Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tempo
avatar

Messages : 139
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Zèbre
Niveau: 20
Expérience:
132/200  (132/200)

MessageSujet: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   Sam 20 Juin - 0:01


Aaaaah ces verdoyantes et belles plaines, mais Tempo n'était que de passage ici. Jamais il n'avait vu d'herbe aussi haute, elle lui montait au-dessus des genoux. Ses sabots avaient bien de la peine à se frayer un chemin, chaque pas lui demandaient des efforts considérables et il avait déjà beaucoup marché aujourd'hui. Toute la journée durant, il avait aligné un pas devant l'autre sous un soleil de plomb, sans jamais pouvoir connaître l'ombre d'un arbre dans cette vaste terre. Le jeune zèbre sentait la sueur sur son pelage et avait hâte de rentrer chez lui. Il est vrai qu'il aurait pu emprunter des moyens de transports plus traditionnels, comme le train par exemple, mais il avait peur d'un contrôle en terre ennemi. Tant qu'il passait par les terres neutres, à pied, sa sécurité était assurée. Pas vraiment trouillard, ce qui motivait sa pensée ressemblait plus à une forme de prudence. Impulsif lorsqu'il était épris d'émotions ou de sentiments forts, il savait aussi se montrer réfléchi et n'allait guère au devant du danger sans une motivation réelle. Par contre, avec une motivation réelle, il en était tout autre du frêle barde...

*Je vais encore devoir passer une nuit à la belle étoile*

Le jeune zèbre avait l'habitude maintenant et disposait d'une petite tente repliable dans son sac. Ce n'était pas bien glorieux, mais elle faisait l'affaire. On pourrait y mettre deux poneys en les serrant un peu, mais pas un pégase avec les ailes dépliées. Enfin, qu'importe, puisque Tempo demeurait désespérément seul. Toujours sans compagnon de voyage, sans vraiment d'attache autre que la faction qu'il avait intégrée encore récemment. Sa famille, n'en parlons pas. Parfois, il se prenait à rêver d'une vie plus douce... Il aurait tant aimé trouver d'autres membres de sa famille comme un oncle, une tante éloignée, un demi-frère caché... Qu'importe, quelqu'un avec qui il puisse parler librement, ouvrir son coeur, un membre de sa famille qui lui serait cher. Vous pourriez me rétorquer : "Mais il a déjà sa soeur !" ... Mais sa soeur, c'est quand même particulier. Il ne pourra probablement plus la voir avant longtemps, ce n'est pas quelques échanges par courrier qui pourront réellement le réconforter. Changeling Swarm lui offrait une grande et vaste famille, un foyer, une cause pour laquelle se battre. Mais pas la douceur d'un proche, sa présence au quotidien, son attention et sa bienveillance, un poney avec qui il partage un lien direct et fort. Ou alors, il pourrait trouver l'amour à nouveau, une jeune changeling comme Strange Star... Enfin, cela ne fait pas si longtemps que sa bien-aimée est décédée, je ne sais pas s'il serait prêt à en accepter une autre... Mais de mon avis personnel, cela lui ferait le plus grand bien !

Je disais donc, avant de m'égarer, pour la deuxième fois, qu'il commençait à faire nuit et qu'il allait falloir qu'il dorme sous sa petite tente... Mais le soucis, c'est qu'avec de l'herbe haute comme ça, c'est pas évident vous voyez ? Il a traversé des parties de la plaine avec une végétation bien moins dense, mais ici, ce n'était pas le cas. Un choix s'imposait, fallait continuer de marcher, malgré son épuisement afin de trouver un lieu plus propice, voir peut être même sortir de cette plaine avec de la chance, ou alors qu'il prenne le temps d'aplatir l'herbe voir de la couper sur une petite surface pour s'installer ? En même temps, n'est-ce pas un peu dangereux de dormir ici, à découvert ? Le barde s'exposait à n'importe quelle créature vivant sur cette terre, pire, n'importe quel poney malintentionné qui pourrait venir le détrousser ou l'attaquer ! Ce serait bête là encore de prendre des risques pour rien, alors que finalement, rien ne l'empêche de continuer encore un peu sa marche.

Armé de tout son courage, Tempo avança donc, tandis que l'herbe ne cesserait de lui fouetter les pattes, sa fatigue ne cessait d'augmenter... et le soleil ne cessait de se coucher. Au moins, la plaine dégagée permettait de librement observer celui-ci en marchant, ce qui offrait un spectacle doux à ses yeux. De plus, un léger vent frais commençait à se dégager, laissant sa longue crinière noire voler au vent et rafraichissant agréablement son cou. Seulement, petit à petit le ciel s'obscurcissait et c'est sous les derniers rayons de lumière qu'il sortit sa gourde et bu un peu d'eau. A ce moment là, il s'aperçut qu'il entendait un autre bruit, assez lointain, dans la plaine. Un autre bruit que le vent. Les pas d'un autre poney peinant dans l'herbe. Tout de suite, il se baissa et se mit en marche doucement, à pas feutré. Qui était donc cet inconnu ? La prudence aurait voulu qu'il cherche à l'éviter... Mais Tempo avait cette fameuse motivation réelle, ou du moins qu'il croyait réel : La curiosité. Et la solitude. Seulement, le jeune zèbre ne s'avouait pas ce second critère. A priori, s'il y avait un monstre, il l'aurait quand même vu. Donc, ça devait être un poney. Mais je ne sais pas si c'est tellement rassurant en fait, en temps de guerre, tout le monde était un potentiel danger, surtout pour un petit zèbre fatigué, éloigné de toute civilisation et à la tombée de la nuit... Enfin, il disposait tout de même de sa magie pour le protéger. En cas de problème, il pourrait toujours augmenter sa vitesse et prendre ses pattes à son cou. Ainsi, caché dans les herbes, essayant de guetter les bruits de pas, il s'avança doucement vers l'inconnu, partagé entre l'enthousiasme et la méfiance, souhaitant dans tous les cas trouver l'autre avant qu'il ne le trouve.

Pas une seconde, il ne pensa que peut être, il serait éventuellement possible, que l'étranger ai repéré sa présence avant qu'il ne se soit rendu compte de la sienne. De la même façon, sa quête pour trouver un endroit où dormir semblait lui être totalement sorti de la tête. Je ne sais pas si je dois mettre ça sur le compte de la fatigue, de la bêtise, de l'inconscience ou de la naïveté... Ou alors sur le compte de sa jeunesse ? Encore adolescent, à son âge on va à l'école en général, en se faisant encore chouchouter par ses parents, on s'amuse avec ses amis, ou alors on commence à travailler... Même s'il grandit, devient plus adulte petite à petit, est il assez mature pour la guerre ? Sans compter que le jeune zèbre se trouvait en pleine remise en question. Toute sa vie avait changé, son lieu de vie, son entourage, sa faction, les attentes qu'on avait de lui. Sa vie était à un tournant important. Alors je suppose que de temps en temps, nous pouvons pardonner à Tempo ses moments d'insouciances comme celui-ci, où il se laisse juste guider par ses envies. En espérant que cela ne lui coûte pas la vie un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   Sam 20 Juin - 14:18

Une fois de plus Solar Ray a dû fuir par le fenêtre de la chambre qu'il occupe à l'académie de magie de Canterlot alors que des gardes dépêchés par sa mère sont venu se poster dans le couloir en attendant qu'il n'en sorte. Cependant, l'escouade envoyée ne s'est pas laissée berner comme à son habitude et deux autres gardes attendait le jeune zèbre aux portes de l'établissement ; s'en est alors suivi une petite bataille opposant Solar aux deux zèbres chamans missionné de ramener l'enfant à sa mère. Le mage a, par chance, réussi à fuir après avoir projeté une poubelle sur le chemin de ses poursuivants ; et n'a cessé de fuir par crainte de se faire rattraper que lorsqu'il fut sorti de l'enceinte de la ville et qu'il se dirigeait alors vers les terres neutres, n'ayant nul part ailleurs où aller. Il craignait que d'autres gardes ne soient à sa recherche dans tout le territoire de la Solar Republic et a donc choisi de partir en terre neutre, là où il échapperait à l'emprise de sa mère et où il  ne risquait pas de croiser un poney d'une autre nation en ces temps de guerre...

*Je les ai enfin semé, du moins j'espère*

Il stoppa finalement sa course lorsque l'herbe devint plus dense et qu'il se rendit compte qu'il venait de pénétrer dans les Green Grasslands. Le zèbre fugitif avait dû partir rapidement et n'avait pour seul bagage que sa baguette qu'il portait dans un étui à sa patte ; c'est pourquoi il était inquiet à l'idée de rester dans cette étendue déserte, sans eau ni nourriture sous un soleil de plomb. S'il le fallait il pourrait se défendre, allumer un feu s'éclairer... mais il n'avait aucun moyen de subvenir à ses besoins vitaux. Cependant il ne s'en souciait pas vraiment pour el moment car tandis qu'il marchait péniblement dans les herbes hautes, la respiration haletante et le corps trempé de sueur, il pensait à sa mère qui n'acceptait pas que son fils soit devenu mage et qui cherchait à tout prix à le ramener à la maison. Il voulait désespérément échapper à cette tradition de devenir chaman  et réfléchissait à un plan pour lui échapper définitivement... il se demandait si partir dans une autre nation mettrait assez de distance entre eux mais il se refusa à l'idée de trahir sa nation à laquelle il s'est attaché durant ses années à Canterlot. Il finit par abandonner sa réflexion qui devenait de plus en plus troublée par la chaleur. Il marchât donc, sans but, droit devant jusqu'à ce que le soleil descende sous la ligne d'horizon, le privant d'un moyen de repère qu'il connaissait bien et laissant place à un ciel nocturne nuageux.

Excédé, Solar se stoppa pour s’asseoir dans l'herbe sous la voûte étoilée. Tandis qu'il commençait à plier les pâtes , des bruits de pas légèrement étouffés par les hautes herbes se firent entendre. Effrayé et craignant de se faire attaquer alors que son corps était engourdit par la fatigue, il saisit sa baguette dans son étui et, tout en la pointant devant lui, créa une petit boule d'arcane au bout de sa baguette. Éclairant ainsi l'obscurité de cette lumière magique il demanda un peu maladroitement :

Il y a quelqu'un ?

En déplaçant le faisceau sur l'herbes touffues il aperçu un poitrail zébré surmonté de deux grand yeux bleus.

*Serait-ce possible ?*

Sa surprise était tout aussi grande que sa peur de trouver ici, dans l'obscurité, un zèbre lui faisant face.
Revenir en haut Aller en bas
Tempo
avatar

Messages : 139
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Zèbre
Niveau: 20
Expérience:
132/200  (132/200)

MessageSujet: Re: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   Dim 21 Juin - 15:09

La nuit était définitivement tombée et Tempo était toujours sur les traces de l'étranger. Terré dans l'herbe, marchant doucement, le bruissement de l'herbe autour de lui continuait de le trahir, mais il savait qu'il ne pourrait pas faire mieux. On aurait dit un chaton un peu trop joueur qui s'amuse à traquer une proie imaginaire. Petit à petit, osant à peine lever la tête, il discerna une ombre au loin. La lune était cachée par les nuages et la visibilité quasiment nulle. Mais il avait du mal à la rejoindre, heureusement qu'elle ne marchait pas à une vitesse phénoménale. Le jeune zèbre essayait de distinguer désespérement un indice sur l'identité de ce poney, mais il n'observait aucun signe particulier. La fatigue s'était fait oublier, la curiosité grandissait toujours plus. Plus il le suivait, plus il voulait savoir, au détriment de tout. Qui était-ce ? Pourquoi était il là ? Pourquoi errait il à une heure si tardive dans les Green Grasslands ? Quel était son but ? Sa seule certitude restait qu'il n'avait pas été repéré, sinon sa cible ne marcherait pas tranquillement.

Doucement, Tempo rattrapa l'ombre dans la nuit. Il était tout près maintenant. Le poney marchait la tête haute, décidé, quelque chose émanait de lui. Une certaine confiance en soi, une certaine dignité. Pourtant, la créature devait être aussi fatiguée que lui, mais cela ne l'empêchait pas de garder la tête haute. Une crête surmontait sa tête. Une crinière ? Ou autre chose ? Une sorte de crête de dragon ? Ca serait un bien étrange dragon tout de même... Soudainement, l'inconnu s'arrêta. Alors qu'il commençait tout juste de plier ses pattes, il dut entendre le jeune zèbre, puisque quelques secondes après, une petite boule d'arcane apparut, éclairant le lieu.

L'étranger... L'inconnu... L'ombre... Tous ces mots mystérieux qui désignaient pourtant... Un confrère ! C'est un zèbre qui apparut sous les yeux ébahis de Tempo ! Très vite, il fut repéré. Ainsi, les deux poneys se faisaient face, notre cher barde le regardait avec deux grands yeux bleus. C'était la première fois qu'il voyait un autre zèbre que lui, sa soeur et sa mère. L'adolescent ne regrettait pas sa curiosité. Ses rayures étaient bordeaux et son pelage d'un gris clair élégant, on pourrait même pousser plus loin en disant argenté. Ses nombreux anneaux dorés, ses bracelets et ses boucles d'oreille brillaient sous la lumière artificielle. Malgré la clarté soudaine qui irradiait ses yeux, il ne les cligna pas, trop abasourdi pour oser le moindre mouvement. Cette fameuse crête était bel et bien sa crinière, blanche et bordeaux. Les deux couleurs s'accordaient merveilleusement bien. Ses yeux cerclés de noirs le fixaient. Dans cet océan gris, Tempo croyait discerner de la peur... Il commença à réaliser qu'il devait être effrayant, à le suivre, comme ça. Mince, comment pourrait il rattraper le coup ? L'idée que ce zèbre pourrait être un ennemi, pourrait  être potentiellement dangereux, ne l'effleura même pas. C'était un zèbre, un zèbre quoi ! Cela suffisait totalement au barde. Ce dernier ne fit même pas attention à un simple détail : C'était un mage aussi.

Se relevant, Tempo se reprit. Il sortit de sa stupeur, son coeur se mit à battre bien plus vite, son rythme s'accélérait, bien qu'il gardait un calme de façade qui ne laissait rien entrevoir de son émotion. Comment faire pour lui inspirer confiance, ne pas l'intimider ? Le moindre geste brusque pourrait déclencher une bataille, ou pire, sa fuite ! Il commença par lui sourire, un sourire sincère, d'où il émanait une certaine bienveillance.

Bonsoir, je réponds au nom de Tempo ! Excusez moi si je vous ai effrayé, ce n'était pas le but, je cherchais simplement à savoir qui vous êtes. J'ai entendu du bruit, alors je suis venu voir.

Il parlait d'une voix claire et douce, s'assurant de ne pas bégayer, de ne pas commettre une erreur. Malgré tout, ses yeux transpiraient la curiosité et on pouvait y discerner une véritable fascination, il continuait de le fixer. Le barde se retenait de harceler de questions le zèbre devant lui. Celui-ci ne devait guère être beaucoup plus âgé que notre cher héros. Je me demande vraiment ce qu'il fait ici. De plus, aucun signe n'indiquait qu'il était un voyageur. Pas de sacoche, donc probablement pas de vivres, c'était étrange. Peut être vivait il ici ? ... Non, personne ne vit ici, ce n'est pas vraiment un lieu propice à la colonisation.

Vous êtes pressé ? Vous allez quelque part comme ça ? Car si vous le souhaitez, nous pourrions peut être faire une halte pour la nuit ensemble, vous ne semblez guère très équipé et je possède quelques vivres que nous pourrions partager...

C'était imprudent de faire une telle proposition à un inconnu. Et s'il le détroussait pendant la nuit ? En plus, il y avait de quoi se méfier pour le zèbre aux couloirs bordeaux. Je trouve le comportement de Tempo tellement louche... Non mais sérieusement. Il fait un peu peur quand même. Sans compter qu'on dirait que le mage vient de faire une fugue. Un jeune, en terre neutre, dans la nuit, sans nourriture ni affaire... En tout cas, il impressionnait beaucoup le barde. C'était comme une apparition, presque fantomatique, dans la nuit. Un beau et jeune zèbre, qui n'était pas sans lui évoquer sa famille qu'il ne reverrait probablement jamais. Son passé ressurgissait, mais avec la promesse d'une aube nouvelle. En cette nuit nuageuse, dans ces terres abandonnées à la nature, aurait il trouvé un nouveau frère ? Le début d'une nouvelle famille ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   Dim 21 Juin - 17:18


Solar Ray était plus que surpris. Il faisait maintenant face à ce zèbre qui venait de surgir de l'obscurité, ses yeux grand yeux bleus et ses crins noirs et ébouriffé lui donnait l'air d'un enfant innocent. Il portait un drôle de vêtement dont on avait du mal à identifier la nature dans cette nuit sans lune. Il arborait plusieurs collier et portait un sac avec lui. Tout de lui dégageait une gentillesse certaine, et sa posture, la tête portée vers l'avant et les yeux grands ouverts, trahissait une forte curiosité. Ils se fixaient tout deux sans bouger, le jeune mage tenait sa baguette fermement en direction de son comparse pour prévenir toutes attaques. Ses pensées partait dans tous les sens ; peut-être était-ce un mercenaire envoyé par sa mère pour le capturer et le ramener de force au village... Solar sentait une forme de magie chez lui, il ne serait pas facile de le vaincre en cas de confrontation. Pourquoi était-il içi au milieu de nul-part, la nuit ? N'était-ce qu'une coïncidence ? Alors qu'il hésitait à s'adresser à l'inconnu le jeune zèbre se présenta : Tempo. Le fait que ce nom demeurait parfaitement inconnu aux oreilles du jeune zèbre le rassura quelque peu...il ne venait pas de son village. Tandis que Solar Ray réfléchissait à toute allure Tempo, voyant son dénuement, lui proposa de passer la nuit avec lui. La méfiance ce raviva tout d'un coup et il serra sa baguette un peu plus fort. Que voulais-t-il ? Veut-il juste l'aider ou bien le tuer...De toute manière l'étudiant en fuite n'avait pas le choix... il ne pouvait passer la nuit sans l'aide de Tempo, il se résigna donc à accepter quitte à passer un nuit mouvementée.

J'avoues que je ne m'attendais pas à croiser quelqu'un içi ! Mais ne vous inquiétez pas si j'ai été effrayé.
Je me nomme Solar Ray, je suis étudiant dans une école de magie de Canterlot.
J'ai dû fuir la ville pour certaines raisons et me voilà perdu dans la nuit sans nourriture ni abri. Je suis donc disposé à accepter votre aide !


Les inquiétudes de Solar s'évanouissait à mesure qu'il parlait, après tout l'inconnu n'avait pas l'air empli de mauvaises intentions. Seulement, il continuait à se poser des questions vis à vis du camps de Tempo. Rien n'indiquait son implication dans la guerre ni une appartenance à un camps mais il préférait rester méfiant et mener l’enquête. Il n'était pas question de s'acoquiner avec l'ennemi.

Que faites-vous içi, vous fuyez de même ?

Le mage se rendit soudainement compte qu'il pointait encore sa baguette vers Tempo. D'un petit geste du poignet il lança la boule d'arcane qui se mit a flotter au dessus d'eux comme une balle de coton puis rangea son catalyseur dans son étui. Il fit quelque pas lents pour s'approcher du second zèbre tout en regardant aux alentours. La plaine avait soudainement prit un air plus paisible et son hostilité c'était évaporée. La pleine lune commençait à percer entre les nuages et une léger vent frais balayait la plaine emportant de même la fatigue dont souffrait le Solariste.

On pourrait peut-être s'approcher d'un court d'eau pour installer notre campement, l'herbe y sera moins dense et nous pourrons nous hydrater.

Solar Ray devenait de plus en plus amical avec son jeune sauveur, comme si quelque chose émanant de lui faisait qu'on ne pouvait nourrir des sentiments négatifs à son égard... peut être n'aura-t-il pas besoin de garder sa baguette en main toute la nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Tempo
avatar

Messages : 139
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Zèbre
Niveau: 20
Expérience:
132/200  (132/200)

MessageSujet: Re: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   Dim 21 Juin - 22:13

Solar Ray, un mage de Canterlot qui a dû fuir la ville... Ce scénario n'était pas sans rappeler le sien à Tempo. Le jeune zèbre en tant qu'ancien solariste avait lui aussi dû s'enfuir durant la nuit, rejoignant un autre monde, loin du cocon familial. Mais au moins, il avait eu la chance d'être aidé par sa soeur. Celle-ci lui avait apporté de quoi subvenir à ses besoins. Mais le zèbre bordeaux quittait il définitivement sa ville, comme lui l'avait fait ? Et pourquoi devait il partir ? Ce mage aurait il commi quelques crimes ? Les questions restèrent en suspens dans la tête de Tempo, mais celui-ci préférait penser que ce zèbre lui ressemblait, que lui aussi devait fuir sa famille, que lui aussi n'avait pas eu le choix. Ceci dit, il ne savait même pas pour combien de temps le zèbre fuyait. Peut être était-ce juste une petite escapade avant de rentrer chez lui.

En tout cas, cela n'arrangeait quand même pas tellement Tempo de croiser un ancien solariste. Il ignorait si son ancienne faction connaissait son départ pour Changeling Swarm, ni s'il était recherché. A priori, le dénommé Solar Ray ne semblait au courant de rien, enfin, c'est vite dit. Ce dernier pointait toujours sa baguette vers lui. Mais cela ne semblait pas effrayer le barde plus que ça. Après tout, c'est normal que son compagnon soit sur ses gardes. De plus, malgré son catalyseur sorti, rien n'indiquait qu'il s'apprêtait à lancer un sort. C'était probablement un peu naïf, mais que voulez vous, Tempo avait décidé de lui accorder sa confiance. Tous ces points communs ne pouvaient n'être qu'un signe.

Non, je ne fais que traverser la région en tant que voyageur.

S'il connaissait maintenant le camps du mage, il n'était pas question de lui révéler le sien. Surtout, ne pas tout gâcher. Le barde devinait que ce zèbre bordeaux avait beaucoup à lui apprendre sur sa race. Il savait par ses parents que des communautés de zèbres existaient de par le monde, mais que certains vivaient au milieu des terrestres, comme eux. Même si Solar Ray était un ennemi, il n'avait pas l'intention de se battre sans raison. Mais Tempo ne connaissait pas encore cet étranger, est-ce que lui l'attaquerait s'il apprenait le lieu vers lequel se dirige notre cher zèbre ? Rien n'était moins sûr, mieux valait il ne pas donner trop de précisions. Sinon, le mensonge pourrait le sortir d'une situation difficile... Mais il n'avait vraiment aucune envie de mentir. Non pas par un problème d'éthique, un bon mensonge qui sert une noble cause a au moins autant de valeur qu'une vérité. Cependant, mentir à Solar Ray serait fondé leur relation sur de mauvaises bases. En effet, maintenant que Tempo avait trouvé un semblable, il comptait bien garder contact avec lui.

Le mage cessa de pointer sa baguette sur Tempo, on pouvait discerner une certaine surprise dans ses yeux lorsqu'il la rangea, comme s'il avait oublié qu'elle était encore dirigée vers son nouveau compagnon. La boule arcanique flottait maintenant au-dessus d'eux, illuminant les environs. Elle était jolie, cette petite boule lumineuse, le barde laissa vagabonder son esprit un instant, se plaisant à penser que son ami avait créé un petit soleil dans la nuit rien que pour eux, remplaçant la lune inexistante. Il pensa alors que Solar Ray portait bien son nom, une créature de la lumière, la vie rayonnait sous un nouveau jour durant cette nuit étoilée à ses côtés. Mais les paroles du zèbre bordeaux interrompirent sa réflexion.

Vous avez raison, de plus je crains que ma gourde d'eau ne s'épuise vite.

Un changement se laissait sentir du côté de Solar Ray. Moins de crainte, peut être même une certaine sérénité ? On aurait dit que la présence de Tempo le rassurait. Ce dernier le sentait également, ce qui le détendit un peu. Il marcha tranquillement avec son comparse, à la recherche d'un cours d'eau. Le barde en avait vu un en début d'après-midi, mais cela allait être compliqué de le retrouver. De plus, il ne savait plus du tout où il était, mais cela n'avait pas réellement d'importance. Rentrer en terre changeling n'était a priori pas extrêmement pressé et il ne savait pas ce que voulait faire son compagnon, s'il allait rentrer à Canterlot ou non. Dans ce cas là, mieux vaudrait il ne pas partir trop au sud. De plus, Tempo n'avait aucune envie de montrer à Solar Ray vers où il se dirigeait...

Vous n'avez pas trop d'ennuis j'espère ? Excusez moi si ma question vous paraît indiscrète, mais pourquoi fuyez vous votre académie de magie de Canterlot ? Cette fuite n'est elle que passagère ou définitive ?

Cela inquiétait tout de même Tempo. Si sa fuite s'avérait définitive, alors cela risquait d'être très compliqué pour Solar Ray, il en savait quelque chose. Cela signifiait qu'il abandonnait ses études, mais en plus qu'il n'aurait nulle part où aller. Peut être pourrait il l'héberger, à Tramplevania ? Ce n'est pas dit que le mage supporte la compagnie des changelings qui ont une réputation des plus mauvaises... Cela signifierait également quitter sa nation probablement. Enfin, notre cher barde construisait des plans hypothétiques sur du vide.

Je vais peut être vous paraître un peu idiot de vous dire ça, comme ça, mais vous êtes le premier zèbre que je rencontre en dehors de ma famille.

Pourquoi lui précisait il ça, d'un seul coup ? Tempo ne le savait pas lui même. Je crois que cela devait sortir, simplement, il souhaitait exprimer son étonnement et sa surprise. C'était aussi une façon de lui signifier à quel point il était important pour lui, même sans le connaître : C'est le premier semblable qu'il croise. Nombre de questions demeuraient présentes, est-ce que les autres zèbres ont des traditions spéciales ? Un savoir-vivre différent du sien ? Des croyances particulières ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   Lun 22 Juin - 12:58

Les deux compères marchait maintenant à travers les hautes herbes à la recherche d'un point d'eau. Tempo fixait Solar avec un regard légèrement inquiet, dans l'attente d'une réponse à sa question. Il ne sait pourquoi mais il n'hésita pas une seule seconde à dévoiler à son compagnon d'infortune son périple malgré tout les risques que cela pourrait engendrer. Il effectua un tri des informations dans sa tête, comme il a l'habitude de le faire souvent, puis une fois que tout les événements récent où lointains furent en ordre il entama le récit de sa fuite, et d'une grande prt de sa vie.

Pour expliquer ma situation actuelle il faut remonter quelque peu dans mon passé ; je viens d'un village de zèbres à l'écart du reste du Solar Empire, j'y habitais avec ma mère qui en était la chef, mais j'ai dû un jour fuguer pour continuer à étudier la magie arcanique car, comme le veulent les traditions tout les zèbres de mon villages était destiné à devenir chamans. Moi je voulais devenir mage mais ma mère ne l'entendait pas de cette oreille là. Elle me contraignit à arrêter mes exercices et me força à apprendre la magie chamanique. Je n'ai eu comme seule solution de fuguer pour intégrer une école de magie de Canterlot. Une fois là bas j'ai pu vivre pleinement mon rêve ! Mais j'ai vite déchanté quand des gardes à la solde de ma mère sont un jour venus frapper à la porte de ma chambre pour me ramener auprès d'elle. J'ai alors fuis une première fois avant de pouvoir retourner en ville le lendemain et depuis les interventions se font plus fréquentes et les escouades plus organisées et nombreuses... Ce matin même j'ai faillit me faire prendre mais j'ai réussi à leur échapper et me voilà içi avec comme bagage ma baguette. Je dois t'avouer que moi aussi j'ai été surpris de tomber sur un zèbre, les seuls que je croisent sont ceux de mon village et ils tentent toujours de me capturer.

Tandis qu'il comptais son histoire, le duo de zèbre avait parcourut une certaine distance et l'air se faisait d'un coup plus frais, le vent cachait l'éventuel bruit d'un court d'eau mais cette fraîcheur trahissait la proximité de la ressource cherchée.

Je crois que nous approchons de notre but !

Bien qu'il l'ai fait brièvement, Solar Ray, le mage fugitif, était heureux d'avoir pu se confier à quelqu'un qu'il devinait dans une situation semblable à la sienne. Son cœur se faisait plus léger et il se sentait une vigueur à affronter tous les autres homme que sa mère enverrait. Sa curiosité le piqua soudainement ; d'où venait son compagnon ? Pourquoi voyageait-il par içi ? N'avait-il jamais vu d'autres zèbres avant ? Tempo lui paru étrange tout d'un coup et il hésitait à tirer cette histoire au clair, c'est pourquoi il demanda timidement :

Peut-être pourrait-tu me dire d'où tu viens toi aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Tempo
avatar

Messages : 139
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Zèbre
Niveau: 20
Expérience:
132/200  (132/200)

MessageSujet: Re: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   Lun 22 Juin - 18:30

L'histoire de Solar Ray attisa plus encore la curiosité du jeune zèbre. C'est avec une attention rare qu'il écouta la réponse à ses interrogations. Ce mage s'avérait être un très bon conteur, il savait capter l'attention. En plus, il avait su trouver la bonne phrase pour commencer "je viens d'un village de zèbres"... Tout ce que Tempo n'avait pas connu et que quelque part, il regrettait de ne pas connaître. Mais la suite le fit vite changer d'avis... Ainsi, lui aussi avait souffert d'une mère tyrannique, qui l'empêchait de mener ses propres choix ? Comme il comprenait sa décision, le fait de fuguer... Heureusement que cette école de magie l'avait accueilli ! Ainsi, il pourrait réaliser son rêve ! Mais tous les espoirs du jeune zèbre retombèrent quand il apprit que sa mère envoyait des gardes pour le poursuivre. Il ressentit une colère soudaine envers cette jument qu'il ne connaissait pas. Même alors que son fils a réussi à se défaire de son joug, elle continuait à s'acharner, à le poursuivre, elle ne pouvait pas juste laisser tomber ! ... Enfin, si Tempo n'avait pas fui à Changeling Swarm, peut être aurait il connu le même problème ? En tout cas, la situation de son compagnon désolait le barde. Solar Ray avait le choix entre quitter son académie pour partir loin de sa mère, mais alors il mettrait fin à son apprentissage, ce pourquoi il était parti, ou alors il restait et risquait un peu plus sa vie. Mais cette académie n'était elle pas foutu d'assurer sa sécurité ? C'est tout de même incroyable ! Il faut croire que les chamans étaient plus malins que ces mages de Canterlot...

Totalement captivé, laissant ses émotions être guidées par par la petite histoire de Solar Ray, Tempo en avait totalement oublié le reste. Ainsi, quand son comparse un peu moins distrait fit remarquer qu'ils approchaient de leur but, le barde revint un peu à la réalité. Comment le savait il d'ailleurs ? Le jeune zèbre ne comprit pas immédiatement, jusqu'à sentir une bourrasque de vent un peu plus fraîche. Le fait d'avoir été élevé au milieu des chamans permettait probablement au solariste une plus grande aisance avec la nature, le barde se fia donc aux sens de celui-ci.

La question du zèbre bordeaux surprit Tempo. En soit, ce n'était pas si étonnant, mais il n'avait pas pensé une seconde que peut être lui aussi avait des interrogations à son propos. Mince, que faire ? Tout lui raconter ? Son compagnon lui avait ouvert son coeur si spontanément et n'avait pas rechigné à tout lui dire. Devait il faire pareil ? Plein d'innocence et de candeur, le barde renonça au mensonge face à cet être lumineux lui ressemblant tant. Il n'envisagea même pas la possibilité que Solar Ray ai pu lui mentir ou ne pas tout lui dire. C'est avec un grand sourire qui cachait une petite nervosité qu'il commença à son tour à lui en dévoiler un peu plus sur lui.

Je suis originaire des Whitetail Woods, qui sont à l'est d'ici. Ce n'est pas si éloigné de Canterlot, peut être même y êtes vous déjà venu. J'étais le seul zèbre par là-bas. Mais je n'y vis plus. Moi aussi, j'ai connu un conflit assez... violent, avec ma mère. J'étais tombé amoureux... De Strange Star...

Sa voix restait calme et audible. Tempo avait toujours maîtrisé sa voix... Mais son visage le trahissait, une certaine émotion se dégageait de son discours malgré lui. On pouvait ressentir une  fragilité, une faille, dans son âme à ce point précis. Evoquer ce sujet, c'était comme marcher sur de la glace, sentir ses craquellements sous ses sabots, il fallait avancer sans glisser, à petit pas, pour ne pas la percer et échoir dans l'eau glaciale.

Strange Star, c'était une changeling extraordinaire, si douce, si gentille et si belle... Elle faisait partie des créatures de ce monde qui font faillir le langage, celles qui donnent l'impression que tous les mots semblent fades face à leur resplendissance. Enfin, je divague... Moi aussi, j'avais pris une décision importante. Pas réellement de la même nature que la tienne, mais ma mère s'y opposait également. Je voulais absolument partir vivre avec celle que j'aimais. Jamais je n'aurais pensé que cela aurait pu aller si loin.

Tempo s'arrêta de parler soudainement, remarquant le cours d'eau qui se tenait tout près d'eux. Cette fois encore, il n'avait pas fait attention à là où il se dirigeait. Le mage avait eu raison, c'était l'endroit idéal pour camper, l'herbe était bien moins dense et l'eau paraîssait limpide et claire. Le seul soucis demeurait la fraîcheur ambiante. Un frisson parcourut son échine.

Il semblerait que nous soyons arrivés !

S'approchant de la berge, il laissa tomber son sac à une dizaine de mètres de cette dernière. Il n'hésita pas à aller se désaltérer, ne se posant pas vraiment de question sur la propreté de l'eau. Une partie de sa crinière de jais échoua dans la rivière au passage. Lorsque Tempo se releva, cela le fit frissonner de plus bel. En parcourant les alentours des yeux, le zèbre remarqua que ce lieu attirait bien des animaux et insectes qui habitaient probablement tout le long du cours d'eau. Leur présence était agréable à Tempo qui avait toujours apprécié la compagnie des bêtes. N'est-ce pas agréable de pouvoir se dire que l'on va intégrer pour une soirée toute la vie qui fourmille en un lieu ? Non, ça ne vous fait pas plus rêver que ça ? Vous préférez ne pas dormir avec les araignées, les moustiques et les ours ? Bon, d'accord, le point de vue de Tempo n'est peut être pas le plus commun en ce monde. N'osant demander au mage d'effectuer un feu, il sortit la tente de son sac et commença à la monter. Soudainement, il eut une pensée pour son compagnon. Peut être avait il faim ? S'il était parti au matin, cela devait être devenu une véritable souffrance ! Le jeune zèbre se maudit de ne pas y avoir pensé plus tôt.

Peut-être voulez vous manger ? Excusez-moi de ne pas y avoir pensé plus tôt... Vous pouvez vous servir dans mon sac, j'ai quelques fruits que j'ai pu ramasser sur le chemin !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   Lun 22 Juin - 22:11

Solar Ray écouta solennellement l'histoire de Tempo, outre le fait qu'il était ébahi par leurs similitudes : leurs dragonnes de mères, leurs fuites, les embûches... il se laissa porté par la voix douce et pleine d'espoir du zèbre au yeux océan. Son ton posé et cette façon de donner de l'intonation à ses dires laissait penser qu'il s'agissait d'un barde bien qu'il n'ait pu apercevoir d'instrument pour l'instant. Solar ressentait un pincement au cœur en entendant Tempo évoquer son amour impossible avec cette Strange Star... Il était partagé entre le fait que cette relation l'emplissait d'empathie pour son compagnon et le fait qu'il n'avait lui, jamais connu l'amour. Il repenssa un instant à son enfance passée à l'écart des autres zèbres avec sa seule compagne de toujours, la Magie. Cette perfide maîtresse qui l'avait poussé à faire des choix difficile très tôt dans sa vie. Maintenant qu'il peut se vouer à cet art presque autant qu'il a envie entre deux tentatives de kidnapping il aimerai trouver l'étalon à qui donner son cœur cer sa il le savait depuis toujours son cœur ne serais pas à une jument, il a toujours trouvé le charme viril des autres mâles bien plus attrayant ; mais ca personne ne le savait puisque lui même a fini par s'ouvrir à l'amour qu'il n'y a peu et sans grand succès. Le court de ses pensées fut alors interrompu par la reprise du récit du zèbre des WhiteTails Woods. Toujours avec la même clarté mais cette fois ci une certaine peine pouvait aussi se faire entendre dans ses propos qui était restée jusque là inconnue au jeune mage. Il fut ému par la candeur avec laquelle Tempo décrivait cette changeling, bien que ce dernier n'aimait guère ces créatures à l'aspect maladif et aux mœurs étranges, il clamait sa beauté comme une poésie, un chant antique destiné à raisonner des millénaires. Puis une pensée naquit brutalement dans l'esprit de Solar Ray :

*Où est Strange Star ? Pourquoi n'est-elle pas avec Tempo ?*

Il se sentit alors gêné par l'importance de ce que lui confiait le second zèbre sur ces événements tragiques. Il devinait une issue des plus sombres à cette histoire sans pour autant pouvoir soupçonner la triste réalité. Il était touché par cette façon qu'avait eu le présumé barde de conter son histoire sans retenu comme il l'avait fait, comme une sorte de cadeau en retour du sien, une honnêteté partagée. Mais il eu vite matière à occuper ses idées car son nouvel ami lui indiquait qu'ils avaient finalement atteint leur destination. Alors que Tempo s'était rapidement délesté de son sac et qu'il partait se désaltérer vers l'eau il se figea sur la berge les yeux dans le vide.

*« Mon ami », peut-être que se zèbre est mon ami.*

Il se rendit compte d'une manière un peu violente que jusque là, il avait été seul. Dans son village il passait son temps à étudier à l'écart des autres. Durant sa fugue, il a enduré le voyage en solitaire. A l'académie, il passe beaucoup de temps dans sa chambre à étudier et les autres élèves ne veulent pas fréquenter un zèbre qui doit fuir les gardes presque tout les deux mois. Mais cette nuit enfin il n'était pas seul, il avait un autre poney avec qui parler et partager ses souffrances et ses joies... plus encore il avait un autre zèbre avec lui. Tout chamboulé qu'il était il ne comprit pas de suite ce que « Son ami » lui disait.

Non merci je... je préfère me baigner rapidement dans la rivière avant ; j'empeste la sueur et je meurs de chaud ! Merci beaucoup pour ton aide Tempo... et s'il te plaît, tutoies moi maintenant.

Il s’avança alors vers l'eau et, après avoir détaché l'étui de sa baguette il plongea lentement dans l'eau, elle était froide et il sentait son corps s'engourdir par une douce violence que représentait cette source glacée par la nuit. Il resta quelque instant frottant son corps pour se débarrasser de la sueur et coiffant grossièrement sa crinière fraîchement propre avant de sortir. Le vent de la plaine balayait légèrement l'endroit fouettant de ses bras froid le corps de Solar Ray. Il remit son étui en place et, en voyant que Tempo tremblait de même dans la fraîcheur nocturne, il sorti sa baguette et pointa le sol en psalmodiant des incantations à voix basse. Une gerbe de feu magique en sorti pour créer ce qui allait leur servir de feu de camps.
Réchauffes-toi, je ne voudrais pas que tu tombe malade pour m'avoir aider !

Il sourit à son acolyte et commença à fouiller délicatement le sac de voyage d'où il sorti deux pomme. Tandis qu'il en grignotait une il tendit l'autre à Tempo.

Tu as quelque part où aller après cette nuit ?
Revenir en haut Aller en bas
Tempo
avatar

Messages : 139
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Zèbre
Niveau: 20
Expérience:
132/200  (132/200)

MessageSujet: Re: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   Jeu 25 Juin - 21:24

Décidément, ce zèbre plaisait à Tempo. Non seulement leurs ressemblances étaient frappantes, mais en plus il avait l'impression d'être moins seul, d'être déjà en présence d'un ami. C'est vrai, Solar Ray et le barde se connaissaient à peine, pourtant ils allaient partager cette soirée ensemble comme de vieux copains. En tout cas, le zèbre bordeaux était mignon, comme ça, tout mouillé par son bain. Cela lui arracha un sourire. Il aurait bien fait de même, surtout avec le soleil de plomb qu'il y avait eu durant la journée, mais il avait bien trop froid à l'heure actuelle. Ca attendrait demain matin. Il ne put s'empêcher également de remarquer le soin que son acolyte apportait à sa crinière, soin qui n'était pas sans rappeler l'attention qu'il y porte également.

Lorsque le mage alluma le feu, notre cher héros le remercia. Un peu de chaleur, ça lui faisait le plus grand bien ! Il prit ensuite la pomme que lui tendait son compagnon, le remerciant à nouveau, cette fois d'un signe de tête.. Oh, en plus ce dernier semblait s'inquiéter pour lui. Cela le toucha que quelqu'un se soucie de son sort. De plus, ce tutoiement renforçait son impression précédente. Tempo répondit à sa question avec un sourire qui se voulait rassurant et un regard confiant.

Oui, j'ai eu la chance de trouver ma place, même si j'aurais aimé que les choses soient autrement.

S'il était parti avec Strange Star, peut être aurait il put mener une vie paisible à ses côtés. Heureusement que la Reine Chrysalis l'avait accepté en tout cas.. Tempo vouait une grande admiration à cette dirigeante. Il n'oublierait pas l'impasse dont elle l'a sorti, le fait qu'elle lui ait laissé le choix sur le sort de sa mère et la confiance qu'elle lui avait accordée. Elle l'avait accueilli dans sa chambre désarmée et accepté dans ses rangs, lui qui avait provoqué la mort d'une des leurs. Cette nouvelle famille avait beau ne pas être aussi chaleureuse qu''une vraie, elle était tout pour lui maintenant. Quand il était solariste, sa faction ne lui faisait ni chaud ni froid. Trop éloigné de Canterlot, jamais il n'avait pu rencontrer la belle Célestia et finalement, être sous sa bannière ne changeait rien à sa vie. Maintenant, tout était différent. Changeling Swarm demandait bien plus d'implication et l'avait placé au coeur de la guerre. Terre d'accueil, Tempo s'attachait de plus en plus à ce lieu. Ce n'était plus seulement la patrie de son défunt amour (même s'il continuait de prendre cela en compte), mais aussi l'armée où il était investi, ceux qui l'avaient recueilli et un domicile auquel il s'attachait. Mais il prit une mine plus inquiète, plus sérieuse soudainement.

Mais toi, as-tu un endroit où aller après ? Tu pourras retourner à ton académie sans avoir peur d'être à nouveau attaqué ? Tu devrais faire attention tout de même...

Il croqua dans sa pomme juste après cela, comme pour faire passer sa nervosité en effectuant une action banale. En fait, la réponse de Solar Ray l'inquiétait énormément, puisque quoi qu'il dise, Tempo serait fort embêté. Admettons qu'il est nulle part où aller, alors que fera t-il ? D'un côté, il ne pouvait pas l'abandonner, comme ça, c'était juste impossible. De l'autre, il n'allait tout de même pas l'emmener à The Breach... Loger un ennemi, ce n'est pas l'idée du siècle. Et s'il se faisait attaquer ? Et lui, pour quoi il passerait auprès de la population ? Un membre de l'armée personnelle de la Reine qui accueille un ennemi chez lui... Ou alors, il faudrait que son nouvel ami rejoigne lui aussi Changeling Swarm, mais était-ce bien sa volonté ? Tempo savait maintenant que ce n'était pas un choix à prendre à la légère, que cela impliquait des responsabilités au sein de la ruche, une place. Contrairement au Solar Empire, dans l'essaim tout le monde est utile. On contribue à rendre meilleur la vie des autres, mais eux aussi contribuent à rendre meilleur la tienne. Aucun poney n'était insignifiant.

Mais il fallait aussi envisager l'autre éventualité. Qu'en serait il si le mage retournait à son académie de Canterlot ? Outre le fait que Tempo ne serait pas pret de le revoir, il risquait de subir de nouvelles agressions... C'est rare que le jeune zèbre ai peur, vraiment peur. Mais là, c'était le cas. Il avait peur pour ce mage, peur de le voir un jour finir comme son père ou comme Strange Star. Peur aussi qu'il soit obligé de renoncer à ses rêves et ses ambitions à cause de sa mère.

Des solutions alternatives existaient néanmoins. Simplement, sur le coup, notre cher Tempo n'eut pas la présence d'esprit d'y penser. On ne peut pas être gentil, attentionné, beau et intelligent hein ! D'accord, d'accord, je suis un peu mauvaise langue. Mais tout de même ! Peut être que Solar Ray avait quelqu'un qui pourrait l'accueillir quelque part ? Ou encore, en attendant de trouver une solution, il pourrait être envisageable de rester à l'auberge avec lui. Voir même de l'aider à défaire ses agresseurs. Enfin, ça serait pas bien malin de se faire blessé pour sauver un solariste...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   Sam 27 Juin - 16:50

Solar Ray regardait son compagnon accepter la pomme et se réchauffer près du feu avec tendresse, il voyait dans ses yeux bleus danser les flammes du feu de camps un peu comme si un océan prenait feu. Cette douce lumière permit au mage d'observer Tempo avec un peu plus de facilitée, il portait une cape qui tenait par une sorte de harnais de cuir, ses cheveux d'obsidienne,épais et bouclés, tombaient gracieusement sur son visage. Il jugeait le zèbre plutôt frêle tout à l'heure dans l'obscurité mais maintenant que le jeu d'ombre et de lumière mettait en valeur ses traits, il pouvait constater que le jeune barde était certes d'une taille moyenne voire petite, mais qu'il possédait tout de même une musculature joliment développée. Ce spectacle emplit le coeur de Solar Ray d'un sentiment qu'il ne ressentait pas souvent: du désir. Se sentant quelque peu honteux de cette attirance soudaine pour un inconnu il tenta de ne plus le regarder mais sans succès, ses yeux était rivés sur lui et il détourna rapidement la tête lorsqu'il lui adressa la parole.

Eh bien je ne sais pas vraiment... je pense que je vais retourner à l'académie demain si ca c'est tassé, sinon je ne sais pas...

Comme il le disait, il ne savais pas. Les événements de cette nuit avaient chassé de son esprit sa fuite et son acolyte l'y confrontait pour la première fois depuis leur rencontre. Qu'allait-il faire? Tempo ne représentait plus aucuns dangers et lui était même d'une aide précieuse! Peut-être pouvait-il même l'aider à vaincre ces poursuivants et même mieux (ou pire) affronter sa mère. Il réfléchissait à toute allure, analysant toutes les options possibles et leurs conséquences: Venir à bout des gardes de sa mère lui assurerait une paix qui ne serait qu'éphémère. Se confronter à sa génitrice s’avérerait être une solution durable mais cela serait loin d'être une tâche facile... Peut-être est-ce la seule solution s'il veut vivre en paix et étudier convenablement.

...à vrai dire, je pense qu'il faudrait que je vienne à bout des zèbres qui me chassent pour retourner à Canterlot demain mais, me confronter directement à ma mère serait beaucoup plus efficace; elle mesurerai enfin mon talent pour la magie et peut-être me laisserait-elle enfin tranquille!

Soudain il réalisa qu'il devrait irrémédiablement quitter Tempo, ses études touchaient à leurs fins mais ils se devait de les terminer tout de même! Cette idée l’attrista et il se demanda de quelle manière il pourrait rester avec lui. Pourquoi ne pas inviter Tempo à venir à Canterlot? Sa chambre pouvait accueillir un deuxième poney! Il pourrait loger ensemble jusqu'à la fin de ses études puis partir à l'aventure ensemble! Mais surement que son nouvel ami avait des obligations autre part... Il n'osait pas lui proposer de l'accompagner ou demander son aide afin de régler ses problèmes... après tout peut-être qu'il refuserait, se sont ses problèmes familiaux pas les siens... Il fini sa pomme et comme pour changer de sujet il se leva et s'approcha de la tente.

La nuit risque d'être courte, je pense qu'il serait sage d'aller dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Tempo
avatar

Messages : 139
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Zèbre
Niveau: 20
Expérience:
132/200  (132/200)

MessageSujet: Re: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   Mer 1 Juil - 16:13

Retourner à l'académie ? Il n'y pensait pas ! Lorsque Solar Ray prononça ces mots, le jeune zèbre refusa cette option, d'un bloc. Il n'y avait plus d'hésitation à avoir. Ce n'était pas possible, son ami ne pouvait pas retourner là-bas, comme ça, sans que la situation ne se soit améliorée. Heureusement, après un temps d'arrêt, son compagnon lui proposa une autre solution, qui lui plaisait bien plus. Se confronter à sa mère... Mais oui, c'était ça ! Il ne s'agissait pas de défaire tout un village de chamans, non, ce n'était pas le but. Simplement de permettre une relative sécurité au mage afin d'assurer sa victoire. Tempo, il savait faire ça. En tant que barde, renforcer son pouvoir afin de lui filer un petit coup de pouce lors d'un duel contre sa mère. Tricher, en somme. Qu'importe si ce n'est pas moral, tant que la finalité est bonne, non ? Et si ça tournait mal, il pourra toujours augmenter leurs vitesses et ils s'enfuiront... Oui, peut-être était ce cela la solution à ce problème épineux. De plus, peut-être que la mère de Solar Ray n'était pas aussi bornée que la sienne... Un élan de naïveté et d'espoir traversait notre cher Tempo, il avait envie d'y croire, moi aussi j'ai envie d'y croire, mais je pense quand même qu'il est bien parti pour se mettre dans de beaux draps... Le jeune zèbre n'était pas totalement dupe, un doute survivait en lui. Risquer sa vie pour celui qu'il pourrait rencontrer sur un champ de bataille, pour un ennemi, pour un quasi inconnu... Ah, Tempo, il ne savait pas, il ne savait plus, que faire, qu'est ce qu'il voulait ? Quel était le bon choix ?

Son acolyte ne lui laissa pas le temps de répondre. Il semblait fatigué apparemment. Mais... Tempo discernait aussi de la peur, de l'indécision, dans cette brusque envie d'aller dormir. Comme s'il ne souhaitait pas qu'on lui réponde car il redoutait justement cette réponse... Ou peut-être n'était-ce pas du tout ça ? Peut-être ne souhait il juste pas raconter sa vie, comme ça ? Tempo abandonna sa réflexion infructueuse,il était tard, c'est vrai, lui aussi se sentait tomber de sommeil. Il vit que Solar Ray rentrait dans la tente et fit de même. Effectivement, elle n'était pas bien grande, comme il s'y attendait, il dut se serrer un peu contre le mage pour s'y coucher. C'était idiot, mais il se sentait bien. La proximité de son ami lui réchauffait le corps mais aussi le coeur. Le barde n'avait plus dormi avec un poney de cette façon depuis fort longtemps... Avant, quelques fois, il se mettait tout contre sa soeur pour la rassurer. Cela faisait partie des moments privilégiés qu'il avait vécus avec elle, de pure tendresse, où ils étaient heureux d'être ensemble. Avec Solar Ray, le zèbre vivait aussi un peu de ça.  Oubliant ses soucis, la guerre, leurs positions ennemies, plus rien n'avait d'importance.

La nuit, synonyme de cauchemars, de rêves fantomatiques, de solitude dans son lit... Souvent, Tempo s'y morfondait sur lui-même, perdait un peu de l'espoir qui l'animait, regrettait sa famille, regrettait Strange Star... Mais cette nuit là ne fut pas comme les autres. Il n'était pas seul et il ne pensait pas au passé. Cette nuit, il la dédiait à l'avenir. Je crois que c'est au moment précis où il réalisa cela qu'il comprit à quel point Solar Ray, cette créature qui lui était encore inconnue il y a quelques heures, lui semblait indispensable maintenant. Sous les étoiles dans cette nuit obscure, qu'importe que leurs rayures soient noires ou bordeaux, qu'elles se battent sous des bannières vertes ou dorées. Cela n'avait plus d'importance. Ils étaient tous les deux des zèbres, tous les deux des adolescents perdus, tous les deux sous la même tente, si proches... Oui, cette proximité le perturbait, l'embrouillait, on aurait dit qu'ils ne faisaient qu'un et que le monde autour d'eux n'existait plus... Profondément déstabilisé et se rendant compte à quel point il était attaché à son nouvel ami, à Solar Ray, à quel point il aurait voulu que cette nuit dure toujours, il prit une décision sur un coup de tête, parce qu'il avait trop peur de le perdre.

Nous sommes ennemis, j'appartiens maintenant à l'armée personnelle de la Reine Chrysalis.

Sa voix chuchotait sans fléchir, tout près de l'oreille de son ami, mais son corps tremblait malgré lui. Il avait peur. C'est une sensation qu'il ne ressentait pas souvent, à cause de sa nature un peu inconsciente. Mais là, il ressentait toute la fragilité de ce moment, il avait si peur de tout briser. D'être rejeté. Mais s'il ne l'avouait pas aujourd'hui, il craignait de ne jamais lui révéler sa faction. Tempo souhaitait ardemment pouvoir revoir le zèbre bordeau, mais si jamais il lui mentait dès le début, comment pourrait il espérer gagner sa confiance un jour ? Sans laisser à son compagnon le temps de réagir, il enchaîna.

Excuse-moi de ne pas te l'avoir dit avant, j'avais peur de ta réaction... J'ai toujours peur de ta réaction, pour tout dire. Mais, ce n'est pas si grave, pour moi tu n'es pas mon ennemi, je te promets de ne jamais t'attaquer ou te faire du mal. C'est juste que je ne veux pas te mentir. Si tu l'acceptes, surtout en sachant ça, j'aimerais t'aider pour ta mère. Peut-être que tu pourrais l'affronter directement pour lui montrer tes capacités, comme tu le disais. En tant que barde, je pourrais fortifier tes pouvoirs, ou tout simplement nous permettre une fuite facile...

Voilà, c'était fait, à l'heure actuelle, il était encore difficile de dire si c'était une grosse boulette ou une bonne idée, mais Tempo avait pris sa décision et n'en démordrait pas. Le moins qu'on puisse dire est qu'il a beaucoup hésité et que nombre de ses pensées ont été contradictoires... Enfin, le plus important, c'est qu'il trouve sa voie.

_____________________________________________



Dessin de Holy Slay

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   Lun 6 Juil - 14:21

Tandis que Solar Ray pénétrait dans la tente de son ami ses pensées germaient furieusement dans son esprit. Tempo accepterait-il de l'aider ? Est-ce qu'il avait raison de faire confiance à ce zèbre ? Qu'allait-il advenir de lui ? Son compagnon avait au moins raison sur un point : Il ne pouvait rentrer à l'académie dans la situation actuelle. Ce  serai beaucoup trop dangereux et il se retrouverai à courir dans cette même plaine d'ici une semaine toujours poursuivi par des chamans à la solde de sa mère... la seule solution viable était maintenant de rejoindre son villages natal et de défaire sa mère. Mais comment ? C'est une chaman experte et qui plus est, la matriarche du village ! Il ne pouvait en venir à bout seul, du moins pas sans aide. Peut-être pourrait-il solliciter l'aide du directeur de l'académie qui l'a prit sous son aile... en tout cas il n'espérait plus l'aide de Tempo.

*Pourquoi m'aiderait-il ? Après tout on ne se connaît pas ou du moins à peine.*

Ses forces commençaient à l'abandonner et il ne parvenait plus à réfléchir convenablement. Il s'allongea sur le sol frais juste avant que Tempo fasse son entrée et vienne le rejoindre. L'espace exiguë forçait les deux jeunes zèbres à se serrer l'un contre l'autre. Cette douce chaleur qui émanait du corps de son ami réconforta quelques peu Solar. C'était la première fois qu'il dormait avec quelqu'un... aussi loin qu'il se souvienne sa mère n'a jamais passé de nuit avec lui pour le rassurer durant un orage ou après un cauchemar. En plus de cela c'était la première fois aussi qu'il se trouvait si proche d'un garcon... il appréciait sentir le corps de Tempo frôlant le sien... il se sentait animé par une énergie nouvelle et forte et son attachement pour le barde s'en trouva doublé. Il n'osait se retourner pour le contempler mais ce désir le consumait par vagues incandescentes qui s'accéléraient au rythme de son cœur qui battait la mesure. Il ne pensait alors plus à rien d'autre qu'au moment présent qu'il se forçait à savourer et qu'il voulait à tout prix mémoriser dans le cas ou pareille situation ne se présente plus. Soudain son ami prit la parole. Ce qu'il dit fut dévastateur.

*Alors il est de Changeling Swarm ? C'est un ennemi.*

Il venait de pactiser avec un adversaire de taille. Solar Ray n'est pas encore très impliqué dans la guerre mais il est tout de même fidèle à sa nation. Il ne savait quoi faire, devait-il l'attaquer malgré ses intentions pacifiste ou pouvait-il être ami avec lui ? Il était au moins persuadé qu'il n'avait aucuns liens avec sa mère désormais mais il se sentait trahit.

*Peut-être qu'il n'a jamais combattu de Solaristes! Après tout si nos deux nations connaissent une sorte de paix...nous pouvons rester amis ! Mais s'il est en mission dans le Royaume de la princesse Celestia... je serais forcé de l'affronter.*

Plus rien ne paraissait sûr dans l'esprit du mage sauf une chose : Il ne voulait pas perdre son ami. Ce sentiment se renforça d'autant plus lorsqu'il lui proposa de l'aider à affronter sa mère.

Merci beaucoup de bien vouloir m'aider, j'accepte avec plaisir l'aide que tu pourrais m'apporter pour me confronter à ma mère... Mais je dois savoir une chose maintenant que je sais que tu es de Changeling Swarm... as-tu déjà combattu des solaristes? Car si ce n'est pas le cas je souhaiterai rester encore un peu avec toi, je te considère déjà comme mon ami et je ne veux par te perdre à cause de nos nations respectives...

Des sanglots pouvaient se faire entendre dans la voix de Solar. C'est pourquoi il s'arrêta de parler pour les masquer. Il attendait avec crainte la réponse de Tempo et se retourna pour le regarder dans les yeux une dernière fois tant qu'il y avait encore un espoir qu'il ne soit pas totalement son ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Tempo
avatar

Messages : 139
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Zèbre
Niveau: 20
Expérience:
132/200  (132/200)

MessageSujet: Re: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   Ven 10 Juil - 23:04

Ce tremblotement dans la voix de Solar Ray, comme... comme des pleurs. Cela déchira le coeur de Tempo. Il s'en voulait à présent, peut-être n'aurait il rien dû dire, cela aurait sans doute pu attendre un moment plus propice, le mensonge n'était elle pas une solution plus douce ? ... Plus agréable... Plus facile... Une solution qui ne l'aurait pas fait pleurer. Il venait à peine de lui promettre de ne jamais lui faire du mal et voilà, déjà il le blessait... Quelques mots, dans un contexte politique difficile, voilà ce qui pouvait suffire à faire saigner une âme.

La relation des deux zèbres était des plus étranges, le moindre geste, la moindre parole, pouvait déclencher une vague d'émotions intenses. Ils étaient à fleur de peau. La fatigue, la jeunesse, peut-être autre chose aussi... Une attirance mutuelle, une attirance que Tempo ne s'avouait pas, quelque chose de physique... Leur proximité favorisait d'autant plus cet état. On peut rajouter que le barde a toujours été une véritable bombe émotive. Prête à exploser à chaque instant. Sous ce naturel doux, innocent, naïf, se cachait un fort potentiel de violence. Que cela soit au niveau des sentiments, mais aussi une violence physique liée à ces derniers. C'était un passionné, en somme.   Mais revenons en à nos zèbres...

Même si le mage arrêta de parler, probablement pour masquer ses sanglots, le bruit de sa respiration le trahissait. Cette tristesse, ou plutôt cette déception, mêlée au mot "ami", sans compter que Solar Ray disait de lui-même ne pas vouloir le perdre... Un peu tremblant, mais se voulant rassurant, Tempo vint sécher les pleurs de son compagnon avec son museau, avec toute la délicatesse dont il était capable, puis vint blottir le zèbre au coin de son cou.


Non, je n'ai jamais combattu de solaristes. Je n'ai pas participé au raid contre Gryphus, cela ne fait pas très longtemps que j'appartiens à Changeling Swarm. Lorsque ma mère a... mis fin à la vie de Strange Star, j'ai rejoint la patrie de celle que j'avais aimé. Mais avant, j'étais un solariste moi aussi.


Volontairement, Tempo omit le passage où il trimballait le cadavre de Strange Star dans tout Equestria. C'était certes un acte courageux, mais un peu effrayant tout de même. De plus, le zèbre n'avait pas très envie d'en parler. Il fut tout de même heureux de ne pas avoir participé à l'attaque contre le Solar Empire. La perspective de décevoir le zèbre bordeaux ne l'enchantait guère et l'effrayait même un peu.

Cela serait un plaisir de rester encore un peu avec toi. Pour tout te dire, moi non plus, je n'ai pas envie de te perdre...Excuse moi encore, je n'ai pas eu le courage de te le révéler dès le départ. Je ne voulais pas te blesser, encore désolé. Vraiment.

Se confondre en excuses ne servirait à rien, ce n'était que de vaines paroles, mais Tempo les prononçait avec tellement de ferveur. Comme s'il apposait des bandages à quelques plaies intérieures, le barde prononçait ses excuses avec douceur et délicatesse. Ce jeune effronté se prenait pour un infirmier de l'âme, mais lorsque l'on est aussi l'agresseur, je suis pas sûr que ça marche vraiment... Enfin bref, Tempo, il y croyait à ses quelques mots réparateurs, malgré leur inutilité flagrante. Malgré tout, il ne mentait pas en disant cela. C'était encore ce qu'il espérait le plus, rester plus longtemps avec Solar Ray. En même temps, le barde se devait d'avoir un minimum de présence dans les terres de Changeling Swarm, mais tant que sa nation ne menait ou n'essuyait aucune attaque, il était totalement libre de ses mouvements. Tempo marqua un instant de silence avant de détourner le sujet de la conversation.

Le village de ta mère... Il est où ? Tu veux qu'on s'y rendre dès demain ?

Le rythme cardiaque du jeune zèbre était assez soutenu, il se sentait prêt à l'action. Si Solar Ray lui avait proposé de s'y rendre maintenant, le barde y serait allé, sans problème. Plus motivé que jamais à rattraper le coup, à se faire pardonner pour les pleurs arrachés à son nouvel ami, Tempo voulait absolument se rendre utile. Du moins, jusqu'à ce que ce jeune écervelé se rappelle que s'ils ne dorment pas, ils risquent de ne pas être dans la meilleure forme possible pour l'affronter cette maman. Du coup, oui, ça sera pour demain qu'il s'était dit... En même temps, le sommeil n'était pas prêt à le gagner. Le marchand de sable arriverait probablement en retard, vu son état émotionnel.

_____________________________________________



Dessin de Holy Slay

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   Sam 11 Juil - 14:26

Sa surprise fut totale lorsque Tempo sécha les larmes qui roulait le long des ses joues de son museau. Et quel bonheur lorsque ce dernier vint lui poser la tête au creux de son cou... ce mélange de stupeur et de joie stoppa tout net ses sanglots. Quelques seconde avant il était prêt à le détester et son compagnon le regardait avec de grand yeux plein de peine... mais tout ce la vola en éclat. Il ferma les yeux, calma sa respiration et oublia tout. Sa fuite, sa mère, sa nation, la guerre. Le monde s'était évanoui derrière ses paupières pour ne laisser place qu'au souffle de tempo dans son dos et aux battements de son cœur qui semblait vouloir jaillir de sa poitrine. Puis vint sa voix... douce mais déterminé, il ne prêtait pas vraiment attention aux mots qu'ils prononçait mais plus à leur musicalité. Le barde savait calmer les mœurs par la voix, rien n'était plus sûr ! Ses phrases qu'il récitait presque comme une prière, ou plutôt... une incantation. Le mage percevait la une pointe de magie, pas très grande mais pour sûr que même sans le vouloir l'autre zèbre l’envoûtait maintenant littéralement. Il prêta tout de même attention à certains mots comme « Solaristes », « pas combattu », « Changeling Swarm »... Cela lui suffisait, il avait compris sans entendre, l'un parlait avec son âme l'autre écoutait avec son cœur c'était aussi simple et pur que cela.

Il sentait les bras de Morphée l'entraîner vers les sombres abysses du sommeil mais ils tentait de lutter afin de ne rien manquer du discours de son ami. Sa voix devint un chant mélodieux et trouble où il pouvait entendre raisonner quelques excuses dont il saisissait le sens avec lenteur. Ce n'est qu'un certain mot qui finit par le tirer de sa torpeur... « mère ».

Dans un sursaut il s'arracha à la fatigue, l'énergie du désespoir le gagnait petit à petit à mesure que l'adrénaline se mêlait à son sang et il se colla un peu plus contre Tempo un peu comme un animal apeuré cherchant à se protéger auprès des siens. Dans cette proximité ce créait un curieux mélange de peur et de désir. Un être repoussant qui en unit deux autres. Il fallut tout de même quelques secondes avant que Solar ne reprenne totalement ses esprits et puissent enfin répondre à Tempo.

Mon village natal se situe à la bordure des Whitetail Woods, c'est juste un petit hameau peuplé par des zèbres uniquement qui possède quelques échoppes. On ne devrait pas avoir de problème à neutraliser la garde si on s'y met à deux mais par contre ma mère sera au courant de notre présence si on agit comme cela... sinon on peu passer par les bois afin de rentrer discrètement dans le bureau de ma mère et la prendre par surprise. Mais... le combat risque d'être difficile ; il pourrait même s'avérer dangereux et je comprendrais que tu ne veuille pas y prendre part. Dans tout les cas je te laisse la nuit pour y réfléchir, nous ne sommes pas en état d'y aller pour l'instant , nous partirons demain midi afin d'y arriver à la tombée de la nuit.

Solar Ray s'était laissé contaminé par le courage et la détermination que rayonnait de Tempo, peut-être était-ce la fatigue ou un don de son ami mais il se sentait perméable à toutes les émotions que le barde exprimait. Il n'avait plus peur de lui et ne doutait plus de leur amitié profonde, ça y est, ils étaient maintenant unis et sans bouger de la position qui lui faisait tant de bien le jeune mage commença à murmurer à l'oreille de Tempo comme pour ne pas briser ce moment en parlant avec prudence.

Je suis heureux que tu n'ai jamais attaqué de Solaristes... j'avoue ne pas savoir comment j'aurais réagis si ça avait été le cas... mais maintenant j'en suis convaincu , tu es mon ami peu importe que tu vienne d'une autre nation et...je voulais aussi te dire que j...

La fatigue choisit ce moment pour revenir à la charge et le zèbre s'endormit quelque peu subitement, la tête dans le cou de son vrai et nouvel ami laissant sa phrase en suspens flotter aux dessus de leurs têtes dans la nuit étoilé attendant d'être complète peut-être pour s'en aller.
Revenir en haut Aller en bas
Tempo
avatar

Messages : 139
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Zèbre
Niveau: 20
Expérience:
132/200  (132/200)

MessageSujet: Re: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   Mar 14 Juil - 17:24

Les pleurs de Solar Ray avaient cessés. Le barde le sentit même venir se blottir un peu plus contre lui. Pour tout dire, c'était plutôt adorable comme scène. Le zèbre tout fatigué prit la parole. Ainsi, son village se situait aux bordures des Whitetail Woods... Ce détail troubla Tempo, puisqu'il venait lui-même de ces bois enchantés. Si proche de chez lui, tout ce temps, c'était trouvé un village peuplé de confrères ? La forêt était assez grande, peut-être était-ce éloigné de son domicile familial. Mais alors, ses parents venaient peut-être de ce même village ? Ils auraient caché à sa soeur et lui leurs origines ? Ou alors, peut-être était-ce un pur hasard. Dans ce cas, pourquoi sa famille n'avait elle jamais été à leur rencontre ? Enfin ses parents ignoraient peut-être l'existence même de ce village, comme lui. En bref, tout était possible, mais un nouveau mystère planait dans son esprit.

En effet, aussi étrange que cela puisse paraître, jamais le jeune zèbre ne s'était posé de questions sur son origine. Ses parents vivaient isolés du monde en terres solarites depuis des années, cela s'arrêtait là. Jamais il ne les avait interrogés pour savoir d'où ils venaient. Seul son djembé pouvait lui offrir un indice. D'après son père, c'était un héritage qui traînait dans la famille depuis fort longtemps. Or, si les zèbres du village de Solar Ray sont tous des chamans, pourquoi aurait-il eu en sa possession un catalyseur idéal pour un barde ?

Tandis qu'il réfléchissait en écoutant la suite des paroles du mage, ce dernier tombait de fatigue. Littéralement. Il s'endormit en murmurant une dernière phrase à l'oreille de Tempo. Elle ne fut d'ailleurs pas complété, ce qui attisa la curiosité du zèbre. Que voulait il lui dire ? S'il ne l'oubliait pas, ce qui n'était pas dit, il lui redemandera demain. Pour l'heure, il n'osa pas bouger ni prononcer le moindre mot, ne voulant pas réveiller son compagnon, même s'il aurait bien été réfléchir sous la voûte étoilée, dans la mesure où le sommeil avait du mal à le gagner. Malgré tout, cette proximité l'apaisait. Son amitié avec Solar Ray n'avait tenu qu'à un fil. La sérénité ambiante l'empêchait de paniquer, mais quand même, ça n'avait tenu à presque rien.

Doué d'innocence, de naïveté et d'un manque cruel d'intelligence, il n'eut pas la présence d'esprit de se dire "Aujourd'hui, je n'ai jamais attaqué un solariste, mais qu'en serait il demain ?". Le mage n'aura peut-être plus la même opinion que lui, une fois qu'il aura servi d'instrument à l'armée changeling pour annexer une de leurs terres... Le zèbre bordeaux était fidèle à sa nation, apprendre que son "ami" contribuait à l'affaiblir, le trahissait d'une certaine façon... Cela risquera de lui laisser un goût amer dans la bouche. Enfin, je dis ça, mais une fois que Tempo aura connu la guerre, la vraie, celle avec des morts même parmi les civils par sa faute, avec des poulains ensanglantés jonchants les rues, sera t-il toujours capable d'être ami avec ce jeune solariste ? Ce n'était pas si sûr, enfin, l'avenir nous le dira.

Ne parvenant toujours pas à s'endormir, il commença à penser à un plan. Comment pourrait il faire ? Avec la fatigue, il n'arrivait rien à construire correctement. Sa méconnaissance du village n'aidait pas non plus. Apparemment, ses habitants semblaient savoir se défendre plus que correctement, s'ils sont tous des chamans. De plus, les gardes envoyés aux trousses de Solar montrent bien qu'ils soient en nombre suffisant pour mettre deux jeunes en déroute. Ce qui semblerait le plus simple, ça serait quand même de défier officiellement la mère de Solar Ray, mais le barde craignait qu'elle refuse et fasse prisonnier son fils et lui-même par la même occasion. Décidément, ce n'était pas simple. C'est sans vraiment s'en rendre compte que Tempo finit par s'endormir à son tour, de ce genre de sommeil qui vous saisit d'un coup, comme ça, venant vous surprendre, ne laissant aucune trace du moindre rêve.

Mais le jeune zèbre eut aussi ce même genre de réveil, qui vous laisse tout surpris en vous demandant "Ai-je vraiment dormi ?". Quelques légères lueurs de clarté se laissaient voir dehors, les toutes premières lueurs de l'aube. Voyant son compagnon toujours endormi, ayant pas mal bougé dans son sommeil d'ailleurs, il s'extirpa doucement de la tente, avec milles précautions afin de ne pas le réveiller. Prenant tout de même son sac avec son djembé et ses affaires, que pour rien au monde il aurait abandonné sans surveillance, il partit faire un petit tour dans les herbes, suivant tout de même le petit fleuve afin de se repérer. Puis il commença à s'entraîner au djembé, s'agenouillant au milieu de l'herbe haute. Lorsque soudainement, il cru apercevoir un autour. Le même que celui de ses rêves, il y a quelques nuits de cela. Un autour ? Ici ? Cela surpris le barde, mais il se dirigea tout de même vers le volatile. Très vite, il le perdit de vue et ne sut plus du tout s'il s'agissait d'une illusion de son esprit encore ensommeillé, ou simplement s'il avait été trop lent. Il continua un moment dans la direction de celui-ci, avant de s'apercevoir, cette grosse nouille, qu'il était incapable de revenir sur ses pas. La panique le saisit, il n'avait prit aucun point de repère et avait laissé Solar Ray tout seul, qui se demandera probablement ce qu'il était devenu. Sortant sa boussole, il tenta de se repérer, avant de réaliser qu'il ne savait pas non plus de quelle direction il venait... Par contre, ce qu'il ne manqua pas d'observer, c'est que cet autour l'avait mené droit vers les Whitetail Woods. Que faire ? Rebrousser chemin, ou se diriger vers ces bois ? En effet, peut-être pourrait il retrouver Solar Ray là-bas, peut-être comprendra t-il... Le soleil était maintenant définitivement levé, Tempo se mit en marche vers ces bois, priant pour retrouver le zèbre bordeaux...

_____________________________________________



Dessin de Holy Slay

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Of Stars and Stripes [PV Solar Ray]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dallas' Stars
» Dalas Stars signature
» Dalas Stars Aligment
» Dallas Stars
» We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Neutres :: Green Grasslands-
Sauter vers: