Avatar : 200*400 max

Partagez
 

 [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Crimson Butterfly
Crimson Butterfly
Changeling Swarm

Messages : 58
Age : 21

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 11
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue18/110[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (18/110)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyJeu 19 Mar - 19:53


[Bon c'est la première fois que je fais ce genre de combat, je te laisse décider de ton sort, Holy XD dans tous les cas, hors de question que je te tue  Smile si tu trouves que tu ne peux vraiment pas riposter si tu souhaitais le faire, préviens-moi  Embarassed ]

Crimson devait faire quelque chose, et vite! Elle était bien encerclée, et même harcelée par ce griffon qui s'élevait dans le ciel. Elle en grogna doucement, ne cessant de le fixer du regard. Bon sang, qu'est-ce qu'il faisait? Il cherchait sûrement à lui faire remettre les sabots sur terre, mais il en était hors de question! Et il fallait qu'elle fasse durer la chose, juste le temps de voir si quelqu'un d'autre viendrait défendre ou non. Ses ailes battaient fort, elle se demandait que faire, ou aller. Elle avait beau être près des alliés, elle l'était tout aussi près des ennemis. Et cette fumée qui avait soudainement fait irruption dans cette rue lui empêcha de se concentrer d'avantage. D'un coup de sabot rapide, elle tentait de dissiper le brouillard artisanal pour tout de suite reprendre ses repères.

Son regard scrutait les environs, Yui avait rejoint la bataille et semblait vouloir s'occuper des autres à terre: ce n'était pas grand chose, mais assez pour s'éloigner de tout ce bordel! Elle ne voulait pas combattre, mais plutôt achever les cibles faibles. Son souffle était court mais rapide, ses sacoches pleines de couteaux lui dictaient presque ou aller. Mais cette saloperie continuait à la surveiller de haut, et cela déplaisait grandement à la jument. Elle tenta tout de même d'esquiver le combat, d'aller s'éloigner du corps à corps. Un mauvais pressentiment la hantait, elle tentait d'esquiver les attaques du mage qui commençait sérieusement à lui faire perdre la boule. Devait-elle se lancer droit sur lui pour lui arracher quelques minutes de répit ou tout simplement fuir quitte à se faire attraper? Elle choisit la première solution.

De ses manches jaillirent deux lames fines mais bien tranchantes. Crimson, qui se jeta littéralement sur l'ennemi dans le ciel, se prit tout de même une boule enflammée qui la fit reculer le temps de se remettre de la brûlure causée. On lui avait abîmé et son corps, et ses vêtements. Son regard bleuté s'était assombrit sous la haine, elle fonça droit sur le griffon, une oreille toujours tendue vers ce qu'il se passait au sol. D'un coup de couteau, elle le planta dans la gorge de l'animal qui ne tarda pas à riposter, mais il était trop tard. Elle s'envola d'avantage sous le choc avant de fuir lâchement, comptant sur la vitesse innée des pégases pour s'éloigner du combat ou, du moins, du mage qu'elle espérait paralysé ou, au mieux, mort.

Une fois assez loin, elle se posa sur une toiture aux trois-quarts effondrée pour reprendre son souffle, le regard rivé vers la rue la plus visible; elle traquait le moindre mouvement par peur de se prendre quelque chose dans le flanc, ou pire, dans la tête, ce qui l'empêcherait d'agir. Elle suffoquait sous ses robes, ils collaient même à cause de son propre sang, mais qu'importe, ce n'était pas le moment de la jouer femmelette. Elle remarqua une pégase bien amochée voler à la recherche de quelque chose. Elle alla tout de suite se mettre à l'abri, les yeux plissés pour observer ses mouvements. Elle se doutait bien que c'était une ennemie, et c'était l'occasion rêvée de retenir un énième ennemi.

Une fois son rythme cardiaque moins rapide, Crimson s'éleva de nouveau dans les airs, discrètement, suivant de près l'autre jument toute décoiffée. Un léger sourire se dessinait au travers du tissu, elle espérait ne pas avoir été repérée.  Néanmoins elle attendit le moment propice pour se jeter sur elle comme elle l'avait fait pour le griffon de tout à l'heure, lui assénant quelques coups de couteau. Son familier se glissa entre les corps pour aller directement attaquer l'ennemi. L'arachnide visait un point sensible pour mordre, mais elle n'eut pas le temps d'y parvenir. Elle se contenta donc de blesser comme prévu, avant de retourner se cacher dans une poche du traqueur.

Du sang jaillissait encore et encore du corps de la solariste, les sabots de la jument ainsi que ses lames en étaient teintés. Mais elle avait fait un mouvement bien trop violent, sa blessure - qui n'avait pas encore arrêtée de saigner - s'ouvrit d'avantage, et la douleur perçante la força à s'écraser lourdement au sol aux côtés de Holy. De plus, ses pattes arrières la lancinait toujours, l'atterrissage fut donc encore plus douloureux. Mais il fallait qu'elle la tienne éloignée du combat, quitte à s'écrouler sous les coups de ses alliés qu'elle était sensée affronter.

Crimson se redressa immédiatement, battant des ailes rapidement. Son faux mouvement fut une erreur à ne pas faire. Elle fixait la seconde pégase, reculant lentement, prête à répondre au moindre coup. Si elle devait emporter quelqu'un avec elle, elle userait de ses dernières forces pour emmener avec elle quelqu'un d'autre. Il ne fallait pas perdre cette bataille! En tout cas, l'ennemie semblait si fatiguée qu'elle était quasi sûre d'avoir gagné la bataille.

_____________________________________________
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 G14f
Revenir en haut Aller en bas
Karl Tirecorde
Karl Tirecorde
Eternal Chaos

Messages : 495
Age : 23

• Votre personnage •
Race: Terrestre
Niveau: 28
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue277/360[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (277/360)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyVen 20 Mar - 6:10

L’impact ne venait pas, je courrais toujours droit devant moi, l’arme au clair, mais rien ne se produisait ; j’ouvrai les yeux. Mes coéquipiers avaient disparus, je me retrouvai à courir comme un con vers un ennemi invisible, mais alors pourquoi avais-je mal à l’intérieur de mon corps ? Quelle était cette douleur ? Ce mal qui me transperçait ? Je projetai mon regard vers mes arrières, quels étaient ces effroyables rayons obscurs qui me suivaient ? Certains c’étaient accrochés à moi et me tiraient telles des chaînes, des liens grouillant de matière noire ; je pouvais encore lutter malgré les maux qu’ils me causaient, je jetai encore un coup d’œil derrière moi, les traits provenaient d’un étrange pégase qui volait au-dessus de la rue. M’ayant pris pour cible, il ne lésinait pas sur le nombre de projectiles; il fallait que je le sème. Je pris de la vitesse malgré liens qui me retenaient à lui, je saccadai ma course en faisant de brusques changements de trajectoire, essayant de deviner là où tomberait le prochain rayon. Mais ma course m’emmenait vers une autre escarmouche, les chocs des lames et les cris des soldats me parvenaient en écho contre les façades des bâtiments, je ne voulais pas fuir vers le cœur d’une bataille de rue, j’étais pris entre deux feux. Il me serait plus facile de fuir face à trois adversaires même de haut niveau, que face à un essaim. Je freinai des quatre fers et fis demi-tour en baissant ma tête pour éviter une masse de rayons qui m’arrivait en pleine face ; je accélérai en direction de mon ancienne position, zigzagant toujours entre les traits maléfique de ce pégase, au moins cette fois-là, j’avais mon ennemi en face. Il volait à basse altitude, une cape cachait une partie de son corps néanmoins sa tête restais visible ; sa peau était grise tirant sur le blanc, sa crinière noire était coiffée en mèches de plus ou moins épaisse avec les pointes couleurs bleue ; je ne distinguais pas très bien l’arme qu’il possédait mais cela devait ressembler à une faux. Il avait à ses côté un pégase, mais dans un sale état, je ne pensai pas qu’il y aurait des êtres assez fou pour rejoindre Changeling Swarm ; pourtant, ce pégase semblait voler assez bien malgré ses blessures, mais une fois plus proche, je remarquai que ce coéquipier volant n’était qu’une poupée morte réveillé par ce dégénéré de nécrophile. J’avais en face de moi un autre des lieutenants nécromanciens de Chrysalis.

Je tapai contre un pavé ; mon regard étant fixé sur le pégase, je n’avais pas vu cette pierre sur ma trajectoire ; je tentai de retrouver mon équilibre mais cette erreur me coûta cher, le nécromancien profitant de ce moment balança autant de traits d’ombre qu’il pouvait sur mon corps. J’étais assaillie par la douleur; le pégase se posa non loin de moi en brandissant sa faux, sa marionnette morte le suivait de près et gardait ses arrières. Toujours debout, j’évitai tant bien que mal les coups de faux qu’il me portait, même si ceux-ci étaient relativement proche, je me demandai pourquoi il refusait de m’achever comme l’aurait fait tout bon sbire de Chrysalis. Chaque passage de sa lame me faisait reculer petit à petit, je ne pouvais faire de pas sur le côté ou bien il me faucherait comme un épi de blé ; j’étais quasiment aculé à un mur, imaginant déjà sa faux transpercer ma gorge. Mais il ne fit rien, il se contenta de m’observer ; sa face à moitié cacher par une mèche m’empêchait de voir la totalité de son visage mais néanmoins, je fus surpris de m’apercevoir qu’il s’agissait d’une femme, et même d’une jeune femme. Ses traits lisses étaient de toute beauté, ils laissaient entrevoir son sourire sadique d’avoir un otage dont on avait le droit de vie ou de mort. Les lèvres de mon futur bourreau effacèrent le sourire qu’elles avaient jusqu’à lors maintenue.

« Je te laisse une chance de prendre tes clics et tes clacs et de t’enfuir avec tes petits copains, si tu refuses, tu sentiras gentiment la lame tranchant de ma faux pénétrer ta chair. Je vis pour la ruche, je meurs pour la ruche. » S’exclama-t-elle.

Me voilà donc en face d’un dilemme, la pégase me lassait le choix entre fuir ou la combattre. Combattre cette nécromancienne serait de la pure folie, je n’étais déjà pas dans une position avantageuse face à elle de plus, je ne pouvais faire aucun mouvement avec mon espadon et elle maniait suffisamment bien la magie noire pour me rendre inoffensif et m’achever avec sa faux. Même si je trouvais une ouverture et que nous commencions à nous battre, son caniche mort-vivant lui viendrait en aide. Et quand bien même si je parvenais à la neutralisé, il me faudrait alors affronter son alliée qui n’a pas l’air d’être de bonne humeur.
Au final, la faucheuse ne me laissait pas vraiment le choix, si je voulais rester en vie, il valait mieux que je me carapate cette ville infestée d’insectes. Je pourrai ainsi tenter de récupérer mon paquetage à la caserne et foutre le camp avec la solde de la compagnie, si elle n’a pas brulé… C’était une proposition de désertion. Une proposition de désertion…? Comment ! Ainsi donc elle voulait se débarrasser de moi facilement et en plus, en me proposant de déserter. Mais c’est qu’elle ne connait pas l’énergumène ! Et pourquoi donc je déserterai maintenant et pas après ? Hein ? C’est une question de fierté Madame ! La fierté de partir quand bon il me semble, de me casser lorsque l’envie me vient ; et pas sous la menace de la faux car oui ! Votre arme est désuète, seuls deux personnes ont le droit de l’utiliser : le paysan et la Grande Faucheuse, la Mort si vous préférez. Or vous n’êtes ni paysanne, ni la Mort. Si vous croyez que le fait de faire mumuse avec des cadavres vous donne le droit de la portez, c’est non ! Une faux ça se respecte, non mais ! Et puis quand bien même vous me laisseriez la vie sauve, rien ne me prouve que vous ne m’auriez pas assassinée lorsque j’aurai le dos tourné, car croyez-vous me duper sous votre apparence de pégase tout de chair et d’os, alors que votre véritable apparence n’est que celle d’un insecte répugnant que l’on dénomme « Changeling ». Allez donc tromper quelqu’un d’autre. Si je meurs, ce sera pour la fécondité de la terre, les blés sont plus beau devant les tombeaux comme dit le poète. J’irai mourir où bon me semble, mais pas sous le joug de votre outils ni celui de votre sourire et encore moins sous vos ordres. Si pour vaincre son adversaire il faut lui ressembler, comptez sur moi ! À mon tour de jouer les insectes belliqueux.

« Vous avez gagné, je me rends. »

La nécromancienne sourit à ma réponse, qui ne se sentirait pas puissant devant un ennemi obéissant aux ordres qu’on lui donne. Reprenant une position normale, toujours sous le regard de la pégase, je détachai mon espadon en prenant soin de ne pas commettre de gestes brusques ; ce serait idiot qu’elle pense être victime d’une feinte visant à recevoir ma lame tranchante. Je me baissai lentement, mon espadon tenu par un sabot, le métal rencontra la pierre, je lâchai la fusée. C’est alors que Trixie apparue, elle était grinche comme un chat borgne, on aurait dit qu’elle en voulait à tout le monde, qu’elle aurait pu étrangler toute personne se trouvant dans son entourage ; elle poussa son alliée sur le côté pour se retrouver face à moi. J’étais quasiment à terre, complètement accroupi, avec en face de moi non plus une mais deux nécromanciennes : l’une me menaçait toujours de sa faux malgré mon désir de sortir du champ de bataille, l’autre était d’une humeur massacrante sous son chapeau de magicienne, on aurait pu deviner de la vapeur sortir de ses narines.

« OU EST TWILIGHT SPARKLE ? REPONDEZ OU MOURREZ ! » Brailla la furie nécromancienne bleue.

Qu’avait-elle contre cette Twilight ? Et d’ailleurs, qui était-ce ? Le moment ne convenait pas vraiment pour se poser ce genre de question mais tout de même, cela devait être un personnage assez important pour que cette licorne lui en veuille autant, mais était-ce quelqu’un de connu ? Comment pourrai-je le savoir… Et d’ailleurs pourquoi me demander ça à moi ? Je ne suis les actualités solariennes que très peu pour ne pas dire pas du tout. Son amie devrait sûrement en savoir plus que moi, de toute façon Trixie ne m’intéressais que peu, c’est contre cette pégase insolente que je voulais me battre.

« Pourquoi ne demandez-vous pas à cette pégase ? Elle ment depuis le début, me promettant la vie sauve. Cela ne m'étonerais pas qu'elle en sache plus que moi sur la personne que vous nommez Twilight.» Répondis-je, le regard tourné vers ma victime.

Mes pattes arrières repliées tels des ressorts prêts à être détendus, je me propulsai soudainement contre la pégase, attrapant la première chose qui vint, ce fut une patte. Je croquai à pleine dent la chair de la nécromancienne qui à ma surprise, avait un goût de sang, serait-ce une vraie pégase ? Qu’importe ! Son hémoglobine se mélangeait à ma salive ; je sentis couler un fluide chaud le long de ma croupe, sa faux avait dû me toucher, aucune importance ! Je serai ma mâchoire de plus en plus fort, ma proie ne s’échapperait pas non sans difficultés ; son fluide vitale se mit à couler dans ma gorge, je le buvais inconsciemment ; si je perdais de mon sang, je le remplacerai par le sien, qu’importe le goût qu’il aura ! Profitant de mon corps trapu et de ma corpulence supérieure à la sienne, je la tirai contre moi et je me retournai sur le dos ; positionnée au-dessus de mon ventre, j’utilisai mes pattes arrière pour marteler reste de son corps à la manière d’un chat qui lacère le bras de son maître pendant qu’il lui mord la main. Son abominable pantin prit partie au duel, il tentait de défendre sa maîtresse en me mordant à divers endroits, mais qu’il essaye donc ! Mes sabots sont encore ferrés, il sentira bien assez tôt le choc de la ferraille dans son corps putride pour peu qu’il se trouve dans le bon axe. J’ignorais quelles parties je frappais, tant que cela était mou et arrachait un cri à mon adversaire ; quelle idiote d’imaginer qu’un guerrier une fois désarmé était inoffensif, elle me paiera cher cet affront. Nous nous battions comme des chiffonniers, son corps martelé et sa patte mordue jusqu’au sang, il en serait bientôt fini de cette pégase grise.

_____________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Zenith Dawnblade
Zenith Dawnblade
Solar Empire

Messages : 444
Age : 30

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 27
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue283/240[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (283/240)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptySam 21 Mar - 7:07


[Raid Changeling]

Prémices d'une joute enflammée !

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 325885barre20separation

Prête à mourir?

Alors que je fixais une mine contre un mur, juste sous une poutre, et la reliais à un fil au sol, je crus voir du mouvement juste au dessus de moi. En levant vivement les yeux, j’aperçus le combat du griffon et de la pégase. Je cessa de travailler, fixant le ballet aérien pour déterminer le lieu d'atterrissage potentiel de l'ennemi. Elle assista en direct à la défaite du griffon. Mince, elle ne pouvait pas compter sur une vague "analyse" de la personnalité de la Changeling, rien ne prouvait qu'elle allait descendre les achever!

Je pris la décision de la suivre, sa blessure lui imposait une vitesse de vol que j'arrivais presque à suivre malgré ma prothèse. Je slalomai entre les gravas et les cadavres déchiquetés, me rendant à peine compte de l’indifférence que je commençais à ressentir envers les victimes qui m'entouraient, totalement focalisée sur ma cible, mon objectif, laissant le clerc agir comme bon lui semblait. Allez savoir pourquoi, je me sentais suffisamment forte pour affronter un ennemi par moi-même. De plus, il me semblait avoir vu une autre silhouette dans les airs. Soit un allié, soit un ennemi mais ça valait la peine de surveiller l'avancée des choses

Quand je la perdis de vue entre les toitures, déduisant qu'elle avait atterrit ou presque, je décidais de charger mon arbalète maintenant, avec mon troisième carreau explosif. Vu que la manœuvre pouvait être bruyante, mieux valait faire ça loin de la cible. Je clipsai le bâtonnet dans le tube et enclenchai la vapeur. Plus qu'un interrupteur, et le projectile fuserait. J'avançai vers le lieu supposé de l'atterrissage, me glissant entre les monceaux chaotiques du paysage, et j’aperçus enfin ce que je cherchais.

Apparemment, la silhouette que j'avais aperçu était bel est bien une solariste, que je crus reconnaître comme Holy Slay, une autre noble de la nation. Les deux pégases s'affrontaient déjà, bien que mon alliée soit déjà dans un état déplorable, malgré sa vaillance. J'observai discrètement l'affrontement, à la recherche d'un ouverture chez la Traqueur. Cette dernier blessa à plusieurs reprises la Clerc, rougissant ses lames, mais elle semblait aussi mal en point. J'escaladai un monticule de roche poussiéreuse pour avoir un meilleur angle de vue, en amont de la scène. Quand elle atterrit pour se positionner face à son adversaire, faisant monter la tension, je plissai des yeux. C'était le bon moment, elle était totalement focalisée sur l'autre, elle ne verrait pas mon attaque.

Un plan se formait dans mon esprit. Je visai lentement ma cible, sachant pertinemment que je n'étais pas assez talentueuse pour la toucher. Surtout que cette arbalète imposait un violent recul, réduisant encore sa précision. Je visai un peu à côté d'elle, comptant sur la détonation pour la surprendre et éventuellement la blesser. Plissant l’œil, je décochai le carreau qui se ficha presque entre Holy et la Changeling, bien que plus proche de cette dernière. La petite explosion souleva un nuage de poussière, m'empêchant de constater les éventuels dommages causés, mais mes pattes avant me propulsèrent dans la mêlée avant que la poussière ne retombe.

J'atterris plus ou moins souplement dans le nuage de poussière, et donnai un violent coup d'arbalète au hasard. Un choc m'indiqua que je n'avais pas frappé dans le vide, mais impossible de savoir si j'avais provoqué de réels dommages. Cependant, je ne cherchai pas à foncer stupidement dans le tas. Je m'écartai rapidement de la potentielle position de la fausse pégase, sortant du nuage de fumée. Je jetai un œil aux alentours, vérifiant que personne ne m'attendait, et réarma un carreau, prête à viser. Selon mes souvenirs de la positions que le duo avait avant mon tir, si elles n'avaient pas trop bougé, ou du moins par rapport à la détonation comme je l'avais imaginé, l'ennemie devrait se trouver entre Holy et moi à présent. Deux contre un, le combat était à notre avantage.



_____________________________________________
Zenith parle en #99ccff ~

Journal | Présentation | Demande de RPs | PNJs | Fiche Technique


Revenir en haut Aller en bas
Reine Chrysalis
Reine Chrysalis
Changeling Swarm

Messages : 870
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 34
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue215/480[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (215/480)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptySam 21 Mar - 18:27

Rien n'avais fonctionné. Que ce soit les menaces ou même l'exécution d'un des membres de sa faction devant ses yeux. J'aurais peut-être du me diriger vers un civil alors ? Ou un enfant ? Non, tout de même pas, j'ai quand même certains principes, même si peux le savent et s'en rendent compte.

Toujours est-il qu'actuellement, je suis sur une impasse, profitant de ma refléction, Celestia en avais profité pour commencer a lâcher un sort plus gros que la normal. Le ciel devenant sombre, formant un tourbillon noir, il se mit a gronder. J'entends l'orage, mais aucune pluie a l'horizon. On dis de ceux-ci qu'ils sont les pires.

Mon but premier était d'attendre qu'elle se fatigue en magie, je pourrais très bien la laisser s'épuiser tranquillement avec son gigantesque sort et me planquer dans un bâtiment aux alentours pour éviter cette foudre, mais je ne verrais plus ce qu'elle fait et il est très fort probable que dans une certaine rage, elle m'envoie une boule de feu que je ne pourrais voir donc, ne pourrais esquiver.

Cela terminerais avec ma vie, achevée sous des décombres et un enfermement, voir une exécution publique de ma propre personne et je ne peux me soustraire a ce genre de chose. Mon peuple attends grand de ma part et je dois leurs prouver que je suis bien celle qui est la digne fille de l'ancienne matriarche.

Je pourrais sinon partir aider mes chères et fidèles membres durant leurs combat si ceux-ci ne sont pas encore terminés, évitant ainsi la foudre et laissant Celestia en plan, mais c'est aussi une très mauvaise idée, amenant alors Celestia sur mes disciples, ceux-ci n'en ressortirais que mort si elle s'amusais par hasard a relancer ce genre d'attaque de zone. Touchant par contre ses propres membres avec, a choisir, peut-être que.... ?

Déployant alors mes ailes, sourire au visage, ayant toujours le sang de ma victime sur le coin de ma joue, je me préparais a m'envoler vers un endroit lointain, la foudre tombant juste sur l'un des cadavres devant moi, le faisant ainsi exploser, j'avais de suite compris que mon plan ne fonctionnerais pas, oserais-t'elle alors vraiment frapper ses alliés ? Peut-être voyons nous aujourd'hui le vrai visage de la dirigeante du Solar Empire ? Dénué de sentiments ? Ou alors elle possède un très bon sang froid.

Me retournant et voyant la foudre encore non loin frapper, se rapprocher de plus en plus, je ne pouvais rien faire a vrai dire. Je ne savais plus quoi faire, regardant en l'air Celestia qui semblais se concentrer sur la canalisation de son sort.

Je n'eut qu'une chose a faire alors. D'un geste rapide, je souleva ma hache que je planta directement dans le sol, d'un énorme coup, elle s'abattu alors dans le sol, écartant légèrement les quelques pavés pour y rester planter, le pommeau dirigé vers le haut. D'un grand geste rapide, j'enleva alors mon casque, me laissant sentir sur mon visage le vent dans la crinière et posa mon casque sur le pommeau.

Au moins, j'ai maintenant un paratonnerre qui pourrais rapidement faire effet de leurre pour cette foudre pour au moins un coup. Déployant alors mes ailes, je me mis a courir et m'envoler du plus rapidement que je pouvais, me dirigeant droit en piquet vers Celestia.

Il n'en résultait pas maintenant de mon cerveau qui cherchais réaction mais bel et bien de mon corps, fonçant du plus rapidement en ligne droite vers Celestia, j'allais faire quelque chose qui allais peut-être me coûter dégâts sur moi-même mais qui dans la même occasion, paralyserais cette petite garce qui se croit pour une archimage.

Hurlant alors et arrivant a sa hauteur, je ne m'arrêta pas, continuant de foncer droit sur elle pour l'attraper. Les quelques roches qui tournais autour d'elle s'écrasa sur mon armure dont un sur mon visage qui eut pour effet de légèrement me faire grogner, laissant une petite coulée de sang se former au niveau de ma tempe, mais au moins, j'était sur elle.

M'empressant alors de la prendre dans mes sabots, comme si j'était la pour un calin, mon but premier était de lui attraper les ailes, bloquant alors celle-ci pour nous laisser tomber a haute vitesse dans le vide.

Durant la chute, je n'avais pas de grande solution. Etant au corps avec elle, visage contre visage, montrant mes dents, je hurlais que le m'emporterais avec moi dans les ténèbres si il le fallait. Cette phrase fut suivit d'un énorme coup de tête que je lui mis directement dans légèrement en dessous du front, sur l'arrête du museau.

Je n'avais rien d'autre a faire, soit je tombais avec elle et me servais de mon ennemi tel un coussin, ou alors, je m'esquive au dernier moment, lui laissant aussi chance de se rattraper.

Le sol arrivant a grande allure, je ne savais toujours pas quoi faire, laissant ma victime alors décider de ce qu'il allais se passer par la suite.

_____________________________________________
Thème de combat

My Innermost Apocalypse

Enmity of the Dark Lord
Revenir en haut Aller en bas
https://equestrianations.forumgratuit.be
Yui Lullaby
Yui Lullaby
Changeling Swarm

Messages : 80

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 17
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue43/170[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (43/170)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyDim 22 Mar - 19:46

Le Début de la Fin

   
[HRP : Que l'on hésite pas à me dire si j'ai abattu Karl trop tôt :3 ]

Je tenais mon poney terrestre sous ma faux, attendant qu'il décide de vivre ou de mourir. Mon visage était si près du sien, je pouvais sentir sa respiration chaude et rapide sur mon museau. Son torse se gonflait puis se vidait vite, des gouttes perlaient sur son front, tout comme sur le mien, tout comme moi, cela faisait un moment qu'il se battait. Je ne cachais pas que j'étais fatiguée de me battre, j'avais envie de rentrer chez moi. En fait, le fait d'avoir la vie de cet être entre mes mains et d'attendre sa réponse m'offrait une courte pause bien méritée. Cela me permettait de souffler un peu, de calmer mes muscles en feu et de replacer mes cheveux, les yeux plongés dans ceux de mon ennemi. Après lui avoir posé le dilemme, je pris une grande gorgée d'air et souffla tout lentement. Je me rapprochais dans un mouvement un peu brusque pour lui montrer que j'attendais une réponse et que je n'avais pas que ça à faire. Il me répondis :

~« Vous avez gagné, je me rends. »

Rien que le fait qu'il me vouvoya fut une agréable surprise qui me fit sourire un moment. Puis je fut étonnée. Il se rendait ? Vraiment ? J'avoue que je ne m'attendais pas du tout à ça. Tout en ayant un visage d'étonnement, je baissais ma faux et me recula lentement. Il rangea son arme tout doucement. Ça alors... qui aurait cru qu'un Solariste puisse être aussi lâche ? Je tenais mais faux devant lui, prévenant tout acte de rébellion, quand Trixie, fumante, hurla. On aurait dit un démon sortit du Styx, ses yeux auraient pu sortir de sa tête tellement elle rageait ! Elle ne cessait de hurler "Où est Twilight Sparkle ?!", comme si une gamine aussi lâche allait prendre la peine de venir sur un champ de bataille. Mon lâche de solariste s'empressa de lui répondre, malheureusement pour elle, négativement. De plus, me montra du doigt comme si je savais la réponse, je n'en savais fichtre rien moi. Je détournais le regard une minute pour faire un signe négatif de la tête à Trixie qui parut d'autant plus hors d'elle. Lorsque je retournais la tête, le poney gris me sauta dessus, nous fîmes une roulade tellement il fit brutal ! Il attrapa ma patte de ses dents. Je poussais un cri de douleur, mon sang giclant sur son visage. Evidemment mon sang devait avoir meilleur goût que celui d'un changeling. Après avoir été un lâche, il devint un vampire, comme s'il voulait boire tout mon sang afin que je tombe dans les pommes. Il me retourna et se plaça au dessus de moi afin de marteler mon corps de coups avec ses sabots, tout en laissant se déverser de mon sang sur le sol glacé et détruit. J'hurlais à nouveau, un cris long, douloureux, perçant, et par opposé, mignon. C'est tellement agaçant de rester mignonne même dans les pires circonstances. J'aurais voulu pousser un cri aussi strident que celui de Chrysalis et lui exploser les tympans. Je tentais de me débattre, mais son corps sur moi, son poids et sa masse masculine m'en empêchais. Je sentais absolument tous ses muscles se serraient lorsqu'il donnait un coup, toujours un peu plus fort, sa colonne vertébrale me rentrait dans le ventre et appuyait si fort sur mes côtes que rien que ça me faisait souffrir. Dans un mouvement je poussais ma faux qui pénétra dans quelque chose de mou, bingo. Il mordit plus fort ce qui me fit crier d'avantage.

~" TOI ! TOI ! VIENS AIDER MAMAN !"

Un de mes derniers bébés venait m'aider. De toutes façons, j'étais bien trop fatiguée pour offrir une nouvelle vie à qui que ce soit. Il était mon dernier espoir. Il se mit à mordre mon adversaire un peu partout, comme il le pouvait. Comme pour faire du chantage, à chaque fois que mon bébé mordait mon adversaire, celui ci me mordait bien plus fort. Il fallait que je sorte de là. Dans un élan j'arrachais ma cape avec la patte avant qui me restait, libérant mes ailes qui étaient contre le sol. Je donnais des coups de pattes sur les flanc, en tentant de le dégager de mon ventre. Je pris toutes les forces qui me restaient, et il n'en restait pas beaucoup, car pour lutter contre la douleur, je devait faire preuve de force. Avec ce qui me restait, je fis battre mes ailes, le plus vite possible. Le battement d'aile créa un nuage de poussière tout autour de nous. Je mis un coup de sabot dans la figure du mâle, et poussa avec force sur mes ailes, ce qui me permis de le retourner. Je me trouvais alors sur son dos, toujours ma patte coincée dans sa bouche, mais au moins, il ne pouvait plus me frapper. Il se leva et mes pattes ne touchèrent plus le sol, de ce point de vue, il parut encore plus grand. Mes ailes continuèrent de battre, mais je n'arrivais pas à voler à cause de la prise qu'il avait sur moi. Pendant un instant, je fis tenter de me couper la patte avec ma faux, mais après mûre réflexion, cela me semblait stupide. Je lui mordis violemment l'oreille et tira sa tête vers moi. Dressé de cette façon, il parut toujours plus grand. Le fait de lui lever la tête le fit lâcher prise. En une seconde j'étais défaite et pris mes ailes à mon coup. Je traversais la rue d'en face et me mis à l'abri dans une maison en ruine. Le mobilier y était encore en assez bon état, mais la moitié de la maison étant écroulé, je n'avais pas accès à beaucoup de pièces. Je m'assis dans un coin, derrière une commode, je posais ma faux devant moi et regarda ma patte, en sang. La mâchoire du charmant poney était largement visible et le sang fusait. J'essayais de nettoyer ma patte en léchant calmement. Ma respiration était aussi rapide que la sienne tout à l'heure, maintenant je savais moi aussi ce qu'était de frôler la mort. Je levais au ciel mes yeux, souhaitant fort que cette bataille finisse bientôt, car je n'allais pas tenir très longtemps. Ma patte me lançait effroyablement, et les bleus de ses coups se mêlaient au bleuté de ma robe. J'avais des douleurs dans tout le corps. Je voulais tellement dormir. Je fermais les yeux quelques minutes, je soufflais, calmant ma respiration. Lorsque je les rouvris, il se tenait devant moi, grand et glorieux, fière de lui, fière de m'avoir mis dans un état pareil, moi qui suis si frêle, il ne devrait ressentir aucune fierté à ça. Je remarquais que du sang dégoulinait de son dos, je l'avais bel et bien touché de ma faux. Mon bébé de nous avait pas suivit, je compris vite qu'il avait été éliminé. Je regardais mon ennemi avec de grand yeux brillants et fatigués, puis me levais lourdement. Je ne pouvais pas toucher le sol de ma patte ensanglantée, mais il me restait une main avec laquelle je pouvais tenir ma faux, puis après tout, je vis pour la ruche, je meurs pour la ruche, telle est notre devise, à nous les changelings. Pendant un instant je me demandais s'il s'était rendu compte que je n'était pas d'origine changeling, puis je me rendis compte que cela ne servait à rien qu'il le sache puisqu'il allait mourir. Je n'avais plus beaucoup de force, il fallait aller vite. Il se mit en position d'attaque. Je poussais la commode qui se renversa lourdement sur lui. Il se releva puis je mis un coup de sabot dans son museau qui devint bleu. J'avançais vers lui, mais j'avais oublié que ma patte souffrait, du coup je poussais un léger cri de douleur. En m'avançant je boitait, mais il était tout autant souffrant, son dos dégoulinait, je voyais bien qu'il avait perdu beaucoup de sang lui aussi. Je pris tout la force de mon dernier bras, et de toutes mes forces je le frappait avec le dos de ma faux sur le côté, ce qui le propulsa contre un mur de la maison où il s'explosa lourdement. Ma faux partit avec, je n'avais pas assez de force pour la retenir, elle se planta dans le mur. Je m'approchais de lui pour voir s'il bougeait toujours. Une fois immobilisé, son dos ne saignait plus, sa bouche était légèrement ouverte et ses yeux fermés. Je passais ma patte sur sa joue pour vérifier qu'il soit bien assommé. Oui. L'air qu'il expulsait souleva de la poussière. Je voulu m'appuyais sur ma patte mais tombais littéralement sur lui. Je posais ma tête sur son ventre et fermais les yeux, comme lui. J'étais à bout de force, j'avais le souffle cours. Je ne tiendrais pas une seconde de plus en combat.
© HocusxPocus
Revenir en haut Aller en bas
Red Wine
Red Wine
Changeling Swarm

Messages : 131

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 15
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue67/150[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (67/150)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyLun 23 Mar - 13:27

La princesse du soleil avait besoin d'énormément de concentration pour réussir à faire léviter ses rochers glaciaux et abattre sa foudre sur le sol en même temps. Les iris brillant sous l'énergie qui voyageait dans son corps, la mage savait qu'elle relâchait ainsi sa garde. Si quelqu'un l'attaquait par derrière, elle serait incapable de se défendre dans cette position. Il fallait accepter des faiblesses pour gagner des points et Celestia remarqua que son adversaire abandonnait son arme au prix d'une protection. Toute deux faisaient des concessions pour avoir un avantage, la grande alicorne sifflant entre ses lèvres alors qu'elle arrêtait lentement son orage. Elle ne pouvait pas stopper d'un coup sec, de peur que l'énergie qu'elle avait amassée dans sa corne lui explose au visage. Relâchant un dernier éclair qui allait frapper la hache de la reine insecte, la princesse grogna en voyant celle-ci soudainement décider de prendre la voie des airs. Il lui fallait quelque secondes pour reprendre le rythme et c'était assez pour laisser le temps à son ennemie de se rapprocher d'elle. Essayant de coller ses larges cailloux devant elle, elle ne fut pas assez rapide et se retrouva vite nez à nez avec Chrysalis. Celestia tenta de reculer, les sabots de son adversaire se retrouvant derrière elle. Seule une aile se retrouva prise dans son étreinte, mais c'était assez pour l'empêcher de voler. Gardant un visage neutre, les yeux mauves de la mage devinrent légèrement plus ternes alors qu'elles se dirigeaient vers le sol. L'alicorne abandonnait ses rochers sans combattre, ceux-ci tombant plus rapidement qu'elles sur les toits autour. La princesse n'en avait plus besoin dans cette situation, se serait stupide de tenter de les maintenir alors qu'elle avait clairement besoin d'énergie ailleurs. Celle-ci ignorait les hurlements de son ennemie, les tympans lui vrillant alors que son cerveau réfléchissait à toute allure. Le sol se rapprochait, il fallait faire vite, vite! Chrysalis était devant elle, il y avait des maisons de part et d'autres de la rue ou elles se dirigeaient. Cela lui donna une idée, mais elle fut dérangé par son adversaire. La reine insecte en profitait pour lui mettre un coup de tête, la princesse du soleil reculant celle-ci le plus possible pour prendre le moins de dégât. Une douleur aiguë lui remonta le long du museau, l'alicorne passant à deux sabots de mettre le feu aux crins libres de Chrysalis comme réprimande. Sonnée, la mage se retint de réagir aussi bêtement, son œil glissant dans son orbite pour voir que le sol était à quelques secondes. La douleur se diffusait dans son crâne alors qu'elle poussait un cri de cœur.

La corne brillant et les yeux aussi, la princesse du soleil et son ennemie furent emportés par un coup de vent puissant. Pendant quelques secondes Celestia avait réellement cru que cela ne fonctionnerait pas, obligée de concentrer toute son énergie dans un seul point, de peur que le vent ne soit pas assez puissant si elle le diffusait sur une plus grande surface. Poussées par la bourrasque, elles percutèrent le toit d'une maison, roulant sur la surface. L'alicorne profita de cette embardée pour pousser Chrysalis avec ses sabots, se libérant de son étreinte alors qu'elle continuait de rouler. La princesse du soleil ne chercha pas à s'arrêter, tombant du toit. La mage avait utilisée trop d'énergie pour se déporter avec le vent, elle se laissa donc tomber sur le pavé. Heureusement que ce n'était pas des maisons trop grandes, si cela aurait été son château, elle serait probablement morte écrasée. Celestia tomba sur le flanc gauche, son aile se tordant alors qu'elle tentait de la refermer. Grognant sous la douleur, la princesse du soleil se releva lentement sur ses sabots, les jambes tremblants légèrement.

Réfléchissant comme toujours à toute allure, la princesse se fit le résumé mental de ce qui s'était produit. Elle remarqua d'ailleurs à ce moment qu'elle saignait des narines, le sang se glissant entre ses lèvres et libérant un coup âcre dans sa bouche. Son museau lui faisait moins mal, son aile étant la principale source de douleur. Tentant légèrement de la bouger, Celestia serra des dents et la replia contre elle, consciente que les voltiges étaient terminées pour l'instant. Essayant de mettre de côté sa douleur, l'alicorne cherchait du regard son ennemie, se tenant plus solidement sur ses pattes. Était-elle tombée aussi? Avait-elle réussie à rester sur le toit? Si c'était le cas, retournerait-elle reprendre son arme? Cherchant des réponses, la princesse du soleil se préparait déjà, la terre tremblant alors qu'elle faisait ressortir des piquants de pierres, soufflant doucement par la bouche.

Était-ce de la fatigue qu'elle ressentait?

_____________________________________________
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 735769Redsign
Revenir en haut Aller en bas
Trixie Lulamoon
Trixie Lulamoon
Changeling Swarm

Messages : 258
Age : 28

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 29
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue40/380[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (40/380)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyLun 23 Mar - 19:59



« Cruauté de Sorcière ~ »

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 216834nightshiftlulamoontrixiebyncmaresd8doxl1




A

sa demande, l’enragée ne trouva juste répondant. La verve du bellâtre l’ennuya fort, tout comme l’égard de sa camarade. Le phénomène redoubla sa fureur crevant les prunelles. Si bien qu’elle s’empourpra d’aventure et chargea sottement, la haine aux tripes et la rage au sabot. Si elle n’alla commettre accident, en dévalant la colline de gravas, par maladresse due à la hâte ; Trixie faillit. Sa lance de fortune n’empala le maraud, ni ne faucha la pècheresse. Ces misérables s’extrèrent à son jugements, pour partir à vau-l’eau. Ainsi sembla-t-elle bien dépitée, tandis que son sceptre ne déchirait que le vide. La rage de Trixie atteint dès lors son paroxysme. Et les foudroyait du regard, sanguinaire. Qui était-il, ce fieffé coquin, cet olibrius de basse cour, pour oser l’ignorer ? Nul n’en avait le droit, pesta-t-elle ; le sabot cognant la pierre. Son labour colérique, broya ces restes de pavés, et produisit une mélodie plus agaçante encore, que leurs ébat de sangsues.

Soudain, une détonation retentit, non loin. Cette agression sonore s’avéra être le déclencheur d’une nouvelle hardiesse. De part son esprit étriqué, la belle bleue allait river son entière rancœur, vers l’origine du boucan. Ainsi délaissa-t-elle ces tourtereaux à leurs affaires. Avant d’emboîter le pas, à sa seule personne. Nulle ombre ne la fila, pas plus qu’une laide rousse ne vint l’épier. La grande et puissante Trixie n’avait nul besoin d’aide, chaperon ou escorte. Elle terrasserait qui lui plairait, épargnerait qui bon lui semble, ou dévasterait la lande en ruine, si naguère il en prenait l’envie. Et la diablesse brûlait d’impatience d’écraser la vermine, l’ayant attirée-là. La belle eut le pas lent, bien qu’envieux d’un fou galop. Mais il lui déplairait fort, de tomber en embuscade, ou pire. Voilà qui la contraint à prendre son temps, et à fureter dans l’ombre des ruelles. Parvenue au lieudit, l’allée des embrumes, l’azure licorne aiguisa sourire. Certes sa coiffe masquait la chose, emplie de vilenie.

Mais rien au monde, ne saurait étouffer cette aura pestiférée. Nombre vie tombèrent en ce jour, sous ses coups, sans vergogne. Si bien qu’elle empestait un brin le sang, souillant ses pattes et museau. L’azure licorne se tint dans le dos de sa consœur d’albâtre. A bien peu de sabots où trônait un nuage de poussière, où l’on pouvait cracher poumons et nectar de vie. C’est bien silencieuse, qu’elle prit la posture du bourreau. D’une droiture irréprochable, l’excentrique bipède brandissait son bâton de destruction. Elle avait l’étoile rivée sur sa proie. Et il lui tardait fort, de voir rougir ce crin neige, à la manière de sa flamboyante crinière. A vrai dire, tous semblaient partager sa vision lyrique, d’œuvres d’art façonnées dans le sang. La belle blanche serait donc sa muse de l’instant. Et la foudre irait embrasser cette innocence ; pour la faucher dans sa grande jeunesse.

La rue lui apparue comme dégagée, bien qu’il subsiste nombre échappatoires. Mais quel gredin irait enfoncer une porte de maison, pour s’y réfugier ? D’ordinaire on agissait qu’à l’instinct, et se jetait à terre ou roulait par le côté. Sa victime avait donc ses chances d’évasions, comme la sorcière avait tout loisir de la faucher avant cela. Les étincelles dansèrent sur son catalyseur second. L’étoile irradia d’une puissance magistrale, effrayante, inquiétante. Et tel un astre naissant dans le lointain, l’a nova qui en découla, ne fut que plus édifiante. Un crissement vorace déchira la quiétude des cieux. Et sous des prunelles ébahies, galopait la foudre. Elle fut tant véloce que colossale, l’éclair regorgeait de puissance et de rage. Elle plaignait presque qui essuierait sa morsure, quasi létale. Naguère encore, s’il lui arrivait de paralyser sa victime, prise d’atroces souffrances, alors elle s’avancerait. Trixie aurait donc le pas lent, l’acier retentissant aux pavés, et le regard du faucheur; on la disait d’implacable.


Spoiler:
 
Crédit: Cali' in Epicode

_____________________________________________
« The Great and Powerful Trixie always wins in the end ! »
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 235726plop
> War Skin <> Dark Skin <> Epic Spell <
Revenir en haut Aller en bas
Holy Slay
Holy Slay

Messages : 101
Age : 69

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 13
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue106/140[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (106/140)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyMar 24 Mar - 18:26

HRP : Comme Holy était encore debout, blessée par Crimson + l'attaque de Trixie qui tombe en partie sur elle, ce qui la met hors jeu du coup !

─ ─ ─ ─ ─ ─ ─ ─ ─ ─ ─ ─

Aïe.  

Oui, Holy, c'était le mot. Elle n'avait rien vu venir, la fatigue était là et elle n'avais eu aucune anticipation pour un mouvement par derrière en ninja. Crimson l'avait bien eu sur ce coup là. Tout ce qu'Holy avait sentit, c'était les coutelets dans sa chaire. Un cri étouffé de douleur s'arracha à elle, incontrôlé et sincère, dans le mauvais sens du terme. Une morsure en suivit, son regard perçut de loin l'araignée qui filait se remettre en sécurité. Ces changelings étaient décidément des enflures ! Elle n'avait rien pu faire et subissait les blessures en plus de celles qu'elle s'était infligées auparavant. Elle se tordit pour tenter de soulager sa peine et les tiraillements qui lançaient dans ses blessures fraiches, vainement. Elle grognait et haletait de rage et de souffrance, sentant un autre rush d'adrénaline la parcourir.

Puis il y eu une flèche, qui percuta et déclencha une autre explosion. Une chance inouïe fit que ce ne fut que poussière et légers débris qui ne blessèrent pas plus. Cependant elle n'y voyais plus et rageait à nouveau de ne pouvoir diriger sa haine envers l'ennemi qui l'avait frappé, elle qui allait bientôt être à terre, comment faire ? Elle entendit quelque chose percuter un autre, un bruit de bois contre un corps mou. Ce n'était pas elle, c'était donc la changeling qui était frappée : cela voulait dire qu'une alliée l'avait en fait secourue ? Elle sentit un frisson la parcourir, avoir de l'aide était assez frustrant mais à la fois plaisant. Elle n'avait plus tellement de colère mais un regain d'envie, de fierté. Les solaristes vaincraient !
Si elle devait tomber, elle tacherait au moins d'emporter avec elle celle qui la ferait tomber. Le suicide, elle connaissait et avait déjà presque fait le coup avec Fuzzy, elle avait faillit tout perdre mais là elle savait qu'elle allait être hors course. Ses dernières forces seraient donc diriger pour cela ! Si elle échouait tant pis, si elle réussissait tant mieux.

La poussière retombait et Zénith était là, armée. Crimson était entre elles visiblement avec un coup qui avait porté sur son corps. Blessée elle aussi alors le calcul serait simple : Elle frapperait et tomberait à son tour. Holy rassembla très rapidement ses derniers soupçons de force, se forçant dans ses retranchements internes pour faire appel à la lumière. Le catalyseur était prêt et son attaque aussi, elle n'avait plus qu'à abattre son dernier coup, sa dernière carte. Holy se redressa donc violemment en hurlant de douleur et de désespoir à frapper.

La suite fut rapide, elle abattit avec violence son attaque et un une lumière foudroyante, horriblement forte partit tel une lame de lumière puissante. Le déchainement céleste ainsi lancé chercha à frapper la tête ou directement le cœur, à brûler et pourquoi pas laissé une cicatrice, une plaie béante comme il ne s'en faisait guère plus. Cette lame divine était chaude tel le bouclier qu'elle avait lancé naguère sur Fuzzy, et très solide. Elle s'en épuiserait mais elle avait de grandes chances de frapper, alors que sa voix résonnait encore en écho dans la ruelle. Elle retomba lourdement elle sur son propre poids et geignit à nouveau dans une plainte, le déchirement douloureux l'envahissait encore et le liquide écarlate s'étalait sur les pavés, lavant ceux-ci de leur poussière et transformant son précieux sang en suie mouvante.

Holy sentait ses dernière forces partir de l'inconscient arriver à elle quand une lueur qu'elle ne connaissait que trop bien arrivait. Elle vit une sorcière dans le lointain, ne se rendant pas tellement compte. Son esprit fit cependant le lien et sans qu'elle ne comprenne plus, l'éclair s'abattit à côté d'elle, la toucha en partie, suffisamment pour terminer de la faire tomber. Quelle douce ironie, la maitresse de la lumière balayée par un éclair, lui-même fait de cela ! C'était grisant presque, tellement la rage de se faire mettre hors course et ressentir à nouveau la douleur venait de ce qu'elle connaissait la mieux. Elle n’eut pas le temps de protester, juste de sentir un déchainement de souffrance et de peine s'emparer de son corps et la dévorer ardemment. Comme des mains faites de feu, la brûlure s'étendit partout, jusqu'à provoquer le coma dans sa tête.
Elle vit noir, et s'écroula lourdement sur le sol.

Un dernier sourire souleva son visage, c'était bien joué. Un éclair, elle aurait peut-être dû jouer cette carte aussi. Un éclair était random et pouvait toucher... Ah. Elle retrouverait celle qui l'avait fauché pour se venger, elle le jurait dans son esprit embué. Elle espéra que Zénith s'en sorte avec ce fléau dirigé principalement contre elle. Puis aussi que Célestia balaye Chrysalis malgré tout. Elle avait fait ce qu'elle pouvait.
Puis finalement son corps rendit les armes et elle sombra dans l'inconscient.
Elle avait perdu.
Elle se vengerait, tant pis.

_____________________________________________
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 1427086290-holychibimlp
Revenir en haut Aller en bas
Zenith Dawnblade
Zenith Dawnblade
Solar Empire

Messages : 444
Age : 30

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 27
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue283/240[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (283/240)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyMer 25 Mar - 21:04

HRP:
 



[Raid Changeling]

Prémices d'une joute enflammée !

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 325885barre20separation

Final Slash

Du nuage de fumée émergea un reflet d'or teinté de rouge, une pégase solariste en sang, Holy. Et j'écarquillai les yeux à la vue de sa vitesse et de son cri de guerre, voulait-elle se sacrifier? Avec une telle énergie cinétique, elle ne se relèverait pas d'un tel choc! En pourtant. Le trait de lumière purificatrice de la Clerc s'abattit sur la Changeling.

La suite fut très rapide, alors que son élan la porta à côté de moi. L'avait-elle touchée? Je ne savais pas trop. Du sang gicla au sol. Était-ce celui de l'alliée ou celui de l'ennemie? Un mélange des deux? De toutes façons, la Fureur du Ciel éluda la question. Un trait de foudre éblouit un instant la place, un déchaînement électrique qui frôla la Clerc. Avait-il été appâté par le matériaux qui composait son bâton? Possible. En tous cas, il n'avait pas été attiré par les quelques fines plaques métalliques qui ornaient ma prothèse. M'avait-il été destiné? Possible, je m'étais écarté du lieu où j'étais à peine quelques instants avant l'arrivée du sort, pour laisser ma camarade s'arrêter sans me percuter. Je la vis s'abattre sur le sol, inconsciente. Je ne savais pas ce qu'elle avait affronté, mais elle avait combattu avec un courage remarquable. J'espérais plus que tout qu'elle ait survécu. Dans un sens, c'était grâce à elle que le sort ne m'avait pas touché

Tout ceci me semblait long mais n'avait en réalité duré que quelques instant, à la vitesse de la foudre. Refusant que ce combat n'ait été vain, je réenclenchai un carreau aussi vite que possible, visai à peine l'ennemi et tirai immédiatement. Evidemment, le carreau ne toucha pas son but, mais il atterrit à côté et l'explosion fut assez forte pour souffler la cible qui tentait peut-être de reprendre son envol. Je n'avais pas beaucoup de temps avant que le mage derrière moi n'ait fini d'invoquer un second sort qui me toucherai, lui.

J'avalai les quelques mètres qui me séparaient de la fausse pégase, qui se relevait difficilement, et lui donnai un violent coup d'arbalète en plein visage, la renvoyant au tapis. Je grimaçai sous le choc, j'allais sans doute récolter des hématomes. Profitant des quelques secondes durant lesquelles elle gisait au sol, je fis émerger la lame de ma prothèse et la plongeai dans son flanc. Et nous criâmes toutes deux en chœur. L'un de ses propres couteau était enfoncé jusqu'à la garde dans l'une de mes pattes avant, celle qui n'était pas protégée par l'arbalète. Cette Traqueuse avait des réflexes dangereux. Les larmes venant seules à cause de la douleur, je commençais à voir flou et donna un autre violent coup sur la tempe de mon ennemie. Elle était déjà blessée, l'attaque de Holy ne l'avait apparemment pas laissée indemne, la fatigue et l'accumulation de coups la firent sombrer dans l'inconscience. Haletante, j'accordai une pensée à ma noble camarade, qui m'avait permis d'abattre celle-ci.

Soudain, une tension magie quasiment palpable me rappela à l'ordre. D'un coup d’œil, je reconnus le chapeau de Trixie. Elle avait anéantit les autres? Je mordis ma lèvre inférieur. J'étais une cible ridiculement facile, je ne pouvais rester là. J'avisai une ruelle à proximité et maudissant mon exosquelette primitif, je me mis à courir.

Je courus, courus aussi vite que me le permettait ma faible patte. Suffisamment vite pour atteindre la ruelle avant d'être la cible d'un nouveau sort fatal. Je tentais d'ignorer la douleur vive du couteau toujours planté dans ma patte, pour éviter l'hémorragie,  je tentais d'ignorer les supplication de mes muscles faibles qui me portaient déjà au bout de ma faible endurance... Quand il me sembla que j'étais à l'abris, je fronçai les sourcils. Je m'attendais à un autre sort, ou quoi que ce soit... mais rien. Plaquée contre un mur, les poumons en feu, je vis que la mage étais descendue de son perchoir. Elle semblait elle aussi épuisée.

Peut-être avais-je ma chance? M'appuyant contre le mur pour pouvoir viser sans perdre l'équilibre à cause de mes pattes blessées, j'enclenchai un autre carreau explosif qui eut juste le temps de s'orienter vers la traîtresse avant de fuser dans un jet de vapeur, explosant à côté d'elle. Je n'étais pas en état de tenir une course poursuite. Mieux valait en finir ici et maintenant.

_____________________________________________
Zenith parle en #99ccff ~

Journal | Présentation | Demande de RPs | PNJs | Fiche Technique


Revenir en haut Aller en bas
Reine Chrysalis
Reine Chrysalis
Changeling Swarm

Messages : 870
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 34
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue215/480[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (215/480)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyJeu 26 Mar - 19:56

Voyant le sol se rapprocher a grande vitesse je n'eut qu'un seule réflexe dans ma chute, tout en serrant mon ennemi afin de pouvoir me servir d'elle tel un coussin amortisseur espérant peut-être lui briser quelques cotes au passage, j'eut le réflexe de fermer mes yeux, attendant le moment du choc avec une certaine appréhension.

C'était sans compter sur sa magie dont j'avais peut-être oublié certains détails, dont celui de la magie du vent sur le moment, d'une énorme poussée de vent, je me retrouvais projeté sur un toit avec elle a mes cotés et d'un grand coup de sabot, mon étreinte avec ma Némésis fur arrêtée de suite, m'obligeant a me séparer d'elle. Son coup ne m'avais pas atteins spécialement, étant donné qu'elle frappa dans le ventre de mon armure, mais le fait du choc contre le toit sur la plaque, l'ayant pliée quelque peut m'enfermant donc encore plus dans cette armure qui jouais déjà d'effet de fournaise.

Je roula alors sur le toit, ne sentant pas spécialement de douleur hormis a la tête, les morceaux d'ardoise m'ayant volés au visage, donc certains m'ont coupés au niveau des joues et du visage. Mais pourquoi dans un sens ai-je eu l'idée d'enlever le casque.

Ma roulade violente continua quelques mètres avant de s'arrêter violament contre une cheminée qui ne lésina pas pour s'écrouler sur moi-même. La violence du choc était elle que pendant un moment, un bruit aigu et perçant se fit entendre dans mes tympans, ma tête tournais fortement et j'était presque sur le point de perdre connaissance. Crachant le sang qui montais dans ma bouche, c'est en montant que je compris directement ce qui était en train de se passer. Le visage en sang au niveau de la tempe gauche et des quelques coupures au visage, je m'extirpais du tas de gravas que je lançais sur le coté afin de m'en débarasser.

C'est en regardant alors sur mon ventre que je vis une des plaques de mon armure, complètement tordue, qui m'était rentrée dans le flanc après avoir traversée complètement ma chitine. La douleur m'empechant de bouger, je me mis a doucement extraire les plus petits gravats avec ma magie, me mordant légèrement la lèvre pour la douleur alors que d'un coté, je m'essaya a enlever mon armure.

Les jambes furent toutes les quatres enlevées et la plaque du dos aussi sans trop de difficultée mais passant sur la plaque au ventre, m'étant couchée sur le dos, je la regardais, ayant déjà mal d'avance. Heureusement que mes entraînements de chevalière pouvais me permettre de supporter un peu mieux la douleur ayant une trempe un peu plus poussée que la normale.

Comptant dans ma tête alors jusque trois, d'un coup sec, je retira la plaque qui effectivement s'était bel et bien logé d'un morceau d'un centimètre de profondeur mais de cinq centimètres de longueur dans mon torse. Hurlant alors de douleur, la respiration lourde, je jeta mon armure sur le toit, me retrouvant alors complètement sans défense ni même sans arme.

Me relevant alors grognant légèrement et fronçant les sourcils, du haut du toit, je pouvais apercevoir mon arme et mon casque dans la rue principale. Qui malheureusement était devenus tout deux complètement obsolètes après le choc de foudre dessus. Le casque était percé au niveau du crane et l'arme en elle même était fendue en deux, ne me laissant que le fer de la hache et un bâton séparé et inutile.

J'était alors sur le toit, ne sachant quoi faire, me mettant a rechercher Celestia, qui fout trouvée après quelques secondes a peine de recherche. Je l'observais discrètement du haut du toit, sachant qu'elle m'avais probablement déjà repéré a cause des gravats qui tombais du haut de la bâtisse jusque par-terre ou la reine solariste se trouvais.

L'observant alors pendant quelques petites secondes, l'ayant regardé droit dans les yeux pendant une fraction de seconde, j'entrepris alors une action moins réfléchis, consistant a lui lancer tout ce que j'avais sous la main. N'ayant plus d'arme, quand on y réfléchis, si on s'attends pas a prendre une tuile sur le coin du crâne, sa peut faire mal.

C'est alors que je commençais par lui jeter mes quatres jambes d'armure au hasard la ou elle pouvais plus ou moins se trouver, continuant par la plaque du dos et terminant par la plaque du ventre.

J'était vraiment a court d'idée et rejetant donc un coup d'oeil, je ne m'attendais pas vraiment a l'avoir touchée, mais au moins, je pouvais prévoir ce qu'elle allais faire et me préparer a riposter en cas d'attaque a distance.


Hrp:
 

_____________________________________________
Thème de combat

My Innermost Apocalypse

Enmity of the Dark Lord
Revenir en haut Aller en bas
https://equestrianations.forumgratuit.be
Red Wine
Red Wine
Changeling Swarm

Messages : 131

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 15
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue67/150[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (67/150)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyVen 27 Mar - 15:02

Respire.

La princesse ouvrit la bouche, s'emplissant les poumons d'air chaud et plein de poussière. Elle se retint de tousser, serrant les dents du mieux qu'elle le pouvait. Ses naseaux avaient arrêtés de couler, le sang se mettant à sécher sur sa fourrure. Respirer par le museau lui faisait mal, se demandant si l'insecte ne lui avait pas déplacé un peu l'os. L'aile douloureuse toujours repliée contre son flanc, la grande alicorne  jeta un rapide coup d'oeil dans la rue. Pas de Chrysalis. La reine semblait avoir trouvé le moyen de rester sur le toit, Celestia étant trop occupée à rouler et tomber pour voir la véritable raison qui avait empêché son ennemie de tomber à son tour. Relevant donc instinctivement la tête, la princesse du soleil ne vit rien sur le coup. Était-elle partie? La mage ne croyait pas que c'était son genre de s'enfuir ainsi d'un combat, surtout pas après qu'elle lui ait crié qu'elle préférait qu'elles meurent toute les deux plutôt que de perdre. Tendant les oreilles en direction de la maison, l'alicorne entendit quelque bruits, comme des raclements de métal. Surprise, elle profita de cette pause pour fléchir légèrement les genoux, essayant de se reposer un peu. Reposer était un grand mot, elle tentait surtout de détendre ses muscles pour mieux les tendre après, laissant la température redescendre un peu. Figée dans l'attente, la princesse du soleil ne savait pas trop à quoi s'attendre, développant plusieurs stratégies, essayant de prévoir à l'avance ce que la reine insecte lui préparait. Ce fut après une petite minute d'appréhension que Celestia reçu finalement l'attaque qu'elle attendait. Les muscles crispés, elle aperçut Chrysalis du coin de l’œil et surtout la chose qu'elle lui envoyait à la figure.

… que...?

L'alicorne avait prévu plusieurs scénarios dans sa tête, mais certainement pas celui là. La mage fut tellement surprise sur le coup qu'elle n'évita même pas, tournant juste la tête pour ne pas se le prendre sur son museau fracturé. Cela avait été trop soudain, ses jambes avaient refusés de bouger, un peu tremblantes. Elle utilisait son armure... comme projectile. Avait-elle donc perdue la tête? La chute sur le toit avait-elle altérer son jugement? Sans arme et armure, elle risquait de se retrouver en position de faiblesse. Incapable de réellement comprendre ce qui se passait dans la tête de son ennemie, Celestia fut percutée par la première jambe, frappant ses côtes. Ce fut comme un bouton d'alarme, la mage reprenant le contrôle de son corps. Vite, bouger. Abandonnant ses piquants de terre, la princesse du soleil prit quelques secondes pour décider de ce qu'elle allait faire, tournant la tête vers l'une des fenêtre de la maison ou se trouvait Chrysalis. Là-dedans. Obligeant ses jambes à avancer, Celestia évita les deux autres bouts de jambières, fonçant vers la maison. La dernière armure lui rebondit sur la croupe, lui faisant fléchir un peu les genoux à l'arrière. L'alicorne grogna de douleur en sentant sa peau se fendre, le sang coulant sur ses jambes, reprenant sa route en jetant un coup d’œil dans les airs. Voyant des pièces d'armure plus imposantes, elle se donna une dernière claque mentale et sauta, sabots devant.

Crac.

Celestia traversa la fenêtre de la maison, atterrissant maladroitement sur le tapis. Elle manqua de tomber, se retenant avec les dents au divan à côté. Pas le temps, debout. Se mordant la lèvre inférieure au point de la fendre, elle se releva et traversa la maison, cherchant à sortir de l'autre côté. Elle espérait avoir le temps de prendre l'autre rue avant que Chrysalis se rende compte de sa disparition, essayant de jouer sur l'élément de surprise. Passant du salon à la cuisine, la mage fit preuve d'un peu plus de politesse en passant cette fois-ci par la porte, qu'elle laissa grande ouverte. Se retrouvant dans la cour arrière de la maison, la grande alicorne se retourna et pointa sa corne vers le haut.


Cette sensation...

La mage soupira d'aise, son corps se réchauffant subitement. Chaque fois qu'elle l'utilisait, son esprit s'emportait. C'était l'élément avec lequel elle avait le plus d'affinité, celui dont elle sentait la puissance pulser jusque dans la moelle de ses os. Sa chevelure se souleva alors que sa CutieMark semblait briller, sa corne passant au rouge vif, comme si on la chauffait à haute température. Le feu. Le symbole même de son astre, de sa raison de vivre. Celestia poussa un cri de guerre, relâchant les flammes destructrices vers le toit, en plusieurs salves.


Elle allait comprendre pourquoi elle était la princesse du soleil.

Il faisait chaud, mais cela lui faisait du bien. L'énergie et la douleur ne faisaient qu'un, la mage posant un genou au sol, l'autre jambe avant essayant de la soutenir. Sa petite course dans la maison l'avait essouflée et les flammes aussi, Celestia étant pleinement consciente que la fin approchait. Son ennemie n'avait plus d'avantage, mais elle savait qu'elle était intelligente et qu'elle n'hésiterait pas à continuer d'attaquer. La corne toujours brûlante et prête à libérer l'énergie qui lui restait, l'alicorne poussa un cri de coeur, parlant pour la première fois depuis le début de cette confrontation.

-' Chrysalis ! '

_____________________________________________
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 735769Redsign
Revenir en haut Aller en bas
Trixie Lulamoon
Trixie Lulamoon
Changeling Swarm

Messages : 258
Age : 28

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 29
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue40/380[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (40/380)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyVen 27 Mar - 21:57



« La dernière carte ~ »

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 516657cheatedmoi




S

ous le regard de l’astre diurne, se jouait ici, une grotesque scène. La sorcière avait failli. Sa foudre n’avait meurtri la bonne proie. Et ses forces la trahirent. Nul doute que sa vision embuée, et ses pattes frêles, tremblantes comme des feuilles, en furent instigatrices. La belle blanche jouit donc d’une chance insolente. A vrai dire, elle ne due rien saisir de l’affaire, avant d’abattre la changeline. Voilà que cette dernière filait, devant la pècheresse. La grande et puissante Trixie dégageait une aura certaine, digne d’un démon ; de quoi faire frémir les petites gens. Hélas, elle n’alla terrasser sa proie du jour. Naguère encore, elle l’aurait fauché en pleine cavale, mais elle n’était guère plus vaillante que cela. Ainsi donc, la dame au crin blanc eut tout loisir de se terrer dans l’ombre. Trixie plissa les paupières, puis révoqua son sceptre devenue encombrant et obsolète. Un maigre filet de bave, lui pendait aux lèvres. Elle vivait malaise, même sans bipédie. Et sa coiffe ne l’en sauverait.

Elle songea à en faire de même, et reposer sa vieille carcasse à l’ombre. Hélas, l’impudente revint à la charge. Un juste de retour des choses, diront certains. Mais elle ne le vit ainsi. L’acier siffla, déchira le ciel et s’abattit non loin de là. La malade le senti, ce souffle l’emportant au loin. Une détonation l’avait soufflé, comme un fétu de paille. Par chance, elle n’eut grand-chose à déplorer. Juste un traumatisme léger au crâne, couché là, dans une ruelle sombre. Son flanc et le reste, s’était étendu aux pavés froids. Mais au-delà du martyr l’amenant à geindre, la confusion l’enlevait, noyait son esprit, broyait ses pensées. Le monde s’obscurcit, et la douleur s’apaisa. Elle se laissa aller au repos si mérité. Soudain les ombres l’avalèrent, la destinant à un sommeil profond. Hélas, même cela lui sembla prohibé. Voilà qu’une douce voix, bienveillante, l’interpelait. L’on était-là, à son chevet. Trixie rouvrit ses prunelles sur le monde. Et d’une vision floue, elle s’imaginait l’énergumène.

Voilà belle lurette qu’elle oublia ses traits délicieux, d’une mère. Pour ne plus voir alors, qu’une sinistre hantise. Bientôt se levait le voile. La bleutée maudissait la mauve. Sa haine sans borne à son égard, suffit à lui intimer courage. Si bien qu’elle s’arrachait à sa misère. Son cadavre se souleva de terre, avec peine. Et elle ramassa son chapeau, avant de foudroyer du regard, l’aimable spectre. La délicieuse enfant n’eut l’air hostile. Mais son minois lui évoquait pitié, au lieu de compassion. Chose qui savait l’empourprer. L’azure licorne se hâta de sonner la charge, pour ne pourfendre que le vide. Là elle saisit le ridicule des choses, et sembla en faire fi. On la mandait non loin de là, mais elle n’allait déambuler à découvert. Aussi usa-t-elle de magie, avec parcimonie. Le phénomène l’éleva vers les hauteurs, d’où elle jouissait d’une vue imprenable, sur la cité. Elle révoqua d’ailleurs, son attirail de guerre, devenu incommode. Puis elle déporta ses pas, fébriles, sur ces tuiles endormies.

La sorcière ignorait bien se qu’elle tramait. Il valait mieux qu’elle ait filé. Hélas, elle avait pu se croire victorieuse, et demeurer en sa cache, afin de retrouver ses forces. Quoiqu’elle pouvait bien nourrir méfiance à son égard, et la craindre encore. Trixie n’était reparu en lumière, cela aurait été suicidaire. La bleutée songea à une chose, l’attente lui offrirait-elle la paix ? En effet, sa proie était blessée, plus qu’elle. Aussi le temps jouait contre la blanche. Loin d’elle cette pensée, de l’arracher à l’agonie par pitié, Trixie désira l’achever sans attendre. Elle avait fort à faire, dont une mauve à pourfendre. Soudain, après quelques instants, la sentinelle débusqua sa cible et donna d’aventure la chasse. Qu’elle soit tapie dans la ruelle, ou sur ses gardes dans la grande allée, elle ne verrait rien venir. Naguère encore, elle avait pu se trahir, par un sabot chancelant. Mais elle assura. Filant au galop, elle bondit. Elle avait ce regard, qui en dit long; emplit d’arrogance. En plus d’un sourire.

Là encore, qu’elle s’élance dans le vide et la lumière, ou change de toit lors d’une brève apparition, n’aurait d’incidence sur son plan. Il lui apparut comme indicible et parfait. Si bien qu’elle le mit à exécution, en hâte. La voilà dont qui signalait sa position à l’ennemie, pour mieux l’abuser. En effet, la belle blanche n’allait la voir s’offrir à la mort, mais bien riposter. Et sa perfide entreprise, reposait sur l’effet de surprise. Car elle se volatilisa en un éclair, pour reparaitre à son flanc et l’encorner ; au niveau d’une plaie peut-être. La charge portée dans le vide n’avait ici perdue de sa force, et ne pouvait que porter ses fruits. Certes une agression aussi simpliste n’avait la force de projeter contre un mur, à moins d’en raser un, ou d’abattre une bête en forme; mais elle avait confiance en l’état déplorable de sa victime. Au pire, elle l’achèverait de ses sabots, lourds et souffrants. Après quoi, elle tendrait à l’errance laborieuse. Là elle retrouverait la laide rousse, à l’écart.


Spoiler:
 
Crédit: Cali' in Epicode


_____________________________________________
« The Great and Powerful Trixie always wins in the end ! »
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 235726plop
> War Skin <> Dark Skin <> Epic Spell <
Revenir en haut Aller en bas
Zenith Dawnblade
Zenith Dawnblade
Solar Empire

Messages : 444
Age : 30

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 27
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue283/240[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (283/240)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptySam 28 Mar - 13:37



[Raid Changeling]

Prémices d'une joute enflammée!

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 325885barre20separation

La force d'une Solariste

J'étais aux aguets, persuadée que la traîtresse s'était relevée du choc. Je n'étais pas en état de partir pour une longue course-poursuite, que ce soit en tant que proie ou prédateur. Je sentais parfaitement que la faiblesse de mon corps était d'avantage due à mes diverses blessures qu'à une réelle fatigue mentale. Au contraire, ma hargne me tenait debout. Je n'avais vaincu qu'un adversaire, et avec de l'aide. Il était hors de question que je me couche sur cette unique fait. J'abattrais cette licorne, dussé-je tomber avec elle!



Mon regard capta un mouvement bleu à proximité, et je plissai les yeux vers l'endroit où la silhouette s'était évanouie, tentant d'anticiper ses mouvements et son attaque. Je savais qu'elle n'allait rester sur cet affront. Elle me semblait trop fière pour cela. Je grimaçai intérieurement. Cela me faisait souffrir d'avoir des points communs avec un individu telle qu'elle.

Un martèlement de sabot incongru me fit me tendre, à défaut d'avoir le temps d'esquiver. La partisane ennemi me bouscula violemment, sur le flanc droit, et je lâchai un cri sourd. Mais d'où venait-elle?! Je roulai plus ou moins volontairement pour dissiper la poussée qu'elle infligée, laissant une fine traînée rouge par terre et une douleur diffuse sur le point d'impact. Je me relevai aussi vite qu'il m'était possible face à mon adversaire, me satisfaisant de voir que son halètement n'était pas bien éloigné du mien. Elle semblait s'être débarrassée de certains de ses atours, cela signifiait-il qu'elle souhaitait se battre sérieusement? Bien, je n'en attendais pas moins d'elle. Et si elle pensait que j'étais aussi dépourvue qu'elle, Trixie se leurrait.

J'étais loin d'avoir utilisé tous mes carreaux explosifs, il m'en restait au total une bonne dizaine selon mes souvenir, sans oublier quelques explosifs dans mon sac, que je n'avais pas installé. Je ne dépendais pas d'une réserve de magie, mais d'une réserve matériel loin d'être épuisée. Cependant je n'étais pas stupide, je n'utiliserai ces carreaux qu'en dernier recours. Au corps à corps, j'étais sûr d'être prise dans les détonations. Il me restait bien des carreaux normaux, mais ils n'étaient guère accessibles dans mes sacoches. Je devrais faire sans.

D'un rapide coup de magie, je me débarrassai de ma sacoche qui se vida de son contenue au milieu de la rue, me libérant de ce poids. Un sourire étira mes lèvres, ce matériel était de ma fabrication, à moins d'être un Forgeur, il n'était pas possible pour n'importe qui d'activer les explosions. Je savais les activer de loin, je lui coupai la moitié de la rue. Et dans son état, elle n'était sans doute pas capable de s'envoler plus vite que l'un des trois carreaux que j'avais gardé, encore accrochés à mon arbalète comme recharges rapides.

Un mur la bloquait à droite, mes affaires à gauche, et me tourner le dos ou s'envoler serait suicidaire dans son état. Voyons voir comme un traître de mage se battait de face! Après ces quelques secondes de répit, je m'approchai d'elle en marchant, incapable de courir ou même de sauter. Ma magie enclencha un carreau. Mon sang bouillonnait, et l'aura scintillante pulsait d'un rouge agressif. Je me bénis mentalement d'avoir isolé le clapet de rechargement et le système de génération de vapeur. La chaleur l'aurait probablement activée à mon insu.

Mon corps entier était douloureux, mais je refoulais cette souffrance. J'étais une Dawnblade au sang pur. Mon éducation noble m'avait été attribuée avec une discipline militaire. Ne pas pleurer. Supporter les calvaires. Ignorer les supplices. Me battre jusqu'au bout pour ma Nation et ma Famille. Me dresser avec honneur et ne tomber qu'à la fin. Abattre l'ennemi à tous prix.

Elle qui se dressait face à moi, pouvait elle seulement imaginer la force morale qui me permettait de tenir? Elle semblait chercher le meilleur angle d'attaque... J'avais tant d'ouvertures qu'elle devait avoir l'embarras du choix. Je n'étais pas physiquement capable de tenir une défense efficace pour le moment. Mais si elle me pensait désespérée, elle avait bien tort. Qu'elle m'attaque donc, aussi étrange que cela puisse paraître, j'étais prête. Je n'était pas une grande combattante, mais je saurais m'adapter.

Une attaque sur le flanc? Utiliser l’élan de l'attaquante pour rouler sur moi-même avec elle et planter ma lame dans son ventre. Une attaque de face? Mon arbalète était forgée dans le métal. Elle ferrait une excellente arme contondante, je ne battrais pas à sabots nus. Une attaque de dos? Je saurais me retourner à temps pour la transformer en attaque de flanc. Une attaque de dessus? On verra bien qui sera la plus rapide entre ton envol et mon arme.

Et si elle restait immobile? Tant mieux, il me restait encore un peu de force pour lui tomber dessus et faire jaillir ma lame dans sa chair. Mon regard fatigué scintillait de rage et de détermination, et mon esprit entier était focalisé sur la bataille.

_____________________________________________
Zenith parle en #99ccff ~

Journal | Présentation | Demande de RPs | PNJs | Fiche Technique


Revenir en haut Aller en bas
Reine Chrysalis
Reine Chrysalis
Changeling Swarm

Messages : 870
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 34
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue215/480[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (215/480)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyDim 29 Mar - 6:19

Regardant toujours de haut ma némésis qui ne semblais pas s'être rendue compte sur les premières minutes de ce que je lui réservais comme surprise a lui avoir balancé toutes mon armure sur le coin du crane, après qu'elle eut remarqué justement cette tactique qui n'en est absolument pas une, croisant nos regards alors désirant la mort l'un de l'autre, Celestia s'empressa d'entrer dans un bâtiment en entrant par une fenêtre.

Les maisons étant toutes mitoyennes, il était impossible dans un sens pour moi de savoir par ou elle comptais partir, fuyant le combat comme une lâche ou se cachant simplement pour prendre le temps de récupérer pour quelques minutes. Était t'elle partie a gauche ? A droite ? Traversais t'elle simplement la maison pour se rendre dans la seconde rue principale ? Impossible pour moi de savoir. Essayant d'écouter alors les mouvement dans la maison, le vent soufflant dans les oreilles, impossible de savoir ce qu'il se passais.

Hormis les quelques petites explosions restantes, que je pouvais entendre d'un combat non loin d'ou je me trouve, ce combat étant surement affaire d'une mage vu les bruits qui courent jusque moi, je n'arrivais pas du tout a entendre par ou mon adversaire était partie.

C'est en grognant alors que je tapais un gros coup du sabot sur le sol, les quelques plaques d'argiles qui constituaient alors le morceau de toit ou je me trouvais craquèrent toutes sous le choc, laissant quelques gravats tomber du toit jusque par terre ou ne se trouvais qu'une petite cour abandonnée.

Tournant alors le regard, jetant un oeil dans la rue a savoir si la grande et ô combien lâche Celestia ne s'était pas simplement enfoui, me jouant le tour de rentrer dans un bâtiment puis de ressortir par cette dite entrée si je ne la suivais pas. Mais rien ne fit.

Regardant alors ma blessure sur le coté, le sang s'étant arrêté de coulé après avoir salement abîmé ma fourrure d'ébène, je ne savais plus quoi faire du tout, ne bougeant pas afin d'essayer a avoir le maximum de vue possible sur tout l'ensemble de la situation.

C'est a ce moment alors que j'entendis quelques bruits de flamme s'élèvant dans les airs, me retournant alors, je voyais cinq filets de feu montant dans les airs et tournant de trajectoires afin de commencer a se diriger moi. C'est aussi a partir de ce moment que j'entendais la voix faible mais assez forte de la grande princesse du soleil m'appeler.

Cet écho sortait alors de la petite cour d'ou je regarda rapidement mais qui a la base ne comportais rien. Me mettant alors a grogner d'un coup et sans réfléchir, les mots dans ma têtes passèrent, me mettant alors a avancer, d'un pas lourd mais rapide seul un " j'arrive " dans ma tête m'arriva dans l'esprit.

Courant alors de plus en plus rapidement, je jetais un oeil rapide vers le sol, avant de sauter, sans même réfléchir, visant pour atterrir directement sur la dirigeante Solariste.

Une fois mon corps élancé dans le vide, sans réfléchir, je m'armais déjà prête a frapper de plein fouet son visage avec mon sabot. Tout en oubliant alors ce qui actuellement se dirigeais a grande vitesse dans mon dos.

La première petite boule me touchant, je sentais alors une vive douleur commencer a s'installer sur le niveau de mon bassin, sentant mon poil roussir sur les premiers abords, c'est quand la deuxième me toucha qu'alors, ma chair se mis comme a bouillir, la sentant comme bruler, s'écarteler et presque fondre sous une chaleur énorme.

Hurlant alors de douleur, je n'en avais pas moins désarmé mon coup, atterrissant alors non loin de Celestia, lui mettent un énorme coup dans le visage, j'en profita alors malgré la douleur dans mes jambes après avoir attérrit dans un lourd craquement pour l'attraper de mes sabots avant la retournant alors de toute ma force pour me laisser tomber a terre, me servant d'elle comme d'un bouclier vivant pour les dernières salves qui se dirigeais droit sur moi, l'obligeant a faire face a ceux-ci.

Utilisant toute ma force alors, je la tenais, face a ces boules qui arrivaient a grande vitesse, l'étranglant de surcroît et lui bloquant la respiration.

Dans le point de rage ou j'était, j'hésitais même actuellement a la mordre avec en plus afin de lui infliger le plus de douleur possible. Mon corps réagissant alors plus vite que ma pensée, je plantais directement mes dents dans son cou, mordant au plus fort que je pouvais.



HRP:
 

_____________________________________________
Thème de combat

My Innermost Apocalypse

Enmity of the Dark Lord
Revenir en haut Aller en bas
https://equestrianations.forumgratuit.be
Trixie Lulamoon
Trixie Lulamoon
Changeling Swarm

Messages : 258
Age : 28

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 29
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue40/380[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (40/380)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyLun 30 Mar - 11:20



« Entonner l'épilogue ~ »

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 793687noyoudidnt




S

ous un cagnard immonde, la belle mandait presque brise. Si sa grande coiffe lui épargnait insolation, sa cape lui collait un brin au crin; ce qui l’ennuyait. La sueur du surmenage, et le sang du carnage, semblèrent coupables. Mais elle savait faire fi de ces bagatelles-là. Elle était forte, elle était grande. Trixie avait donc reparu en lumière et meurtrie l’archère. La manœuvre n’avait d’ambition, que de souffler sans vergogne, un être sans défense, et de le mettre à bas. Voilà qui lui intima sans doute, l’amertume qu’elle connue plus tôt, lorsque une détonation l’envoya aux pavés. Hélas pour elle, la sorcière n’alla en jouir. Ce châtiment lui sembla si fade et maigre, qu’elle sembla déçue. Un faciès de nanti s’abattit sur la lande, las d’une bataille sans fin. L’ennemie avait d’autant plus le mérite d’être robuste, qu’elle sembla gardée par une bonne étoile. Trixie désirait éventrer cette insolente chance. Elle avait le souffle rude, qu’elle étranglait sous la pénombre de sa coiffe.

Etait-elle si revancharde ? Naguère encore, elle regretta de n’avoir fait preuve de plus de hardiesse.  Nul doute qu’elle lui aurait embroché le cœur, ou percé les boyaux, si elle l’avait pu. Mais elle n’allait bien. Son hygiène déplorable, digne d’une menue pestilence, n’avait d’égale que sa fatigue grandiose. Au moins, rien n’était flou ; et tout malaise sembla s’être envolé. Du reste, un vil frisson la saisit encore, alors qu’elle redoublait le pas de sa compagne. Et elle cogitait, dans l’espoir de se défaire de cette teigne. Voilà qu’une ribambelle d’idées machiavéliques, l’assaillait. Le tout en désordre, en un chaos sans nom. Nul doute que cette réflexion intense, allait lui causer migraine. La belle bleue eut l’air absente, comme le témoignèrent ces prunelles creuses. Mais elle songeait à en finir, sans faucher une vie. Car elle désirait ardemment savoir, si la belle mauve sévissait-là. Sa prérogative allait donc au savoir, et non à sa sauvegarde. Voilà l’ampleur d’une démence.

La blanche était maligne, son couloir du traquenard vit s’engager la bleutée vers un péril nouveau. Son arrogance seule lui intimait de s’en pouvoir extirper sans peine. Mais la sorcière sembla si faible, elle l’était, en l’instant. Dépourvue de tout attirail, seul son esprit pouvait encore servir. Quoiqu’elle mijote une sale affaire. Chose dont l’ennemie devait se douter. Elle rassembla ses dernières forces, en matière de magie, et fit reluire sa corne. Sa coiffe avalait l’appendice et sa lumière. Si bien qu’il était impensable d’en voir la radiance. Une lueur faible préparait un sortilège. L’azure licorne n’avait changé d’air, détaché et las. Elle n’avait dans l’immédiat, qu’une envie. Celle de dépouiller l’ennemie. Si d’une explosion d’arcane, elle aurait balayé ses abords, elle risquait une réaction en chaine. Et la caresse d’une détonation lui déplaisait fort. Du reste, elle n’avait assez d’énergie pour. Un torrent de feu revenait à ce constat, la victoire ne lui apporterait que le trépas. Elle manqua ici un soupir.


« Où est Twilight Sparkle ? » Manda-t-elle encore, d’une voix hautaine.

Il n’y avait qu’elle, pour éluder la bataille et vivre l’obsession. Mais elle croyait ce jour venu. Il lui donnait la force de perdurer encore. Un brasier de haine, étincela en ce regard, tandis qu’elle déclamait ce patronyme. Son avancée elle, sembla mollassonne, bien qu’impériale. Voilà qu’un sabot fit reculer son chapeau, derrière appendice éclatent.  L'inquiétante radiance, n'avait d'égale que celle de ces prunelles, lui faisant face. Mais elle n'avait peur, de rien ni personne. Car nul ne l'abattrait d'aventure. Cet enfer ne l'étreindrait plus. Soudain elle crachait le sortilège, dernier, vestige de sa puissance. Et un laser de givre s'élança depuis sa corne, à l'assaut d'une proie d'acier et de bois. Trixie la désira dépouiller, de son arme. Après quoi, elle lui fondrait au corps, afin de faire rugir ses sabots meurtris. Là l'attendait peut-être, hennissement de charge, et danse de furies. Qu'importe la souffrance, elle cognerait au possible. La débâcle sembla inadmissible, pour elles.

Et qu'elle s'esquive dont au souffle de glace, la sorcière l'attendait au détour. Avec une flèche dans la chair, ou non, elle porterait, maladroitement peut-être, la ruade. La victoire ne devait lui filer entre les pattes. Au fond, elle redoutait d'y revenir, à cette ère d'infamie. Aussi l'azure licorne, donnerait tout, au péril d'y laisser la vie. Elle n'avait les réflexes acérés de son opposante, mais elle pouvait encore lui tenir tête. En effet, elle n'était à l'abri d'un tournoiement e guise d'esquive, suivit d'une lancée de pattes arrières au visage. Là encore, elle se laissa aller, à l'instinct et au feu de l'action. Trixie était bien folle d'engager la bataille au contact. Mais elle n'était ce ces pleutres dépendant de magie, et se terrant à l'arrière. Elle chargeait qui la défiait, et lui rentrait dans le lard. Et sa robustesse et endurance, n'était en rien exécrable. Elle se dépassait encore et toujours, afin de s'affranchir de ses faiblesses; et ainsi tendre vers l'élite guerrière, sinon l'être parfait. La blanche lui fit écho.



Spoiler:
 
Crédit: Cali' in Epicode

_____________________________________________
« The Great and Powerful Trixie always wins in the end ! »
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 235726plop
> War Skin <> Dark Skin <> Epic Spell <
Revenir en haut Aller en bas
Red Wine
Red Wine
Changeling Swarm

Messages : 131

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 15
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue67/150[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (67/150)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyLun 30 Mar - 17:42

La mage sentait son souffle se ralentir doucement, l'énergie du feu s'éteignant lentement dans sa corne. Sa chaleur la quittait aussi, douce et réconfortante. L'émerveillement qu'elle ressentait comme d'habitude s'estompait, lui rappelant qu'elle se battait chèrement pour sa vie et pour celle de son peuple. Les oreilles basses, le temps semblait se ralentir de son esprit, les bruits devenant soudainement plus fort. Il n'y avait presque plus d'explosions, était-ce une bonne ou une mauvaise chose? L'alicorne ne saurait dire, déconnectée du reste du champs de bataille. Avaient-ils besoin d'elle? La princesse se devait d'être en première ligne... prenant une grande respiration qui parut durer de longues minutes, Celestia essaya de se remettre sur ses quatre pattes. Pas de réponse de la part de son corps, qui semblait se figer dans l'attente. Il avait besoin d'un peu de repos, mais la mage se doutait bien qu'il n'y aurait pas le droit. Le genou toujours au sol, la princesse du soleil leva la tête, son regard se focalisant sur son ennemie. Celle-ci semblait avoir décider de la rejoindre suite à son cri, l'alicorne se souvenait avec surprise qu'elle avait criée son nom. Les flammes avaient tendance à l'échauffer, lui faisant ouvrir la bouche même si elle n'en avait pas réellement envie. Les jambes arrières tremblants légèrement, la mage se força à lever la jambe, essayant de marcher. C'était beaucoup trop rapide pour elle, même en la voyant venir il n'y avait rien à faire. Baissant la tête pour éviter un coup sur le museau, Celestia savait que cela risquait d'être douloureux.

Le sabot tomba sur le côté de sa tête, une douleur vive explosant dans le crâne de la mage. Ouvrant la bouche sans qu'aucun cri n'en sorte, l'énergie dans sa corne se coupa sur le coup. Les flammes qu'elle contrôlait s'évaporèrent dans les airs, n'ayant plus de maître pour leur dicter leur conduite ou les entretenir. Les jambes molles, la dirigeante ne pu rien faire d'autre que de se laisser tomber, perdant la maîtrise de son corps. Le temps semblait encore se tordre, son regard trouble roulant dans ses orbites. Un gémissent passa enfin ses lèvres, la libérant d'une pression. Non. Il fallait qu'elle se reprenne, vite. Bougeant la tête, son estomac se retourna, étourdie.

Reprend toi, Celestia.

L'adrénaline s'était remis à couler rapidement dans ses veines, l'endorphine essayant de contrôler la douleur immense qui lui venait de son crâne. Était-il fracturé? Probablement. Ce combat allait la laisser meurtrie pendant un long moment, le simple fait d'y penser maintenant lui faisait peur. Essayant de gigoter pour s'éloigner de son ennemie, elle sentit alors l'étreinte de celle-ci. Qu'essayait-elle donc de faire? Molle comme un chiffon, la princesse du soleil se laissa faire, ne cherchant pas à combattre. Il fallait qu'elle prenne quelques secondes, si elle forçait trop maintenant, elle allait s'évanouir. Gardant les yeux grands ouverts, la dirigeante pensait à tout ce qui se passait autour. Des poneys mourraient, tout cela pourquoi? Des terrains. Une simple parcelle de terre sans vie. Un brin de colère semblait s'allumer dans son cœur, la douleur n'aidant pas. Allait-elle réellement perdre ainsi, sans donner le meilleur d'elle-même? Son peuple méritait bien plus que cela. Son regard devenant plus clair, Celestia sentit les sabots de la reine insecte se serrer autour de son cou. Elle voulait... l'étrangler. Par instinct elle rejeta la tête vers l'arrière, essayant de s'en défaire. Ce ne fut pas assez, mais alors qu'elle se figeait, quelque chose toucha sa corne. Celle de Chrysalis.

Invictus

Heureusement celle-ci ne serait qu'avec un sabot, l'étranglement n'était pas assez fort pour lui couper complètement sa réserve d'oxygène. Rassurée par cet élément, la princesse respirait par petits coups, ne cherchant pas à se défaire de l'étreinte de l'insecte. Au contraire, Celestia restait molle et mettait tout son poids, ignorant le sabot qui la retenait. Elle eut quelque secondes pour essayer de se reprendre, réfléchissant à toute vitesse alors qu'elle avait l'impression que sa tête grossissait et rapetissait. Vite, réagir.

!

La mage sentit alors les dents de son ennemie se planter dans la chaire de son cou, serrant les siennes avec force. Ce fut comme un déclencheur, celle-ci sentant l'adrénaline et l'endorphine se propager dans son corps comme de la poudre. Son instinct de survie prenait le dessus sur sa logique, hurlant dans son esprit qu'il fallait bouger. Sentant le sang couler le long de son cou, Celestia poussa un grognement sous l'effort. Son énergie était presque à sec, elle ne tiendrait plus longtemps. Si cela ne fonctionnait pas, elle ne savait pas ce qu'elle ferait ensuite. Pas le temps de réfléchir à cela, il fallait survivre, au moins encore quelques secondes.

-' Raah! '

Le souffle coupé légèrement par la poigne de Chrysalis, la corne de la dirigeante se remit à briller. Elle envoyait toute son énergie dedans, consciente qu'elle risquait de ne plus se relever ensuite. C'était cela ou rien, il fallait tester. La terre se mit à trembler, se soulevant de chaque côté des adversaires. Les deux colonnes se rejoignirent au-dessus, formant une sorte de ceinture de sécurité. Cela emprisonnait les deux demoiselles dans cette position, le seul moyen de sortir étant de se glisser vers le haut ou le bas, ce qui risquait tout de même d'être compliqué avec Celestia sur le ventre. Un sourire se glissa sur son visage alors qu'elle commençait à voir des points noirs, dû au manque d'oxygène. Un dernier petit effort.

La terre continuait de trembler alors qu'elle s'effritait sous Chrysalis, des pointes un peu plus pointues ressortant sous l'insecte. Le but de la dirigeante était simple : L'empaler. Enfin, empaler était un grand mot. Pour éviter de souffrir elle-même, la princesse du soleil devait les faire plus petits, cherchant juste à transpercer de quelques centimètres le corps de son ennemie. Avec un peu de chance, cela l'arrêterait. Sinon, ce serait fini pour elle.

HJ:
 

_____________________________________________
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 735769Redsign
Revenir en haut Aller en bas
Zenith Dawnblade
Zenith Dawnblade
Solar Empire

Messages : 444
Age : 30

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 27
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue283/240[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (283/240)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyMar 31 Mar - 17:43


[Raid Changeling]

Prémices d'une joute enflammée!

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 325885barre20separation

À la Vie
À la Mort

Et la Traîtresse insistait, encore et encore, appelant toujours la jeune princesse. Qu'espérait-elle, qu'une jeune alicorne telle qu'elle se promène ainsi sans protection, loin de son lieu d'étude? C'était la chance qui avait mené tant de Solaristes aguerris à Gryphus, Twilight Sparkle n'avait aucune raison de s'y trouver avec nous. Et cette obsession stupide semblait voiler le regard de mon adversaire, tandis que je continuai à m'avancer difficilement. Mon regard se fixa soudain sur sa corne luisante. Il lui restait donc de la magie? Elle allait s'effondrer si elle puisait ainsi dans sa propre force vitale. Tant mieux, sa mort me permettrai de venir en aide à ma dirigeante.



Un long filin givré fusa vers ma patte. Et je m'étais arrêtée, serrant les dents pour contenir un énième cri de douleur. Avec ma patte handicapée et blessée, relever ce sabot m'aurait garanti une perte d'équilibre dont je n'étais persuadée de me relever. La fourbe avait suffisamment bien visé pour qu'un trop léger écart ne suffise à lui échapper. "Je n'avais pas la force d'esquiver", tel était le cri de l'ensemble des muscles endoloris qui composaient mon corps.

Seulement, avait-elle oublié, ou simplement ignorait-elle ce fait? Tant mieux pour moi. Mon arbalète à vapeur était certes isolée, mais pas suffisamment pour contenir la chaleur émise pendant un moment aussi long. C'était pour cela que je ne l'enclenchai souvent qu'au dernier instant. Ma crainte d'un nouveau choc thermique sur ma patte ne se confirmai cependant pas. L'arme était certes chaude, mais guère brûlante, et surtout la glace magique était bien faible par rapport à ce qu'aurait fait un Mage en pleine forme. Mais elle avait du mettre toute sa force dedans, car la morsure du froid était bien réelle. Je ne pouvais qu'attendre que le gel fonde naturellement, essayant de me contenter de rajouter cette douleur aux autres qui suppliciaient ma chair, et que mon esprit travaillait à ignorer.

Ma patte gelée était rigide, mais j'arrivai à marcher avec, profitant du fait que la glace mollissait légèrement. Mon regard quitta la nouvelle source de douleur pour se reporter sur les pupilles mauves de la sorcière. L'image devait être impressionnante. Deux licornes face à face, n'ayant plus qu'un semblant de force pour se battre, l'une abandonnée par sa magie, l'autre par sa technologie...

Et de part et d'autre, cette étrange noblesse dans la faiblesse, et surtout ce regard.

Ce même regard hargneux et décidé. Ce même regard, indiquant que nous étions prêtes à mourir si cela nous permettait d'emmener l'ennemie dans sa chute.

Si proches, et pourtant si éloignées.

Un pas, puis l'autre. Un sabot, de la glace, du bronze, et un sabot. Chacune avançant, décidée, chacune le miroir de l'autre. Trois pas nous séparèrent encore. Trois pas à parcourir avant de nous battre à mort. Trois pas que je décidai d'ignorer, me lançant à corps perdu vers Trixie. En prenant appuie sur mes pattes arrière, je compris que c'était la dernière fois lors de ce combat que j'utilisai le membre soutenue dans ma prothèse. Peut importe, ce n'est qu'une patte.

Ce que je fis n'était pas un mouvement de combat, ce n'était pas une prise d'un art martial quelconque, non. C'était juste un revers presque désespéré de mon sabot de glace, d'avantage porté par le pivotement de mon buste que par quelque muscles internes. Je le vis avec satisfaction percuter le visage de la partisane changeling la projetant au sol alors que je tombai moi-même à ses côtés.

Même au sol, nos visages se faisaient presque face, mon regard vers son ventre et le sien vers le mien. Nous tentâmes toutes deux de nous relever. Je n'avais qu'une patte pour me soulever, incapable de plier l'autre. En désespoir de cause, j'activai ma magie.

La fureur. L'excitation. Le désir de tuer. L'ambition. Le désir de vengeance. Tout ceci faisait bouillir mon sang dans mes veines. Tout ceci teinta mon aura d'un rouge plus vif que qu'elle ne l'avait jamais été. Tout ceci fit sauter la plupart des plaques de ma prothèse sous le coup de la chaleur quand je fis léviter ma patte. Tout ceci fit jaillir ma lame d'acier quand je lançai le bas de mon corps vers l'autre. Et c'est aidée de mes deux pattes encore en état de marche que je dirigeai le coup, droit vers le ventre de la traîtresse.



_____________________________________________
Zenith parle en #99ccff ~

Journal | Présentation | Demande de RPs | PNJs | Fiche Technique


Revenir en haut Aller en bas
Reine Chrysalis
Reine Chrysalis
Changeling Swarm

Messages : 870
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 34
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue215/480[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (215/480)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyMar 31 Mar - 19:01

Celestia pour une mage est vraiment des plus résistante, il est rare a croiser un adversaire de cette trempe, surtout pour une mage ! Comme je suis chevalière, j'ai été entraîné a me faire une grande fortitude, une certaine résistance bien plus grande que les autres ayant subit beaucoup de dégats depuis mes entraînements, ayant appris a résister aux coup les plus gros, a surpasser la douleur.

Mais je dois dire que j’éprouvais beaucoup de mal a rester encore en état stable, debout sur mes quatre pattes, pouvant gambader librement, actuellement, je pense plus que j'ai une patte foulée, des coupures sur le visage, une ouverture sur le ventre, et des brûlures dans le dos. Ce qui, additionné, commence a faire beaucoup pour ma part, mais je suis encore en état de penser et agir si besoin chose que j'était actuellement en train de faire.

Mes crocs toujours plantés dans le cou de Celestia, c'est avec mesquinerie qu'elle nous ceintura tout les deux dans une sorte de gros lien de pierre. Cherchais t'elle a nous enfermer tout les deux ou m'emporter avec elle ? Je n'en avais aucune idée, mais toujours est t'il que j'était maintenant prisonnière avec elle.

Dans un râle de grondement, Celestia lacha sa magie pour quelques instants, sentant que je pouvais remordre a ce moment. Mais c'est quand elle sentit ce que je vennais de remordre que sa magie rebrilla de milles feux. Je ne m'attendais absolument pas a ce qu'il allais se passer.

TCHAK
TCHAK
TCHAK


Une douleur alors vraiment vive commença a s'animer en moi, sentant que quelque chose était venu se loger a trois endroits différents, une sorte de pique qui semblerais être remontée d'un coup dans ma blessure déja faite dans le flanc, re-ouvrant celle-ci, un autre passant directement dans mon épaule, tandis que la dernière passa dans ma jambe arrière gauche.

Dans un énorme hurlement, surprise de la situation, je lacha prise Celestia, qui put se remettre a respirer de nouveau. Ma respiration étant rapide, trouvant cette douleur plus que pénible, voulant hurler comme la reine bléssée que j'était, je ne savais plus quoi faire, hurlant encore et encore.

Ma peur se transformant alors en rage, sentant quelques pointes montant doucement et commençant a percer ma carapace de chitine en divers point dans mon dos, j'hurlais de nouveau, mais cette-fois ci non pas de douleur mais de rage. Relevant mon sabot alors, je m'aggripa des deux sabots sur la ceinture de pierre afin d'essayer de me relever le plus possible, étouffant par la même occasion Celestia. Tout en hurlant, n'arrivant pas a défaire ce lien de pierre qui semblait tout de même craqueler, sachant que la magie de la grande mage de feu devais s'arrêter si elle tombais inconsciente, je fit la seule chose qu'il me restait a faire.

Je me mis a lui mordre le cou, encore et encore, plantant mes crocs en divers endroits, partout ou je le pouvais, ne prenant même pas la peine d'arracher des morceaux de chairs comme si je voulais me délecter d'un steak saignant, je me contentais juste alors de planter mes crocs dans sa nuque, tout en poussant le plus possible vers le haut avec mes sabots afin de lui couper le souffle et en même temps, de peut-être lui feler une côte au passage.

Continuant alors mes actions de plus en plus fort, n'hésitant pas parfois a me laisser retomber légèrement, prennant Celestia comme oreiller a mordre pour hurler ma douleur, je remontais a certains moment, d'un coup sec, afin de donner choc sur le ventre de ma victime espérant que cela fonctionnerais bientot.

Sentant les pics qui se mettaient a traverser ma chitine se dissiper légèrement, avais-je réussi enfin a terminer mon affaire avec elle ?

hrp:
 

_____________________________________________
Thème de combat

My Innermost Apocalypse

Enmity of the Dark Lord
Revenir en haut Aller en bas
https://equestrianations.forumgratuit.be
Red Wine
Red Wine
Changeling Swarm

Messages : 131

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 15
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue67/150[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (67/150)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyMer 1 Avr - 15:53

Tais toi.

Celestia avait les oreilles rabattues sur son crâne meurtri, ses tympans résonnant en concert avec les cris de son ennemie. Sa corne brillait et s'arrêtait par intermittences, suivant les courants de sa douleur. Sa tête hurlait ses besoins, ses os fendus essayant de prendre une partie de sa concentration. La mage ne menait pas un combat contre Chrysalis, elle menait un combat contre sa propre personne. Son corps cherchait à réparer les dommages et la grande alicorne le poussait encore plus loin, écartant les limites qu'elle s'imposait d'habitude. Rien n'était plus important que de vivre. Respirer. Son adversaire venait de lâcher prise, permettant à la princesse du soleil de prendre des grandes goulées méritées. Ses poumons lui donnaient l'impression de vouloir exploser, essayant de se remplir le plus possible. Sa gorge brûlait mais Celestia ne s'arrêtait pas, la bouche entrouverte et les naseaux frémissant. Il lui fallait plus d'air, encore. Son regard se stabilisait, les points noirs disparaissant de sa vision. Le paysage semblait soudainement moins flou, la mage fixant alors le ciel. C'est avec surprise qu'elle constatait que sa faiblesse du moment avait permis au soleil de descendre de son apogée, celle-ci n'ayant plus assez de force pour le garder en position. Serrant les dents avec force, l'alicorne n'avait des yeux que pour son astre, à présent. Il lui donnait l'impression de briller moins fort. Non, bien sûr que non. Le soleil brillerait toujours de milles feux,qu'elle soit là ou non pour le guider.

Même si elle mourait, il serait là pour réchauffer les vivants.

Son cœur lui parut s'arrêter pendant quelques secondes. La princesse avait l'impression que le temps se ralentissait de nouveau, ses pensées se désordonnant d'un coup. La mortalité ne lui avait traversé l'esprit qu'une fois, lorsqu'elle combattait contre Nightmare Moon. C'était un concept plutôt abstrait pour quelqu'un comme elle, qui semblait pouvoir vivre pour l'éternité. Pouvait-elle réellement mourir? Paralysée par cette idée, Celestia  eut une pensée pour les autres sur le champs de bataille. Elle n'avait fait face qu'à Chrysalis tout ce temps là, sans possibilité de voir comment le combat évoluait sur le reste de la ville. Combien de ses poneys étaient morts? Combien laissaient des vivants brisés derrière eux? Pourquoi n'avait-elle donc pas la force de tout arrêter? Étaient-ils réellement en train de perdre Gryphus? La mage eut envie de pleurer à ses pensées, sentant alors que la reine insecte réagissait à ses pointes acérées. Par instinct elle reprit une grande respiration, essayant de contrôler la panique qui s'installait dans son esprit.

Boom.

Elle s'y attendait un peu. Chrysalis n'allait pas se laisser empaler gentiment sans rien dire, ce serait bien trop beau. La princesse retint un cri, ses côtes se tordant face au mur. Ses pensées s'emballaient alors qu'elle sentant les dents pointues de l'insecte se planter répétitivement dans son cou sans s'arrêter. Le sang s'écoulait de nouveau, Celestia sentant une certaine faiblesse. Elle perdait de plus en plus de sang, si cela continuait, elle s'évanouirait à cause de cela avant de perdre complètement tout son oxygène. Retombant lourdement, l'alicorne ne réfléchissait même plus au combat.

Boom.

Son corps revenait frapper la terre qu'elle tentait de garder en place, son esprit vagabondant ailleurs. Elle pensait à son château, à ses amis, à sa sœur et à sa nièce. Elle les aimait tellement. Elle les aimait plus qu'elle s'aimait elle-même. Cela avait toujours été ainsi, Celestia mettait les autres devant elle, supportait la douleur ambiante pour permettre aux autres de vivre sans tracas. Et elle, alors? N'avait-elle donc pas le droit de pleurer, parfois? De souffrir et de perdre? Le regard de nouveau flou, l'alicorne sentit à peine la descente. Elle sentit beaucoup la remontée, toutefois.

Crac.

Une de ses côtes venait de plier sous la faiblesse, irradiant le corps déjà meurtri de la mage. C'était trop. Elle était résistante, mais comme tous être vivant, elle avait des limites. La princesse souffla par les naseaux, sa corne s'arrêtant soudainement de briller. La ceinture de terre qui les maintenaient au sol s'effrita et tomba, les piquants s'arrêtant dans leurs mouvements. La princesse se laissa simplement tomber sur le côté de Chrysalis, se servant de son poids pour toucher le sol. Le contact froid avec la terre était rassurant, Celestia ne montrant aucun signe d'évasion. Elle restait là, écrasée aux côtés de son ennemie. Le cou et le visage plein de sang, l'alicorne fit glisser sa tête vers la reine insecte. C'était dur et désagréable, mais la mage n'avait jamais été une mauvaise perdante.

Chrysalis avait gagnée.


Elle était à présent plus puissante qu'elle, c'était un fait et elle l'acceptait. Le désir de vengeance de son ennemie avait été plus fort et Celestia avait commis une faute impardonnable en ne s’entraînant pas plus. Elle croyait à tort  qu'ils ne dépasseraient pas sa puissance. Quel ego. Qu'elle stupidité. Sa longue chevelure arc-en-ciel devenait de plus en plus terne, perdant l'aspect nuageux qu'elle avait d'habitude. Ses crins pleins de sueurs se collaient contre sa peau, semblant presque tourner au gris. La princesse du soleil n'avait pas besoin de parler, Chrysalis n'avait qu'à la regarder pour comprendre ce qui se passait. La grande prêtresse du soleil avait été détrônée. Alors qu'elle sentait son esprit glisser lentement vers le précipice, une pensée traversa le noir d'un coup. Était-elle réellement devenue inutile pour son peuple?

Ni avait-il donc pas une dernière chose qu'elle pouvait faire pour les siens?

Figée dans la douleur, Celestia avait ses pensées concentrées uniquement sur les membres de sa famille. Sa famille, son peuple entier. Elle ne pouvait pas les abandonner maintenant. Elle était faible et ne pouvait plus bouger, mais il y avait peut-être autre chose. En temps normal elle aurait réfléchit plus longtemps, mais son crâne facturé et son esprit brisé l'amenait aux portes du délire. Animée uniquement par le désir de voir les autres vivre pour elle, l'alicorne ouvrit la bouche pour la deuxième fois, s'entendant à peine.

-' Ch... chry... sa... '

Non non, elle ne devait pas s'évanouir maintenant. Pas tout de suite. Un voile semblait recouvrir lentement ses yeux, la princesse fixant ceux de la reine devant laquelle elle venait de plier. Un dernier effort. Un dernier geste.

-' … Pr... prend... m... mo...iii... '

Un toussotement. Encore du sang.

-'... a....amè....ne.... moi... lai....lai...sse... m...mon...ar...armée...par...par...

...partir...'


C'était tout ce qu'elle pouvait faire pour eux. Que Chrysalis la prenne en otage, elle s'en fichait. Tout ce qu'elle voulait, c'est ce que ses soldats partent rejoindre leurs familles en vie. Le ferait-elle réellement? Celestia n'en avait aucune idée. Peut-être finirait-elle de l'achever, elle et ses soldats présents. La mage n'avait aucun moyen de le savoir, sa phrase se termina sur ses paupières se refermant doucement. C'était le noir total. Sa dernière pensée s'était dirigée vers sa sœur, triste de ne peut-être plus jamais la revoir. Sa chère sœur. Encore et toujours.

Il commençait à faire noir sur Gryphus.

Le soleil descendait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Trixie Lulamoon
Trixie Lulamoon
Changeling Swarm

Messages : 258
Age : 28

• Votre personnage •
Race: Licorne
Niveau: 29
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue40/380[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (40/380)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyMer 1 Avr - 23:49



« Nuls adieux ~ »

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 652165running




U

ne fois entonné l’assaut final, des belles enhardies, le ciel trancha. D’aucune d’elle n’avait la force d’essuyer une seconde ruade. Si bien qu’un coup de grâce, acheva leur exécrable prestation. Et tandis qu’une lame, transperça la bleutée, un sabot envoyait paitre la blanche. L’uppercut maladroit de Trixie, porta ses fruits. De ses prunelles emplies de hargnes, la sorcière la dominait, elle l’étalée aux pavés. Sa coiffe et statue de géant, projeta grand ombre sur la malheureuse, proche de l’évanouissement. Mais sa lutte fut veine, son flanc sembla ancré à terre ; seul son regard pu perdurer encore. A cette toile de tragédie, ne manquait plus que pluie; et rivière pourpre. Celle-ci s’annonça, à son rythme. L’azure licorne était trop ailleurs, pour dénoter la plaie. Mais elle avait une lame fichée dans le ventre, entre deux côtes. Par chance elle n’avait d’organe atteint. Mais son nectar de vie, s’évadait sans vergogne, lui donnant à vivre nouveau vertige.

Là elle teinta la rue, d’une sanglante rosée. L’agonie tendit à l’enivrer, par une douceur maternelle. Mais elle s’y refusa, trop bornée pour se laisser chérir. Et d’un effort ultime, elle déporta ses sabots, à l’errance sans fin. Dans son sillage, s’émiettait son être et vie. Le supplice de la ballade, à l’ombre d’une cité plongée dans la pénombre, ne l’enjoua à rien d’autre, qu’un désir de siester. La vie de l’ennemie, ne lui importait plus. Cette dernière n’allait trépasser, pas plus qu’une dague n’aurait la peau de Trixie. Elle l’avait laissé derrière, cette belle lame. La jument bleue n’alla bien loin du reste, sa carcasse était à bout, comme son esprit ; même tenace. Et sous le voile de ténèbres, elle prit ses aises en la ruelle silencieuse, afin de s’endormir en paix. Demain était un autre jour, elle aurait sa revanche et trouverait bien l’alicorne. A sons, elle ne fut défaite, elle ne le pouvait être, ne le pouvait admettre. Ce déni la berça, l’enlevant en un songe bien banal ; la hantise de ces dernières décennies.

Sans le savoir, on allait l’arracher à une mort certaine. Naguère encore, elle ne s’en serait doutée. Mais la belle rousse était bien de ce genre, à agir dans le but d’en retirer bénéfice. Hélas pour elle, la sorcière la gracierait seulement, d’avoir eu l’impudence de disposer d’elle alors inconsciente. Trixie n’admettrait jamais qu’on la conduisit à ce piteux état. Valkirya la laide, l’odieuse, s’enticha de l’être endormi. Nul ne serait si elle l’enleva sur son dos, où si elle manda à ses gens, de le faire. Elle désira sans doute, voir perdurer la sorcière, si amusante à ses yeux. La voyait-elle en digne rivale, ou simple pion utile à la ruche ? Qui sait, juste elle. Assise à l’écart, la princesse changeline, pourrait se rire d’elle, la jument amochée. Mais au moins, elle serait bandée et prise en charge. Pour l’empire, au nom d’un potentiel utile encore. Et en ses cauchemars, Trixie ne se doutait un seul instant, que plus d’une tissait sur elle, la toile du Malin. Elle n’était donc, que le jouet de ces moires ...

Spoiler:
 
Crédit: Cali' in Epicode


_____________________________________________
« The Great and Powerful Trixie always wins in the end ! »
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 235726plop
> War Skin <> Dark Skin <> Epic Spell <
Revenir en haut Aller en bas
Reine Chrysalis
Reine Chrysalis
Changeling Swarm

Messages : 870
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 34
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue215/480[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (215/480)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyMar 7 Avr - 18:42

Serais-ce réellement la douleur qui me fait entendre ces hallucinations ou Celestia serais t'elle vraiment en train de me demander de la kidnapper afin de laisser tout ses soldats en bonne place et libre ?

Je dois avouer que c'est bien digne d'une grande dirigeante d'aller se sacrifier pour son peuple, mais un peuple sans direction ne deviens qu'alors une foule de personne simplement perdue sans personne pour leur dire a quel endroit aller.

A vrai dire, j'avais bien d'autres projets si victoire est mienne, je sais qu'il faut que je débarrassé la ville de toute influence Solariste actuellement et cela sera vite fait. La terre s'écroulant alors sur moi, ne devenant qu'une sorte de lourde poussière, je pouvais maintenant re-bouger, Celestia s'étant évanouie, toute magie qu'elle contrôlait était maintenant évaporé. La douleur par contre était encore omniprésente. Ouverte de partout, le sang ne faisait que couler. A petit flot pour certains endroit, mais ma tête commençais tout de même a tourner.

Poussant le corps inanimé de Celestia qui reposais encore sur moi, je me leva pour me mettre simplement assise, regardant alors le soleil se coucher doucement mais surement afin de laisser place a la lune. Regardant Celestia, me demandant a vrai dire si elle était encore en vie, je toussais lourdement, crachant un peu de sang avec.

Regardant par la gauche, je voyais la petite maison par la quelle Celestia avais du franchir la vitre pour attérir en cet endroit afin de me contourner. Me levant alors, prenant chemin vers cette maison, je supposais en mon intérieur qu'il y aurais bien quelque chose pour se soigner, quelques bandages et un peu d'alcool comme dans n'importe quelle maison.

Après cinq larges minutes de fouille, je trouva assez rapidement ce que je désirais, me pansant mes blessures hurla a la pose de l'alcool et la gaze. Mais au moins, je n'aurais plus de douleurs. Par la fenetre, je voyais toujours le corps de la princesse du soleil sans mouvement, prenant alors pitiée d'elle, je me dirigea a coté de son corps en volant doucement afin de lui panser aussi son cou que j'avais réussi a mettre dans un sale état.

Après tout, en tant que dirigeante je sais reconnaître son audace et sa témérité, elle mérite bien que je la laisse en vie. Grosse erreur peut-être vous allez me dire par la suite ? Mais je m'en fiche, je sais me montrer humble et reconnaître la puissance de mes ennemis. Et puis, si elle meurt, qui pourrais-je affronter par la suite encore et encore ? A force de tuer tout ceux qui se mettent sur mon chemin, je ne vois pas avec qui je pourrais me battre d'autre.

Soufflant un grand coup alors, je pris son corps sur mon dos, grognant un peu a la douleur de la force que je devais utiliser pour la soulever et je m'éleva dans les cieux afin de repousser un grand cri, signifiant ma victoire. L'écho raisonnait alors a travers toute la ville et les feux cessèrent, les peu de Solaristes restant, regardant en l'air, voyant alors leur dirigeante inconsciente tenue par moi-même.

J'ordonna a tous de sortir de la ville sans quoi leurs reine sera exécutée devant leurs yeux de la manière la plus ignoble que je pourrais trouver sur le moment. Chose se fit sans tentative de rébellion ou traquenard divers.

Déposant alors le corps de Celestia plus loin que la porte nord, les troupes de celle-ci la rejoignirent vite, me regardant avec haine, ils prirent direction d'une autre ville partant alors et me laissant Gryphus sous mon joug.

Mon expansion de la ruche avait enfin commencée, j'était fièrement mise sur le rempart, regardant les troupes partir alors que les miennes se rassemblaient au pied du mur ou je me trouvais. Je me retourna et les regardèrent tous avec grande fierté. Mon discours fut donné et les troupes, enhardis alors par cette nouvelles se mirent tous a hurler tout en levant les armes.

Le corps de tous les solaristes avaient été rapatriés, sauf deux-trois dont on ne reconnaissait pas vraiment l'allégeance, car après tout il faut bien le dire, nous ne pouvons connaitre les troupes par coeur.
Ceux de mon cotés furent alors emmenés aussi dans une infirmerie improvisée au palais de la cour des gryphons, aidant les nombreux corps.

Quand aux cadavres, a vrai dire.. Je ne vais pas vous citer ce que nous en avons fait, vous savez très bien ce qu'il arrivent aux tombés dans ces cas présents.

Prise de suite ainsi en charge a l'infirmerie avec les autres, j'envoyais Dredgion quérir de suite la brèche pour prévenir de la nouvelle qui s'empressa alors de partir.

La ville était maintenant a nous.
Et je compte bien la garder.
hrp:
 

_____________________________________________
Thème de combat

My Innermost Apocalypse

Enmity of the Dark Lord
Revenir en haut Aller en bas
https://equestrianations.forumgratuit.be
Mad Melloré
Mad Melloré
Eternal Chaos

Messages : 337
Age : 24

• Votre personnage •
Race: Saddle Arabian
Niveau: 18
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue129/180[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (129/180)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyMer 8 Avr - 3:21

Et voici donc pour les XPs de tout à chacun, vous m'excuserez de ne pas avoir un commentaire personnel, pour chacun d'entre vous, mais déjà lire et analyser tout le raid, est assez éreintant, cependant, si l'un d'entre vous a besoin d'une explication, qu'il n'hésite pas à me MP:


Changelings



Chryssie

XP nombre de RP: 40
Xp qualité: 30

XP total: 70*1,2= 84


Trixie:

XP nombre de RP: 35
XP qualité: 36

XP total: 71*1,2= 85,2


Yui:

XP nombre de RP: 20
XP qualité: 24

XP total: 44*1,2= 52,8


Fuzzy:

XP Nombre de RP:10
XP qualité: 29

XP total: 39*1,2= 46,8


Crimson:

XP Nombre de RP: 15
XP qualité: 28

XP total: 43*1,2= 51,6





Solaires


Celestia:

XP Nombre de RP:c35
XP qualité: 33

XP total: 68*1,2= 81,6


Zénith:

XP Nombre de RP: 30
XP qualité: 25

XP total: 55*1,2= 66


Steam:

XP Nombre de RP: 10
XP qualité: 18

XP total: 28*1,2= 33,6


Karl:

XP Nombre de RP: 15
XP qualité: 35

XP total: 50*1,2= 60


Holy:

XP Nombre de RP: 20
XP qualité: 30

XP total: 50*1,2= 60

_____________________________________________
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Mad_my10

OC From Mad Munchkin
Revenir en haut Aller en bas
Reine Chrysalis
Reine Chrysalis
Changeling Swarm

Messages : 870
Age : 26

• Votre personnage •
Race: Changeling
Niveau: 34
Expérience:
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Left_bar_bleue215/480[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty_bar_bleue  (215/480)

[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 EmptyMer 8 Avr - 15:20

Tout les XP ont été attribués !

_____________________________________________
Thème de combat

My Innermost Apocalypse

Enmity of the Dark Lord
Revenir en haut Aller en bas
https://equestrianations.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé


[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !   [RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée ! - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[RAID CHANGELING] Prémices d'une joute enflammée !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Tous les boss du raid 160+
» Un Scenario Saga: Le Raid
» La colombe enflammée...
» Benghal Roi des Barbes-Enflammées (Terminé)
» Joute verbale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Dangeureuses :: Gryphus-
Sauter vers: