Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 [Quête Crossable] Voyage Diplomatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: [Quête Crossable] Voyage Diplomatique   Ven 3 Juil - 4:07





1:00 AM
Le bureau de Célestia



-Désolé, mais nous ne pouvons pas acceder à votre demande.


___Dans une salle sombre et mal éclairée, Célestia relevait le museau d'une feuille en papier qu'elle tenait entre ses sabots tout en soupirant. Posant la feuille d'un air exaspéré et en profitant pour avaler un cachet censé à combattre la migraine qui accompagnait généralement ces ennuyeux meetings, elle porta un sabot à l'une de ses tempes pour la masser, posant son regard d’améthyste sur les deux batoponys dans son bureau elle reprit d'une voix calme et noble, ne laissant rien transparaître de son actuel agacement.


-Je me dois de vous rappeler que si nous ne trouvons pas une entente à ce problème, je considérerait ca comme une déclaration de guerre. Et aucun d'entre nous n'a envie qu'une guerre n'éclate entre nos deux nations en ces temps troubles.


___Les deux hybrides de chauves-souris se regardèrent l'air inquiet puis semblèrent discuter de quelques petits détails. Intérieurement Célestia était exaspérée, elle était là... Il pourrait au moins faire comme si ils s'en souciaient. Qui lui avait envoyé ces débutants pour marchander. Posant un sabot sur le bureau afin d'asseoir son autorité dans SON bureau, la princesse  du soleil se permit de couper court à leurs conversations.


-De plus pourquoi suis-je obligé de parlementer avec vous? C'est ma soeur, la Princesse Luna que j'ai convoquée ici. Dois-je prendre ca comme un acte remettant en cause mon autorité? Pire dois-je considérer ceci comme une préparation à la guerre, de la part de ma très chère soeur.


-Non non! Ce n'est pas ca votre Majesté. Il semble juste que votre soeur, louée sa grandeur, ait disparu depuis quelques jours, personne ne sait ou elle est partit et nous devons donc gérer la Lunar Republic par nous même.



___L'inquiétude de dire quelques choses qui soit comprit de travers ainsi que la peur de déclencher une guerre entre le Solar Empire et la Lunar Republic était plus que palpable sur cet apparent jeune batpony qui tout comme ca semblable semblait se décomposer à chacun des mots et chacun des gestes de l'alicorne, il suffisait de voir la sueur perler sur leur front, elle parlait pour eux. Cependant c'est tout en déglutissant bruyamment, regrettant à l'avance ses paroles que la femelle prit la parole évitant de tenir trop longtemps le regard sévère de la Princesse du jour.


-Ce n'est pas que nous ne voulons pas, mais nous avons des ordres stricts et ne pensions pas avoir à traiter avec vous, de plus....


-Eh bien vous avez tort, et vous traitez avec moi. Il s'agit d'un de mes gardes royaux, et en tant que dirigeant, je me dois de garder un oeil sur leur fait et geste.Et une dernière chose, je ne veux plus de vos pompeuses formulations, venez en au fait.



-Nous avons capturé votre garde alors qu'il était en train de voler des objets précieux sur le marché de Pretruskria. De plus nous le soupçonnons d'être un espion.



___De nouveau portant son sabot à son front puis au bureau elle répliqua, perdant un peu de son calme.


-Bien sur qu'il l'était, mais lorsque Pretruskria était encore sous occupations Pledgiennes! Vous ne lui avez même pas laissez le temps de quitter la ville après son annexion que vous le mettiez déjà aux fers.


-Nous refutons toutes ses accusations et n'accepterons aucune de vos demandes quant à son retour, il sera jugé pour ses crimes en terres Lunariennes selon les lois lunariennes. Si vous n'avez aucune autre proposition, nous ne pouvons rien faire de plus.



___Ca, c'était la goutte d'eau qui faisait déborder la vase, sa mine se renfrogna et ses yeux se crispèrent rapidement.


-Ne soyez pas si impérieux avec moi, tous les deux! -Reprenant son calme sous le regard apeuré de ses deux enfants se voyant déjà exécuter en place publique.- j’œuvre pour la paix, et le bien être de tous. Toutefois, je ne pourrais rien tirer de vous. Donc je vous enjoins à quitter cette pièce et dire à vous supérieur que les négociations n'ont mené à rien. Il se fait tard donc je ne vous raccompagnerais pas, je suppose que vous retrouverez la route par vous-même.


___Les regardant partir d'un oeil mauvais, la dirigeante de mauvaise humeur espérait vraiment que l'un deux se casse une patte dans les escaliers menant à la sortie. Plongeant ses deux mains dans ses sabots, la princesse tenta de se calmer en se forçant à respirer plus calmement. A peine était-elle de retour de ses quelques semaines de repos que les problèmes s'accumulaient et il semblait que même sa sœur avait envie de lui casser les noises. Il lui fallut quelques minutes pour se calmer après quoi elle saisit un livre sur son armoire traitant des finances de l'Empire avant de s'endormir sur son bureau après quelques minutes de lectures à peine.








Le Lendemain
8:00 AM
Le bureau de Celestia



-Madame?


___Un poney majordome entrouvrait lentement la porte, laissant entrer les rayons du soleil dans la pièce ou était endormi la belle alicorne qui du plisser les yeux pour ne pas heurter ses sublimes iris. S'étirant rapidement, la dame de lumière essaya de se sortir des limbes du soleil


-Bonjour Horson... Quelle heure est-il?


-huit heures votre grâce. J'apporte votre petit déjeuner aussi, je me doutais que vous vous endormiriez ici.


-Prévoyant comme toujours, Horson, je vous remercie.


-Tout à votre service madame.



___Le vieux terrestre déposa un plateau munit d'une pomme et d'une tisane à la camomille mêlée à un nuage de lait et un peu de miel sur le bureau encombré de paperasse, à un endroit qui en était très justement débarrasser. Une fois ceci fait, le majordome d'un age certain fit demi-tour sur ses sabots avant de repartir vers la porte et c'est lorsqu'il fut à peu près au niveau de la porte qu'il fut interpellé par la voix mélodieuse de sa Princesse.


-Horson?


-Oui, votre grâce?


-Pouvez vous aussi convoquer tous les hauts dignitaires de Canterlot ainsi que mon Pilote en chef et en charge de tous les Dirigeables au départ de Canterlot?


-Bien sur Madame, ce sera fait Madame... Mais pour quelle heure?


-dix heures, le temps que je me réveille et me prépare.


-Très bien.



___Deux heures plus tard une fois préparée, une cape sur les épaules, couvrant sa crinière et sa queue, ainsi qu'une paire de lunette de soleil Célestia envoya chacun de ses dignitaires à un des posts qu'elle leur réservait avec des instructions bien précise. Elle serait absente quelques jours.


-Vous ne pouvez pas régler ca vous-même Princesse!



-Et pourquoi pas? Nous sommes en guerre, et j'ai besoin de pratique Horson, de plus c'est une mission qui requiert de la diplomatie et de la discretion et tant que je n'aurai pas de guerriers qualifiés et de confiances dans mes rangs, je m'occuperais de ce genre de mission délicate par moi même.


- Vous êtes maîtresse de vos propres choix ma dame.



___Grommelant dans sa barbe, la princesse faisait des allez-retours dans le hall du palais attendant encore une dernière personne. Alors qu'elle faisait rouler son arrière-train aussi imposant qu'attirant de façon lascive et avec une certaine impatience, quelqu'un, débarqua dans le hall en courant, c'était un vieux pégase avec une longue barbe et des lunettes d'aviateur sur le front


-Ce n'est pas trop tôt.


-Je m'excuse princesse, mais...


-Je n'ai pas le temps pour vos excuses Amiral. Je suis ici pour vous confier une mission. J'ai besoin que vous retardier le prochain vol qui aura lieu dans une demi-heure le temps que je puisse monter à bord sans que ca ne se fasse remarquer ou quoi que ce soit, prétexter une panne technique ou peu importe. Je veux voyager incognito. De plus, vous retarderez de la même manière le vol qui devrait avoir lieu à dix-huit heures demain soir. Vous le retarderez d'une dizaine de minutes tout au plus. Et serez prêts au décollage. De plus vous préparerez le Zeppelin spécial pour ce vol, celui avec une entrée et une salle secrète à son arrière ou nous pourrons si besoin accueillir un invité avec qui traiter.


-Ce sera fait madame.


-Parfait Amiral. De plus j'aurai une autre requête, j'ai besoin de l'un de vos ingénieurs sur place avec le maximum d'équipement possible. Est-ce possible?


-Absolument, j'ai une jeune pégase il me semble...du nom de Steam Gold dans les parages, je vais la contacter. Qu'elle se tienne prête.


-Parfait encore une fois. Vous pouvez disposer.



___La princesse monta rapidement préparer le peu d'affaire dont elle avait besoin, notamment, son sceptre qu'elle remplaça par un baton épais et noueux fait dans un chêne puis enchanté afin de ne pas briser si facilement, cachant une petite lame en argent en son intérieur et quelques autres bricoles dans sa cape dont une paire de menottes tout en ajustant ses doubles manches.








Le Lendemain
peu avant midi
Aérogare de Pretruskria




___Dans son dirigeable, le visage caché dans l'ombre de sa capuche sous le soleil de midi , la dirigeant se mit à penser à toutes sortes de choses et de plans. Le dirigeable ne mit pas plus d'une journée pour arriver. Regardant autour d'elle, les cieux étaient éclairés de son soleil et non de la lune traîtresse de sa soeur ce qui était pour commencer une bonne nouvelle. Autour d'elle tout semblait à la fois si pittoresque et adorable. Bien jolie ville, elle espérait ne pas avoir à y faire de dégâts, ce serait un patrimoine perdue et serait d'une tristesse sans comparaison. Évacuant du Dirigeable comme n'importe quelle autre personne. S'aidant à marcher à l'aide de son battant et prenant un dos voûte ainsi qu'une démarche boitillante elle se traîna ainsi jusqu'au quai, cherchant du regard la pégase qu'elle était censée retrouver ici à cette heure précise. Tant bien que mal, du moins à en croire sa nouvelle démarche, la dame voilée de violet se traîna tant bien que mal jusqu'à un banc attendant que tous les passagers soit descendu et monté, pour limiter les erreurs possibles. Finalement les quais vidés, il n'y avait plus aucune erreur possible c'était bien elle, d'une voix enraillée, différente par bien des points de sa voix originelle, elle l'interpella.


-Steam Gold?



___Se traînant avec sa canne en chêne jusqu'à la ponette, elle s'adressa à elle très brièvement Restant adosser à un mur comme pour respirer, ne la fixant pas un seul instant.


-Nous devons êtres bref pour ne pas attirer l'attention. Il est midi. Je vous laisse jusqu'à size heures pour vous équiper de tout ce que vous pouvez afin de créer des explosifs et autres armes de votre confection. Vous avez sûrement du voyager jusqu'ici et ne devez pas être la depuis bien longtemps si j'ai bien compris ce que m'a dit l'Amiral. Donc retrouvez-moi à seize heures à la taverne, j'ai d'abord une mission à mener de mon côté.


___Dans un râle propre aux vieilles personnes, elle porta une patte dans son dos puis se remit en route, sous un cagnard impressionnant et un soleil éblouissant,  sortant de l'aérogare le plus rapidement que sa nouvelle démarche le lui permettait.
Revenir en haut Aller en bas
Steam Gold
avatar
Solar Empire

Messages : 326
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 27
Expérience:
125/340  (125/340)

MessageSujet: Re: [Quête Crossable] Voyage Diplomatique   Ven 3 Juil - 14:19

Je me levais très tôt dans la journée à 2 heures du matin, décidant de descendre immédiatement dans mon atelier en peignoir. Je faisais chauffer de l’eau dans la théière en cuivre qui se trouvait sur place avant de préparer ma planche à dessin en attendant que ce soit prêt. J’accrochais une grande feuille sur cette planche, je sortais des règles, des gommes et mon crayon dont le la mettais préalablement dans mon taille crayon à manivelle pour que la mine soit pointue au maximum. Puis, j’entendais ma théière emmètre un bruit strident, constatant qu’elle sortait de son goulot une petite colonne de vapeur : l’eau était prête. Je remplissais mon filtre en inox d’Earl Grey avant de l’infuser longuement dans l’eau chaude jusqu’à ce que cette dernière prenne une couleur orangée. Après cela, je remplissais ma tasse de ce thé dont j’ai été habitué à boire depuis que Zenith travaillait avec moi.

Puis, je m’installais sur ma chaise en face de mon plan de dessin, tout en sirotant paisiblement mon thé chaud. Je posais ce gobelet en terre cuite à côté de moi, prenant mon instrument de dessin pour commencer les plans d’une nouvelle invention dont je venais d’avoir l’idée durant mon sommeille, justifiant la raison pour laquelle je me levais à cet heure-ci.

Je traçais chaque courbes, chaque lignes, chaque formes géométriques diverses et variés pour que l’image de mon invention prennent forme. Je gommais ce qu’il n’allait pas, je prenais des mesures des  parties de ce croquis tout en utilisant mon boulier  pour calculer la taille hypothétique de cet invention. Entretemps, je buvais mon breuvage encore chaud avant de continuer mon travail, réfléchissant sur des partis de cette machine pour la rendre théoriquement viable, ainsi que sur les matières dont il sera composé. Je travaillais sur ces plans pendant de longues heures en suivant le rythme.

Plus tard, je somnolais après avoir finis le croquis de cette invention pour moi révolutionnaire. À première vue, ça ressemblait à une autruche robotisée avec cinq tuyaux en guise de queue, des yeux en phare et un siège incrustée dans le dos. Mais pour moi, c’est un moyen de transport tout-terrain dont j’avais opté sur l’apparence de cet oiseau, jugeant pour moi comme idéal pour la vitesse sur divers reliefs. Il y aura des chances pour que tout le monde considèrent cette machine comme excentrique, mais au moins, l’excentricité était ma marque de fabrique. Après tout, il s’agissait de mon invention, donc rien de choquant.

Après, je réfléchissais au nom de ma merveille. Un nom digne de sa grandeur. Après longue réflexion, j’avais pensé à une appellation composé. Mon invention était une autruche et la matière hypothétique de la carrosserie était en or. Une autruche en or… autruche doré… Soudain, un éclair de génie arriva. Je prenais mon crayon pour écrire sur le haut de la feuille ce fameux nom : Goldostrich. Je trouvais que ça sonne bien pour un moyen de transport qui faisait ma fierté de cet instant.

Après cela, l’horloge sonnait bruyamment les 10 heures du matin. Déjà ? J’avais dû passer une sacrée nuit blanche pour faire mon invention. Au moins, j’étais à fond sur ce projet, donc la preuve ultime de ma motivation.

J’ouvrais à clé la porte d’entrée de ma boutique tout en tournant l’écriteau qui se trouvait devant la porte pour indiquer que c’était ouvert. Puis, je m’installais près du comptoir pour regarder les dossiers clients pour planifier tout ce que j’avais à faire pour la journée en prenant en compte les réparations prioritaires et lister les machines réparés à rendre en attendant l’arrivée de Zenith qui devait arriver au début de l’après-midi. Mais j’avais surtout hâte de la voire pour lui parler de ma nouvelle invention.

Soudain, un wonderbolt entrait rapidement dans ma boutique à ma grande surprise. Je n’avais jamais eu une élite céleste comme client. Mais bon… si c’était une première fois…

« Bonjour monsieur. Que puis-je pour vous ? »

« Vous êtes la fameuse Steam Gold ? »

« En personne. Pourquoi ? C’est pour une réparation ? »

« C’est la princesse Celestia qui m’envoie pour une convocation urgente. »

« La princesse Celestia veut me voir ? »


C’était la première fois de toute mon existence de solariste que j’ai été convoquée par la princesse Celestia, la grande alicorne du soleil qui faisait la fierté de l’empire. Pour la quasi-totalité de ses sujets, la rencontrer était un ultime honneur. Un honneur qui était enfin arrivé vers moi. Rapidement, le pégase repris la conversation.

« Il faut vous préparer rapidement. Votre matériel d’ingénierie vous sera nécessaire. »

« Mon materiel ? Pourquoi ? »

« Je dis juste ce qu’on m’a ordonné de vous dire. »

« Je vois… Attendez-moi ici. Je n’en ai pas pour longtemps. »


Constatant que c’était une convocation importante selon les dires du wonderbolt, je me dépêchais de me préparer et de prendre un minimum d’affaires dans ma sacoche, ainsi que ma boîte à outil avec mes instruments essentiels et un manteau brun avec une cape en cas de pluie, puis j’écrivais vite-fais une lettre à Zenith pour lui dire que je serais absente pendant une durée indéterminée, tout en lui laissant des instructions par rapport au travail à faire, avant de poser le papier sur le comptoir. Puis, je rejoignais l’étalon avant de sortir de la boutique, posant l’écriteau « Fermeture provisoire. Veuillez attendre ma collègue. ». Puis je verrouillais la porte en sachant que mon amie avait le double des clés de la boutique.

Je suivais mon accompagnateur, me guidant vers la gare où le constatais une chose qui me terrifiait énormément : un dirigeable était garé non loin de cette station ferroviaire. Pourquoi pour l’amour de Celestia fallait-il que je voyage à bord du seul moyen de transport qui a traumatisé à vie et non dans un train ? Mais je savais que je n’avais pas d’autre choix, à mon plus grand malheur. Je m’approchais de ce monstre volant en dissimulant tant bien que mal ma peur, tout en constatant que le pilote se trouvait à l’entrée pour m’accueillir.

« Je dois vous laisser, miss Gold. » dit le wonderbolt. « Ce dirigeable peut rapidement vous emmener vers votre destination. »

Je n’avais même pas pu lui demander quel était ma destination que le pégase s’envolait dans le ciel à une très grande vitesse. Par la suite, je n’avais pas d’autre choix que de demander cela au pilote. J’entrais dans cet engin infernal dont la porte de fermait derrière moi, avant que le véhicule décollait rapidement. Les jambes tremblantes, je retrouvais le conducteur dans la salle des commandes pour lui poser des questions.

« Excusez-moi de vous déranger, amiral, mais… où est-ce qu’on va ? »

« Nous partons à Pretruskria, mademoiselle. »

« P… Pretruskria ? Mais… pourquoi là-bas ? »

« Vous demanderez ça à la princesse. »

« Ah… Euh… Je vois… »

« La seule chose que je sais, c’est que vous devez être plus discrète possible. »


Je comprenais ce que l’amiral voulait dire par là. Je sentais une mission d’infiltration à plein nez. Mais ce qui me turlupine, c’est que cette ville en question  qui était à l’origine pledgienne a été récemment annexée par la princesse Luna. Mais pourquoi  espionner une ville lunariste ? Il s’était passé quelque chose entre les sœurs alicorne ? Je savais que je ne tarderais pas à connaitre les raisons de ce voyage.

Puis, le lendemain matin, le dirigeable a enfin atterris à destination. Je mettais mon manteau brun pour me faire plus discrète possible, avant d’aller vers la sortie, où l’amiral me souhaitait bonne chance et d’être prudente avant que je quitte finalement de cet engin de malheur. Tout ce que j’avais à faire était de rester sur les quais à supporter la vue de ces foutus dirigeables pour attendre la princesse qui devait arriver plus tard que moi car d’après les dires du pilote qui était avec moi, elle avait pris un dirigeable classique, donc plus lent que ce foutu véhicule.

Après de longues heures d’attente à regarder ma montre à gousset, il y avait de moins en moins de monde. Cela facilitait la recherche de la princesse parmi la foule. Soudain, une grande jument arrivait vers moi puis me disait ces mots d’une voix qui montait qu’elle était âgée :

« Steam Gold ? »

« Euh… oui, c’est moi ? »

La vieille jument s’installait à côté de moi sans me regarder.

« Nous devons être bref pour ne pas attirer l'attention. Il est midi. Je vous laisse jusqu'à seize heures pour vous équiper de tout ce que vous pouvez afin de créer des explosifs et autres armes de votre confection. Vous avez sûrement du voyager jusqu'ici et ne devez pas être là depuis bien longtemps si j'ai bien compris ce que m'a dit l'Amiral. Donc retrouvez-moi à seize heures à la taverne, j'ai d'abord une mission à mener de mon côté. »

« Euh… d’accord. »

Près ces mots, la vieille jument dont je pensais que c’était Celestia quittait cet endroit en me laissant seule. Au moins, elle m’avait donnée quoi faire même si l’idée de faire des armes et des explosifs me laissait perplexe.

_____________________________________________

Mon OC:
 


Ma Cutie Mark:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Quête Crossable] Voyage Diplomatique   Ven 3 Juil - 14:29




Aux alentours de midi
Aérogare de Pretruskria



___Boitante et couverte de la tête jusqu'au pied Célestia descendit les quelques marches qui la menait jusqu'au centre-ville de la cité des dragons. D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, elle n'avait pas mis les pieds ici depuis des décennies et pour tout vous dire, la bourgade abritant quelques dizaines de dragons avait bien changé depuis sa dernière visite. La ville était devenue plutôt grande et s'était bien développé, elle était désormais plus vaste que la petite ponyville et se loger au creux des ossements d'un dragon géant. Faisant traîner ses yeux ici et là, l'alicorne ne s’empêcha de noter que la population draconnique avait augmenté en même temps que l’expansion de la ville et c'était un bon point. Les dragons civilisés se faisaient une race plutôt rare ces dernières années. Sur ce point, Célestia n'avait rien à dire, mais Sombra – si il y était pour quelque chose- avait fait du bon travail. Levant son regard vers les cieux maintenant, elle se dit que rien ne pouvait être plus parfait, le ciel était d'un bleu du plus parfait des azurs tacheté par quelques nuages de cotons s'amusant à cacher la douce lumière du soleil de temps à autres. Le plus gros problème sous cet astre brûlant était la chaleur qui envahissait la princesse envelopper dans sa cape. Sans que personne ne puisse le noter elle incanta un bref sort de protection aux températures, rafraîchissant son corps et la réconfortant un peu. Toussant à plein poumon, elle grommela dans sa barbe avant de reprendre sa marche un peu plus loin.


___Prenant une pause sur un banc en pierre avec des accoudoirs en forme de dragon un peu plus loin, elle laissa traîner ses oreilles aux alentours, mais n'apprit aucune nouvelle intéressante. Toussant une nouvelle fois puis se tenant le dos pour se remettre sur patte, elle avança vers les marchés. Jadis, les marchés ne possédaient que quelques cahutes de vendeurs de gemmes et autres viandes de poulets pour ces carnivores et gemmovores. Une pratique barbare selon son avis. Quelle idée de manger d'autres êtres vivants, même après leur mort, c'était d'un barbare. Toutefois, il s'agissait d'une coutume, et ce n'était pas à elle de s'en mêler, qui était-elle pour essayer de forcer une race ou une autre à abandonner ses habitudes? Dorénavant, la ville étant devenu un passage comercial incontournable, le marché était florissant de toutes sortes de ressources, que ce soit des épices, des légumes ou des gemmes. De la viande, des souvenirs ou autres objets manufacturés, on trouvait de tout, absolument de tout et partout dans sur ce marché. Pas étonnant que sa soeur ait réclamé cette terre en particulier, elle qui avait toujours aimé les marchands, elle ne devait pas être déçue entre la possession d'Ottapaw et la possession de Pretruskria maintenant, une ville sous le sceau du commerce diurne et la seconde sous le sceau du commerce nocturne. Il y en avait pour tous les goûts. Célestia pour sa part, n'avait jamais vraiment aimé tous ces étals et tous ces cris, ce qu'elle n'aimait pas à vrai dire, c'est tous les vols et autres arnaques que les marchés tendaient à abriter. Cependant ils étaient nécessaires pour un bon accroissement économique et bien que l'alicorne n'ait jamais été une fondue de marché, elle ne pouvait s’empêcher de s'émerveiller devant ces étals aux couleurs diverses. Ce lieu avait un quelque chose de typique qui ne lui déplaisait pas, tous ces marchands derrière leur comptoir sous leur petit chapiteau hurlant à qui voulait l'entendre les bienfaits de son produit,. Les marchands se parlant courtoisement ou se disputant pour tel ou tel outrage fait à sa marchandise/ Les habitants et touristes se baladant à travers les allées, l'air heureux et les mains pleines. Finalement peut-être qu'elle devrait revoir son jugement et prendre exemple sur sa sœur, les marchés de cette envergure avait l'air de plaire aux gens. Si elle pouvait les rendre heureux de cette manière alors elle le ferait.






2:00 PM
Le marché de Pretruskria



___Cependant, ce n'était pas le moment pour se perdre dans ses pensées, elle était en pleine mission et n'avait pas le temps pour ce genre de divagation. Malgré tout elle ne pouvait s’empêcher de divaguer en pensant à ceci et celà. Cela faisait tellement de temps qu'elle n'était pas réellement sortit de son empire pour voir Equestria. La paix lui manquait. La sublime paix, la liberté de pouvoir voyager, voir le monde et découvrir les gens. Tout ceci était un art perdu, un art perdu dans le temps qu'elle ne retrouverait jamais. Qu'elle ne retrouverait jamais si elle n'agissait pas du moins. Ce petit voyage la requinquait et la confortait dans son idée qu'il fallait la paix et au plus vite, pour le bien de tous, pour l'épanouissement culturel de ses enfants, il fallait que les frontières soient ouvertes et les nations en accord avec un libre échange sur les routes. Tant bien que mal, l'alicorne se remit en route, elle avait d'autres chats à fouetter, quittant le centre du marché, elle s'installa à coin de rue à la périphérie du marché ou les gardes semblaient faire des allez-retours plus fréquent qu'aux autres endroits, elle espérait ainsi glaner quelques informations au détour d'une conversation. S'asseyant dans la poussière en toussant et crachotant, elle sortit de sa poche un gobelet en fer rouillé et usé par le temps, elle le posa devant elle et commença à jouer son rôle d'une voix éraillée par l'âge:


-S'il vous plait... La guerre m'a tout pris, je ne suis qu'une vieille dame et j'ai besoin de manger. Je vous en prie, soyez bon seigneur et le soleil vous le rendra.


___De cette manière la princesse alicorne gagna quelques pièces, mais ce n'était pas le plus important, car au bout d'une heure et demi elle tomba finalement sur quelque chose de plus croustillant à se mettre sous la dent. Tendant l'oreille tout en continuant son speech afin de ne pas attirer l'attention. Elle surprit une vive conversation entre deux gardes. Deux pégases se relayant:


-Alors comment va notre prisonnier.


-Toujours aussi peu décider à parler, peut être que t'auras plus de chance.


-On verra ca ahahaha.



___L'un tapant dans la main de l'autre en se croisant, sous sa capuche noircissant son visage et cachant ses yeux, la princesse suivit du regard le pégase qui semblait prendre la relève. Elle le suivit du regard jusqu'à ce qu'il rentre dans un bâtiment. Notant bien l'emplacement dans son esprit, la clerc du soleil resta encore assise une dizaine de minute. Il aurait été trop dangereux de partir de cette manière, surtout si quelqu'un la surveillait. Continuant de mendier comme une pauvresse, elle s'amusait à cet exercice d'espionnage et de discrétion qu'elle n'avait pas pratiqué depuis ses jeunes années alors qu'elle n'était pas encore un des dirigeants d'Equestria.






Au alentours de 4:00 PM
La taverne de Pretruskria.



___Tout en boitant et toujours en s'aidant de son bâton en chêne, la vieille dame voilée de violet se traîna jusqu'à l'auberge avec son maigre salaire. Poussant les portes du saloon comme n'importe quelle autre personne, elle n'attira pas l'attention et apprécia la musique typique de ces lieux qui était jouée par une troupe de musicien sur la scène plus loin. Tant bien que mal elle se traîna jusqu'à une table en chêne, seule et dans un coin de la pièce elle se laissa tomber sur le fauteuil comme une malpropre et posa son bâton à côté d'elle. Grelottant, prétextant qu'elle était frigorifiée par une vie d'errance, ce qui restait probable étant donné que le temps c'était considérablement rafraîchit au courant de la journée, elle trouvait la un prétexte de ne pas se découvrir. Finalement lorsque le serveur, un dragon avec une moustache finement brossée et une barbiche magnifiquement taillée, la princesse sous son déguisement continua la mascarade et commanda le moins cher de tous les alcools que cette auberge possédait. C'est ainsi qu'après quelques minutes le serveur revint avec un verre dégageant une odeur nauséabonde et le posa devant le nez de Celestia qui manqua de vomir. Renversant son gobelet sur la table, elle paya le jeune saurien, et regardant son verre elle le porta à ses lèvres et manqua de vomir une seconde fois. Comment était-elle sensée boire cette immonde chose? Bien sur elle voulait bien se faire passer pour une pauvresse, mais il y avait un minimum qu'elle pouvait endurer ce breuvage... ou plutôt cette atrocité ne devrait même pas être commercialisé. Se lançant un sort la protégeant contre toute sorte de poison de façon discrète, elle resta devant son verre un instant, grommelant et marmonnant des choses comme une vieille folle l'aurait fait, puis rassemblant son courage à deux mains, elle bu le verre d'un trait et du mobiliser toute sa volonté et tout son esprit pour ne pas vomir. Ce à quoi elle parvint avec brio, après tout elle avait l'habitude. Sa tante lorsqu'elle n'était qu'une petite pouliche lui avait servit les pires plats qu'avait porté Equestria. Se relevant, elle aperçu du coin de l'oeil que Steam Gold était entrée dans la taverne. Celestia quant à elle prépara un papier qu'elle avait écrit de longues heures avant son arrivée. Puis se leva de la table et accrocha Steam Gold tout en laissant tomber ce papier et murmurant entre ses dents:


-Ramasse le papier et fait comme si tu voulais me le rendre, mais ne me suis pas.


___Sans s'inquiéter de la suite, Célestia sortit de la taverne et s'engagea dans une ruelle. Voici ce qui était écrit sur le papier:


___"Tu vas t'asseoir et prendre un verre, lit ce message le plus discrètement possible. Une fois ressortit du bar, tu prépareras une bombe explosive à amorçage à distance que tu placera proche des artères principales à un endroit ou tu ne blesseras personne. Ensuite tu me rejoindras prêt du marché, et lorsque tu auras mon signal, tu pourras tout faire exploser. Je veux que personne ne soit blesser et que les citoyens fuient, pour que si les choses tournent mal aucun d'entre eux ne soit impliqué."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Quête Crossable] Voyage Diplomatique   Ven 3 Juil - 17:38

SuperNova soupira un peu. Cela faisait un court moment qu'il était devenu Capitaine de la Garde, ce qui l'avait d'ailleurs bien surpris. Il ne s'attendait pas à grimper en grade aussi tôt, mais il n'allait certainement pas cracher dessus. Et grâce à cette promotion, il avait aussi hérité de toutes les tâches qui, il s'en était rendu compte, n'était pas toutes des plus joyeuses. Un peu comme celle ci. Le garde avait passé un petit moment à faire le tour de la ville afin de s'assurer que tout allait bien. Toujours rien à signaler, mis à part le fait que tout commençait à rentrer plus ou moins dans l'ordre suite au changement de camp de la ville, ce qui au fond, n'était absolument pas un problème Du coup, il était retourner à la caserne afin de continuer à planifier les défenses.
Depuis l'arrive du Lunariste dans la ville, ce dernier avait dut faire face à bien des problèmes, majoritairement des petits groupes qui voulaient profiter du bordel provoqué par la prise de la ville. Car même si elle avait était échangée et que cela s'était déroulé sans encombres, le Dark Pledge n'avait pas laissé sa propre garde, histoire de rendre la chose plus chiante. Encore aujourd'hui, alors que Pretuskria était aux pattes de la République Lunaire depuis déjà un petit moment, de temps en temps, des violences éclataient. En soi, ce n'était rien de bien méchant et les gardes que Nova avait sous ses ordres arrivaient en général à contenir le conflit et à y mettre un terme sans trop se fouler.
La cause de ces violences ? Le caractère de la plupart des dragons, bien sûr ! D'après ce que le Batpony avait put voir, c'était une espèce qui était encline à la violence et qui n'hésitait absolument pas à y avoir recours. Même si cela rendait les journées un peu plus intéressantes car c'était impossible de savoir ce qui allait se passer, la paperasse qui suivait après était tout sauf intéressante. Nova s'empara de la pile de papier qu'il avait laissé sur son bureau avant de les feuilleter doucement. Pour la majeure partie, il s'agissait de rapports qui disaient qu'il n'y avait rien à signaler.

- Je me demande bien en quoi ça peux être utile... Si rien ne vas mal, ça ne sers absolument pas de gaspiller du temps et du papier pour le dire...

Il reposa la pile de rapports avant de tomber sur une petite enveloppe scellée avec de la cire. Ce n'était pas tant le fait que l'enveloppe était scellée ou quoi que ce soit qui l'embêtait, mais le fait que quelqu'un savait qu'il était la ou même que la ville appartenait aux lunaires. Et aussi que quelqu'un avait cherché à le contacter de cette façon. C'était bien la première fois et malgré le fait qu'il ait été prévenu qu'il pouvait avoir des missives de cette façon, surtout depuis sa montée en grade, il restait surpris. C'était un espion, mais alors pourquoi l'un d'eux venait de lui écrire ? Est-ce que quelque chose n'allait pas ? Le Capitaine n'attendit pas plus longtemps et ouvrit la lettre, cassant le sceau et dépliant le rouleau de papier.

"Au nouveau Capitaine en charge de Pretuskria,

Je tiens de source sûre qu'un des gardes de notre chère Celestia est chez vous. Je ne sais pas ce que notre monarque va faire, mais elle est partie de la capitale. Elle est partie avec un bâton de chêne. Je n'en sais pas plus, mais le risque reste. Faites bien attention."

Nova relit la lettre une deuxième fois, pour être sur de bien avoir tout compris. Il était au courant qu'un des gardes solaire était ici, pour des faits qu'il avait commis alors que la ville était encore aux mains des pledgiens. C'était d'ailleurs un des premiers cas que le Batpony avait dut traiter. Le garde en question avait été emprisonné et attendait d'être jugé. Et cette missive disait que sa princesse était partie, mais pas plus.
Le Lunariste reposa la lettre sur son bureau en inspirant un grand coup. Il pouvait choisir de ne rien faire. Mais si Celestia se pointait ici, sans que personne ne soit préparé, la situation allait être très tendue. D'un autre côté, si tout est prêt et que la Solariste ne venait pas, le garde aurait l'air un peu con... Nova se tapota un sabot sur le menton avant de donner un petit coup sur le sol d'une patte arrière.

- Hé merde ! Vaux mieux être plus prudent que pas assez. J'ai pas envie de prendre ce risque la, je préfère être prêt, au moins un minimum.

Le Batpony se leva et alla jusqu'à l'entrée de la caserne. Une fois dehors, il alla jusqu'à l'aérogare ou il interpella un des gardes à l'entrée. Il lui ordonna de réunir tout le monde en urgence, puisque le temps était apparemment compté. Le Capitaine ne savait pas dans combien de temps Celestia allait arriver, si elle venait, alors il fallait faire vite. Il expliqua rapidement la situation aux autres, qui ne bronchèrent pas, ni même ne semblait avoir de questions ou de remarques. Voilà qui était bien étrange, mais passons. Le Batpony demanda ensuite que l'un deux l'accompagne en dehors de la gare.

- On va rester à l'extérieur de la gare et surveiller. Tâches de rester un minimum discret aussi, manquerait plus qu'on se fasse remarquer si elle est la.

Tout deux restèrent à l'extérieur de la gare, scrutant la foule pour chercher un quelconque visage, ou signe que l'Alicorne solaire pouvait bien être la. Les dirigeables continuaient de circuler, ayant toujours de temps à autre un léger retard. Impossible d'en déduire quoi que ce soit.
Finalement, la foule de l'aérogare sortit, et il n'y avait toujours rien à signaler. Quelqu'un retint l'attention du Capitaine, qui fixa la grande figure pendant un petit moment. Elle était voilée et avait un grand bâton en chêne, et semblait se déplacer en portant le poids de ses années, aussi SuperNova n'y prêta pas plus d'attention que ça. Il analysa le reste de la foule en restant un peu à l'écart avant de tourner brusquement la tête en direction de la vieille voilée un détail lui revenant soudainement en tête alors que cette dernière n'était déjà plus visible.

- Un bâton en chêne ! Mais quel con, elle est la !

Il fit un rapide signe de la patte à son acolyte pour lui demander de le suivre, avant de foncer dans la foule, s'excusant du passage un peu brusque et violent et essayant de faire tomber personne. Malheureusement, le temps d'arriver à l'ancienne position de la fugitive, elle n'était plus la. Il fouilla un peu la foule du regard avant de jurer en tapant d'une patte par terre. Il ne pouvait pas prendre les airs puisque l'acolyte du Batpony ne pouvait pas quitter la terre ferme, il s'agissait d'une Licorne.  Cela dit, il eut une autre idée. Le Capitaine déploya ses ailes et décolla, prenant un peu d'altitude pour pouvoir voir plus facilement les rues de la ville. Il vola un peu en cercle en scrutant la foule ainsi que les rues adjacentes, mais ne remarqua rien de suspect. Il finit par redescendre à côté de son subordonné.

- Vas prévenir les autres, que tout le monde redouble de vigilance. Ensuite, tu va patrouiller un peu la ville, en espérant qu'on puisse la retrouver. Celestia s'est déguisée en vieille avec une bâton de chêne et une cape violette qui la cache complètement. Tu fais passer le message, et tu demande à deux ou trois autres gardes et tu les fait patrouiller dans la ville. Je te fait confiance sur ce coup la, ne me déçois pas !

SuperNova se détourna et commença lui même à fouiller les rues de la ville, cherchant pour une grande silhouette voilée, mais hélas, il ne trouva pas l'objet de son attention. Il ne s'arrêta cependant pas, continuant son investigation et allant fouiller plus loin dans la ville. Il passa par le marché. Après tout, c'était un bon endroit pour tenter de se camoufler un peu, ne serait-ce que parmi les commerçants, et les clients bien entendu.
A plusieurs occasions, le garde eut l'impression de voir la silhouette qu'il recherchait, mais il n'obtint pas de grands résultats, puisque le temps d'y arriver, il n'y avait plus personne. Il pesta plus d'une fois, mais ça s'arrêta la. Il continuait toujours ses recherches et se rendit compte qu'il s'approchait doucement d'une des auberges de la ville, ce qui l'intrigua un peu. Pourquoi voulait-elle aller ici ? A moins que ce ne soit qu'une coïncidence, mais après ces quatre heures de recherches, c'était trop peu probable...
Le Capitaine Lunariste attendit un peu dehors, à l'écart de la porte, cherchant à savoir pourquoi elle était allée à cette auberge justement. De ce qu'il pouvait voir en passant devant une des fenêtres, elle ne faisait que boire un coup. Ce qui ne faisait que monter la suspicion du garde envers cette silhouette. Secouant un peu la tête, Nova s'installa non loin de l'entrée, afin de pouvoir surveiller les entrées et les sorties de l'établissement tout en étant non visible.
Il n'eut pas longtemps à attendre avant de voir quelque chose se produire, ou plutôt quelqu'un de familier arriver. C'était Steam, la jeune pégase Solariste qu'il avait croisé à Concordia, elle n'avait pas changée si ce n'était le fait qu'elle avait un blouson brun sur elle. Pourquoi l'ingénieure était la, c'était un mystère, mais le fait qu'elle semblait se diriger vers la même auberge que la princesse. Une coïncidence ? Peut-être pas. Ou peut-être que si. Le Capitaine n'allait pas le lui demander, il avait d'autre chose à penser. Mais son impression se confirma, la jument à l'aile mécanique entra dans l'établissement. Juste après, la fameuse silhouette que le garde suivait depuis quelques heures sortit de l'établissement. SuperNova la suivit tandis que cette dernière s'engageait dans une ruelle juste à côté. Cherchait-elle à ne pas attirer l'attention ?
Le Batpony la laissa tranquille un petit moment avant de finalement s'approcher doucement de la grande figure voilée. Il ne chercha pas à être discret et il posa une pattes sur une des épaules de sa fugitive. Il n'appuya pas particulièrement et la tint un court instant pour la ralentir et se placer devant elle, pour lui boucher le passage. Il garda néanmoins sa patte sur l'épaule de la supposée princesse.

- Excusez-moi, mais si je peux me permettre de vérifier une chose...

Sans vraiment attendre une quelconque réponse, le garde tira un peu sur le voile, le faisant doucement glisser et révélant enfin au grand jour le visage du poney qui était camouflé en dessous... Le fameux visage blanc qu'il traquait depuis maintenant un peu plus de quatre heures. Celui de la princesse qui s'était plus ou moins invitée dans la ville. La dirigeante solaire. Le Capitaine de la Garde retint un sourire de satisfaction tandis qu'il fixait Celestia dans les yeux, plus que soulagé de voir qu'il n'avait pas fait tout cela pour rien.

- Princesse Celestia... Que vous soyez ici m'étonnes tout de même un peu... Puis-je me permettre de vous demander la raison de votre venue inopinée dans cette ville ? Après tout, pour autant que je sache, vous n'avez rien à faire ici, je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
Steam Gold
avatar
Solar Empire

Messages : 326
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 27
Expérience:
125/340  (125/340)

MessageSujet: Re: [Quête Crossable] Voyage Diplomatique   Ven 3 Juil - 18:23

Je quittais enfin cette aérogare de malheur, décidant de faire un tour dans cette ville pour fabriquer ces fameuses armes et divers explosifs. J’avais pris mes outils, restait plus que du métal et du combustible. Je devais trouver cela rapidement avant seize heures. Je devais avoir besoin de beaucoup de métal et de la poudre à canon pour faire tout ça.

En visitant cette immense ville avait des allures digne d’une ville draconique. Sa particularité venait du fait qu’elle a été fondée contre un squelette d’un gargantuesque dragon dont je n’aurais jamais voulu le rencontrer de son vivant. Je voyais même certains bâtiments qui étaient fusionnés avec les côtes de cette chose. Ces dragons connaissaient l’art d’impressionner les touristes. Je comprenais mieux pourquoi la princesse Luna avait choisie cet endroit pour étendre son territoire.

Mais cette cité aura beau être une nouvelle ville lunariste, mais je ressentais encore son influence pledgienne, ce qui me perturbait énormément. Rien que la présence de ses habitants m’effrayait énormément, tel est l’image de ma nation natale. Mais si Celestia avait décidée de s’attaquer à cette ville, c’est qu’elle avait une idée en tête, ayant un lien avec l’ancien propriétaire de cette ville : le roi Sombra. Mais ce n’était que ma théorie car j’ignorais complétement les intentions de la princesse, ce qui m’inquiétait grandement. Je m’étais même demandée pourquoi j’ai été impliquée dans cette histoire. Pour ma part, quelque chose ne tournait pas rond.

Je me retrouvais dans le marché de Petruskria pour chercher tout ce que j’avais besoin pour mes machines. Cet endroit était assez vaste pour retrouver mon bonheur. Je regardais tous les stands pour voir ce qu’ils vendaient. Nourritures aussi bien végétales que animale, joyaux diverses et variées, textiles, joailleries… il y avait de tout. Une vraie capitale commerciale. Déjà que cette ville est portuaire, c’était également une capitale économique. Mais je ne devais pas me laisser impressionner car l’heure tournait.

Soudain, j’entendais quelqu’un crier dans un des stands, ce qui m’attirait l’attention. Cela venait d’un stand d’épice et son propriétaire, un dragon d’un certain âge, avait les yeux rougeoyants en train de pleurer. Il hurlait avec un autre dragon d’une colère tellement puissant qu’il allait cracher du feu à ce rythme.

« Espèce d’abruti ! En plus de renverser mes précieuses épices aux piments-oiseaux, tu en a mis pleins les yeux, les narines et ma gorge ! Bon sang ! J’ai les yeux, mon nez et le gosier en feu ! En feeeeeeeeeuuuuuuu ! »

Une épice qui piquait les yeux ? Cette situation me donnait une idée géniale qui pourrait m’aider à la mission. Je m’approchais de cet endroit faces aux diverses épices de couleurs différentes. La plupart d’entre eux venaient de contrées lointaines, dont certains étaient introuvable dans d’autres villes. Le vendeur dragon, constatant ma présence, se tournait vers moi en reniflant et en essuyant les yeux. Même sa voix était rauque suite à ses mésaventures.

« Bonjour mademoiselle… snif ! Vous désirez quelque chose ? »

« Bien sûr ! J’ai entendu que vous avez ces fameuses épices aux piments-oiseaux. J’en ai besoin pour faire un plat exotique. »

« C’est rare pour un petit poney comme vous de vouloir prendre l’épice qui est réputée pour être la plus piquante de tout Equestria. »

« Disons que j’adore manger exotique. Un plat épicé donne un peu de piquant dans notre vie. »

« Si vous le dites. Je vous en mets combien ? »

« Trois petit sacs s’il vous plait. »


Le dragon sortait ses petits sacs avant de les remplir de cette épice que je convoitais tant. Puis il me donnait ces besaces.

« Voilà. Ça vous fera quinze pièces. Mais faites attention en manipulant cet épice. Comme vous avez remarqué, ça ne pique pas seulement la langue. »

« J’y penserais, monsieur. »


Je payais ces épices avant de les mettre dans mes poches intérieures et continuer mes recherches de ressources.

Puis, non loin d’une ruelle, un dragon qui tirait une charrette qui transportait des barils se disputaient contre un soldat batpony. Le reptile était hostile envers ce garde comme s’il leur en voulait pour une raison dont je n’allais pas tarder à savoir en me cachant derrière le véhicule.

« Laissez-moi passer, stupide chien à la botte de cette foutue princesse ! Je n’ai pas que ça à faire ! »

« Ecoutez, monsieur. La loi indique que le contrôle de marchandise est obligatoire, que vous le vouliez ou non. »

« Non mais c’est un monde ça ! Le roi Sombra n’abusait jamais ses gardes pour faire ce truc inutile ! »

« Le but de ce contrôle est d’éviter la vente de marchandises de contrebande. Déjà que vous êtes soupçonné de faire des trafics d’armes. »

« Et quand est-ce que vous alliez vous occuper de votre c*l ? Je n’ai pas que ça à faire de vos histoires à deux balles ! »

« Dans ce cas, vous me laissez pas le choix. »


Appelait ses collègues pour cerner le dragon pour le capturer de manière brutal. Dans sa lutte, le dragon donnait accidentellement un coup de queue sur la charrette, faisant tomber les tonneaux dont je les avais esquivés juste à temps. L’un d’entre avait perdu son couvercle, révélant au passage son contenue qui était de la poudre à canon. Constatant que cette arrestation violente attirait l’attention de tout le monde, c’était la diversion parfaite pour prendre en douce un des barils pour le rouler dans la ruelle, loin des regards. Personne ne s’était rendu compte de mon larcin, mais j’entendais au loin les insultes de la puissance créature. Personnellement, je ne savais pas si c’était nécessaire de le remercier ou non.

Je traversais cette ruelle avec le tonneau, cherchant un endroit pour me cacher. Je devais prendre un maximum de poudre pour avoir assez d’explosif pour les plans de Celestia. Soudain, un vieux journal emporté était collé contre mon visage. Un vieux journal qui datait du jour de l’incendie de Filly Delphia en plus. Mais une nouvelle idée arriva. Je déchirais des pages pour faire des bâtonnets pour les remplir de poudre. J’en faisais suffisamment pour garder sur moi une bonne vingtaine de tubes que je dissimulais dans mon blouson brun. C’était suffisant pour faire des explosifs.

Ensuite, je passais à côté d’un autre tonneau contenant des déchets métalliques dont je profitais en prendre suffisamment. Les passants qui remarquaient mon geste me prenaient pour un clochard qui ne sait plus quoi prendre, ce qui était pour moi une bonne couverture.

Après cela, je mettais tout mon matériel dans un sac avant d’aller dans un saloon miteux. 7s que j’étais entrée, je revoyais Celestia, toujours déguisée en vieille jument, passer à côté de moi en m’accrochant sans me jeter le moindre regard, laissant tomber un bout de papier. Mais elle me marmonnait ces mots :

« Ramasse le papier et fait comme si tu voulais me le rendre, mais ne me suis pas. »

Après cela, je ramassais le papier et je me retournais pour lui dire qu’elle avait oublié son papier, mais elle était déjà partie. Je pensais que ce coup de théâtre de ma part marchait comme prévue. Restait plus qu’à faire semblant d’avoir une mine dépitée à cause du fait que je ne parvenais pas à rendre ça à la vieille dame. Je regardais rapidement le papier avant de le mettre dans ma poche.

Je demandais une table au serveur dragon qui avait de la pilosité au museau, ainsi qu’un alcool pas trop cher. Après mettre installée sur une des tables, le brave dragon arrivait avec un alcool de couleur douteux et d’une tellement horrible que mon huile de moteur sentait meilleur que ça. Je m’efforçais à boire cet horrible mixture, mais je finis par tousser dès ma première gorgée tellement c’était fort et immonde. Mon voisin de table me regardait bizarrement. Je lui avais expliquée que j’avais avalée de travers, ce qui rassura l’étalon à mon grand bonheur. Je regardais ce breuvage en, songeant au thé que je pourrais prendre une fois rentrée à la maison. Mais discrètement, je lisais mon papier.

"Tu vas t'asseoir et prendre un verre, lit ce message le plus discrètement possible. Une fois ressortit du bar, tu prépareras une bombe explosive à amorçage à distance que tu placeras proche des artères principales à un endroit où tu ne blesseras personne. Ensuite tu me rejoindras prêt du marché, et lorsque tu auras mon signal, tu pourras tout faire exploser. Je veux que personne ne soit blessé et que les citoyens fuient, pour que si les choses tournent mal aucun d'entre eux ne soit impliqué."

Provoquer un attentat, hein ? Du moment que le but était de ne blesser personne… Mais j’espérais au moins comprendre cette histoire au plus vite. Peut-être qu’elle pourra expliquer cela après la fin de la mission.

Puis, après avoir bu cette horreur, je quittais le saloon en payant l’addition. Rapidement, j’allais dans un coin sombre dans pour construire ce dispositif. Avec mon chalumeau, je faisais tordre le métal pour avoir la forme d’une sphère grosse comme un sabot de poulain avant de la tremper dans de l’eau croupie. Après avoir essuyé la coque de la bombe, je la remplissais de poudre à canon avant de le fermer avec un couvercle spécial qui est reliée à ma petite télécommande, pouvant actionner cette arme. J’en profitais aussi pour faire des petites grenades remplis d’épices aux piments-oiseaux au cas où ça tournait mal avec la garde lunaire.

Après cela, j’allais dans une grande ruelle non loin du marché pour mettre ma bombe dans un tonneau vide pour limiter les dégâts d’explosion. Puis, je quittais cet endroits comme si de rien était, scrutant les moindres recoins pour voir à quel moment la princesse me donnera le feu vert pour tout exploser.

_____________________________________________

Mon OC:
 


Ma Cutie Mark:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Quête Crossable] Voyage Diplomatique   Ven 3 Juil - 22:29

Ce petit séjour à Manehatan fut très profitable. Premièrement, une boite d'édition me contact pour pouvoir signer un contrat, un contrat moins juteux que la boite d'édition de Canterlot mais comme nouveau départ je ne pouvais pas espérer mieux. Tout quitter à Canterlot pour m'installer à Ponyville avec ma fille. Le seul problème c'est que depuis cette guerre, Manehattan et Ponyville sont implantées en terre Solaris. Alors que moi je suis Lunariste, mais pour moi ce n'est qu'un titre sans importance, je n'aime pas tous ces sujets sur la guerre, enfin... Cela ne concerne peut être que moi... Mais la raison pour la quel j'ai choisi Ponyville, c'est que c'est une ville paisible et sans prétention, un havre de paix ou chaque type de poneys peuvent vivres en harmonies, un lieu idéale pour élever ma fille et oublier cette sombre mésaventure à Canterlot. Mais... Je compte un jour y retourner, ne serait ce que pour être auprès de la tombe de ma femme... Et Deuxièmement, cela faisait longtemps qu'on n'avaient pas pris de telles vacances Célest et moi.

Les heures passent, je regarde ma fille dormir paisiblement. J'attrape mon petit carnet dans mon sac à côté de mon grimoire... Ce grimoire... possède une histoire. Alors que j'étudiais à l'académie de magie de Canterlot, ma femme s'approchait de moi et me tendit ce gros livre. Je lui avais demandé ce que cela signifiait, et elle m'a répondu que comme j'avais toujours la tête dans les livres et que chaques mages qui se respect doit avoir un catalyseur, que ce grimoire devrait être le catalyseur adéquate pour moi. A cette époque je me disais que ma petite amie me traitait de "rat de bibliothèque" mais bon j'ai apprécié son geste... Ipomea qu'est-ce que tu me manques...

Laissant mes souvenirs derrières moi, je reprends conscience et me hâte d'écrire quelques idées pour mon prochain livre. Pour une fois, j'aimerais faire une histoire qui pourrait être apprécié par les enfants mais tout en y mettant de l'amour et de trahison... Hmm, j'ai comme une petite idée! Ça serait l'histoire d'un jeune griffon destiné au trône, un membre de sa famille, son oncle voulant le pouvoir tente des magouille afin de tuer son frère le roi ainsi que le jeune prince. Dans une tentative de meurtre dans la terre des Dragons Sauvages, le roi sauva au prix de sa vie son fils. Croyant que tout été de la faute de celui-ci, son oncle lui conseille de fuir, seulement quelques années plus tard, son amie d'enfance le retrouve et lui dit que l'oncle du prince avait tout manigancé pour prendre le pouvoir. De part cette révélation, le jeune prince défia son oncle dans un combat à mort! Je vois bien le titre, "Le roi Griffon". Oui je crois que je tiens quelques choses! À chaque seconde qu'y s'écouler, mon excitation ne faisait que monter !

Soudain, je remarque que le train commence à s'arrêter. Seulement il ne s'arrête pas au bon endroit. Je m'approche du contrôleur afin d'avoir quelques réponses à mes questions.

"Monsieur, pourquoi le train s'arrête-il si tôt ?"

"Je suis désolé monsieur, mais nous devons nous arrêter d'urgence car j'ai bien peur que le moteur du train ne soit H.S."

Le moteur hors service? C'est bien ma veine. Je regarde le train s'arrêter par la vitre, le contrôleur se met à crier.

"Terminus PRETUSKRIA ! Nous nous excusons de la cette imprévu mais nous devons nous arrêter pour des raisons techniques ! Par conséquent, le train pourra repartir demain ou plus tard !

Pretuskria? J'en ai déjà entendu parlé. Cette ville si ma mémoire et bonne et la capitale où loge les Dragons civilisés. Cet endroit pourrais bien être intéressant ! Seulement je me demande si Celest partagera le même avis que moi..

"Des Dragons? On va voir des Dragons ! Mais c'est géniale ! Dit elle en sautillant de joie.

Bon ben apparemment cela ne la gène pas on dirait, au contraire elle semble même apprécier l'idée. Bon nous devons trouver un petit hôtel pour passer la nuit.

A travers cette ville nous avons trouvé un hôtel plutôt sympa, "Au gros ronfleur", le nom ne donne pas de mine mais l'endroit est sympa. Réservant la chambre je remarque ma fille avec ces fameux yeux débordant de curiosités, c'est vrai que c'est la première fois qu'elle voit des dragons. Plus je la vois plus elle me rappel sa mère, toujours à vouloir en savoir plus.

Une fois la chambre réservée et la clef en poche, je propose à ma fille d'aller manger un bout dans un endroit sympa.

À ma grande surprise je pouvais constater la présence de plusieurs miliciens Lunariste. C'est vrai que cet endroit est dans les terres Lunaris mais bon, c'est étrange de les voir aussi nombreux...

J'espère que rien de graves va arriver...

Traversant la ville à la recherche d'un endroit où manger, j'heurte accidentellement un dragon.

"Eh vous pourriez faire attention !". Me crie le Dragon.

"Désoler il semblerait que nous nous sommes heurté"

"Je n'aime pas votre regard hautain"

Aïe c'est vrai mon problème d'expression... Cela risque de poser problème dans cette situation...

"Monsieur le dragon! Mon papa souffre d'un handicap qui l'empêche d'exprimer la moindre émotion !" Expliqua Celest sur un ton sérieux.

Le dragon voyant ma fille tente de se retenir et de laisser passer cette affaire pour cette fois. Ah franchement je me demande s'il y a pas une magie pour me guérir de fardeau...

Malgré le nombre impressionnant de citoyens dans la ville, j'aperçois un poney qui me semble familier sortir d'une ruel. Steam Gold? Que fait elle ici? Et que faisait elle dans cette ruel? Je décide donc de m'y aventurer afin d'y comprendre quelque chose. Une fois dans la ruel j'observe attentivement chaque recoins du lieu en question mais rien...

"Papa! Regarde il y a une boite bizarre dans ce tonneau !"

Me retournant je constate que ma fille cherche plus que moi. Tous les tonneaux sont ouverts. Je m'approche de ma fille et du fameux tonneaux. Je fais l'éviter la boite en question afin de l'examiner. On regardant de plus prêt il semble y avoir une petite antenne, et à ma grande surprise la boite est remplie de poudre noir et on y regardant de plus près....

"Mais...Mais c'est de la poudre à canon !"

Avec effrois je balance la poudre en dehors de la boite, et j'en conclu donc que Steam Gold à fabriqué une bombe artisanal, mais dans quel but? J'imagine que c'est pour ça que les miliciens sont en patrouille... Je dois mettre ma fille en lieu sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Quête Crossable] Voyage Diplomatique   Sam 4 Juil - 2:41



Approximativement 5:00 PM
une ruelle de Pretruskria



___S’enfonçant de plus en plus dans la ruelle sombra qui faisait un angle, la princesse du soleil, toujours drapée dans sa couche épaisse d'habits constatait le changement du temps. Le ciel qui quelques heures auparavant se parait d'un magnifique ciel bleu et d'un soleil de tous les diables, se couvrait désormais de lourds nuages noirs annonçant l'orage. C'est effectivement ce que les experts de Cloudsale avaient prévu et c'était aussi une des choses sur lesquelles elle comptait. Lasse de son déguisement quelle fut sa surprise et surtout son contentement lorsque la sublime alicorne découvrit dans ce coin de ruelle une jeune Saddle Arabian se parant d'une silhouette fort semblable à la sienne.  Un sourire, un doux sourire se dessina sur son museau. Bien sur elle souriait car elle allait lui être d'une grande aide, mais aussi parce que d'une certaine manière, elle allait pouvoir lui venir en aide elle-même pour l'orage à venir. S'approchant de la pauvresse, toujours cachée sous l'une de ses capuches, elle lui tendit un sabot pour l'aider à se lever.


-Que faites vous dehors et si peu couvertes, il va y avoir un orage.


___Toussant la Saddle Arabian aux yeux violets, semblables aux siens se releva et porta sur elle un regard qui semblait porter toute la misère du monde. Pour avoir vécu dans les mêmes conditions qu'elle pour les quelques heures de cette après midi, elle comprenait sa douleur et compatissait à ce mode de vie que la guerre ne faisait que proliférer.


-Je n'ai pas de possession, pas d'endroit ou me loger. Quel autre choix ai-je.


-Attendez, je vais vous offrir quelques choses.



Enlevant sa cape et lui passant autour des épaules elle lui tendit aussi son gobelet avec ce qui y restait d'argent, assez pour une nuit à l'auberge. La jument accepta avec le plus radieux des sourires et s'apprêta à lui sauter au coup lorsque Celestia, maintenant vétue d'un habit de forestier vert marron lui tendit son bâton et s'adressa de nouveau à la sans-abri:


-Vous me remercierez un peu plus tard. J'aimerai faire plus pour vous. Toutefois, rendez-moi un service, prenez ce bâton et fixer ce serre-tête sur votre front.-elle lui tendit un serre tête avec une sorte de corne en bois- Si quelqu'un vous accoste dans les prochaines minutes ne fuyez pas et captivez son attention s'il-vous-plaît.


___Entendant alors des bruits de pas venant de l'étroit chemin dans lequel elle s'était engoufré la princesse déploya ses ailes et se posa sur un toit. Récitant quelques prières au soleil, elle posa un enchantement de silence sur elle qui ne durerait que quelques secondes. À peine le Batpony arriva-t-il devant la pauvresse qu'il l'interpella sans autre cérémonie. Cette dernière gagna du temps, prenant un air perplexe puis commençant à découvrir son visage montrant ses yeux violets, Celestia choisit ce moment exact pour frapper. Se laissant tomber au bas de l'immeuble, elle écrasa le Batpony de son proéminent fessier et lui passa les menottes qu'elle gardait dans sa veste par la même occasion.  Ne découvrant pas son visage et camouflant sa voix, la dirigeant considéra la menace. Elle était belle et bien suivie, mais comment de telles informations avaient-elles pu fuiter. Lui passant une deuxième paire de menotte autour des pattes arrières tout en l’accrochant à un lampadaire au sommet trop épais pour se libérer en volant, puis faisant s'illuminer sa corne, elle lanca quelques traits de lumières qui transpercèrent ses ailes. Ce n'était pas des blessures graves, elles guériraient, mais en attendant, il ne pourrait pas voler correctement pour les prochains jours.


-Ne t'inquiète pas, je ne veux te faire aucun mal, mis à part celui ci, juste ne pas t'avoir derrière moi. Et je ne veux pas te garder ici non plus. Vois.


___D'un geste, elle balanca les clés un peu plus loin. Dans la ruelle, dans une poubelle pour être exacte.


-Comme ca si quelqu'un vient à votre secours, vous pourrez vous libérer. Quant à vous.


___Se tournant vers la Saddle Arabian ne comprenant pas totalement ce qui vient de se passer, elle s'écarta un peu, gardant du coin de l’œil le batpony pour lui dire:


-Rejoignez-moi à Canterlot dès que vous le pouvez, payez-vous un billet avec  l'argent que je vous laisse, j'essayerai de faire quelque chose pour votre situation et pour vous montrer ma gratitude.


___Récupérant son bâton alors que les premières gouttes de pluies tombaient,  elle fit briller sa corne, lentement puis de plus en plus fort, jusqu'à ce qu'un flash lumineux ne s'en diffuse, aveuglant momentanément les deux personnes et lui permettant de s'envoler vers une direction que personne ne pourrait noter.






5:30 PM
De l'autre coté de la ville.



___Elle traversa la ville de long en large, ce qui lui prit une bonne demi-heure à vitesse maximale car les vents – qui s'étaient levés entre temps- la ralentirent dans son vol. Finalement, elle parvint jusqu'au point de rendez-vous avec la jeune Steam Gold. Se posant à côté d'elle alors qu'un rideau de pluie s'abattait sur elles.


-Bien. Je suis désolé d'avoir été si mystérieuse pendant tout ce temps, mais la mission délicate dans laquelle nous nous sommes engagés nécessite certaine précaution.- Remarquant le visage inquiet de son interlocutrice elle reprit d'une voix plus douce.- Ne t'inquiète pas pour la bombe, tu peux laisser la télécommande là ou elle est, je n'ai jamais eu l'intention de faire exploser la bombe. Il s'agissait juste d'une diversion pour ceux qui nous aurait suivit. Toutefois je ne pouvais te le dire, si toi même tu ne te doutais de rien, comment nos potentiels traqueurs auraient pu se douter de quoi que ce soit. Bien, pour la suite, tu vas me suivre, nous allons devoir nous infiltrer là ou est retenu notre homme et les neutraliser rapidement. Après quoi nous pourrons entamer notre évacuation. Suis-moi.



___Partant à tire d'ailes, les deux solaristes se dirigèrent quelques maisons plus loin et se posèrent sur un toi. Célestia lui faisant signe de la suivre et de rester silencieuse se laissa tomber lentement. Les gardes n'étaient pas à l'extérieur ce qui était une bonne nouvelle et sûrement du au temps. Avec le vent, les diversions de Steam n'auraient pas été si efficaces. Faisant signe à la pégase une seconde fois, la clerc brisa la vitre d'un rayon lumineux et entra en trombe dans la salle, laissant son acolyte faire son office. Une fois les gardes  Aveugler, elle sauta sur l'un d'eux et frappa avec son baton droit sur la nuque et répéta avec une frappe sur le crâne l'envoyant au tapis directement. Portant son regard tout autour, elle nota qu'aucun autres garde n'était présent. Maigre défense, mais compréhensible pour une ville fraichement capturée. Observant les alentours, elle commanda à Steam de désactiver tous les pièges, présents dans la salle qui pourrait heurter leur camarade. S'essuyant le front sous a capuche, la princesse une fois tout danger écarter libéra la cible et passa à la salle adjacente pour récupérer son scèptre de mage.


-Bien, nous partons sur le champ. Steam, ta mission dorénavant est de protéger notre invité au péril de ta vie, tout comme je le ferai. Si tu vois que je suis dans le trouble, pense tout d'abord au but de la mission.


___Dans un courant d'air, Célestia laissa les deux pégases très certainement sur ses talons et sortit dans l'orage qui la trempa jusqu'aux os en un rien de temps. Ils se dirigèrent ainsi jusqu'au port ou ils restèrent en vol stationnaire pendant quelques minutes. Le regard vif, et prête à toute attaque, la princesse surveillait le périmètre et s'apprêtait à ériger un petit bouclier lumineux pour n'importe quel projectile, bien qu'aucune flèche ne pourrait atteindre une telle altitude avec ces vents.

6:00 PM
Port de Pretruskria.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Quête Crossable] Voyage Diplomatique   Dim 5 Juil - 1:20

SuperNova continua de fixer la princesse dans les yeux. Il lui avait enfin mit la patte dessus et n'attendais plus qu'une réponse de la part de cette dernière. Celestia, elle, se contentait de dévisager le garde, un peu surprise de tout cela. S'attendait-elle à passer inaperçue tout du long ?
Le Capitaine n'eut pas le loisir d'approfondir la question qu'il fut plaqué au sol, l'air expulsé de ses poumons. Pendant qu'il lutta pour respirer une bouffée d'oxygène, ses pattes avant furent menottées ensembles. Après avoir enfin écarté le risque du manque d'air, le Lunariste essaya de s'extirper de dessous son assaillant, mais il ne parvenait pas à bouger. Ou bien ce poney était trop fort, ou bien il était trop lourd, mais dans les deux cas, Nova ne pouvait rien faire du tout, à part attendre sous le fessier de son agresseur. Quelques instants après, les pattes arrières du Batpony furent attachées à leurs tours et le poids qui encombrait le garde se dissipa. Profitant de ce répit, il tourna la tête et regarda son attaquant d'un regard meurtrier. Il ne put retenir sa surprise en voyant qu'il s'agissait de la princesse solaire, et qu'à côté d'elle se trouvait un autre poney qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau ou presque.
Cela dit, la monarque ne s'arrêta pas en si bon chemin et tira plusieurs petits traits de magie qui transpercèrent les ailes du Batpony, lui arrachant un petit cri de douleur. Elle eut cependant besoin de justifier son acte en disant qu'elle ne voulait aucun mal mais qu'il était hors de question que le garde la suive. Elle poussa même le vice un peu plus loin en jetant les clefs dans une poubelle proche de la, ajoutant que si quelqu'un passait par la, alors il pouvait se libérer. Puis, toujours en gardant un oeil sur Nova, elle remercia celle qui lui avait servi d'appât avant de reculer et de se servir de sa magie pour aveugler tout le monde. Il fallut un petit moment pour que le Capitaine ne puisse à nouveau voir quelque chose, mais la princesse était déjà partie.
Le garde blessé tenta de se lever, ayant oublier ses chaînes, et ne put que se vautrer lamentablement par terre. Il grogna un peu de frustration avant de se tourner et de voir que la fausse Celestia était partie elle aussi, sans demander son reste. Nova jura avant de tirer violement sur ses menottes, plus frustré qu'autre chose, avant de s'arrêter et de regarder ses ailes blessées. Elles étaient percées en plusieurs endroits et le sang coulait le long de la membrane avant de tomber sur le sol, goutte par goutte. Il essaya de les plier mais grogna de douleur. Il ne pouvait plus les plier et n'allait pas non plus pouvoir voler pendant quelques jours, le temps qu'elles cicatrisent.
Le garde ferma les yeux et prit une grande inspiration avant de donner un grand coup de patte dans le lampadaire en criant de frustration. Il venait de se faire humilier. Celestia s'était foutue de lui en le prenant par surprise et en le neutralisant de la sorte. Et son geste de "bonté" n'était pas vraiment mieux. Après tout, quel citoyen de la ville n'en voulait pas aux gardes lunaires pour l'occupation de la ville ? De voir un garde menotté et blessé, incapable de se défendre. L'occasion était trop parfaite et plus d'un seul allait la saisir, plutôt que de chercher à aider le blessé.
Le garde rumina encore un peu alors que la pluie commençait à tomber, mouillant le garde en armure et rajoutant encore un peu à son humeur récente. Heureusement, quelqu'un arriva et remarqua le Capitaine prisonnier. C'était le garde qui avait reçu les derniers ordres de Nova. Tout deux se fixèrent un moment avant que le subordonné ne finisse par réagir et s'approcha du Lunariste.

- C'est Celestia, elle est bien ici. Tu vas me chercher les clefs, elle les a jetées dans la poubelle là-bas. Tu me les trouvent et tu m'enlève ces conneries de menottes, ensuite on va la retrouver. Plus vite que ça !

Le sous-fifre s'exécuta, même si la perspective de fouiller dans les ordures ne l'enchantait guère. Il regarda le contenu de la poubelle un moment, espérant voir l'objet de ses recherches, mais sans grand succès. Il finit tout de même par plonger une patte dedans avant de renverser le contenu par terre. Il fouilla encore un peu avant de finalement sortir les clefs métalliques et de les soulever d'un geste triomphant. Sans attendre, il alla libérer le Capitaine de ses liens tandis que celui ci soupirait de contentement. Une fois libre de ses entraves, Nova se leva et s'étira avant de marcher pour sortir de la ruelle d'un pas pressé

- Par pitié, dis-moi que le garde solaire est toujours entre nos pattes.

- Aux dernières nouvelles, oui...

- Parfait, alors dans ce cas, on y fonce ! Je suis prêt à parier que Celestia y est allée.

- Mais, vos ailes ? Vous devriez aller les soign-

- On y va. Mes ailes peuvent attendre, c'est rien ça !

Le subordonné ne répliqua pas et les deux gardes se dépêchèrent d'arriver au lieu ou le prisonnier était détenu. Mais le temps d'arriver sur les lieux, ils comprirent qu'il était déjà trop tard. Une des vitre avit été brisée, le verre qui jonchait le sol était plus que révélateur. Et pendant ce temps, la pluie continuait de tomber. Un éclair illumina le ciel. SuperNova était trempé, au même titre que son collègue, mais c'était devenu le cadet de ses soucis. Le Capitaine ordonna à se recrue de vérifier et de revenir avec un rapide état des lieux, ce qu'il fit sans attendre.
Le Batpony resta dehors, scrutant les lieux qui étaient maintenant déserts à cause de la pluie. Aucun signe de la dirigeante, bien évidemment. Il scruta le ciel pendant un moment, avant de finir par repérer quelque chose parmi les nuages. Il y avait trois silhouettes qui volaient au-dessus de la ville. Nova plissa les yeux et les fixa un long moment avant de finir par les reconnaître à travers la pluie battante. C'était Celestia, Steam, ainsi que le prisonnier. Alors la jeune pégase était bel et bien de mèche avec la princesse... C'est à ce moment que le garde sortit de la bâtisse.

- Le prisonnier n'est plus la et les gardes sont inconscients. Les pièges ont aussi été neutralisés.

- Donc en gros, elles nous ont complètement maîtrisés... Bordel !

SuperNova lâcha encore un juron avant de se tourner vers son acolyte. Il ne voulait pas les laisser partir. Il ne le pouvait pas laisser la princesse s'en tirer à si bon compte. Mais quelles étaient ses options ? Il pouvait essayer de la rattraper, mais auraient-ils le temps ? Toute attaque était inutile, déjà à cause du vent et du temps, ensuite parce que Celestia était très certainement prête à se protéger si nécessaire. La solution extrême qui consistait à tuer tout le monde n'était certainement pas ce que le Capitaine voulait, il n'en donnerait pas l'ordre. Que faire donc ?

- Par là-bas, c'est bien le port, je me trompe ?

- Oui, y aller ne sera pas bien long, surtout avec les rues dégagées.

- Je vois. Dans ce cas, on vas y aller le plus vite possible. C'est probablement notre seule chance d'y arriver à temps. On a des mages de dispo ?

- Oui, deux. Ils sont sur place d'ailleurs, par sécurité.

Hochant la tête, Nova fit signe à l'autre garde de le suivre alors qu'il partit à pleine vitesse vers le port. Ses blessures lui faisaient mal, et la pluie qui tombait dessus n'avait en rien arranger la chose, bien au contraire. Il perdait de plus en plus de sang, mais pour le moment, il pouvait tenir le coup. Au moins jusqu'à ce qu'il parvienne à récupérer ce garde prisonnier. Hors de question qu'ils parviennent à quitter la ville !
Les deux gardes arrivèrent rapidement au port de la ville, un peu essoufflés mais heureusement avant le trio de fuyards. Une fois là-bas, Nova trouva assez vite le duo de mages qu'il voulait avoir. Il sourit intérieurement. Peut-être allait-il réussir à faire quelque chose... Rapidement, le Capitaine réunit tout le monde avant d'expliquer la situation.

-Je veux que les mages se servent de leurs magies pour tirer sur Celestia et notre prisonnier en même temps. Je sais que la princesse sera capable de se protéger, mais c'est loin d'être un problème, c'est justement ce que je veux. Soit elle doit se protéger elle, soit le garde fugitif, mais dans les deux cas, on en touche un puisque jusqu'à preuve du contraire, elle ne peux pas se servir d'un bouclier magique sur deux poneys en même temps.

Les deux mages hochèrent la tête avant de fixer les formes volantes. Ils se préparèrent ensuite à faire ce que le Batpony avait demandé et chargèrent leurs attaques magiques, prêts à faire feu. Il ne leur fallut que peu de temps pour préparer leurs attaques et après le signal de SuperNova, firent tout deux feu, envoyant chacun une tir électrique sur leurs cibles. La pluie et l'orage, sans compter la vitesse fulgurante des deux tirs allaient sans doute rendre toute esquive très compliquée...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Steam Gold
avatar
Solar Empire

Messages : 326
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 27
Expérience:
125/340  (125/340)

MessageSujet: Re: [Quête Crossable] Voyage Diplomatique   Dim 5 Juil - 6:40

Tout se passait bien. Je suivais à la lettre les plans de la princesse sans me faire prendre. Mais cependant, cette perfection avait pris fin dès que j’avais croisée deux visages familiers : c’était Melvius et la petite Celest, ceux que j’avais rencontré à Fawntaine auparavant. Bien que le licorne jaune m’avait reconnue, il ignorait l’existence de ma mission.  C’était rassurant pour ma part jusqu’à constater que lui et sa fille allaient en direction de l’endroit où j’avais posé la bombe. Discrètement affolée, je le suivais en évitant  que je me fasse repérée. Mais le drame a commencé à partir des mots de la pouliche.

« Papa! Regarde il y a une boite bizarre dans ce tonneau ! »

Ils avaient retrouvés ma bombe. Melvius, qui constatait que cette bombe contenait de la poudre à canon, vidait tout le contenu pour ne laisser qu’une coque vide. D’un côté, j’étais rassurée car cela m’empêcher de les tuer accidentellement, mais d’un autre côté, ils entravaient la mission. Je devais alerter Celestia au plus vite en profitant du fait que je ne me suis pas fait repérée, sauf si le père de famille se doutait que j’étais responsable de cette bombe.

J’étais partie à la recherche de ma souveraine sous un début de pluie, toujours affolée. Finalement, c’était elle qui m’avait retrouvée à mon grand bonheur.

« Bien. Je suis désolé d'avoir été si mystérieuse pendant tout ce temps, mais la mission délicate dans laquelle nous nous sommes engagés nécessite certaine précaution. »

« Je comprends. Mais… ils ont retrouvé ma… »


L’alicorne solaire semblait comprendre immédiatement ce que j’allais dire, me rassurant avec une douce voix.

« Ne t'inquiète pas pour la bombe, tu peux laisser la télécommande là où elle est, je n'ai jamais eu l'intention de faire exploser la bombe. Il s'agissait juste d'une diversion pour ceux qui nous aurait suivis. Toutefois je ne pouvais te le dire, si toi-même tu ne te doutais de rien, comment nos potentiels traqueurs auraient pu se douter de quoi que ce soit. »

Une diversion ? La bombe n’était qu’une diversion pour nos poursuivants ? Je ne savais pas comment le prendre à part le fait d’être rassurée que cette étape de la mission n’était pas un échec. Mais reste à savoir pourquoi on faisait cela.

« Bien, pour la suite, tu vas me suivre, nous allons devoir nous infiltrer là ou est retenu notre homme et les neutraliser rapidement. Après quoi nous pourrons entamer notre évacuation. Suis-moi. »

« Votre homme ? Mais ! Attendez… »


Je n’avais pas eu le temps de lui demander des explications. Je me contentais de suivre la princesse par les airs pour me retrouver sur le toit de l’endroit en question. Avec discrétion, nous défendions doucement dans les airs avant que la dirigeante se mettait à briser la vitre pour avoir accès. Une fois à l’intérieur, je surveillais les arrières de mon puissant acolyte. Cette dernière n’hésitait pas à utiliser un sort pour aveugler les gardes pour les assommer ensuite. Fort heureusement, c’était les seuls gardes qu’on avait croisé, ce qui était plutôt étrange. Dans une certaine logique, les gardes devaient plutôt accroître la sécurité de cet endroit à cause de notre diversion, mais ce n’était pas le cas. La seule explication possible était que l’armée lunariste était en minorité dans une ville récemment annexée. Mais au lieu de songer à tout ça, je devais continuer la mission.

Nous étions arrivés dans la salle où se trouvait l’étalon que cherchais Celestia. À ma grande surprise, il s’agissait d’un garde pégase solariste. Mais que faisait-il ici ? Pourquoi la garde lunaire l’avait enfermé ? Je n’allais pas tarder à le savoir. Mais la princesse m’avait ordonnée de désactiver les pièges dans cette salle. Comme elle s’en doutais, certaines dalles au sol était surélevée que d’autre et n’avait aucun ciment pour les tenir. C’était des pièges à pression. Une méthode antique dont les pledgiens utilisaient souvent pour sécuriser les prisons. Je connaissais deux méthodes pour désactiver cela : trouver le levier de sécurité pour que les gardes passent cette pièce sans problème, ce qui est une perte de temps car en général, ce mécanisme possède un code secret et que je n’avais pas le temps de tester les combinaisons, et la deuxième méthode, celle de bloquer les mécanismes. Je sortais de ma sacoche une résine spéciale que j’utilisais souvent pour boucher les tuyaux perforés dans l’immédiat. J’en plaçais dans les creux de chaque dalle, sécurisant ainsi les lieux. Je faisais signe à la princesse que la voie est libre. Cette dernière libérait le pauvre soldat avant qu’on quitte cet endroit.

« Bien, nous partons sur le champ. Steam, ta mission dorénavant est de protéger notre invité au péril de ta vie, tout comme je le ferai. Si tu vois que je suis dans le trouble, pense tout d'abord au but de la mission. »

« À vos ordre, princesse. »


Suite à cela, nous quittions ces lieux en volant à une hauteur idéale pour ne pas recevoir le moindre projectile. Mais la pluie risquait de me poser problème à ma prothèse. Je devais tenir plus longtemps possible pour protéger le garde.

Cependant, deux boules électriques foncèrent vers nous. Une en direction de Celestia et un autre vers moi et le soldat. Ayant pour ordre de protéger le pégase, je le poussais pour le sauver, dont je recevais l'attaque de plein fouet. Je hurlais de douleur par cette décharge électrique qui s'empirait à cause de mon aile artificielle. Une fois de le coup de jus a cessé, le commençais à tomber. Mais heureusement, l'étalon me sauva en me rattrapant, me regardant avec inquiétude. J'étais à deux sabots d'être inconsciente.

_____________________________________________

Mon OC:
 


Ma Cutie Mark:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Quête Crossable] Voyage Diplomatique   Dim 5 Juil - 14:02

Qu'est-ce qu'une princesse, enfin la fille de Luna peut bien faire ici ? Elle fait du tourisme et aide à la stabilité d'un nouveau territoire Lunariste. Vous allez me dire, mais elle n'a rien de mieux à faire ? Malheureusement, la seule réponse est... Non. Ma mère dans sa grande et infinie sagesse et suite aux derniers évènements m'ayant gentiment fait rester au plus proche et surveillée. Ce n'est pas grave, j'imagine que j'aurais tout le temps d'aller parcourir le monde plus tard, enfin pas que j'en ai réellement l'envie non plus d'ailleurs.

Enfin soit, conviée à ne pas sortir des territoires lunariste, je suis venue donner un coup de sabot au nouveau capitaine même si je ne l'ai pas vu une seule fois depuis mon arrivée, pour essayer de rétablir la situation de cette ville lâchée assez brusquement par sa garde précédente. J'ai passé une partie de mon temps au début à devoir ménager la chèvre et le chou entre différent esprit des plus chaud et prompt à la colère tout de même. Finalement harassé et suite à une toilette dans une auberge j'ai préféré changer d'occupation. Ce n'est pas comme s'il n'y avait pas divers problèmes à gérer.

Finalement, j'ai fini par entendre au coin d'un couloir une chose en mon sens ridicule. Un garde solaire retenu prisonnier ? Mais qu'est-ce que ? Je m'approche d'eux et engage la conversation. Ils m'expliquent la situation plus qu'épineuse. Le pégase prétend être un garde solaire en mission d'espionnage, qui n'a pas eu le temps de se replier après le changement soudain de dirigeante. Sans aucune preuve de sa bonne foi et l'ayant pris le sabot dans le sac à avoir fait des petits vols il est donc enfermé.

"Conduisez-moi promptement à ce captif, nous allons lui accorder audience."

Déjà cela commence mal, quand j'arrive il souffle comme si ma présence l'ennuyée. Ayant tout de même eu l'éducation de ma mère, je réponds d'un puissant coup de sabot au sol et usant de la traditionnel voix royale de Canterlot, coutume périmée par des millénaires d'utilisation, mais toujours utiles dans ce genre de situation... Il se calme immédiatement sous mon regard désapprobateur, dégluti et m'observe.

"Est-ce des manières à tenir face à la fille de la nuit ?"

Mon empathie m'aide, je sens son cœur passer de l'agacement au respect calme, bien qu'avec une pointe de crainte. Il s'excuse, j'accepte celles-ci et lui demande de m'expliquer sa situation. Complexe, il n'a aucune preuve pour son identité probante et d'un autre côté... Sans ordres, les gardes lunaires sont bloquées et ne peuvent vérifier ses dires. Surtout que dernièrement mère est absente. Même si je n'ai aucun pouvoir a proprement parlée, ils acceptent quand même qu'en temps que fille de leur dirigeante je puisse leurs faire faire une chose logique et utile en mon nom et justement...

"Bien, en notre nom, nous vous ordonnons d'examiner les dires du détenu. Envoyez séance tenante un binôme de garde faire vérifier son témoignage et un second ramener ce fameux contenant."

Ils s'exécutent. Cela explique aussi le manque de protecteur dans ce qui est pourtant un baraquement de la garde... Enfin, en parti lors d'un certain événement qui arrivera prochainement. Finalement au bout d'une demi-heure, l'un des quatre gardes me ramène ce que j'ai demandé et repart fouiller le lieu. Je l'ouvre par magie et finalement trouve caché ce que je cherchais... Une preuve indiscutable de son identité. Par mesure de prudence je lui demande son matricule, il me le dicte machinalement comme seul un garde pourrait le faire.

"Cette farce n'a que trop duré. Nous allons produire une lettre d'excuse pour vous, une à destination de votre dirigeante et une dernière de libération. Veuillez patienter cela ne sera point long."

Enfin un peu quand même, nous ne voulons pas que le moindre égarement sur un mot conduise à un conflit inutile. Le garde solaire habitué au protocole se contente de rire de bon cœur avec un sourire d'encouragement. Il n'est que trop conscient du poids de la bureaucratie. D'un autre côté, il est soulagé de savoir que d'ici une ou deux heures maximum il sera libre. Par contre, l'un comme l'autre nous ne pouvions savoir sous quelle forme cette liberté serait. Puisque au moment de retourner voir notre prisonnier... La cellule est vide et la fenêtre brisée.

"Qu'est-ce que ?! Mais qui est l'incompétent qui a placé un prisonnier en captivité dans une salle sans barreaux aux fenêtres et sans attaches ?"

Je constate cela d'un air las, d'un autre côté je n'y avais moi-même pas fait attention. Puisque le prisonnier n'a toujours pas pris acte de sa libération, cela est toujours une évasion et donc un acte hostile envers notre nation. Je n'ose pas imaginer la tête du prisonnier ? Sera-t-il honoré que sa dirigeante le libère ? Ou dépité intérieurement de la voir faire cela alors qu'il était sur le point d'être libéré bien gentiment avec les excuses officielles et couchez sur le papier. Faites tout de même par la fille de Luna étant tout de même princesse de naissance bien que sous l'autorité de sa mère ? A-t'il réellement eu le temps de le dire d'ailleurs vu la rapidité de cette action ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Quête Crossable] Voyage Diplomatique   Lun 6 Juil - 3:46




Environ 6:00 PM
Proche de l'aéroport de Pretruskria



___L'orage était à la plénitude de sa  fureur, de ci et de là le tonnerre maltraitait la terre de divers impact aux sonorités assourdissantes. Dans tous les sens du terme, les solaristes étaient au cœur de la tempête, mais il devait tenir bon, encore un peu. Il fallait patienter, attendre, leur porte de sortie serait très bientôt  là. La tension était palpable, comme un courant d'air chaud au milieu de la tempête, un électron excité qui semblait troublé la quiétude apparente de cette ville inondée sous les pluies diluviennes. Comme un présage de la future défaite des défenses de cette cité, jusqu'ici ils n'avaient rien pu faire pour les arrêter et intérieurement la princesse solaire espérait qu'il en soit ainsi jusqu'à ce que son garde soit évacué.


___Peu importe si elle, restait en arrière. Le plus important était la mission actuelle, le mettre à l’abri, si jamais un malheur devait arriver, un imprévu faisait son apparition tel un démon sauterait hors d'une boite, elle avait le devoir de rester sur place pour assurer le bon retour de ses sujets. Après tout, ils ne pouvaient ni lui faire du mal, ni la capturer, ceci annoncerait une guerre des plus effroyables. En espérant que l'armée de sa sœur ait un minimum de jugeote ils devraient la laisser partir pour éviter tout conflit inutile.



___Toutefois si jamais ses sujets se faisaient attraper, leur sort serait bien différent. Les sanctions qui pourraient s'appliquer à eux étaient nombreuses et variées et bien que l'instant présent soit à la vigilance, elle ne pouvait s'empêcher d'y penser. Elle devait chasser ces images de tortures et autres atrocités de sa tête, il n'y avait pas la moindre raison que son plan ne se déroule pas comme prévu. Dans l'état actuel des choses ils avaient presque gagné.


___Cependant, alors que la mission touchait à sa fin, une idée atroce frappa son esprit de plein fouet à l'image de la foudre sur  cette sublime bourgade. Et si elle avait tort? Était-ce seulement possible? Quelle était la probabilité après les négociations de la veille que les lunaristes décident de libérer son garde? Toutefois, il subsistait un doute, une infime probabilité que les gens gouvernant actuellement la Lunar Republic en l'absence de sa soeur ne soient pas tous des abrutis finit pensant encore un peu à la paix. Qu'en était-il de sa nièce? La princesse de la nuit avait-elle accepté de la laisser grandir? Avait-elle accepté de la laisser intervenir dans la politique?



___D'ailleurs comment allait-elle? Sa nièce un peu gaffeuse et pourtant attachante à souhait. Elle espérait la revoir prochainement. Après tout, elle en voulait à sa sœur, pas à sa fille. Elle n'avait rien à voir avec tous ces conflits, alors pourquoi en voudrait-elle à Pandore? De plus Rebellious – le Soleil seul savait où elle maraudait ces derniers temps- apprécierait très certainement de revoir sa cousine. Tout du moins, elle l'apprécierait plus que de revoir son propre frère, c'était une certitude...


___Décidément, plus elle y pensait, elle plus elle en venait à une conclusion qui préoccupait son esprit: " Tait-elle une incapable?" Toutes ces années à essayer de préserver la paix, pourquoi? Pour rien! Comment voulait-elle préserver la paix quand elle n'était même pas capable de calmer les mœurs opposant ses propres enfants. Comment empêcher un conflit entre de grandes puissances quand on ne peut le faire pour ce à quoi elle tenait le plus au monde. La gentillesse... Ces attentions, peut-être n'était-elle pas assez sévère. C'était une certitude. Sa vie familiale et la situation actuelle n'étaient que deux choses parallèles et reflétant son incapacité à sévir.








Environ 6:10 PM
Au même endroit.




___Tandis que la dirigeant se perdait dans les affres de son incertitude et sa perte de confiance elle avait relâché sa vigilance ne voyant qu'au dernier moment les traits d'électricité magique qui fonçaient droit vers elle et son garde. Dans l'état actuel des choses, elle ne pourrait pas voler assez vite pour sauver l'évadé, mais en dépit de son incapacité à faire quoi que ce soit, la jeune Steam Gold plus proche du pégase se rua contre toute attente sous le puissant coup magique qu'elle essuya de plein fouet commençant à chuter.


___Célestia voulu se précipiter à son secours, en oubliant presque le trait qui fonçait droit sur elle, c'est alors que son garde fit briller son bâton envoyant un sort similaire sur le trait qui filait à travers les gouttes de pluie. Les deux sortilèges se rencontrèrent en émettant une forte chaleur et un souffle qui fit reculer la princesse.  Sans perdre un instant, alors que l'alicorne s'apprêtait à sauver sa coéquipière,  il lui fit signe qu'il s'agissait de son propre travail et c'est à une vitesse hallucinante que le poney ailé partit en en piqué pour sauver la jeune forgeuse et la rattrapa dans sa chute. À peine était-il parti que la clerc canalisa la magie de lumière qui emplissait son corps afin de formuler un sort de soin mineur elle envoya son rayon divin droit sur la pégase à demi inconsciente puis les rejoints avant que les mages ne refassent feu.


-Vous allez bien? Ne vous inquiétez pas pour moi, c'est une blessure mineure dont je m'occuperais une fois à l'abri. Steam, QuickSpell, partez maintenant, Fermez les yeux et dès que je vous le dirais, envolez-vous au-dessus des nuages.


___Les gardes s'apprêtaient à nouveau à faire feu comme elle l'avait subodoré. Cependant, cette fois ci, elle ne leur en laisserait pas le temps. Concentrant le plus de magie possible dans sa corne elle relâcha toute la lumière qu'elle avait accumulée d'un seul coup. La lumière qui s'en échappa écarta fit s'écarter les ténèbres de l'orage et descendit comme un rayon divin vers leurs agresseurs. Le flash lumineux était si vif, que la moitié de la ville a du le noter, mais plus encore le garde royal ainsi que les deux mages l'accompagnant qui devait être en dessous d'eux étant donné que la lumière arriva droit sur eux avec pour seul but l'aveuglement de ces personnes.


___Le sort n'avait rien à voir avec celui qu'elle avait utilisé seulement contre le Lunarien qu'elle avait dû maîtriser. Cette fois ci il était bien plus puissant et pour une seule raison:  elle avait relâché en quelques secondes, une quantité proches de cinquante pourcent de l'énergie magique dont elle disposait. Hurlant à travers la tempête, assez fort que ses alliés l'entendent, mais pas assez pour que ses détraqueurs ne le puissent, la princesse se mit en course.


-VITE, AU-DESSUS DES NUAGES!








___Restant derrière ses sujets, elle fit attention à ce qu'aucun autre trait magique ne file vers eux et s'engouffra dans les cumulonimbus. Cependant, le voyage à travers les nuages ne fut pas si facile que prévu, elle avait oublié un seul et unique détail: L'aile de Steam Gold était faite de métal, et quel meilleur paratonnerre qu'un bout de métal dans les cumulonimbus, cette idée la percuta une fois que le premier éclair se dirigea vers eux, usant d'un trait de lumière elle stoppa la première catastrophe lumineuse. Malgré cette intervention, la nature ne sembla pas vouloir laisser libre court à leur évasion puisqu'elle ne laissa pas le temps à la princesse de reprendre son souffle qu'un autre éclair s'apprêta à frapper. Se décalant de côté pour ne pas blesser ses sujets elle stoppa le second éclair et dû réitérer l'opération un certain nombre de fois jusqu'à la sortie des nuages.


___Au-dessus d'eux, un ciel aux milles merveilles. D'un bleu incomparable surplombant cette mer de ténèbres, l'éther était comme une salvation pour l'alicorne qui aperçu du coin de l’œil à quelques mètres de là ce qu'elle recherchait: le dirigeable en partance de Pretruskria pour Canterlot équipé d'une salle secrète qu'elle seule pouvait ouvrir. Hors de souffle elle fit encore un dernier effort pour s'élever dans les airs en faisant signe aux deux autres de la suivre. Elle survola discrètement le véhicule volant vérifiant qu'effectivement aucun garde lunariste ne soit à son bord ce qui était le cas puis se laissa choir en altitude jusqu'à arriver devant la coque du zeppelin, infime et presque invisible lorsqu'on ne le sait pas, un trou était taillé dans le bois ou elle enfonça sa corne, restant en mouvement pour ne pas se la faire casser, sa corne s'illumina faiblement.


___Tirant dans ses dernières forces, elle envoya une impulsion magique dans l'encoche.  Automatiquement une porte dérobée s'ouvrit ou elle invita ses coéquipiers à entrer. La dame solaire posa un dernier coup d’œil à l'extérieur, pour vérifier que personne ne les suivait, et si seulement ils étaient là, ils devaient encore être dans les nuages, ne pouvant les voir emprunter cette porte secrète. Son pilote en chef, avait pour ordre de ne faire demi-tour sous aucun prétexte. Finalement Tia se permit d'entrer dans le véhicule alors qu'il atteignait sa vitesse de pointe. Une seconde plus tard, et elle n'aurait jamais pu quitter cette ville de cette manière. Refermant la porte, hors de souffle et vider de son stock de magie, la princesse posa un genou à terre exténuée et fit ses explications.


-Steam Gold? Je m'excuse humblement auprès de toi de ne pas avoir pu te communiquer les détails de la mission qui t'attendait plus tôt, mais nous devions agir au plus vite. QuickSpell que tu vois ici est un garde royal, mais aussi un espion à la solde de notre Nation. Toutefois lorsque Pretruskria a changé d’affiliation, les Lunaristes ne lui ont pas laissé le temps de partir et l'ont capturé aussitôt. -Extenuée, la dirigeante reprit son souffle et les observa de son regard le plus attendrit. - Je ne peux permettre à qui que ce soit d'emprisonner l'un des miens de cette manière et ai lancé des négociations qui n'aboutirent à rien. C'est pourquoi j'ai lancé cette mission.



-Princesse... Sans vouloir vous offenser, la fille de votre sœur, la princesse Pandore s'apprêtait à me libérer.



-Comment ca? Pandore était ici? C'est un problème que j'aurai aimé ne pas avoir à traiter et j'espère qu'elle ne m'en tiendra pas rigueur. Toutefois mon très cher garde, ma nièce n'a aucun pouvoir et aucun ordre à donner aux gardes royales du gouvernement de ma sœur et le batpony qui était à nos trousses portait effectivement l'armure des gardes de la princesse Luna. Et vu tous les efforts qu'il a mis en œuvre pour nous stopper, je ne pense pas qu'il ait été enclin à te laisser partir aussi facilement.


___Son regard plein de gentillesse s'assombrit un instant, comprenant qu'elle avait très certainement fait une erreur. Elle se semblait faible, pas physiquement, bien qu'actuellement ce soit le cas, mais mentalement. Elle ne savait plus ou aller et que faire et s'exprima en ces termes:


-Steam, Spell, je suis comme chacun d'entre vous, il m'arrive de faire des erreurs et d'avoir des coups de têtes. Cependant toutes les actions que j'entreprends n'ont qu'un seul but: le bien de mon peuple, votre bien ainsi que le bien de tout Equestria. Dans cette mission nous n'avons pas eu à faire verser le sang, et ils n'ont aucune preuve tangible que j'étais bien présente sur les lieux de ton évasion. De plus s'ils souhaitaient vraiment te libérer pour éviter une guerre, ils ne nous en tiendront pas rigueur. - Bien que le souffle court, elle acheva son discours tant bien que mal – J'espère juste, que chacun d'entre vous, ainsi que tout le peuple du Solar Empire continuera de compter sur moi... et comprendra... que peu importe mes actes... ils seront ceux d'une mère protégeant ses enfants.



___Vidée de toute son énergie, elle se laissa choir sur le côté, reprenant son souffle et le maximum d'énergie possible, bien qu'aucun pégase ne puisse rattraper un Zeppelin ayant atteint sa vitesse de pointe, il valait mieux rester vigilant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Quête Crossable] Voyage Diplomatique   Lun 6 Juil - 20:08

Le Capitaine regardait les deux tirs magiques filer droit sur leurs cibles, les deux mages ayant été tout deux d'une précision remarquable. Cela dit, tout ne se passa pas comme SuperNova l'aurait voulu, au contraire. Seul un tir électrique toucha quelqu'un, mais ce n'était pas la bonne cible du tout. Il s'agissait de Steam. Intérieurement, le garde regretta de l'avoir touchée, même s'il n'y était pour rien. La jument avait poussée le prisonnier en fuite et de prendre une des attaques magiques de plein fouet tandis que l'étalon se servit de son sceptre, et par conséquent de sa magie, pour intercepter le second tir dans une explosion audible même du sol. La jeune jument, qui était en train de tomber en chute libre, fut vite rattraper par le garde en fuite, mais Nova n'allait pas arrêter les hostilités maintenant.

- Recommencez, hors de question de les laisser s'échapper !

Les deux mages se fixèrent un très court instant avant de charger à nouveau leurs pouvoirs magiques. Malheureusement, au moment ou ces derniers étaient prêts à rouvrir le feu, l'Alicorne relâcha toute la magie qu'elle avait accumulé, ce qui provoqua un rayon de lumière aveuglant, séparant les nuages et forçant tout le monde au sol à se couvrir les yeux pour se les protéger. Bien évidemment, la moitié de la ville allait en parler, mais visiblement c'était plus un détail qu'autre chose.
Il fallut un bon moment pour que le groupe réussisse à voir à nouveau quelque chose. Hélas pour le Batpony, au moment ou il regarda à nouveau le ciel, il n'y avait plus aucune trace de la Princesse ou du prisonnier, ni même de la pégase ingénieure d'ailleurs. Envolés, tout simplement. La seule chose qui pouvait trahir la récente présence de tout les Solaristes, c'était le trou dans les nuages lorsque Celestia avait utilisée sa magie. Et encore, même celui-ci était en train de se refermer, effaçant le peu de preuves restantes.
Serrant les dents, Nova baissa les yeux et fixa le sol un court moment. Il était en train d'enrager. Dans la ville des dragons, capturée aux pledgiens, cette ville qu'il devait protéger et organiser, un prisonnier s'était échappé, en bénéficiant de l'aide de nul autre que la princesse du soleil. Pire encore, elle s'était permis le luxe d'humilier le capitaine en lui sautant dessus et s'asseyant sur ce dernier, le menottant dans la foulée et empêchant toute tentative de poursuite, que ce soit par le sol ou par les airs. La dirigeante venait tout simplement de se balader sans rencontrer la moindre résistance. Elle était venue, s'était permis une visite de la ville, comme si elle visiter ses jardins en somme, avant de récupérer son prisonnier et de repartir, comme si de rien n'était. C'était quelque chose que le Capitaine Lunariste n'arrivait pas à laisser passer.

- Capitaine... Vos ailes, vous devriez vous en charger.

SuperNova grogna en tournant la tête, regardant son subordonné dans les yeux. On pouvait facilement voir que le garde était en rogne suite aux récents événements. Et c'était peu dire. Cela dit, il réussit à garder un minimum de sang froid pour ne pas hurler sur tout et tout le monde. Le Batpony pris une grande inspiration pour se calmer avant de fermer les yeux un court moment avant de regarder à nouveau droit devant lui.

- Oui. Je vais y aller... Je te laisse gérer le reste ici et à la cellule, puis tu peux prendre le reste de ta journée. Mais pas un mot sur mon état ou sur comment tu m'as trouvé.

- Euh... Oui capitaine. Merci capitaine.

Après un hochement de tête de la part du subordonné, Nova laissa le trio derrière lui et se dirigea doucement vers la caserne. La pluie et l'orage n'arrangeait en rien son humeur, ni même les blessures de ses ailes qui ne pouvaient pas cicatriser. Il ne perdait certes pas beaucoup de sang, mais le Lunariste devait vite aller faire soigner ça, autrement il risquait d'en garder des traces. C'était loin d'être la chose qu'il voulait.
De retour à la caserne de la ville, en ayant bien sur ruminé les dernières heures, SuperNova toqua à la porte de l'infirmerie avant d'y entrer en refermant la porte derrière lui. La Licorne qui y était d'astreinte dévisagea le Batpony avant de voir l'état de ses ailes. Blessé, trempé, humilié, le garde soupira en s'approchant de l'infirmier. Celui ci examina rapidement les blessures avant de siffler et de faire partager sa "découverte".

- Des blessures magiques... Celui qui vous les a faites était assez puissant en tout cas, la membrane est assez touchée... Et je peux voir que ça fait un moment que vous vous trimballez avec ça... Vous êtes irrécupérable, franchement. Je vais vous faire quelques premiers soins, mais pour en récupérer le plein usage vous devrez allez à la capitale. C'est facilement soignable, mais je peux difficilement faire mieux avec ce que j'ai sous la patte pour l'instant.

Bien évidemment. Le Batpony hurla intérieurement. C'était très loin de ce qu'il pouvait appeler un bon boulot. Il avait perdu un prisonnier qui pouvait être utile, avait laissé la princesse ennemie en liberté dans la ville puis l'avais laissée partir après s'être fait humilié. Et voilà que maintenant, il était contraint de retourner à Concordia et de céder son poste à quelqu'un d'autre, tout ça à cause de ses blessures et de l'infirmerie qui manquait d'équipement. Vraiment, la journée pouvait difficilement être pire que ça.

- Je vais vous faire un petit message pour vous permettre de retourner là-bas. Mais j'attends de vous que vous vous soigniez ! Pas d'excuses, je ne fais pas ce mot la pour des prunes !

Après tout cela, l'infirmier demanda au garde d'enlever son armure afin de pouvoir faire ce qu'il pouvait plus facilement. Nova eut assez de mal à cause de ses ailes meurtries mais finit par y arriver. La Licorne commença à s'occuper de son cas, arrachant parfois un léger sifflement de la part du garde, à cause de la désinfection. Une fois ceci passer, alors que le soigneur s'attela à la suite, le Capitaine de la Garde regarda une des tâches de sang sur son armure. Si un jour, il revoyait Celestia, il lui ferais comprendre sa douleur, peu importe le moyen. Il pourrait même lui rendre ce qu'elle lui avait fait, lui blesser les ailes, par exemple. L'idée lui paraissait alléchante, pourtant ce n'était pas le genre de choses que le Lunariste appréciait faire, ou même voir...
Revenir en haut Aller en bas
Steam Gold
avatar
Solar Empire

Messages : 326
Age : 25

• Votre personnage •
Race: Pégase
Niveau: 27
Expérience:
125/340  (125/340)

MessageSujet: Re: [Quête Crossable] Voyage Diplomatique   Lun 6 Juil - 23:15

Malgré ma vision floutée par le choc, je voyais Celestia utiliser sa magie pour me soigner un peu. Après cela, la princesse nous rejoignait, me regardant dans mon état actuel.

« Vous allez bien? Ne vous inquiétez pas pour moi, c'est une blessure mineure dont je m'occuperais une fois à l'abri. Steam, QuickSpell, partez maintenant, Fermez les yeux et dès que je vous le dirais, envolez-vous au-dessus des nuages. »

La dirigeante semblait avoir une idée en tête mais je contentais de lui obéir. Les yeux fermés, j’entendais qu’elle lançait un puissant sort dont j’ignorais complétement ses effet. Mais n’ayant pas entendu de cris de souffrance, je pensais que c’était un sort inoffensif. Puis, j’entendais à nouveau la voix de l’alicorne solaire.

« VITE, AU-DESSUS DES NUAGES ! »

L’évadé s’envola vers les nuages orageux, me portant toujours dans ses pattes. La princesse se trouvant derrière nous, nous tracions notre chemin à travers les corridors nuageux dont les seuls dangers sont les éclairs qui pourrait nous foudroyer à cause de ma prothèse. Heureusement, Celestia nous protégeais en arrêtant la foudre par sa magie, nous permettant de continuer sans problème jusqu’à arriver au-dessus des nuages.

Je voyais un ciel parfaitement bleu. C’était comme si le temps orageux n’existais plus. J’apercevais également et pour la première fois de ma vie une grande mer de nuage. Je me croyais dans un rêve en contemplant ce paysage céleste. Mais une chose encore plus improbable faisait pour moi tache sur ce tableau réel : un foutu dirigeable s’approchait de nous. Pourquoi de tous les moyens de transports aériens, il a fallu que ce soit un dirigeable ?

Notre dirigeante volait vers la coque de cette monstrueuse machine où elle incérait sa corne, utilisant sa magie, révélant une entrée secrète. Peut-être a-t-elle pensée à ça au cas où si les gardes lunaristes contrôlaient cet engin. Nous entrons dans la salle secrète, où le pégase me posait délicatement au sol, me laissant souffler après toutes des actions. Je n’étais pas la seule à être essoufflée. Même le soldat et Celestia était dans cet état. Cette dernière me regardait d’un air exténué.

« Steam Gold? Je m'excuse humblement auprès de toi de ne pas avoir pu te communiquer les détails de la mission qui t'attendait plus tôt, mais nous devions agir au plus vite. QuickSpell que tu vois ici est un garde royal, mais aussi un espion à la solde de notre Nation. Toutefois lorsque Pretruskria a changé d’affiliation, les Lunaristes ne lui ont pas laissé le temps de partir et l'ont capturé aussitôt. »

Un espion solariste. Je comprenais finalement la raison de cette mission. Mais ce que je ne comprenais pas, c’était pour quelle raison la garde lunariste avaient-ils fais une chose pareille. Normalement, ils devraient savoir qu’il y avait de bonnes raisons pour que le dénommé QuickSpell soit dans ces lieux. J’ignorais les intentions de la princesse Luna dans ce cas. Une déclaration de guerre entre les sœurs alicornes ? Je refusais du plus profond de mon cœur qu’on soit entré dans ce genre de scénario.

« Je ne peux permettre à qui que ce soit d'emprisonner l'un des miens de cette manière et ai lancé des négociations qui n'aboutirent à rien. C'est pourquoi j'ai lancé cette mission. »

Je souriais légèrement à l’alicorne mais les paroles de l’étalon m’avaient interpellée.

« Princesse... Sans vouloir vous offenser, la fille de votre sœur, la princesse Pandore s'apprêtait à me libérer. »

« Pandore ? Vous voulez dire… LA Pandore ? »


J’étais sous le choc. On avait fait tous ces mésaventures pour au final découvrir que la fille de la dirigeante de la Lunar Republic allait le libérer. Du coup, on était dans l’erreur totale. À cause de cela, on a provoqué une probable déclaration de guerre. Je craignais le pire pour l’avenir de la Solar Empire. Même Celestia semblait penser comme moi en la regardant.

« Steam, Spell, je suis comme chacun d'entre vous, il m'arrive de faire des erreurs et d'avoir des coups de têtes. Cependant toutes les actions que j'entreprends n'ont qu'un seul but: le bien de mon peuple, votre bien ainsi que le bien de tout Equestria. Dans cette mission nous n'avons pas eu à faire verser le sang, et ils n'ont aucune preuve tangible que j'étais bien présente sur les lieux de ton évasion. De plus s'ils souhaitaient vraiment te libérer pour éviter une guerre, ils ne nous en tiendront pas rigueur. »

Je comprenais les dires de Celestia. La responsabilité d’être une dirigeante d’un pays pour la garder prospère n’était pas une chose facile, même pour une personne d’une grande sagesse comme elle. Ce genre d’erreur était un exemple sur la difficulté d’être un dirigeant.

« J'espère juste, que chacun d'entre vous, ainsi que tout le peuple du Solar Empire continuera de compter sur moi... et comprendra... que peu importe mes actes... ils seront ceux d'une mère protégeant ses enfants. »

Après les dires de l’alicorne, je lui souriais paisiblement.

« Je suis d’accord avec vous, votre altesse. Je compte sur vous comme vous pouvez compter sur moi. Après tout, j’ai parvenue à vous aider dans cette mission à haut-risque. »

Après avoir dit ces mots, je soufflais calmement, me reposant après ces péripéties. Si le trajet vers Canterlot se passera sans encombre, je pourrais rentrer chez moi pour reprendre mon travail, réparer mon aile qui a subi un sacré coup à cause de l’attaque que j’ai subis, et aussi raconter une sacrée histoire à Zenith sur cette journée.

Pour la première fois depuis les évènements de Gryphus, je me sentais utile au sein de cette nation, et cela me satisfaisait.

_____________________________________________

Mon OC:
 


Ma Cutie Mark:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête Crossable] Voyage Diplomatique   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête Crossable] Voyage Diplomatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Sombres :: Pretuskria-
Sauter vers: