Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 Une triade ailée [avec Steam et Derpy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: Une triade ailée [avec Steam et Derpy]   Jeu 9 Juil - 16:01

C'est le matin, Rainbow Dash se réveille dans sa maison-nuage. Elle se lève difficilement de son lit, et traine la patte jusqu'à la cuisine. Elle ouvre des placards, prépare son petit-déjeuner, le dévore, et, son verre de jus au sabot, elle regarde par la fenêtre. A part quelques hauts nuages solitaires et la proche cité-nuage de Cloudsdale, le ciel était on ne peut plus claire au dessus de Pony-Ville, rien à signaler.

-...Eh M*rde.


Son boulot était de veiller à que ce genre de temps prédomine. Mais quand celui-ci était de rigueur dès le matin, elle avait envie de maudire toute la planète pars qu’elle s'était levé tôt pour rien. Mais comme tout les matins, une patrouille de routine s'imposait. Aussi, après avoir rangé son petit-déjeuner et s'être préparé, elle sorti sur le seuil de sa maison et se mit à planer vers Pony-Ville. Et une fois qu'elle eu posé le sabot à terre, elle se mit à marcher sans but précis dans l'avenue principale encore relativement vide à cette heure, à patte cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Steam Gold
avatar
Solar Empire

Messages : 326
Age : 24

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 27
Expérience:
125/340  (125/340)

MessageSujet: Re: Une triade ailée [avec Steam et Derpy]   Lun 13 Juil - 14:45

Ce matin, je me levais encore tôt pour une raison parfaitement justifiée : l’avancée du projet Goldostrich. Je regardais attentivement le plan que j’avais fait avant mon séjour imprévu à Petruskria, puis je décidais de commencer par la tête de ce véhicule. Cette partie était plus grosse qu’une tête de véritable autruche car j’avais prévue de faire ses yeux avec des phares.

Je fouillais mon bazar pour trouver les matériaux nécessaires pour mon début d’invention : de l’acier, des fils conducteurs, deux projecteurs miroirs des boulons… Puis, je constatais que j’étais déjà en rupture de stock de petites ampoules. Bon… je n’avais pas d’autre choix d’en acheter. Puis en même, je voulais en profiter pour me procurer de la peinture d’or pour métal, juste pour la carrosserie de l’engin.

Puis, je sortais de ma boutique avec un gros sac de course en cuir sur mon dos pour faire ces emplettes en question. Je passais chez mon fournisseur de luminaire qui se trouvait pas loin de chez moi, achetant ainsi une bonne vingtaine de petites ampoules. Enfin… cela n’empêchait pas le vendeur d’être curieux sur mes nouvelles inventions. Après tout, j’étais habituée à ça.

Après, je partais vers mon fournisseur de peinture tranquillement jusqu’à ce que je me cogne la tête contre celle de quelqu’un d’autre dans un coin de rue. Je dois avouer que c’était la faute de mon inattention et de ma rêverie.

« Aïe ! Excusez-moi ! J’ai été trop distraire pour vous avoir vue. »

Une fois que mon sabot frotte là où je m’étais cognée, je regardais enfin la personne que j’avais percutée. Il s’agissais de Rainbow Dash, une des pégases, voire même la meilleure pégase, qui gérait la météo à Ponyville. Je ne la voyais uniquement dans le ciel pour faire soit son travail, soit des cabrioles aériennes et, à certaines occasions, faire des sonic rainboom. Mais depuis ces quatre années où je vivais dans cette ville, je n’ai jamais eu l’occasion de lui parler. Cependant, je restais sans voix pour une raison qui m’échappe.

_____________________________________________

Mon OC:
 


Ma Cutie Mark:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une triade ailée [avec Steam et Derpy]   Lun 13 Juil - 15:54

Rainbow Dash était donc en train de marcher dans la rue, le regard dans le vide, et un moment d’inattention la fit cogner contre un autre poney.

-Ouach !

Ledit poney avait quelque chose sur la tête que RD s'était pris de plein fouet, ça faisait donc assez mal au crane. L'autre bredouilla d'une voix féminine :

-Excusez-moi ! J’ai été trop distraite pour vous avoir vue.

En se massant le front, RD répondis :

-Non, non, ce n'est rien, c'est un peu de ma faute à moi aussi.

Toujours la patte sur le front, le pégase multicolore examina son interlocutrice. C'était une pégase au pelage crème, aux yeux bleus et au crin et la queue bruns, avec un foulard rouge autour du cou, des jambières de cuir et des lunettes de forgeur sur le front (qui était ce que RD avait heurté). Elle dévisageai RD avec de grands yeux, surement pars qu'elle l'avait reconnu, le pégase arc-en-ciel étant dotée d'une célébrité conséquente. Ce qui frappa en premier cette dernière fut l'aile gauche du pégase crème, une aile qui n'avait rien d'organique.

-Eh mais, cette aile mécanique... Tu es Steam Gold !

RD avait déja entendu parler de la forgeuse qui, disait-on, connaissait personnellement la Princesse Célestia qu'elle accompagnerait souvent dans les déplacements important ou les batailles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une triade ailée [avec Steam et Derpy]   Dim 19 Juil - 11:50

Une tournée durant un jour de congé

De jolies plumes. Je dois bien l’avouer, ce soin magique prodigué par ce clerc avait redonné aux ailes de la postière tout leur éclat gris. La pégase pouvait se reprendre sa paisible existence avec une nouvelle sacoche et un nouvel uniforme propre et sans coutures de réparation. Quelle joie de voler entre les nuages et de faire la nique à cette princesse de malheur dont un portrait dessiné à la hâte servait désormais dans la cave de cible pour un jeu de fléchette. Pour information, le nez c’est vingt points. Mais trêve d’éloignements et de péripéties, vous allez me dire que je parle encore de courrier et de colis en retard parfois plus que la pégase. Et bien voyez-vous j’ai une bonne nouvelle les enfants, il n’y aura pas de cela aujourd’hui car Derpy est en RTT. Donc elle ne travaille pas et va falloir que je trouve autre chose à raconter.

Derpy s’éloigna de son foyer en passant devant son massif de boîte aux lettres, embellissement qui pour une fois n’a pas besoin d’un arrosage régulier.  Le douce candide chantait, enfin plutôt elle fredonnait un air qu’elle avait entendu la veille à un concert donné en plein centre-ville. On y avait joué du jazz, plus particulièrement  du Big Band avec des clarinettes, des trombones, des trompette, des saxophones, une bien belle batterie, un piano, et je crois même qu’il y avait un euphonium, c’est vous dire que c’était sérieux. Derpy avait en tête un morceau qui lui avait particulièrement plu, je crois d’ailleurs l’avoir extrait de sa mémoire et gravé sur un vinyle. Ah ! Le voilà ! Je vais vous le passer tiens.




Agréable n’est-ce pas ? En fait, c’était juste pour vous faire passer la pilule. Car même en RTT, notre pégase a quand même du courrier à livrer. Vous ne pourrez donc pas y échapper, dommage !

Derpy avait été mise à pied pour une raison de facture arrivé en retard causant un défaut de paiement, quelle idée de passer par la poste en même temps. Mais alors qu’elle prenait son envol, on pouvait voir sa nouvelle sacoche en cuir brun pendre autour de son cou. Notre pégase sans cesse en retard dans son boulot, ou tout simplement n’ayant pas l’organisation nécessaire pour ce type de boulot, avait emporté avec elle un paquet de courriers qui traînait sur la table de son salon. Pourquoi ramener du travail à la maison me direz-vous ? Je n’en sais fichtrement rien, vous n’avez qu’à lui demander tiens.

_Derpy ? Excuses moi de te déranger, mais il y’a une bande de curieux qui voudrait savoir pourquoi tu ramènes du courrier chez toi ?

_Attends chuis en train de voler là.

_Mais oui ma grande, évites de te planter ça raillerait tes nouvelles plumes.

Prenez votre mal en patience, juste le temps de faire sa tournée, hein ? Volant de boîte en boîte, traversant ruelle puis quartier. Toujours à tire d’ailes, la pégase s’enfonça un peu plus dans les méandres sinueux des impasses et autres traboules. Les lettres étaient soit posée dans la boîte correspondante, soit donner directement à leur destinataire si elle les croisait en chemin. Toujours est-il que le courrier arrivait à bon port, le pourcentage de perte de cette tournée s’élevait à 0.6%, en gros cela se traduit par quatre lettres égarées. Comme quoi Derpy avait fait des progrès sur ce point-là. Ce quartier terminé, la postière s’amusait à slalomer entre les réverbères en prenant un malin plaisir à les faire sonner avec son sabot. Mais la donzelle n’étant plus à sa tâche principale c’est à dire voler, elle ne vit pas l’étrange bicoque dressée sur sa trajectoire. Hilare devant les mines alertes des badauds arrêtés, la grise traversa la fenêtre bien sûr fermée, et fit interruption dans l’étrange atelier causant un barouf de tous les diables composé de pièces métalliques rutilantes et d’outils au son scintillant. La tête en l’air se releva en maugréant les nombreux noms d’oiseaux qu’elle connaissait, elle vit alors la fenêtre brisée en mille éclats éparpillés un peu partout sur le sol. En plus de ce puzzle de verre, il y avait aussi de nombreux composants en  cuivre et autres boulons et rivets. Sa course s’était en fait terminée dans une grande pile de caisses contenant toute sorte d’objets. Derpy eut un léger sentiment de culpabilité face au désordre crée, il valait mieux pour elle filer en douce avant que le propriétaire des lieux ne la remarque.

Secouant son être ainsi que sa crinière pour se débarrasser d’éventuels débris indésirables, la mougie s’apprêtant alors à décoller referma ses ailes car son attention fut porté en direction de la table d’à côté. Égarement naturel de sa curiosité, la petite fouinarde se mit à lire le plan ainsi exposé. Une « Goldostrich », quel nom étrange s’interrogea-t-elle. Vu les différentes parties décrites sur le papier, cela ne devait être un animal naturel. Cette créature ressemblait étrangement à une grosse poule, enfin selon la pégase, mais pour le public averti, il s’agissait vraisemblablement d’une autruche mécanique, produit de l’imagination sans bornes d’un inventeur génial ou d’un savant fou, biffez la mention inutile. Toujours est-il que notre candide, plutôt que de terminer sa tournée de son jour de congé, admirait la bête métallique dessinée sur le papier.

Revenir en haut Aller en bas
Steam Gold
avatar
Solar Empire

Messages : 326
Age : 24

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 27
Expérience:
125/340  (125/340)

MessageSujet: Re: Une triade ailée [avec Steam et Derpy]   Mar 28 Juil - 15:29

Bien que je n’aie jamais parlée avec Rainbow Dash depuis que je vivais ici, cette dernière semblait avoir déjà entendue parler de moi. Etait-ce à cause de ma réputation d’inventrice à la fois créative et zélée ? M’avait-elle déjà remarquée quand je faisais un contrôle technique à CloudsDale ? Voire peut-être ma récente mission à Petruskria au côté de la princesse Celestia ? En tout cas, elle m’a reconnue avec mon aile mécanique. Mais je devais lui poser cette question.

« Euh… Oui. C’est moi. Mais… On se connait personnellement ? »

J’étais quand même sous le choc que Rainbow Dash, la célébrissime pégase de cette ville pour sa vitesse pouvant briser le mur du son pour faire son sonic rainboom, avait déjà entendue parler de moi. Pourtant, je ne me vantais jamais, voire encore moins me considérer comme une inventrice qui pouvait changer la face du monde même si j’aurais voulu le faire pour qu’Equestria entre de nouveau dans une très grande période de paix.

Soudain, j’entendais un bruit de verre cassé et un boucan infernal pas très loin d’ici. Et le pire, c’est que j’avais une idée de l’endroit d’où ça provenait.

« Euh… excusez-moi ! Il faut que je rentre chez-moi ! Je crois que quelqu’un est entré en effraction dans mon atelier. »

De ces mots, je filais rapidement vers mon atelier pour connaitre le responsable de tout ça. Une fois à l’intérieur, ce n’était sans grande surprise que je retrouvais Derpy, au milieu du chaos qu’elle avait provoqué par son arrivé maladroite. Mes outils et mon matériel étaient au sol, tout comme ses lettres qui se trouvaient éparpillés partout. Après tout, avec son problème de strabisme, je ne pouvais pas lui en vouloir. Et ce n’était pas la première fois qu’elle faisait une entrée fracassante pour livrer mon courrier. C’était même une habitude pour moi.

« Oh ! Salut Derpy. Je ne m’attendais pas à te voir aujourd’hui. »

Je disais cela tout en constatant qu’elle regardait le croquis du Goldostrich. Ce n’était pas étonnant vu que ma nouvelle invention était plutôt… hors du commun.

_____________________________________________

Mon OC:
 


Ma Cutie Mark:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une triade ailée [avec Steam et Derpy]   Mer 29 Juil - 14:12

L’inventrice fut quelque peu surpris en voyant que RD avait entendu perler d'elle. On ne pouvait pas lui en vouloir : on est toujours comme ça quand on se fait reconnaitre par une célébrité. Steam Gold pu a peine bredouiller :

-Euh… Oui. C’est moi. Mais… On se connait personnellement ?

Ah ben voila, qu'est que je vous disais ? La pauvre était totalement embarrassée. La seule chose que Rainbow Dash put répondre fut :

-Heu, non, mais j'ai déjà entendu parler de toi. Il y a beaucoup de chose qui circulent à ton propos, comme par exemple le fait que tu accompagne souvent la Princesse Celestia dans ses voyages diplomatiques... ou les batailles.

Hélas, la conversation s’arrêta là, interrompu par un énorme boucan a proximité. Steam Gold s'élança sans hésiter vers la source du bruit, tout en lâchant au passage :

-Euh… excusez-moi ! Il faut que je rentre chez-moi ! Je crois que quelqu’un est entré en effraction dans mon atelier.

Dans son atelier, hein ? En plein jour ? Qui pourrait vouloir entrer chez elle ? RD chassa aussitôt cette pensée : ses éventuelles rivaux ou des jaloux, bien sur. Mais qui serait assez idiot pour s'infiltrer chez elle en plein jour ? Seules des personnes vraiment idiotes voir folles... Une minute. Idiote et folle ? RD eu sa petite idée, mais il fallait qu'elle en ait le cœur net. Sur cette pensée, RD emboita le pas à Steam. Quand RD arriva, la forgeuse était déjà sur le pas de la porte ouverte. Elle dit alors vers l'intérieur, confirmant les doutes de RD :

-Oh ! Salut Derpy. Je ne m’attendais pas à te voir aujourd’hui.

RD fut un peu soulagée. Si c'était cette chère Derpy Hooves, il n'y avait rien à craindre...plus ou moins. Passant la tête devant la porte, elle put en voire la factrice strabique au milieu d'un énorme bazar, examinant avec intérêt des schémas compliqués. RD dit alors à son tour :

-Hé hé, toujours aussi fidèle à toi même, à ce que je vois, Derpy !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une triade ailée [avec Steam et Derpy]   Sam 22 Aoû - 11:54

En flagrant délit

Étrange bestiole murmurait inlassablement la grise et observant chaque détail du plan qu’elle avait sous les yeux. De belles mécanique composaient l’engin digne d’un feuilleton fantastique que l’on peut lire sur le journal, une carapace de cuivre donnait une certaine élégance mais aussi une certaine lourdeur à l’animal. Les pattes ne pourrait jamais supporter tout ce poids se dit-elle, la masse de l’engin finirait pour briser les plus petites pièces d’usinage, entraînant avec elle la destruction de l’imposante bestiole. Aussi Derpy connaissant Steam ainsi que son café, brassa le fourbi qu’elle avait créé, envoyant valdinguer ustensiles et débris inutiles. La pégase dégota enfin l’objet de son exploration, un simple crayon à papier.

La grise retourna alors devant le plan de travail et s’empressa de noter ou dans le cas présent, il s’agirait plus de gribouiller le papier. D’abord une grande flèche mettant en valeur les jambes de l’animal, à la base de celle-ci, une indication à propos du poids de l’engin trop lourd pour de si fines guibolles. Ce manège dura très peu, heureusement d’ailleurs car la grise n’avait aucune connaissance en mécanique et ingénierie  et ses calculs farfelus ne manqueraient pas de causer la destruction pure et simple de cette… chose.

_Mais voilà que l’on entre, vite Derpy ! Poses se crayons et fais comme si de rien n’était. Tu es fautive sur ce coup, tâches de ne pas le faire savoir.

La pégase détourna au grincement de l’épaisse porte en bois cerclée de l’atelier de l’ingénieure Steampunk. La poignée tourna et le pan de bois s’ouvrit avec fracas, apparut alors une autre pégase nageant dans sa sueur par la course effrénée qu’elle avait dû faire pour arriver jusqu’ici. Steam Gold, la propriétaire des lieux, la mine d’abord inquiète puis rassurée devait avoir eu un enchaînement d’idées à propos du vacarme jouée par la maladroite factrice en plein de sa tournée.

« Oh ! Salut Derpy. Je ne m’attendais pas à te voir aujourd’hui. » Esquissa l’ingénieure dans un soupir de soulagement.

Derpy leva un œil au ciel alors que l’autre plongea vers le sol, un sourire fautif se dessina sur sa bouille blonde et de la patte elle poussa quelques débris sur le côté, tel un casseur cherchant à écarter les preuves de son méfait. Loin des preuves, personne ne peut savoir que c’est vous ! C’est bien connu. Dommage qu’il n’y ait pas de tapis pour couvrir tout ce bordel.

« Oh ! Bonjour Steam. » Joua la pégase gris sourie. « Euh, bah je fais ma tournée comme chaque jour hein ! Ce n’est pas comme si c’était exceptionnel que tu reçoives un peu de courrier non ? » Elle détourna son regard des yeux de la pégase à la prothèse métallique vers les une caisse renversée de machins en tout genre tel des morceaux de tuyaux, une soupape de sûreté et autre. Puis elle revint à son interlocutrice. « C’était déjà comme ça lorsque je suis arrivée… Bon ben c’est pas tout ça, mais j’ai encore des lettres à livrer. » Termina-t-elle d’un ton suspect.

Remettant sa sacoche en place et rajustant sa casquette brune ainsi que ses lunettes, la pégase brune s’approcha de la sortie bien moins encombrée que la pièce mais réduite de moitié par la présence de la ponette férue de machine suintante d’eau et de vapeur. Mais comble de la malchance, un second animal sortit de derrière la propriétaire et bloqua l’espace restant. Cet énergumène, Derpy la connaissait, beaucoup la connaissait, sa réputation lui donnait autant de raisons que de torts. La pégase bleue et à la crinière arc-en-ciel se tint face à la factrice déçue de ne pas pouvoir s’échapper de ce merdier aussi rapidement qu’elle le prévoyait. Sa consoeur ailée affichait elle aussi un air rassuré sûrement par le fait qu’elle ne trouve non pas un voleur ou bien un saboteur, mais plutôt une factrice née avec deux sabots gauches.

« Hé hé, toujours aussi fidèle à toi même, à ce que je vois, Derpy ! » Ajouta la coureuse narcissiquement.

La factrice choisit le silence comme réponse, la meilleure de toute concernant ce genre de remarque. Souvent on lui avait reproché sa maladresse, avec le temps Derpy en était devenue blasée. Il y’a de quoi. La grise eut un sourire en coin, riant jaune dans sa tête. Elle reprit son chemin vers la porte toujours bloquée par les deux arrivantes et à hauteur et face à la pégase bleue, elle hurla :

« C’ÉTAIT DÉJÀ COMME ÇA QUAND JE SUIS ARRIVÉ !!! EST-CE CLAIR ?! »

Son interlocutrice au poil hérissé et au corps courbé afin de parer à l’engueulade, ne devait pas s’attendre à une telle réaction de la part de la factrice plutôt de nature calme habituellement. Derpy n’attendant même une réponse de la concernée, la poussa en jouant des épaules et sortit avant de déployer ses ailes se préparant à reprendre son vole matinal.
Revenir en haut Aller en bas
Steam Gold
avatar
Solar Empire

Messages : 326
Age : 24

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 27
Expérience:
125/340  (125/340)

MessageSujet: Re: Une triade ailée [avec Steam et Derpy]   Mar 22 Sep - 22:04

Derpy niait le fait qu’elle a provoqué le bazar chez moi, insistant encore plus sur ses paroles après les dires de Rainbow Dash qui m’avait suivi, dont sa présence était encore plus inattendue que celle de la postière. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir. Elle n’avait pas choisis de naître avec un strabisme. Cependant, j’ai toujours trouvée son côté maladroit très attachant. Et après tout, je m’entendais très bien avec elle.

« Ne t’en fais pas, Derpy, ce n’est pas grave. De toute façon, j’allais commencer un projet qui mettrait un sacré chaos dans mon atelier. »

Après mes mots, je posais mes achats sur mon plan de travail avant de ramasser le courrier éparpillée à travers la pièce pour aider la postière. Mais j’hésitais même pas à continuer la conversation avec la pégase aux crins colorés.

« Pour répondre à ce qu’on raconte sur moi, c’est plutôt une exagération de la part de ceux qui me connaissent. J’ai fait des missions avec la princesse Celestia seulement deux fois, dont une où j’étais vraiment à ses côtés. Mais je n’avais rien fais d’exceptionnelle, voire pas très utile. »

Puis, je rendais ces lettres à Derpy avant de ramasser tous ce que j’avais besoin pour la tête de ma machine pour les poser sur le plan de travail, prêts pour la construction.

« Peut-être que je serais plus utile la prochaine fois, qui sait. »

_____________________________________________

Mon OC:
 


Ma Cutie Mark:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une triade ailée [avec Steam et Derpy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une triade ailée [avec Steam et Derpy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le casque ailé
» Problème avec mon avatar sur steam
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Solaristes :: Canterlot-
Sauter vers: