Avatar : 200*400 max

Partagez | 
 

 [Quête] La garde de la balance [PV Tough Spirit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tempo
avatar

Messages : 139
Age : 20

• Votre personnage •
Race: Zèbre
Niveau: 20
Expérience:
132/200  (132/200)

MessageSujet: [Quête] La garde de la balance [PV Tough Spirit]   Mer 27 Mai - 23:40

Nous revoilà pour de nouvelles aventures ! Aujourd'hui, nous suivrons Tempo qui se hasarde à se balader en terres ennemies pour gagner de l'argent. Le jeune zèbre partait accomplir une quête au Crystal Empire. Il avait lu une petite annonce je ne sais plus où du style "Recherche garde de nuit dans usine au Crystal Empire jusqu'à ce que les intrus soient trouvés, bien rémunéré". Une certaine hésitation s'était emparée de lui, il s'agissait tout de même d'aller chez les ennemis. Mais en même temps, les ennemis en question n'étaient autre que des crystallins. Ce peuple est réputé pour son pacifisme, sa princesse de l'amour et leur opposition à la guerre. De plus, personne ne pourra deviner à quelle faction il appartient. Tempo tenait également à gagner un peu d'argent. Etre dans l'armée de la Reine lui permettait d'être nourri et loger, mais se constituer un petit pécule peut toujours servir. Ce qu'il ne s'avouait qu'à demi mot, c'était aussi qu'il voulait se prouver à lui même qu'il était capable de se battre, capable de réaliser une quête aussi simple que de garder une usine et d'arrêter quelques intrus. Ce n'est pas une mauvaise idée, il s'entraîne au passage ! En plus, disons le franchement, Tempo ne s'est jamais vraiment battu avec un poney armé, il avait appris à manier une rapière, mais jamais il n'a fait couler le sang. De la même manière, ses talents de barde n'ont jusque là jamais servi à abattre un ennemi. Ainsi, il se mit en route avec son djembé, quelques vivres et d'autres objets utilitaires. Il passa pour son grand plaisir par les Firelights Woods, puis avança en évitant les grands chemins, préférant plutôt des petites routes plus discrètes. Il n'avait aucune envie de rencontrer des solaristes ou de repasser à des endroits qui réveilleraient une certaine nostalgie chez lui.

Jamais Tempo n'était venu au Crystal Empire. Il avait toujours entendu dire que c'était un endroit à avoir vu une fois dans sa vie, qu'il s'agissait de la plus belle citée au monde. Le jeune zèbre avait rêvé devant ses livres d'histoire et de géographies, remplies de photos de la capitale. Cependant, nous savons bien que Tempo peut a des goûts bizarres... De plus, si vous suivez avec un peu d'assiduité ses aventures, vous saurez que son truc, c'est plutôt les forêts, ou encore Tramplevania qu'il admire profondément. Il fut un peu déçu. En même temps, avec tout ce qu'il avait entendu dire, toutes les attentes qu'il avait vis à vis de la ville, comment pourrait il ne pas être déçu ? Tout était trop brillant, trop flashy à son goût. Et puis ces cristaux... Des pierres, dures et froides, pour montrer à quoi ressemble l'amour... Dans les livres, elles semblait empruntes de magies et de mystères, l'atmosphère avait l'air chargé d'une énergie nouvelle, d'une beauté resplendissante, d'une aura mystique ! Mais en réalité, Tempo trouvait tout ce rayonnement simplement tape à l’œil. C'était une façade avec absolument rien derrière, ces cristaux sonnaient creux, leurs cœurs étaient glacials. Que l'on puisse voir en cette ville l'incarnation de l'amour rendait furieux le zèbre.

*Capitale de l'amour... L'amour, c'est un feu ardent au plus profond de soi, l'équilibre parfait entre mystère et sincérité, entre folie et fidélité. Ici, règnent l'ordre et l'artifice qui ne font que cacher le vide intérieur de la cité, le néant total; aucune âme, rien.*

Parfois, Tempo sait se montrer assez dur et critique... Moi, ça m'a un peu surpris la première fois, étant donné le loustic, mais vous verrez, on s'habitue ! C'est un peu comme ses petits coups de sang subites. Cependant, jamais il n'aurait osé dire cela à un crystallin, ne souhaitant pas  vexer. Il avait bien conscience qu'il ne s'agissait que de son opinion, pas forcément de la vérité absolue.

Il erra parmi les Crystals Ponys à la recherche de l'usine. Ce n'était pas la première fois qu'il voyait des Crystals Ponys, mais jamais en si grand nombre. D'après des rumeurs, en plus de changer de teint en fonction de leur humeur, ils ressentaient les émotions de façon bien plus intense que les autres poneys. Ça doit pas être facile tous les jours quand même... Remarque, ça serait chouette d'avoir une amoureuse de cette race... Quoi que, les disputes doivent être extrêmement éprouvantes, puisque sa colère en serait décuplé... Je renonce, enfin, sauf si j'en vois une vraiment mignonne... Oups, pardon, j'en ai oublié ma narration ! Hum hum, donc le jeune zèbre avait enfin trouvé son chemin grâce à la superbe signalétique de la ville sur laquelle il crachait allègrement cinq minutes plus tôt.

L'usine de cristal se situait en légère périphérie, ce qui n'est guère étonnant, personne ne souhaite avoir une usine à côté de chez lui. Jamais Tempo n'aurait imaginé qu'il y aurait une pareille structure au Crystal Empire. Il rentra et monta les escaliers pour aller à l'administration. Il rentra dans un bureau puis se présenta à la crystalline.

Bonsoir, je suis Tempo, le barde qui a répondu à votre annonce.

Ce n'est pas trop tôt ! La nuit ne va pas tarder à tomber, enfin, il reste encore un peu de temps. Comme vous le savez déjà, nous cherchons deux gardiens de nuit qui assumeront ce rôle jusqu'à ce qu'ils débusquent les délinquants. J'ignore si votre partenaire est déjà arrivé, ma collègue s'en est peut être occupé. C'est la petite jeunette du bureau d'en face. Je l'aime pas beaucoup, alors j'ai pas été lui demander si elle l'avait vu. En tout cas, on a bien fait de chercher deux gardiens, parce que là, tout seul, franchement... Je veux pas vous vexer, mais quand même... En plus, quitte à embaucher un freluquet comme vous, un mage ça aurait été efficace, mais un barde ! Comme si une petite chansonnette pouvait résoudre tous les problèmes, franchement ! Enfin, ce n'est pas moi qui m'occupe de choisir qui sera gardien de nuit...

Tempo était assez gêné... La secrétaire déballait son flot sans interruption et voilà qu'elle se permettait même de l'insulter ! Son teint devenait de plus en plus rouge, un mélange d'émotions le traversait, de la rage, de la honte, surement une pointe de timidité... Il profita de la seule brèche qu'elle lui avait laissée pour clore la discussion et partir en prenant soin de refermer la porte derrière lui.

Le jeune zèbre souffla un grand coup et tenta de calmer les battements de son cœur. Puis il entreprit de s'aventurer dans l'usine. De plus, il faudrait qu'il rejoigne son partenaire, s'il est déjà arrivé. D'abord, l'étage où il se trouvait... Apparemment, il s'agissait notamment de bureaux pour cette partie, ainsi que de casiers pour le personnel. Tempo redescendit au rez de chaussée, qui était bien plus grand que l'étage. Il cherchait par où pourraient passer les intrus pour rentrer dans l'usine durant la nuit. Tout d'abord, il y avait la porte principale, mais ça semblerait étonnant qu'ils arrivent à l'ouvrir. Tempo discernait trois espaces principaux dans l'usine : Le stockage des pommes près de l'entrée, les machines pour presser les fruits et la mise en bouteille. Ces deux dernières salles disposaient d'une sortie de secours. Étrangement, malgré la curiosité dont il fait preuve habituellement, il ne s'intéressa pas plus que ça aux machines. Autre chose le préoccupait... Malgré ses allers et retours, le jeune zèbre n'avait toujours pas croisé son compagnon et commençait à s'inquiéter. Et s'il ne venait pas ? Serait il en mesure de se débrouiller seul ? Les paroles de la crystalline le faisaient douter de lui, il n'était plus sûr de rien, la colère avait viré à la peur de ne pas être à la hauteur. Ce n'est pas bon du tout, j'espère pour lui que son coéquipier saura le mettre un minimum à l'aise, parce que là il va bientôt céder à la panique.

*J'aurais pas dû m'embarquer là dedans, non vraiment pas. C'était stupide de partir en terres ennemies, j'ai déjà tout ce qu'il faut pour survivre, je n'ai pas besoin d'argent. Je ne suis capable de rien tout seul, rien. Au sein de l'armée personnelle de la reine, j'ai un rôle de soutien, pas de combattant... Et puis comme l'a dit la secrétaire, je ne suis qu'un gringalet, que ferais je si les intrus sont nombreux et forts ?*

Ah Tempo... Si facilement influençable.
Revenir en haut Aller en bas
Tough Spirit
avatar
Lunar Republic

Messages : 113

• Votre personnage •
Race: Crystal Pony
Niveau: 19
Expérience:
60/190  (60/190)

MessageSujet: Re: [Quête] La garde de la balance [PV Tough Spirit]   Dim 31 Mai - 15:46

Tough Spirit prenait encore ses repères dans la cité de cristal, après tout il était techniquement un étranger ici, il ne connaissait pratiquement rien à la ville, ni personne pour l'aider. Mais ça n'était pas réellement un problème pour lui, il avait un tempérament indépendant. Avant de s'engager dans la garde de Crystal Empire proprement dite il décide qu'il est important d'avoir un peu d'expérience par lui même. Il n'eut pas trop de mal à dénicher une offre d'emplois, gardien de nuit dans une usine sujette au vandalisme. Ça devrais correspondre à ses qualifications.

Il n'as guère de problèmes pour trouver l'usine de jus de fruit, situé aux limites de la ville, presque au début de la campagne. L'édifice était un peu intriguant dans une cité aussi magique que Crystal Empire mais la cité s'était un tantinet modernisé depuis qu'elle avait été libéré de la malédiction de Sombra.

Tough repère le panneau indiquant la direction des bureaux administratifs et monte les escaliers, finissant par arriver dans un couloir ou deux portes se faisaient face, l'une était fermée et il pouvait entendre des bruits de voix a l'intérieur, l'autre était entrebâillée. Il décide sagement de rentrer dans le bureau disponible, setrouvant face a une jeune crystal pony qui relève la tête a son entrée, le regardant par dessus ses lunettes en demi lune.

Oui? Que puis-je faire pour vous aider?

Je vient pour répondre à l'annonce de recrutement pour un gardien de nuit.

Ah oui! Tough Spirit c'est ça? Je crois que votre partenaire est arrivé un peu avant vous mais c'est dur a dire. Ma collègue parle plutôt fort mais au fil du temps on ne fait plus réellement attention à tout ce qu'elle dit. Désolé, elle as un caractère un peu difficile.

De l'autre côté du couloir les récriminations amplifient, sans paraitre être adressées à un interlocuteur, l'autre personne dans le bureau avait du partir.

Est-ce que vous pourriez m'en dire un peu plus sur l'usine et le vandalisme s'il vous plait?

Bien sûr! L'étage ou nous nous trouvons contient la partie administrative, pour le moment il n'y as pas eut de soucis ici. Au rez de chaussé se trouve l'usine proprement dite: Il y as une salle de stockage, la salle d'extraction du jus de pomme et la salle de mise en bouteille, c'est surtout dans ces deux dernières qu'il y as eut des tentatives de sabotage. L'entrée principale de l'usine est dansla salle de stockage, il y as également un sortie de secours dans les autres salles mais elles ne peuvent pas être ouvertes de l'extérieur.

Il y as des fenêtres pouvant laisser passer un poney?

Mmmm oui il y en as sur le toit, mais il n'y as pas d'accès pour y aller et nous savons d'après les traces que les vandales ne sont pas des pégases.

*Pas besoin qu'ils le soient tous, il suffit qu'un pégase passe par la fenêtre et ouvre une sortie de secours de l'intérieur...*

Ce sera tout alors, merci bien.

Voila la clé pour l'entrée principale, vous verrouillerez derrière vous.

Tough Spirit hoche la tête et sort, redescendant l'escalier mais ne rentre pas immédiatement dans l'usine, préférant en faire le tour pour vérifier que les portes ne pouvaient effectivement pas être ouvertes de l'extérieur avant de rentrer dans le bâtiment.

Lorsqu'il rentre il remarque un zèbre à l'air nerveux, perdu dans ses pensées au milieu de la salle de stockage. Il rajuste son armure de cuir ornée d'arabesques de fil d'argent, s'assure que son baudrier tient bien en place et approche. Ce n'était pas la première fois qu'il voyait un Zèbre, celui ci devait êter le troisième ou le quatrième... mais ce serait la première fois qu'il parlait a l'un d'eux et il était curieux.

Bonsoir, Tough Spirit, j'ai été engagé comme gardien de nuit. Je suppose que vous êtes mon partenaire?

Il referme la porte en disant ça, au pire si l'autre devait sortir il y avait toujours les issues de secours. Par l'une des étroites fenêtres murales il pouvait voir la couleur du ciel commencer à changer.

Ça va bientôt être le crépuscule, vous voulez monter sur cette passerelle pour regarder la ville par la fenêtre? Dans la journée il y as trop de clarté pour réellement apprécier les jeux de lumière je trouve. A l'aube et au crépuscule on as assez de lumière pour voir toute la ville et assez d'obscurité pour voir toute la lumière jouer au cœur des joyaux. Elle est aussi belle la nuit: la lumière dansante des torches étincelle sur les différentes facettes, enfin dans les parties n'ayant pas d'éclairage magique... On devrais avoir un peu de temps pour apprécier la vue avant qu'il y ais vraiment risque d'effraction. Les hors la loi attendent la faveur de l'obscurité la plus sombre en générale.
Revenir en haut Aller en bas
Tempo
avatar

Messages : 139
Age : 20

• Votre personnage •
Race: Zèbre
Niveau: 20
Expérience:
132/200  (132/200)

MessageSujet: Re: [Quête] La garde de la balance [PV Tough Spirit]   Mer 3 Juin - 22:26

Une voix. Ca parle. Tempo sortit de sa torpeur, tout était flou, il se sentait un peu perdu, le temps qu'il comprenne ce qu'il se passait. Le jeune zèbre en avait oublié le monde autour de lui. Un poney, juste sous ses yeux, voilà ce qui parlait. Il répond au nom de Tough Spirit et il semblerait que cela soit le compagnon de notre barde. Ce dernier l'observa un court instant, clignant plusieurs fois des yeux, tandis que l'étranger fermait la porte. Le gaillard semblait solide avec sa carrure musclée et son armure de cuir. Cela devait le protéger sans l'empêcher de se mouvoir. De plus, les arabesques de fil d'argent lui donnait une certaine élégance. Apparemment, ce terrestre semblait aimer joindre l'utile et l'agréable à l'oeil. Cela allait particulièrement bien avec son pelage blanc et scintillant. Tempo remarqua également la poignée qui dépassait de son fourreau. D'ailleurs, la poignée en question était joliment ornementée. Un guerrier coquet, somme toute. Sa crinière tressée témoignait également du soin qu'il apportait à son apparence, mais aussi de son statut de combattant. Il se coiffait probablement ainsi pour ne pas être gêné par une touffe envahissante.


Bonsoir ! Oui, je suis votre partenaire ! Mon nom est Tempo.


C'est non sans un certain aplomb qu'il prononça ces mots, content d'être accompagné et pensant qu'il s'agissait d'un poney qui saura probablement bien se battre et user de ses muscles en cas de besoin. Le jeune zèbre semblait profondément rassuré par sa présence, cela chassait toutes ses idées noires, ses doutes et ses peurs. Tempo ne supporte vraiment pas la solitude je crois. Dire qu'on raconte que les zèbres sont sages, calmes, épris de la nature plus que de tout et surtout, qu'ils aiment bien vivre en ermite dans une petite forêt tranquille. Bon, c'est vrai, notre cher barde broie rarement du noir quand il est seul dans une petite forêt tranquille, mais tout de même ! Je ne l'imagine absolument pas en ermite, quoi qu'il trouverait bien un animal pour lui tenir compagnie. Un petit familier, voilà ce dont il aurait besoin, enfin, ce n'est pas à l'ordre du jour. Pour l'instant, il a une usine à garder.

Sagement et avec attention, le solariste déchu écouta  la proposition de Tough Spirit. D'après ses dires, cela semblait magnifique... Le poney avait l'air de savoir de quoi il parlait, il observait probablement régulièrement la ville au crépuscule. On ressentait toute son admiration pour ce paysage urbain, ce qui toucha Tempo. Certes, le jeune zèbre n'appréciait pas la ville, mais il trouva le discours de son compagnon un peu émouvant, même si celui-ci ne partait pas dans de grandes tirades enflammées. Cela lui fit un peu oublier les ressentiments qu'il nourrissait envers cette ville, l'enthousiasme du terrestre était contagieuse et en plus il lui avait redonné le sourire ! Non mais sérieusement, à ce stade, nous pouvons affirmer que Tempo est complètement lunatique ! Je pense que c'est lié au stress de la quête. Entre sa peur de ne pas être à la hauteur, son futur premier vrai combat qui s'amorce et les paroles de cette foutue crystal pony, il était un peu tendu. La compagnie de Tough Spirit lui faisait le plus grand bien, comme son air calme et assuré. Pour le terrestre, on aurait dit que c'était la routine, aller voir le coucher de soleil, dézinguer du méchant avec sa jolie épée, toucher la prime, puis recommencer. Tempo pensait qu'il s'agissait d'un mercenaire. Mais en fait, il en savait rien, peut-être que c'était juste un crystallin qui voulait défendre l'usine de la capital, ou un garde qui souhaitait arrondir ses fins de mois. En tout cas, le jeune zèbre n'avait pas intérêt à dire d'où il provenait, il n'avait aucune envie que ce poney barraqué se retourne contre lui.

Vous avez raison, il est fort probable qu'ils ne viennent pas tout de suite. Nous avons un peu de temps devant nous ça a vraiment l'air grandiose !

Tempo suivit le gaillard sur la passerelle et ils allèrent observer le superbe spectacle que leur offrait la nuit tombante. Toutes les couleurs chatoyantes étincelaient sur la ville, on aurait dit qu'elle captait le coucher de soleil tout entier, qu'elle fusionnait avec le ciel. Toute sa splendeur se déployait  chaleureusement, s'offrait à notre oeil. Tempo avait d'abord cru que c'était une ville debout, rigide. Mais en réalité, à la tombée de la nuit, elle s'allongeait avec l'horizon, fusionnait avec le ciel, se laissait pénétrer par cette lumière nouvelle... Elle s'ouvrait au spectateur qui la caressait du regard, offrant son coeur à qui le demande dans un festival coloré. D'un coup, cette ville fermée, à la beauté glaciale et inatteignable, passait à la portée de votre sabot, devenait accueillante et se révélait aussi douce que le crin d'une jument peu farouche et au grand coeur.

Hum hum, je prends peut être un peu trop de liberté dans ma narration. Tempo ne voyait peut être pas ce paysage sous cet angle là, mais le plus important, c'est qu'il était beau, non ? Je crois que j'ai besoin de vacances moi, de m'évader un peu, de raconter une histoire à ma sauce et non pas de suivre chaque mouvement de notre cher zèbre. Enfin, il faut que je retourne travailler.


Pendant que je m'égare, Tempo regardait le paysage avec de grands yeux fascinés, regrettant d'avoir pu être si médisant sur la cité. Mais curieux, le jeune zèbre finit tout de même  par engager la conversation, afin d'en savoir plus sur son partenaire.

Vous semblez bien connaître, vous habitez ici ? D'ailleurs, que savez vous sur l'usine ? Car franchement, jamais j'aurais cru qu'il n'y aurait une usine ici ! Et puis cette histoire d'attaque m'intrigue, je me demande bien quel intérêt ils y trouvent...

Il laissa tout de même Tough Spirit répondre, afin qu'il ai le temps de respirer. Mais vrai que ces attaques sont bizarres, j'espère que notre cher barde ne s'est pas lancé dans quelque chose de trop grand pour lui. Enfin, a priori, cela ne devrait être que des voleurs de pacotille, mais je ne vois pas très bien ce qu'ils pourraient venir voler, justement... Je doute qu'il y ai quoi que ce soit de précieux ici...
Revenir en haut Aller en bas
Tough Spirit
avatar
Lunar Republic

Messages : 113

• Votre personnage •
Race: Crystal Pony
Niveau: 19
Expérience:
60/190  (60/190)

MessageSujet: Re: [Quête] La garde de la balance [PV Tough Spirit]   Mer 24 Juin - 16:47

hrp:
 

Son partenaire semblait quelque peu étrange, Tough Spirit avait du mal à mettre le sabot sur ce qui lui donnait cette impression toutefois. Il lui paraissait seulement... bizarrement intense?

*Ça dois être parce qu'il est barde, plus en contact avec ses émotions tout ça.*

Puis vint l'avalanche de question, laquelle le prend par surprise, mais Tempo fini par s'arrêter, lui laissant le temps de répondre.

Heu oui j'habite Crystal Empire mais pas depuis longtemps, j'y suis né mais mes parents sont partit a Concordia alors que j'était très jeune, je suis revenu a cause de la rupture du traité. Mais c'est sans doute parce que j'ai l'habitude de la nuit que je préfère Crystal Empire à l'aube ou au crépuscule.

Il jette un regarde circulaire, examinant l'usine.

Non je ne connais pas l'usine. Oui ce n'est pas trop le style de Crystal Empire mais c'est une grande cité, il n'est pas étonnant qu'il faille produire en masse pour répondre à la demande de jus de fruit.

Il s'était lui aussi interrogé sur la raison des attaques mais pour le moment il n'avait pas de théorie qui tienne la route.

Je ne pense pas que ça soit une attaque d'un autre pays. Si c'était le cas la garde de la cité serait sur le qui-vive et ça se saurait. Et puis une autre nation aurait fait une grosse attaque, pas un tas de petites. Mais la seule raison que je voie pour saboter l'usine serait afin de couper l'approvisionnement en jus de fruit, ça n'as l'air de rien mais a Crystal Empire une contrariété générale peux dégénérer en dépression globale et outre le fait que c'est toujours plus facile de se battre contre quelqu'un de démoralisé certaines défenses de la cité sont dépendantes des émotions positives des habitants. Donc au final peu importe les raisons, ça ne peux que nuire à la cité.

Il n'était habituellement pas curieux mais après toutes les questions que lui avait posé le zèbre il pouvait bien l'interroger aussi.

Et vous vous êtes d'où? Vous êtes un barde n'est ce pas? J'imagine que vous voyagez beaucoups?
Revenir en haut Aller en bas
Tempo
avatar

Messages : 139
Age : 20

• Votre personnage •
Race: Zèbre
Niveau: 20
Expérience:
132/200  (132/200)

MessageSujet: Re: [Quête] La garde de la balance [PV Tough Spirit]   Mer 1 Juil - 21:17

Ainsi, son partenaire avait lui aussi changé de faction. Maintenant, il était partagé entre la lune et les cristaux... Cela expliquait pourquoi il aimait joindre ainsi les deux. Effectivement, ça pouvait se comprendre qu'il préfère la nuit. Tempo en déduisit également qu'une forme de nostalgie avait dû l'habiter pour qu'il désire retourner sur sa terre natale. Tough Spirit devait donc être profondément attaché à Crystal Affinity pour préférer en défendre les couleurs. Le jeune zèbre avait intérêt à ne pas faire de bourdes à ce propos. Le crystal pony enchaîna ensuite sur l'usine. Apparement, cela ne l'étonnait pas plus que ça. Faut dire, le crystallin n'avait pas tort. Une grande ville nécessite forcément d'utiliser des moyens de production de masse. Peut-être que la capitale possédait d'autres usines un peu à l'écart comme celle-ci, qui sait ?

Une attaque d'un autre pays, Tempo n'y avait même pas pensé. Enfin, de toute façon, il est vrai qu'on pouvait écarter cette théorie rapidement. Le jeune zèbre n'avait pas non plus pensé au fait que cela pourrait démoraliser les habitants. Ce n'était que du jus de fruit, rien de bien important, après tout. Mais les crystals ponys ressentent les émotions de façon décuplées. Peut-être qu'effectivement, cela pourrait les affecter plus profondément que le barde n'avait pensé. Surtout s'il devenait impossible de s'en procurer. Enfin, pouvons nous réellement parler de dépression globale ? Je suppose qu'il s'agit de ce genre de petites choses cumulées qui amènent à une vraie démotivation des troupes ceci dit. Comme Tough Spirit disait, cela ne pouvait que nuire à la cité. Il fallait donc faire cesser cela.

Mince, une question, le genre de question à laquelle Tempo ne voulait surtout pas répondre. Et encore moins répondre la vérité. Mais heureusement, son acolyte lui avait laissé une porte de secours entrouverte.

Effectivement, vous ne vous êtes pas trompé ! Je suis un barde itinérant, j'aime à voyager. Et vous, je suppose que vous avez un style de combat plus au corps à corps ?

Le soleil continuait de descendre petit à petit sous les yeux du jeune zèbre, laissant place à une obscurité naissante. Tempo sortit son djembé.

Je vais augmenter ta force et ta vitesse par prévention, au cas où. Le sort devrait durer un peu normalement.

Le barde commença à jouer de son instrument pour lancer le sort sur son compagnon et lui. Ce n'était pas extrêmement puissant, parce qu'il ne voulait pas épuiser toute sa magie, puisque les criminels pouvaient venir à tout moment. Mais autant profiter du seul moment de répit pour s'assurer une relative tranquillité.

J'ignore comment nous pourrions nous organiser pour la garde. Vous préféreriez que l'on se sépare et fasse des rondes ? Ou alors vous avez une autre technique en tête ?


HRP:
 

_____________________________________________



Dessin de Holy Slay

Revenir en haut Aller en bas
Tough Spirit
avatar
Lunar Republic

Messages : 113

• Votre personnage •
Race: Crystal Pony
Niveau: 19
Expérience:
60/190  (60/190)

MessageSujet: Re: [Quête] La garde de la balance [PV Tough Spirit]   Mer 29 Juil - 17:17

hrp:
 

Tough Spirit note sans faire trop attention que Tempo n'as répondu qu'à une partie de la question posée mais l'enchainement de se dernier le distrait avant qu'il ne puisse réellement le remarquer. D'autant plus que la conversation revenait vers des territoires plus familiers. Faire la conversation n'était pas réellement son fort, il tombait rapidement a cours de platitudes. Si des sujets sur lesquels il est confortable étaient abordés en revanche il savait tenir le rythme.

Oui je suis un guerrier, j'ai apprit à me battre à l'épée... quand j'ai commencé je ne pensais pas sérieusement que j'aurais à m'en servir si tôt.

Il écoute avec attention alors que Tempo joue, il avait entendu parler de la magie des bardes bien sûr, la plupart des poneys assez vieux pour avoir connu de vrai batailles, son instructeur y comprit, parlaient régulièrement de la musique qui pouvait changer le rythme de la bataille, soulever les cœurs et renverser la situation d'un coups.

Mais c'était la première fois qu'il ressentait l'effet de lui même. Maintenant il comprenait pourquoi les vétérans avaient eut tant de mal à tenter de lui expliquer ce que ça faisait. C'était comme si le rythme se calait à sa respiration, aux battements de son cœur, il pouvait sentir une énergie nouvelle et singulière parcourir son corps, pulsant dans ses veines au rythme du djembé. Même après que celui ci ais cessé de retentir il pouvait sentir la musique faire écho dans son corps.

*Quelle sensation étrange...*

On reste ensemble, se séparer n'est une bonne idée que si on peu faire des groupes de plus de un. Ensemble on aura le moins de chance d'être surprit et on pourras s'entraider en cas d'attaque surprise.

Il se tourne et descend de la plate forme pour revenir dans l'aire centrale de la salle.

J'ai déjà une théorie sur comment les vandales rentrent. L'un deux dois être un pégase, les fenêtres des murs sont trop étroites pour qu'on puisse passer a travers mais pas celles du plafond. Une fois a l'intérieur il ne dois pas avoir trop de difficulté a ouvrir une issue de secours. C'est dommage qu'on ne puisse pas les atteindre, on aurait pus toutes les fermer sauf une et ne surveiller que celle là. Je pense qu'on devrais faire des rondes entre la mise en bouteille et le pres... tu as entendu?

Tough Spirit relève la tête et tend l'oreille. Est-ce qu'il avait imaginé ce battement d'aile? Mieux valait être un brin trop paranoïaque que trop confident. Il baisse la voix en s'adressant a Tempo.

Allons voir. Je pense que ça venait de la mise en bouteille...

Il tire son épée, au cas ou il aurait a s'en servir rapidement. Il comptait frapper du plat seulement mais il ne pouvait pas savoir comment les intrus réagiraient, s'ils avaient recours à la violence il devrais se résoudre à employer la manière forte.

Alors qu'ils pénètrent dans la salle d'embouteillage un grincement de gonds mal entretenus se fait entendre.

Bouse! Il est déjà en train de faire rentrer ses complices. On va attendre qu'il s'engagent dans l'usine et les observer un peu avant de les prendre par surprise. J'espère qu'ils seront prêts a se rendre sans faire d'histoire...

Il raffermi sa prise sur son épée et carre les épaules, le rythme du djembé résonnant toujours dans ses veines. Prêt a se battre.

Mon premier vrai combat...

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tempo
avatar

Messages : 139
Age : 20

• Votre personnage •
Race: Zèbre
Niveau: 20
Expérience:
132/200  (132/200)

MessageSujet: Re: [Quête] La garde de la balance [PV Tough Spirit]   Ven 7 Aoû - 13:44

La réponse de son compagnon arrangeait bien Tempo. Il n'avait pas très envie de s'en séparer. Après tout, s'il se débrouillait à peu près à la rapière, il était loin d'avoir les capacités d'un guerrier. Le zèbre suivit donc son compère, se dirigeant vers l'aire centrale de la salle. Il écoutait attentivement Tough Spirit qui avait apparemment remarqué pas mal de choses, lorsque soudain il s'arrêta de parler. Un bruit ? Tempo répondit à la question par un "non" de la tête. Le voyant sortir son épée, le barde fit de même avec sa rapière. Ils avancèrent prudemment jusqu'à la salle de mise en bouteille. Le coeur du zèbre battait de plus en plus fort. En revanche, on ne pouvait pas louper le grincement de gonds. C'était maintenant clair que les intrus étaient là... Oui, c'était exactement cela, le pégase vient probablement de les faire rentrer !

Le crystallin avait raison, ça ne servait strictement à rien de se précipiter. C'est plutôt eux qui risqueraient de faire des erreurs dans la panique. Le zèbre chuchota à son tour :

On va essayer de savoir combien ils sont, venez, on va se cacher là !

Si son compagnon avait raison, alors ils passeraient par la sortie de secours. Ayant remarqué leur emplacement à l'aller, il était aisé à Tempo de se repérer. Discrètement, il entraîna le second gardien de nuit derrière une grosse machine. Une seconde, fortement similaire à l'autre, se trouvait à moins d'un mètre. Un tapis roulant faisait la liaison entre les deux. Profitant de sa petite taille, le zèbre s'accroupit de façon à pouvoir guetter les intrus tout en étant en grande partie caché par le tapis et la machine.

Il y a des bruits de pas ainsi que des chuchotements. Cela risque d'être le premier vrai combat du barde, il vaudrait mieux que cela ne soit pas des soldats ou des brigands. Osant à peine respirer, Tempo avait très peur qu'ils se fassent repérer. Petit à petit le groupe s'avança et arriva enfin dans le champs de vision du barde. Les intrus étaient au nombre de quatre. Tough Spirit avait vu juste, il y avait bien un pégase parmi eux, ce dernier ne semblait guère plus vieux que notre cher poney à rayures. A ses côtés on pouvait discerner deux terrestres, des jumelles parfaites. Mais celui qui menait la marche était un vieux poney de la même race que les juments.

Le barde tenta de se concentrer sur la situation afin de l'analyser. Le pégase malgré son jeune âge semblait redoutable. Non seulement, pouvoir voler lui donnait un avantage certain sur le zèbre et le crystal pony, mais en plus il était armé d'un arc, ce qui risquait de sérieusement poser problème. Tempo imaginait qu'il s'agissait d'un mercenaire, dans la mesure où son crin blanc et sa crinière jaune jurait avec l'apparence des terrestres, qui étaient tous de couleur verte avec des crinières rousses. Du côté des deux juments, l'une portait fièrement une grande faux qui ne manquait pas d'impressionner l'adolescent, tandis que l'autre était désarmée. Peut-être une mage, ou encore un moine, voir peut-être même une clerc ? Tout était possible. Le vieux ne semblait pas être une menace, mais pourtant ce fut lui qui prit la parole pour donner les ordres :

Je n'entends aucun bruit, on dirait qu'il n'y a que nous, mais faites attention les enfants, la prudence reste de mise ! Hex et Mind, vous avez qu'à vous charger de cette salle. Nous, on va du côté des machines à presser.

Compte sur nous papy, on sera plus efficace que la dernière fois, y restera plus rien après !

La remarque enjouée de la nécromancienne fit rire sa soeur qui opina du chef. Tempo profita de l'agitation générale pour glisser à son compagnon tout doucement, se penchant sur son oreille :

Dès que les deux autres sont partis, je vais faire diversion, tentez de les assommer.

Il n'était nullement dans les intentions de Tempo de tuer ou de blesser ces intrus. Réfléchissant à toute vitesse, il cherchait un moyen de les mettre hors d'état de nuire. Demander leur reddition serait gâcher tout effet de surprise. Et puis il faut bien l'avouer, à deux contre quatre, ils ne faisaient pas très peur. Mais les deux compères avaient au moins un atout pour eux : Ils restaient ensembles alors que leurs ennemis se séparaient. Une fois les deux terrestres en leur possession, ils pourraient alors demander aux deux autres de capituler. De plus, les tapis roulants leur permettait de se cacher assez facilement. Ceci dit, le temps les pressait, il ne fallait pas qu'il les laisse occasionner des dégâts ! Tempo commença à jouer de son instrument afin d'étourdir temporairement les deux juments. Il ne jouait pas très fort afin d'essayer de ne pas attirer l'attention du vieux et du pégase. Ses cibles semblèrent soudainement perturbées, elles ne bougeaient plus et se tenaient la tête entre les pattes. C'était au guerrier de jouer maintenant.

hrp:
 

_____________________________________________



Dessin de Holy Slay

Revenir en haut Aller en bas
Tough Spirit
avatar
Lunar Republic

Messages : 113

• Votre personnage •
Race: Crystal Pony
Niveau: 19
Expérience:
60/190  (60/190)

MessageSujet: Re: [Quête] La garde de la balance [PV Tough Spirit]   Mer 16 Sep - 23:20

Tough Spirit hoche la tête sans dire un mot, contournant le barde pour avancer caché derrière les tapis roulants. Il avance rapidement mais en faisant attention ou il met les sabots, Tempo allait attirer leur attention en plus de l'effet de sa musique, quel que soit celui ci. Tough ne savait pas trop étant donné qu'il ne le sentait pas.

Il arrive à l'extrémité du tapis roulant et se glisse dans les ombres du fond de la salle. Ou plutôt essaye. Difficile de fondre dans le décor lorsque l'on porte un équipement ornementé. D'un certain côté la discrétion n'était de toute façon dans ses habitudes, de l'autre ça pouvait servir dans certaines situations, le sujet mériterais réflexion plus tard. Heureusement dans tout les cas les deux pouliches lui tournaient a moitié le dos et n'étaient pas attentives, secouant la tête et approchant maladroitement le tapis roulant derrière lequel Tempo se cachait. L'approche discrète de Tough leur avait laissé le temps de se remettre de l'étourdissement initial mais elles n'avaient pas encore les idées assez claires pour réaliser ce qui se passait.

Je me sent pas très bien sœurette... t'entend ça? Ça cogne dans la tête...

Il ne laisse pas le temps à l'autre de répondre. Il les avait suffisamment approché pour passer à l'action. Il lève son épée au dessus de sa tête et l'abat brutalement, lui heurtant l'arrière du crane avec le pommeau. Alors qu'elle s'effondre il frappe l'autre d'un coup de lame descendant sur le front, l'assommant en utilisant le plat de la pointe. La clameur de la faux touchant le sol résonne alors qu'elle s'effondre à la suite de sa soeur.

Tough regarde Tempo et d'un mouvement de tête lui indique de se placer en embuscade près de la porte qu'avait passé les deux autres. Puis il prend la parole d'une voix forte. Entre la musique ayant possiblement été entendue et le vacarme impossible à rater de l'arme de la nécromancienne il n'était plus utile d'être discret. Peut être qu'avec un peu de chance les deux autres les croiraient seul et Tempo pourrais les surprendre s'ils décidaient de faire quelque chose d'idiot.

Vous n'êtes pas aussi seul que vous l'avez cru. J'ai capturé vos filles et je bloque votre sortie. Mais il n'est nul besoin d'en venir aux sabots: rendez vous et tout ceci peux être résolu pacifiquement. Si vous voulez vous battre quelqu'un risque d'être réellement blessé. Soyez raisonnables.

C'était partiellement faux. Il y avait d'autres portes de sécurité pouvant être ouverte de l'intérieur. Mais il espérait que la surprise et le problème de otages en sa position paralyserais leur réflexion. Mais s'ils réfléchissaient un peu le pégase pourrais sortir et rentrer par la fenêtre toujours ouverte. Tough gardait un œil sur le plafond tout en surveillant la porte. Il y avait aussi un risque pour qu'il attaque depuis l'autre pièce avec son arc. Mais a cette distance, avec un seul archer face a lui et aucun adversaire au corps à corps Tough était confiant en sa capacité à frapper les flèches en vol avant qu'elles ne l'atteignent. Utiliser une targe pour ça aurait été plus sûr mais ça n'était pas son style, il préférait ne pas s'encombrer pour augmenter au maximum sa vitesse et les possibilités offertes par le maniement de l'épée. Avec un sabot de libre on pouvait utiliser la méthode de la demie-épée pour transpercer les armures, sans compter la possibilité de changer de changer sa prise pour une a deux sabots, offrant plus de puissance aux coups.

Les deux saboteurs restant avaient aussi la possibilité de fuir en abandonnant les jeunes juments mais Tough doutait qu'ils le feraient. Apparemment elles faisaient partie de la famille, elles ne seraient pas laissées en arrière. Et le probable mercenaire n'abandonnerais pas son contrat pour un seul garde, il ne quitterais pas le navire avant d'être sûr d'être en infériorité numérique et que la situation ne pouvait pas être sauvée.

Tough espérait réellement que les saboteurs entendraient raison. Il n'avaient pas l'air d'être des professionnels, encore moins des ennemis de Crystal Empire. Il devait s'agir d'un problème relatif à l'usine plutôt qu'autre chose et Tough était réticent a l'idée d'employer la force contre des civils. Mais il le ferais s'il le fallait, il avait été engagé pour une mission et il la mènerais a bien. Il était libre des méthodes qu'il employait pour l'exécuter toutefois et s'il le pouvait il éviterais toute effusion de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Tempo
avatar

Messages : 139
Age : 20

• Votre personnage •
Race: Zèbre
Niveau: 20
Expérience:
132/200  (132/200)

MessageSujet: Re: [Quête] La garde de la balance [PV Tough Spirit]   Dim 11 Oct - 11:58

Les deux soeurs ne s'attendaient probablement pas à ça. Avec brutalité, le crystallin donna un coup sur le crâne à l'aide du pommeau de son épée, puis assomme également la seconde. S'ils avaient réussi à rester discret jusque là, cela allait se compliquer. Les deux corps tombant au sol ainsi que la faux, sans compter les martellement sur le djembé, ça ne passerait pas inaperçu. Le jeune zèbre obéit au  guerrier, se plaçant près de la porte, en embuscade. Au grand plaisir du barde, son compagnon choisit la diplomatie. C'est vrai, maintenant, les deux juments étaient devenues leurs otages. Peut-être cela les protégera t-ils de ce pégase, qui serait clairement difficile à maîtriser pour ces deux terrestres. Ceci dit, Tempo sentait bien que son compagnon était sur le qui vive. Il les menaçait, mais en fait, ce n'était que du bluff. Il regardait partout, prêt à subir une attaque surprise. Ceci dit, il n'avait pas pour autant l'air d'avoir peur, mais plutôt d'être confiant. Aucun tremblement, prêt à l'attaque, le zèbre était bien heureux de l'avoir dans son camps plutôt que de devoir le combattre.

Juste par la porte d'où ils étaient partis, là où Tempo se trouvait embusqué, le vieux terrestre s'approcha doucement :

Non, ne faites pas de mal à mes petites-filles, elles n'y sont pour rien.

Le pégase était juste derrière lui, partiellement caché par le plus âgé, il ajouta derrière cela :

Regardez, je suis désarmé, j'ai laissé mon arc dans la pièce d'à côté !


Tough Spirit ne pouvait le voir, parce qu'il le gardait dans son angle mort, accroché sur son flanc gauche, mais il avait un arc sur lui. Le jeune zèbre n'était pas une lumière, il ne comprit pas immédiatement. Ils continuèrent d'avancer doucement, sans faire attention au zèbre.

On se rend, on se rend, s'il vous plaît, baissez vos armes, elles n'y peuvent rien...

D'un coup, les deux neurones de Tempo se connectèrent. Prenant sa rapière, il fonça et trancha directement la corde de l'arc, avant de demander avec une voix plus fluette qu'il ne l'aurait voulu :

Qui êtes vous vraiment ? Pourquoi cet arc ? Est-ce vraiment la paix que vous voulez ?

Le pégase se retourna et jeta un regard noir à l'adolescent, plein de haine et de défis. On sentait que la situation l'agaçait profondément, tandis que le zèbre avait sa rapière pointée vers sa gorge. Il s'envola vers la fenêtre du plafond avec agilité, en s'adressant au terrestre :

Désolé le grand-père, mais il semblerait que la moitié de la paye me suffise amplement finalement.

Le vrai terrestre l'air désolé et totalement dépité. C'est avec une petite voix pas très fière, se sachant dans une très mauvaise posture, qu'il dit :

Désolé, on aura tenté... Mais c'était vrai, mes petites filles n'y sont pour rien, je suis le seul responsable. Je ne suis qu'un vieux terrestre et réellement sans arme, rajoute t-il en regardant le zèbre qui est tout près de lui, ce qu'il confirma avec un hochement de tête, puis il continua de s'adresser au crystal pony avec un air un peu implorant, nous ne sommes que des fermiers vous comprenez, tout ce qu'on veut c'est que ça redevienne comme avant... Maintenant, tout le village est empoisonné par l'usine, et puis nous avons fait faillite... Je suis désolé qu'on ai tenté de vous prendre en traite, c'était son idée...

Tout en parlant, il continuait d'avancer à petit pas vers le guerrier. Son regard inquiet était posé sur les deux juments, mais il voyait bien qu'elle n'étaient qu'assommées, aucune goutte de sang ne perlait sur leur visage. Le zèbre en voyant l'absence de menace baissa sa garde et remit sa rapière dans son étui. L'éventualité que le pégase puisse revenir où que cela ne soit qu'une seconde russe en l'effleura pas un instant, il gobait les paroles du terrestre, ressentant maintenant un peu de pitié pour lui. L'adolescent ne comprenait pas vraiment ce qu'était cette histoire d'empoisonnement, mais il avait la certitude que ce n'était pas de simples brigands, qu'ils avaient même une bonne raison de venir attaquer cette usine. Il commença à rejoindre également le crystal pony, le laissant parler. Après tout, c'était lui qui tenait en otage les deux juments, de plus c'était son aîné. Mais Tempo voulait entendre la suite et tenter de comprendre.

_____________________________________________



Dessin de Holy Slay

Revenir en haut Aller en bas
Tough Spirit
avatar
Lunar Republic

Messages : 113

• Votre personnage •
Race: Crystal Pony
Niveau: 19
Expérience:
60/190  (60/190)

MessageSujet: Re: [Quête] La garde de la balance [PV Tough Spirit]   Lun 19 Oct - 23:54

Tough Spirit laisse le terrestre approcher, gardant un oeil sur le pégase en vol. Dans le doute il préfère assumer que celui-ci as un stratagème en tête, étant donné que partir ferait du tort à sa réputation. Le crystallin passe son épée d'un sabot à l'autre puis attrape la faux de sa main libre afin de la lancer hors de portée, mais là où elle est toujours bien visible. Le pégase ne semble pas avoir d'autres armes que son arc, maintenant neutralisé, mais il pourrait possiblement faire des ravages s'il mettait la main sur la faux. Une fois cela fait il remet sa propre arme au fourreau : en cas de pépin il était confident en sa capacité à neutraliser les deux poneys encore debout s'ils tentaient de le surprendre désarmé et même si le mercenaire saute sur l'occasion Tough Spirit aura le temps de dégainer à nouveau.

Maintenant nous pouvons discuter tranquillement. Vous pouvez expliquer en détail les raisons pour lesquelles vous tentiez de saboter l'usine. De toute évidence vous n'êtes pas des criminels endurcis ni des espions venus d'une autre nation.

Le vieux terrestre soupire avant de s'expliquer : Comme je l'ai dit nous sommes fermiers et nos vergers sont en compétition avec l'usine sur le marché du jus de fruit. Mais nous n'avons pas autant de moyens et ils nous battent à plates coutures. On aurait pu s'en arranger, repartir sur un autre marché au pire... mais ils déversent je ne sais quoi dans l'eau maintenant et la rivière qui passe à côté de l'usine est celle qui alimente nos champs. Nos vergers sont malades et les gens commencent à en ressentir les effets aussi.

Tough Spirit reste un instant silencieux, le regard fixe.

Où est votre village ? Est-ce que vous pouvez me l'indiquer depuis une des fenêtres ? Demande il soudain.

Le vieux terrestre est quelque peu pris de court, mais il acquiesce.

Montrez-moi. Il se tourne vers Tempo. Tempo tu peux surveiller les filles s'il te plait ? Explique-leur la situation si elles se réveillent et transmet leur mes excuses pour les bosses. Puis il regarde le mercenaire, le pointant du sabot. Quant à vous... soit vous partez soit vous restez dans mon champ de vision.

Le mercenaire lui lance un regard noir mais s'envole par une fenêtre. Le terrestre guide Tough Spirit sur la plate forme et lui indique une section du paysage à travers une fenêtre. Malgré la nuit on pouvait voir des fenêtres éclairées dans le village et la lueur de la lune et des étoiles était suffisante pour distinguer les vergers qui s'étalaient tout autour.

C'est à quoi ? Vingt minutes au petit trot ? Songe à voix haute Thought.

Plutôt un quart d'heure. Repond le terrestre, ne voyant pas où le garde voulait en venir.

Tough reste un moment silencieux à marmonner dans sa barbe. Il y a quelque chose qui cloche pour lui, ayant aidé son père à tenir le commerce pendant des années il connait les bases de l'économie et des principes du marché. Que l'usine agisse ainsi n'as aucun sens pour lui.

Et l'usine sait que vous existez ? Interroge Tough, pensant que l'ignorance pouvait expliquer la conduite du commerce.

Bien sûr ! Nous étions en concurrence serrée au départ et quand leur usine a commencé à déverser ses produits dans notre eau j'ai été signaler le problème parce que je croyais que c'était accidentel, mais ils n'ont rien fait.

Tough Spirit reste silencieux un moment, se frottant le menton du sabot : peut-être que c'était une question de perspective ? Puisqu'il arrive avec un oeil neuf sur le problème il est capable de voir la solution avec clarté ? Finalement, il reprend la parole.

C'est soit du sabotage criminel, soit de la négligence criminelle et dans tous les cas c'est de la stupidité criminelle.

Alors, vous allez nous aider ? Demande le vieux fermier, la voix pleine d'espoir.

Quoi ? Non ce serait une rupture de contrat. Réplique le crystallin d'un ton ferme. Et illégal... et potentiellement néfaste à tout Crystal Affinity. Mais son ton se radouci alors qu'il poursuit. Mais vous savez quoi d'autre est illégal et potentiellement néfaste à Crystal Empire?

Heu... non quoi ? Hésite le vieux, incertain face à ce soudain revirement.

Empoisonner les cultures. Nous n'avons pas été très touchés par la guerre jusqu'à présent mais toutes nos ressources comptent. Sans compter le fait que compromettre vos vergers est également stupide économiquement pour l'usine.

Comment ça ?

Dites-moi, vous avez vu ce que contient la première salle ? Celle avec la grande porte pour les livraisons ?

Des... pommes ? Hasarde le fermier, cherchant à comprendre où son interlocuteur veut en venir.

Oui. Mais d'où viennent-elles ? Demande patiemment Tough.

Je sais pas elles sont pas de chez nous.

Vous connaissez un autre verger a proximité ? Enchaîne le crystallin.

N... Non ? Malgré sa réponse hésitante le terrestre commence à entrapercevoir la conclusion logique à cette conversation.

Donc ils les importent. D'où je ne sais pas, mais dans tous les cas je vous parie qu'elles viennent de bien plus loin qu'un quart d'heure de marche au petit trot. S'ils vous avaient proposé un partenariat et acheté vos pommes plutôt que de vous faire concurrence ils auraient pu économiser des sommes importantes sur le transport. Et un transport plus court veut aussi dire que les pommes arrivent plus fraiches et ont moins de chances d'être abimées durant le trajet. Sans compter qu'avec vous en fournisseurs ils n'auraient pas eu de concurrent.

Il y eut un long silence avant que le terrestre reprenne la parole : Quand vous le dites comme ça ça semble tellement... logique. Mais qu'est-ce que nous au village on y gagne ?

Le crystallin soupire avant de répondre : Soyez réaliste, même si l'usine cesse l'empoisonnement et subit des sanctions elle restera debout. Vous avez dit que vous étiez sur le point de changer d'activité. C'est exactement ce que vous allez faire, plutôt que de produire et vendre du jus de fruit vous vous concentrerez sur la production de pommes. Tant que l'usine tiendra vous aurez un client assuré et si elle fait faillite vous pourrez toujours reprendre la production de vos propres bouteilles.

D'accord, d'accord... je ne pense pas que tout le monde au village sera prêt à pardonner, mais je peux probablement les convaincre... si l'usine stoppe son empoisonnement et qu'on est sûr qu'ils nous achèteront les pommes. À un prix honnête.

On va vous laisser rentrer chez vous et s'occuper de tout ça. Si l'empoisonnement continue ça voudra dire qu'ils n'ont pas entendu raison et vous pourrez aller directement voir les autorités.

Le vieux terrestre et Tough Spirit descendirent de la plateforme pour rejoindre Tempo et les deux filles qui avaient dû se réveiller entre temps.

On est arrivé à un accord et on va les laisser partir, même si techniquement ils ont déjà enfreint la loi il y a des circonstances atténuantes et ils n'auront pas de raisons de recommencer une fois qu'on aura parlé à l'administration.
Revenir en haut Aller en bas
Tempo
avatar

Messages : 139
Age : 20

• Votre personnage •
Race: Zèbre
Niveau: 20
Expérience:
132/200  (132/200)

MessageSujet: Re: [Quête] La garde de la balance [PV Tough Spirit]   Jeu 17 Déc - 22:31

Le crystallin rangea son épée dans son fourreau et entama la discussion. Lui non plus ne semblait pas pensée que le terrestre leur mentait. Il faut dire que ce vieillard ne faisait pas vraiment peur. Il exigeait des explications, il faut dire que toute cette affaire n'étais pas vraiment claire. Mais le fermier fit un résumé clair, concis, mais non sans quelques accusations : Cette usine empoisonnerait leur rivière et les habitants du village ! Ah bah bravo ! Cela rendait le zèbre nerveux, enfin, ce n'est pas exactement le mot. C'était plutôt une bouffée de colère qui montait en lui. Ainsi, ils avaient été employés par une usine qui savait probablement tout à fait pourquoi on les attaquait, mais ne règlait pas le problème ! De plus, il avait vraiment la sensation de s'être fait avoir. Là, maintenant, tout de suite, il était en train de défendre une entreprise sans foi ni loi, à l'esprit capitaliste... Mais le guerrier ne perdait pas son sang-froid et maîtrisait la situation.

Obéissant à Tough Spirit, il se mit aux côtés des deux juments, ne les quittant pas des yeux tout en écoutant la coonversation. Le pégase finit par s'envoler par la fenêtre, c'était au moins un problème en moins. Le fermier confirmait les peurs du zèbre, l'usine était bel et bien au courant. Et ils n'ont rien fait. Ils s'en foutent, simplement. Son compagnon prit un temps de pause pour réfléchir. Pour le barde, il n'y avait rien à réfléchir, il réfléchissait déjà à comment ils pourraient saboter toutes ces machineries de manière efficace. Après tout, il n'en avait rien à faire et ne craignait pas de se faire arrêter par les autorités locales. Ce n'est pas comme s'il était de base un ennemi de Crystal Affinity. Je ne suis pas sûr que la Reine apprécierait si elle apprenait qu'il a répondu à une annonce là-bas d'ailleurs.

La réponse du crystal pony le surprit. "Oui, ça serait une rupture de contrat, et alors ?" pensait il. Et alors il est pas con lui au moins. Et puis au final, il était bien d'accord, la situation était inadmissible. Il souligna également le fait que l'usine pourrait acheter leur pomme. En effet, ça serait tout à fait viable économiquement ! Ca n'était absolument pas venu à l'esprit du zèbre. Ni même à celui des fermiers apparements, au vu du silence qui s'ensuivit, puis de sa remarque. C'est le moment que les deux terrestres choisirent pour se reprendre conscience. Enfin, celle qui était désarmée se réveilla, mais l'autre ne tarda pas non plus. Elles ne comprenaient pas vraiment ce qu'il se passait, alors le barde dû leur expliquer la situation et le fait que son compagnon parlementait avec leur aîné.

Les deux autres revinrent, en disant qu'ils étaient arrivés à un accord. Ainsi, Tempo et Tough Spirit en parleront à l'adminsitration. Cela semblait être un bon plan, s'ils arrivaient à règler le problème ainsi. Ceci dit, la perspective de devoir à nouveau faire face à cette secrétaire n'enchantait pas réellement le zèbre. Mais ça règlerait la situation pacifiquement. Les deux jumelles avaient l'air un peu à l'ouest, la nécromancienne ramaça sa faux qui chouait toujours au sol et elles repartirent avec "papy". Celui-ci insista un peu malgré tout en partant, précisant "On compte sur vous" avec une lueur d'inquiétude dans la voix, ce qui peut sembler normal lorsqu'on remet entre les sabots d'un autre une cause qui nous est chère. Et peut avoir des conséquences sur la vie de plusieurs de ses concitoyens, accessoirement.

Les deux poneys continuèrent donc de monter la garde pendant la nuit. Ce n'était pas bie passionnément, mais ils devaient bien finir le travail pour lequel ils étaient payés. Le zèbre continuait de réfléchir à la situation, se disant qu'il était bien content quand même d'être tombé sur quelqu'un capable de prendre du recul comme Tough Spirit. Il regrettait simplement qu'ils avaient été obligés d'assomer les deux juments, qui auront probablement une énorme bosse sur le crâne le lendemain, alors qu'elles servaient une cause juste.

Au petit matin, l'usine commença de se remplir, les deux compagnons montèrent au niveau de l'administration. On les redirigea vers les secrétaires. La première devait arriver  à 9h, la seconde à 10h. Tempo était un peu soulagé, celle qui arrivait en premier était la collègue qu'il ne connaissait pas. Il espérait qu'elle serait plus aimable que la première. Au cours de leur attente, le zèbre avait déjà dressé un bref portrait de cette vieille carne au guerrier, histoire qu'il sache un peu à quoi s'attendre, mais avec un peu de chance, il n'aurait pas besoin de faire face à elle à nouveau.

_____________________________________________



Dessin de Holy Slay

Revenir en haut Aller en bas
Tough Spirit
avatar
Lunar Republic

Messages : 113

• Votre personnage •
Race: Crystal Pony
Niveau: 19
Expérience:
60/190  (60/190)

MessageSujet: Re: [Quête] La garde de la balance [PV Tough Spirit]   Sam 19 Déc - 2:36

Le reste de la nuit s’était déroulé sans incident. Tough Spirit en avait profité pour relâcher sa garde et explorer l’usine, sans totalement se détendre toutefois : il est pratiquement certain que personne à part les fermiers ne s’en prendra à la fabrique, mais on ne peut jamais être certain. Quelqu’un d’autre aurait pu avoir une dent contre la raffinerie ou alors les paysans auraient pu décider de revenir. Rien de tout cela n’avait eut lieu heureusement. Techniquement tout ce qu’ils avaient a faire à présent c’était d’attendre pour récupérer leur paye et leur contrat serait fini.

Bien sûr ils avaient d’autres projets et entre le moment où les premiers ouvriers arrivèrent et celui où les secrétaires devaient être à leur poste ils avaient un peu de liberté de mouvement. Le chevalier crystallin en profite pour faire le tour de l’établissement. Du côté opposé au resté de la cité deux grandes canalisations partaient en direction de la rivière en contrebas. L’une d’elles servait à collecter de l’eau, pour le fonctionnement de la machinerie et la fabrication du jus de fruit. L’autre évacuait celle-ci après les opérations de la production.

C’est vers l’embouchure de ce dernier qu’il se dirige. Si l’usine est à l’origine d’un problème avec l’eau celui-ci ne peut venir que d’ici. Si ce n’était pas le cas soit le souci venait d’ailleurs soit la raffinerie empoisonnait sciemment l’eau depuis un autre endroit. Mais Tough Spirit n’eut pas besoin d’enquêter plus en avant, la couleur marron-grisâtre du liquide s’écoulant du tuyau n’était certainement pas naturelle. Il renifle et se couvre les naseaux afin de se protéger de l’odeur. Ça semblait être principalement du cambouis, de l’huile de machine mélangée de crasse, mais vu l’agressivité des relents il devait y avoir d’autres choses aussi, produits d’entretiens pour les machines et de nettoyage pour les cuves dans lesquelles étaient fabriquées le jus de pomme.

Il retourne à l’usine au petit trot, rejoignant Tempo juste au moment où la seconde secrétaire, la première à arriver, commençait à monter les marches menant à l’administration. Il la stoppe avant qu’elle ne se soit trop éloignée.

Bonjour Mademoiselle. La hèle-t-il depuis le bas de l’escalier

Elle se retourne vers eux et leur sourit.

Oh bonjour vous deux. La nuit n’a pas été trop dure ? Leur demande-t-elle poliment.

Le crystallin hoche la tête avant de reprendre, l’air de rien, d’un ton détaché.

Oui, nous avons réglés les problèmes… Enfin ça dépend de vous. Ou plutôt de l’administration de l’usine.

Elle fronce les sourcils, confuse. Elle prit le temps de retourner la phrase dans sa tête afin d’en déchiffrer le sens, sans y parvenir.

Comment ça ? Demande-t-elle en désespoir de cause.

Hé bien nous avons stoppé les saboteurs mais tôt ce matin nous avons rencontré un groupe de fermiers se plaignant que l’usine empoisonne la rivière, et d’après ce que j’ai vu elle rejette effectivement de l’eau sale. Techniquement c’était la vérité et sa voix reste égale. Il n’était pas utile de préciser qu’il avait fait la connaissance des paysans après les avoir empêchés de saboter l’usine.

Mais ce n’est pas possible, l’eau est purifiée avant de sortir, il y a des filtres en place ! Le déni ne semblait pas travaillé, c’était juste la réponse de quelqu’un qui n’était pas au courant et demandait à être convaincu.

Toutefois avant qu'il puisse répondre une voix polie quoique à l'élocution un brin manquante s’élève derrière eux : Si j’puis m’permettre M’dame…

Tough Spirit se retourne alors que la secrétaire regarde derrière lui. Vu la ceinture d’outils et la Cutie Mark en forme de clé a molette du nouveau venu le crystallin était prêt à hasarder la supposition qu’il devait s’agir du mécanicien. Il avait été le premier à arriver à l’usine maintenant que Tough y songeait, mais il n’était pas resté en place pour discuter avec lui : l’étalon avait probablement du travail et lui-même avait été désireux de faire son enquête. Le terrestre avait un sabot levé pour attirer l’attention, comme un poulain voulant poser une question à l’école.

C'est la secrétaire qui prend le rôle de la maitresse, l’autorisant à parler d’un simple :Oui Early Start ?

En fait on n’en a pas d'filtre. Enfin on en as plus. L’a cassé, j’en ais demandé à ce qu’on en achète un nouveau mais ça fait genre un mois et pas de nouvelles M’dame. Révèle l’ouvrier, l’air surprit de devoir le lui apprendre.

Un mois ?! Ça n’est pas possible, il ne faut pas tant de temps que ça et je n’ai jamais vu cette demande, il y a beaucoup de paperasse, mais je n’ai encore jamais perdu un formulaire… Malgré sa réponse farouche la secrétaire avait un air concentré qui laisse à penser qu’elle fouille dans ses souvenirs pour s’assurer qu’elle n’est pas effectivement fautive.

Mais le mécanicien s'empresse de se corriger pour apaiser ses craintes. Nan, c’était pendant votre congé M'dame, j’l’ai donné à l’autre.

Un peu rassérénée la secrétaire marmonne tout de même pour elle-même. Quand bien même… un mois. Je sais qu’elle s’occupe de plus de papier que moi parce qu’elle me l’a dit mais tout de même… Elle reprend à haute voix, à l’attention du crystallin et du zèbre. On pourra lui demander ce qu’il en est quand elle arrivera, c’est elle qui s’occupe des salaires de toute façon, vous allez devoir l’attendre pour recevoir les vôtres de toute façon. Elle devrait arriver un peu avant dix heures.

C’est au tour du chevalier de hausser un sourcil, étonné. Il y avait quelque chose qui clochait dans cette histoire. Probablement rien de grave, mais il interroge tout de même la secrétaire, par simple curiosité.

Vous arrivez à neuf heure et elle arrive a dix ? Pourquoi ?

Elle est quelque peu prise au dépourvu par ce soudain changement de sujet, mais elle lui répond tout de même, du mieux qu’elle peut : Heu… ça a toujours été comme ça depuis que je suis arrivé.

Le mécanicien hoche la tête pour indiquer que lui non plus n’avait jamais vu l’autre secrétaire arriver plus tôt. Pour le crystallin gris et blanc, élevé dans un petit commerce, cela semblait être une organisation étrange, mais peut-être qu’il n’en voyait juste pas la logique.

Enfin, vous pouvez l’attendre dans mon bureau si vous voulez.

Ce qu’ils firent et a dix heures moins dix, presque exactement ils purent entendre l’autre secrétaire passer dans le couloir en grommelant, avant de rentrer dans son bureau. Ils ne perdirent pas de temps à traverser le couloir, suivit de la secrétaire matinale, cette dernière étant désireuse de comprendre de quoi il en retournait. Lorsqu’ils entrent la secrétaire lève la tête et leur lance un regard irrité, comme s’ils l’interrompaient dans un travail important avant de les reconnaître.

Oh c’est vous. Elle eut un reniflement dédaigneux.

Elle ouvre un tiroir, en sort deux enveloppes qu’elle laisse tomber sur le bureau, leur tintement indiquant sans doute possible ce qu'elles contenaient.

Vous avez réglé le problème au moins ? Demande-t-elle d’une voix qui laissait entendre qu'elle attendait une réponse satisfaisante ou alors les enveloppes disparaîtraient.

Tough tique devant ses manières mais garde son calme. Tempo l’avait prévenu, le crystallin avait juste cru que le zèbre avait exagéré. Le chevalier se demande bien ce qu’elle entend par “régler le problème”, techniquement ils avaient été engagés pour garder l’entrepôt le temps d’une nuit, pas pour faire en sorte que les sabotages cessent définitivement. Il répond néanmoins, projetant de lui expliquer la situation en détail.

Partiellement, v… Mais elle l’interrompt d’une voix irritée avant qu’il puisse finir sa phrase.

Comment ça partiellement ? C’est tout ou rien. Le problème est réglé ou non ?

Légèrement horripilé par son attitude Tough reprend toutefois poliment la parole.

Le problème du sabotage est réglé… Mais une nouvelle fois elle le coupe d’un ton dédaigneux.

Faudrait savoir !

C’est l’autre secrétaire, plus aimable, qui vint à sa rescousse. Elle avait probablement plus l’habitude de gérer sa collègue et elle débite sa tirade d’une traite pour ne pas se faire interrompre.

Mais apparemment nous rejetons de l’eau polluée, il faut faire changer un filtre, le mécanicien à dit qu’il a fait une demande par formulaire pour acheter un remplacement il y a un mois.

Oui je sais, est-ce… Et cette fois c’est à son tour de se faire interrompre, quoique par une nouvelle voix.

Heu, hum, pardon, mais qu’est-ce qui se passe ici ?

Pendant qu’ils discutaient un terrestre était rentré dans la pièce et les regardait étrangement. La plus jeune des secrétaires se tourne immédiatement vers les deux gardes de nuit afin de les présenter.

C’est le patron, Monsieur Good Count. Puis elle s’adresse directement à son employeur. Bonjour Monsieur. Ce sont les gardiens de nuits, ils ont réglé le problème des saboteurs, mais ils ont attiré l’attention sur un autre problème : a cause d’un filtre cassé l’usine pollue la rivière et des fermiers se plaignent et apparement ça fait un mois que le mécanicien a demandé un nouveau filtre.

Le nouveau venu fronce les sourcils, visiblement préoccupé par cette nouvelle. Uh, ça semble prob…

Et comme j’allais le dire, ce n’est pas dans le budget. Est-ce que vous avez la moindre idée du prix de ses trucs ? L’eau est un peu sale à la sortie, qui s’en soucie ? Ce n’est pas important et la réparation coûte trop cher. Dit la secrétaire, prenant une nouvelle fois la parole sans se soucier d’écouter les propos de ses interlocuteurs jusqu’au bout.

Mais le dirigeant de l’entreprise semblait sensible au problème, il était probablement que même sans plus d’arguments il allait faire quelque chose pour arranger la situation. Le pousser dans la bonne direction ne pouvait pas causer de tort toutefois, surtout s’il était possible de l’encourager à accélérer les démarches. C’est pourquoi le crystallin profite d’une pause de la secrétaire pour lâcher, d’un ton neutre :

Probablement moins cher que l’amende.

Le patron tourne brusquement la tête vers Tough Spirit, soudainement paniqué. Même s’ils avaient de quoi payer la plupart des gens honnêtes préféraient ne pas avoir de problèmes avec la loi. Remarque les gens malhonnêtes préféraient aussi ne pas avoir de problèmes avec la loi.

Que ? Quoi ? Une amende ?

Hé bien si le problème n’est pas réglé en tant que membre de la garde de la cité je serais dans l’obligation de rapporter ce manquement à mon supérieur… Il laisse délibérément sa phrase en suspend pour laisser le temps à l’étalon de protester, prêt à surenchérir avant que ce dernier ne puisse former un argument concret.

Mais…

Ce qui résulterait probablement à une enquête, laquelle donnerait vraisemblablement lieu à une amende.

Mais…

Il était temps d’asséner le coup de grâce avant de laisser le pauvre commerçant se répandre en excuses : Sans compter le scandale public…

Personne ne m’a mit au courant ! C’est parfaitement accidentel et je suis sûr que tout cela peux être réglé à l’amiable ! Le budget n’est pas un problème, nous avons fait beaucoup de profit ces derniers temps…

C’était exactement l’effet que le chevalier avait recherché, maintenant il pouvait être sûr que quelque chose serait fait avec promptitude, mais à la périphérie de son champ de vision Tough pouvait voir la secrétaire acariâtre rouler des yeux. De toute évidence elle n’était pas du même avis que son employeur et le crystallin se demande pour qui elle se prend et comment elle a pu être engagée avec une attitude pareille. Et elle ne tarde pas à reprendre sa litanie dédaigneuse.

Excellent ! Achetez le filtre ! Je me demande bien pourquoi je me démène à trouver des moyens d’économiser pour permettre à l’entreprise de grandir si tu cèdes à la moindre pression.

Une critique directe et le tutoiement en prime ? Et le patron ne la réprimandait pas d’office ? Qui était-elle pour avoir droit à une liberté pareille ?

Peu importe, après le bâton voici venu le tour de la carotte. Tough Spirit dois leur faire réaliser l’opportunité qu’ils ont manquée pendant tout ce temps. Regardant un de ses sabots d’un air distrait, ajoutant une remarque comme quelqu’un qui ne serait pas concerné par la conversation.

Je ne pense pas que faire des économies sera un problème. Vous savez qu’il y a un verger de pommes juste en face de vôtre usine ?

La réponse de la secrétaire ne tarde pas, elle se voulait probablement cinglante, mais son ignorance rend le propos bien moins impressionnant. Elle n’en a aucune idée toutefois et c’est avec un regard hautain et une voix arrogante qu'elle dit : Pfeuh ! Ils vendent trop cher. Les pommes de Filly Delphia coûtent deux bits de moins au kilo.

Le crystallin doit abandonner son attitude nonchalante pour relever la tête et regarder la secrétaire en face, pas le choix, il devait voir si elle était sérieuse et il fallait que tout le monde voie son incrédulité. Il avait supposé que l’usine importait ses pommes, mais il s’était figuré qu’ils les achetaient à Aurora ou un autre village à quelque distance de la cité. Jamais il n’aurait imaginé qu’ils allaient s’approvisionner à l’autre bout du territoire crystallin.

Filly Delphia ? Vous devez payer une fortune pour le transport ! Les mots lui manques… il fixe la jument et commence à lui expliquer lentement, pour être sûr qu'elle comprenne. Le verger est a quinze/vingt minutes au petit trot, ça doit faire tout juste entre quarante-cinq minutes et une heure en traînant un chariot plein de pommes. Je vous parie que même si elles étaient quatre bits plus cher vous y gagneriez toujours. Je ne vous dis pas de rompre votre contrat avec Filly Delphia, mais vous pourriez produire bien plus pour pas cher.

Soudainement la secrétaire semble muette. Le patron lui par contre ne l’est pas, probablement parce qu’il était capable de calculer rapidement de tête et avait déjà réalisé l’énorme profit qu’ils auraient pu faire.

Attendez une seconde… je n’ai jamais été consulté pour ces décisions ! Est-ce que tu as choisit à ma place Stingy Purse ?

Maintenant c’était lui qui la tutoyait, curieux. La secrétaire restant silencieuse Tough Spirit décide que c’est le moment idéal pour demander des explications.

J’ai du mal à comprendre, elle est désagréable, elle ne vous fait pas passer les informations et prend des décisions à votre place. Pourquoi vous l’avez engagée ? À mesure qu’il parlait la concernée avait prit un air de plus en plus furibond, mais son patron répond avant qu’elle ne puisse dire le fond de sa pensée.

C’est ma tante… Je l’ai engagé parce qu’elle avait besoin de travail. Il baisse la tête, se couvrant honteusement la figure d’un sabot. Sa parente de son côté grommelle quelque chose à propos du fait qu’il était trop jeune pour tenir un commerce et avait besoin d’aide, pas assez fort pour que son neveu l’entende toutefois.

Le garde commençait a avoir une meilleure idée de la situation, tant qu'il y était autant enfoncer un peu la secrétaire désagréable. Il ajoute donc : Oh je suppose que c’est pour ça qu’elle commence a dix heure aussi.

Le patron relève immédiatement la tête et lance un regard noir à sa tante.

Non elle est supposée commencer à neuf heure.

Stingy Purse lève les yeux au plafond et répond en grognant. Tough Spirit comprenait pourquoi elle avait dû se faire engager par un membre de sa famille, avec une attitude pareil aucun autre employeur n’en aurait voulu. En fait il n’était pas sûr qu’il aurait été aussi généreux que Good Count dans la même situation. Il y avait une limite aux liens du sang.

Je ne vois pas pourquoi, étant ta secrétaire personnelle, je devrais commencer a neuf heure alors que tu commences à dix.

Tu n’es pas ma secrétaire personnelle, juste une secrétaire comme Quick Quill. L’exaspération commençait à se faire sentir dans la voix du marchand.

Le seul accès à ton bureau est par mon bureau ! De toute évidence elle avait sa vision du monde et n’en démordrait pas, même face à l’évidence.

Uniquement parce que l’arrangement des pièces est comme ça… Il se tourne vers les deux gardes, coupant manifestement la conversation précédente, probablement parce qu'elle ne mênerait a rien. Il s’excuse platement aux deux gardes de nuit. Je suis désolé, je vous assure que ce problème va être réglé dans les plus brefs délais. Il marque une pause et semble soudain saisit d’une idée. Quick Quill ? Stingy Purse ? Vous allez échanger vos bureaux, je ne veux pas que cette situation se reproduise. Quant à vous messieurs, merci pour votre travail et votre aide. Je ne vais pas vous retenir plus longtemps.

Un dernier conseil avant que nous y allions, les fermiers sont plutôt remontés à cause de cette histoire, vu ce que vous économisez sur le voyage ce serait probablement une bonne idée de bien les payer pour leur labeur. Hmm ? Je repasserais probablement vérifier que tout est en ordre ici.

Après avoir salué le patron et les deux employés, dont une fumante d’indignation, le chevalier et le barde sortent et s’éloignent de l’usine. Après avoir marché en silence pendant un moment Tough reprend la parole, pensif.

Ça devrait régler le problème, je repasserais dans les prochains jours juste au cas ou. Il marque la pause avant de poursuivre. Je ferais probablement mieux de vérifier si polluer est effectivement un crime, ça mérite d’en être un je pense, mais je ne connais pas les lois par cœur… Enfin, même si ça n’est pas criminel ils ont crus à mon bluff et de toute façon coopérer avec les fermiers ne peut que leur être profitable.

Il s’arrête et regarde Tempo.

Je suppose que c’est ici que nos chemins se séparent, partenaire. À la prochaine ! Il salue le zèbre et part de son côté, à travers les rues de la cité de cristal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête] La garde de la balance [PV Tough Spirit]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête] La garde de la balance [PV Tough Spirit]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde impériale
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» Garde de la Citadelle a cheval.
» garde royal rohan
» Les unités de la Garde Imperiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Terres Dangeureuses :: Ruines du Crystal Empire-
Sauter vers: