorsque Ténébre revient vers lui, suivie de près par le bruit de la garde lançais au galop pour venir ici.

Je ne fais pas plus attention à cela, continuant de regarder dans les yeux la dragonne, attendant toujours sa réponse et tant que je ne l'ai pas, j'interdit à quiconque de l'attaquer sans mon ordre expresse. J'ai aussi ma fierté, je ne compte pas laisser quelqu'un s'interposer ou contredire mes ordres, même pas Léo qui est pourtant une des rares personnes qui peut me contredire sans risqué grand chose. Je commence à réfléchir à un tactique de combat durant que la dragonne réfléchie à mon offre.


hors rp:
 

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]   Lun 25 Mai - 18:44

Quelle idée de s'attaquer au trésor d'un roi ! Maintenant, Aby était prit au pièges entre un trésor extraordinaire, et la fille de Sombra qui semblait assez sur d'elle malgré tout. Mais il était trop tard pour regretter ces actes, a présent, elle était là et la dragonne devais réagir.Quelle idée de s'attaquer au trésor d'un roi ! Bien sûr, il y avait Shade la belle jument, mais également Leo ce griffon qui restait silencieux depuis le début, mais pourtant près à intervenir pour défendre sa maîtresse.

Grand pour un griffon, mais de carrure moins dense, se garde lunaire silencieux scrutait le moindre fait et geste d'Abygaël avec ces yeux perçant d'aigle. Ces plume noir et blanc recouvrant le haut de son corps, sublimaient son pelage gris et noir de félin des neiges. Surement que pour ça race, il devait être extraordinaire ou séduisant, mais Aby n'avait pas le loisir de penser à ces frivolités. Le griffon ayant encoché la première flèche de son arc dans sa direction, il ne semblait pas venu simplement pour faire figuration.

Revenons à Shade, la jeune jument au blanc éclatant commença à avancer doucement vers Abygaël. Trop près au goût de celle-ci, quand la jument fut à portera de patte la dragonne avait légèrement retrouvé les crocs, se montré menaçante, mais sur la défensive. Être une voleuse est une chose, mais tuer des innocents sa jamais, Aby pouvait sans scrupule volé des objets brillant, mais blessé quelqu'un volontairement, elle ne le ferait pas sans réelle raison. Il fallait une idée à la dragonne et vite, ces yeux commençant doucement a scruté les alentours de la salle, a la recherche de la moindre échappatoire.

Enfin la jument prit la parole, annonçant directement la couleur. Sois ça rendre sans conditions, sois accepté de devenir un loyal sujet de Sombra et d'elle-même. À la bonheur, la dragonne ne voulait pas se mêler de politique si facilement. Le monde des poneys ne la concernait pas après tout, il lui fallait une idée, gagné encore un peu de temps, quitte a ce que ça soit plus dur de s’enfuir après, car la garde sera mobilisée.

Prenant une inspiration courte, et abandonnant la posture de combat, Abygaël reprit une pose neutre, presque désinvolte, feignant l'assurance, et surtout bouffis de son orgueil de dragon, elle ne pouvait se laisser avoir si facilement, pas sans savoir qui était la personne devant elle. Celle-ci se présenta d’ailleurs juste après, comme étant Shade la fille de Sombra et princesse de ce royaume. Au moins, elle se présentait poliment, cette fille partait avec un bon point, plutôt que de foncer tête baissé, même si ça venait un peu tard au goût de la jeune dragonne.


" Je suis Abygaël dragonne sauvage de la grande harde laisser sur se continent pour amasser mon propre trésor et passer a l'age adulte "

Finit par répondre Abygaël en esquissant une légère révérence. Le code des dragons imposait de respecter un minimum les gens nobles et de montrer au moins la politesse d'une révérence. A présent, il fallait répondre à cette demande de se rendre, et de manière courtoise si possible, affin d'éviter que la situation ne dégénère, bien plus que pour le moment.

"Chère Demoiselle, vous semblez bien comprendre que le code des dragons m'interdit de me laisser faire. Je vais donc devoir répondre à votre demande. Pour être franche, et aussi surprenant que cela puisse paraître, je ne souhaite pas me battre. J'ai pour principe de ne pas blesser inutilement, mais voyez-vous, d'un autre côté, je ne peux pas simplement me rendre, ou jurée loyauté a des inconnues. Vous ou votre père devez me montrer votre valeur et votre honneur, je ne peux pas désâment me mettre à votre service sans savoir si vous aurez le minimum requis pour comprendre ce qu'implique avoir un dragon comme allié."

Visiblement personne dans la salle semblait ravie pour l'affrontement. Surtout le garde, peut-être un moyen de passer ? Non, il semblait trop fidèle pour échouer dans sa tache. Il n'y avait pas de fenêtre ou de cheminée, pas besoin de ça dans une salle au trésor, non Aby commençait a imaginer son plan de sortie, mais il lui fallait une diversion, et surtout du temps.

"J'ai pour principe de ne pas blesser inutilement, mais voyez-vous, d'un autre côté, je ne peux pas simplement me rendre, ou jurée loyauté a des inconnues."

Dit Abygaël ironiquement en entendant le galop cadencer des gardes arrivants pour prêter assistance a leur maîtresse. Mais voilà, Aby ne pouvait pas encore s'échapper. Elle commença a reculé doucement, s'éloignant de l'entrée pour aller plus en direction du trésor. Peut-être que la situation allée dégénéré en combat, mais Aby ne se battrait pas plus que nécessaire, après tout, il y avait ici tout ce dont elle avait besoin pour se cacher et éviter l'affrontement directe.

A présent, Aby eut assez de place pour se remettre a quatre pattes, prenant bien appuie sur ces pattes puissantes, et sortant ces griffes acérées, elle escomptait donner juste une hésitation. Il ne lui fallait qu'un instant, qu'une faille, et elle pourrait s’échapper, mais voilà, il ne fallait pas compter sur Shade pour ça, Aby le sentait dans son regard. La jeune dragonne commença donc doucement à onduler sa queue en fouettant l'aire, elle allait devoir jouer de toute son astuce et tous ces truck pour s'échapper, mais elle ne se laisserait pas capturé.
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]   Lun 25 Mai - 20:11

La dragonne se présente à son tour avec une légère révérence, ce qui n'est pas pour me déplaire, comme ça elle s’appelle Abygaël, qu'elle fait partie des grands hordes migrateurs de dragons et que pour devenir adulte a été abandonner sur Equestria afin d'amasser son propre trésor, je le savais, il s'agit d'une adolescente et je comprend aussi mieux sa venu en ses lieux avant de prendre un posture plus détendu et de reprendre la suite de son discours.

Alors que je la regarde toujours dans les yeux tout en réfléchissant à son histoire, la dragonne répond à ma demande, négativement malheureusement pour moi, même si elle m'avoue ne pas vouloir un affrontement inutile à ses yeux avant de continuer qu'il suffit de lui prouver ma valeur et de lui montrais que je sais ce que représente d'avoir un dragon comme allié pour la ranger à mes côtés, mais je ne vois pas bien comment lui montrer ma valeur autrement que par un combat même si je sais ce que représente d'avoir un dragon comme allié, après tout les dragons vivent principalement sur nos terres, aussi bien sauvage que "civilisé".

Pendant que je réfléchie, je remarque qu'Abygaël à les yeux qui observe dans tous les sens à pleine vitesse, elle doit certainement réfléchir à un moyen de s'enfuir au plus vite, qui se confirme par son recul dans la pièce vers les trésors royaux ce qui lui permet d'avoir plus d'espace avant de se remettre en position d'attaque toutes griffes dehors et la queue qui fouette l'air prête à foncer dans le tas.

Je ne suis pas plus impressionner que la première fois, me rapprochant à nouveau de la dragonne qui me montre encore une fois les crocs, c'est dans ses moments là qu'on remarque l'être sauvage en elle car quand elle parle on ne le pense pas bien au contraire, je vois déjà mille et un avantage à avoir Abygaël avec nous, mais comme elle la fait savoir, je dois d'abord lui prouver ma valeur avant d’espéré une quelconque allégeance de sa part.

En dehors du vol, même si elle n'a pas eu le temps de prendre quoi que se soit, je n'ai pas de réel raison de l'attaqué, surtout que cette dernière préférer éviter de combat et la violence gratuite, je la comprend sans un sens, pourquoi risqué des blessures grave pour rien, je cherche alors une solution à notre problème alors que la garde arrive enfin dans la salle, prêt à en découdre avec l’intrus même si tous stoppe net à la vue de la dragonne et de ma proximité avec cette dernière.

Léo, qui a sortie une flèche, les rassure avec un regard sur la situation avant que la garde au complet imite son geste en arment leurs arc, arbalète et autres projectiles en tous genre, je soupire sur le moment, je commence à me demander si je suis pas trop gentille avec eux lorsqu'ils n'écoute pas mes ordres, même si ils font aussi cela pour éviter une punition pire que la mort de la part de mon père si il m'arrive quelque chose, encore plus si cela ce passe dans le château.

Comme pour rassurer Abygaël sur mes intentions du moments, je prend mon épée et la plante dans le sol juste devant moi, comme pour dire que je ne souhaite pas la bagarre pour l'instant, espérant au passage la détendre aussi, avant de dire :

-Excuse mes gardes, les derniers jours n'ont pas été de tout repos pour eux, ils sont un peu sur les nerfs, tu n'es pas venu au bon moment, sinon revenons à nos moutons, je souhaite en savoir plus sur toi, afin de trouvais un arrangement qui puisse nous servir à toutes les deux, je sens que tu n'es pas comme ceux de ta race, tu es bien plus intelligente, plus sensée qu'eux, tu sais faire la part des choses, cela te convient-il ?

J'espère que la réponse seras oui, dans ce cas là, nous irons en parlé dans un endroit plus sympathique et moins sous pression, pourquoi pas dehors dans le jardin, Abygaël y seras moins oppresser par les murs et le plafond et autant profiter du beau temps.

Je dois l'avouer, je préfère la diplomatie à la guerre et au combat, même j'aime beaucoup les doux son d'un combat où le sang gicle, aux cris de douleurs et des os qui cassent. Après tous j'ai comme passion de torturés les gens jusqu’à la mort même si je n'ai vraiment eu le temps de le faire ses derniers temps.

Je regarde toujours la dragonne droit dans les yeux, lui montrant que je souhaite vraiment et sincèrement éviter le combat même si je doit choisir finalement cette option si la réponse et encore un fois négative, je ne vais pas faire la gentille pendant 3 heures non plus, je commence aussi à m'impatienter.

Derrière moi, les gardes sont toujours sur le qui vive, prêt à attaqué au moindre signe de ma part ou au moindre geste agressif envers moi de la part de la dragonne. Je leur montre que je contrôle la situation en mettant devant mon épée, m'approchant d'avantage d'Abygaël, alors que cette dernière semble réfléchir à mes paroles, alors je m’assoies attendant sa réponse toujours en la regardant dans les yeux. Il est hors de question de tourné mon regard, signe de faiblesse.

hors rp:
 

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]   Mer 27 Mai - 11:32

Cette princesse avait quelque chose de fascinant. À la fois, elle semblait belle douce et voulant éviter le conflit, mais son regard, son aura, elle était la digne fille de Sombra et semblait dégager une force sanguinaire contenue qui pourrait a tous moment explosé et laisser place a une combattante d'une rare violence. Abygaël se méfiait énormément de Shade, non pas que la dragonne était peureuse, comme tout membre de sa race, elle ne reculait jamais devant un défi. Mais Shade avait cette prestance et ce mérite, celui de pouvoirs faire douter une dragonne sur sa supériorité et d'avoir réussi à mettre Abygaël sur la défensive.

Encore une fois, Shade n'eut pas peur et s'approcha à nouveau de la dragonne, plus près que jamais a vrais dire et Abygaël en déduisit donc que contrairement a beaucoup de soldat ou de garde, elle ne pourrait pas simplement la désorienter avec des flammes et des hurlements. La jeune dragonne se sentait extrêmement mal, un animal piégé, enfermé entre quatre murs et entouré de gardes et d'une princesse suffisamment sur d'elle, Abygaël se sentait prisonnière et a la merci de Shade. On ne pouvait faire de miracle avec une dragonne sauvage, et elle avait beau se contrôler au maximum, elle se sentait menacer et donc essayait d'intimider. Mais pas seulement, son corps se tendait comme jamais et Aby pouvait sentir en elle le "poumon de feu" se gonfler à sa limite, faisant prendre du volume a la jeune dragonne qui était près à déverser ces flammes.


Se n'était pas en sa faveurs, pas pour le moment alors que la princesse semblait ouverte a la diplomatie, au point ou elle avait retenus ces gardes et planter son épée dans le sol en signe de neutralité. Abygaël devait faire un geste également et se calmer, au moins pour éviter qu'on interprété mal ces actes, ou qu'elle échappe une gerbe de flammes non contrôler alors que son torse distendus commençait a luire d'une lueur rougeoyante. La jeune dragonne ferma les yeux et prit une très profonde inspiration, puis une deuxième, et petit a petit la lueur de son torse disparut alors que la dragonne reprenait le contrôle de elle même. Puis elle put reprendre le contrôle de sa gueule pour rentré ces crocs luisant de bave, et enfin se redresser, la concentration se lisait sur son visage, comme le fait de se désarmé  était un signe, Abygaël en se contenant autan voulait montré sa bonne volonté.

Tournant la tête sur le côté, Abygaël ouvrit sa gueule pour laisser une fumée noire et quelque étincelles s'en échappées. Ravaler ces flammes est toujours une opération qui ne réussit pas entièrement, et qui est douloureuse quand le dragon est en stresse. Mais Aby prenait sur elle, ne montrant aucune faille, elle toussa légèrement puis s’éclaircit la voix qui avait prit une teinte roque et enfumer pendant quelque instant. Une fois remit de cette expérience déplaisante, elle put reprendre la parole pour répondre a Shade de la manière la plus contrôlé qu'elle pouvait, même si son regard toujours affolé et sauvage ne pouvait que trahir le conflit interne se passant en elle.


" Se n'est rien, juste moi qui m'était mal préparée pour se vol. Quand a trouvé un arrangement, je suis plutôt pour, je ne suis n'y la plus sage ou la plus forte des dragonnes, mais avec un peux de contrôle sur ma rage je voie bien que je ne pourrait pas m’enfuir sans y perdre plus que se que j'y gagnerais. Autan essayer la diplomatie pour une fois. "

Contrôle de sois oui, miracle non, Abygaël avait beau avoir repris ces esprit pour le moment, elle ne pouvait cacher la désinvolture propre au dragon qui n'était pas connue pour leur grand respect de la diplomatie. Mais au moins elle n'avait pas incendier le palais pour crée une diversion et essayer de s’enfuir, c'était déjà un pas en avant celons elle. Mais voila, tout ne se passe pas comme prévue, le duel de regard avec Shade fut brisé par la dragonne qui pendant une fraction de seconde regardât derrière la jument assise pour voire si les gardes avait suivit l’exemple de leur princesse.

*ROAR!!!!!*

La dragonne en voyant tout les arc braqué sur elle près a tiré, et dans son état ou elle était aussi tendus que la corde de ces arcs, ne put réprimé cette actions. Se décalant de côté pour montré que se n'était pas Shade, mais bien les garde derrière celle-ci la cible, la jeune dragonne avait poussé un grognement menaçant pour bien faire comprendre qu'elle ne se laisserait pas faire. On ne pouvait faire de miracle avec une dragonne sauvage, et elle avait beau se contrôlé au maximum, elle se sentait menacer et donc essayait d'intimider.

" kof kof, désoler, mais pourriez vous dire a vos petits gardes  de ne pas pointer ces choses pointus vers moi? je ne sais pas si je pourrais me retenir longtemps comme ça. "

la dragonne reprit sa position initial bien en face de Shade, mais ne semblait plus préoccuper par la fixé dans les yeux. Baissant la tête et se massant la gorge et la base du cou, elle essayait de faire partir la douleur d'avoir enchaîner, d'avoir ravaler ces flammes et pousser un rugissement roque en si peut de temps.

Espérant sincèrement ne pas être tenus a rigueur de ces perte de contrôle, la jeune dragonne faisait tout pour se contrôlé tout en essayant de contenir la douleur cuisant doucement sa gorge. Chose plus facile a dire cas faire, alors qu'il fallait déjà énormément de self contrôle a Abygaël pour ne pas agressé les gardes plus loin qui braquait toujours leurs armes vers elle
.
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]   Mer 27 Mai - 13:34

Toujours assise devant la dragonne, j'observe le moindre de ses gestes, le moindre de ses souffles, la moindre passerelle de son corps de dragonne si magnifique, puissante, impressionnante et si dangereux. Je suis vraiment en pleine contemplation d'une merveille de la nature, les dragons sont des créatures extraordinaires, à la fois puissant et gracieux, effrayant et attachant, je commence à apprécier les dragons, en particulier les dragonnes comme Abygaël.

Durant mon observation, je remarque que la poitrine de la dragonne commence à rougir de plus en plus, signe que des flammes se prépare à sortir, mes gardes le remarquent aussi et qui a pour conséquence de tendre encore un peu plus leurs arcs, mais je remarque que mon inviter essaie de toutes ses forces de refouler cette gerbe de flammes grandissant dans sa poitrine qui retrouve petit à petit sa couleur bleu magnifique pendant que le reste de son corps efface tous signes d'agressivité.

Je suis contente du spectacle, un dragon refoulant ses instincts limite sa nature de dragon, afin de se poser pour discuter calmement avec moi, la dragonne a le visage concentré dans son action pour calmer ses ardeurs draconitique laissant échapper un nuage de fumer noir lorsque le feu blottit dans son ventre s'éteint, une action qui semble douloureuse pour la dragonne qui se masse déjà la gorge après une petite toux afin de la clarifier afin de me répondre d'une voix posé.

Je l'écoute dire qu'elle a mal préparé son coups et qu'elle accepte ma proposition au vu de la situation qui ne seras de toute façon pas à son avantage maintenant plus maître d'elle. Je suis heureuse d'entendre cela que je ne cache pas mon sourire les yeux toujours plongée dans les siens jusqu'à ce qu'Abygaël regarde derrière moi, rompant ainsi notre "duel" de regard avant de pousser un rugissement assourdissant et amplifier par la salle à la vue des gardes prêt à l'attaquer au moindre geste agressif de sa part.

Je remarque à se moment là que ses instincts refoulé il y a quelques instants sont toujours présente et prête à resurgir au moindre relâchement de vigilance et de concentration de la part d'Abygaël qui stress à la vue de ses armes pointer sur elle après s'être décaler afin de montrait que son rugissement ne m'est pas destinée du tout.

Je peux la comprendre que cela soit stressant d'être sous le menace d'autant d'armes, même pour un dragon ayant une armure naturel, confirmer par sa demande peu de temps après son cri et de s'être remis face à moi avec un nouvelle petite quinte de toux, elle ne me regarde plus dans les yeux, préfèrent soulager sa gorge le plus possible et surement aussi pour ne plus avoir mes gardes dans son champs de vision.

Ayant eu son consentement pour une discutions paisible entre nous, je me retourne pour faire face à mes gardes toujours sur le qui vive et retenant toujours leurs flèches malgré l'envie de décocher surtout depuis le rugissement de la dragonne, certains commencent même à fatiguer de rester dans cette position et ne retiendront plus leurs flèches pour longtemps.

Je m'avance alors vers eux, après avoir repris mon épée, en leurs intiment l'ordre de baisser sur le champs leurs armes afin de mettre à l'aise et en confiance mon invitée, je souhaite pas de combat qui risque de finir mal pour tout le monde, de plus si Abygaël crache ses flammes, le château en entier risque d'être dévorer dans les flammes et nous serions moqués par tout Equestria.

Léo s’exécute immédiatement, avant de venir se mettre à mes côtés, suivie du reste de la garde malgré quelques protestations tut dans l’œuf d'un simple regard de ma part, je jette un regard derrière moi pour voir si Abygaël se sent mieux avant de donner de nouveaux ordres aux gardes :

- Vu que la situation est sous contrôle, reprenez vos activités habituelles, rassurez tout la château et faites moi un rapport sur tous ce qui vient de se passer surtout sur la façon dont un dragon a pu s'introduire dans la château sans problème, il y a obligatoirement des problèmes dans l'organisation générale des rondes et de la sécurité du château, rompez les rangs !

J'ai pris ma voix la plus autoritaire afin de bien faire comprendre mon mécontentement, si un dragon peut rentré sans problème ici, cela veut dire que n'importe qui peut faire de même, nous devons réglé cela immédiatement. Les gardes s’exécute immédiatement sans protestation cette fois, la honte se lit sur leurs visages, j'ai marqué des points et retrouver mon autorité auprès d'eux, ça fait un bien fou, alors que je retourne auprès de la dragonne, je demande à Léo d'aller aux cuisines faire faire préparer un pique-nique pour Abygaël et moi dans le jardin, un espace conséquent est plus que nécessaire pour parler avec un dragon et une collation va détendre d'avantage l'atmosphère.

Une fois Léo partie et de nouveau face à Abygaël, je la regarde quelques instant afin de la contempler à nouveau, je commence à prendre une affection particulière pour les dragons, qui sont de magnifique créature, même si Abygaël est pour l’instant la seule dragonne que je n'ai jamais vu, je cherche son regard avant de lui dire :

- Mes gardes sont tous parties et je nous ai fait préparer une petite collation dans le jardin où nous serons plus alaise pour parler que dans cette salle oppressante, si tu veux bien me suivre quand tu seras prête, je ne sais pas trop ce que les dragon mange exactement donc pardonne si rien de ne te plaît dans ce que l'on va nous préparer.

J'ai enfin réussi à capter son regard qui est plus calme qu'il y a quelques minutes, je lui sourit contente qu'elle est soit plus calme et attend son signal pour partir de la salle pour rejoindre notre lieu de discutions, je ne remarque même pas que Ténébre saute sur mon dos afin de reprendre sa place qu'il a du quitté plutôt dans un ronronnement sonore et rassurant, au moins il me confirme qu'Abygaël est calme et dans de bonne disposition.

Je regarde à nouveau la dragonne dans les yeux, attendant son approbation pour partir, j'espère que Léo a déjà tout préparer et qu'il a pu savoir ce qui plaît à un dragon, je réfléchie à cela alors qu'Abygaël fini de se reprendre avant de me suivre dehors, j'attend beaucoup de cette entrevue.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]   Ven 29 Mai - 11:49

Toujours lutter pour le contrôle, toujours se retenir, tel était le fardeau d'Abygaël en essayant de vivre plus près du monde des poneys et de cohabiter plus ou moins pacifiquement avec ceux-ci. Gardé, ses instincts le plus sous contrôle même quand sa rage lui serait le plus utile, toujours faire attention de se retenir, imaginer que chaque personne touchée est un petit chaton, que chaque objet est un œuf de poule. Avoir la force des dragons était une bénédiction pour survivre en nature hostile, mais en pleine civilisation faite par des être plus fragile et bien la majorité des objets ou portes finissais comme les deux qu'Abygaël avait défoncées, en miette et irrécupérable. De plus, cet état de fait ne prend pas en compte le puissant souffle de feu des dragons, cela faisait bien longtemps qu'Abygaël n'avait pas eux l’occasion ou le besoin de cracher ces flammes, beaucoup trop dangereuse pour se monde de poneys et cela lui demandait un effort supplémentaire, le feu draconnique demande toujours plus de chose a consumer s'il n'est pas maîtrisé.

Heureusement, la jeune dragonne avait pris à cœur avant cette guerre de s'intégrer. La difficulté étant le travaille sur elle-même, elle avait suivi une formation de moine guerrier pratiquant les art martiaux et le contrôle de-sois. Bien entendus, sa nature de dragonne avait avantagé Abygaël sur le plus physique et d'apprendre à se battre, mais elle n'était pas là pour ça et la partie la plus difficile de ce qu'elle avait appris fut encore de se calmer, se contrôle et d'avoir la maîtrise d'elle-même nécessaire pour contenir sa nature. Toutes ces heures d'entraînement avaient fini par être bénéfiques, car a présent, elle avait réussi à éviter que tout dégénère et finissent très mal pour elle en prenant sur elle-même et en contenant sa rage, son instinct, qui lui criait en ce moment de réduire en cendres ce château où elle était, pour l'heure, coincée.

Quelque chose perturba Abygaël néanmoins, cette jument couleur neige, cette Shade. Son regard avait petit à petit changer, quand elle était venue au début, son regard était sévère, celui d'une princesse venant arrêtée un voleur et pourtant petit à petit, il avait été teint d'une certaine admiration. La jeune dragonne ne savait pas si la princesse admirait le courage d'on elle avait fait preuve pour oser, venir voler Sombra, ou bien la regardait-elle comme une étrange bête dangereuse avec la curiosité mal saine d'un être découvrant un nouveau jouet pouvant faire du mal aux autres? La jeune dragonne n'en était pas sur, mais au moins Shade la regardait avec une certaine admiration si c'était bien le terme à choisir, et elle appréciait un peu, son ego draconique appréciant grandement que quelqu'un l'admire.

Shade prit enfin la décision qu'Abygaël serait sont invitée, et donc congédiât ces gardes pour que la jeune dragonne puisse respirer plus librement. La dragonne, inconsciemment, fit un regard reconnaissant a la jument blanche, qui enlevait un poids a la dragonne qui devait à tous moment être prête à se défendre. Abygaël soupira un grand coups, soulagé de sentir cette pressions partir, et une fois tout les gardes parties, et bien la chute de tensions qui s'en suivit fit faire a Abygaël quelque chose d'assez inattendus surement, mais la jeune dragonne pleine de gratitude, et surtout commençant a apprécier Shade ne put se retenir de la prendre dans ces pattes et de la serrer contre elle lui faisant un câlin peut-être inapproprié, mais les dragons ne sont pas connue pour la subtilité.


"Merci de les avoirs fait partir, eux comme moi, on était sur le point de déclencher une bataille général. "

Elle relâcha ensuite Shade un peu ne rougissant de son élan de tendresse et de gentillesse. Abygaël était gentille pour une dragonne, mais pas forcément une gentille fille, et elle avait du mal a accepté quand ces sentiments débordent et qu'elle agissait en une fille douce et tactile. Au moins tous ces mélanges d'émotions fortes en quelque seconde lui avait fait oublier la brûlure dans sa gorge qui se résorbait petit à petit. Faisant un petit sourire gêné à Shade, la jeune dragonne se laissa donc allez, trop heureuse que tout se finisse bien pour jouer son rôle de voleuse dragonne et redeviens donc juste elle-même.

Croisant ces pattes avant derrière son dos tout en souriant, la jeune Aby stimulé par le regard admirateur de Shade ne put s’empêche de se mettre en valeur en prenant une pose mettant en valeur ces "charmes" draconique. Bien entendus, draconique obliger, malgré qu’elle avait les pattes croisé derrière le dos, on pouvait distinguer sa puissante musculature et ces solide écailles mis en valeur, tendis qu'en redressant la tête, la jeune dragonne montrait également sa collection de cornes parfaitement alignées et égaliser. Pour un poney, cela pouvait sembler bizarre, mais chez les dragons ce genre de détail à de l'importance.


"J'en serais heureuse, les dragons on beau vivre dans des grottes la plupart du temps, j'admets que cette pièce sans ouverture est oppressante. Il y a un jardin ? Je ne l'avais pas vue en étudiant le château, je me demande quel genre de fleur y pousse. Ah et ne vous en fait pas, les dragons sont capables de manger tout et n'importe quoi surtout n'importe quoi. "

Plus à l'aise et plus détendus maintenant que les armes n'étaient plus braquées sur elle, la petite dragonne suivit Shade dans les couloirs heureuse du dénouement. Durant le trajet, Abygaël prit toute fois la peine d'expliquer a sa nouvelle " amie" comment elle s'était introduit dans le château, elle avait passée des semaines a étudier celui-ci pour son point d'entré, et avait donc retenus chaque petite manies des gardes près de la porte de service qu'elle avait utiliser et donc put indiquer a Shade la faille exacte qu'elle avait emprunté. Bien entendus, elle avait également signalé a celle-ci que leur porte de service ne sont pas a l'épreuve des dragons et qu'avec un peu de force brute, il était très simple de rentrer une fois les gardes éviter.

Le tempérament d'Abygaël avait soudainement changé, et c'était normal, Shade avait montré quelque chose que la jeune dragonne avait apprécié au plus haut point. La nature du clan des ombres même les poussait à préférer la violence et la confrontation. Et Shade avait réussi tout comme Aby a refréné cette nature pour discuter paisiblement, surtout elle avait commandé à ces gardes de la laisser en paix. Peut-être que Shade n'en avait pas conscience, mais elle avait aidé et sauvé Abygaël en somme. Et c'était la décision que la dragonne attendait pour être en confiance et parlé peut-être du faite d'être son amie et a son service. Le code d'honneur draconique est très claire le dessus, venir en aide à un dragon, poussait ce dragon a devoir être au service de celui-ci pour rembourser sa dette, et même si Aby ne s'était pas jetée tête baissé sur Shade, celle-ci avait les plus grandes chances de pouvoirs faire d'Abygaël son amie et sa partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]   Sam 30 Mai - 12:41

Alors que je fait face à la porte, je suis surprise par l'étreinte chaleureuse de la dragonne, une étreinte sincère, gentille et bienveillante, à part mon père et Léo, personne ne m'a jamais étreint comme cela. Je ne bouge plus sur le moment trop surprise et trop occupé à apprécier ce moment magique.

Mais trop rapidement à mon goût cette dernière commence à me libérée après m'avoir dit des remerciement, lors de la fin de cette étreinte je pus observais d'encore plus près cette magnifique dragonne dont les écailles sont étonnamment douce, moi qui pensait qu'elles étaient dur et rêches.

Après m'avoir finalement reposer avec un petit sourire gêné, Abygaël prend une pose que je qualifie de jolie, mettant en avant ses "attribut" de dragon des plus charmant, cela me permet aussi de pouvoir la voir sous son plus beau jour à ma grande joie, les dragons sont incontestablement des créatures magnifiques.

Une fois sa séance de mannequina fini, Abygaël me dit enfin que nous pouvons y aller et rejoindre notre lieu de discutions, précisant au passage que les dragons mangent de tout et n'importe quoi, je suis contente de l'apprendre, il est impossible de ne pas pouvoir contenté une invitée.

Lui offrant mon plus beau sourire des plus sincère, je nous conduit tranquillement vers le jardin, posant des petites questions d'ici de là sur sa façon dont elle est rentrée, questions auxquels elle me répond sans détour avec beaucoup de précision, je note tous ce que la dragonne me dit dans un coin de ma tête pour mes gardes.

Sur notre passage, nous croisons plusieurs serviteurs et gardes qui fixent la dragonne de façon insistante, je les fais changer d'attitude immédiatement d'un simple geste du sabot, hors de question qu'Abygaël se sente mal à l'aise à cause de ses curieux.

Et nous sommes enfin arrivé à destination, les jardins du château de Bad Lands, ma fierté personnel, en effet je tiens à avoir un jardin des plus magnifique pour me détendre, profiter du soleil ou comme maintenant y faire un simple pique-nique à l’abri du magnifique chêne centenaire qui orne le milieu du jardin.

Autour de ce dernier se dresse divers parterre de fleurs, d'arbustes et une pelouse des plus entretenus, j'ai fait appel aux deux meilleurs jardiniers du royaume pour s'en occuper et l'entretenir, surtout les roses rouges et blanches qui demande beaucoup de soin.

A peine je met un sabot dans le jardin que les parfums des fleurs me parvienne, celle des lilas, des pois de senteurs, des aroms et autres fleurs qui sont par centaines dans ce lieux, mais qui se marient à merveille pour mon plus grand bonheur, j'espère que toutes ses effluves floral ne vont pas être agressif pour le nez de mon invitée.

Je la regarde rapidement pour connaitre le réponse à ma question mentale et remarque que cela ne la dérange nullement voir limite le contraire sauf si je me pourvoie, elle me le dira bien assez rapidement, j'ai même l'idée de lui offrir un parfum préparer avec les fleurs qu'elle aime si cela lui convient.

Alors que nous marchons dans les allées fleuries du jardin, je voie Léo qui fini les préparatif sous le chêne alors que Ténébre, qui est sur mon dos depuis le début malgré le câlin de la dragonne, le rejoint rapidement avant de monter dans l'arbre où se trouve son coin dodo préférer, je me retourne alors vers Abygaël et lui dit :

- Voici notre lieux de discutions, si tu veux bien prendre place, je souhaite te connaitre d'avantage vu que tu m'as dit en chemin comment tu as fait pour entrée dans le château autant faire pleinement connaissance.


Alors que mon interlocutrice s'installe, je donne rapidement à Léo quelques instructions sur les points important que la dragonne a soulevée et ne pas revenir ici sans véritable raisons, je veux rester seul à seul avec Abygaël, si j'ai besoin de quelques choses je lui envoie Ténébre.

Je m'assoie à mon tour face à mon invitée et nous serres deux verres de jus de fruit avant de prendre un sandwich que je commence à manger entre gorgée de jus, cette petite aventure me donne faim et soif.

Une fois la moitié de mon sandwich et de mon verre engloutis, je reprend la parole et demande à la dragonne d'où elle vient, comment est-elle arrivé ici et pourquoi elle doit se faire une réserve de trésor. Je souhaite vraiment la connaitre d'avantage, j'espère seulement que mes questions ne sont pas indiscrète.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]   Sam 30 Mai - 14:35

Aussi étrange que cela puisse paraître, surtout pour Abygaël, Shade ne protesta pas de se retrouver entre les pattes de la dragonne alors qu'elle l'étreignait. Bien au contraire, après l'instant de surprise normal de c'être fait prendre par surprise, Shade semblait apprécier de recevoir un peu de tendresse. La vie de princesse devait être difficile aux vues que la jument au pelage éclatant ne semblait pas si habituer que ça à être pris dans les pattes de quelqu'un. La jeune dragonne avait du mal à imaginer ce genre de chose, ayant vécu avec des parents aimants, et pas seulement son père et sa mère, elle avait vécu sa jeunesse en recevant des gestes d'affections qui a la longue l'avait rendue très tactile avec les personnes qu'elle estimait digne de ce genre de chose.

Puis juste après ce moment, la dragonne prit conscience qu'elle venait de serrée contre elle une jeune jument, non pas que cela la dérange outre mesure, mais sur le coup elle avait eu peur de lui avoir fait du mal sois avec ces écailles, sois avec sa force. Mais Visiblement Shade n'avait rien, heureusement d'ailleurs, blessé celle a qui on doit le fait d'être saine et sauve est un peu ridicule. Enfin ce qui l'était aussi pour Aby, du moins dans son for intérieur, c'est que a force d'être coquette et prendre soin d'elle, ces écailles était aussi douce et soyeuse que celle d'un serpent, ce qui pour un dragon était risible, car la majorité préfère plus la force brute et l'aspect rugueux et résistant.

Une fois que Shade semblait avoir suffisamment observé la dragonne, ce qui plaisait autan a l'une que al 'autre, les deux filles purent commencer a se diriger dans le château. La discutions tournât autour des failles dans les rondes à l'extérieur du château, rien de bien particulier, a vrais dire Abygaël rendait ce service a la jument pour se faire pardonner du mieux qu'elle pouvait d'avoir un tout petit peux détruit deux des portes du palais de Sombra. Abygaël espérait d’ailleurs que Shade n'allait pas trop lui en vouloir, c'était déjà assez dur de trouver une amie dans ce royaume, et la jeune dragonne voulait ne pas avoir de souci avec elle juste en l'ayant rencontré, car oui, Abygaël, s'était très rapidement attachée à Shade du a son geste de l'avoir épargnée, et donc la considérait déjà en amie.

Après donc quelque minute de discutions et de déambulation dans le château, Abygaël découvrit enfin le jardin de celui-ci. Un grand jardin accueillant fleur et arbres, d’immenses chênes centenaires ombrageaient délicieusement l'endroit tandis que des parterres de fleurs au senteur exotique pour Abygaël. Sur le coup la dragonne prit une pause, inspirant profondément pour s'imprégner de chacune de ces odeurs parfois inconnues, d'autre mal connue. Alors que le griffon Leo Ténèbres son chat et Shade avançait dans ce jardin qui leur était familiers pour s'installer et pique-niqué, Abygaël quand à elle se mit a osciller de gauche a droit en découvrant chaque fleur, chaque plante. Prenant plaisir à découvrir ces cocktails d'odeur et d’arômes inconnus.

Après un certain temps ou Abygaël telle un papillon se hasardait de fleur en fleur pour tout découvrir, la jeune dragonne rejoignit Shade qui l'avait tout de même inviter a manger. S'asseyant en face de Shade en souriant, la jeune dragonne prit alors le jus de fruit tendu par Shade en premier lieu, la brûlure a sa gorge toujours a vif, le doux nectar sucré et rafraîchissant fut le bien venu et rapidement englouti.

"Merci bien, je vais essayer de satisfaire votre curiosité. Donc je vais reprendre depuis le début, je m’appelle Abygaël donc, mes parents sont de grand voyageur et nous effectuons la grande migration des dragons tout autour de se monde. Par conséquent, il m'est assez difficile de dire ou je suis réellement née, je n'en ai pas le souvenir, mais j'ai déjà fait plusieurs fois le tour de cette planète."

Commençant également a manger son sandwich la jeune dragonne se retenus de ne pas l'avaler en deux bouchées. Tout est démesuré chez un dragon, même son appétit et également sa capacité à engloutir une grande quantité de nourriture en un temps record. Mais Abygaël voulait donner bonne impression, elle voulait montrer qu'elle pouvait vivre parmi les poneys sans déclencher de catastrophe, bien qu'il serait tellement plus simple de le faire.

"Comme dit, je ne sais pas exactement d'ou je viens, je préfère me voir comme une dragonne du monde et pas simplement venant de telle ou telle territoire. Mes parents mon laissé en Equestria il y a de cela une trentaine d'années, ce continent est rempli de richesse et n'est pas spécialement dangereux, enfin auparavant, vu la relative stabilité et la bienveillance des poneys. C'est donc une cible de choix pour un jeune ou une jeune affin de faire ces preuves. Je suis une adolescente comme vous l'avez remarqué, et pour réussir a passer au stade d'une vraie adulte, il ne faut pas simplement grandir, pour être considéré comme telle, il faut constituer son propre butin. Que ça soit honnêtement en travaillant, ou en le volant. "

Alors qu'elle discutait paisiblement, Abygaël se détendit suffisamment pour agir normalement envers Shade, trop normalement peut-être. Après avoir fini sa longue explication de la raison de sa présence, la jeune dragonne déploya sa longue langue flexible d'un trait pour attraper un autre sandwich près d'elle et le gobât d'un seul coup. Oui malgré tout ces efforts, elle reste une adolescente en plus d'être une dragonne, du coup par moment elle pouvait agir de manière assez peut correcte ou ragoutante, mais en général entre dragons du même ages, on ne tiens pas rigueur de ce genre de chose, pourvut que Shade puisse comprendre que se n'était pas du manque de respect, mais bien un signe que la dragonne se sentait à l'aise près d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]   Dim 31 Mai - 18:18

C'est toujours plaisant de voir une personne profité de mon jardin et y faire honneur comme le fait Abygaël a son arrivée, tel un papillon ou une abeille qui goûte chaque parcelle de fleurs avant de venir s'asseoir, manger et boire suivi d'une réponse à mes questions, je suis contente que cela ne la dérange pas d'y répondre et écoute ses réponses avec grande attention.

Comme ça les dragons adultes laissent leurs enfants seuls le temps du passage à l'âge adulte et ses derniers doivent amassé un certain trésor pendant ce temps là d'un quelconque manière, au fur et à mesure de son récit, j'imagine toutes les merveilles que la dragonne a dû voir, ses paysages inconnus et varier, je boit littéralement ses paroles, j'adore voyager mais à cause cette guerre je ne peut même pas faire un pas en dehors des terres Sombres sans être attaqué.

Lorsqu'elle a fini son récit, Abygaël prend un sandwich avec sa langue, je la regarde me demandant comment elle fait pour avoir une langue aussi longue dans sa bouche, après l'avoir engloutie je remarque qu'Abygaël me regarde d'un air géner, surement a-t-elle peur que je prend mal son geste à l'instant.

Et il n'en est rien, après tout je ne connais pas les habitudes des dragons, pour la rassurer je lui sourit avec un petit air amuser, les dragons sont vraiment des être fascinants sous toutes les coutures, je ne peux pas m'empêcher de poser mon regard sur elle, essayant de ne pas paraître grossière.

Alors que je fini mon verre et m'en serre un autre ainsi qu'à Abygaël, Ténébre nous rejoint quémandant des caresses à nous deux, j'aime beaucoup le félin qui m'indique rapidement l'état de l’atmosphère général comme maintenant même si je n'ai pas besoin de lui pour voir que l’atmosphère est détendu et bonne enfant.

Après avoir donné ses caresses au chat et lui avoir servir un bol de lait, je regarde à nouveau la dragonne et me lève afin de me mettre plus prêt d'elle, la chaleur de son câlin de toute à l'heure me manque, même si mon père me donne énormément d'amour, je suis en manque d'affection lors de ses absences, Léo ne compte pas vraiment même si je l'apprécie beaucoup et Pandore est trop loin de moi pour me donner de l’affection et notre correspondances trop rares pour me contenté.

Je pose ma tête contre elle et ferme les yeux afin d'être bercé par sa respiration, maintenant que la tension est retombé une petite fatigue me tombe sur les paupières, j'ai envie de dormir un peu, mais je préfère demandé à la dragonne si je peut rester comme cela un moment.

- Je te prit de m'excuser, mais puis-je rester comme ça un moment, je me sent tellement bien, je voulais aussi te demander si je peux t'offrir un parfum ? Tu n'as qu'à choisir les fleurs que tu souhaite avoir dedans qu'on te le fabrique avant ton départ.


Je n'attend pas vraiment sa réponse pour me blottir d'avantage contre elle, espérant ne pas la déranger, je commence même m'endormir légèrement bercer par sa respiration tranquille, je commence même à rêver des merveilles qu'Abygaël m'a parlé il y a quelques instants.

J'imagine être sur son dos, volant à travers le monde, découvrant mille et une merveille, j'ai l'impression de ne plus avoir de poids sur les épaules, que tout mes soucis d'envolent et disparaissent dans le ciel bleu et que même mon père est heureux pour moi.

Je n'ai pas envie de sortir de ce rêve magnifique, mais un miaulement me sort de mes rêveries, je regarde alors Ténébre blottit entre mes pattes, miaulent afin d'avoir à nouveau des caresses qui tarde trop à son goût, après avoir donner au félin ses exigences je me lève et m'étire avant de regarder Abygaël d'un air un peu gêné de mettre endormie sur elle, m'excusant au passage de ne pas avoir attendu son approbation.

Je sort alors du sac laissé par Léo, une plume et un parchemin afin d'y écrire les fleurs que souhaite Abygaël dans son parfum pour que les parfumeurs se mettent rapidement au travail, je veux qu'elle est son parfum avant son départ car malheureusement la dragonne ne peut rester au château, du moins pour l'instant.

Maintenant prête, j'attend qu'elle le soit avant de continuer toute autre activité ensemble, autant mettre à profit le temps que va mettre la préparation du parfum, la dragonne a répondu à mes questions, mais elle en a peut-être aussi, dans la cas contraire on va toute simplement s'amuser ensemble, s’échanger des trucs de beauté et autre banalité du genre.

hors rp:
 

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]   Lun 1 Juin - 11:01

La jeune dragonne avait au final laissé échappée un geste qui pour son espèce était anodin et heureusement, Shade ne semblait pas plus gênée que ça par les réflexes d'Abygaël. En réalité, elle semblait même intriguer et ne lâchait pas la dragonne des yeux, apparemment la jument semblait prendre un plaisir à l'observer et admirait donc chaque détail de la jeune dragonne. Abygaël n'était pas l’archétype de son espèce loin de là, plus gracile et plus élancer que la majorité de ces congénères, elle n'était pas vraiment ce qui était de plus représentatif.La jeune dragonne avait au final laissé échappée un geste qui pour son espèce était anodin et heureusement, Shade ne semblait pas plus gênée que ça par les réflexes d'Abygaël.

En parlant de contact, Shade, c'était rapprocher petit à petit d'Abygaël et finit par demander la permission de rester un peu contre elle, avant de parler d'un parfum qu'elle pourrait choisir parmi toutes les fleurs. Abygaël allait réfléchir a tout ça, mais remarquât d’abord que la jument a la robe au blanc d'une pureté céleste c'était complètement blotie contre elle, commençant à s’assoupir, visiblement les émotions forte et le manque de tendresse semblait l'avoir complètement vidée. La jeune dragonne sourie tendrement en voyant la puissante princesse Shade ainsi, non pas amuser, mais plus attendrit de voire qu'au fond, la jeune jument était comme toutes les autres , justes qu'elle devait paraître forte pour son titre.

Abygaël ne répondit pas à Shade, elle préféra la prendre doucement dans ces pattes et la tenir contre elle, laissant doucement sa respiration la bercer et quand enfin le sommeil semblait prendre son dus, Abygaël se mit a chanter a mis voix pour Shade. Elle n'était pas une grande cantatrice, mais elle espérait que la berceuse qu'Abygaël chantait pour Shade l'aiderait à faire de doux rêves..

"Ani Couni chaouani
Awawa bikana caïna
E aouni bissini"


ces trois lignes de paroles répétées lentement en au fils de la respiration avait toujours eu pour effet d'endormir profondément la dragonne quand sa mère la berçait ainsi. Elle espérait que malgré la différence d'espèce, cette chanson venue d’ailleurs pouvait aider Shade a trouvé de doux songes et a pleinement se reposer. Après un certain temps, la jument blanche fut réveillée par un petit être félidé qui semblait en manque d'attention. Shade se remit donc sur ces pattes pour prendre soin du mini tyran a fourrure et sortie une plume et un parchemin de son sac après c'être excuser.

" Quand au parfum, je te remercie d'avance, j'aimerais un au rose blanche, l'odeur et la couleur de ces fleurs m'a toujours fasciner."

S’étirant à son tour, Abygaël fit un sourire a Shade, la jeune dragonne c'était parfaitement détendu a son contacte, et pouvait agir librement a présent. Libre et a l'aise, elle commença a questionner Shade sur qui elle était derrière son masque de princesse, et comment était la vie dans un château. Pour Aby avoir une maison en "dur" était un peu étrange, grande vagabonde depuis sa naissance, elle n'avait jamais eu de foyer ou vivre en permanence et la curiosité la démangeait a savoir comment c'était d'avoir un lieu sur ou se réfugier en cas de besoin, outre qu'auprès de ces proches.
Revenir en haut Aller en bas
Shade
avatar
Dark Pledge

Messages : 860
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 26
Expérience:
94/320  (94/320)

MessageSujet: Re: Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]   Lun 1 Juin - 15:16

J’observe Abygaël qui se léve à son tour, s'étire et répond à ma question pour son parfum, des roses blanches, l'une des mes fleurs préféré en plus les rosiers de cette couleur sont en pleine floraison, j'écrit rapidement sur mon parchemin le désir de mon invité et le donne à Ténébre afin de le faire parvenir aux parfumeurs.

Maintenant le félin partie faire sa mission, j'adore vraiment se chat, j'écoute Abygaël me poser à son tour ses questions qui concerne la vie au château et mon véritable moi, je peux répondre sans problème et sans détour pour la vie au château, mais pour son autre question cela risque d'être plus compliqué, même si je me sent bien et détendu en présence d'Abygaël, je ne pense pas être encore prête à tout lui dire sur moi, du moins pas dans les détails les plus noir de mon être.

Alors que je me dirige vers une petite balançoire que j'utilise presque plus, je commence à répondre aux questions de la dragonne, d'abord sur la vie au château :

- La vie au château est simple malgré les responsabilités qui m’incombe en particulier lorsque mon père est pas là comme aujourd'hui, après je pense aussi que ma vie au château est facile car j'ai des serviteurs qui m'aide dans certaines tâches quotidienne, comme la préparation de mes repas, le nettoyage de mes vêtements ou de ma chambre, j'ai rarement rien à faire, mais je dois t'avoué quand même que la vie de château est souvent solitaire, en dehors de mon père, de Léo et de Ténébre le chat, je n'ai pas d'amis dans ses lieux, de plus ses derniers ne sont pas tout le temps avec moi et il m'arrive souvent d'être toute seule des journées entière.


Ma gorge commence à se serré au début de ses paroles car je commence à répondre à la deuxième partie de ses questions, alors que je caresse du bout du sabot la balançoire pendant que les jardiniers viennent cueillir discrètement et rapidement les roses pour le parfum d'Abygaël.

- Il faut dire que pour beaucoup, je ne suis qu'une chanceuse dont le destin a gâté la vie lorsqu'elle ma mit sur le chemin du roi Sombra alors que je n'était qu'un bébé, donc forcément je suis méprisé par certain alors que d'autre font comme si je n'existais pas vraiment et les derniers ont peur de moi à cause des réactions que peut avoir mon père si jamais ils font quelques choses de travers avec moi, donc en dehors d'un cercle très fermé de personne, je suis pour les autres que deux choses : une enfant qui ne mérite pas sa chance et sa place auprès du roi ou la princesse Shade, fille adoptive de l’impitoyable roi Sombra qui n'hésite pas à tuer quiconque ose me faire du mal.

Je dois bien t'avouer que je n'ai que peu d'autorité sur les gardes ou le peuple sans mon père, même si un certain nombre de personne me respecte énormément pour certaine chose que je ne préfère pas te dire pour l’instant, je dois aussi te remercier, car grâce à toi le nombre de personne me respecte pour moi et non parce je suis la fille du roi a augmenté aujourd'hui.

A ce moment là je regarde Abygaël et lui fait un sourire de remerciement même si elle ne l'a pas fait exprès et je fini sur cette note mon récit sur moi-même, je commence à avoir du mal à cacher ma tristesse même si elle n'a pas lieu d'être, j'ai un père qui m'aime plus que tout, mes rares amies qui m'aime aussi malgré la distance et le fait qu'on ne se voit pas beaucoup, je pense à Pandore à ce moment là, un détail que je n'ai pas dit à Abygaë ne sachant pas encore si je peux lui dire se secret.

Je vit un vie très bien par rapport à certaine personnes, mais je me sent quand même un peu seul, je fait que me plaindre bon sang de bois, cela n'est pas digne d'une princesse du Royaume des Ombres, je me ressaisis immédiatement, séchant d'un revers de la patte la larme qui commence à couler le long de ma joue, je regarde droit dans les yeux Abygaël et lui demande si elle a d'autre question, cette dernière ne parle point je prend donc son silence pour un oui.

Je lui attrape alors un patte et l’amène à nouveau vers notre pique-nique qui demande à être fini, je commence même à parlé d'un sujet plus joyeux afin de reprendre l'atmosphère détendu d'il y a quelques instant, nous papotons comme cela durant le reste de la journée, lors du moment de notre séparation je remet à la dragonne son parfum rangé dans une sacoche avec quelques vivres ainsi que le promesse de se revoir très bientôt, au passage je lui glisse que si elle besoin de quoi que se soit, elle ne doit surtout pas hésiter à venir me voir directement au château, mais cette fois si en passant par la grande porte et de s'être annoncé aux gardes avec un petit sourire complice.

Cette dernière répond à mon clin d’œil, me remercie et s'en va pour son lieu de résidence actuel je suppose, je dois essayer de trouvé un façon de l'aider dans sa tâche et de lui trouvé un endroit sur pour entreposer son butin en toute sécurité pour ce dernier et elle, je dois en touché deux mots à mon père lorsque je lui rend mon rapport sur cette situation.

Je regarde la dragonne partir dans le soleil couchant et rentre dans le château lorsque je ne la voit plus avec la certitude que ceci n'est qu'un au revoir.

_____________________________________________
Montage créé avec bloggif
Sombra est le maître de tous !
Ma tenue de soirée, créer par Pandore:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]   Mar 2 Juin - 11:27

Les chats sont vraiment fascinants. Autan par moments, ils sont diaboliquement tyranniques à tout faire pour qu'on obéissent a leurs quatre volontés, surtout en demande d'affections, autan parfois, ils se révèlent être de précieux compagnons d'une rare intelligence, comme le prouve en ce moment Ténèbres amenant le message de Shade a Leo sans la moindre hésitation. Abygaël trouvait tout ceci fort amusant et intriguant, et elle observa donc le petit Ténèbres jusqu'à sa disparition de son champ de visions.

A présent, la jeune dragonne écouta attentivement Shade parlée de sa vie au château, vivre seule piégé entres quatre grands murs dorés. Visiblement la jeune jument avait une soif de liberté et de tendresse inassouvie que sons statue ne lui permettait pas d'accomplir, piégé ici ou tout est fait par des serviteurs, Abygaël ne pouvait pas se l'imaginer, elle qui a toujours vécu en pleines natures ou dans des habitations plus ou moins temporaires, elle ne pouvait pas trop comprendre se sentiment d'enfermement.


" Et bien, ça semble très triste de vivre dans un palais. Il faudrait vraiment trouver un moyen de te faire bouger de là, sans même parlée d'aller dans d'autre continent, y a tellement de gens et de chose a voire derrière ces murs, faut pas rater ça. "

Puis viens le sujet de qui était réellement Shade. Abygaël n'a jamais eu le loisir de lire beaucoup de romans, mais mêmes elle se rendait compte que la vie d'une princesse isolée de tous voyant rarement ces proches et en manque d'affections, c'était quelque peu prévisible. Mais la bonne chose, c'est qu'au moins a présent, elle pouvait compter une dragonne parmi ces amies, et quand bien même on peut leur reprocher tous les défauts du mondes, les dragons on au moins deux grandes qualités. Une patience millénaire, et une fidélité encore plus grandes. Tant que Shade aurait besoin de Aby, celle-ci aura la motivation d'allée a sa rencontre et de passer du temps avec elle.

"Et tu te débarrasseras pas de moi si vacillement."

Finit par dire sur la plaisanterie la jeune dragonne. Puis elle laissa le temps qu'il fallait a Shade pour se recomposer, refaire son masque de la belle princesse intouchable, en lui souriant gentiment, dégustant toujours son jus de fruit. Puis les deux amies se retourner à leur pique-nique et finisse tranquillement les victuaille emporté gentiment par Leo, les deux filles finirent la journée paisiblement dans ce jardins magnifiques aux mille senteurs qui n'avait aucun autre pareil dans les Bad lands.

Après un clin d’œil complice des deux jeunes filles a propos de passer par la grande porte la prochaine fois, Abygaël vue le soleil décliner à l'horizon, elle serait bien restée plus longtemps, mais elle a déjà suffisamment abusée de la patience des gardes celons-elle. De plus elle a encore à faire a l'extérieur pour trouver un endroit sur ou dormir, se n'est pas toujours faciles d'être une vagabonde. Après une dernière accolade avec Shade, Abygaël reprit son chemin vers l'extérieur du château, au final, elle n'avait obtenu aucune richesse matérielle de cette journée. Après une dernière accolade avec Shade, Abygaël reprit son chemin vers l'extérieur du château, au final, elle n'avait obtenu aucune richesse matérielle de cette journée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre draconitique [PV: Abygaël]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il en faut peu pour être heureux [Abygaïl Scavo, Maeva Hellsoft, Samaël Smith]
» Xibalba (abygaëlle)
» Qu'est-ce que la capacité d'apprendre, sinon un aspect de l'éternité? (Mark P. W. et Abygaëlle H.) *RP TERMINÉ*
» Abygaëlle C.R Kovalevski ► Victoria Justice
» Trop de questions [Pv Abygaïl Lullaby]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Sombres :: Bad Lands-
Sauter vers: