Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Viva Gallopfrey [feat Discord]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steam Gold
avatar
Solar Empire

Messages : 326
Age : 24

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 27
Expérience:
125/340  (125/340)

MessageSujet: Viva Gallopfrey [feat Discord]   Mer 3 Juin - 8:58

Gallopfrey. Une ville futuriste où la technologie est reine, où le progrès est à l'honneur. L'El Dorado des ingénieurs et des inventeurs d'après sa réputation. Mon seul regret sur cet endroit, c'est qu'il fait partie du territoire de l'Eternal Chaos, la nation dirigé par Discord qui est l'incarnation du chaos.

Pour ma part, j'étais partie dans cette ville car j'avais trouvé le seul vendeur qui pouvait me fournir de la gélatine de changeling de bonne qualité pour tenter d'inventer un nouveau type de caoutchouc. Ce composant est tellement difficile à trouver dans le commerce que je devais aller dans un territoire potentiellement ennemis.

Après l'achat de trois litres de cette précieuse substance, je contemplais la ville des ingénieurs qui était un régal à mes yeux. Les vitrines de ses boutiques étaient remplis d'inventions loufoques comme je les aimes, ainsi que des boutiques de composants divers et varié, justifiant l'aspect véridique de ce paradis des mordus de la mécanique.

Cependant, une seule chose gâche ma paisible visite dans cette ville : ces habitants. En effet, à chaque coins de rues, les ingénieurs locaux m'espionnaient au loin, voire me harceler ou me poursuivre sans cesse à cause de mon aile mécanique dont ils voulaient percer le secret de sa conception. Apparemment, me demander gentiment est compliqué pour eux. Je sais que je devais être prudente dans les villes chaotiques à cause de la population qui est à l'image de leur roi, mais quand même, les passionnés de mécanique de cette nation sont pire que des prédateurs. Ça devient flippant à force.

Suite à cela, j'ai pu m'acheter une cape en tissus brun pour le porter afin de camoufler mon aile de ces mécanos fous pour les semer. Puis, en pensant être en sécurité, je décidais d'aller m'installer sur une fontaine d'une des places de la ville pour souffler un peu avec ces mésaventures de la journée. Moi qui voulait passer un bon moment dans cette ville, c'est raté.

_____________________________________________

Mon OC:
 


Ma Cutie Mark:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Viva Gallopfrey [feat Discord]   Mer 3 Juin - 23:02

A chaque jour sa peine. Autant dire qu’en me basant sur le planning chaotique dans lequel j’avais mis de l’ordre, ce matin c’était au tour de Gallopfrey de recevoir ma royale visite. C’était une petite bourgade relativement importante qui avait fait l’étrange choix de se focaliser sur la modernité. C’était un choix étrange, louable mais fort intéressant pour quelqu’un comme moi. Bien sûr, cette diversité n’offre-t-elle pas bien plus de possibilités pour assoir ses desseins ? Bref, je me mettais en branle afin d’occuper une matinée pluvieuse.

Grace à mes talents le voyage fut bref, et bien plus encore. Cependant la pluie continuait à tomber. Les nuages se mêlaient à la noirceur des fumées qui s’échappaient des divers ateliers accentuant le côté grisâtre de la ville. Dans ces conditions, difficile de savoir quoi faire d’intéressant.

Flottant au-dessus de la ville je l’examinais sous toutes les coutures, trouvant une occupation à mener. Mes yeux distordus furent rapidement attirés par un spectacle curieux qui se passait en contrebas. Une jeune poney semblait attirer toutes les attentions. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’était pas pour son côté « tout choupinoupinet » mais pour un côté plus « technique », une amélioration mécanique qui l’affectait.

Petite pégase deviendra grande, mais étrangement elle ne portait qu’une seule aile de sa propre chair, l’autre étant un étrange dispositif. Si tout un chacun était curieux, mon royal esprit m’obligeait de m’intéressait à  ce petit manège.

Et « pop », ce fameux « pop ». Disparu les flottaisons aériennes, bonjours la terre ferme. J’étais joueur. Aucune idée de la manière dont je comptais me divertir mais une chose était certaine, je n’apparaitrais pas sous ma véritable forme, du moins partiellement. C’est sous ma forme de pégase que j’apparaissais au coin d’une ruelle. D’une voix, savant mélange de vieillesse, de sournoiserie et d’amusement, j’abordais enfin celle qui était le cœur de l’animation.

Spoiler:
 

- Hep hep hep ! Ne pars pas tout de suite ! C’est dangereux par-là ! En général c’est plutôt calme mais il parait qu’un étranger se balade avec un truc mécanique qui vaut le coup d’œil. Y’a le boss du quartier qui payerait cher pour mettre la patte sur ta jolie petite aile.

Tout en me retournant, je ne pouvais m’empêcher de marmonner quelques mots dans ma barbe. Pourquoi faisais-je ça c’était idiot. Ou alors ça donnait un côté foldingue sympathique à ma divine interprétation du type louche

- Touche ! Touché ! Parle et parlé ! Oh oui ! Continue et continuons.

Pendant ce temps-là à Concordia … et bien je n’avais aucune idée de ce qui pouvait bien se passer !

- T’inquiète pas ! Chuis pas là pour te tailler ton matos ! Entre pégase faut bien s’aider non ? Et puis entre nous, le boss du quartier me doit quelques paris alors c’est pour moi un moyen de le faire raquer.

J’ai toujours aimé tourner autour des gens. Différents points de vue ? Mettre mal à l’aise ? Se dégourdir les pattes ? Aucune idée mais c’était marrant. Du coup, sautant comme un cabri à en faire rougir de jalousie cette charmante … et rose … Pinkie Pie je faisais mon inspection de cette charmante petite proie amusante.

- Snif ! Ssnniiff ! Ne serais-tu pas une espionne de la ruche ? Je sens comme une odeur de changeling qui flotte autour de toi ! Le boss c’est rien ! Par contre on aime pas les espions ici ! Je devrais appeler Discord notre Altesse aliénée tu ne crois pas ? Je suis certains qu’il s’amusera un moment avant de te renvoyer chez toi dans un sombre état de folie. Mais peut être as-tu seulement acheté de la gélatine ? Si c’est le cas, tu t’es faite avoir ! C’est pas là où tu l’as achetée qu’il fallait aller. Mais t’as de la chance, je sais où s’en procurer ! De la meilleure qualité ! Du premier choix !

Je crois que c’est maintenant qu’il fallait que je fasse les gros yeux tout en tapotant ses achats avec un mélange de fausse curiosité et de fausse causticité.

- Alors dis-moi petite pégase ! Dis à Didi, espion ou arnaque ? Oh ! Oui, t’as vu ma rime ? Dis à Didi, j’aime bien la faire. Didi c’est mon nom mais t’aura deviné.
Revenir en haut Aller en bas
Steam Gold
avatar
Solar Empire

Messages : 326
Age : 24

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 27
Expérience:
125/340  (125/340)

MessageSujet: Re: Viva Gallopfrey [feat Discord]   Jeu 4 Juin - 15:23

Alors que je pensais que j'avais enfin la paix, un mystérieux pégase gris clair à crin noir avec des sourcils, une queue et une barbiche blanche ainsi que des grands yeux jaunes me faisait sursauter d'un grand bond

"Hep hep hep ! Ne pars pas tout de suite !" dit l'étalon. "C’est dangereux par-là ! En général c’est plutôt calme mais il parait qu’un étranger se balade avec un truc mécanique qui vaut le coup d’œil. Y’a le boss du quartier qui payerait cher pour mettre la patte sur ta jolie petite aile."

"Je suis désolée, monsieur." disais-je d'un ton encore choquée par la présence surprise de mon interlocuteur. "Je ne fais des prothèses sur mesure que sur commande et seulement sur des clients amputés avec une autorisation d'un médecin. Ce n'est pas une marchandise de supérette."

J'étais sincère sur mes paroles. Mes inventions n'étaient pas destinés à des revendeurs mais à ceux qui en ont réellement besoin. Je ne suis pas spécialisée en production en masse. De plus, je restais toujours méfiante vis-à-vis de cet individu louche, me demandant ce que son patron allait en faire de ma prothèse.

"T’inquiète pas !" ajouta mon interlocuteur. "Chuis pas là pour te tailler ton matos ! Entre pégase faut bien s’aider non ? Et puis entre nous, le boss du quartier me doit quelques paris alors c’est pour moi un moyen de le faire raquer."

Je faisais un soupir de soulagement par la suite. J'avais eu peur qu'il finirait par prendre ma prothèse de force. Si c'était le cas, je l'aurais assommé avec mon arc pliable. Au moins, il a évité tout acte préventive d'autodéfense de ma part. Mais malgré que je sois rassurée, le pégase gris tournait autours de moi au sautillant, ce qui me mettait mal à l'aise à force. Je n'avais aucune idée de ce qu'il voulait de moi.

"Snif ! Ssnniiff ! Ne serais-tu pas une espionne de la ruche ? Je sens comme une odeur de changeling qui flotte autour de toi ! Le boss c’est rien ! Par contre on aime pas les espions ici ! Je devrais appeler Discord notre Altesse aliénée tu ne crois pas ? Je suis certains qu’il s’amusera un moment avant de te renvoyer chez toi dans un sombre état de folie."

L'odeur en question doit surement venir de ma gélatine changeling que j'avais achetée tout à l'heure. Je devais mettre à terme à la suspicion du vieux pégase et à réussir de le faire comprendre que je n'ai rien à voir avec Changeling Swarm.

"Heu... Rassurez-vous ! Je ne suis pas de la ruche ! Je suis venue ici pour acheter de la..."

"Mais peut être as-tu seulement acheté de la gélatine ?" Devina justement mon interlocuteur. "Si c’est le cas, tu t’es faite avoir ! C’est pas là où tu l’as achetée qu’il fallait aller.Mais t’as de la chance, je sais où s’en procurer ! De la meilleure qualité ! Du premier choix !"

"Oui ! C'est ça ! J'ai bien achetée de la..." Puis, après un moment de silence suite au constat de ce type louche, ma mine devenait inquiet. "Quoi ? De la mauvaise qualité ?"

Je sortais un de mes pots de gélatines, voulant examiner la texture de ce composant afin de m'assurer que le chaotique dit vrai... et... c'était bel et bien le cas car cette gélatine était aussi liquide que du sirop à la menthe, surement par la négligence de conservation de la part du vendeur. Il m'est impossible d'en faire quoi de ce soit sous forme liquide. Je me suis fais avoir de la manière la plus lamentable possible.

"Alors dis-moi petite pégase ! Dis à Didi, espion ou arnaque ? Oh ! Oui, t’as vu ma rime ? Dis à Didi, j’aime bien la faire. Didi c’est mon nom mais t’aura deviné."

"Je... Je me suis fais arnaquée. Moi qui voulait cette gélatine pour créer mon invention, me voilà mal partie."

J'étais désespérée. Cet escroc de vendeur m'avait fait de la fausse joie alors que je voulais réellement ce produit sans risquer ma vie dans le territoire changeling pour m'en procurer. Je n'avais pas de chance sur ce point là. Puis, je repensais aux paroles du pégase gris sur ma gélatine.

"Monsieur Didi, n'est-ce pas ? Vous avez dit que vous connaissez un autre endroit où acheter la gélatine de qualité ? Dans ce cas, pouvez-vous m'y emmener, s'il vous plait. Ça m'aiderait grandement."

_____________________________________________

Mon OC:
 


Ma Cutie Mark:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Viva Gallopfrey [feat Discord]   Jeu 4 Juin - 19:41

Mouah ah ah ah ! Je suis un génie ! Bon certes je suis un génie incompris dans un monde trop édulcoré mais c’était mon lot quotidien. Pauvre petite chose sous mon emprise. Tu es à moi maintenant ! Tu ne le sais pas encore mais tu es à moi. Il ne fallait pas accepter mon aide. Et justement, mon aide sera ta perte.

- Ainsi donc voilà ! Je le savais ! Tous des raclures. Tu m’excuses deux minutes, je vais vérifier quelque chose ! Ne bouge pas ! Pas bougé !

Direction le coin de la rue, à l’ombre de la pénombre. Seul, caché à la vue de ma nouvelle amie je laissais éclater ma joie. Reprenant ma forme habituelle une pluie de confettis et de serpentins volèrent tout autour de moi. En face de mes yeux distordus, une banderole « HOURRA » fit son apparition. Petits gâteaux, gros bol de punch, ma fête où j’étais l’unique invité battait son plein. Tout le monde m’amusait et je m’étais fait que des éloges pour mon accueil, mon sens du rythme, de l’animation et pour mes collations goutues bariolées. Dans une tornade d’animation, mes festivités n’avaient durées que quelques instants avant de disparaitre dans une tornade de petits bouts de papiers, de gâteaux et autres étrangetés qui passèrent en coup de vent dans la ruelle. C’était quelques secondes d’un foutoir sans nom qui devait surement laisser pantois le moindre témoin de la scène.

Il ne restait plus qu’à retourner en scène. De plus, j’avais la chance de me balader avec un confetti bleu sur le bout du naseau, petit bout de papier flottant au vent et tremblotant à chacune de mes respirations. Et forcément, je n’avais « officiellement » aucune idée de ce que j’avais sur le nez.

- Alors, alors. Je suis allez faire le point. Disons que j’ai peut-être, suivant les conditions, si j’ai de la chance, en parlant au bonnes personnes, mais en évitant d’autres tu vois, en farfouillant à droite et à gauche, en échangeant quelque service …

Tel un virtuose du piano j’agitais mes doigts au fur et à mesure de mes digressions sans fin tout en me lustrant la barbichette.

- … c’est important de me lustrer la barbichette …

Ah zut, ça c’était dans ma tête en fait !

- J’en étais où ? Oh oui, ton petit souci. Donc disons que j’ai de quoi t’aider à résoudre ton petit problème de gélatine ! Qu’ai-je à y gagner ? De l’argent ? Non, trop matériel ! L’une de tes créations peut être ? Non plus, je n’ai pas confiance en tout ce fatras mécanique, qui me dit que ça va pas tomber en panne et exploser ! HEIN !
Non … ouiiii … je sais …


Lentement, je tournais très lentement autour de ma proie. Mes yeux étaient comme deux billes fixées sur ma pâture. A petits pas feutrés je faisais ma petite scène inquiétante.

- … disons que … je t’offre ce que tu cherches … tu n’as rien à payer … c’est cadeau … seulement, disons qu’un jour, je passerais te voir et tu me rendras un petit service … Qu’en dis-tu ?

Sans lui laisser le temps de répondre je retournais dans mon coin de ruelle. La fixant du regard, je me déplaçais en « Lunawalk » jusqu’à me retrouver à nouveau seul. « Lunawalk » ? Une inspiration artistique qui m’est venue comme ça de je ne sais où. Mais au final kézako ? Au final, c’est très simple, un enchainement de pas glissés en arrière. Je crois que c’est la compagnie d’artiste itinérants de chanteurs et danseurs « Mic. / Jack. & Son » qui ont lancés la mode ! J’adore leurs prestations. Surtout leur musique populaire au triangle et au luth.

Bon, hop, dans un petit fatras magique, voilà qu’apparaissait des bocaux de verre remplis d’une gélatine ayant la couleur de celle des changelings mais bien sûr n’ayant aucunement sa caractéristique. En fait, cette mignonne petite pégase repartirait avec un bon stock dessert sucré et parfumé. Bon retour au front le sourire aux lèvres.

- Voilà voilà ! Trois bocaux remplis et hermétiquement scellés pour garder toutes leurs propriétés. Bien, parlons peu mais parlons bien. Si cela te convient, tu signes ce petit contrat en bas de page, histoire de ne pas me faire arnaquer et tout sera bon. Et en prime comme je t’aime bien, comme tu es une pégase et qu’entre nous il n’y a pas de coups fourrés, je te fais quitter la ville sans le moindre problème.
Voilà voilà voilà ! Tiens, une petite plume, un peu d’encre et hop en bas de page !

Revenir en haut Aller en bas
Steam Gold
avatar
Solar Empire

Messages : 326
Age : 24

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 27
Expérience:
125/340  (125/340)

MessageSujet: Re: Viva Gallopfrey [feat Discord]   Ven 5 Juin - 8:56

M. Didi m'avait demandé d'attendre là ou je suis, décidant d'aller dans ce coin de rue sombre qui n'était pas très loin d'ici. Je regardais en direction du pégase gris qui disparaissait dans l'ombre avec suspicion. Est-ce une discussion secrète entre cet individu louche et son fameux patron qui était caché dans les ténèbres de cette rue ? Qui sait. De toute façon, l'étalon revenait vers moi avec un drôle de confetti bleu sur son museau, me posant plus de questions sur ce qu'il s'était passé dans l'ombre où il était.

"Alors, alors. Je suis allez faire le point. Disons que j’ai peut-être, suivant les conditions, si j’ai de la chance, en parlant au bonnes personnes, mais en évitant d’autres tu vois, en farfouillant à droite et à gauche, en échangeant quelque service …"

Les paroles de Didi étaient accentués par les mouvements de son sabot, tout en touchant sa barbiche blanche en marmonnant des truc dont j'ai seulement entendu "lustrer la barbiche". De plus en plus louche ce vieux.

Puis, il repris notre conversation, réfléchissant au prix sur ce service. Il ne semblait pas trop intéressée par l'argent, ce qui est tant mieux vu l'arnaque que j'ai subis tout à l'heure. Il ne voulait pas une de mes créations par crainte de faire une mauvaise manipulation, ce qui est fort compréhensible. Mais il avait finalement trouvé une idée, me regardant d'un air qui m'effrayait énormément.

"… disons que … je t’offre ce que tu cherches … tu n’as rien à payer … c’est cadeau … seulement, disons qu’un jour, je passerais te voir et tu me rendras un petit service … Qu’en dis-tu ?"

Alors que j'allais lui demandé lui demandé la nature de ce service en question, mon interlocuteur se mettait à marcher en arrière de manière étrange vers les ténèbres de la rue. Je me demandais ce qu'il y avait dans ce secteur mais ça devenait de plus en plus louche. Mais finalement, Didi revenait avec trois bocaux de substance de changeling. Je déduisais donc qu'il était partit das sa fameuse boutique.

"Voilà voilà ! Trois bocaux remplis et hermétiquement scellés pour garder toutes leurs propriétés. Bien, parlons peu mais parlons bien. Si cela te convient, tu signes ce petit contrat en bas de page, histoire de ne pas me faire arnaquer et tout sera bon. Et en prime comme je t’aime bien, comme tu es une pégase et qu’entre nous il n’y a pas de coups fourrés, je te fais quitter la ville sans le moindre problème.
Voilà voilà voilà ! Tiens, une petite plume, un peu d’encre et hop en bas de page !"


Je regardais ce contrat en question, décidant de le lire avec suspicion pour vérifier sur ce contrat est valide, vérifiant la nature de l'achat, le produit, ainsi que la recherche de petites clauses dissimulés. Mais voyant que tout est en règle et sans traquenard, j'encrais la plume mais j'hésitais de le signer à cause du fameux service que je devais à Didi par crainte que je fasse une acte de trahison envers ma nation à cause de Didi.

Finalement, je signais ce contrat quand même. Si ce service est malsain, je lui ferais regretter de me faire subir ça quitte même à utiliser la manière forte.

"Voilà. J'ai signée. Et merci pour la gélatine."

_____________________________________________

Mon OC:
 


Ma Cutie Mark:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Viva Gallopfrey [feat Discord]   Ven 5 Juin - 22:12

Voilà, c’était fait. C’était facile. Presque trop facile même. A tel point que j’aurais presque trouvé ça décevant. Quoi qu’il en soit je n’allais pas lui dévoiler mes intentions par pur soucis d’avoir un peu de challenge et de réticence. Quoi que, entre nous, ce point de vue pouvait se réfléchir. De toute ma, pour l’heure, à peine la petite ponette avait-elle apposée sa marque sur le vélin que je lui retirais le parchemin des pattes avant même que l’encre noircissant la feuille n’ait eu le temps de sécher.

J’étais fier de moi. Ce matin en me levant j’avais eu peur de m’ennuyer tout au long de la journée, mais ma petite escapade à Gallopfrey et ma rencontre avec celle dont j’ignorais tout avait illuminé ma vie. Du moins l’espace d’un après midi. Au final, il ne restait qu’une seule chose à faire. Abattre mes cartes, dévoiler mon jeu et me payer une bonne tranche de rigolade.

Face à ma proie, je disparu dans un énorme nuage de fumée, reprenant mon apparence original tout en doublant, voire triplant mes proportion habituelles. Dans un effet son et lumière sombre gothique avec une touche écarlate je m’adressais à la mignonette d’un ton grave et puissant.

- Mouahahahah ! Ton Âme est à moi … kof kof kof !
Doudiou, j’ai jamais su doser la fumée …


Eh ! C’était vrai. C’est pas si simple que ça de faire des effets fumigènes cohérents et réalistes. C’est une science exacte, un travail de minutie où chaque détail compte. Ou … j’ai la main lourde tout simplement.

Pour en revenir au sujet initial, d’un claquement de doigt tout redevenais normal, moi y compris. Tenant le parchemin à deux mains je le faisais dérouler jusqu’au bout, une longueur qui comme par magie semblait sans fin et animée de sa propre initiative, s’enroulant au fur et à mesure autour de nous deux.

- Alors voyons ! Clause béta, paragraphe dix-huit, alinéa quatre, petit « b » … oui, non, en fait, t’as tout lu n’est-ce pas. Hein ? Non ? Ah non, peut-être pas. C’est pas bien grave, c’est signé maintenant.

D’un claquement de doigt le parchemin se ré-enroula et vint se ranger tout seul dans un coffret de bois ciselé qui disparut une fois son butin à l’abri. Quant à moi, d’un *chabadabadoum* je rétrécissais suffisamment pour me poser sur sa tête, en profitant au passage pour lui faire les carreaux de ses lunettes.

Oh et oui aussi, je ne sais pas pourquoi mais lassé de mon *pop* originel j’ai décidé d’opté pour un *chabadabadoum*. Peut-être un poil long mais le changement c’est maintenant, ou un truc du genre. Bref, je n’en avais pas tout à fait terminé avec la ponette et il fallait que je mette un point d’honneur à faire quelque chose de propre. On est sur les terres du Chaos ici, on fait les choses avec précision et organisation. Sinon faut aller partout ailleurs pour faire n’importe quoi et n’importe comment. Mais pensez à regarder aux alentours, en général nous ne sommes pas bien loin. Bref. Tient voilà encore un mot qui je trouvais fascinant et que j’avais tendance à utiliser sans modération. Donc bref, je n’avais plus qu’à enfoncer le clou et tirer le rideau.

- Oh, je pense à une chose, je ne t’ai donné que mon surnom. Didi, c’est mon petit diminutif pour … D i s c o r d
Donc, voilà qui est signé, tout en ordre. Et pour le petit service, sache qu’il n’est pas sage de ne pas respecter ses engagement, d’autant plus lorsque l’on a signé un contrat magique. Je ne te détaille pas toutes les vilaines choses qui pourraient survenir si jamais tu venais à rompre ce superbe contrat mais bon … moi … bah … J’éviterais si j’étais toi …. Ah ah ah !


Le plus drôle dans l’histoire ? Que rien de tout cela n’était vrai. Mais vu la promptitude avec laquelle la petite ponette avait signé et la naïveté dont elle avait fait preuve jusque-là, je n’imaginais pas un seul instant qu’elle soit en mesure de découvrir la supercherie, d’autant plus que la seule copie du « contrat » était en ma royale possession.

- Oh ! Et je n’ai qu’une seule parole bien entendu. Tu vas pouvoir quitter la ville sans encombre. C’est la moindre des choses ne crois-tu pas. Respecter ses engagements et sa parole c’est sacré et je mets un point d’honneur à ce que tous ceux qui font affaire avec moi s’en souviennent.

Sortant de la ruelle, je me retrouvais dans l’artère principale. Flottant au-dessus de la populace en admiration devant son monarque adoré j’offrais un sauf-conduit à la charmante compagne éphémère.

- Bonjour bonjours mes gentils petits et tous mignons sujets. Je vous dérange juste un petit instant pour vous dire que la petite pégase est avez moi. C’est d’accord ? Merci

Bien voilà qui était chose faite. Pourtant, je ressortais une nouvelle fois, du moins juste la tête qui dépassait du coin du mur. Levant l’une des griffes de ma patte féline j’argumentais un dernier point.

- Vous l’embêtez pas hein ! Sinon … « jevaism’énerver » !
Bon quant à nous deux. Et bien, merci à toi, bonne journée, amuse toi bien, profite de la vie et je te dis à bientôt. Oh et tient, quelques petits cadeaux souvenirs pour que tu n’oublies pas cette journée.


C’est ainsi qu’avant de m’envoler vers d’autres cieux, j’affublais la petite ponette d’un fanion aux couleurs du royaume, d’un badge circulaire à mon effigie et estampillé « I ♥ Discord » et d’un sublime serre-tête reprenant dans un moulage en mousse de grande qualité mes deux superbes cornes.

Dans un dernier élan de gentillesse je lui faisais un coucou d’adieux et un grand sourire radieux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Steam Gold
avatar
Solar Empire

Messages : 326
Age : 24

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 27
Expérience:
125/340  (125/340)

MessageSujet: Re: Viva Gallopfrey [feat Discord]   Sam 6 Juin - 11:10

Alors que j'avais signé le contrat de Didi pour l'achat de ces gélatines, une surprise horrifiante était intervenu : Didi était dissimulé dans un nuage de fumé, prenant la forme d'une immense créature chimérique dont cet apparence ne m'est pas inconnu. Discord, le maître du Chaos et souverain de l'Eternal Chaos était devant moi.

"Mouahahahah ! Ton Âme est à moi … kof kof kof !
Doudiou, j’ai jamais su doser la fumée …"


Mon âme... est à lui ? Je me suis fait berné par.... Lui ? Je sentais qu'à partir de maintenant, à mon grand désarroi, ma vie sera bordélique à cause de lui. Et je craignais énormément de ce qu'il fera de moi à cause de ce fichu contrat. Et le pire dans tout ça, c'est que je ne peux plus le désobéir au risque de subir son courroux. Enfoiré de Didi !
Oh Celestia ! Pardonne-moi de ma naïveté.

Le Draconeequs s'en alla en faisant apparaître sur moi des "goodies" à son image avec une mine gentillet. Ce n'est qu'à son absence que mon visage était assombrit par ma colère. Je jetais violemment les cadeaux de cet enfoiré au sol. Il va prendre cher à notre prochaine rencontre. Et ce ne sera sans retenue de ma part.

_____________________________________________

Mon OC:
 


Ma Cutie Mark:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Viva Gallopfrey [feat Discord]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Viva Gallopfrey [feat Discord]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bill Clinton says surprised by discord in Haiti
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Chaotiques :: Gallopfrey-
Sauter vers: